Avertir le modérateur

27/09/2011

Sénatoriales : Petite victoire de la gauche, grosse défaite pour le clan Sarkozy !

Sémat, Chambre Haute, Europe Ecologie les Verts, Défaite, Victoire, PS, PCF, Eva Joly, Jean-Michel Baylet, Parti Socialiste, Hauts-de-Seine, Sarkozy, Isabelle Balkany, UMP, Jacques Blanc, Alain Bertrand, Président de la République, Martine Aubry, François Hollande, Arnaud Montebourg, Jean-Claude Gaudin, Gérard Larcher, François Fillon, Jean-Pierre Raffarin, Jean-François Coppé, Fouquet's, Modem, Jean Arthuis, Alliance Centriste, Nouveau Centre, Yannick Favennec, Pierre Moscovici, Jean-Pierre Bel, Bruno Le Maire, Hortefeux, Guéant, Laurent Fabius, François Bayrou, Dominique de Villepin, Corine Lepage, Ségolène Royal, Manuel Vals.Le scrutin de dimanche a donné à la gauche 177 sièges sur les 348 que compte le Sénat. Situation inédite dans la 5ème République, le Sénat passe à gauche. Dès hier à droite comme à gauche chacun à sa manière commente les résultats et y va de sa formule plus ou moins adroite.

Chez Europe-Ecologie-Les verts, c’est comme si on a bu un petit coup de trop. On est un peu grisé par une progression de forme – le nombre de sénateurs passe de 4 à 10 – essentiellement due à des arrangements partidaires avec le PS et le PCF comme nous ont habitués à les faire les radicaux de Jean-Michel Baylet. Sur le fond cette progression ne correspond à rien pour le futur. Eva Joly n’en n’a cure, elle déclare : « on peut peut-être, par le règlement intérieur, abaisser le seuil (pour disposer d’un groupe au Sénat il faut 15 élus) et avoir un groupe à 10 ». Sémat, Chambre Haute, Europe Ecologie les Verts, Défaite, Victoire, PS, PCF, Eva Joly, Jean-Michel Baylet, Parti Socialiste, Hauts-de-Seine, Sarkozy, Isabelle Balkany, UMP, Jacques Blanc, Alain Bertrand, Président de la République, Martine Aubry, François Hollande, Arnaud Montebourg, Jean-Claude Gaudin, Gérard Larcher, François Fillon, Jean-Pierre Raffarin, Jean-François Coppé, Fouquet's, Modem, Jean Arthuis, Alliance Centriste, Nouveau Centre, Yannick Favennec, Pierre Moscovici, Jean-Pierre Bel, Bruno Le Maire, Hortefeux, Guéant, Laurent Fabius, François Bayrou, Dominique de Villepin, Corine Lepage, Ségolène Royal, Manuel Vals.L’ex-magistrate ajoutant aussitôt qu’elle estime que le résultat des écologistes de ce dimanche  est un avertissement pour la classe politique : « ça veut dire que nous sommes une force avec laquelle il faut compter ». Rien de moins

Au Parti Socialiste  c’est applaudissement et jubilation. Il est vrai que pour la gauche voir, dans les Hauts-de-Seine le département de Nicolas Sarkozy, Isabelle Balkany « se ramasser »  ne peut que faire un immense plaisir. De même pour le siège de la Lozère. Dans ce département, considéré comme un bastion de l’ UMP , Alain Bertrand a réussit à « déboulonner » l’inamovible Jacques Blanc qui n’avait jamais été battu depuis 38 ans.

Sémat, Chambre Haute, Europe Ecologie les Verts, Défaite, Victoire, PS, PCF, Eva Joly, Jean-Michel Baylet, Parti Socialiste, Hauts-de-Seine, Sarkozy, Isabelle Balkany, UMP, Jacques Blanc, Alain Bertrand, Président de la République, Martine Aubry, François Hollande, Arnaud Montebourg, Jean-Claude Gaudin, Gérard Larcher, François Fillon, Jean-Pierre Raffarin, Jean-François Coppé, Fouquet's, Modem, Jean Arthuis, Alliance Centriste, Nouveau Centre, Yannick Favennec, Pierre Moscovici, Jean-Pierre Bel, Bruno Le Maire, Hortefeux, Guéant, Laurent Fabius, François Bayrou, Dominique de Villepin, Corine Lepage, Ségolène Royal, Manuel Vals.« C’est un échec pour le Président de la République » a déclaré Martine Aubry, parlant du basculement de majorité du Sénat. « C’est un événement historique » a enchainé François Hollande. Le candidat à la primaire socialiste, qui est déjà ailleurs, voit dans cette nouvelle victoire de la gauche après celle des régionales et des cantonales un signe « prémonitoire » pour 2012. Arnaud Montebourg est lyrique, pour lui cette victoire est : « une rébellion des territoires et des populations abandonnés par l’état ».

« Vous avez gagné d’une courte tête, n’en faites pas un triomphe historique »  leur rétorque Jean-Claude Gaudin de l’ UMP, pour ramener les choses à la mesure que les sarkozystes veulent donner à ce qu’ils refusent de reconnaître comme une défaite.

Sémat, Chambre Haute, Europe Ecologie les Verts, Défaite, Victoire, PS, PCF, Eva Joly, Jean-Michel Baylet, Parti Socialiste, Hauts-de-Seine, Sarkozy, Isabelle Balkany, UMP, Jacques Blanc, Alain Bertrand, Président de la République, Martine Aubry, François Hollande, Arnaud Montebourg, Jean-Claude Gaudin, Gérard Larcher, François Fillon, Jean-Pierre Raffarin, Jean-François Coppé, Fouquet's, Modem, Jean Arthuis, Alliance Centriste, Nouveau Centre, Yannick Favennec, Pierre Moscovici, Jean-Pierre Bel, Bruno Le Maire, Hortefeux, Guéant, Laurent Fabius, François Bayrou, Dominique de Villepin, Corine Lepage, Ségolène Royal, Manuel Vals.Cela dit, Gérard Larcher, François Fillon, Jean-Pierre Raffarin et Jean-François Coppé peuvent bien aussi tenter de minimiser, le résultat de ce dimanche constitue une réelle défaite pour la droite – 25 sièges ont été perdus – et ce qui ressort clairement de cette défaite c’est que Nicolas Sarkozy vient d’essuyer un revers sérieux. C’est une claque pour les amis de du Fouquet’s!

Sémat, Chambre Haute, Europe Ecologie les Verts, Défaite, Victoire, PS, PCF, Eva Joly, Jean-Michel Baylet, Parti Socialiste, Hauts-de-Seine, Sarkozy, Isabelle Balkany, UMP, Jacques Blanc, Alain Bertrand, Président de la République, Martine Aubry, François Hollande, Arnaud Montebourg, Jean-Claude Gaudin, Gérard Larcher, François Fillon, Jean-Pierre Raffarin, Jean-François Coppé, Fouquet's, Modem, Jean Arthuis, Alliance Centriste, Nouveau Centre, Yannick Favennec, Pierre Moscovici, Jean-Pierre Bel, Bruno Le Maire, Hortefeux, Guéant, Laurent Fabius, François Bayrou, Dominique de Villepin, Corine Lepage, Ségolène Royal, Manuel Vals.A sept mois des élections présidentielles, avec en toile de fond une crise économique et financière dont il n’arrive pas à se sortir, baignant dans un climat détestable lié aux affaires politico-financières où plusieurs de ses proches amis sont impliqués, tandis que la presse laisse à penser qu’il pourrait être lui-même directement concerné, Nicolas Sarkozy,  alors que son camp est miné par la division, vient de recevoir un signe très fort. Ce qui est arrivé ce dimanche n’est pas de bon augure pour la suite de son agenda. C’est tant mieux !

Première conséquence de taille, avec le basculement du Sénat c’est sa fameuse « règle d’or » budgétaire qui vient d’être exécutée car les socialistes ne le « louperont » pas sur cette question.

Sémat, Chambre Haute, Europe Ecologie les Verts, Défaite, Victoire, PS, PCF, Eva Joly, Jean-Michel Baylet, Parti Socialiste, Hauts-de-Seine, Sarkozy, Isabelle Balkany, UMP, Jacques Blanc, Alain Bertrand, Président de la République, Martine Aubry, François Hollande, Arnaud Montebourg, Jean-Claude Gaudin, Gérard Larcher, François Fillon, Jean-Pierre Raffarin, Jean-François Coppé, Fouquet's, Modem, Jean Arthuis, Alliance Centriste, Nouveau Centre, Yannick Favennec, Pierre Moscovici, Jean-Pierre Bel, Bruno Le Maire, Hortefeux, Guéant, Laurent Fabius, François Bayrou, Dominique de Villepin, Corine Lepage, Ségolène Royal, Manuel Vals.Côté centriste les déclarations ne sont pas au triomphalisme malgré une assez bonne tenue des candidats. Jean-Marie Vanlerenberghe du Modem est réélu dans le Pas-de-Calais ainsi que Jacqueline Gourault dans le Loir-et-Cher. Dans la Marne les candidats de l’Alliance Centriste se sont imposés dès le 1er tour.  De même que Jean Arthuis et François Zocchetto en Mayenne. Yves Pozzo di Borgo du Nouveau Centre, qui conduisait une liste, est élu.Ce maintient est une note d’espoir car il est indubitable que c’est de ce côté-là qu’il faudra, le moment venu, s’appuyer pour reconstruire un programme politique pour la France.

Sémat, Chambre Haute, Europe Ecologie les Verts, Défaite, Victoire, PS, PCF, Eva Joly, Jean-Michel Baylet, Parti Socialiste, Hauts-de-Seine, Sarkozy, Isabelle Balkany, UMP, Jacques Blanc, Alain Bertrand, Président de la République, Martine Aubry, François Hollande, Arnaud Montebourg, Jean-Claude Gaudin, Gérard Larcher, François Fillon, Jean-Pierre Raffarin, Jean-François Coppé, Fouquet's, Modem, Jean Arthuis, Alliance Centriste, Nouveau Centre, Yannick Favennec, Pierre Moscovici, Jean-Pierre Bel, Bruno Le Maire, Hortefeux, Guéant, Laurent Fabius, François Bayrou, Dominique de Villepin, Corine Lepage, Ségolène Royal, Manuel Vals.A l’UMP on se plait encore à penser qu’une victoire pour « le plateau de la haute assemblée » viendra amoindrir la défaite dans les urnes. Alors que Jean-Pierre Raffarin veut y croire, «  rien n’est joué !», le député UMP Yannick Favennec dans un message sur Twitter s’insurge « Franchement, cette volonté de vouloir rester président du Sénat de la part de Larcher alors que nous avons perdu la majorité, c’est pitoyable ». 

Pierre Moscovici, le directeur de campagne de François Hollande s’est exprimé très fermement sur le sujet : « la droite a perdu le Sénat hier, la gauche a la majorité et toute tentative de troisième tour, de tripatouillage, serait indigne ».

Aujourd’hui le responsable du groupe des élus socialistes au Sénat, Jean-Pierre BEL, semble tenir la corde mais Gérard LARCHER n’a pas renoncé. Il a de son côté dès hier soir, annoncé  qu’il était candidat à sa succession. Les conciliabules, pressions et marchandages divers vont aller bon train toute la semaine.

Au final à droite seul Bruno Le Maire a eu un mot de lucidité « il faut écouter ce que nous disent les Français. Les Français sont inquiets ».

Oui les Français sont inquiets, ils craignent pour leur avenir et cette petite victoire de la gauche qui est plus une grosse défaite pour Nicolas Sarkozy et les hommes de son clan ne leur apporte aucune garantie.

Sémat, Chambre Haute, Europe Ecologie les Verts, Défaite, Victoire, PS, PCF, Eva Joly, Jean-Michel Baylet, Parti Socialiste, Hauts-de-Seine, Sarkozy, Isabelle Balkany, UMP, Jacques Blanc, Alain Bertrand, Président de la République, Martine Aubry, François Hollande, Arnaud Montebourg, Jean-Claude Gaudin, Gérard Larcher, François Fillon, Jean-Pierre Raffarin, Jean-François Coppé, Fouquet's, Modem, Jean Arthuis, Alliance Centriste, Nouveau Centre, Yannick Favennec, Pierre Moscovici, Jean-Pierre Bel, Bruno Le Maire, Hortefeux, Guéant, Laurent Fabius, François Bayrou, Dominique de Villepin, Corine Lepage, Ségolène Royal, Manuel Vals.Qu’il s’agisse des orientations politiques de gouvernement ou des responsables chargés de les mettre en œuvre, les Français attendent pour 2012 un véritable et solide changement qui ne fasse aucune concession. Rien au poujado-populisme, rien aux papes de la finance, rien aux paganini des promesses intenables.

Sémat, Chambre Haute, Europe Ecologie les Verts, Défaite, Victoire, PS, PCF, Eva Joly, Jean-Michel Baylet, Parti Socialiste, Hauts-de-Seine, Sarkozy, Isabelle Balkany, UMP, Jacques Blanc, Alain Bertrand, Président de la République, Martine Aubry, François Hollande, Arnaud Montebourg, Jean-Claude Gaudin, Gérard Larcher, François Fillon, Jean-Pierre Raffarin, Jean-François Coppé, Fouquet's, Modem, Jean Arthuis, Alliance Centriste, Nouveau Centre, Yannick Favennec, Pierre Moscovici, Jean-Pierre Bel, Bruno Le Maire, Hortefeux, Guéant, Laurent Fabius, François Bayrou, Dominique de Villepin, Corine Lepage, Ségolène Royal, Manuel Vals.L’heure est à l’Union nationale et aux discours de la vérité ! L’heure est au rassemblement pour faire bouger les lignes, pour construire et sortir de cette ambiance malsaine des affaires qui pourrit tout et empoisonne la vie citoyenne de notre Pays.

Que partent les Sarkozy, Hortefeux, Guéant, Balladur et autres DSK, Fabius, Aubry, et Hollande !

Sémat, Chambre Haute, Europe Ecologie les Verts, Défaite, Victoire, PS, PCF, Eva Joly, Jean-Michel Baylet, Parti Socialiste, Hauts-de-Seine, Sarkozy, Isabelle Balkany, UMP, Jacques Blanc, Alain Bertrand, Président de la République, Martine Aubry, François Hollande, Arnaud Montebourg, Jean-Claude Gaudin, Gérard Larcher, François Fillon, Jean-Pierre Raffarin, Jean-François Coppé, Fouquet's, Modem, Jean Arthuis, Alliance Centriste, Nouveau Centre, Yannick Favennec, Pierre Moscovici, Jean-Pierre Bel, Bruno Le Maire, Hortefeux, Guéant, Laurent Fabius, François Bayrou, Dominique de Villepin, Corine Lepage, Ségolène Royal, Manuel Vals.Que viennent les François Bayrou, Dominique de Villepin, Jean Arthuis, Corinne Lepage, Ségolène Royal ou Manuel  Vals.

 

Click here to find out more!

23/09/2011

Nucléaire : Ségolène Royal prend position

 

epr penly,fessenheim,epr flamanville,centrale de flamanville,ségolène royal,alain le vern,laurent fabius,martine aubry,françois hollande,sortir du nucléaire,nicolas sarkozy,eric besson,haute-normandie,sandrine hurel,dieppe,parti communiste,pcf,présidentielle 2012,primaire socialiste,ecologistes,ee-lvSégolène Royal, Présidente de la Région Poitou-Charentes, candidate à la primaire socialiste, vient de déclarer au quotidien « Libération » : « Si je suis élue, j’arrête Flamanville ».

Elle en a profité pour tacler au passage ses concurrents et faire la différence : « Les autres ne sont pas aussi clairs que moi ». Les propos ont fait l’objet d’une confirmation à l’AFP de la part de ses proches.

Sur ce dernier point Ségolène Royal a parfaitement raison de marquer sa différence !

epr penly,fessenheim,epr flamanville,centrale de flamanville,ségolène royal,alain le vern,laurent fabius,martine aubry,françois hollande,sortir du nucléaire,nicolas sarkozy,eric besson,haute-normandie,sandrine hurel,dieppe,parti communiste,pcf,présidentielle 2012,primaire socialiste,ecologistes,ee-lvMartine Aubry – « moi je suis claire » –  s’est montrée favorable à une sortie progressive du nucléaire sans en préciser l’échéance, tout en se gardant bien de remettre en cause la construction programmée par Nicolas Sarkozy de l’EPR de Penly. Construction qui est soutenue en terre fabiusienne par la Députée PS Sandrine Hurel et le Sénateur Alain Le VERN.

Martine Aubry pour la « Sortie du Nucléaire » c’est plutôt le gris obscur. C’est que dans cette région les voix du Parti communiste

epr penly,fessenheim,epr flamanville,centrale de flamanville,ségolène royal,alain le vern,laurent fabius,martine aubry,françois hollande,sortir du nucléaire,nicolas sarkozy,eric besson,haute-normandie,sandrine hurel,dieppe,parti communiste,pcf,présidentielle 2012,primaire socialiste,ecologistes,ee-lvQuand à François Hollande, tout le monde aura compris que sa promesse de ramener la part du nucléaire à 50% en 2025 c’est comme avec l’UMP, avec lui la filière nucléaire aura encore de beaux jours devant elle. Pour la petite histoire Eric Besson est en train de faire plancher  ses services sur une réduction à 50%. François Hollande et le nucléaire c’est plutôt la série noire qui continue.

De son côté la ministre de l’environnement de François Mitterand a choisi de prendre en compte les remarques formulées par l’ASN dans ses derniers rapports qui ont mis en évidence les problèmes de sécurité  rencontrés sur le chantier de la centrale et non de suivre les idolâtres de l’atome. La directrice de la campagne pour la primaire, Dominique Bertinotti, qepr penly,fessenheim,epr flamanville,centrale de flamanville,ségolène royal,alain le vern,laurent fabius,martine aubry,françois hollande,sortir du nucléaire,nicolas sarkozy,eric besson,haute-normandie,sandrine hurel,dieppe,parti communiste,pcf,présidentielle 2012,primaire socialiste,ecologistes,ee-lvuant à elle s’est attachée à souligner, en parlant de la construction interminable de l’EPR, « le gouffre financier que cela représente ».

Sécurité d’abord et souci des deniers publics ensuite telles sont les pistes qui ont motivé cette décision qui bien sur impactera la vie économique du site.

epr penly,fessenheim,epr flamanville,centrale de flamanville,ségolène royal,alain le vern,laurent fabius,martine aubry,françois hollande,sortir du nucléaire,nicolas sarkozy,eric besson,haute-normandie,sandrine hurel,dieppe,parti communiste,pcf,présidentielle 2012,primaire socialiste,ecologistes,ee-lvSur ce sujet, la Présidente de Poitou-Charentes a par ailleurs indiqué que sa proposition de fermeture de Flamanville s’inscrivait dans un plan qui prévoit «  une reconversion du site vers la recherche et celle de son personnel dans les nouvelles énergies et les technologies du démantèlement.

Ségolène Royale, en affirmant sa volonté de fermer Flamanville, a fait également le choix de la cohérence. Prévoir une sortie du nucléaire sans dans le même temps décider la fermeture de Flamanville qui est en la matière  le marqueur emblématique de ce qu’il ne faut plus faire est absurde.

epr penly,fessenheim,epr flamanville,centrale de flamanville,ségolène royal,alain le vern,laurent fabius,martine aubry,françois hollande,sortir du nucléaire,nicolas sarkozy,eric besson,haute-normandie,sandrine hurel,dieppe,parti communiste,pcf,présidentielle 2012,primaire socialiste,ecologistes,ee-lvSégolène Royal vient d’envoyer un signal fort aux écologistes qui attendent deux autres engagements immédiats. L’arrêt de Penly et la fermeture de Fessenheim.

epr penly,fessenheim,epr flamanville,centrale de flamanville,ségolène royal,alain le vern,laurent fabius,martine aubry,françois hollande,sortir du nucléaire,nicolas sarkozy,eric besson,haute-normandie,sandrine hurel,dieppe,parti communiste,pcf,présidentielle 2012,primaire socialiste,ecologistes,ee-lvSortir du Nucléaire n’est pas une question économique mais une question politique qui engage l’Avenir. Ségolène Royal prendra-t-elle l’initiative de pousser plus loin l’audace dont elle vient de faire preuve? La question est désormais posée.

 

17/08/2011

Afghanistan: non aux polémiques politiciennes!

afghanistan,retrait,kaboul,tora,jean-louis borloo,françois bayrou,dominique devillepin,nicolas sarkozy,laurent fabius,lionel jospin,onu hervé morin,somalie,talibans,ben ladenEn un mois 11 soldats français sont tombés en Afghanistan. Ce qui porte à 74 le nombre de victimes françaises de ce conflit, depuis le début des opérations en 2001.

L’annonce du 11ème décès, lundi 15 août, a été l’occasion pour certains de réclamer «un changement de stratégie» tout en rappelant à l’organisation d’un débat avec la représentation nationale sur «les objectifs, la nature et la poursuite de l’intervention française en Afghanistan».

afghanistan,retrait,kaboul,tora,jean-louis borloo,françois bayrou,dominique devillepin,nicolas sarkozy,laurent fabius,lionel jospin,onu hervé morin,somalie,talibans,ben ladenDébut juillet une première réponse a été donnée par le Président de la République, qui a annoncé que le contingent français – 4000 hommes au total – aurait quitté le pays en 2014. L’information a été confirmée le 12 juillet depuis la base de Tora où il a été annoncé un premier retrait de 1000 soldats avant la fin de 2012.

afghanistan,retrait,kaboul,tora,jean-louis borloo,françois bayrou,dominique devillepin,nicolas sarkozy,laurent fabius,lionel jospin,onu hervé morin,somalie,talibans,ben ladenSi en 2001, avec l’accord de Lionel Jospin – 1er ministre de l’époque –, la France a engagé, sous mandat de l’ONU, ce «combat pour la liberté, pour les droits de l’Homme et pour la Paix» comme le qualifie Jean-Louis Borloo, il apparaît désormais qu’un nouveau consensus se fait jour visant au retrait de la France d’Afghanistan.

De Dominique De Villepin qui considère que «dix ans de guerre c’est assez» à François Bayrou pour qui «il faut partir, le plus vite possible, mais en ordre, en ayant transmis à la sécurité afghane la sécurité du pays», la réponse est claire, il faut envisager de mettre un terme à l’engagement militaire en Afghanistan!

afghanistan,retrait,kaboul,tora,jean-louis borloo,françois bayrou,dominique devillepin,nicolas sarkozy,laurent fabius,lionel jospin,onu hervé morin,somalie,talibans,ben ladenReste que si, comme le dit Hervé Morin, nous sommes arrivés au «moment de vérité», nous devons également nous souvenir, comme il l’ajoute d’ailleurs lui-même, que «nous avons fait un immense effort de sang et d’argent pour la stabilisation de l’Afghanistan».

Par voie de conséquences pour l’honneur de nos soldats morts ou blessés gravement comme pour celui des troupes en place auquel il convient de rendre un hommage commun – morts et vivants réunis – et celui de notre pays, il serait honteux que ce retrait s’opère de manière précipitée, sans autre but que de partir.

Se retirer dans ces conditions reviendrait à agir avec les 25 millions d’Afghan, comme cela a été fait en Somalie où le pays et sa population ont été abandonnés au chaos, livrés aux bandes au prise avec la minorité talibane terroriste manipulée par des puissances qui avancent masquées.

afghanistan,retrait,kaboul,tora,jean-louis borloo,françois bayrou,dominique devillepin,nicolas sarkozy,laurent fabius,lionel jospin,onu hervé morin,somalie,talibans,ben ladenQue pour des raisons d’agenda électoral – campagne présidentielle oblige – certains croient bon, comme Laurent Fabius, d’expliquer qu’il faut retirer nos troupes sans attendre parce que «nous savons bien qu’il n’y a pas de succès possible en Afghanistan», «que les soviétiques et les britanniques s’y sont cassés les dents et que c’est la même chose pour nous» pour faire monter la pression sur Nicolas Sarkozy dont le positionnement atlantiste et suiviste mérite désapprobation. Soit!

Mais affirmer comme l’a fait lundi Laurent Fabius sur I. Télé qu’«il serait tout à fait possible, souhaitable, nécessaire pour qu’on arrête cette hémorragie, qu’avant la fin de cette année l’ensemble de nos troupes ait quitté l’Afghanistan» relève de ce point de vue d’une rhétorique lamentablement démagogique pour auditeurs et téléspectateurs que l’on cherche à tromper.

afghanistan,retrait,kaboul,tora,jean-louis borloo,françois bayrou,dominique devillepin,nicolas sarkozy,laurent fabius,lionel jospin,onu hervé morin,somalie,talibans,ben ladenPosons-nous une question: les Afghans sont-ils aujourd’hui en mesure d’assumer seuls la sécurité du Pays? La réponse est non! Ben Laden est mort mais les Talibans sont encore vivants et actifs.

Posons-nous une autre question: notre engagement en Afghanistan est-il un acte solitaire? La réponse est non, nous agissons dans le cadre d’un mandat de l’ONU et nous avons des alliés!

Alors il faut cesser de faire comme si, pour la France, tout serait possible, tout de suite. La situation politique, diplomatique et militaire dans cette partie du monde réclame discrétion, sang froid, détermination.

afghanistan,retrait,kaboul,tora,jean-louis borloo,françois bayrou,dominique devillepin,nicolas sarkozy,laurent fabius,lionel jospin,onu hervé morin,somalie,talibans,ben ladenLa mission de la France doit aller à son terme! Nous sommes engagés et ce depuis 10 ans. Que cette mission nécessite de nouvelles orientations plus civiles, sûrement. Que celles-ci doivent faire l'objet d'une concertation républicaine entre la majorité et l'opposition avec le chef de l'état, chef des armée, cela ne fait aucun doute!

Mais il est une règle en matière diplomatique et militaire à la quelle doivent se plier des femmes et des hommes politiques qui aspirent à gouverner un État: les polémiques politiciennes sur ces questions sont à bannir.

afghanistan,retrait,kaboul,tora,jean-louis borloo,françois bayrou,dominique devillepin,nicolas sarkozy,laurent fabius,lionel jospin,onu hervé morin,somalie,talibans,ben ladenOn ne galéje pas avec ces choses là car la vie des hommes en opération sur le terrain peut en pâtir.

06/07/2011

DSK: plainte en France pour "tentative de viol"!

bf1ba9051c3632c83f088d0cfabca830_60.jpgSelon l’Agence Reuters, une plainte contre Dominique Strauss-Kahn pour «tentative de viol» a été déposée par la journaliste Tristane Banon ce mardi 4 juillet.

L’ex-candidat à la candidature socialiste pour les élections présidentielles de 2012 a aussitôt réagit en demandant à ses avocats en France d’engager pour son compte une action pour «dénonciation calomnieuse».

Les faits pour lesquels Tristane Banon a déposée plainte remontent à février 2003. Ils avaient été évoqués, en tant qu’agression sexuelle, à deux reprises publiquement, par la plaignante, une première fois en 2007 à la télévision et une seconde en 2008 lors d’un entretien paru sur le site internet Agora Vox.

4dntvuhh2yeo4npyb3igdet73odaolf$3sd5873r37wsjmwt2ovw7rn9w2ir9gs.jpgDans les deux cas DSK n’avait pas engagé d’action en justice pour demander réparation de ce qu’il considère aujourd’hui comme une dénonciation calomnieuse alors qu’il s’agit d’une plainte en bon et dû forme.

En France la tentative de viol est classée comme crime passible d’une condamnation à 15 ans de réclusion, le délai de prescription est de 10 ans.

1516810_photo-1309520344891-4-0_640x280.jpgCette nouvelle affaire, alors même que DSK n’en a pas encore complètement finit avec la justice américaine, relance la mécanique médiatique et l’emballement des soutiens politiques du PS qui se laissent aller à proclamer DSK blanchi après les révélations new-yorkaises, de nature à jeter des doutes sur les déclarations de Nafissatou Diallo, voir à crier au complot et à l’attentat politique.

Au train où vont les choses chez les socialistes l’on finirait par nous faire croire que DSK est un modèle de vertu victime d’une machination pilotée dont on ne sait où – suivez mon regard – destinée à l’écarter du pouvoir.

Au final personne ne saura réellement ce qui s’est passé véritablement dans cette suite 2806 du Sofitel de New-York, la justice dit le droit pas la vérité.

media_l_4253816.jpgFaut-il pour blanchir DSK s’acharner sur Nafissatou Diallo et en faire, parce qu’elle aurait menti sur certain points de sa vie, une vulgaire «putain» porteuse de toutes les turpitudes de la terre?

Quand bien même le procureur de Manhattan abandonnerait toutes les charges requises contre DKS à New-York, rien n’effacera la cruelle mise en évidence de certains traits de sa personnalité désormais à la une de toute la presse. Un homme qui patauge dans le fric – l’appart à 50000$ par mois comme l’assiette de pâtes aux truffes à 100$ ça ne passe pas – . Un homme qui, il faut bien le dire, donne la désagréable impression de ne pas maîtriser une certaine propension à la bagatelle et surtout un homme dont l’arrogance est d’une indécence incompatible avec les fonctions auxquels il aspirait.

article_hollande-boulogne.jpgQue vont-ils inventer maintenant ces socialistes soulagés de vendredi dernier pour accabler Tristane Banon qui a osé affirmer «Dans l'entourage de Laurent Fabius beaucoup étaient au courant. François Hollande, lui, connaissait l'histoire. A la foire de Brive, en 2008, au moment de l'affaire Piroska Nagy – DSK avait été mis en cause pour avoir eu une liaison avec une économiste hongroise du FMIil est venu me voir, me disant qu'il pensait beaucoup à moi. Il m'a appelée une fois, en 2003, après les faits. Très inquiet, François Hollande m'a dit qu'il avait parlé de tout ça avec ma mère. Il espérait que je suive le conseil qu'il lui avait donné, à savoir de porter plainte»?

dominique-strauss-kahn-et-son-epouse-habitent-toujours-la-luxueuse-maison-de-new-york-ou-dsk-a-ete-a.jpgLa sagesse aujourd’hui commanderait à tous de laisser la justice faire son travail en conscience. Quand à DSK, en attendant de récupérer son passeport, qu’il se fasse oublier un peu ça nous fera des vacances et surtout qu’il cesse de parader!

Et aux socialistes enfin, bien trop souvent donneurs de leçons, dont le programme, paradoxe hilarant, prévoie d’infliger des contraventions à ceux qui usent des services de prostituées, il est recommandé de procéder à une révision rapide de leur copie.

01/07/2011

Primaires Socialistes: Anne Mansouret se retire!

MANSOURET1.jpgAnne Mansouret, candidate à la primaire du PS vient d’annoncer son retrait de la course pour 2012. Vice-présidente du conseil général de l'Eure Anne Mansouret a fait part de son malaise qui résulte de la "tourmente médiatique" crée par l'affaire du Sofitel de New-York dans laquelle est mis en cause DSK. "Je savais que ma carrière politique était plombée depuis longtemps par ce boulet, mais je n'imaginais pas que tout ce passé saumâtre puisse revivre aussi violemment" a-t-elle déclaré.

1838902586.jpgDans ses déclarations l’élue socialiste de l’Eure n’a pas mâché ses mots quand à gestion du PS dont elle est une militante connue. Anne Mansouret, assez remontée, n’y va pas par quatre chemins: «Au PS, on veut des militants pour tracter et coller des affiches, pour écouter religieusement les discours des chefs – des petits élus bien disciplinés pour servir de porte-flingue ou de fusible aux grands élus – pas pour qu'ils aient des idées ! Voyons, vous n'y songez pas ? Un(e) camarade qui n'a pas fait l'ENA, provincial(e) de surcroît, avoir des idées ? C'est parfaitement intolérable».

J'ai croisé par le passé cette personnalité politique au caractère bien trempé.Tant celle-ci m’est apparue aujourd'hui touchée, il m’a semble utile de lui délivrer un court message de soutien, largement déconnecté de nos positions partisanes respectives, celles d'hier et celles d'aujourd'hui.

«Anne, le PS, il y a longtemps que je n’ai plus d’illusion à son propos. Nous y avons milité ensemble et n'y avons pas toujours été d'accord! Je l'ai quitté, voilà vingt années, et je me porte plutôt bien, même si de fait je n’ai aujourd’hui plus aucun mandat qui me permette d’agir concrètement. On peut vivre sans, car en politique on n’est pas là pour faire carrière mais pour servir. Je suis libre, candidat aux élections pour faire avancer mes idées, cela suffit à mon bonheur. C’est l’essentiel.

1816300.jpgJe viens de tomber sur l’info concernant ta décision de retirer ta candidature à la primaire PS. Je pense que sur ce coup là tu n'aurais pas dû jeter l'éponge, en tout cas pas si vite. Celui, dont nous tairons ici le nom, qui n'a pas voulu t'écouter, qui ne voulait pas savoir et qui règne en maître absolu sur la Haute-Normandie doit, à défaut d’être soulagé, être plutôt content. C’est sa façon à lui de détruire les opposants dont il pense qu’ils risquent d’entraver ses projets de carrière. Il les met dans la situation d’abandonner ou de faire allégeance. Ton retrait c'est sa victoire.

Ils sont trop nombreux en France ces militants déçus à qui on a retiré la possibilité d’exister par eux-mêmes au sein des machines à prendre le pouvoir. Au PS comme à l’UMP d’ailleurs où pressions et débauchages s'exercent pour tuer dans l’œuf des candidatures concurrentes à celle de l'actuel Président de la République.

C'est une évidence, je ne suis pas à ta place, et le poids des pressions doit être lourd en ce moment d’actualité intense! Pour autant le combat doit continuer.

_delacroix-0882f.jpgNikos Kazantzakis ne disait-il pas que «la liberté n’existe pas, seul existe le combat que l’on mène pour la conquérir». C’est cette à citation que je m'accroche à chaque fois que le doute en politique m’assaille. Voilà: seul existe le combat que l’on mène pour conquérir ce bien précieux toujours poursuivi jamais vraiment atteint.

J’ai pensé qu’en la circonstance un petit témoignage de sympathie, dans ta direction, était de mise. Ce que je fais sans restriction aucune. Bon courage Anne et bon vent pour la suite car je ne suis pas inquiet tu sauras rebondir».

Bernard FRAU

Délégué général

Humanisme-Ecologie-République

20:20 Écrit par Bernard FRAU dans Présidentielles 2012 | Lien permanent | Commentaires (1) | Tags : anne mansouret, ps, dsk, tristane banon, sofitel, new-york, laurent fabius | |  del.icio.us | | Digg! Digg |  Facebook | |  Imprimer

13/11/2010

Non Cécile Duflot tout le monde n'est pas content

Les 13 et 14 novembre se tiennent à « Les Assises du rassemblement des écologistes» au terme desquelles deux organisationsEurope Ecologie et Les Verts vont fusionner et donner naissance à un nouveau Mouvement Ecologiste.  « Tout le monde est très content"se réjouit Cécile Duflot la patronne putative du futur mouvement.

Non Cécile tout le monde n'est pas content. Martine Aubry, Laurent Fabius sont peut-être satisfaits de la tournure que prennent les choses mais tous les écologistes  ne sont pas contents loin s’ en faut.

Si vouloir unir la grande famille des écologistes dans un même mouvement  constitue en soi une belle et bonne idée à laquelle tout écologiste militant aspire à Lyon il y a désormais loin entre les intentions printanières de l’Appel du 22 Mars aux réalités hivernales des assises de Lyon.

La future grand-messe sur fond de discours grandiloquents ne fera en fait qu’ entériner le choix délibéré d’une poignée de dirigeants gauchisants de laisser au bord du chemin donc de rejeter tous les écologistes conséquents pour qui « l’indépendance de l’Ecologie Politique » constitue la pierre d’ angle du changement écologiste et social de la société.

C’est le 9 octobre lors de l’ adoption de son manifeste lequel n’ envisage d’ alliances politiques qu'en direction des seuls partis de gauche que le nouveau parti a mis fin au processus engagé avec l’Appel du 22 Mars.

«Le risque est que 3 ou 4.000 Verts bloquent le processus»avait prévenu Daniel Cohn-Bendit lors des journées d’ été de Nantes ajoutant «des milliers d'écologistes seront déçus».

C’est fait le processus est bloqué et des milliers d'écologistes sont déçus. En fait de rassemblement « le machin encore hybride et pas entièrement fusionné »voulu par le parti Vert porte en lui tous les germes de ses échecs futurs.

Sur fond de discours lénifiants  se prépare à Lyon tout à la fois la confusion, la division, l’ exclusion et cerise sur le gâteau le renforcement du bipolarisme droite/gauche destructeur pour la démocratie en général et la réalisation d’un projet authentiquement écologiste en particulier.

C’est pourquoi nous ne participerons pas à cette caricature de rassemblement préférant nous consacrer à la réalisation d’un pôle alternatif authentiquement écologiste dont l’émergence sur le terrain se fait jour.

Premiers signataires

1er Vice-président du MEI Patrice MIRAN

Vice-président à la santé MEI Jacques MARET

Secrétaire National aux Élections MEI Bernard FRAU

Trésorier National du MEI Philippe BEYL

Membre du bureau ou du Conseil National du MEI Carine CURTET, Monique MARQUET, Thierry ROMAN, Michel PIZZOLE, Henri BAILLEUL,Jean-Pierre VILLON, Michel FABRE, Gilbert JACOBELLI.

Animateurs régionaux Alain BOUYER, Gaud CHAUVIN, Georges BODU, Marc THOREL, Eric VENEL.......

Contact Bernard FRAU 06 63 24 00 66/02 32 61 02 38

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu