Avertir le modérateur

30/12/2012

La taxe à 75% censurée, l'opposition jubile!

446247.jpgSamedi, le Conseil constitutionnel, qui avait été saisi le 20 décembre par le groupe UMP de l'Assemblée Nationale, a censuré la mesure phare du budget 2013. Les  «Sages» ont considéré que la forme prévue pour l’application de la mesure de taxation  à 75% des revenus annuels de plus d'un million d'euros n’était pas convenable.

En effet, la taxe s’appliquant aux personnes physiques et non aux foyers fiscaux, un couple dont l’un des conjoints aurait gagné plus d’un million d’euros aurait été assujetti alors qu’un couple dont l’homme et la femme aurait gagné 900000 euros chacun ne l’aurait pas été.  

C’est d’ailleurs dans ce sens qu’a communiqué  le Conseil Constitutionnel : «Deux foyers fiscaux bénéficiant du même niveau de revenu issu de l'activité professionnelle pouvaient se voir assujettis (...) ou au contraire en être exonérés selon la répartition des revenus entre les contribuables composant ce foyer».

Dès lors, sans s’opposer au principe même de la taxation à 75%  le Conseil estimant qu’il y avait «méconnaissance de l'égalité devant les charges publiques» a jugé que la disposition n’était pas applicable en l’état.

Les réactions n’ont pas tardé.

Quand bien même le rejet du Conseil Constitutionnel ne UMP.jpgporte que sur les aspects techniques de l’application de la taxation à 75% et non sur son principe même, l’opposition, après avoir infligé aux Français durant plusieurs semaines le triste spectacle de  l’étalage de ses divisions intestines, a vu là une bonne occasion de matraquer la majorité. Elle ne s’en prive d’ailleurs pas.

A travers le rejet de la contribution exceptionnelle de 75%  – mesure emblématique de la majorité,  promise, lors de la campagne présidentielle, par François Hollande –  qu’elle juge responsable de l'exil fiscal des plus riches de nos concitoyens, l’UMP voit un désaveu de l’ensemble de la politique du début de mandat de François Hollande.

«Même dans mes rêves les plus fous, je ne pensais pas que ce serait aussi ample. Parce qu'à côté de la taxe à 75% dont tout le monde parle, il y a d'autres mesures tout aussi importantes qui ont été invalidées» a déclaré  dans une interview au Figaro le député UMP Gilles Carrez.

LTaxe 75%, Arrêt Miot, UMP, François Hollande, Pierre Moscovici, Jean-Marc Ayrault, Depardieu, Zidane, Riberry, Conseil Constitutonnel, Foyer fiscal, Retraîte-chapeau, stock-option, exil fiscal, Belgique, Bernard Arnault, Christian Jacob, Frédéric Thiriez, Ligue de Football Professionnel, Gilles Carrez, Jean-François Copé, Maire de Meaux, Takieddine, LVMH, François Millon, Dette de la France, tranche à 45%, Budget 2012, 2013, Nicolas Sarkozy, Corse, Démocratie, Peuple, Crise de régime, e président du groupe UMP à l'Assemblée nationale  Christian Jacob, s’exprimant dans un communiqué a déclaré «En faisant croire aux Français qu'il redresserait la France en surtaxant les plus aisés de nos compatriotes, François Hollande les a bernés».

Par la voix de son président Frédéric Thiriez, on crie aussi victoire à La Ligue de Football Professionnel qui dès la campagne présidentielle s’était élevée  contre la 461763.jpg taxe 75% qui aurait concerné  une centaine de joueurs du Championnat de France comme les pauvres Zidane, Ribéry et autres vedettes qui doivent leur renommée au petit peuple qui vient au stade les applaudir.

L’inénarrable Jean-François Copé, assidu il n’y a pas si longtemps de la piscine de l’homme d’affaire Takieddine, quant à lui se lâche. « En réalité, dissuader les créateurs drom.pngd'entreprises et punir les plus riches jusqu'à qu'ils quittent notre pays fait mécaniquement retomber l'effort fiscal sur les classes moyennes» indique doctement le député-maire de Meaux, en faisant référence, au patron de LVMH, Bernard Arnault, dont il se dit qu’il aurait plusieurs société lessiveuse d’impôts en Belgique, et à propos des remous suscités par la scandaleuse évasion en Belgique du «citoyen-pognon-ronchon-vigneron» Gérard Depardieu.

i dit non no no non.jpgEncore sous la pression de toutes les frustrations nées de ses empoignades récentes avec François Fillon, le Maire de Meaux  va jusqu’à inviter le chef de l’Etat «à tirer les leçons de ses échecs et à changer de politique » fustigeant ce qu’il qualifie être «une faute morale».

La taxation à 75% des revenus de plus de 1 millions d’euros une faute morale ! Et pourquoi ne pas non plus demander à François Hollande de faire acte de repentance ?

Faut-il que François Hollande, pour trouver grâce auprès de l’opposition sarko-copéenne,  viennent en Taxe 75%, Arrêt Miot, UMP, François Hollande, Pierre Moscovici, Jean-Marc Ayrault, Depardieu, Zidane, Riberry, Conseil Constitutonnel, Foyer fiscal, Retraîte-chapeau, stock-option, exil fiscal, Belgique, Bernard Arnault, Christian Jacob, Frédéric Thiriez, Ligue de Football Professionnel, Gilles Carrez, Jean-François Copé, Maire de Meaux, Takieddine, LVMH, François Millon, Dette de la France, tranche à 45%, Budget 2012, 2013, Nicolas Sarkozy, Corse, Démocratie, Peuple, Crise de régime, place publique faire amende honorable d’avoir voulu marquer sa volonté de remettre un peu plus de poids à la charge fiscale de ceux qui pendant des années ont eu le privilège de bénéficier des largesses d’un gouvernement qui au bout de son mandat a laissé la France avec une dette augmentée de 500 milliards d’euros?

Et puis quoi encore ? Il reste tout de même que deux décisions importantes, dont se gardent bien de parler l’UMP, ont été validées par le Conseil Constitutionnel et reconnues conforme à la Constitution.

Il s’agit d’abord  de la création d’une nouvelle tranche marginale à 45% de l'impôt sur le revenu ainsi que le projet de budget 2012 rectifié qui a été validé globalement avec son crédit d'impôt d'aide aux entreprises de 20 milliards d'euros.

Sur ce dernier point en particulier, il étonnant de ne pas entendre les commentaires de l’UMP qui lors du mandat 4849317.jpgSarkozy avait fait plus pour  les «rentiers pleins aux as» et franchement pas grand-chose pour les entreprises de production, s’attachant à soutenir en priorité les banques dont on sait combien elles contribuent à alléger la charge de la dette du pays.

Il ne faut pas se cacher derrière son petit doigt et bien Taxe 75%, Arrêt Miot, UMP, François Hollande, Pierre Moscovici, Jean-Marc Ayrault, Depardieu, Zidane, Riberry, Conseil Constitutonnel, Foyer fiscal, Retraîte-chapeau, stock-option, exil fiscal, Belgique, Bernard Arnault, Christian Jacob, Frédéric Thiriez, Ligue de Football Professionnel, Gilles Carrez, Jean-François Copé, Maire de Meaux, Takieddine, LVMH, François Millon, Dette de la France, tranche à 45%, Budget 2012, 2013, Nicolas Sarkozy, Corse, Démocratie, Peuple, Crise de régime, reconnaître que si le gouvernement avait voulu faire preuve d’amateurisme, il ne s’y serait pas pris autrement. Surtout pour une mesure dont on nous dit qu’elle a valeur symbolique.

Le principe de «l'égalité devant les charges publiques » est inscrit dans le marbre de la Déclaration des Droits de l’Homme, nul ne peut l’ignorer et encore les personnes qui ont eu en charge de cette affaire.

C’est donc une véritable faute professionnelle qui a été commise par les services de Bercy qui concocté la loi de finance et une faute politique pour les ministres qui l’ont présentée et les députés qui l’ont votée.

4986511.jpgBien sûr le chef de l’Etat, est serein et ne renoncera pas ! Bien sûr Jean-Marc Ayrault a déjà sur la table une demande pour trouver une nouvelle formule et repasser le plat en 2013 et rattraper ce qui en langage populaire s’appelle une belle con……e

Bien sûr, Bien sûr …. Mais tout cela fait grand désordre à un moment où le doute ne doit pas s’insinuer dans les esprits,  tant en France qu’à l’Etranger, sur la cohésion et la compétence du gouvernement ainsi que sur sa capacité  à tenir ferme les commandes du Pays.

C’est le ministre de l’économie qui dans une déclaration au Journal du Dimanche a le plus synthétiquement résumé l’état d’esprit du Président et du Premier Ministre: « Nous prendrons en compte les principes définis par le Conseil constitutionnel et nous reviendrons en 2013 avec une mesure qui mette en oeuvre cette philosophie, à laquelle nous ne renonçons pas ». Dont acte !

Il serait bien que cette fois le mécanisme nouveau soit inattaquable !

Tout ce qui a été retoqué doit être repris et corrigé, le relèvement de la fiscalité sur les stock-options et des actions gratuites, la taxation des retraites chapeaux – dont au passage il faut tout de même admettre qu’elles constituent une forme particulièrement indécente d’inégalité entre les salariés d’une même entreprise –  et l’incitation aux investissements  outre-mer.  

Dernier élément ! L’Assemblée de Corse avait en Juillet demandé une prorogation de 5ans d’un dispositif «dérogatoire applicable aux successions sur des immeubles situés dans les départements de Corse».

Pour mémoire ce régime particulier, qui en 2011 a couté à l’Etat, quelques 24millions d’euros,  avait été créé par le conseiller André-François Miot, envoyé en Corse par le consul Bonaparte, par un arrêté le 10 juin 1801 afin de compenser un «handicap de l’insularité».

big-le-port-de-bonifacio-en-corse-75983.jpgAu moment de la discussion du projet de loi de finances,  alors même que la disparition du  dit dispositif était programmée pour la fin 2013 par le gouvernement, celui-ci a choisi de ne pas rejeté la demande de prorogation sollicitée.

Ce dernier estimant que l’application immédiate de l’abrogation du régime Miot pouvait entrainer des répercussions, notamment une augmentation de la spéculation foncière sur l’ile, avait donné son accord pour maintenir le régime jusqu’en 2017.

Nicolas Sarkozy lors de sa campagne s’était engagé à répondre favorablement à la demande Corse, on aurait aimé entendre l’UMP nous dire comment ils apprécient aujourd’hui la décision du Conseil d’Etat de déclarer non Constitutionnelle cette mesure.

Foin de polémique !

Il reste au-delà cette bourde technique du gouvernement et cet acharnement idéologique de l’UMP à vouloir soutenir les «explorateurs à la recherche du territoire le billets-979456-jpg_844675 les riches privilégiés.jpgmieux disant fiscal» qui veulent planquer leur rente et assurer à leur succession les privilèges dont ils jouissent, il faut bien avoir à l’esprit que la situation d’affrontement contre-productif qui existe depuis l’élection de François Hollande à la Présidence de la République ne pourra pas durer longtemps.  

Le pouvoir de décider et la richesse par hérédité est un non-sens républicain n’en déplaise à ceux qui Taxe 75%, Arrêt Miot, UMP, François Hollande, Pierre Moscovici, Jean-Marc Ayrault, Depardieu, Zidane, Riberry, Conseil Constitutonnel, Foyer fiscal, Retraîte-chapeau, stock-option, exil fiscal, Belgique, Bernard Arnault, Christian Jacob, Frédéric Thiriez, Ligue de Football Professionnel, Gilles Carrez, Jean-François Copé, Maire de Meaux, Takieddine, LVMH, François Millon, Dette de la France, tranche à 45%, Budget 2012, 2013, Nicolas Sarkozy, Corse, Démocratie, Peuple, Crise de régime, soutiennent les Bettencourt, Depardieu, Arnault, Halliday et autres  en espérant un jour pouvoir disposer en retour d’un peu de leur  manne contributive  dans leur lutte pour accéder au pouvoir politique désormais illusoire qui leur a échappé cette fois.

En démocratie le pouvoir est au Peuple.

Il est assez étonnant que des Députés de l’Assemblée Taxe 75%, Arrêt Miot, UMP, François Hollande, Pierre Moscovici, Jean-Marc Ayrault, Depardieu, Zidane, Riberry, Conseil Constitutonnel, Foyer fiscal, Retraîte-chapeau, stock-option, exil fiscal, Belgique, Bernard Arnault, Christian Jacob, Frédéric Thiriez, Ligue de Football Professionnel, Gilles Carrez, Jean-François Copé, Maire de Meaux, Takieddine, LVMH, François Millon, Dette de la France, tranche à 45%, Budget 2012, 2013, Nicolas Sarkozy, Corse, Démocratie, Peuple, Crise de régime, Nationale se félicitent avec un tel en train – «les rêves les plus fous de Gilles Carrez» –  de voir le Conseil Constitutionnel  retoquer une politique fiscale approuvée deux fois par le Peuple Français. Une fois en envoyant François Hollande à l’Elysée, une deuxième fois en lui accordant une majorité à l’Assemblée nationale pour légiférer.

Il faudra bien dans le futur que ce télescopage, entre la volonté du Peuple et celles des Institutions, fasse l’objet Taxe 75%, Arrêt Miot, UMP, François Hollande, Pierre Moscovici, Jean-Marc Ayrault, Depardieu, Zidane, Riberry, Conseil Constitutonnel, Foyer fiscal, Retraîte-chapeau, stock-option, exil fiscal, Belgique, Bernard Arnault, Christian Jacob, Frédéric Thiriez, Ligue de Football Professionnel, Gilles Carrez, Jean-François Copé, Maire de Meaux, Takieddine, LVMH, François Millon, Dette de la France, tranche à 45%, Budget 2012, 2013, Nicolas Sarkozy, Corse, Démocratie, Peuple, Crise de régime, d’un aménagement rapide au bénéfice du pouvoir du Peuple.  

Faute de quoi il est à craindre, surtout dans la période actuelle de grandes difficultés générales mondiales et européennes aux quelles La France n’échappe pas, les Français seront à plus ou moins brève échéance confrontés à une véritable crise de régime

20/11/2012

Moody's vient de baisser la note de la France!

Après Standard and Poor's au début de l'année,  Moody's a abaissé lundi soir d'un cran la note de la dette de long terme de la France.

Moody's, Standard and Poor's, Note de la France, AAA, Dette, Allemagne, Banque Centrale, Zone Euro, François Hollande, Jean-Marc Ayrault, Pierre Moscovici, Collectivités Locales,La France se voit attribuée  la note AA1, assortie d'une perspective négative, ce qui signifie pour l’avenir que la perspective d’une nouvelle baisse pourrait à moyen terme être décidée par  l'agence financière Moody's.

Si l’agence financière relève "un fort engagement en faveur des réformes structurelles et de la consolidation budgétaire", elle considère que les mesures adoptées récemment par le gouvernement "ne devraient pas, seules, avoir l'ampleur suffisante pour rétablir la compétitivité".

Moody's, Standard and Poor's, Note de la France, AAA, Dette, Allemagne, Banque Centrale, Zone Euro, François Hollande, Jean-Marc Ayrault, Pierre Moscovici, Collectivités Locales,Pire, Moody's dit s’attendre à des "dérapages budgétaires" et "des mesures de consolidation supplémentaires" rendues nécessaires par les mauvaises perspectives de croissance, une perte de compétivité graduelle mais soutenue et surtout les rigidités du marché du travail, des biens et des services .

On peut désormais s’interroger sur la capacité de la France mais aussi de l’Allemagne qui ferait bien de se montrer un peu plus solidaire, en cas de difficultés violentes à l’intérieur de la zone euro à tenir ses engagements budgétaires sans nouvelles augmentation des recettes. 

En effet le recul de la notation de la France qui, contrairement  à l'Angleterre et aux États-Unis, ne peut pas financer sa dette  par une Banque Centrale nationale, risque, en cas de nouvelles paniques sur les marchés financiers, de devoir supporter une augmentation de la charge de sa dette.

Moody's, Standard and Poor's, Note de la France, AAA, Dette, Allemagne, Banque Centrale, Zone Euro, François Hollande, Jean-Marc Ayrault, Pierre Moscovici, Collectivités Locales,Le ministre de de l'Économie et de Finances, Pierre Moscovici s’est pour l’instant contenter de  déclarer que la décision de  Moody's était une "sanction de la gestion du passé" qui oblige le gouvernement de Jean-Marc Ayrault à "mettre en oeuvre rapidement" les réformes qui ont été annoncées.

Il reste au final que si les décisions de redressement prises récemment vont naturellement dans le bon sens, le choix de Moody's de dégrader la note de notre Pays risque bien de changer la donne politique économique et sociale à court terme.

Moody's, Standard and Poor's, Note de la France, AAA, Dette, Allemagne, Banque Centrale, Zone Euro, François Hollande, Jean-Marc Ayrault, Pierre Moscovici, Collectivités Locales,Pour François Hollande et Jean-Marc Ayrault bien sûr mais aussi pour l’ensemble des Français qui seront largement concernés et impactés par les probables décisions à venir gouvernementales qui en découleront la situation n’est pas à la détente.

Il est indéniable qu’une nouvelle contribution à l’effort de Moody's, Standard and Poor's, Note de la France, AAA, Dette, Allemagne, Banque Centrale, Zone Euro, François Hollande, Jean-Marc Ayrault, Pierre Moscovici, Collectivités Locales,redressement est nécessaire et va être demandée assez rapidement. Un effort particulier des collectivités locales est incontournable ; gageons que François Hollande et Jean-Marc Ayrault ne manqueront pas  légitiment d’y faire appel.

Plus que jamais la cohésion et la solidarité au gouvernement et au parlement est nécessaire. Plus que jamais la responsabilité de l’opposition républicaine est requise. La France n’a pas les moyens dans cette période difficile de devoir faire face à une crise et à un blocage institutionnels

 

29/10/2011

DSK: la partie émergée de l'iceberg des affaires qui ruine la confiance des Français

berlusconni,dsk,dominique strauss-khann,jean-noël guérini,jacques méhas,georges tron,nicolas bazire,edouard balladur,brise hortefeux,françois pupponi,eric woerth,pierre moscovici,eiffage,parties fines,lille,le carlton de lille,sofitel de manhattan,cyrus vance,fmi,tristane banon,nafissatou diallo,parti socialiste,ump,nicolas sarkozy,renaud muselier,karachiIl y a cinq mois, le 14 mai dernier, la France socialiste, mais pas qu’elle, tombait de l’armoire. Accusé, par une femme de chambre guinéenne répondant au nom de Nafissatou Diallo de tentative de viol, DSK le puissant patron du FMI venait d’être arrêté et déférer devant la justice américaine.

berlusconni,dsk,dominique strauss-khann,jean-noël guérini,jacques méhas,georges tron,nicolas bazire,edouard balladur,brise hortefeux,françois pupponi,eric woerth,pierre moscovici,eiffage,parties fines,lille,le carlton de lille,sofitel de manhattan,cyrus vance,fmi,tristane banon,nafissatou diallo,parti socialiste,ump,nicolas sarkozy,renaud muselier,karachiL’affaire de « la suite 2806 du Sofitel de Manhattan » démarrait pour s’achever provisoirement au pénal le 23 aout 2011. Faute de preuves tangibles pour réunir l’unanimité des 12 membres du Jury qui était nécessaire à la condamnation de l’ex patron du FMI, le procureur de New-York, Cyrus Vance s’est résolu à abandonner les poursuites.

berlusconni,dsk,dominique strauss-khann,jean-noël guérini,jacques méhas,georges tron,nicolas bazire,edouard balladur,brise hortefeux,françois pupponi,eric woerth,pierre moscovici,eiffage,parties fines,lille,le carlton de lille,sofitel de manhattan,cyrus vance,fmi,tristane banon,nafissatou diallo,parti socialiste,ump,nicolas sarkozy,renaud muselier,karachiToute la France socialiste ou presque pensait DSK sorti d’affaire, certains expliquant même qu’il était blanchit des accusassions qu’on avait portées contre lui d’autres n’hésitant plus à parler de complot venant de …suivez mon regard.

Entre deux DSK devait tout de même faire face à une seconde affaire, en France cette fois, pour tentative de viol, en février 2003. L’affaire « Tristane Banon » du nom de la jeune journaliste dont la plainte avait été déposée le 4 juillet 2011 démarrait berlusconni,dsk,dominique strauss-khann,jean-noël guérini,jacques méhas,georges tron,nicolas bazire,edouard balladur,brise hortefeux,françois pupponi,eric woerth,pierre moscovici,eiffage,parties fines,lille,le carlton de lille,sofitel de manhattan,cyrus vance,fmi,tristane banon,nafissatou diallo,parti socialiste,ump,nicolas sarkozy,renaud muselier,karachipour finalement être déclarée sans suite par le parquet de Paris le 13 octobre après toutefois que ce dernier ait reconnu que des faits d’agression sexuelle prescrits étaient bien constitués. Tristane Banon s’étant résolue à ne pas déposer une plainte avec constitution de partie civile, DSK pouvait estimer être libéré de ses soucis.

berlusconni,dsk,dominique strauss-khann,jean-noël guérini,jacques méhas,georges tron,nicolas bazire,edouard balladur,brise hortefeux,françois pupponi,eric woerth,pierre moscovici,eiffage,parties fines,lille,le carlton de lille,sofitel de manhattan,cyrus vance,fmi,tristane banon,nafissatou diallo,parti socialiste,ump,nicolas sarkozy,renaud muselier,karachiReste tout de même le prolongement au civil de l’affaire de « la suite 2806 du Sofitel de Manhattan », une procédure a en effet été engagée par Kenneth P. Thomson –  avocat de Nafissatou Diallo –  devant le Tribunal du Bronx lieu de résidence de la plaignante. Mais le procès pouvant n’avoir lieu que dans plusieurs années les communiquants et ses les amis pouvaient entreprendre de recaler l’image de l’ex-candidat socialiste  à la présidence de la République.

berlusconni,dsk,dominique strauss-khann,jean-noël guérini,jacques méhas,georges tron,nicolas bazire,edouard balladur,brise hortefeux,françois pupponi,eric woerth,pierre moscovici,eiffage,parties fines,lille,le carlton de lille,sofitel de manhattan,cyrus vance,fmi,tristane banon,nafissatou diallo,parti socialiste,ump,nicolas sarkozy,renaud muselier,karachiCe qui fût fait dès le 18 septembre sur le plateau de TF1 où l’édile socialiste a été reçu par une Claire Chazal pour le moins complaisante.

Et puis, patatras, voilà que le nom de Dominique Strauss-Kahn revient à la une des médias à la faveur d’une berlusconni,dsk,dominique strauss-khann,jean-noël guérini,jacques méhas,georges tron,nicolas bazire,edouard balladur,brise hortefeux,françois pupponi,eric woerth,pierre moscovici,eiffage,parties fines,lille,le carlton de lille,sofitel de manhattan,cyrus vance,fmi,tristane banon,nafissatou diallo,parti socialiste,ump,nicolas sarkozy,renaud muselier,karachienquête déclenchée dans le Nord à propos d’une affaire « Carlton de Lille »  où l’ancien rival putatif de Nicolas Sarkozy pour les présidentielle 2012 est cité dans une affaire de prostitution de luxe entre la Belgique, Paris, Lille et Washington.

Plusieurs personnes sont d’ores et déjà inculpées dans cette affaire pour « proxénétisme en bande organisée » – le propriétaire de l’hôtel Carlton, un commissaire de police, un avocat, un directeur d’un des leaders du BTP français –

berlusconni,dsk,dominique strauss-khann,jean-noël guérini,jacques méhas,georges tron,nicolas bazire,edouard balladur,brise hortefeux,françois pupponi,eric woerth,pierre moscovici,eiffage,parties fines,lille,le carlton de lille,sofitel de manhattan,cyrus vance,fmi,tristane banon,nafissatou diallo,parti socialiste,ump,nicolas sarkozy,renaud muselier,karachiSi à l’heure qu’il est aucune charge n’a été retenue contre lui, plusieurs prostituées ont néanmoins témoigné avoir participé avec DSK à des soirées qualifiées de parties fines organisées par les inculpés, en 2009, 2010 et 2011, en France et en Amérique.

berlusconni,dsk,dominique strauss-khann,jean-noël guérini,jacques méhas,georges tron,nicolas bazire,edouard balladur,brise hortefeux,françois pupponi,eric woerth,pierre moscovici,eiffage,parties fines,lille,le carlton de lille,sofitel de manhattan,cyrus vance,fmi,tristane banon,nafissatou diallo,parti socialiste,ump,nicolas sarkozy,renaud muselier,karachiDécidément des Hôtels de luxe aux Hôtels de passe pour finir par devoir s’expliquer dans des Hôtels de Police le parcours de l’ex-prétendant aux ors du Palais de l’Elysée est , convenons-en, pour le moins abracadabrant.

Certes DSK a demandé à être entendu pour dit-il mettre fin à des « insinuations malveillantes», mais le risque est grand de le voir désormais impliqué dans une « affaire de recel d’abus berlusconni,dsk,dominique strauss-khann,jean-noël guérini,jacques méhas,georges tron,nicolas bazire,edouard balladur,brise hortefeux,françois pupponi,eric woerth,pierre moscovici,eiffage,parties fines,lille,le carlton de lille,sofitel de manhattan,cyrus vance,fmi,tristane banon,nafissatou diallo,parti socialiste,ump,nicolas sarkozy,renaud muselier,karachide bien sociaux ». Car s’il était prouvé que les relations tarifées qu’il aurait eu à Paris ou à Washington ont été réglées par des notes de frais prise en charge par le Groupe Eiffage alors au-delà de la légèreté de ses mœurs c’est à l’honneur et la probité de l’Ancien ministre de l’Economie de la France qu’il faudrait désormais s’attaquer.

Cette nouvelle affaire arrive bien mal, non pas pour DSK que plus personne ne soutient désormais – « on s’aperçoit berlusconni,dsk,dominique strauss-khann,jean-noël guérini,jacques méhas,georges tron,nicolas bazire,edouard balladur,brise hortefeux,françois pupponi,eric woerth,pierre moscovici,eiffage,parties fines,lille,le carlton de lille,sofitel de manhattan,cyrus vance,fmi,tristane banon,nafissatou diallo,parti socialiste,ump,nicolas sarkozy,renaud muselier,karachiaujourd’hui que sa candidature aurait été très vulnérable »  a déclaré très diplomatiquement à la presse Pierre Moscovici » –  tant il a déçu et trompé de monde, mais pour la France et les Français qui demain vont devoir choisir celui qui prendra en main les destinée de la France.

berlusconni,dsk,dominique strauss-khann,jean-noël guérini,jacques méhas,georges tron,nicolas bazire,edouard balladur,brise hortefeux,françois pupponi,eric woerth,pierre moscovici,eiffage,parties fines,lille,le carlton de lille,sofitel de manhattan,cyrus vance,fmi,tristane banon,nafissatou diallo,parti socialiste,ump,nicolas sarkozy,renaud muselier,karachiCar, tout de même 2011, est une année terrible pour tous ceux qui tentent encore de se battre pour donner une image propre du personnel politique. Des flics de haut vol sont mis en cause, des Juges sont mis en examen, des politiques de haut niveau sont accusés des pires turpitudes – Jean-Noël Guérini, Edouard Balladur, Nicolas Bazire, Brice Hortefeux, Eric Woerth, Georges Tron, François Pupponi, Jacques Méhas –.

« J’ai été menacé. A tel point que j’ai du être protégé par un garde du corps pendant quelque mois à la fin de l’année dernière » a déclaré à la presse le Député des Bouches-du Rhône Renaud Muselier

berlusconni,dsk,dominique strauss-khann,jean-noël guérini,jacques méhas,georges tron,nicolas bazire,edouard balladur,brise hortefeux,françois pupponi,eric woerth,pierre moscovici,eiffage,parties fines,lille,le carlton de lille,sofitel de manhattan,cyrus vance,fmi,tristane banon,nafissatou diallo,parti socialiste,ump,nicolas sarkozy,renaud muselier,karachiL’entourage proche du Président de la République est touché par un scandale qui mettrait en cause plusieurs anciens ministres de la République sur une affaire dite « Karachi » pour la quelle des ressortissants français ont trouvé la mort en terre étrangère. Des procureurs aux ordres sont déplacés et des soupçons pèsent sur la volonté de certains de vouloir étouffer les affaires.

Tout ce tintamarre nauséeux, dont il est normal qu’il soit dénoncé publiquement, nuit gravement à la République et à ses représentants et rempli d’amertume les citoyens à qui l’on demande faire des efforts et d’accepter les plans d’austérité destinés à rattraper les erreurs présentes et passées.

L’on bassine nos concitoyens à longueur de commentaires  que les marchés n’ont plus confiance dans les finances de tel ou tel pays ! Attention que pour le nôtre une menace plus grave ne pointe son nez. Celle qui marquerait la perte de confiance des citoyens dans leur représentation politique actuelle.

berlusconni,dsk,dominique strauss-khann,jean-noël guérini,jacques méhas,georges tron,nicolas bazire,edouard balladur,brise hortefeux,françois pupponi,eric woerth,pierre moscovici,eiffage,parties fines,lille,le carlton de lille,sofitel de manhattan,cyrus vance,fmi,tristane banon,nafissatou diallo,parti socialiste,ump,nicolas sarkozy,renaud muselier,karachiDe cette perte de confiance citoyenne les responsables politiques qui gouvernent la France depuis 40 ans doivent être conscients que les Français ne manqueraient pas de les rendre comptables devant l’histoire et la Nation.

Au passage il ne faut pas hésiter à dire un grand merci à Nafissatou Diallo qui grâce à sa plainte à réussit à nous éviter un Président dont le comportement est au moins équivalent que celui de Sylvio Berlusconni.

 

14/10/2011

Ralliement de Montebourg à François Hollande

Sur fond de surenchère entre les deux finalistes de la primaire socialisArnaud Montebourg, François Hollande, Martine Aubry, Pierre Moscovici, Ségolène Royale, Laurent Fabius, Manuel Valls, Jean-Michel Baylet, Partisocialiste, Front de gauche, Jean-luc Mélanchon, Philippe Poutou, NPA, Marine Le Pen, Daniel Cohn-Bendit, Europe-Ecologie Les Verts, EE-LV, Cécile Duflot, Dominique Voynet, Nicolas Sarkozy, UMP, PS, Alliance Centriste, République Solidaire, Modem, Parti Radical Valloisien, Jean-Louis Borloo, Dominique de Villepin, François Bayrou, Jean Arthuis, Cap 21, Corinne Lepage,te le « 3ème impétrant», qui avait été la révélation du 1er tour, vient assez curieusement d’apporter son soutien  «  à titre exclusivement personnel »  au plus libéral des deux socio-démocrates. Celui dont en 2007 il avait dit qu’il était « le seul défaut » de Ségolène Royal.

Arnaud Montebourg, François Hollande, Martine Aubry, Pierre Moscovici, Ségolène Royale, Laurent Fabius, Manuel Valls, Jean-Michel Baylet, Partisocialiste, Front de gauche, Jean-luc Mélanchon, Philippe Poutou, NPA, Marine Le Pen, Daniel Cohn-Bendit, Europe-Ecologie Les Verts, EE-LV, Cécile Duflot, Dominique Voynet, Nicolas Sarkozy, UMP, PS, Alliance Centriste, République Solidaire, Modem, Parti Radical Valloisien, Jean-Louis Borloo, Dominique de Villepin, François Bayrou, Jean Arthuis, Cap 21, Corinne Lepage,Dimanche Arnaud Montebourg mettra donc un bulletin Hollande dans l’urne, et même s’il se « refuse à donner une consigne de vote » les électeurs qui ont voté pour ses propositions dimanche dernier ont bien compris qu’en creux il les invitait à faire comme lui «  les propositions des deux candidats étant pour moi équivalentes, je ne peux me déterminer en fonction de ma seule éthique de conviction. C’est pourquoi mon choix relèvera avant tout de l’éthique de responsabilité : je veux faire gagner la gauche et battre Nicolas Sarkozy ».

Arnaud Montebourg, François Hollande, Martine Aubry, Pierre Moscovici, Ségolène Royale, Laurent Fabius, Manuel Valls, Jean-Michel Baylet, Partisocialiste, Front de gauche, Jean-luc Mélanchon, Philippe Poutou, NPA, Marine Le Pen, Daniel Cohn-Bendit, Europe-Ecologie Les Verts, EE-LV, Cécile Duflot, Dominique Voynet, Nicolas Sarkozy, UMP, PS, Alliance Centriste, République Solidaire, Modem, Parti Radical Valloisien, Jean-Louis Borloo, Dominique de Villepin, François Bayrou, Jean Arthuis, Cap 21, Corinne Lepage,Ségolène Royal de son côté n’a pas dit autre chose en apportant son soutien au Député de la Corrèze « J’ai décidé de prendre mes responsabilités pour aider le plus efficacement possible à la victoire de la gauche. Il est arrivé en tête du premier tour et il est légitime d’amplifier cette avance donnée par les électeurs ».

Arnaud Montebourg, François Hollande, Martine Aubry, Pierre Moscovici, Ségolène Royale, Laurent Fabius, Manuel Valls, Jean-Michel Baylet, Partisocialiste, Front de gauche, Jean-luc Mélanchon, Philippe Poutou, NPA, Marine Le Pen, Daniel Cohn-Bendit, Europe-Ecologie Les Verts, EE-LV, Cécile Duflot, Dominique Voynet, Nicolas Sarkozy, UMP, PS, Alliance Centriste, République Solidaire, Modem, Parti Radical Valloisien, Jean-Louis Borloo, Dominique de Villepin, François Bayrou, Jean Arthuis, Cap 21, Corinne Lepage,Après tout chacun est libre de son positionnement politique et fait ses choix comme il l’entend. Cela dit les électeurs d’Arnaud Montebourg qui ont cru un moment que la politique au sens noble du terme faisait son retour au sein du PS –  Emanuel Todd doit en avoir le souffle coupé, comme Jean-Luc Mélanchon d’ailleurs – en sont pour leur frais.

En termes de responsabilités Arnaud Montebourg en a pris au moins une particulièrement importante : celle de décevoir des sympathisants sincères qui demain risquent bien de voter « anti-système » au plus grand bénéfice de Marine Le Pen.

Arnaud Montebourg, François Hollande, Martine Aubry, Pierre Moscovici, Ségolène Royale, Laurent Fabius, Manuel Valls, Jean-Michel Baylet, Partisocialiste, Front de gauche, Jean-luc Mélanchon, Philippe Poutou, NPA, Marine Le Pen, Daniel Cohn-Bendit, Europe-Ecologie Les Verts, EE-LV, Cécile Duflot, Dominique Voynet, Nicolas Sarkozy, UMP, PS, Alliance Centriste, République Solidaire, Modem, Parti Radical Valloisien, Jean-Louis Borloo, Dominique de Villepin, François Bayrou, Jean Arthuis, Cap 21, Corinne Lepage,Les partisans de Martine Aubry ne s’y sont pas trompés qui dès ce matin n’ont pas hésités à qualifier François Hollande de « candidat du système », provoquant l’ire des « Hollandais » et du coup chacun y va de son reproche.

Ainsi s’indigne Manuel Valls  « Nous avons eu de belles primaires, évitons d’utiliser des mots qui sont ceux de la droite Aubry se trompe d’adversaire, ça suffit ! ».

Arnaud Montebourg, François Hollande, Martine Aubry, Pierre Moscovici, Ségolène Royale, Laurent Fabius, Manuel Valls, Jean-Michel Baylet, Partisocialiste, Front de gauche, Jean-luc Mélanchon, Philippe Poutou, NPA, Marine Le Pen, Daniel Cohn-Bendit, Europe-Ecologie Les Verts, EE-LV, Cécile Duflot, Dominique Voynet, Nicolas Sarkozy, UMP, PS, Alliance Centriste, République Solidaire, Modem, Parti Radical Valloisien, Jean-Louis Borloo, Dominique de Villepin, François Bayrou, Jean Arthuis, Cap 21, Corinne Lepage,Côté Pierre Moscovici, coordonateur de la campagne de François Hollande, parlant du langage de Martine Aubry, l’on monte d’un ton et l’on met en garde: «ce n’est pas un langage de gauche……cette rhétorique peut évoquer d’autres familles politiques ……on est passé de la dérive au dérapage ».

 

La boite de Pandore est ouverte, ça pleut comme à Gravelotte !

 

Dès lors la Haute autorité des primaires se sent obligée d’intervenir : « les candidats et leurs équipes doivent constamment à l’esprit que toute stigmatisation de l’un ou de l’autre revient à blesser une partie de l’électorat des primaires. Or quel que soit l’élu ou l’élue, il ou elle aura besoin de tout l’électorat pour gagner ».

Sera-t-elle entendue ? Au point où vont les choses on peut en douter.

Chez les autres partis de Gauche la démarche de Montebourg est diversement appréciée. Pour le NPA de Philippe Poutou, « Arnaud Montebourg s’est mis dans les clous de l’alternance sociale libérale » ajoutant « si l’on ne peut que se réjouir du désarroi actuel de la droite, on ne peut que constater qu’une nouvelle fois le virage à gauche du PS n’a pas eu lieu ».

Pour Jean-Luc Mélanchon du Front de gauche, « ce n’est pas notre affaire du tout que ce deuxième tour »  a déclaré le candidat commun du PCF et du Front de Gauche.

Même posture pour Daniel Cohn-Bendit « il y a un volontarArnaud Montebourg, François Hollande, Martine Aubry, Pierre Moscovici, Ségolène Royale, Laurent Fabius, Manuel Valls, Jean-Michel Baylet, Partisocialiste, Front de gauche, Jean-luc Mélanchon, Philippe Poutou, NPA, Marine Le Pen, Daniel Cohn-Bendit, Europe-Ecologie Les Verts, EE-LV, Cécile Duflot, Dominique Voynet, Nicolas Sarkozy, UMP, PS, Alliance Centriste, République Solidaire, Modem, Parti Radical Valloisien, Jean-Louis Borloo, Dominique de Villepin, François Bayrou, Jean Arthuis, Cap 21, Corinne Lepage,isme de gauche chez Martine Aubry, une tentative d’ouverture chez François Hollande……nous on veut gagner avec celui ou celle qui gagnera. Il faut faire avec …… Cécile Duflot est copine de Martine Aubry mais ça ne changera rien ».

Arnaud Montebourg, François Hollande, Martine Aubry, Pierre Moscovici, Ségolène Royale, Laurent Fabius, Manuel Valls, Jean-Michel Baylet, Partisocialiste, Front de gauche, Jean-luc Mélanchon, Philippe Poutou, NPA, Marine Le Pen, Daniel Cohn-Bendit, Europe-Ecologie Les Verts, EE-LV, Cécile Duflot, Dominique Voynet, Nicolas Sarkozy, UMP, PS, Alliance Centriste, République Solidaire, Modem, Parti Radical Valloisien, Jean-Louis Borloo, Dominique de Villepin, François Bayrou, Jean Arthuis, Cap 21, Corinne Lepage,Cécile Duflot, pour éviter de se positionner comme l’a fait Dominique Voynet – qui votera pour Martine Aubry – a indiqué « je ne vais pas voter dimanche », ajoutant « je ne soutiens personne ». Globalement une tendance lourde au soutien de Martine Aubry semble se dessiner toutefois chez les militants d’EE-Les Verts.

Au final ce qui ressort de tout ce tintamarre des primaires socialistes pourrait se résumer à une chose et une seule : Battre Nicolas Sarkozy et après une fois au pouvoir, nous socialistes, avec nos partenaires, à qui nous aurons accordé quelques circonscriptions, nous finiront bien nous arranger des affaires de la France! Un chèque en blanc quoi !

Arnaud Montebourg, François Hollande, Martine Aubry, Pierre Moscovici, Ségolène Royale, Laurent Fabius, Manuel Valls, Jean-Michel Baylet, Partisocialiste, Front de gauche, Jean-luc Mélanchon, Philippe Poutou, NPA, Marine Le Pen, Daniel Cohn-Bendit, Europe-Ecologie Les Verts, EE-LV, Cécile Duflot, Dominique Voynet, Nicolas Sarkozy, UMP, PS, Alliance Centriste, République Solidaire, Modem, Parti Radical Valloisien, Jean-Louis Borloo, Dominique de Villepin, François Bayrou, Jean Arthuis, Cap 21, Corinne Lepage,Car à quoi d’autre peut aboutir cette bataille des égos – moi je suis le meilleur pour battre Sarkozy, moi j’ai l’expérience des affaires de la France, moi je …… –  qui s’invectivent violemment au point d’en oublier de parler de propositions nouvelles?

Arnaud Montebourg, François Hollande, Martine Aubry, Pierre Moscovici, Ségolène Royale, Laurent Fabius, Manuel Valls, Jean-Michel Baylet, Partisocialiste, Front de gauche, Jean-luc Mélanchon, Philippe Poutou, NPA, Marine Le Pen, Daniel Cohn-Bendit, Europe-Ecologie Les Verts, EE-LV, Cécile Duflot, Dominique Voynet, Nicolas Sarkozy, UMP, PS, Alliance Centriste, République Solidaire, Modem, Parti Radical Valloisien, Jean-Louis Borloo, Dominique de Villepin, François Bayrou, Jean Arthuis, Cap 21, Corinne Lepage,Tout cette foire d’empoigne donne une bien piètre image du parti majoritaire à gauche et conforte ceux qui à toute force réclament  pour la France une autre voie que celle offerte par le couple infernal PS/UMP qui dirige le pays depuis plusieurs décennies et qui au final est en train de faire le lit de l’extrême droite.

Le choix sera diablement difficile en 2012 ! A moins que…… au centre entre PS et UMP on ne se décide enfin à comprendre que la voie est ouverte pour un changement Humaniste Ecologiste et Républicain.

10/10/2011

Primaire du PS : pour le 2ème tour Montebourg arbitre du coude à coude Aubry-Hollande.

Laurent Fabius, Martine Aubry, François Hollande, Pierre Moscovici, Ségolène Royale, Manuel Valls, Arnaud Montebourg, Présidentielles 2012, ligne blairiste, Parti Socialiste, Primaires PS,Bien qu’arrivé en tête du 1er tour de la primaire François Hollande est très loin d’avoir partie gagnée quand bien même, Manuel Valls, le partisan de la ligne blairiste se soit déjà rallié à lui.

Les socialistes avaient fixé dans cette primaire un seuil de 1 millions de votants minimum pour considérer que celle-ci Laurent Fabius, Martine Aubry, François Hollande, Pierre Moscovici, Ségolène Royale, Manuel Valls, Arnaud Montebourg, Présidentielles 2012, ligne blairiste, Parti Socialiste, Primaires PS,serait une réussite. Paris gagné, la participation a été de plus de 2 millions de personnes.  C’est incontestablement une réussite même s’il convient en effet de relativiser cette participation et se garder d’en tirer des conclusions pour la Présidentielle 2012.

Les résultats de cette consultation confirment ce qui se pressentait à l’issue des débats qui avaient opposés les 6 candidats en particulier le dernier.

Laurent Fabius, Martine Aubry, François Hollande, Pierre Moscovici, Ségolène Royale, Manuel Valls, Arnaud Montebourg, Présidentielles 2012, ligne blairiste, Parti Socialiste, Primaires PS,Arnaud Montebourg est le véritable gagnant du 1er tour car avec 17% des suffrages même s’il ne sera pas l’un des deux compétiteurs du 2ème tour, il est en situation de « faire » le vainqueur de dimanche  prochain.

Son positionnement plus à gauche devrait l’entrainer à rallier Martine Aubry qui de son côté a obtenu 30% des suffrages. Mais dans les placards fermente l’affaire Guérini qui empoisonne les relations personnelles entre la Maire de Lille et le Président du Conseil Général de Saône-et-Loire!

Laurent Fabius, Martine Aubry, François Hollande, Pierre Moscovici, Ségolène Royale, Manuel Valls, Arnaud Montebourg, Présidentielles 2012, ligne blairiste, Parti Socialiste, Primaires PS,François Hollande avec 39% des suffrages, auxquels devraient s’ajouter les 6% de voix portées par Manuel Valls qui a déjà annoncé son ralliement, n’est pas du tout assuré de la victoire comme cela était sous-entendu pendant la campagne.

Ségolène Royale de loin la plus écolo-compatible des candidatsLaurent Fabius, Martine Aubry, François Hollande, Pierre Moscovici, Ségolène Royale, Manuel Valls, Arnaud Montebourg, Présidentielles 2012, ligne blairiste, Parti Socialiste, Primaires PS,, dans l’hypothèse probable où Arnaud Montebourg choisirait « in fine » de rallier Martine Aubry, même avec un résultat décevant, 7% des suffrages, se retrouverait également en situation de faire basculer la primaire.  

En effet on ne voit pas comment politiquement Arnaud Montebourg pourrait rallier François Hollande tant leurs positions respectives sur les grands sujets sont éloignées – Europe, Euro, nucléaire, mondialisation –, dès lors avec ses 7% Ségolène Royale tient une position de force et de négociation.

Il reste que l’arithmétique et les consignes de vote ne font pas toujoursLaurent Fabius, Martine Aubry, François Hollande, Pierre Moscovici, Ségolène Royale, Manuel Valls, Arnaud Montebourg, Présidentielles 2012, ligne blairiste, Parti Socialiste, Primaires PS, bon ménage avec le résultat final qui lui dépendra du choix des personnes appelées à se prononcer dans les isoloirs. Ce 2ème tour s’annonce très serré et gros de tensions entre Martine Aubry et François Hollande.

La semaine qui vient sera sans nul doute, pour la cohésion du parti socialiste, la semaine de tous les dangers.

27/09/2011

Sénatoriales : Petite victoire de la gauche, grosse défaite pour le clan Sarkozy !

Sémat, Chambre Haute, Europe Ecologie les Verts, Défaite, Victoire, PS, PCF, Eva Joly, Jean-Michel Baylet, Parti Socialiste, Hauts-de-Seine, Sarkozy, Isabelle Balkany, UMP, Jacques Blanc, Alain Bertrand, Président de la République, Martine Aubry, François Hollande, Arnaud Montebourg, Jean-Claude Gaudin, Gérard Larcher, François Fillon, Jean-Pierre Raffarin, Jean-François Coppé, Fouquet's, Modem, Jean Arthuis, Alliance Centriste, Nouveau Centre, Yannick Favennec, Pierre Moscovici, Jean-Pierre Bel, Bruno Le Maire, Hortefeux, Guéant, Laurent Fabius, François Bayrou, Dominique de Villepin, Corine Lepage, Ségolène Royal, Manuel Vals.Le scrutin de dimanche a donné à la gauche 177 sièges sur les 348 que compte le Sénat. Situation inédite dans la 5ème République, le Sénat passe à gauche. Dès hier à droite comme à gauche chacun à sa manière commente les résultats et y va de sa formule plus ou moins adroite.

Chez Europe-Ecologie-Les verts, c’est comme si on a bu un petit coup de trop. On est un peu grisé par une progression de forme – le nombre de sénateurs passe de 4 à 10 – essentiellement due à des arrangements partidaires avec le PS et le PCF comme nous ont habitués à les faire les radicaux de Jean-Michel Baylet. Sur le fond cette progression ne correspond à rien pour le futur. Eva Joly n’en n’a cure, elle déclare : « on peut peut-être, par le règlement intérieur, abaisser le seuil (pour disposer d’un groupe au Sénat il faut 15 élus) et avoir un groupe à 10 ». Sémat, Chambre Haute, Europe Ecologie les Verts, Défaite, Victoire, PS, PCF, Eva Joly, Jean-Michel Baylet, Parti Socialiste, Hauts-de-Seine, Sarkozy, Isabelle Balkany, UMP, Jacques Blanc, Alain Bertrand, Président de la République, Martine Aubry, François Hollande, Arnaud Montebourg, Jean-Claude Gaudin, Gérard Larcher, François Fillon, Jean-Pierre Raffarin, Jean-François Coppé, Fouquet's, Modem, Jean Arthuis, Alliance Centriste, Nouveau Centre, Yannick Favennec, Pierre Moscovici, Jean-Pierre Bel, Bruno Le Maire, Hortefeux, Guéant, Laurent Fabius, François Bayrou, Dominique de Villepin, Corine Lepage, Ségolène Royal, Manuel Vals.L’ex-magistrate ajoutant aussitôt qu’elle estime que le résultat des écologistes de ce dimanche  est un avertissement pour la classe politique : « ça veut dire que nous sommes une force avec laquelle il faut compter ». Rien de moins

Au Parti Socialiste  c’est applaudissement et jubilation. Il est vrai que pour la gauche voir, dans les Hauts-de-Seine le département de Nicolas Sarkozy, Isabelle Balkany « se ramasser »  ne peut que faire un immense plaisir. De même pour le siège de la Lozère. Dans ce département, considéré comme un bastion de l’ UMP , Alain Bertrand a réussit à « déboulonner » l’inamovible Jacques Blanc qui n’avait jamais été battu depuis 38 ans.

Sémat, Chambre Haute, Europe Ecologie les Verts, Défaite, Victoire, PS, PCF, Eva Joly, Jean-Michel Baylet, Parti Socialiste, Hauts-de-Seine, Sarkozy, Isabelle Balkany, UMP, Jacques Blanc, Alain Bertrand, Président de la République, Martine Aubry, François Hollande, Arnaud Montebourg, Jean-Claude Gaudin, Gérard Larcher, François Fillon, Jean-Pierre Raffarin, Jean-François Coppé, Fouquet's, Modem, Jean Arthuis, Alliance Centriste, Nouveau Centre, Yannick Favennec, Pierre Moscovici, Jean-Pierre Bel, Bruno Le Maire, Hortefeux, Guéant, Laurent Fabius, François Bayrou, Dominique de Villepin, Corine Lepage, Ségolène Royal, Manuel Vals.« C’est un échec pour le Président de la République » a déclaré Martine Aubry, parlant du basculement de majorité du Sénat. « C’est un événement historique » a enchainé François Hollande. Le candidat à la primaire socialiste, qui est déjà ailleurs, voit dans cette nouvelle victoire de la gauche après celle des régionales et des cantonales un signe « prémonitoire » pour 2012. Arnaud Montebourg est lyrique, pour lui cette victoire est : « une rébellion des territoires et des populations abandonnés par l’état ».

« Vous avez gagné d’une courte tête, n’en faites pas un triomphe historique »  leur rétorque Jean-Claude Gaudin de l’ UMP, pour ramener les choses à la mesure que les sarkozystes veulent donner à ce qu’ils refusent de reconnaître comme une défaite.

Sémat, Chambre Haute, Europe Ecologie les Verts, Défaite, Victoire, PS, PCF, Eva Joly, Jean-Michel Baylet, Parti Socialiste, Hauts-de-Seine, Sarkozy, Isabelle Balkany, UMP, Jacques Blanc, Alain Bertrand, Président de la République, Martine Aubry, François Hollande, Arnaud Montebourg, Jean-Claude Gaudin, Gérard Larcher, François Fillon, Jean-Pierre Raffarin, Jean-François Coppé, Fouquet's, Modem, Jean Arthuis, Alliance Centriste, Nouveau Centre, Yannick Favennec, Pierre Moscovici, Jean-Pierre Bel, Bruno Le Maire, Hortefeux, Guéant, Laurent Fabius, François Bayrou, Dominique de Villepin, Corine Lepage, Ségolène Royal, Manuel Vals.Cela dit, Gérard Larcher, François Fillon, Jean-Pierre Raffarin et Jean-François Coppé peuvent bien aussi tenter de minimiser, le résultat de ce dimanche constitue une réelle défaite pour la droite – 25 sièges ont été perdus – et ce qui ressort clairement de cette défaite c’est que Nicolas Sarkozy vient d’essuyer un revers sérieux. C’est une claque pour les amis de du Fouquet’s!

Sémat, Chambre Haute, Europe Ecologie les Verts, Défaite, Victoire, PS, PCF, Eva Joly, Jean-Michel Baylet, Parti Socialiste, Hauts-de-Seine, Sarkozy, Isabelle Balkany, UMP, Jacques Blanc, Alain Bertrand, Président de la République, Martine Aubry, François Hollande, Arnaud Montebourg, Jean-Claude Gaudin, Gérard Larcher, François Fillon, Jean-Pierre Raffarin, Jean-François Coppé, Fouquet's, Modem, Jean Arthuis, Alliance Centriste, Nouveau Centre, Yannick Favennec, Pierre Moscovici, Jean-Pierre Bel, Bruno Le Maire, Hortefeux, Guéant, Laurent Fabius, François Bayrou, Dominique de Villepin, Corine Lepage, Ségolène Royal, Manuel Vals.A sept mois des élections présidentielles, avec en toile de fond une crise économique et financière dont il n’arrive pas à se sortir, baignant dans un climat détestable lié aux affaires politico-financières où plusieurs de ses proches amis sont impliqués, tandis que la presse laisse à penser qu’il pourrait être lui-même directement concerné, Nicolas Sarkozy,  alors que son camp est miné par la division, vient de recevoir un signe très fort. Ce qui est arrivé ce dimanche n’est pas de bon augure pour la suite de son agenda. C’est tant mieux !

Première conséquence de taille, avec le basculement du Sénat c’est sa fameuse « règle d’or » budgétaire qui vient d’être exécutée car les socialistes ne le « louperont » pas sur cette question.

Sémat, Chambre Haute, Europe Ecologie les Verts, Défaite, Victoire, PS, PCF, Eva Joly, Jean-Michel Baylet, Parti Socialiste, Hauts-de-Seine, Sarkozy, Isabelle Balkany, UMP, Jacques Blanc, Alain Bertrand, Président de la République, Martine Aubry, François Hollande, Arnaud Montebourg, Jean-Claude Gaudin, Gérard Larcher, François Fillon, Jean-Pierre Raffarin, Jean-François Coppé, Fouquet's, Modem, Jean Arthuis, Alliance Centriste, Nouveau Centre, Yannick Favennec, Pierre Moscovici, Jean-Pierre Bel, Bruno Le Maire, Hortefeux, Guéant, Laurent Fabius, François Bayrou, Dominique de Villepin, Corine Lepage, Ségolène Royal, Manuel Vals.Côté centriste les déclarations ne sont pas au triomphalisme malgré une assez bonne tenue des candidats. Jean-Marie Vanlerenberghe du Modem est réélu dans le Pas-de-Calais ainsi que Jacqueline Gourault dans le Loir-et-Cher. Dans la Marne les candidats de l’Alliance Centriste se sont imposés dès le 1er tour.  De même que Jean Arthuis et François Zocchetto en Mayenne. Yves Pozzo di Borgo du Nouveau Centre, qui conduisait une liste, est élu.Ce maintient est une note d’espoir car il est indubitable que c’est de ce côté-là qu’il faudra, le moment venu, s’appuyer pour reconstruire un programme politique pour la France.

Sémat, Chambre Haute, Europe Ecologie les Verts, Défaite, Victoire, PS, PCF, Eva Joly, Jean-Michel Baylet, Parti Socialiste, Hauts-de-Seine, Sarkozy, Isabelle Balkany, UMP, Jacques Blanc, Alain Bertrand, Président de la République, Martine Aubry, François Hollande, Arnaud Montebourg, Jean-Claude Gaudin, Gérard Larcher, François Fillon, Jean-Pierre Raffarin, Jean-François Coppé, Fouquet's, Modem, Jean Arthuis, Alliance Centriste, Nouveau Centre, Yannick Favennec, Pierre Moscovici, Jean-Pierre Bel, Bruno Le Maire, Hortefeux, Guéant, Laurent Fabius, François Bayrou, Dominique de Villepin, Corine Lepage, Ségolène Royal, Manuel Vals.A l’UMP on se plait encore à penser qu’une victoire pour « le plateau de la haute assemblée » viendra amoindrir la défaite dans les urnes. Alors que Jean-Pierre Raffarin veut y croire, «  rien n’est joué !», le député UMP Yannick Favennec dans un message sur Twitter s’insurge « Franchement, cette volonté de vouloir rester président du Sénat de la part de Larcher alors que nous avons perdu la majorité, c’est pitoyable ». 

Pierre Moscovici, le directeur de campagne de François Hollande s’est exprimé très fermement sur le sujet : « la droite a perdu le Sénat hier, la gauche a la majorité et toute tentative de troisième tour, de tripatouillage, serait indigne ».

Aujourd’hui le responsable du groupe des élus socialistes au Sénat, Jean-Pierre BEL, semble tenir la corde mais Gérard LARCHER n’a pas renoncé. Il a de son côté dès hier soir, annoncé  qu’il était candidat à sa succession. Les conciliabules, pressions et marchandages divers vont aller bon train toute la semaine.

Au final à droite seul Bruno Le Maire a eu un mot de lucidité « il faut écouter ce que nous disent les Français. Les Français sont inquiets ».

Oui les Français sont inquiets, ils craignent pour leur avenir et cette petite victoire de la gauche qui est plus une grosse défaite pour Nicolas Sarkozy et les hommes de son clan ne leur apporte aucune garantie.

Sémat, Chambre Haute, Europe Ecologie les Verts, Défaite, Victoire, PS, PCF, Eva Joly, Jean-Michel Baylet, Parti Socialiste, Hauts-de-Seine, Sarkozy, Isabelle Balkany, UMP, Jacques Blanc, Alain Bertrand, Président de la République, Martine Aubry, François Hollande, Arnaud Montebourg, Jean-Claude Gaudin, Gérard Larcher, François Fillon, Jean-Pierre Raffarin, Jean-François Coppé, Fouquet's, Modem, Jean Arthuis, Alliance Centriste, Nouveau Centre, Yannick Favennec, Pierre Moscovici, Jean-Pierre Bel, Bruno Le Maire, Hortefeux, Guéant, Laurent Fabius, François Bayrou, Dominique de Villepin, Corine Lepage, Ségolène Royal, Manuel Vals.Qu’il s’agisse des orientations politiques de gouvernement ou des responsables chargés de les mettre en œuvre, les Français attendent pour 2012 un véritable et solide changement qui ne fasse aucune concession. Rien au poujado-populisme, rien aux papes de la finance, rien aux paganini des promesses intenables.

Sémat, Chambre Haute, Europe Ecologie les Verts, Défaite, Victoire, PS, PCF, Eva Joly, Jean-Michel Baylet, Parti Socialiste, Hauts-de-Seine, Sarkozy, Isabelle Balkany, UMP, Jacques Blanc, Alain Bertrand, Président de la République, Martine Aubry, François Hollande, Arnaud Montebourg, Jean-Claude Gaudin, Gérard Larcher, François Fillon, Jean-Pierre Raffarin, Jean-François Coppé, Fouquet's, Modem, Jean Arthuis, Alliance Centriste, Nouveau Centre, Yannick Favennec, Pierre Moscovici, Jean-Pierre Bel, Bruno Le Maire, Hortefeux, Guéant, Laurent Fabius, François Bayrou, Dominique de Villepin, Corine Lepage, Ségolène Royal, Manuel Vals.L’heure est à l’Union nationale et aux discours de la vérité ! L’heure est au rassemblement pour faire bouger les lignes, pour construire et sortir de cette ambiance malsaine des affaires qui pourrit tout et empoisonne la vie citoyenne de notre Pays.

Que partent les Sarkozy, Hortefeux, Guéant, Balladur et autres DSK, Fabius, Aubry, et Hollande !

Sémat, Chambre Haute, Europe Ecologie les Verts, Défaite, Victoire, PS, PCF, Eva Joly, Jean-Michel Baylet, Parti Socialiste, Hauts-de-Seine, Sarkozy, Isabelle Balkany, UMP, Jacques Blanc, Alain Bertrand, Président de la République, Martine Aubry, François Hollande, Arnaud Montebourg, Jean-Claude Gaudin, Gérard Larcher, François Fillon, Jean-Pierre Raffarin, Jean-François Coppé, Fouquet's, Modem, Jean Arthuis, Alliance Centriste, Nouveau Centre, Yannick Favennec, Pierre Moscovici, Jean-Pierre Bel, Bruno Le Maire, Hortefeux, Guéant, Laurent Fabius, François Bayrou, Dominique de Villepin, Corine Lepage, Ségolène Royal, Manuel Vals.Que viennent les François Bayrou, Dominique de Villepin, Jean Arthuis, Corinne Lepage, Ségolène Royal ou Manuel  Vals.

 

Click here to find out more!

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu