Avertir le modérateur

19/03/2013

Fukushima : Ça chauffe dans les piscines

502720.jpgUn nouvel incident vient de se produire à la centrale atomique de Fukushima, ravagée le 11 mars 2011 qui provoque l’inquiétude des Japonais. De quoi s’agit-il ?

L’alimentation en courant électrique des équipements destinés à assurer le fonctionnement des installations sensibles de la centrale, est interrompue depuis 24 heures.

A l’heure actuelle TEPCO, l’opérateur responsable de la Centrale, est dans l’incapacité d’expliquer cette panne qui affecte notamment les systèmes de refroidissement des piscines de stockage de combustibles usés de la centrale.

Avant la coupure la température dans le bassin du réacteur N° 4 se situait à 25° Celsius. Sans le système de refroidissement cette température monte régulièrement de 0,37 degré par heure soit près de 9 degrés par Jour.

Ce qui laisse aux techniciens de Tepco 4 jours pour rétablir la situation dans ce bassin dans lequel sont stockés un peu plus de 1500 crayons de combustibles ce qui équivaut à trois cœurs de réacteurs.

Le seuil de 65° degré Celsius est considéré comme seuil potentiellement critique pouvant déclencher des réactions difficilement contrôlables.

963952-1141146.jpgQuestionné à propos de la gravité de cette panne dont personne à l’heure actuelle ne sait ou ne veut dire l’origine, le porte-parole du gouvernement, Yoshihide Suga, s’est contenté de dire l’habituel discours de circonstance ; il comprend l’inquiétude à propos de la situation au réacteur N°4, il assure que Tepco a le temps pour rétablir le courant électrique.

Il convient de noter que ce n’est pas la première fois que depuis 2011 les installations électriques de la centrale sont défaillantes.

En janvier 2012, une panne a provoqué l’arrêt du système de refroidissement de trois piscines pendant une heure. En juin de la même année, la défaillance d’une pompe dans le bassin du réacteur 4 avait conduit à un arrêt de 30 heures du refroidissement, provoquant une augmentation de la température de l’eau jusqu’à 43° degrés Celsius.

Ce nouvel incident est l’illustration patente que la filière nucléaire est porteuse d’une maladie congénitale dont les manifestations peuvent dégénérer en catastrophe. Même à l’arrêt les réacteurs d’une centrale constitue un risque pour les habitants et les écosystèmes naturels.

480797.jpgUne fois de plus, au Japon mais cela vaut également pour la France, les autorités se répandent en discours rassurants, quand ils ne tentent pas de nous persuader des bienfaits du nucléaire. Pas de dégagement de gaz à effets de serre disent-il, quand d’autres expliquent : « c’est bon pour l’économie et nos exportations ».

Il faut cesser de prendre l’opinion publique pour une bille. Une centrale nucléaire c’est sale, c’est cher, c’est éthiquement pourri toujours : avant, pendant et après.

Avant parce que ceux qui les construisent en connaissent tous les dangers.

le-nucleaire-10738976njnkn_1713.jpgPendant parce que les travailleurs de la filière y sont exposés aux radiations depuis l’extraction de l’uranium, jusqu’au transport et au stockage des déchets de production.

Pendant encore, parce que le risque de catastrophe que le discours officiel voulu nous persuader qu’il était « impossible », puis «improbable» existe bel et bien ; la preuve Tchernobyl et Fukushima.

Il faut au contraire avoir en permanence à l’esprit, que le facteur risque n’est pas aussi négligeable que les pro-nucléaire veulent bien nous le dire. De plus qu’aussi minime soit ce risque, l’ampleur des dégâts humains, économique et écologiques, en cas de catastrophe sont tels que cela exige qu’il ne soit pas pris.

La région de Fukushima est économiquement dévastée, la mer est polluée, la ressource halieutique est impropre à la consommation, les populations qui ont été exposées développeront des tumeurs cancéreuses à plus ou moins long terme. Cela nous le savons et l’on se demande bien au nom de quelle logique et de quel dogme  les autorités ne portent pas un coup d’arrêt définitif à cette «horreur technologique».

Si la filière nucléaire est dangereuse avant et pendant son exploitation, elle l’est tout autant après, parce qu’une fois la centrale fermée les choses n’en restent pas là.

Commencent alors les travaux de décontamination et de démantèlement des installations  qui s’étalent sur plusieurs décennies sans compter les encombrants déchets de production à longue durée de vie dont on ne sait que faire.

En France la question doit impérativement dépasser le cadre du débat «Sortir immédiatement ou sortir à terme du Nucléaire» dans lequel les pro-nucléaires et les anti-nucléaires se débattent à longueur d’antennes et de manifestations pendant que les centrales vieillissent et se fragilisent rendant encore plus réel le risque d’une catastrophe majeure.

Il importe que les citoyens se saisissent de cette question et LogoSDN-100.pngqu’ils imposent aux autorités politiques et publiques et privées, dont la responsabilité est désormais engagée, l’évidence qui découle des catastrophes de Tchernobyl et de Fukushima.

Il faut sortir au plus vite du nucléaire. C'est possible!

13/01/2012

Présidentielle 2012 : Eva pas bien, mais pas bien du tout.

Eva Joly, Arnaud Montebourg, Parti socialiste, François Hollande, François Bayrou, FN, Ecologistes Indépendants, Corine Lepage, INserm, Leucémie, Sortir du nucléaire, Europe Ecologie les Verts, Présidentielles, Sarkozy, Daniel Cohn Bendit, Etat Français, Laïcité, Yom Kippour, Aïd-el-Kébir, Kippour, Aïd, République, Epidémiologie environnementale des cancers,Jeanne d'Arc. défilé 14 juillet, 11 Novembre, Eva Joly, la candidate EE- Les Verts à la prochaine élection présidentielle, vient de déclarer, dans un meeting de campagne au Bataclan à Paris, qu’elle voulait que «Juifs et Musulmans puissent célébrer Kippour et l’Aïd-el-kébir lors d’un jour férié» car a-t-elle dit «l’égalité et la laïcité auront avancé dans notre pays». Selon la candidate une telle décision permettrait que «chaque religion ait un égal traitement dans l’espace public»

Après ses déclarations fustigeant les défilés militaires du 14 juillet, après ses regrets exprimés de voir commémorer le 11 novembre, après s’être élevée contre le fait que l’on puisse honorer Jeanne d’Arc, l’ex magistrate, qui dans cette élection présidentielle prétend «représenter la France qui n’est pas bien née», en est arrivée maintenant à nous servir un brouet pseudo républicain pour le moins difficile à avaler.

Eva Joly, Arnaud Montebourg, Parti socialiste, François Hollande, François Bayrou, FN, Ecologistes Indépendants, Corine Lepage, INserm, Leucémie, Sortir du nucléaire, Europe Ecologie les Verts, Présidentielles, Sarkozy, Daniel Cohn Bendit, Etat Français, Laïcité, Yom Kippour, Aïd-el-Kébir, Kippour, Aïd, République, Epidémiologie environnementale des cancers,Jeanne d'Arc. défilé 14 juillet, 11 Novembre, D’abord et en admettant que l’on suive Eva Joly sur le terrain qui est le sien, à savoir le communautarisme érigé en principe d’égalité républicaine, pourquoi octroyer aux juifs et aux musulmans une journée férié que l’on n’accorderait pas aux bouddhistes, aux chrétiens orthodoxes, aux agnostiques, aux athées aux philosophes, aux témoins de Jéhovah et autres églises de scientologie, adventistes du 7ème jour voir aux adeptes du culte du poireau – il doit bien y en avoir en France et plus que l’on croit –.

Ensuite posons-nous la question: en quoi, avec cette proposition Eva Joly, fait-elle avancer positivement le débat dans cette campagne présidentielle déjà mal engagée par les poids lourds de la 5ème République PS et UMP réunis qui n’ont à ce jour rien offert d’autre aux Français que le désastreux spectacle de leur bataille quotidienne du lancé boules puantes?

Enfin est-ce faire preuve de responsabilité, pour celle qui, il y a quelques jours à peine lors de ses vœux, interpellait François Bayrou, François Hollande et Jean-Luc Mélanchon, les invitant pour «battre Nicolas Sarkozy» à «s’engager à un désistement réciproque pour celui ou celle d’entre-nous qui sera qualifié à l’issue du premier tour» de multiplier des déclarations «foutraques» en direction d’une opinion publique particulièrement désorientée prête à basculer sur un vote bien peu rassurant dont on nous dit qu’il est aujourd’hui en constante progression.

Eva Joly, Arnaud Montebourg, Parti socialiste, François Hollande, François Bayrou, FN, Ecologistes Indépendants, Corine Lepage, INserm, Leucémie, Sortir du nucléaire, Europe Ecologie les Verts, Présidentielles, Sarkozy, Daniel Cohn Bendit, Etat Français, Laïcité, Yom Kippour, Aïd-el-Kébir, Kippour, Aïd, République, Epidémiologie environnementale des cancers,Jeanne d'Arc. défilé 14 juillet, 11 Novembre, Cette surenchère médiatique extrémiste, loin de faciliter le développement d’un projet d’Écologie Politique pour sortir la France de la crise – écologique, économique et sociale –, fait au contraire le lit de ceux qui ont pour projet d’entraîner notre pays dans la logique «populo-pétainiste» de l’Etat français replié sur lui-même intolérant et sectaire de surcroit.

L’on a pu apprécier chez Eva Joly magistrate une bonne dose de courage et de fermeté mais là en politique c’est le pompon, son comportement est consternant et peu sérieux!

Les Ecologistes et leurs sympathisants sont en droit d’attendre d’une candidate «écologiste» à l’élection présidentielle qu’on leur parle de transition écologiste de la société et non de sujet polémiques qui n’ont rien à voir avec l’écologie.

Eva Joly, Arnaud Montebourg, Parti socialiste, François Hollande, François Bayrou, FN, Ecologistes Indépendants, Corine Lepage, INserm, Leucémie, Sortir du nucléaire, Europe Ecologie les Verts, Présidentielles, Sarkozy, Daniel Cohn Bendit, Etat Français, Laïcité, Yom Kippour, Aïd-el-Kébir, Kippour, Aïd, République, Epidémiologie environnementale des cancers,Jeanne d'Arc. défilé 14 juillet, 11 Novembre, A l’heure de la sortie du rapport de la Cour des comptes à paraître fin janvier sur le coût de la filière nucléaire, où sont les propositions concrètes en matière de production locales, de sortie du nucléaire et de transition énergétique.

Au moment où sort un rapport scientifique qui fait état d’un nombre deux fois plus important de cas de leucémie chez les enfants vivant à proximité des centrales nucléaires que propose Eva Joly en matière d’épidémiologie environnemental des cancers(*)?

Eva Joly, Arnaud Montebourg, Parti socialiste, François Hollande, François Bayrou, FN, Ecologistes Indépendants, Corine Lepage, INserm, Leucémie, Sortir du nucléaire, Europe Ecologie les Verts, Présidentielles, Sarkozy, Daniel Cohn Bendit, Etat Français, Laïcité, Yom Kippour, Aïd-el-Kébir, Kippour, Aïd, République, Epidémiologie environnementale des cancers,Jeanne d'Arc. défilé 14 juillet, 11 Novembre, Que nous dit-elle en matière de sortie du système de production agricole hyper intensif, d’éducation et d’éducation à la santé, de sortie du système d’exploitation intensive des ressources halieutiques etc ….. Rien ou presque.

Corine Lepage l’autre candidate écolo, qui revendique son indépendance et propose une approche responsable de l’écologie a raison de dire qu’ «il n’y a plus aucun intérêt à voter pour Eva Joly».

Eva Joly, Arnaud Montebourg, Parti socialiste, François Hollande, François Bayrou, FN, Ecologistes Indépendants, Corine Lepage, INserm, Leucémie, Sortir du nucléaire, Europe Ecologie les Verts, Présidentielles, Sarkozy, Daniel Cohn Bendit, Etat Français, Laïcité, Yom Kippour, Aïd-el-Kébir, Kippour, Aïd, République, Epidémiologie environnementale des cancers,Jeanne d'Arc. défilé 14 juillet, 11 Novembre, Il ne faut en effet pas s’y tromper, c’est cet accord passé entre le Parti Socialiste et le Parti d’Éva Joly avant même que la campagne soit engagée qui pousse cette dernière, si elle veut exister, à prendre une posture extrémiste et gauchiste. Le pire dans tout cela est que dans son propre camp, à gauche, les dirigeants se détournent.

Eva Joly, Arnaud Montebourg, Parti socialiste, François Hollande, François Bayrou, FN, Ecologistes Indépendants, Corine Lepage, INserm, Leucémie, Sortir du nucléaire, Europe Ecologie les Verts, Présidentielles, Sarkozy, Daniel Cohn Bendit, Etat Français, Laïcité, Yom Kippour, Aïd-el-Kébir, Kippour, Aïd, République, Epidémiologie environnementale des cancers,Jeanne d'Arc. défilé 14 juillet, 11 Novembre, François Hollande a répondu sèchement à la proposition de jours fériés supplémentaires:«Je suis attaché au principe de laïcité. Il ne peut donc être question d’introduire de nouveaux jours fériés en fonction des religions»! Sous entendu Eva Joly n’est pas attachée au principe de laïcité.

Daniel Cohn Bendit de son côté d’exprimer ses doutes publiquement à propos de son vote au 1er tour de la présidentielle «il est bien possible aussi que moi je vote utile, je n’en sais rien. Utile, pour moi, c’est François Hollande». Sous-entendu le vote Eva Joly n’est pas un vote utile!

Eva Joly, Arnaud Montebourg, Parti socialiste, François Hollande, François Bayrou, FN, Ecologistes Indépendants, Corine Lepage, INserm, Leucémie, Sortir du nucléaire, Europe Ecologie les Verts, Présidentielles, Sarkozy, Daniel Cohn Bendit, Etat Français, Laïcité, Yom Kippour, Aïd-el-Kébir, Kippour, Aïd, République, Epidémiologie environnementale des cancers,Jeanne d'Arc. défilé 14 juillet, 11 Novembre, Pour couronner le tout Arnaud Montebourg vient de déclarer qu’il refuse d’appliquer dans son département les accords que son parti a signé avec le parti de la candidate Eva Joly: «c’est un acte de résistance par rapport à des accords politiques concocté sur un coin de table à Paris entre deux appareils politiques dont le nôtre». Bigre un acte de résistance!

Cette prise de position, qui ne vise pas directement Eva Joly, montre à quel point sur ce qui fait le cœur de la bataille des écologistes, une société à terme sans nucléaire civil et militaire, les dirigeants d’EE-Les Verts se sont fourvoyés en s’alliant au Parti Socialiste avant même d’avoir construit un rapport de force politique.

Ce faisant ils se sont assurés de postes pour eux-mêmes et sont donc redevables à un parti – pro-nucléaire, pro-croissance, pro-chimie, pro-austérité mal partagée – qui ne fera aucun cadeaux aux militants de l’Écologie Politique qui se battent sur le terrain pour faire avancer leurs idées.

Eva Joly, Arnaud Montebourg, Parti socialiste, François Hollande, François Bayrou, FN, Ecologistes Indépendants, Corine Lepage, INserm, Leucémie, Sortir du nucléaire, Europe Ecologie les Verts, Présidentielles, Sarkozy, Daniel Cohn Bendit, Etat Français, Laïcité, Yom Kippour, Aïd-el-Kébir, Kippour, Aïd, République, Epidémiologie environnementale des cancers,Jeanne d'Arc. défilé 14 juillet, 11 Novembre, Si au moins Eva Joly avait été une candidate à la hauteur, les meubles auraient pu être sauvés. Ce n’est même pas le cas. Eva Joly doit se retirer et laisser la voie libre à Corinne Lepage, afin que celle-ci tente de remettre le train de l’Écologie Politique libre et Indépendante sur les rails.

Il faut pour les écologistes une candidate responsable, républicaine, qui ne nous promettra pas demain en guise de programme la semaine des quatre jeudis.


 (*) Etude conjointe INSERM et IRSN docteur Jacqueline Clavel

25/11/2011

Présidentielles2012: Sortir du Nucleaire ce n'est pas questio de droite ou de gauche mais question de Bon Sens, de Raison et d'Intelligence!

Une fois n’est pas coutume mais cet article sera aujourd’hui rédigé à la première personne. Froidement tranquillement. Avant d’en démarrer la rédaction un peu à la manière de ce que je fais lorsque je décide de peindre une toile mon sujet n’est pas choisi au départ. Je regarde, je consulte d’anciennes notes, je me documente bref je prends mon temps et puis c’est parti j’attaque « un sujet ».

Nicolas Sarkozy, François Hollande, Sortir du Nucléaire, Nicolas Hulot, Eva Joly, Martine Aubry, Jean-Vincent Placé, Denis Baupin, AREVA, MOX, EE-Les Verts, Parti Socialiste, Vital Michalon, Creys Malville, Superphénix, René Dumont, Solenge Fernex, Ecologie Indépendante, ,Le déclic cette fois a été cette photo AP/Sipa montrant une vue aérienne de ce qui reste d’une partie du site de la centrale de Fukushima après la catastrophe du 11 mars 2011. Regardes-la bien, lecteur, cette photo ! Pas un être humain sur le site, seulement – si l’on peut dire – un amas de tôles tordues, des bâtiments dévastés, de la fumée qui s’échappe de l’un d’entre-eux.

Rien bien sûr, n’apparaît sur ce cliché concernant le pire ; je veux parler de la pollution atomique qui s’est répandue par air et par mer après le désastre. Pour cause, elle est invisible ! Et pourtant elle fera des dégâts pendant des dizaines d’années sur le site de Fukushima et également bien au-delà !

Cela m’a amené à me dire, me remémorant les paroles de notre Président de la République qui s’autorise à traiter lesanti-nucléaires d’obscurantistes qui refusent le progrès : voilà au fond à quoi Nicolas Sarkozy, qui va axer sa campagne présidentielle sur le thème de la protection des Français, va exposer la France et les Français. Une centrale qui pète et………… le malheur pour des années.

Ce que veut absolument ignorer le chef de l’Etat dans une formule délicieuse prononcée  aujourd’hui lors d’une visite sur le site de Tricastin « le nucléaire n’est ni de droite ni de gauche, il est l’intérêt supérieur de l’état ». Intérêt supérieur de l’Etat. Mon c… !

Alors je sais bien la France n’est pas le Japon et chez nous il n’y a pas de tremblement de terre. Cause toujours mon lapin tu m’intéresse. Certes il n’y a pas de tremblement de terre mais rien n’empêche à une « équipe de cons » à bord d’un avion de décider de se planter, façon World Trade Center, à Penly, au Bugey, à Cattenom, à Paluel, à Flamanville à Fessenheim…… et ailleurs.

Ils n’auraient que l’embarras du choix notre pays compte 58 réacteurs répartis sur 19 sites.

 Nicolas Sarkozy, François Hollande, Sortir du Nucléaire, Nicolas Hulot, Eva Joly, Martine Aubry, Jean-Vincent Placé, Denis Baupin, AREVA, MOX, EE-Les Verts, Parti Socialiste, Vital Michalon, Creys Malville, Superphénix, René Dumont, Solenge Fernex, Ecologie Indépendante, ,Mais, si Nicolas Sarkozy est l’homme du 100% nucléaire, d’autres prétendants à la direction de la France sont aussi des hommes du nucléaire. A 50% me direz-vous ! Et alors cela change quoi au regard de « l’équipe de cons » ? Rien !

 Nicolas Sarkozy, François Hollande, Sortir du Nucléaire, Nicolas Hulot, Eva Joly, Martine Aubry, Jean-Vincent Placé, Denis Baupin, AREVA, MOX, EE-Les Verts, Parti Socialiste, Vital Michalon, Creys Malville, Superphénix, René Dumont, Solenge Fernex, Ecologie Indépendante, ,François Hollande et tous les sociaux démocrates qui piaffent, qui à la porte de l’Elysée, à celle de Matignon, de la Place Beauvau, de la rue de Varennes, de Bercy,  du Quai d’Orsay et de je ne sais plus quel autre ministère prennent les mêmes risques et de ce point de vue ne valent pas plus que les libéraux de l’UMP.

Le nucléaire c’est le nucléaire et 30 réacteurs au lieu de 58 c’est toujours 100% de réacteurs ce n’est pas le Zéro-Nucléaire que les écologistes veulent pour le futur proche.

Nicolas Sarkozy, François Hollande, Sortir du Nucléaire, Nicolas Hulot, Eva Joly, Martine Aubry, Jean-Vincent Placé, Denis Baupin, AREVA, MOX, EE-Les Verts, Parti Socialiste, Vital Michalon, Creys Malville, Superphénix, René Dumont, Solenge Fernex, Ecologie Indépendante, ,Ceux qui aujourd’hui sont entrain de recadrer Eva Joly parce qu’elle refuse obstinément d’endosser la responsabilité qu’ont pris ses amis d’EE-Les Verts  d’accepter cet accord scélérat avec le PS  renient les luttes menées par leurs illustres anciens qui ont combattu derrière Solange Fernex et René Dumont !

Ont-il oublié  le symbole de la lutte anti nucléaire, Vital Michalon, qui le 31 juillet 1977 est tombé à proximité du site de la Centrale Superphénix à Creys Malville, les poumons éclatés, victime d’une grenade offensive balancée par les forces de l’ordre déployées par le préfet René Jamin, devant les 60000 manifestants venu dire Non au nucléaire !

Nicolas Sarkozy, François Hollande, Sortir du Nucléaire, Nicolas Hulot, Eva Joly, Martine Aubry, Jean-Vincent Placé, Denis Baupin, AREVA, MOX, EE-Les Verts, Parti Socialiste, Vital Michalon, Creys Malville, Superphénix, René Dumont, Solenge Fernex, Ecologie Indépendante, ,Non Jean-Vincent Placé ! Non Cécile Duflot ! Non Yannick Jadot ! Non Noël Mamère ! Non Denis Baupin ! Non Dominique Voynet ! Non Daniel Cohn Bendit ! La possibilité d’obtenir un groupe à l’Assemblée Nationale, quelques circonscriptions ou quelques maroquins ne justifie pas le lâchage en rase campagne d’Eva Joly envoyée au feu de l’intransigeance en matière de Sortie du Nucléaire.

Nicolas Sarkozy, François Hollande, Sortir du Nucléaire, Nicolas Hulot, Eva Joly, Martine Aubry, Jean-Vincent Placé, Denis Baupin, AREVA, MOX, EE-Les Verts, Parti Socialiste, Vital Michalon, Creys Malville, Superphénix, René Dumont, Solenge Fernex, Ecologie Indépendante, ,Elle est inexpérimentée dites-vous aujourd’hui en chœur ! Mais qui donc, l’a recrutée, mise en avant et incitée à se présenter au primaires que vous avez organisées pour connaître celui qui serait votre candidat à la Présidentielle? Qui ? Ma question est pour le négociateur en chef Jean-Vincent Placé Sénateur et président du Groupe EE-Les Verts au Sénat !

Qui s’est arrangé pour assurer contre toute attente la victoire d’Eva Joly aux primaires et qu’au final Nicolas Hulot, un autre anti-nucléaire coriace, soit renvoyé dans ses appartements. Qui a mené l’opération? Les soutiens de Martine Aubry ont-ils participé au montage ?

Tout cela est honteux et relève de la tambouille politicienne la plus exécrable. Celle qui fait croire aux militants qu’ils sont importants pendant que dans leur dos les leaders traitent du business et des places.

Aujourd’hui en signant cet accord qui sur le fond enterre la Nicolas Sarkozy, François Hollande, Sortir du Nucléaire, Nicolas Hulot, Eva Joly, Martine Aubry, Jean-Vincent Placé, Denis Baupin, AREVA, MOX, EE-Les Verts, Parti Socialiste, Vital Michalon, Creys Malville, Superphénix, René Dumont, Solenge Fernex, Ecologie Indépendante, ,« Sortie du Nucléaire » vous, « négociateurs d’EELes Verts » n’avez pas procédé autrement qu’AREVA. Vous avez fait monter la pression avec Eva Joly pour mieux faire avaler la pilule du groupe parlementaire à un PS qui n’en peut plus de ne pas être à la tête de l’Etat et qui de son côté s’est servi d’AREVA pour vous faire avaler le MOX.

Toutes ces magouilles alimentaires ont aussi un effet collatéral Nicolas Sarkozy, François Hollande, Sortir du Nucléaire, Nicolas Hulot, Eva Joly, Martine Aubry, Jean-Vincent Placé, Denis Baupin, AREVA, MOX, EE-Les Verts, Parti Socialiste, Vital Michalon, Creys Malville, Superphénix, René Dumont, Solenge Fernex, Ecologie Indépendante, ,non négligeable. En vendant l’âme du projet écologique à la social-démocratie qui se fout bien du modèle de « bien vivre »  en société auquel les écologistes aspirent, vous autres « nouvelles vertes-stars médiatiques du système politicien de la 5ème république», vous êtes tout simplement en train de tuer l’Ecologie Politique Indépendante.

Mais ne croyez surtout pas qu’en cas de victoire – encore bien hypothétique d’ailleurs – que le PS vous remerciera. Rappelez-vous bien de ce que François Mitterrand a fait du PCF. Ce qui à l’époque n’était pas pour me déplaire tant ce Parti avait trahis les idéaux de sa base militante fidèle et dévouée. Au final pour les militants ce sera défaite sur tous les tableaux

Chers amis écologistes regardez bien cette photo de la centrale japonaise dévastée à Fukushima et profitez pour en regarder d’autres comme celles d’Hiroshima, de Nagasaki, et de Tchernobyl.

 Nicolas Sarkozy, François Hollande, Sortir du Nucléaire, Nicolas Hulot, Eva Joly, Martine Aubry, Jean-Vincent Placé, Denis Baupin, AREVA, MOX, EE-Les Verts, Parti Socialiste, Vital Michalon, Creys Malville, Superphénix, René Dumont, Solenge Fernex, Ecologie Indépendante, ,Aujourd’hui à Fukushima rien n’est sous contrôle, la contamination radioactive se propage partout y compris dans la chaîne alimentaire et des déchets dérivent dans la mer du Pacifique. Le risque d’une explosion thermonucléaire n’est pas écarté quoi que veulent bien le dire les autorités Japonaises et Ingénieurs de Tepco.

 Nicolas Sarkozy, François Hollande, Sortir du Nucléaire, Nicolas Hulot, Eva Joly, Martine Aubry, Jean-Vincent Placé, Denis Baupin, AREVA, MOX, EE-Les Verts, Parti Socialiste, Vital Michalon, Creys Malville, Superphénix, René Dumont, Solenge Fernex, Ecologie Indépendante, ,Non, amis écologistes, le nucléaire ce n’est pas anodin et surtout le nucléaire n’est pas une technique d’avenir contrairement à ce qu’affirment les leaders politiques du siècle dernier.

 

« Sortirdu nucléaire » ce n’est pas de Droite, ce n’est pas de Gauche, c’est tout simplement question de Bon sens, de Raison et d’Intelligence.

18/11/2011

Présidentielle 2012: que reste-il des exigences écolos dans l'accord EE-LV/PS?

 

Eva Joly, Martine Aubry, Cécile Duflot, Noël Mamère, Jean-Vincent Placé, Laurent Fabius, François Hollande, Sortir du Nucléaire, MOX, Plutonium, Uranium, Parti Socialiste, EE-Les Verts, EE-LV, retraitement, combustibles nucléaires, Noël Mamère, l'accord sur les désaccords, Areva, Henri Proglio, EDF, EPR, Flamanville, Michel Sapin, Serge Coronado, Jean-Fraçois Coppé, AJP, Association des journalistes parlementaires, Pascal Durand, Conseil Fédéral EE-LV, Bureau national PS, Ecologie Politique,« Si le PS, sous la pression d’AREVA et du lobby nucléaire, décide de changer d’avis, cela va changer la donne pour nous et on ne peut pas construire l’avenir et un pacte majoritaire avec des gens qui renient leur parole ».

Ainsi s’exprimait, toute moustache frémissante, Noël Mamère le Député-maire Vert de Bègles ; c’était il y a 48 heures après le début de l’invraisemblable pataquès à propos d’un passage de « l’accord sur les désaccords »,  caviardé en douce mardi soir par le bureau national du PS alors qu’il figurait sur le texte original signé l’après midi par Martine Aubry et Cécile Duflot.

Le passage en question concernait l’arrêt du retraitement des déchets et de la fabrication du MOX – mélange de 93% d’uranium appauvri et de 7% de plutonium extrait sur le site de la Hague –  qui vient d’être abandonné par les Anglais et constituait le seul point véritablement fort et ambitieux de l’accord.

Eva Joly, Martine Aubry, Cécile Duflot, Noël Mamère, Jean-Vincent Placé, Laurent Fabius, François Hollande, Sortir du Nucléaire, MOX, Plutonium, Uranium, Parti Socialiste, EE-Les Verts, EE-LV, retraitement, combustibles nucléaires, Noël Mamère, l'accord sur les désaccords, Areva, Henri Proglio, EDF, EPR, Flamanville, Michel Sapin, Serge Coronado, Jean-Fraçois Coppé, AJP, Association des journalistes parlementaires, Pascal Durand, Conseil Fédéral EE-LV, Bureau national PS, Ecologie Politique,Les affaires n’ont pas trainé ! Dès l’annonce par Martine Aubry et Cécile Duflot de l’accord, une intervention auprès des membres du bureau National du PS par les équipes d’Henri Proglio a provoqué l’amputation du texte initial déclenchant la confusion la plus complète sur l’avenir de l’accord PS/EE-Les Verts et la sortie du Député-Maire de Bègles.

Depuis un communiqué de presse conjoint a été publié dans lequel Michel Sapin et Jean-Vincent Placé – les négociateurs du PS et de EE-LV –  ont en gros expliqué que pour rester cohérent avec la position de François Hollande – passer la part du nucléaire dans la production d’électricité en France de 75% à 50% – reprise dans l’accord de base  accepté par EE-Les Verts, il ne pouvait être question de stopper la production du combustible MOX mais que celle-ci diminuerait comme les besoins résultant du plan d’arrêt des réacteurs.

 Eva Joly, Martine Aubry, Cécile Duflot, Noël Mamère, Jean-Vincent Placé, Laurent Fabius, François Hollande, Sortir du Nucléaire, MOX, Plutonium, Uranium, Parti Socialiste, EE-Les Verts, EE-LV, retraitement, combustibles nucléaires, Noël Mamère, l'accord sur les désaccords, Areva, Henri Proglio, EDF, EPR, Flamanville, Michel Sapin, Serge Coronado, Jean-Fraçois Coppé, AJP, Association des journalistes parlementaires, Pascal Durand, Conseil Fédéral EE-LV, Bureau national PS, Ecologie Politique,Bref le PS a réussit à imposer son point de vue et celui des lobbys français de l’atome : pas de Sortie du nucléaire pas d’arrêt de la production de MOX indispensable pour alimenter en combustible l’EPR de Flamanville dont la construction sera poursuivie.

« Cette affaire classée, ça va nous permettre d’en revenir à l’énorme conviction partagée qui nous rassemble Eva Joly, Martine Aubry, Cécile Duflot, Noël Mamère, Jean-Vincent Placé, Laurent Fabius, François Hollande, Sortir du Nucléaire, MOX, Plutonium, Uranium, Parti Socialiste, EE-Les Verts, EE-LV, retraitement, combustibles nucléaires, Noël Mamère, l'accord sur les désaccords, Areva, Henri Proglio, EDF, EPR, Flamanville, Michel Sapin, Serge Coronado, Jean-Fraçois Coppé, AJP, Association des journalistes parlementaires, Pascal Durand, Conseil Fédéral EE-LV, Bureau national PS, Ecologie Politique,dans cet accord, et pas simplement aux désaccords réels ou supposé » Affaire classée comme l’affirme Michel Sapin dans cet extrait d’une interview accordée Jeudi au journal Libération?

Pas si sûr, l’accord devra en effet, franchir ce samedi l’épreuve de la validation par les instances d’EE-Les Verts.

Eva Joly, Martine Aubry, Cécile Duflot, Noël Mamère, Jean-Vincent Placé, Laurent Fabius, François Hollande, Sortir du Nucléaire, MOX, Plutonium, Uranium, Parti Socialiste, EE-Les Verts, EE-LV, retraitement, combustibles nucléaires, Noël Mamère, l'accord sur les désaccords, Areva, Henri Proglio, EDF, EPR, Flamanville, Michel Sapin, Serge Coronado, Jean-Fraçois Coppé, AJP, Association des journalistes parlementaires, Pascal Durand, Conseil Fédéral EE-LV, Bureau national PS, Ecologie Politique,D’abord se pose désormais le maintien de la candidature d’Eva Joly. Serge Coronado son directeur de campagne a affirmé dans une interview au site Paris Match.com que « l’accord sur les désaccords » n’engageait pas la candidate qui par ailleurs était « très choquée et troublée par le côté vaudevillesque des négociations »

Noël Mamère de son côté, dans un entretien à Public Sénat, a expliqué que la candidate d’EE-Les Verts prenait de la distance : « Eva Joly s’interroge. Elle est dans une position extrêmement difficile à assumer » a-t-il dit.

Quoi qu’il en soit Eva Joly, au regard des ses déclarations initiales sur la Sortie du Nucléaire doit avoir en travers de la gorge les derniers renoncements des négociateurs d’EE-Les Verts. Elle ne participera pas au Conseil Fédéral de samedi ni à l’émission télévisée « des parole et des actes » où elle devait débattre avec Jean-François Coppé.

Le sens de l’éthique et la rigueur intellectuelle de la Juge candidate vont-il prévaloir et l’inciter à renoncer ? La question effectivement peut aujourd’hui se poser.

Il faut tout de même se souvenir que le 17 mars 2011, à l’initiative du Réseau Sortir du Nucléaire son parti avait cosigné, avec environs soixante autres organisations ou partis écologistes un texte, sous forme Eva Joly, Martine Aubry, Cécile Duflot, Noël Mamère, Jean-Vincent Placé, Laurent Fabius, François Hollande, Sortir du Nucléaire, MOX, Plutonium, Uranium, Parti Socialiste, EE-Les Verts, EE-LV, retraitement, combustibles nucléaires, Noël Mamère, l'accord sur les désaccords, Areva, Henri Proglio, EDF, EPR, Flamanville, Michel Sapin, Serge Coronado, Jean-Fraçois Coppé, AJP, Association des journalistes parlementaires, Pascal Durand, Conseil Fédéral EE-LV, Bureau national PS, Ecologie Politique,d’appel solennel, pour demander la fermeture des réacteurs français après 30 ans de fonctionnement. Les termes de l’accord signé par Cécile Duflot et Jean-Vincent Placé est loin d’y souscrire.

Ensuite, il semble que sur la ligne générale des engagements européens de la France, de grandes divergences existent entre les deux formations politiques. Divergences qui s’expriment tout à fait dans la déclaration de Jean-Vincent Placé numéro Eva Joly, Martine Aubry, Cécile Duflot, Noël Mamère, Jean-Vincent Placé, Laurent Fabius, François Hollande, Sortir du Nucléaire, MOX, Plutonium, Uranium, Parti Socialiste, EE-Les Verts, EE-LV, retraitement, combustibles nucléaires, Noël Mamère, l'accord sur les désaccords, Areva, Henri Proglio, EDF, EPR, Flamanville, Michel Sapin, Serge Coronado, Jean-Fraçois Coppé, AJP, Association des journalistes parlementaires, Pascal Durand, Conseil Fédéral EE-LV, Bureau national PS, Ecologie Politique,deux d’EE-Les Verts devant l’AJP – Association des journalistes parlementaires –  « Nous ne sommes pas pour des objectifs que l’on ne tient pas. C’est un sujet de désaccord », un de plus ! Et plus loin, «  Nous avons bon espoir de convaincre que les urgences sociales et environnementales font que le pays n’est peut-être pas prêt à subir le 3% en perspective en 2013 ou 2014 ».

Inutile de lui poser la question du retour à l’équilibre des finances pour 2016, la réponse a été donnée par avance à l’AFP : « Qui est le magicien qui connaîtrait la situation économique de la France en 2016 ? »  François Hollande doit apprécier.

Sur quoi donc le PS et EE-Les Verts  se sont-ils vraiment mis d’accord en dehors des circonscriptions gagnables?

D’autant que comme le dit fort bien Pascal Durand – actuel porte parole d’EE-Les Verts – c’est, au-delà du nucléaire, sur le modèle de société que réside la différence avec le parti de Eva Joly, Martine Aubry, Cécile Duflot, Noël Mamère, Jean-Vincent Placé, Laurent Fabius, François Hollande, Sortir du Nucléaire, MOX, Plutonium, Uranium, Parti Socialiste, EE-Les Verts, EE-LV, retraitement, combustibles nucléaires, Noël Mamère, l'accord sur les désaccords, Areva, Henri Proglio, EDF, EPR, Flamanville, Michel Sapin, Serge Coronado, Jean-Fraçois Coppé, AJP, Association des journalistes parlementaires, Pascal Durand, Conseil Fédéral EE-LV, Bureau national PS, Ecologie Politique,François Hollande, Laurent Fabius et Martine Aubry : «  le PS reste dans une logique de relance de la croissance et de la production. Nous nous portons un modèle qui tend vers la sobriété et la protection des ressources ».   

Alors à quoi riment ces accords/désaccords qui ne font pas avancer la cause de l’Ecologie Politique et qui au contraire dans un moment où partout le modèle de société porté par l’UMP et le PS est rejeté ne font que la discréditer.

Il serait heureux que dans un sursaut salutaire le Conseil Fédéral d’EE-Les Verts rejette en bloc cet accord insuffisamment porteur des valeurs qui animent les Ecologistes d’où qu’ils viennent.

17/11/2011

PS/EE-LV:Ils sont tombés d’accord ……sur leurs désaccords!

Le vaudeville politico-médiatique des négociations entre le PS et EE-Les Verts se vient de connaître un temps fort.

Acte 1 : alors que les négociations se poursuivent depuis plusieurs mois et qu’un premier aperçu a été donné de ce à quoi pourrait aboutir les tractations en cours entre les deux partis – cf. l’accord intervenu au Sénat qui a permi le basculement à gauche de la chambre haute – la déclaration de Parti Socialiste, EE-Les Verts, Cécile Duflot, Eva Joly, Noël Mamère, Philippe Mérieux, Flamanville, EPR, Sortir du Nucléaire, Législatives 2012, Présidentielles 2012, Députés, Accord de gouvernement, Clause de revoyure, Jean-Vincent Placé, Martine Aubry, accord de majorité parlementaire, 6ème circonscription de Paris, battre Sarkozy,François Hollande à propos de la poursuite de la construction de l’EPR de Flamanville avait fait monter la pression à un tel niveau que certains, chez les Ecologistes, s’étaient pris à imaginer que Les Verts allaient faire la preuve que leurs convictions étaient fortes, sincères et dénuées de toutes arrières pensées alimentaires et politiciennes.

Eva Joly, la candidate en campagne présidentielle d’EELV, raide comme un passe lacet avait instantanément Parti Socialiste, EE-Les Verts, Cécile Duflot, Eva Joly, Noël Mamère, Philippe Mérieux, Flamanville, EPR, Sortir du Nucléaire, Législatives 2012, Présidentielles 2012, Députés, Accord de gouvernement, Clause de revoyure, Jean-Vincent Placé, Martine Aubry, accord de majorité parlementaire, 6ème circonscription de Paris, battre Sarkozy,déclaré : « il n’y aura pas d’accord si l’abandon du projet EPR à Flamanville, n’est pas acté » ajoutant quelques jours plus tard pour bien se faire comprendre : « il n’y aura pas d’accord de gouvernement si nous ne sommes pas d’accord sur le fait qu’il faut sortir du nucléaire ». 

Quant à la voix officielle du parti le signal en direction des socialistes ne prêtait pas non plus à confusion, Cécile Duflot – secrétaire nationale d’EE-Les Verts –  ayant déclaré « on est en situation de s’interroger si, de la part de François Hollande, tout cela signifie une fin de non recevoir et la volonté d’avoir une stratégie qui fait l’impasse sur le rassemblement de la gauche et des écologistes ». Tout un chacun de s’imaginer à la fin de ce premier acte que la rupture était au bout du chemin et les verts se comporteraient en vrais écologistes.

Acte 2 : Charles Péguy l’avait déjà remarqué au siècle dernier « Tout commence en mystique et tout se termine en politique ». Il donnait déjà au mot politique le sens que bien des Français dégoutés lui donnent aujourd’hui à force de devoir subir, de la part de leurs représentants, les renoncements et les reniements des belles idées qui inéluctablement finissent par se dissoudre dans l’élixir du pouvoir que constituent, pour quelques-uns, l’obtention de quelques juteuses prébendes et arrangements personnels.

Un texte a été arrêté entre les négociateurs des deux parti socialiste,ee-les verts,cécile duflot,eva joly,noël mamère,philippe mérieux,flamanville,epr,sortir du nucléaire,législatives 2012,présidentielles 2012,députés,accord de gouvernement,clause de revoyure,jean-vincent placé,martine aubry,accord de majorité parlementaire,6ème circonscription de paris,battre sarkozyformations et soumis au vote du conseil national du PS mardi soir. Il est loin des espérances qu’avaient laissé entrevoir la fermeté des déclarations d’Eva Joly et de Cécile Duflot. Que reste-t-il dans ce texte des exigences « écologistes » préalables à la conclusion d’un accord ?

La poursuite de la construction de Flamanville, la date de sortie du nucléaire et même la réalisation de l’aéroport de Notre Parti Socialiste, EE-Les Verts, Cécile Duflot, Eva Joly, Noël Mamère, Philippe Mérieux, Flamanville, EPR, Sortir du Nucléaire, Législatives 2012, Présidentielles 2012, Députés, Accord de gouvernement, Clause de revoyure, Jean-Vincent Placé, Martine Aubry, accord de majorité parlementaire, 6ème circonscription de Paris, battre Sarkozy,de Dame des Landes ont été évacués du vrai faux accord permettant ainsi à Cécile Duflot de dire : « Personne n’a cédé, on aurait cédé si on avait reconnu qu’on allait poursuivre la construction de l’EPR » enchaînant, «  on a toujours dit que ce ne serait pas possible. On a acté qu’on avait un désaccord sur cette question ».

Bref, c’est la débandade en rase campagne mais ce n’est pas grave, au bout des mois de dures négociations EE-Les Verts et le PS sont parvenus à un accord : ils sont d’accord……sur le fait qu’ils ont des désaccords sur des sujets majeurs, qui font Parti Socialiste, EE-Les Verts, Cécile Duflot, Eva Joly, Noël Mamère, Philippe Mérieux, Flamanville, EPR, Sortir du Nucléaire, Législatives 2012, Présidentielles 2012, Députés, Accord de gouvernement, Clause de revoyure, Jean-Vincent Placé, Martine Aubry, accord de majorité parlementaire, 6ème circonscription de Paris, battre Sarkozy,l’objet d’une « clause de revoyure » comme le dit si élégamment, Jean-Vincent Placé, le négociateur des Verts. Martine Aubry, pour le PS a déclaré de son côté «  ce texte est un accord de majorité parlementaire, pas une liste d’engagement programmatiques ».

On peut se demander ce qui, dans cette opération de bluff et d’intox, a fait qu’au bout du bout EE-Les Verts a finit par parti socialiste,ee-les verts,cécile duflot,eva joly,noël mamère,philippe mérieux,flamanville,epr,sortir du nucléaire,législatives 2012,présidentielles 2012,députés,accord de gouvernement,clause de revoyure,jean-vincent placé,martine aubry,accord de majorité parlementaire,6ème circonscription de paris,battre sarkozys’aplatir devant les ukases de François Hollande. La réponse est d’une simplicité biblique. Outre l’accord sur les désaccords, un autre accord a été rédigé et acté. Sonnant et trébuchant celui-là qui concerne les législatives2012.

Au terme de celui-ci il est prévu qu’EE-Les Verts disposera d’un groupe parlementaire à l’Assemblée Nationale de « 25 à 30 députés » en cas de victoire de la gauche ou de « 15 députés en cas de défaite.

Parti Socialiste, EE-Les Verts, Cécile Duflot, Eva Joly, Noël Mamère, Philippe Mérieux, Flamanville, EPR, Sortir du Nucléaire, Législatives 2012, Présidentielles 2012, Députés, Accord de gouvernement, Clause de revoyure, Jean-Vincent Placé, Martine Aubry, accord de majorité parlementaire, 6ème circonscription de Paris, battre Sarkozy,Cécile Duflot a déjà obtenu pour elle d’être délocalisée du Val de Marne dans la 6ème circonscription de Paris et Philippe Mérieux dans la première circonscription de Lyon. Fin de l’acte 2 : Ils sont d’accord sur leurs désaccords et comme l’a déclaré Cécile Duflot, au delà de tout « « l’essentiel maintenant est de battre Sarkozy ».

Acte 3 : les sénatoriales et les législatives réglées, reste désormais pour parfaire l’ensemble à traiter la question de la composition du futur gouvernement de gauche de la France – personne au PS et à EE-Les Verts ne doute un instant que 2012 verra la victoire de François Hollande et celle du PS et de ses alliés – qui permettra de calmer les appétits et les ambitions de certains esprits « encore rétifs » tant qu’ils n’auront pas été servis. Et la boucle sera bouclée.

Pour cela la campagne doit se passer sans problèmes particuliers et les reports de voix de second tour se faire avec le Parti Socialiste, EE-Les Verts, Cécile Duflot, Eva Joly, Noël Mamère, Philippe Mérieux, Flamanville, EPR, Sortir du Nucléaire, Législatives 2012, Présidentielles 2012, Députés, Accord de gouvernement, Clause de revoyure, Jean-Vincent Placé, Martine Aubry, accord de majorité parlementaire, 6ème circonscription de Paris, battre Sarkozy,maximum d’efficacité. Noël Mamère a-t-il autre chose en tête lorsqu’il déclare à la presse, « le score d’Eva Joly au premier tour permettra peut-être de faire acter un certain nombre de points qui ne sont pas aujourd’hui dans l’accord » ? Qui seront les prochains gagnants du Mercato-Ecolosos ? Réponse en 2012 dans les prochains mois.

En attendant les grands perdants de ce cirque sont les militants de base qui sont entrain de « se faire enfumer ». Les Parti Socialiste, EE-Les Verts, Cécile Duflot, Eva Joly, Noël Mamère, Philippe Mérieux, Flamanville, EPR, Sortir du Nucléaire, Législatives 2012, Présidentielles 2012, Députés, Accord de gouvernement, Clause de revoyure, Jean-Vincent Placé, Martine Aubry, accord de majorité parlementaire, 6ème circonscription de Paris, battre Sarkozy,voilà obligés de manger leur chapeau, tous ces militants qui étaient à Rennes pour le rassemblement anti-nucléaire d’il y a peine quelques semaine, ceux qui dimanche sont monté à Paris pour dire leur opposition au futur aéroport de Notre de Dame des Landes et tous ceux bien que n’étant pas sur place les soutiennent dans leurs combats car leurs combats est juste. Cet accord n’est pas bon. Ni pour eux, ni pour le Pays, ni pour l’Ecologie Politique.

Seule l’écologie politicienne et politicarde y retrouve son compte. La mise en avant dans les négociations  d’objectifs de carrières personnels ainsi que l’instrumentalisation des sincérités militantes au profit de minables arrangements d’appareils sont autant de comportement pitoyables et écœurants qui font que chaque jour un peu plus font détester « la politique » et en détournent les citoyens.   

Toutes proportions gardées, les pratiques actuelles que nous donnent à voir les dirigeants du parti Vert font penser, à celles des dirigeants soviétophiles des anciens pays de l’est qui, hier avec le cynisme le plus total, se taillaient la part du lion du festin des luttes pendant que le menu peuple à la base se tapait le sale boulot et permettait à la machine à broyer les libertés de tourner au plus grand bénéfice des maîtres de Moscou.

 

Parti Socialiste, EE-Les Verts, Cécile Duflot, Eva Joly, Noël Mamère, Philippe Mérieux, Flamanville, EPR, Sortir du Nucléaire, Législatives 2012, Présidentielles 2012, Députés, Accord de gouvernement, Clause de revoyure, Jean-Vincent Placé, Martine Aubry, accord de majorité parlementaire, 6ème circonscription de Paris, battre Sarkozy,Même manipulations, même langue de bois, même cynisme  il n’y a que la couleur qui a changé, on est tout simplement passé du Rouge au Vert. Ce n’est certes pas un hasard chacun sait qu’elle est la couleur complémentaire de la première.

 

12/11/2011

Sortir du Nucléaire c'est maintenant!

Europe-Écologie Les Verts et le Parti Socialiste ont fixé au 19 novembre la date limite pour parvenir à un accord politique et programmatique pour la prochaine législature.

europe ecologie les verts, parti socialiste, françois hollande, laurent fabius, EPR, Sortir du Nucléaire, humanisme-ecologie -république, Les dernières déclarations de François Hollande d'une part, qui affirme vouloir porter à son terme la construction du réacteur EPR de Flamanville et celle de Laurent Fabius d'autre part, qui de son côté estime que si AREVA veut vendre l'EPR à l'étranger il lui faudra avoir construit un EPR en France, laissent clairement apparaître que le Parti socialiste semble prêt à enterrer la sortie du nucléaire pour la France.

europe ecologie les verts, parti socialiste, françois hollande, laurent fabius, EPR, Sortir du Nucléaire, humanisme-ecologie -république, Le choix de sortir du nucléaire n'est ni un caprice d'enfant gâtés, ni une utopie d'adulte irresponsable. C'est, au delà d'un enjeu écologique majeur, un choix murement réfléchi qui s'appuie sur un impératif éthique et économique.

Ce choix porte sur des engagements à long terme qui ne peuvent être traités à l'aune des intérêts particuliers électoraux des partis et aux tractations qui en découlent, le tout sous la pression des enragés de l'atome EDF et AREVA.

Pourtant tout porte à croire que c'est ainsi que les choses se passent et que la sortie du nucléaire c'est maintenant qu'elle se décide en catimini et sans considération des véritables enjeux que cette question soulève pour le bien-être des Hommes et de la Nature.

europe ecologie les verts, parti socialiste, françois hollande, laurent fabius, EPR, Sortir du Nucléaire, humanisme-ecologie -république, Il est donc nécessaire de nous mobiliser et d'envoyer un message fort au Parti Socialiste et à Europe-Écologie Les Verts.

Humanisme – Ecologie - République dès sa création s'est rapproché du «Réseau Sortir du Nucléaire» dont il est aujourd'hui un des membres.

Nous vous invitons à vous joindre à notre action et à signez la lettre ouverte "La sortie du nucléaire, pour moi c’est clair!"(*). Une fois signée n'hésitez pas à diffuser cette lettre à tous vos contacts amis.

Par avance l'équipe d'Humanisme – Ecologie - République vous remercie de votre implication à ses côtés.

N'hésitez pas à vous inscrire sur notre site et à nous faire part de vos observations, à nous communiquer des informations concernant les luttes écologiques qui sont les vôtres localement.

(*) Cliquer sur le lien

Contact :

Humanisme - Ecologie – République

http://humanisme-ecologie-republique.blog4ever.com/

Téléphone : 06 63 24 00 66 / 02 32 61 02 38

Réseau « Sortir du nucléaire »

http://www.sortirdunucleaire.org

09/11/2011

Présidentielles 2012: Hollande renvoie Joly dans ses filets

laurent fabius,ps haute-normandie,parti socialiste,ump,ps,michel sapin,andré valinni,eva joly,cécile duflot,jean-vincent placé,epr,penly,flamenville,sortir du nucléaire,pierre messmer,valéry giscard d'estaing,françois mitterand,la lettre aux français,centrale nucléaire de plogoff,parc nucléaire français,négociations vert-psEva Joly, dont la campagne présidentielle semble patiner, a réexpliqué sa façon d’aborder la question des accords de gouvernement avec le PS ; «il n’y aura pas d’accord de gouvernement si nous ne sommes pas d’accord sur le fait qu’il faut sortir du nucléaire. Et comme il n’y a pas de victoire de la gauche sans les écologistes, cela pose problème.» C’était jeudi dernier depuis le Japon.

Dimanche soir, Eva Joly en a remis, une petite louche, plus question de sortir du nucléaire mais, «il n’y aura pas d’accord si l’abandon du projet EPR à Flamanville n’est pas acté». 

laurent fabius,ps haute-normandie,parti socialiste,ump,ps,michel sapin,andré valinni,eva joly,cécile duflot,jean-vincent placé,epr,penly,flamenville,sortir du nucléaire,pierre messmer,valéry giscard d'estaing,françois mitterand,la lettre aux français,centrale nucléaire de plogoff,parc nucléaire français,négociations vert-psLa réponse, sèche comme un coup de trique, est arrivée lundi soir  sur France2, où lors d’une intervention François Hollande a précisé qu’en cas d’élection à la Présidence de la République il, « préserverait la construction d’un EPR ». Pierre Moscovici son futur directeur de campagne ajoutant : « C’est ce qu’il a toujours dit »

Inutile de dire que les relations PS/EELV se sont légèrement tendues, jusqu’à Cécile Duflot, le soutien de Martine Aubry, laurent fabius,ps haute-normandie,parti socialiste,ump,ps,michel sapin,andré valinni,eva joly,cécile duflot,jean-vincent placé,epr,penly,flamenville,sortir du nucléaire,pierre messmer,valéry giscard d'estaing,françois mitterand,la lettre aux français,centrale nucléaire de plogoff,parc nucléaire français,négociations vert-psqui, histoire de tendre encore un peu plus la ficelle, y est allée de son couplet dans un entretien avec l’AFP: « aujourd’hui on est en situation de s’interroger si, de la part de François Hollande, tout cela signifie une fin de non recevoir et la volonté d’avoir une stratégie qui fait l’impasse sur le rassemblement de la gauche et des écologistes ».

laurent fabius,ps haute-normandie,parti socialiste,ump,ps,michel sapin,andré valinni,eva joly,cécile duflot,jean-vincent placé,epr,penly,flamenville,sortir du nucléaire,pierre messmer,valéry giscard d'estaing,françois mitterand,la lettre aux français,centrale nucléaire de plogoff,parc nucléaire français,négociations vert-psMichel Sapin s’est employé à calmer le jeu et semble-t-il les négociations vont pouvoir reprendre. Lui-même, pour le PS et Jean-Vincent Placé pour les Verts sont chargés de recoller les morceaux.

Mais, voila les Verts prévenus, François Hollande sur la question du nucléaire ne s’en laissera pas compter. Ce sera à prendre ou à laisser, d’autant que le poids, de l’ordre de 3%, d’Eva Joly dans les sondages ne plaide aucunement en sa faveur.

Et si André Vallini se dit prêt à lâcher des circonscriptions aux Verts il prend soin de préciser : « à la hauteur de ce qu’ils représentent, pas forcément à la hauteur de leurs attentes ».

Le nucléaire est une longue tradition au parti socialiste ! laurent fabius,ps haute-normandie,parti socialiste,ump,ps,michel sapin,andré valinni,eva joly,cécile duflot,jean-vincent placé,epr,penly,flamenville,sortir du nucléaire,pierre messmer,valéry giscard d'estaing,françois mitterand,la lettre aux français,centrale nucléaire de plogoff,parc nucléaire français,négociations vert-psLaurent Fabius, qui comme toujours a l’art de renvoyer les responsabilités à d’autres que lui-même a, sur RTL, déclaré à propos de l’EPR de Flamanville : « il ya eu des travaux engagés, du gros œuvre, pour plus de 5 milliards d’euros. Un rapport en Janvier va dire si ces malfaçons ont été corrigées ou pas. Si elles ont été corrigées, je pense que l’on pourra prolonger le projet ». Une manière comme une autre de dire au Verts, soyons sérieux, il n’est pas possible de jeter à la mer 5 milliards de travaux réalisés.

laurent fabius,ps haute-normandie,parti socialiste,ump,ps,michel sapin,andré valinni,eva joly,cécile duflot,jean-vincent placé,epr,penly,flamenville,sortir du nucléaire,pierre messmer,valéry giscard d'estaing,françois mitterand,la lettre aux français,centrale nucléaire de plogoff,parc nucléaire français,négociations vert-psPire est la phrase qu’il a prononcée lors du même entretien à RTL ; « Si Areva veut vendre des EPR à l’étranger, c’est difficile qu’ont n’ait pas un EPR en France ». Les Hauts-Normands doivent comprendre que pour Laurent Fabius, s’agissant de Penly le dossier n’est pas refermé.

L’ex-premier ministre qui n’a pas perdu son art d’enfoncer les portes ouvertes, a finit par lâcher : « En revanche, si la sécurité laurent fabius,ps haute-normandie,parti socialiste,ump,ps,michel sapin,andré valinni,eva joly,cécile duflot,jean-vincent placé,epr,penly,flamenville,sortir du nucléaire,pierre messmer,valéry giscard d'estaing,françois mitterand,la lettre aux français,centrale nucléaire de plogoff,parc nucléaire français,négociations vert-psn’est pas assurée, il faudra abandonner Flamanville ». Franchement de qui se moque-t-il, quel dirigeant de quelque bord que ce soit, écologiste ou pas, prendrait, après FUKUSHIMA, la responsabilité de maintenir une opération qui comporterait des risques  au plan de la sécurité ?  

Après avoir choisi de soutenir Martine Aubry à la primaire socialiste, les Verts en la personne d’Eva Joly viennent de commettre une deuxième erreur politique : jouer les gros bras avec François Hollande, le vainqueur de cette primaire, alors que celui-ci est au plus haut dans les sondages et que la crise économique qui secoue la zone euro fait de la question écologiste en général et celle du nucléaire en particulier ne constitueront pas l’enjeu principal de la Présidentielle pour 2012.

laurent fabius,ps haute-normandie,parti socialiste,ump,ps,michel sapin,andré valinni,eva joly,cécile duflot,jean-vincent placé,epr,penly,flamenville,sortir du nucléaire,pierre messmer,valéry giscard d'estaing,françois mitterand,la lettre aux français,centrale nucléaire de plogoff,parc nucléaire français,négociations vert-psCrise de la zone euro oblige, François Hollande et Nicolas Sarkozy qui doivent ratisser large et cliver court ne prendront pas le risque de se laisser dicter leur programme par des écologistes qui ces derniers temps ont fait plus pour gagner des postes que des batailles emblématiques des luttes qu’ils sont sensés porter.

Force est de constater que les Verts, qui avec Daniel Cohn-Bendit et Europe-Ecologie s’étaient ouverts un boulevard au moment des Européennes, ont été dans l’incapacité de construire un rapport de force solide pour s’imposer aux forces du consensus PS et UMP.

Cela n’augure rien de bon pour le Projet de l’Ecologie Politique qui faut-il le rappeler doit se construire dans l’indépendance.

laurent fabius,ps haute-normandie,parti socialiste,ump,ps,michel sapin,andré valinni,eva joly,cécile duflot,jean-vincent placé,epr,penly,flamenville,sortir du nucléaire,pierre messmer,valéry giscard d'estaing,françois mitterand,la lettre aux français,centrale nucléaire de plogoff,parc nucléaire français,négociations vert-psLes Verts, emportés par la fringale de postes des plus « affamés » de leurs cadres dirigeants vont rapidement revenir au bercail socialiste en tentant de gérer au mieux de leurs intérêts personnels sur la base bien connue du « un tien vaut mieux que deux tu l’auras.» 

Après la victoire de François Hollande à la primaire ils se sont retrouvé le bec dans l’eau, le retour de manivelle de lundi soir les place au fond de la cuvette et comme il est exclu que les actuels députés prennent quelque risque que ce soit, « la messe est probablement dite ».

Vincent Placé Cécile Duflot et d’autres vont gigoter encore un peu, histoire de faire du buzz ; puis Jean-Vincent Placé viendra expliquer que l’accord qu’il a finit par obtenir des socialistes est le meilleur de toute l’histoire du Mouvement Ecologiste.

laurent fabius,ps haute-normandie,parti socialiste,ump,ps,michel sapin,andré valinni,eva joly,cécile duflot,jean-vincent placé,epr,penly,flamenville,sortir du nucléaire,pierre messmer,valéry giscard d'estaing,françois mitterand,la lettre aux français,centrale nucléaire de plogoff,parc nucléaire français,négociations vert-psIl suffira de se rappeler qu’en 1981 François Mitterrand dans sa « Lettre au Français » avait promis qu’il n’engagerait pas le pays sur la voie du nucléaire civil. Après sa victoire il a symboliquement fait classer le projet de la Centrale de Plogoff qui n’a jamais vu le jour.

En revanche il a mis en oeuvre l’ensemble du programme, préparé par Pierre Messmer sous Valéry Giscard d’Estaing, qui a abouti à la construction du parc nucléaire français, qui aujourd’hui, compte pas moins de 58  réacteurs.

De ce polaurent fabius,ps haute-normandie,parti socialiste,ump,ps,michel sapin,andré valinni,eva joly,cécile duflot,jean-vincent placé,epr,penly,flamenville,sortir du nucléaire,pierre messmer,valéry giscard d'estaing,françois mitterand,la lettre aux français,centrale nucléaire de plogoff,parc nucléaire français,négociations vert-psint de vue là, les écologistes doivent garder mémoire,  les déclarations de Laurent Fabius devraient y continuer.

Pour le reste, les négociations pour les postes et les circonscriptions, réponse d’ici quelques jours.

13/10/2011

Présidentielles 2012: Débat Hollande-Aubry

Ce matin sur RTL Martine Aubry en a remis une petite louche : « J’ai trouvé qu’il y avait des points flous » sous-entendu avec François Hollande ce n’est pas clair. Elle a même ajouté « ma grand-mère disait : quand François Hollande, Martine Aubry, Titine, Bambi, Gauche dure, Gauche molle, Gauche sectaire, Gauche solide, Gauche forte, David Pujadas, Antenne 2, Quand c'est flou, c'est qu'il y a un loup, La france ,ème République, Jean-Luc Mélanchon, Nicolas Dupont-Aignan, Sortir du Nucléaire,  Jacques Delors, Club Témoins, Démocratie 2000, Parti socialiste, Rue de Solférino, Arnaud Montebourg, Front de Gauche, Lionel Jospin, Laurent Fabius, Nicolas Sarkozy, Laïcité, Chine, convertibilité Yuan, transition écologique, Traité de Lisbonne,  c’est flou, c’est qu’il ya un loup » et encore « j’ai bien compris qu’il essayait de passer entre les goutes quand je lui posais un certain nombre de questions » pour terminer sur du féroce : « Je pense avoir montré que pour présider la France, il fallait à la fois de l’expérience et de la clarté. Cela n’a pas été le cas pour François Hollande dans un certains nombre de cas ».

De son côté sur Europe 1, François Hollande y est allé de sa formule «  je ne veux pas  être dans la dévalorisation, je n’ai François Hollande, Martine Aubry, Titine, Bambi, Gauche dure, Gauche molle, Gauche sectaire, Gauche solide, Gauche forte, David Pujadas, Antenne 2, Quand c'est flou, c'est qu'il y a un loup, La france ,ème République, Jean-Luc Mélanchon, Nicolas Dupont-Aignan, Sortir du Nucléaire,  Jacques Delors, Club Témoins, Démocratie 2000, Parti socialiste, Rue de Solférino, Arnaud Montebourg, Front de Gauche, Lionel Jospin, Laurent Fabius, Nicolas Sarkozy, Laïcité, Chine, convertibilité Yuan, transition écologique, Traité de Lisbonne,  pas besoin, moi, de dénigrer, de dévaluer, de dénoncer ……. Il n’y a pas des durs et des mous »  puis cinglant et du même coup rabaissant Martine Aubry, « Le seul débat qui m’intéresse, ce n’est pas le débat avec Martine Aubry – ça, c’est une condition, c’est nécessaire, c’est légitime – mais le seul débat, c’est celui du 6 mai 2012 ». Sous entendu vous avez compris avec Martine Aubry nous ne jouons pas dans la même cour.

A ce train là, le climat risque d’être chaud entre Titine et Bambi jusqu’à dimanche prochain et cela n’augure rien de bon pour le rassemblement. Le PS et François Hollande en 2007 avaient flingué la campagne de Ségolène Royale, qu’en sera-t-il cette fois si les choses devaient aller à ce rythme.

Que dire du débat qui s’est déroulé hier soir sur Antenne 2?

David Pujadas avait engagé les échanges sur le thème de l’opposition Gauche dure contre Gauche molle. François Hollande soupçonné d’incarner une « gauche molle »  et de dérive droitière, s’en est tiré en affirmant à l’endroit de Martine Aubry « je ne veux pas d’une gauche sectaire », sous entendu avec toi ma fille le rassemblement sera difficile.

François Hollande l’homme qui n’aime pas, paraît-il, « les attaques obliques » se manifestera une deuxième fois avec une François Hollande, Martine Aubry, Titine, Bambi, Gauche dure, Gauche molle, Gauche sectaire, Gauche solide, Gauche forte, David Pujadas, Antenne 2, Quand c'est flou, c'est qu'il y a un loup, La france ,ème République, Jean-Luc Mélanchon, Nicolas Dupont-Aignan, Sortir du Nucléaire,  Jacques Delors, Club Témoins, Démocratie 2000, Parti socialiste, Rue de Solférino, Arnaud Montebourg, Front de Gauche, Lionel Jospin, Laurent Fabius, Nicolas Sarkozy, Laïcité, Chine, convertibilité Yuan, transition écologique, Traité de Lisbonne,  réplique assez violente. Alors que Martine Aubry se plaignait de l’état du PS que lui a laissé François Hollande en 2007, ce dernier n’a pas hésité un instant à ressortir les tripatouillages du Congrès de Reims : «  ce n’est pas moi le protagoniste d’un congrès qui s’est achevé comme on sait ».  Fermez le ban ! On aurait pu penser, tant ils se détestent, que les choses aient pu aller plus loin, mais non. Ils en sont restés là pour les amabilités.

Au delà des différences de choix tactiques – emploi et social pour Martine Aubry, fiscalité et banques pour François François Hollande, Martine Aubry, Titine, Bambi, Gauche dure, Gauche molle, Gauche sectaire, Gauche solide, Gauche forte, David Pujadas, Antenne 2, Quand c'est flou, c'est qu'il y a un loup, La france ,ème République, Jean-Luc Mélanchon, Nicolas Dupont-Aignan, Sortir du Nucléaire,  Jacques Delors, Club Témoins, Démocratie 2000, Parti socialiste, Rue de Solférino, Arnaud Montebourg, Front de Gauche, Lionel Jospin, Laurent Fabius, Nicolas Sarkozy, Laïcité, Chine, convertibilité Yuan, transition écologique, Traité de Lisbonne,  Hollande  et des affrontements de personnalités – caractère fort chez la Maire de Lille, prise de hauteur toute présidentielle pour le Député de la Corrèze –  ces deux ont démontré qu’ils sont bien dans la ligne qu’ils avaient contribuée à développer au sein des clubs Témoins et Démocratie 2000, crées à l’époque pour soutenir le projet social-démocrate de Jacques Delors.

En fait ce débat n’a rien apporté de vraiment nouveau que nous ne connaissions pas ; la Première secrétaire du PS en vacances pour cause de Primaire se déportant légèrement sur la gauche, mais pas de trop, pour draguer le Front de Gauche et l’extrême-gauche, l’ex premier Secrétaire du PS se déportant à droite, mais pas de trop non plus, pour flirter avec les Centristes et les Républicains humanistes-sociaux anti sarkozystes. Les deux poussant ensemble les propositions déjà connues du Parti Socialiste avant les primaires.

S’il fallait définir sur le fond ce qu’a été ce débat entre les deux candidats, l’on pourrait dire sans prendre un grand risque de se tromper : ce fût un large bloc de François Hollande, Martine Aubry, Titine, Bambi, Gauche dure, Gauche molle, Gauche sectaire, Gauche solide, Gauche forte, David Pujadas, Antenne 2, Quand c'est flou, c'est qu'il y a un loup, La france ,ème République, Jean-Luc Mélanchon, Nicolas Dupont-Aignan, Sortir du Nucléaire,  Jacques Delors, Club Témoins, Démocratie 2000, Parti socialiste, Rue de Solférino, Arnaud Montebourg, Front de Gauche, Lionel Jospin, Laurent Fabius, Nicolas Sarkozy, Laïcité, Chine, convertibilité Yuan, transition écologique, Traité de Lisbonne,  convergences héritées des professions de foie socialistes des années Jospin avec des nuances aux marges pour pouvoir faire la différence. 

Pas de proposition inédite. Au vu des arguments échangés et des propositions avancées, Arnaud Montebourg aura du mal à choisir entre les deux protagonistes de ce débat sans odeur ni saveur ! Le devrait-il d’ailleurs ? Lui qui est désormais plus proche du Front de Gauche et paradoxalement de Nicolas Dupont-Aignan.

Un aveu tout de même de la part de François Hollande : « j’ai été européen … et je le suis encore, mais l’Europe telle que je l’ai rêvée ne marche pas ». Rupture avec la François Hollande, Martine Aubry, Titine, Bambi, Gauche dure, Gauche molle, Gauche sectaire, Gauche solide, Gauche forte, David Pujadas, Antenne 2, Quand c'est flou, c'est qu'il y a un loup, La france ,ème République, Jean-Luc Mélanchon, Nicolas Dupont-Aignan, Sortir du Nucléaire,  Jacques Delors, Club Témoins, Démocratie 2000, Parti socialiste, Rue de Solférino, Arnaud Montebourg, Front de Gauche, Lionel Jospin, Laurent Fabius, Nicolas Sarkozy, Laïcité, Chine, convertibilité Yuan, transition écologique, Traité de Lisbonne,  ligne mitterrandienne ? Concession du bout des lèvres à Laurent Fabius, Arnaud Montebourg et Jean-Luc Mélanchon ?

Nous n’en saurons pas plus, tout en rappelant que les  deux «impétrants» on appelé à voter pour le Traité de Constitution Européenne et on voté pour le traité de Lisbonne de Nicolas Sarkozy.

Pour le reste rien ou pas grand-chose de déterminant en dehors d’une vague intention de faire plier la Chine sur la question de la convertibilité du yuan!

François Hollande, Martine Aubry, Titine, Bambi, Gauche dure, Gauche molle, Gauche sectaire, Gauche solide, Gauche forte, David Pujadas, Antenne 2, Quand c'est flou, c'est qu'il y a un loup, La france ,ème République, Jean-Luc Mélanchon, Nicolas Dupont-Aignan, Sortir du Nucléaire,  Jacques Delors, Club Témoins, Démocratie 2000, Parti socialiste, Rue de Solférino, Arnaud Montebourg, Front de Gauche, Lionel Jospin, Laurent Fabius, Nicolas Sarkozy, Laïcité, Chine, convertibilité Yuan, transition écologique, Traité de Lisbonne,  Rien à propos de la Laïcité, Rien sur l’impérieuse nécessité de sortir du nucléaire et d’engager une transition écologique de notre société.

Rien à l’international concernant la position d’une France dirigée par des socialistes à propos de l’Otan, de la dissuasion nucléFrançois Hollande, Martine Aubry, Titine, Bambi, Gauche dure, Gauche molle, Gauche sectaire, Gauche solide, Gauche forte, David Pujadas, Antenne 2, Quand c'est flou, c'est qu'il y a un loup, La france ,ème République, Jean-Luc Mélanchon, Nicolas Dupont-Aignan, Sortir du Nucléaire,  Jacques Delors, Club Témoins, Démocratie 2000, Parti socialiste, Rue de Solférino, Arnaud Montebourg, Front de Gauche, Lionel Jospin, Laurent Fabius, Nicolas Sarkozy, Laïcité, Chine, convertibilité Yuan, transition écologique, Traité de Lisbonne,  aire, du retrait des forces françaises d’Afghanistan, de la création d’un Etat palestinien, de la lutte contre les paradis fiscaux, de la nécessaire évolution de l’Europe.

Rien enfin à propos de la nécessité de passer à une VIème République pour garantir une justice indépendante, une représentation des mouvements émergeants dans à toutes les instances – locales, régionales et nationales – par l’introduction de la proportionnelle, le non cumul des mandats, la réduction des pouvoirs démesurés du Président de la République……..

François Hollande, Martine Aubry, Titine, Bambi, Gauche dure, Gauche molle, Gauche sectaire, Gauche solide, Gauche forte, David Pujadas, Antenne 2, Quand c'est flou, c'est qu'il y a un loup, La france ,ème République, Jean-Luc Mélanchon, Nicolas Dupont-Aignan, Sortir du Nucléaire,  Jacques Delors, Club Témoins, Démocratie 2000, Parti socialiste, Rue de Solférino, Arnaud Montebourg, Front de Gauche, Lionel Jospin, Laurent Fabius, Nicolas Sarkozy, Laïcité, Chine, convertibilité Yuan, transition écologique, Traité de Lisbonne,  Mais en revanche, les deux compères socialistes se sont bien fait comprendre s’agissant de leur volonté de faire tomber Nicolas Sarkozy en 2012.

Dans ce monde chaotique et incertain qui est le notre à l’heure actuelle,  afficher une volonté de battre le Président sortant d’une République en bout de cycle, cela peut être sympathique mais cela ne suffit pas à faire un programme politique crédible pour la France dans l’Europe et dans le monde.

La question pour les Français n’est pas de savoir qui gagnera en 2012, encore qu’ils en aient plus qu’assez de Nicolas François Hollande, Martine Aubry, Titine, Bambi, Gauche dure, Gauche molle, Gauche sectaire, Gauche solide, Gauche forte, David Pujadas, Antenne 2, Quand c'est flou, c'est qu'il y a un loup, La france ,ème République, Jean-Luc Mélanchon, Nicolas Dupont-Aignan, Sortir du Nucléaire,  Jacques Delors, Club Témoins, Démocratie 2000, Parti socialiste, Rue de Solférino, Arnaud Montebourg, Front de Gauche, Lionel Jospin, Laurent Fabius, Nicolas Sarkozy, Laïcité, Chine, convertibilité Yuan, transition écologique, Traité de Lisbonne,  Sarkozy. La question de fond est de savoir sur quelles perspectives et sur quelle base politique se fera le changement. Les Français se sont fait avoir gravement en 2007, ils n’entendent pas se laisser prendre à nouveau en 2012.

Peut-être ce débat a-t-il satisfait le fan-club qui papillonne rue de Solférino ? Il fût loin en tout cas de nous rassurer quand à l’avenir de notre pays, et loin de répondre aux aspirations au changement qui habitent les Français. Nous sommes restés sur notre faim il y a encore loin de la coupe aux lèvres.

23/09/2011

Nucléaire : Ségolène Royal prend position

 

epr penly,fessenheim,epr flamanville,centrale de flamanville,ségolène royal,alain le vern,laurent fabius,martine aubry,françois hollande,sortir du nucléaire,nicolas sarkozy,eric besson,haute-normandie,sandrine hurel,dieppe,parti communiste,pcf,présidentielle 2012,primaire socialiste,ecologistes,ee-lvSégolène Royal, Présidente de la Région Poitou-Charentes, candidate à la primaire socialiste, vient de déclarer au quotidien « Libération » : « Si je suis élue, j’arrête Flamanville ».

Elle en a profité pour tacler au passage ses concurrents et faire la différence : « Les autres ne sont pas aussi clairs que moi ». Les propos ont fait l’objet d’une confirmation à l’AFP de la part de ses proches.

Sur ce dernier point Ségolène Royal a parfaitement raison de marquer sa différence !

epr penly,fessenheim,epr flamanville,centrale de flamanville,ségolène royal,alain le vern,laurent fabius,martine aubry,françois hollande,sortir du nucléaire,nicolas sarkozy,eric besson,haute-normandie,sandrine hurel,dieppe,parti communiste,pcf,présidentielle 2012,primaire socialiste,ecologistes,ee-lvMartine Aubry – « moi je suis claire » –  s’est montrée favorable à une sortie progressive du nucléaire sans en préciser l’échéance, tout en se gardant bien de remettre en cause la construction programmée par Nicolas Sarkozy de l’EPR de Penly. Construction qui est soutenue en terre fabiusienne par la Députée PS Sandrine Hurel et le Sénateur Alain Le VERN.

Martine Aubry pour la « Sortie du Nucléaire » c’est plutôt le gris obscur. C’est que dans cette région les voix du Parti communiste

epr penly,fessenheim,epr flamanville,centrale de flamanville,ségolène royal,alain le vern,laurent fabius,martine aubry,françois hollande,sortir du nucléaire,nicolas sarkozy,eric besson,haute-normandie,sandrine hurel,dieppe,parti communiste,pcf,présidentielle 2012,primaire socialiste,ecologistes,ee-lvQuand à François Hollande, tout le monde aura compris que sa promesse de ramener la part du nucléaire à 50% en 2025 c’est comme avec l’UMP, avec lui la filière nucléaire aura encore de beaux jours devant elle. Pour la petite histoire Eric Besson est en train de faire plancher  ses services sur une réduction à 50%. François Hollande et le nucléaire c’est plutôt la série noire qui continue.

De son côté la ministre de l’environnement de François Mitterand a choisi de prendre en compte les remarques formulées par l’ASN dans ses derniers rapports qui ont mis en évidence les problèmes de sécurité  rencontrés sur le chantier de la centrale et non de suivre les idolâtres de l’atome. La directrice de la campagne pour la primaire, Dominique Bertinotti, qepr penly,fessenheim,epr flamanville,centrale de flamanville,ségolène royal,alain le vern,laurent fabius,martine aubry,françois hollande,sortir du nucléaire,nicolas sarkozy,eric besson,haute-normandie,sandrine hurel,dieppe,parti communiste,pcf,présidentielle 2012,primaire socialiste,ecologistes,ee-lvuant à elle s’est attachée à souligner, en parlant de la construction interminable de l’EPR, « le gouffre financier que cela représente ».

Sécurité d’abord et souci des deniers publics ensuite telles sont les pistes qui ont motivé cette décision qui bien sur impactera la vie économique du site.

epr penly,fessenheim,epr flamanville,centrale de flamanville,ségolène royal,alain le vern,laurent fabius,martine aubry,françois hollande,sortir du nucléaire,nicolas sarkozy,eric besson,haute-normandie,sandrine hurel,dieppe,parti communiste,pcf,présidentielle 2012,primaire socialiste,ecologistes,ee-lvSur ce sujet, la Présidente de Poitou-Charentes a par ailleurs indiqué que sa proposition de fermeture de Flamanville s’inscrivait dans un plan qui prévoit «  une reconversion du site vers la recherche et celle de son personnel dans les nouvelles énergies et les technologies du démantèlement.

Ségolène Royale, en affirmant sa volonté de fermer Flamanville, a fait également le choix de la cohérence. Prévoir une sortie du nucléaire sans dans le même temps décider la fermeture de Flamanville qui est en la matière  le marqueur emblématique de ce qu’il ne faut plus faire est absurde.

epr penly,fessenheim,epr flamanville,centrale de flamanville,ségolène royal,alain le vern,laurent fabius,martine aubry,françois hollande,sortir du nucléaire,nicolas sarkozy,eric besson,haute-normandie,sandrine hurel,dieppe,parti communiste,pcf,présidentielle 2012,primaire socialiste,ecologistes,ee-lvSégolène Royal vient d’envoyer un signal fort aux écologistes qui attendent deux autres engagements immédiats. L’arrêt de Penly et la fermeture de Fessenheim.

epr penly,fessenheim,epr flamanville,centrale de flamanville,ségolène royal,alain le vern,laurent fabius,martine aubry,françois hollande,sortir du nucléaire,nicolas sarkozy,eric besson,haute-normandie,sandrine hurel,dieppe,parti communiste,pcf,présidentielle 2012,primaire socialiste,ecologistes,ee-lvSortir du Nucléaire n’est pas une question économique mais une question politique qui engage l’Avenir. Ségolène Royal prendra-t-elle l’initiative de pousser plus loin l’audace dont elle vient de faire preuve? La question est désormais posée.

 

20/09/2011

Nucléaire: Qui ment Besson ou Joly ?

Eva Joly, Eric Besson, François Mittérand, Parti Socialiste, EE-Les Verts, Angela MERKEL, Energies renouvelables, AIEA, Fukushima,Eric Besson, s’en est pris lundi à Eva Joly – la candidate à la présidentielle des écologistes de gauche –  l’accusant de mensonge ou d’incompétence.

 

 

«  Eva Joly soit ment, soit se trompe tellement lourdement que c’est une faute professionnelle insensée, quand elle affirme régulièrement que l’on peut remplacer le parc nucléaire existant par des parcs d’éoliennes »  a indiqué à l’AFP l’ancien cadre socialiste aujourd’hui ministre du « nucléocrate » Nicolas Sarkozy qui de son côté ne rate jamais une occasion pour dire sa haine des écologistes qu’il qualifie d’intégriste.

 

« Je ne sais pas quelle est la part de mensonge et quelle est la part d’incompétence, mais là c’est grave. On ne peut pas dire cela »  s’est lâché le « ministre-toutou de Sarkozy »  à Vienne où a débuté ce lundi la réunion annuelle de l’AIEA – Agence internationale de l’Energie Atomique – qui se tient pour la première fois depuis la catastrophe de FUKUSHIMA.

 

Eva Joly, Eric Besson, François Mittérand, Parti Socialiste, EE-Les Verts, Angela MERKEL, Energies renouvelables, AIEA, Fukushima,Eva Joly considère que la France peut sortir du nucléaire en 20 ou 25 ans. Au nom de quelle démonstration crédible Eric Besson s’autorise-t-il à la traiter de menteuse ou d’incompétente ?

 

Rappelons qu’en Mai dernier Angela Merkel  vient a décidé que l’Allemagne sortirait du nucléaire dans des délais courts.

 

Eva Joly, Eric Besson, François Mittérand, Parti Socialiste, EE-Les Verts, Angela MERKEL, Energies renouvelables, AIEA, Fukushima,A la différence d’Eric Besson et de Nicolas Sarkozy, la chancelière allemande s’est engagée sur une stratégie forte qui prévoie : un objectif global de baisse de 10% de la consommation d’électricité et une montée en puissance plus rapide des énergies renouvelables dont la part va passer de 30 à 35%.

 

Le tout est assorti de mesures d’accompagnement pour les secteurs forts consommateurs en énergie ainsi que des actions d’isolation d’immeubles anciens. De plus Berlin s’est engagé dans le même temps à ne pas renoncer à ses objectifs de réduction de gaz a effet de serre de 40% d’ici à 2020.

 

Siemens un des grands de la construction électrique allemande vient de son côté d’annoncer tout récemment qu’il se retirait des activités nucléaires.

 

Il est donc possible de sortir du Nucléaire tant en terme de production d’énergie qu’au plan industriel de construction d’équipements dès lors que la volonté politique de le faire existe chez les dirigeants concernés.

 

Eva Joly, Eric Besson, François Mittérand, Parti Socialiste, EE-Les Verts, Angela MERKEL, Energies renouvelables, AIEA, Fukushima,En France, le puissant lobby des ingénieurs du corps des mines fait encore la loi, soutenu qu’il est par les politiques des deux bords dont le moins que l’on puisse dire est qu’ils manquent sérieusement de courage ou tout simplement qu’ils entendent, comme le fait Nicolas Sarkozy, maintenir notre pays sur un marché que les autres pays développés sont en train de déserter.

 

Plutôt que d’annoncer la vérité ils mentent et cachent avec soin les réalités de cette filière nucléaire qui est sale, dangereuse, chère et dont on peut envisager de se passer.

 

Alors qui ment ? Eva Joly ou Eric Besson ? A chacun de s’informer, la vérité est bout de la recherche et non du côté de l’invective et de l’anathème.

 

S’il est un reproche que l’on peut toutefois faire à Eva Joly et aux écologistes de gauche d’EE-Les Verts qui la soutiennent, c’est de se caler sur cette question sur les promesses et les positions du Parti socialiste.

 

En la matière il ne faut pas avoir la mémoire courte c’est François Mitterand et les gouvernements socialistes qui ont réalisé – alors qu’il s’était engagé dans ses 110 propositions à ne pas le faire –  le programme de construction des réacteurs, prévu par Pierre Messmer en dehors de celui de Plogoff.

 

Eva Joly, Eric Besson, François Mittérand, Parti Socialiste, EE-Les Verts, Angela MERKEL, Energies renouvelables, AIEA, Fukushima,Aujourd’hui les déclarations de Martine Aubry ou de François Hollande montre que le Parti Socialiste au gouvernement ne sortira pas du nucléaire avant 2050 et encore pas totalement. Ne jamais oublier que le PS soutient la construction des EPR de Penly et de Flamanville.

 

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu