Avertir le modérateur

09/02/2013

Tunisie : « Repose en paix Chokri, nous continuerons sur ta voie »

Moncef Marzouki, Mohamed Bouazizi, Chokri Belaïd, révolution de Jasmin, Tunis, Manuel Valls, Ennahdha, Etakatol, CPR, Ben ALI, El-Jellaz, Rached Ghannouchi, Hamma Hammani, Front Populaire, Coalition de gauche, Hamadi Jebali, Union Générale Tunisienne du Travail, UGTT, Salafistes, Charia, Frères Musulmans, Rafik  Abdesalem, François Gouyette, Ambassadeur de France à Tunis,   De l'immolation de Mohamed Bouazizi à l’assassinat de Chokri Belaïd, la révolution  de Jasmin commencée par le feu se poursuit dans le sang !

Ce vendredi c’est une véritable marée humaine qui a participé aux obsèques du farouche opposant aux islamiste qui a été lâchement assassiné.

Les funérailles de Chokri Belaïd, mort à 48 ans, tué par balles mercredi devant son domicile, ont été l’occasion Moncef Marzouki, Mohamed Bouazizi, Chokri Belaïd, révolution de Jasmin, Tunis, Manuel Valls, Ennahdha, Etakatol, CPR, Ben ALI, El-Jellaz, Rached Ghannouchi, Hamma Hammani, Front Populaire, Coalition de gauche, Hamadi Jebali, Union Générale Tunisienne du Travail, UGTT, Salafistes, Charia, Frères Musulmans, Rafik  Abdesalem, François Gouyette, Ambassadeur de France à Tunis,   pour des dizaines de milliers de tunisiens – 40000 selon le ministère de l’Intérieur – de se rassembler pour crier leur colère à l’endroit d’Ennahdha le parti islamiste, actuellement au pouvoir en Tunisie et accusé d’être le commanditaire de l’assassinat.

Dans la capitale, des troubles importants ont été observés tout au long de cette journée au cours de laquelle des voitures ont été incendiées et des bâtiments publics dégradés. Rien qu’à Tunis la police auraient procédé à132 arrestations.

Moncef Marzouki, Mohamed Bouazizi, Chokri Belaïd, révolution de Jasmin, Tunis, Manuel Valls, Ennahdha, Etakatol, CPR, Ben ALI, El-Jellaz, Rached Ghannouchi, Hamma Hammani, Front Populaire, Coalition de gauche, Hamadi Jebali, Union Générale Tunisienne du Travail, UGTT, Salafistes, Charia, Frères Musulmans, Rafik  Abdesalem, François Gouyette, Ambassadeur de France à Tunis,   Manifestants et forces de l’ordre se sont affrontés, jets de pierre contre gaz lacrymogènes pendant que des hélicoptères de l'armée survolaient dans le ciel et que des camions militaires étaient positionnés  en centre-ville.

Avenue Habib Bourguiba, en plein Tunis, les manifestants, en grande  majorité des jeunes, clairement hostiles au pouvoir actuellement en place scandaient «dégage, dégage !» comme cela s’était passé lors de la révolution en 2011 qui avait déclenché la chute du régime Ben ALI !

La foule des sympathisants présente devant l'entrée du cimetière d'El-Jellaz où a été enterré Chokri Belaïd, a là Moncef Marzouki, Mohamed Bouazizi, Chokri Belaïd, révolution de Jasmin, Tunis, Manuel Valls, Ennahdha, Etakatol, CPR, Ben ALI, El-Jellaz, Rached Ghannouchi, Hamma Hammani, Front Populaire, Coalition de gauche, Hamadi Jebali, Union Générale Tunisienne du Travail, UGTT, Salafistes, Charia, Frères Musulmans, Rafik  Abdesalem, François Gouyette, Ambassadeur de France à Tunis,   encore fait état de sa détestation de la majorité en place à la tête de la Tunisie : «Le peuple veut la chute du régime… le peuple veut une nouvelle révolution» a-t-elle lancé avant de plus directement s’en prendre au leader islamiste du parti Ennahdha  Rached Ghannouchi sur le mode «Ghannouchi assassin».

«Repose en paix Chokri, nous continuerons sur ta voie», a déclaré devant une foule très émue, le dirigeant du Front populaire Hamma Hammami après que le corps du défunt fut porté en terre vers 16 heures de l’après-midi.

Moncef Marzouki, Mohamed Bouazizi, Chokri Belaïd, révolution de Jasmin, Tunis, Manuel Valls, Ennahdha, Etakatol, CPR, Ben ALI, El-Jellaz, Rached Ghannouchi, Hamma Hammani, Front Populaire, Coalition de gauche, Hamadi Jebali, Union Générale Tunisienne du Travail, UGTT, Salafistes, Charia, Frères Musulmans, Rafik  Abdesalem, François Gouyette, Ambassadeur de France à Tunis,   En province c’est, comme à Tunis, au cri de «Ghannouchi assassin», que les manifestants, s’en sont pris aux locaux du parti  Ennahdha.

L’assassinat de Chokri Belaïd intervient alors que politiquement la Tunisie traverse une grave crise Moncef Marzouki, Mohamed Bouazizi, Chokri Belaïd, révolution de Jasmin, Tunis, Manuel Valls, Ennahdha, Etakatol, CPR, Ben ALI, El-Jellaz, Rached Ghannouchi, Hamma Hammani, Front Populaire, Coalition de gauche, Hamadi Jebali, Union Générale Tunisienne du Travail, UGTT, Salafistes, Charia, Frères Musulmans, Rafik  Abdesalem, François Gouyette, Ambassadeur de France à Tunis,   politique née des divisions internes au sein des islamistes d'Ennahda qui opposent une «fraction modérée»  emmenée  par le Premier ministre Hamadi Jebali et une «fraction radicale» fidèle à Rached Ghannouchi.

Crise politique qui vient se surajouter à une crise économique et sociale très tendue, pourvoyeuse de conflits et de manifestations violentes dus à l’incapacité du gouvernement à  juguler le chômage et la misère.

L’appel à un débrayage lancé par le très influent syndicat UGTT – l'Union générale tunisienne du travail – d’une journée de «grève pacifique contre la violence» a été très largement suivi!

De plus, outre les difficultés économiques et sociales les Tunisiens reprochent au gouvernement la lenteur de Moncef Marzouki, Mohamed Bouazizi, Chokri Belaïd, révolution de Jasmin, Tunis, Manuel Valls, Ennahdha, Etakatol, CPR, Ben ALI, El-Jellaz, Rached Ghannouchi, Hamma Hammani, Front Populaire, Coalition de gauche, Hamadi Jebali, Union Générale Tunisienne du Travail, UGTT, Salafistes, Charia, Frères Musulmans, Rafik  Abdesalem, François Gouyette, Ambassadeur de France à Tunis,   mise en œuvre du processus démocratique – à ce jour la nouvelle constitution n’est toujours pas en place – et la «bienveillance» dont bénéficient les salafistes qui poussent à changer le modèle de la société tunisienne en tentant d’imposer la charia par la violence (*).

Peut-on parler d’une nouvelle révolution ?

Comme l’immolation de Mohamed Bouazizi qui en décembre 2010 avait été déterminante dans le déclenchement de la révolution de Jasmin, l’assassinat de Chokri Belaïd du 6 février 2013 constitue un évènement choc qui pourrait bien changer les équilibre politiques en Tunisie.

Il ne fait pas de doute la mort de celui que l’on appelle déjà «le martyr de la liberté» va constituer un facteur déclenchant fort de nature à souder encore plus le front des opposants «républicains et démocrates» aux islamistes proches des Frères Musulmans égyptiens et des salafistes radicaux.

De là à penser qu’en Tunisie règnera rapidement un climat de paix civile propice à l’institution d’un régime respectueux des droits fondamentaux de la personne il y a un pas que pour l’instant il paraît prudent de ne pas franchir.

Moncef Marzouki, Mohamed Bouazizi, Chokri Belaïd, révolution de Jasmin, Tunis, Manuel Valls, Ennahdha, Etakatol, CPR, Ben ALI, El-Jellaz, Rached Ghannouchi, Hamma Hammani, Front Populaire, Coalition de gauche, Hamadi Jebali, Union Générale Tunisienne du Travail, UGTT, Salafistes, Charia, Frères Musulmans, Rafik  Abdesalem, François Gouyette, Ambassadeur de France à Tunis,   Le Premier ministre, un modéré, numéro 2 d'Ennahda, a maintenu sa «décision de former un gouvernement de technocrates», si besoin sans «l'aval de l'Assemblée nationale constituante».

En conflit ouvert avec la direction de son mouvement, Hamadi Jebali menace même de démissionner si la semaine prochaine il n’obtenait un consensus sur sa proposition pour laquelle Le Président Moncef Marzouki semble lui accorder son soutien.

Le risque le plus grand qu’encoure désormais la Tunisie est de voir le Peuple se déchirer et entrer dans une guerre civile !

De ce point de vue les démocraties occidentales sont face à une très grande responsabilité, il leur appartient de sortir de l’ambiguïté.

On ne peut pas, on ne doit pas, par en dessous, mener des actions de déstabilisation – les américains sont de ce point de vue d’ignobles hypocrites – au fallacieux prétexte qu’indirectement les intérêts de nos pays seront confortés.

Cette époque est révolue ! Vouloir la mondialisation sans vouloir d’abord favoriser la démocratie et la coopération internationale ne peut que se  retourner contre ceux qui font le choix du chaos chez les autres.

L’intervention lucide de Manuel Valls doit être saluée.

En réaction à l’assassinat de Chokri Belaïd, il n’a pas Moncef Marzouki, Mohamed Bouazizi, Chokri Belaïd, révolution de Jasmin, Tunis, Manuel Valls, Ennahdha, Etakatol, CPR, Ben ALI, El-Jellaz, Rached Ghannouchi, Hamma Hammani, Front Populaire, Coalition de gauche, Hamadi Jebali, Union Générale Tunisienne du Travail, UGTT, Salafistes, Charia, Frères Musulmans, Rafik  Abdesalem, François Gouyette, Ambassadeur de France à Tunis,   hésité avait dénoncé, en visant la  Tunisie et l’Egypte, « un fascisme islamique qui monte un peu partout », tout en indiquant « garder espoir dans le rendez-vous électoral pour que les forces démocrates et laïques, celles qui portent les valeurs de la révolution, demain, l'emportent ».

 Ajoutant «C'est un enjeu considérable, pas seulement pour la Tunisie, mais pour tout le bassin méditerranéen et donc aussi pour la France ».

Ces déclarations ont certes suscité le mécontentement du ministre tunisien des Affaires étrangères, Rafik Abdessalem, ainsi que celui du chef du gouvernement tunisien qui l’ont fait savoir vendredi à l'ambassadeur de France à Tunis, François Gouyette.

Lors des manifestations de ce samedi à Tunis  quelques 3000 militants pro-islamistes qui répondaient à l’appel d’Ennahda ont proclamés des slogans à caractère anti-français.  

La réaction des islamistes d’une certaine façon donnent raison à Manuel Valls.

Il n’y a pas en ces matières à faire un soi-disant choix du moindre mal, notre soutien celui des gouvernements Moncef Marzouki, Mohamed Bouazizi, Chokri Belaïd, révolution de Jasmin, Tunis, Manuel Valls, Ennahdha, Etakatol, CPR, Ben ALI, El-Jellaz, Rached Ghannouchi, Hamma Hammani, Front Populaire, Coalition de gauche, Hamadi Jebali, Union Générale Tunisienne du Travail, UGTT, Salafistes, Charia, Frères Musulmans, Rafik  Abdesalem, François Gouyette, Ambassadeur de France à Tunis,   occidentaux en général, celui de la France en particulier, doit aller résolument en direction des pouvoirs laïcs et démocratiques surtout lorsqu’ils doivent faire face, aux violences de mouvements à caractère radical et religieux comme cela se passe au Maghreb, en Égypte, en Lybie, au Moyen-Orient, au Sahel et en Afrique.

L’assassinat  Chokri Belaïd est une question posée aux d’abord aux Tunisiens c’est une évidence, mais elle concerne aussi, et de manière très importante, les Occidentaux d’outre-Atlantique et les Européens du Sud comme du Nord.

(*) Le Point.fr- Tunisie : comment Ennahda en est arrivé là

 

21/01/2013

Les Villes de Diabali et de Douentza sous contrôle des Maliens

Le ministère de la Défense a confirmé à 14h la reprise du contrôle des villes de Diabali et de Douentza par les forces armées du Mali lundi (17 janvier au matin).

Jean-Yves Le DRIAN, Ministère de la Défense, Niono, Mopti-Sévaré, Bamako, Mali, Diabali, Douentza, Opération Serval, Salafistes, terroriste, alerte Guépard,Ces villes, occupées par les « terroristes djihadistes », étaient situées respectivement à près de 400 et 800 km au nord-est de la capitale Bamako. Les militaires maliens ont été « soutenus par les forces françaises, basées à Niono et à Mopti-Sévaré » précise le communiqué.

Eviter la création d’un sanctuaire terroriste

Jean-Yves Le DRIAN, Ministère de la Défense, Niono, Mopti-Sévaré, Bamako, Mali, Diabali, Douentza, Opération Serval, Salafistes, terroriste, alerte Guépard,Pour le ministre français de la Défense, Jean-Yves Le Drian, « cette avancée de l’armée malienne vers les villes tenues par leurs ennemis constitue une réussite militaire certaine pour le gouvernement de Bamako et pour les forces françaises, intervenant en soutien dans ces opérations ».

Et le ministre d’ajouter sa « totale confiance » dans « nos Jean-Yves Le DRIAN, Ministère de la Défense, Niono, Mopti-Sévaré, Bamako, Mali, Diabali, Douentza, Opération Serval, Salafistes, terroriste, alerte Guépard,militaires engagés avec détermination ». Et de rappeler l’objectif de la mission décidée par le président de la République : « restaurer la souveraineté du Mali sur son territoire et conjurer le risque de constitution d’un sanctuaire terroriste au cœur de l’Afrique ».

3150 militaires engagés

Selon les armées, 3150 militaires français sont Jean-Yves Le DRIAN, Ministère de la Défense, Niono, Mopti-Sévaré, Bamako, Mali, Diabali, Douentza, Opération Serval, Salafistes, terroriste, alerte Guépard,aujourd’hui engagés dans l’opération Serval, dont 2150 sur le territoire malien. NB : le reste étant souvent basé dans les pays environnants (Tchad, Burkina Faso, Côte d’Ivoire…).

Ce chiffre ne comptabilise pas toutes les forces en alerte en France – au titre de l’alerte “Guépard” (armée de terre) ou autres, pouvant intervenir en renfort le cas échéant.

Source : Bruxelles2 Nicolas Gros-Verheyde /Sahel / jan 21, 2013

http://www.bruxelles2.eu/zones/sahel/la-reprise-de-2-villes-de-diabali-et-douentza-confirmee-par-les-armees.html

 

14/12/2012

Syrie : derrière l’écran de fumée, c’est parti pour négocier la reddition d'Assad!

Depuis plusieurs jours après avoir agité le chiffon rouge d’une possible utilisation, par l’armée de Bachar El Syrie, Tunisie, Irak, Egypte, Libye, Bachar Al-Assad, Front Al-Nosra, Al-Qaïda, Mali, Afrique, Turquie, Hilary Clinton, Sergueï Lavrof, USA, Russie, Golfe Persique, Empire Ottoman, Qatar, Arabie Saoudite, Sunites, Druzes, Chrétiens, Allaouites, Alep, Damas, Figaro, Nouvel Observateur, Geogrges Malbrunot, Lakhdar Brahimi, Ligue arabe, Victoria Nuland, Frères Musulmans, ASL, Armée Syrienne Libre, Laurent Fabius, OTAN, Céline Lussato, Salafistes, Mikhaël Bogdanov, William Burns, Dublin, Genève, Missiles Patriot,    Assad, d’armes chimiques, les USA dénoncent désormais l’utilisation de missiles et de bombes incendiaires. «Au moment où le régime est de plus en plus désespéré, nous le voyons avoir recours à des armes de plus en plus vicieuses», vient de déclarer la porte-parole du département d'Etat américain Victoria Nuland.

Le porte-parole de la Maison Blanche, Jay Carney, relaye le propos et y va de sa sinistre chanson en appuyant toujours dans le même sens : «L'idée même que le régime syrien puisse lancer des missiles sur son propre peuple, à l'intérieur de ses frontières, est une escalade militaire stupéfiante, désespérée et totalement disproportionnée», explique-t-il comme pour nous expliquer qu’une intervention militaire des occidentaux est désormais nécessaire.

La réalité est sans aucun doute bien plus compliquée que veulent bien nous l’a décrire les organes de propagande américains.

Syrie, Tunisie, Irak, Egypte, Libye, Bachar Al-Assad, Front Al-Nosra, Al-Qaïda, Mali, Afrique, Turquie, Hilary Clinton, Sergueï Lavrof, USA, Russie, Golfe Persique, Empire Ottoman, Qatar, Arabie Saoudite, Sunites, Druzes, Chrétiens, Allaouites, Alep, Damas, Figaro, Nouvel Observateur, Geogrges Malbrunot, Lakhdar Brahimi, Ligue arabe, Victoria Nuland, Frères Musulmans, ASL, Armée Syrienne Libre, Laurent Fabius, OTAN, Céline Lussato, Salafistes, Mikhaël Bogdanov, William Burns, Dublin, Genève, Missiles Patriot,    D’abord il faut rappeler que la souffrance endurée par les civils syriens doit tout autant aux actions des troupes loyalistes qu’à celles de l’Armée Syrienne Libres et à celles des brigades islamistes djihadistes.

Un ancien étudiant syrien a déclaré récemment à Céline Syrie, Tunisie, Irak, Egypte, Libye, Bachar Al-Assad, Front Al-Nosra, Al-Qaïda, Mali, Afrique, Turquie, Hilary Clinton, Sergueï Lavrof, USA, Russie, Golfe Persique, Empire Ottoman, Qatar, Arabie Saoudite, Sunites, Druzes, Chrétiens, Allaouites, Alep, Damas, Figaro, Nouvel Observateur, Geogrges Malbrunot, Lakhdar Brahimi, Ligue arabe, Victoria Nuland, Frères Musulmans, ASL, Armée Syrienne Libre, Laurent Fabius, OTAN, Céline Lussato, Salafistes, Mikhaël Bogdanov, William Burns, Dublin, Genève, Missiles Patriot,    Lussato du Nouvel Observateur qui effectuait un reportage à Alep la prospère ville historique transformée en champ de ruines dévastées : «Les silos de grain de la ville ont été pillé par les rebelles et le contenu revendu pour acheter des armes».

Qui croire ? Assad, l’ASL, les djihadistes affiliés à Al-Qaïda, les Journalistes, les diplomates, les ministres ?

Ce mouvement de protestation, pacifique au départ, déclenché le 15 mars 2011 puis récupéré par les Frères Musulmans, qui ont vu là un moyen de fomenter une révolution pour renverser le régime, s’est désormais transformé en guerre civile meurtrière.

Une guerre civile, chacun le sait, est toujours une tragédie où ce sont les civils qui payent letribu le plus lourd à l’aveuglement des puissants. Le plus lourd, cela est indéniable !

En attestent les attentats suicides des rebelles Syrie, Tunisie, Irak, Egypte, Libye, Bachar Al-Assad, Front Al-Nosra, Al-Qaïda, Mali, Afrique, Turquie, Hilary Clinton, Sergueï Lavrof, USA, Russie, Golfe Persique, Empire Ottoman, Qatar, Arabie Saoudite, Sunites, Druzes, Chrétiens, Allaouites, Alep, Damas, Figaro, Nouvel Observateur, Geogrges Malbrunot, Lakhdar Brahimi, Ligue arabe, Victoria Nuland, Frères Musulmans, ASL, Armée Syrienne Libre, Laurent Fabius, OTAN, Céline Lussato, Salafistes, Mikhaël Bogdanov, William Burns, Dublin, Genève, Missiles Patriot,    succédant ou précédant les opérations militaires des troupes loyalistes qui tuent indifféremment chrétiens syriens, druzes, allaouites, sunnites et civils.  En Syrie on compte désormais plus de 42 000 victimes et l’on peut penser que le bilan n’est pas clos.  

Mais dans le cas précis qui nous occupe, ce qui est également indéniable c’est que cette souffrance imposée au syriens, quoi qu’en disent les diplomates des grandes Syrie, Tunisie, Irak, Egypte, Libye, Bachar Al-Assad, Front Al-Nosra, Al-Qaïda, Mali, Afrique, Turquie, Hilary Clinton, Sergueï Lavrof, USA, Russie, Golfe Persique, Empire Ottoman, Qatar, Arabie Saoudite, Sunites, Druzes, Chrétiens, Allaouites, Alep, Damas, Figaro, Nouvel Observateur, Geogrges Malbrunot, Lakhdar Brahimi, Ligue arabe, Victoria Nuland, Frères Musulmans, ASL, Armée Syrienne Libre, Laurent Fabius, OTAN, Céline Lussato, Salafistes, Mikhaël Bogdanov, William Burns, Dublin, Genève, Missiles Patriot,    puissances occidentales, est due en grande partie à l’obstination intéressée de la diplomatie étasunienne qui souhaite une victoire radicale par les armes contre le Régime de Bachar Al-Assad et ses proches, dans le but d’assurer la préservation des intérêts américains.  

Pour cela cette diplomatie est prête à toutes les tromperies et aux enfumages de toutes sortes! Hier les armes chimiques, aujourd’hui les Scuds et les bombes incendiaires.

Faut-il rappeler à cette Amérique si prompte à donner des leçons de morale universelle à toutes les nations du monde, qu’elle est la seule puissance à avoir osé balancer des bombes atomiques sur des civils qui pour certains portent encore dans leur chair les marques de cette abomination ?

Faut-il rappeler les avions US survolant le Viêt-Nam en y déversant leur cargaison de défoliants sur des populations civiles elles-aussi marquées à jamais?

Que reprochent à Bachar Al-Assad les Américains ? De pilonner, dans le cadre d’une guerre civile, une région, jusqu’à récemment aux mains de rebelles,  qui est Syrie, Tunisie, Irak, Egypte, Libye, Bachar Al-Assad, Front Al-Nosra, Al-Qaïda, Mali, Afrique, Turquie, Hilary Clinton, Sergueï Lavrof, USA, Russie, Golfe Persique, Empire Ottoman, Qatar, Arabie Saoudite, Sunites, Druzes, Chrétiens, Allaouites, Alep, Damas, Figaro, Nouvel Observateur, Geogrges Malbrunot, Lakhdar Brahimi, Ligue arabe, Victoria Nuland, Frères Musulmans, ASL, Armée Syrienne Libre, Laurent Fabius, OTAN, Céline Lussato, Salafistes, Mikhaël Bogdanov, William Burns, Dublin, Genève, Missiles Patriot,    aujourd’hui passée, depuis la bataille qui a vu tomber la base 111, sous le contrôle du puissant groupement de jihadistes radicaux, affiliés à Al-Qaïda, du Front Al-Nosra que les Etats-Unis ont inscrit sur sa liste noire des organisations terroristes.

Cet enfumage est insupportable ! Oui Bachar Al-Assad est un dictateur aux méthodes que l’on réprouve ! Mais cela ne signifie pas que nous sommes des veaux à qui l’on peut faire avaler tout et n’importe quoi.

Oui il faut désormais que Bachar Al-Assad entende raison ! Des indices montrent d’ailleurs que les lignes sont en train de se déplacer!

Syrie, Tunisie, Irak, Egypte, Libye, Bachar Al-Assad, Front Al-Nosra, Al-Qaïda, Mali, Afrique, Turquie, Hilary Clinton, Sergueï Lavrof, USA, Russie, Golfe Persique, Empire Ottoman, Qatar, Arabie Saoudite, Sunites, Druzes, Chrétiens, Allaouites, Alep, Damas, Figaro, Nouvel Observateur, Geogrges Malbrunot, Lakhdar Brahimi, Ligue arabe, Victoria Nuland, Frères Musulmans, ASL, Armée Syrienne Libre, Laurent Fabius, OTAN, Céline Lussato, Salafistes, Mikhaël Bogdanov, William Burns, Dublin, Genève, Missiles Patriot,    Le patron de la diplomatie russe Sergueï Lavrov a rencontré, le 6 décembre à Dublin, son homologue américain Hillary Clinton ainsi que Lakhdar Brahimi l'émissaire international de l’ONU et de la Ligue arabe.

Une nouvelle rencontre toujours en présence de Lakhdar Brahimi s’est tenue à Genève entre Russes et Américains – les vice-ministres Mikhaël Bogdanov et William Burns–

A l’issue de cette dernière entrevue, il apparaît que Washington et Moscou se seraient mis d’accord pour une mission de  Lakhdar Brahimi auprès du président syrien.

Syrie, Tunisie, Irak, Egypte, Libye, Bachar Al-Assad, Front Al-Nosra, Al-Qaïda, Mali, Afrique, Turquie, Hilary Clinton, Sergueï Lavrof, USA, Russie, Golfe Persique, Empire Ottoman, Qatar, Arabie Saoudite, Sunites, Druzes, Chrétiens, Allaouites, Alep, Damas, Figaro, Nouvel Observateur, Geogrges Malbrunot, Lakhdar Brahimi, Ligue arabe, Victoria Nuland, Frères Musulmans, ASL, Armée Syrienne Libre, Laurent Fabius, OTAN, Céline Lussato, Salafistes, Mikhaël Bogdanov, William Burns, Dublin, Genève, Missiles Patriot,    Charge à l'émissaire international de faire connaitre à celui-ci ce qui peut pourrait s’assimiler à une injonction de quitter le pouvoir dans «la dignité».

«Pour Moscou, Bachar peut rester président, mais sans compétence, et il ne pourrait pas se présenter à l'élection présidentielle de 2014, contrairement à ce que les Russes souhaitaient à Dublin», indique Georges Malbrunot, journaliste au Figaro citant une source proche des négociateurs.

C’est donc en réalité une nouvelle partie qui se joue désormais sur le front syrien.

Une déclaration du 6 décembre faite à la Douma – chambre basse du parlement russe – par Vladimir Vassiliev, le Président du groupe Russie Unie, parti présidentiel : «Nous avons partagé et partageons l'avis que le gouvernement actuel en Syrie doit assumer ses fonctions. Mais le temps a montré que cette tâche est au-dessus de ses forces» le montre très clairement.

Le fond de l’histoire en train de s’écrire est bien celui-là. Tout le reste n’est que pantalonnade en direction de l’opinion publique, pour organiser les pressions, justifier les sorties en bon ordre, dissimuler les tractations et les répartitions  honteuses sur le dos des populations …..

Les USA et la Russie sont maintenant à table pour tracer les lignes de force à partir desquelles vont se construire les équilibres de la Région et où va se jouer l’impact de l’Islam radical et son influence sur les populations syriennes et plus largement celles acquises au sunnisme «modéré» incarné par les Frères Musulmans soutenus par l’Arabie Saoudite et le Qatar.

Tant pour la Russie que pour les USA l’Islam salafiste constitue une menace qu’il faut à tout prix empêcher de s’imposer.

Syrie, Tunisie, Irak, Egypte, Libye, Bachar Al-Assad, Front Al-Nosra, Al-Qaïda, Mali, Afrique, Turquie, Hilary Clinton, Sergueï Lavrof, USA, Russie, Golfe Persique, Empire Ottoman, Qatar, Arabie Saoudite, Sunites, Druzes, Chrétiens, Allaouites, Alep, Damas, Figaro, Nouvel Observateur, Geogrges Malbrunot, Lakhdar Brahimi, Ligue arabe, Victoria Nuland, Frères Musulmans, ASL, Armée Syrienne Libre, Laurent Fabius, OTAN, Céline Lussato, Salafistes, Mikhaël Bogdanov, William Burns, Dublin, Genève, Missiles Patriot,    Les salafistes veulent un état islamique en Syrie pour ensuite donner du poids à leur lutte contre les Frères musulmans qu’ils jugent trop modérés, l’Occident. Ils constituent aussi une menace pour l’Egypte et  Israël et la Turquie alliés traditionnels des américains et pour l’Iran et les proches républiques musulmanes russes.

Les conditions sont donc réunies pour un accord entre les deux grandes puissances.

Les Américains, avec l’aide sur le terrain de leurs alliés Syrie, Tunisie, Irak, Egypte, Libye, Bachar Al-Assad, Front Al-Nosra, Al-Qaïda, Mali, Afrique, Turquie, Hilary Clinton, Sergueï Lavrof, USA, Russie, Golfe Persique, Empire Ottoman, Qatar, Arabie Saoudite, Sunites, Druzes, Chrétiens, Allaouites, Alep, Damas, Figaro, Nouvel Observateur, Geogrges Malbrunot, Lakhdar Brahimi, Ligue arabe, Victoria Nuland, Frères Musulmans, ASL, Armée Syrienne Libre, Laurent Fabius, OTAN, Céline Lussato, Salafistes, Mikhaël Bogdanov, William Burns, Dublin, Genève, Missiles Patriot,    du Golfe persique et des sunnites « modérés » à qui sera sous-traité le maintien de l’ordre, finiront avec cet accord de compléter à leur avantage le cycle de renversement des « dictatures» irakienne, tunisienne, libyenne et égyptienne.

Les Russes vont gagner des garanties sur le maintien d’un statu quo aux frontières de la Russie et des pays situés dans sa sphère d’influence. La question de l’installation des missiles Patriot à la frontière turque sera âprement discutée.

La France dans tout cela est larguée, piétinée voire  même menacée par les USA au Mali et en Afrique en général.

Syrie, Tunisie, Irak, Egypte, Libye, Bachar Al-Assad, Front Al-Nosra, Al-Qaïda, Mali, Afrique, Turquie, Hilary Clinton, Sergueï Lavrof, USA, Russie, Golfe Persique, Empire Ottoman, Qatar, Arabie Saoudite, Sunites, Druzes, Chrétiens, Allaouites, Alep, Damas, Figaro, Nouvel Observateur, Geogrges Malbrunot, Lakhdar Brahimi, Ligue arabe, Victoria Nuland, Frères Musulmans, ASL, Armée Syrienne Libre, Laurent Fabius, OTAN, Céline Lussato, Salafistes, Mikhaël Bogdanov, William Burns, Dublin, Genève, Missiles Patriot,    Désormais Laurent Fabius patauge faute d’un soutien européen suffisant et surtout faute de ne pas avoir fait le choix de lancer des ponts avec la Russie et la Chine sur ce dossier syrien. Est-ce totalement de sa faute ? Non !

Notre appartenance à l’Otan, l’inexistence d’une véritable diplomatie européenne capable de s’imposer face à une Amérique qui ne joue qu’en fonction de ses seuls intérêts capitalistiques et qui se moque comme d’une guigne de cette vieille Europe et de ces petits français qu’elle n’a jamais respectés, sont pour beaucoup dans ce naufrage diplomatique.

La France va désormais sortir complètement du jeu moyen-oriental alors que les petits valets américains, l’Angleterre et l’Allemagne, y sont encore pour grappiller quelques miettes et que la Turquie y revient après une longue absence consécutive à la chute de l’empire Ottoman il y a presque un siècle.

Le jeu toutefois n’est jamais définitivement fermé. Nous verrons bien, l’exemple de la Turquie est là pour nous le rappeler.

Syrie, Tunisie, Irak, Egypte, Libye, Bachar Al-Assad, Front Al-Nosra, Al-Qaïda, Mali, Afrique, Turquie, Hilary Clinton, Sergueï Lavrof, USA, Russie, Golfe Persique, Empire Ottoman, Qatar, Arabie Saoudite, Sunites, Druzes, Chrétiens, Allaouites, Alep, Damas, Figaro, Nouvel Observateur, Geogrges Malbrunot, Lakhdar Brahimi, Ligue arabe, Victoria Nuland, Frères Musulmans, ASL, Armée Syrienne Libre, Laurent Fabius, OTAN, Céline Lussato, Salafistes, Mikhaël Bogdanov, William Burns, Dublin, Genève, Missiles Patriot,    Pour l’heure nous devons impérativement tirer les leçons de ce lamentable échec syrien et être d’une vigilance absolue en Afrique en général et au Mali en particulier.

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu