Avertir le modérateur

28/08/2013

Syrie attaque chimique: les affirmations US reposent sur des écoutes téléphoniques

Syrie, RIA Novosti, Damas, John Kerry, ONU, Foreing Policy,

De MOSCOU, 28 août - RIA Novosti

Des écoutes menées par les Etats-Unis constituent le principal élément étayant l'usage d'armes chimiques par le régime syrien, lit-on mercredi sur le blog Cable hébergé sur le site du magazine américain Foreign Policy.

Citant une source au sein du renseignement américain, Cable affirme que les Etats-Unis sont parvenus à intercepter des conversations entre un fonctionnaire du ministère syrien de la Défense et le commandant d'une des troupes chargées des armes chimiques, survenue le jour de l'attaque.

Dans cet entretien téléphonique, le représentant du ministère tente avec émotion d'obtenir des éclaircissements concernant l'attaque chimique.

Ce matériau constitue le principal élément permettant à Washington d'affirmer que les troupes gouvernementales sont responsables de l'attaque, avec les vidéos des victimes diffusées auparavant.

Le site indique toutefois que cette conversation soulève de nouvelles questions, le commandant de l'unité en question ayant pu recourir aux armes chimiques sans aval de ses supérieurs.

La semaine dernière, plusieurs médias ont rapporté que les forces gouvernementales syriennes avaient lancé une vaste attaque chimique dans une banlieue de Damas faisant, selon diverses estimations, entre 350 et 1.300 morts.

Ces rapports ont provoqué en Occident une nouvelle vague d'appels à une intervention militaire dans le conflit syrien.

Lundi, le secrétaire d'Etat américain John Kerry a estimé que l'utilisation d'armes chimiques près de Damas était "indéniable".

A l'heure actuelle, des experts de l'Onu recueillent des échantillons sur le site de l'attaque présumée, dans la banlieue sud-ouest de Damas.

Syrie, RIA Novosti, Damas, John Kerry, ONU, Foreing Policy,

Source :

Syrie, RIA Novosti, Damas, John Kerry, ONU, Foreing Policy,

 

Agence russe de presse  

http://fr.rian.ru/world/20130828/199129256.html

 

12:56 Écrit par Bernard FRAU dans 10. International | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : syrie, ria novosti, damas, john kerry, onu, foreing policy | |  del.icio.us | | Digg! Digg |  Facebook | |  Imprimer

20/01/2012

Alerte Egypte : des produits radio actifs volés à la centrale en construction d’El-Badaa

Nicolas Sarkozy, Kadhafi, Egypte, vol de produits nucléaires dangereux, bédouins contestataires, Mobarak, Alexandrie, Méditérranée, Centrale d'El-Dabaa, RIA Novosti, El Arham, Guysen-News International,De source russe,- RIA Novosti – des Bédouins bloqueraient, depuis plusieurs semaines, le site de construction de la première centrale nucléaire égyptienne situé dans la région d’El-Dabaa sur la côté méditerranéenne près d’Alexandrie.

Les habitants dont les maisons d’habitation se situent à l’intérieur du périmètre de sécurité de la centrale ont décidé de franchir l’enceinte même du site pour s’attaquer aux installations techniques et les détruire.

Ils refusent aujourd’hui de quitter le chantier en cours et menacent de mort toute personne qui tenterait de s’opposer à leur action de protestation qu’ils veulent conduire jusqu’à l’arrêt définitif des travaux.

Le pouvoir en place au Caire qui condamne les protestataires s’est engagé à ramener de l’ordre au plus vite sur le chantier et a promit de fournir de nouveaux logements aux contestataires et de leur verser des indemnités.

Nicolas Sarkozy, Kadhafi, Egypte, vol de produits nucléaires dangereux, bédouins contestataires, Mobarak, Alexandrie, Méditérranée, Centrale d'El-Dabaa, RIA Novosti, El Arham, Guysen-News International,C’est fin 2007 que l’ancien Raïs, Hosni Moubarak, avait lancé un programme pour équiper l’Egypte de centrales nucléaires censées aider l’Egypte  à couvrir ses besoins futurs en énergie électrique.

L’Egypte qui possède d’importants gisements d’uranium, dispose actuellement de deux réacteurs de recherche qui lui ont été fournis l’un par l’URSS en 1958 et le second par l’Argentine. Le Caire bénéficie en outre depuis 2008 d’un accord de coopération dans le domaine du nucléaire civil – production d’énergie électrique et d’uranium – signé avec la Russie et du soutien de la Chine et de l’Europe.

La construction du réacteur d’El-Dabaa devait démarrer début 2011. Mais les soulèvements populaires qui ont conduit à la chute du régime Moubarak provoqué un gel des travaux qui devaient durer entre 8 et 10 ans pour un coût total évalué en Février 2010 – source RIA Novosti – à 1,5 à 2,5 milliards de dollars.

L’agence israélienne, Guysen-News International, rapporte une information du journal égyptien, proche du gouvernement, Al Ahram, selon laquelle : « des produits radioactifs ont été volés dans la centrale nucléaire en cours de construction d’El-Dabaa voisine d’Alexandrie, en Egypte. Un coffre-fort contenant des produits dangereux aurait été emporté et un autre aurait été forcé ».

Rien n’est indiqué quand à ce que sont devenus ces produits radioactifs dangereux. Sont-ils désormais mis en circulation-vente sur le marché clandestin des produits susceptibles d’être utilisés par des terroristes ?
Aucune indication n’a filtré quant à l’identité des «voleurs». Rien n’indique d’ailleurs que des enquêtes sont engagées. Dormez tranquilles braves gens le nucléaire est inoffensif!

Nicolas Sarkozy, Kadhafi, Egypte, vol de produits nucléaires dangereux, bédouins contestataires, Mobarak, Alexandrie, Méditérranée, Centrale d'El-Dabaa, RIA Novosti, El Arham, Guysen-News International,Rappelons-nous Nicolas Sarkozy comptait vendre à son ancien ami, le Colonel Kadhafi, l’EPR qu’AREVA n’arrive pas à construire ni en Finlande ni à Flamanville.

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu