Avertir le modérateur

18/04/2012

Présidentielles 2012 : Et un et deux et trois et… Hollande finit fort ce 1er tour

Nicolas Sarkozy, Jacques Chirac, Dominique de Villepin, François Hollande, Corinne Lepage, Jean-Luc Barré, Gaullisme social, radical-socialisme, humanisme, Jean-François Coppé, Thiérry REY, Claude Chirac, Azouz Begag, Jacques Aillagon, Brigitte Girardin, République Solidaire, Martin Hirsch, Fadela Amara, Jean-Luc Bennahmias, Modem, Robert Rochefort, France Bleue Périgord, Union nationale, Humanisme-Ecologie-République, Ecologistes Réalistes, Cap 21Alors qu’hier Corinne Lepage annonçait qu’elle apportait son soutien à François Hollande, que 100 sportifs de haut niveau ont annoncé le leur et que 40 économistes l’on fait également, c’est désormais une véritable hola qui est en train de se lever pour parachever en feu d’artifice cette fin de campagne du 1er tour de l’élection présidentielle.

Plusieurs anciens membres des gouvernements Sarkozy-Fillon ont fait connaître tout récemment leur intention ainsi que de nombreux proches de l’ancien Président de la République Jacques Chirac.

Nicolas Sarkozy, Jacques Chirac, Dominique de Villepin, François Hollande, Corinne Lepage, Jean-Luc Barré, Gaullisme social, radical-socialisme, humanisme, Jean-François Coppé, Thiérry REY, Claude Chirac, Azouz Begag, Jacques Aillagon, Brigitte Girardin, République Solidaire, Martin Hirsch, Fadela Amara, Jean-Luc Bennahmias, Modem, Robert Rochefort, France Bleue Périgord, Union nationale, Humanisme-Ecologie-République, Ecologistes Réalistes, Cap 21Celui-ci avait s’était déjà prononcé en juin 2011 à l’occasion d’une visite commune effectuée au musée de Sarran en Corrèze. En sorte « d’humour corrézien » il avait, à l’époque affirmé « Je voterai François Hollande ».

Aujourd’hui c’est Jean-Luc Barré qui confirme au journal le Parisien « Jacques Chirac est fidèle à lui-même lorsqu’il déclare qu’il votera pour Hollande»  précisant par ailleurs que dans « le clan Chirac », « Bernadette est la seule à militer pour le Président sortant. Elle a toujours été plus conservatrice ».

« Il est fidèle à lui-même et à ses racines politiques. Chirac est un humaniste, marqué à la fois par la fibre radical-socialiste corrézienne et la dimension sociale du gaullisme. Synthèse qu'il reconnaît aujourd'hui chez le candidat de gauche » a ajouté Jean-Luc Barré.

Nicolas Sarkozy, Jacques Chirac, Dominique de Villepin, François Hollande, Corinne Lepage, Jean-Luc Barré, Gaullisme social, radical-socialisme, humanisme, Jean-François Coppé, Thiérry REY, Claude Chirac, Azouz Begag, Jacques Aillagon, Brigitte Girardin, République Solidaire, Martin Hirsch, Fadela Amara, Jean-Luc Bennahmias, Modem, Robert Rochefort, France Bleue Périgord, Union nationale, Humanisme-Ecologie-République, Ecologistes Réalistes, Cap 21Les risettes plus qu’appuyées en direction des thèses du FN, les libertés prises avec l’esprit des institutions de la République telles qu’elles avaient été pensée par le général De gaulle, la dérive «anglo-saxonne» de la gestion du pays, les choix en matière de politique étrangère, le favoritisme en direction des plus riches ne pouvaient que peser lourd au moment décisif.

C’est fait, c’est dit. Cela peut bien susciter l’ire de Jean-François Coppé et la tristesse de Nicolas Sarkozy mais c’est ainsi. Un jour l’on finit bien par se voir présenter la note des écarts politiques que l’on a commis.

Au-delà des proches, Thierry Rey, Claude Chirac, Jean-Luc Barré, Laurent Glépin, Hugues Renson qui fut ancien conseiller aux affaires sociales de Jacques Chirac, trois anciens ministres chiraquiens ont également pris position en faveur de Nicolas Sarkozy, Jacques Chirac, Dominique de Villepin, François Hollande, Corinne Lepage, Jean-Luc Barré, Gaullisme social, radical-socialisme, humanisme, Jean-François Coppé, Thiérry REY, Claude Chirac, Azouz Begag, Jacques Aillagon, Brigitte Girardin, République Solidaire, Martin Hirsch, Fadela Amara, Jean-Luc Bennahmias, Modem, Robert Rochefort, France Bleue Périgord, Union nationale, Humanisme-Ecologie-République, Ecologistes Réalistes, Cap 21François Hollande : Azouz Begag, ministre délégué à la promotion de l’égalité des chances de 2005 à 2007Jean-Jacques Aillagon, ministre de la Culture de 2002 à 2004 et Brigitte Girardin ministre de l'Outre-mer de Jacques Chirac de 2002 à 2005 puis de la coopération de 2005 à 2007.

Celle-ci, secrétaire général de République Solidaire le parti de Dominique De Villepin, a déclaré à l’AFP  « souhaitant mettre fin à une politique qui, pendant cinq ans, a affaibli notre pays, a divisé les Français et a remis en cause la politique pour l'outre-mer que j'avais mise en place entre 2002 et 2005, mon vote personnel se portera sur François Hollande dès le premier tour, sans qu'il s'agisse d'un quelconque ralliement au candidat socialiste ».

Et comme si cela ne suffisait pas Martin Hirsch,Ancien haut-commissaire aux solidarités actives de 2007 à -2010, Nicolas Sarkozy, Jacques Chirac, Dominique de Villepin, François Hollande, Corinne Lepage, Jean-Luc Barré, Gaullisme social, radical-socialisme, humanisme, Jean-François Coppé, Thiérry REY, Claude Chirac, Azouz Begag, Jacques Aillagon, Brigitte Girardin, République Solidaire, Martin Hirsch, Fadela Amara, Jean-Luc Bennahmias, Modem, Robert Rochefort, France Bleue Périgord, Union nationale, Humanisme-Ecologie-République, Ecologistes Réalistes, Cap 21Fadela Amara, fondatrice de Ni putes Ni soumises, qui a été secrétaire d’Etat à la Politique de la ville de 2007 à 2010, que Nicolas Sarkozy, viennent tous les deux apporter leur pierre au lot des personnalités politiques qui souhaitent sanctionner Nicolas Sarkozy en se déclarant favorables à la candidature de François Hollande.

Enfin Jean-Luc Bennahmias, l’écologiste historique, ancien Secrétaire national des Verts, aujourd’hui vice-président du MoDem a annoncé son choix en faveur  de François Hollande. Déjà le 12 avril dernier il avait fait savoir au Monde « une majorité nouvelle ne peut pas se construire avec le candidat sortant ».

Alors que ses amis se refusent à réagir à ses propos et que Robert Rochefort, l’homme en charge de l’économie au Modem Nicolas Sarkozy, Jacques Chirac, Dominique de Villepin, François Hollande, Corinne Lepage, Jean-Luc Barré, Gaullisme social, radical-socialisme, humanisme, Jean-François Coppé, Thiérry REY, Claude Chirac, Azouz Begag, Jacques Aillagon, Brigitte Girardin, République Solidaire, Martin Hirsch, Fadela Amara, Jean-Luc Bennahmias, Modem, Robert Rochefort, France Bleue Périgord, Union nationale, Humanisme-Ecologie-République, Ecologistes Réalistes, Cap 21estime « qu’il aurait dû attendre », Jean-Luc Bennahmias invité de France Bleue Périgord a nettement fait comprendre qu’il se situait parmi les 34% qui voteront Hollande au second tour – sondage récent qui indique qu’en cas de défaite de François Bayrou, 34 % voteraient Hollande, 30% Nicolas Sarkozy et 30% ne savaient encore pas – ajoutant, « en tous les cas, je ne vote pas pour Nicolas Sarkozy ».

Tout va donc pour le mieux pour François Hollande qui semble bien parti pour l’emporter le 6 mai, les derniers sondages lui octroient 58% des suffrages contre 42% à un Nicolas Sarkozy dans l’incapacité totale de rassembler autour de lui.

Il n’y a pas eu d’effet Concorde pour le président-candidat, les électeurs semblent décidés à lui faire payer ses façons de diviser les Français, ses choix politiques injustes, son mépris, des Ecologistes en particulier et de l’Ecologie en général, bref ce quinquennat où l’esbroufe gesticulatoire l’a disputé au reniement des promesses et engagements de campagne trouve en cette fin de campagne du 1er tour la sanction qu’il mérite.

La volonté d’en finir avec le mandat de Nicolas Sarkozy est grande chez nos concitoyens et toutes ces déclarations en faveur de François Hollande montrent que pour lui la victoire est désormais largement à portée de main, sauf erreur toujours possible avant le 6 mai.

Nicolas Sarkozy, Jacques Chirac, Dominique de Villepin, François Hollande, Corinne Lepage, Jean-Luc Barré, Gaullisme social, radical-socialisme, humanisme, Jean-François Coppé, Thiérry REY, Claude Chirac, Azouz Begag, Jacques Aillagon, Brigitte Girardin, République Solidaire, Martin Hirsch, Fadela Amara, Jean-Luc Bennahmias, Modem, Robert Rochefort, France Bleue Périgord, Union nationale, Humanisme-Ecologie-République, Ecologistes Réalistes, Cap 21La diversité de ces soutiens est aussi une opportunité réelle pour la constitution d’une majorité présidentielle de large union nationale sans laquelle compte-tenu du contexte global de crise écologique, économique et sociale, il sera demain difficile de gouverner. François Hollande, cela fait partie de ses qualités, saura la faire vivre et travailler ?

A chaque jour suffit sa peine pour l’heure tous ceux qui aspirent au changement doivent maintenir la pression et rester mobilisés pour conforter cette candidature qui est aujourd’hui portée par des vents favorables.

14/10/2011

Ralliement de Montebourg à François Hollande

Sur fond de surenchère entre les deux finalistes de la primaire socialisArnaud Montebourg, François Hollande, Martine Aubry, Pierre Moscovici, Ségolène Royale, Laurent Fabius, Manuel Valls, Jean-Michel Baylet, Partisocialiste, Front de gauche, Jean-luc Mélanchon, Philippe Poutou, NPA, Marine Le Pen, Daniel Cohn-Bendit, Europe-Ecologie Les Verts, EE-LV, Cécile Duflot, Dominique Voynet, Nicolas Sarkozy, UMP, PS, Alliance Centriste, République Solidaire, Modem, Parti Radical Valloisien, Jean-Louis Borloo, Dominique de Villepin, François Bayrou, Jean Arthuis, Cap 21, Corinne Lepage,te le « 3ème impétrant», qui avait été la révélation du 1er tour, vient assez curieusement d’apporter son soutien  «  à titre exclusivement personnel »  au plus libéral des deux socio-démocrates. Celui dont en 2007 il avait dit qu’il était « le seul défaut » de Ségolène Royal.

Arnaud Montebourg, François Hollande, Martine Aubry, Pierre Moscovici, Ségolène Royale, Laurent Fabius, Manuel Valls, Jean-Michel Baylet, Partisocialiste, Front de gauche, Jean-luc Mélanchon, Philippe Poutou, NPA, Marine Le Pen, Daniel Cohn-Bendit, Europe-Ecologie Les Verts, EE-LV, Cécile Duflot, Dominique Voynet, Nicolas Sarkozy, UMP, PS, Alliance Centriste, République Solidaire, Modem, Parti Radical Valloisien, Jean-Louis Borloo, Dominique de Villepin, François Bayrou, Jean Arthuis, Cap 21, Corinne Lepage,Dimanche Arnaud Montebourg mettra donc un bulletin Hollande dans l’urne, et même s’il se « refuse à donner une consigne de vote » les électeurs qui ont voté pour ses propositions dimanche dernier ont bien compris qu’en creux il les invitait à faire comme lui «  les propositions des deux candidats étant pour moi équivalentes, je ne peux me déterminer en fonction de ma seule éthique de conviction. C’est pourquoi mon choix relèvera avant tout de l’éthique de responsabilité : je veux faire gagner la gauche et battre Nicolas Sarkozy ».

Arnaud Montebourg, François Hollande, Martine Aubry, Pierre Moscovici, Ségolène Royale, Laurent Fabius, Manuel Valls, Jean-Michel Baylet, Partisocialiste, Front de gauche, Jean-luc Mélanchon, Philippe Poutou, NPA, Marine Le Pen, Daniel Cohn-Bendit, Europe-Ecologie Les Verts, EE-LV, Cécile Duflot, Dominique Voynet, Nicolas Sarkozy, UMP, PS, Alliance Centriste, République Solidaire, Modem, Parti Radical Valloisien, Jean-Louis Borloo, Dominique de Villepin, François Bayrou, Jean Arthuis, Cap 21, Corinne Lepage,Ségolène Royal de son côté n’a pas dit autre chose en apportant son soutien au Député de la Corrèze « J’ai décidé de prendre mes responsabilités pour aider le plus efficacement possible à la victoire de la gauche. Il est arrivé en tête du premier tour et il est légitime d’amplifier cette avance donnée par les électeurs ».

Arnaud Montebourg, François Hollande, Martine Aubry, Pierre Moscovici, Ségolène Royale, Laurent Fabius, Manuel Valls, Jean-Michel Baylet, Partisocialiste, Front de gauche, Jean-luc Mélanchon, Philippe Poutou, NPA, Marine Le Pen, Daniel Cohn-Bendit, Europe-Ecologie Les Verts, EE-LV, Cécile Duflot, Dominique Voynet, Nicolas Sarkozy, UMP, PS, Alliance Centriste, République Solidaire, Modem, Parti Radical Valloisien, Jean-Louis Borloo, Dominique de Villepin, François Bayrou, Jean Arthuis, Cap 21, Corinne Lepage,Après tout chacun est libre de son positionnement politique et fait ses choix comme il l’entend. Cela dit les électeurs d’Arnaud Montebourg qui ont cru un moment que la politique au sens noble du terme faisait son retour au sein du PS –  Emanuel Todd doit en avoir le souffle coupé, comme Jean-Luc Mélanchon d’ailleurs – en sont pour leur frais.

En termes de responsabilités Arnaud Montebourg en a pris au moins une particulièrement importante : celle de décevoir des sympathisants sincères qui demain risquent bien de voter « anti-système » au plus grand bénéfice de Marine Le Pen.

Arnaud Montebourg, François Hollande, Martine Aubry, Pierre Moscovici, Ségolène Royale, Laurent Fabius, Manuel Valls, Jean-Michel Baylet, Partisocialiste, Front de gauche, Jean-luc Mélanchon, Philippe Poutou, NPA, Marine Le Pen, Daniel Cohn-Bendit, Europe-Ecologie Les Verts, EE-LV, Cécile Duflot, Dominique Voynet, Nicolas Sarkozy, UMP, PS, Alliance Centriste, République Solidaire, Modem, Parti Radical Valloisien, Jean-Louis Borloo, Dominique de Villepin, François Bayrou, Jean Arthuis, Cap 21, Corinne Lepage,Les partisans de Martine Aubry ne s’y sont pas trompés qui dès ce matin n’ont pas hésités à qualifier François Hollande de « candidat du système », provoquant l’ire des « Hollandais » et du coup chacun y va de son reproche.

Ainsi s’indigne Manuel Valls  « Nous avons eu de belles primaires, évitons d’utiliser des mots qui sont ceux de la droite Aubry se trompe d’adversaire, ça suffit ! ».

Arnaud Montebourg, François Hollande, Martine Aubry, Pierre Moscovici, Ségolène Royale, Laurent Fabius, Manuel Valls, Jean-Michel Baylet, Partisocialiste, Front de gauche, Jean-luc Mélanchon, Philippe Poutou, NPA, Marine Le Pen, Daniel Cohn-Bendit, Europe-Ecologie Les Verts, EE-LV, Cécile Duflot, Dominique Voynet, Nicolas Sarkozy, UMP, PS, Alliance Centriste, République Solidaire, Modem, Parti Radical Valloisien, Jean-Louis Borloo, Dominique de Villepin, François Bayrou, Jean Arthuis, Cap 21, Corinne Lepage,Côté Pierre Moscovici, coordonateur de la campagne de François Hollande, parlant du langage de Martine Aubry, l’on monte d’un ton et l’on met en garde: «ce n’est pas un langage de gauche……cette rhétorique peut évoquer d’autres familles politiques ……on est passé de la dérive au dérapage ».

 

La boite de Pandore est ouverte, ça pleut comme à Gravelotte !

 

Dès lors la Haute autorité des primaires se sent obligée d’intervenir : « les candidats et leurs équipes doivent constamment à l’esprit que toute stigmatisation de l’un ou de l’autre revient à blesser une partie de l’électorat des primaires. Or quel que soit l’élu ou l’élue, il ou elle aura besoin de tout l’électorat pour gagner ».

Sera-t-elle entendue ? Au point où vont les choses on peut en douter.

Chez les autres partis de Gauche la démarche de Montebourg est diversement appréciée. Pour le NPA de Philippe Poutou, « Arnaud Montebourg s’est mis dans les clous de l’alternance sociale libérale » ajoutant « si l’on ne peut que se réjouir du désarroi actuel de la droite, on ne peut que constater qu’une nouvelle fois le virage à gauche du PS n’a pas eu lieu ».

Pour Jean-Luc Mélanchon du Front de gauche, « ce n’est pas notre affaire du tout que ce deuxième tour »  a déclaré le candidat commun du PCF et du Front de Gauche.

Même posture pour Daniel Cohn-Bendit « il y a un volontarArnaud Montebourg, François Hollande, Martine Aubry, Pierre Moscovici, Ségolène Royale, Laurent Fabius, Manuel Valls, Jean-Michel Baylet, Partisocialiste, Front de gauche, Jean-luc Mélanchon, Philippe Poutou, NPA, Marine Le Pen, Daniel Cohn-Bendit, Europe-Ecologie Les Verts, EE-LV, Cécile Duflot, Dominique Voynet, Nicolas Sarkozy, UMP, PS, Alliance Centriste, République Solidaire, Modem, Parti Radical Valloisien, Jean-Louis Borloo, Dominique de Villepin, François Bayrou, Jean Arthuis, Cap 21, Corinne Lepage,isme de gauche chez Martine Aubry, une tentative d’ouverture chez François Hollande……nous on veut gagner avec celui ou celle qui gagnera. Il faut faire avec …… Cécile Duflot est copine de Martine Aubry mais ça ne changera rien ».

Arnaud Montebourg, François Hollande, Martine Aubry, Pierre Moscovici, Ségolène Royale, Laurent Fabius, Manuel Valls, Jean-Michel Baylet, Partisocialiste, Front de gauche, Jean-luc Mélanchon, Philippe Poutou, NPA, Marine Le Pen, Daniel Cohn-Bendit, Europe-Ecologie Les Verts, EE-LV, Cécile Duflot, Dominique Voynet, Nicolas Sarkozy, UMP, PS, Alliance Centriste, République Solidaire, Modem, Parti Radical Valloisien, Jean-Louis Borloo, Dominique de Villepin, François Bayrou, Jean Arthuis, Cap 21, Corinne Lepage,Cécile Duflot, pour éviter de se positionner comme l’a fait Dominique Voynet – qui votera pour Martine Aubry – a indiqué « je ne vais pas voter dimanche », ajoutant « je ne soutiens personne ». Globalement une tendance lourde au soutien de Martine Aubry semble se dessiner toutefois chez les militants d’EE-Les Verts.

Au final ce qui ressort de tout ce tintamarre des primaires socialistes pourrait se résumer à une chose et une seule : Battre Nicolas Sarkozy et après une fois au pouvoir, nous socialistes, avec nos partenaires, à qui nous aurons accordé quelques circonscriptions, nous finiront bien nous arranger des affaires de la France! Un chèque en blanc quoi !

Arnaud Montebourg, François Hollande, Martine Aubry, Pierre Moscovici, Ségolène Royale, Laurent Fabius, Manuel Valls, Jean-Michel Baylet, Partisocialiste, Front de gauche, Jean-luc Mélanchon, Philippe Poutou, NPA, Marine Le Pen, Daniel Cohn-Bendit, Europe-Ecologie Les Verts, EE-LV, Cécile Duflot, Dominique Voynet, Nicolas Sarkozy, UMP, PS, Alliance Centriste, République Solidaire, Modem, Parti Radical Valloisien, Jean-Louis Borloo, Dominique de Villepin, François Bayrou, Jean Arthuis, Cap 21, Corinne Lepage,Car à quoi d’autre peut aboutir cette bataille des égos – moi je suis le meilleur pour battre Sarkozy, moi j’ai l’expérience des affaires de la France, moi je …… –  qui s’invectivent violemment au point d’en oublier de parler de propositions nouvelles?

Arnaud Montebourg, François Hollande, Martine Aubry, Pierre Moscovici, Ségolène Royale, Laurent Fabius, Manuel Valls, Jean-Michel Baylet, Partisocialiste, Front de gauche, Jean-luc Mélanchon, Philippe Poutou, NPA, Marine Le Pen, Daniel Cohn-Bendit, Europe-Ecologie Les Verts, EE-LV, Cécile Duflot, Dominique Voynet, Nicolas Sarkozy, UMP, PS, Alliance Centriste, République Solidaire, Modem, Parti Radical Valloisien, Jean-Louis Borloo, Dominique de Villepin, François Bayrou, Jean Arthuis, Cap 21, Corinne Lepage,Tout cette foire d’empoigne donne une bien piètre image du parti majoritaire à gauche et conforte ceux qui à toute force réclament  pour la France une autre voie que celle offerte par le couple infernal PS/UMP qui dirige le pays depuis plusieurs décennies et qui au final est en train de faire le lit de l’extrême droite.

Le choix sera diablement difficile en 2012 ! A moins que…… au centre entre PS et UMP on ne se décide enfin à comprendre que la voie est ouverte pour un changement Humaniste Ecologiste et Républicain.

20/09/2011

Dominique de Villepin : Relaxe définitive !

relaxe, Dominique de Villepin, République Solidaire, France, ONU, Clearstream, Parquet général, Présidentielles 2012, Nicolas Sarkozy,Le Parquet général, qui, à l’issue de l’audience de mercredi 14 septembre, avait 5 jours pour se pouvoir contre l’arrêt de la cour d’appel de Paris dans l’affaire Clearstream a annoncé ce lundi sa décision de ne pas poursuivre.

Le ministère public a fait connaître sa décision dans un bref communiqué non assorti de commentaires : «Le parquet général de la cour d'appel de Paris ne formera pas de pourvoi auprès de la Cour de cassation contre la décision rendue le 14 septembre 2011 par la cour d'appel de Paris dans le dossier Clearstream».

relaxe, Dominique de Villepin, République Solidaire, France, ONU, Clearstream, Parquet général, Présidentielles 2012, Nicolas Sarkozy,Mis en examen en 2006 pour « complicité de dénonciation calomnieuse » Dominique de Villepin, déjà relaxé en première instance est donc définitivement libéré des accusations portées contre lui dans cette affaire de faux listings dans laquelle Nicolas Sarkozy avait cru bon de se porter partie civile.

A l’issue du délibéré Clearstream de mercredi Dominique de Villepin avait fait une déclaration en forme d’avertissement formant le vœu que sa relaxe « puisse servir de leçon pour la présidentielle de 2012 ».

Aujourd’hui l’on apprend que l’ancien premier ministre qui veut « se consacrer pleinement à la définition d’une politique de rassemblement national » a décidé de « se placer en dehors de toute responsabilité partisane ».

Dominique de Villepin quitte donc la présidence de République Solidaire, qu’il a crée il y a un an, tout en y restant adhérent ; nul doute que l’ancien Premier Ministre, va désormais se consacrer à la préparation d’une candidature à la magistrature suprême de la France.

relaxe, Dominique de Villepin, République Solidaire, France, ONU, Clearstream, Parquet général, Présidentielles 2012, Nicolas Sarkozy,Dans la période difficile que traverse aujourd’hui le monde, l’homme d’état de stature internationale, l’homme du Non aux Etats-Unis à l’Assemblée générale de l’ONU au moment de la dernière guerre d’Irak, compte parmi les rares personnalités en capacité de présider, avec succès, aux destinées de la France, de son indépendance, de sa puissance et de sa souveraineté.

 

09/05/2011

Rencontre avec Jean-Louis BORLOO et Corinne Lepage

Dans un communiqué du 22/04/2011 l’Alliance Ecologiste Indépendante indiquait son regret de voir Nicolas Hulot choisir de participer aux «primaires verrouillées» organisées par EE-Les Verts faisant de lui «que» le candidat des écologistes de gauche et sa décision de favoriser les rencontres avec les principaux mouvements du Centre politique actuellement émancipés de l’UMP et du Parti Socialiste.

L’Alliance Ecologiste Indépendante partage en effet le sentiment général exprimé en France, tant par des écologistes et des humanistes que par la grande famille des délaissés de la finance mondialisée, de la nécessité pour la France que puisse se dégager en 2012 un(e) candidat(e), débarrassé du réflexe pavlovien binaire Droite/Gauche, à même de tracer une voie majoritaire nouvelle construite sur une synthèse des valeurs qui sont au cœur de l’Humanisme, de l’Écologie et de la République.

Pour évoquer cette question, en cohérence avec ses dernières déclarations, Bernard FRAU, Secrétaire National de l’Alliance Ecologiste Indépendante a rencontré Jean-Louis BORLOO, lundi 2 mai 2011 au siège du Parti Radical. Une démarche identique a été menée auprès de Corinne Lepage Présidente de CAP 21.

929879-1102495.jpgCes premiers entretiens, tant avec le Parti Radical qu’avec Cap21 ont permis de dégager des points positifs de convergence de nature à conforter l’idée, exprimée unanimement, que, sur fond de conflits armés, le contexte particulier de crise générale – idéologique, économique, sociale et écologique – dans lequel se déroulera l’élection présidentielle de 2012 impose que de nouveaux choix fondateurs soient portés au débat pour être tranchés, devant les Français, dès le 1er tour de la consultation.

Copie de corinne_lepage.jpgSi, sur un plan général les proximités ont pu être mise en évidence assez facilement, il reste désormais à approfondir les échanges, à travers la rencontre de délégations sur des thématiques/objectifs afin de pouvoir envisager construire les bases d’une plate-forme programmatique qui, pour l’Alliance Ecologiste Indépendante, doivent nécessairement prendre en compte les questions relatives à la production et la distribution d’énergie, à la grande distribution, à la préservation de la biodiversité, à la reconquête de la ruralité, ainsi qu’aux orientations en matière sanitaires et d’éducation.

article_centristes.jpgL’Alliance Ecologiste Indépendante consciente du danger de la montée en France des extrêmes alimentés par les peurs et les angoisses générées par les crises, plus que jamais favorable à la construction d’une réelle force alternative aux conservateurs de gauche comme de droite, se déclare favorable à la poursuite des contacts engagés avec le Parti Radical et Cap 21 qu’elle compte élargir rapidement en direction du Modem, de République Solidaire, de la Gauche Moderne de l’Alliance Centriste et du Nouveau Centre.

Bernard FRAU

 

 

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu