Avertir le modérateur

28/09/2011

Sous quelques jours : référé pour recours en annulation AG MEI

 

Communiqué de presse : 25 09 2011

L'assemblée générale du Mouvement Ecologique Indépendant s'est tenue hier 24 septembre à Paris.

Aucune liste des adhérents à jour de cotisations n'était à la disposition des candidats à la Présidence. Ainsi, l’enregistrement des pouvoirs s'est fait de manière totalement irrégulière, certains pouvoirs étant retenus comme valides, d'autres pourtant identiques rejetés. Il est facile de trouver pour qui ces pouvoirs rejetés étaient libellés !!!

Le comportement du président Antoine Waechter menaçant d'exclusion brutale le représentant du Var, Michel Pizzole, handicapé, est inacceptable pour un élu de la République, qui plus est se revendiquant de la non violence de l'écologie politique.

Quarante-cinq % des adhérents ont voté contre la réélection d’Antoine Waechter. Devant ces manipulations et cette violence ils ont quitté la salle. Un recours en annulation sera introduit en référé dans les prochains jours.

Jacques Maret candidat à la présidence du Mouvement Ecologique Indépendant s'insurge contre ce  fonctionnement  "qui n'est pas capable de respecter la démocratie interne, ni même ses propres membres"

Comment peut-on imaginer que des personnes avec de telles pratiques puissent représenter dignement le peuple, alors qu'elles sont dans des fonctions de représentation démocratique, après avoir été candidat à la plus haute fonction de notre République?

Jacques MARET candidat à la présidence du MEI

Bernard FRAU, responsable de campagne

Contact Presse

Portable: 06 63 24 00 66 / 02 32 61 02 38 Courriel bernard.frau@sfr.fr

AG du MEI: Scandaleux, honteux et indigne !

 

L'assembléMEI, Mouvement des Ecologistes Indépendants, Europe-Ecologie les Verts, Les Verts, Ecologie Politique, Projet de l'Ecologie Politique, Indépendance de l'Ecologie Politique, Parti Socialiste, la Gauche, Antoine Waechter, e générale du Mouvement Ecologiste Indépendant s'est tenue le 24 septembre à Paris dans des conditions les plus détestables.

La politique d’Antoine Waechter, président sortant, a été très vivement contestée par un front uni d’adhérents venus pour dire « Non » à sa réélection à la tête du Mouvement et pour proposer une alternative.

Ces opposants ont d’abord mis en cause un exercice clanique du pouvoir waechterien au sein des instances, l’absence de concertation et de transparence et le non respect des décisions prises dans les conseils nationaux. Rejetant les pratiques instaurées en Alsace, ils se sont unanimement prononcés pour la mise en place d’une direction collégiale entièrement tournée vers une participation active de l’ensemble des adhérents.

MEI, Mouvement des Ecologistes Indépendants, Europe-Ecologie les Verts, Les Verts, Ecologie Politique, Projet de l'Ecologie Politique, Indépendance de l'Ecologie Politique, Parti Socialiste, la Gauche, Antoine Waechter, Dans un deuxième temps l’orientation  politique «à gauche» retenue par le président sortant – approuvée par seulement une toute petite centaine d’adhérents sur les 700 revendiqués – a fait l’objet d’une très vive critique.

Il a notamment été reproché à Antoine Waechter sa décision de renoncer à la ligne fondatrice d’Indépendance du MEI.

Le partenariat, dont personne ne connaît les conditions, engagé par Antoine Waechter avec Europe Ecologie les Verts a également été mis en cause.

MEI, Mouvement des Ecologistes Indépendants, Europe-Ecologie les Verts, Les Verts, Ecologie Politique, Projet de l'Ecologie Politique, Indépendance de l'Ecologie Politique, Parti Socialiste, la Gauche, Antoine Waechter, Les opposants critiques considèrent, en effet, que la traditionnelle Indépendance du Mouvement a été remplacée par une allégeance aux tenants d’une écologie de gauche – celle d’Europe-Ecologie-les Verts – faux nez d’un Parti socialiste hégémonique bien loin des valeurs du projet de l’Écologie Politique.

L’envoi aux organisateurs de la primaire EE-Les Verts d’un fichier d’adhérents du MEI sans leur accord et sans l’accord du Conseil National du Mouvement a fait l’objet de reproches acerbes, d’autant plus véhéments que ce fichier n’a même pas été communiqué aux candidats à la Présidence du MEI.

De nombreux «historiques» du Mouvement se sont élevés avec force et ont été jusqu’à demander le départ d’Antoine Waechter du Mouvement lors de la présentation du rapport moral et du rapport d’activité.

Cette assemblée générale, entachée d’un grand nombre irrégularités – convocation des adhérents, rejet arbitraire de pouvoirs, absence de liste d’émargement en début de séance…….. – a vu un Antoine Waechter se comporter comme il ne sied ni à un président de mouvement républicain et démocrate, ni à un écologiste soucieux de pacifisme.

MEI, Mouvement des Ecologistes Indépendants, Europe-Ecologie les Verts, Les Verts, Ecologie Politique, Projet de l'Ecologie Politique, Indépendance de l'Ecologie Politique, Parti Socialiste, la Gauche, Antoine Waechter, Ne supportant pas, par exemple, de devoir répondre à un rappel aux statuts, Antoine Waechter, hurlant, a menacé un militant «en fauteuil roulant». «Je vais te sortir» lui a-t-il dit, puis se ravisant et quittant la salle en vociférant «je vais appeler la police pour qu’ils te sortent»!  Cette attitude non maitrisée a été fort justement condamnée par de nombreux participants présents. Tout ceci fut scandaleux, honteux et indigne.

Dans cette ambiance lourde et détestable, 45 % des adhérents –  autorisés à voter par une commission aux ordres et sous contrôle du Président et de son Secrétaire National – se sont prononcés contre la réélection d’Antoine Waechter à la tête du MEI. 

Ce résultat marque en fait que sans les «tripatouillages», opérés par une commission de validation des pouvoirs de vote «aux ordres», Antoine Waechter est aujourd’hui bel et bien minoritaire au MEI.

Scandalisés par les nombreuses irrégularités et la violence des propos échangés – dont il faut rappeler qu’ils ont été tolérés par un président en charge des travaux de l’assemblée générale complice – n’en pouvant plus, les opposants se sont résignés à quitter la salle, laissant Antoine Waechter et ses affidés face à leurs responsabilités.

MEI, Mouvement des Ecologistes Indépendants, Europe-Ecologie les Verts, Les Verts, Ecologie Politique, Projet de l'Ecologie Politique, Indépendance de l'Ecologie Politique, Parti Socialiste, la Gauche, Antoine Waechter, Un recours en annulation devant les juridictions compétentes de la République va être lancé dans les jours qui viennent. De plus, il se prépare une saisine des administrations «ad hoc» concernant la gestion financière et administrative du MEI.

Autant dire qu’Antoine Waechter, sourd depuis octobre 2010, à toute proposition de conciliation et d’apaisement, a choisi ce samedi 24 septembre 2011 de prendre le risque incroyable de saborder le seul mouvement garant, en France, de l’Indépendance du projet de l’Écologie Politique.

Le Mouvement des Ecologistes Indépendants né en 1994, à l’initiative d’Antoine Waechter, d’une scission du parti Vert qui avait choisit une ligne d’orientation politique à gauche est devenu un champ de ruines. Antoine Waechter n’est plus waechterien, la dynamique propre de l’Indépendance du Projet de l’Ecologie Politique doit maintenant être relevée.

MEI, Mouvement des Ecologistes Indépendants, Europe-Ecologie les Verts, Les Verts, Ecologie Politique, Projet de l'Ecologie Politique, Indépendance de l'Ecologie Politique, Parti Socialiste, la Gauche, Antoine Waechter, N’en déplaise à tous ceux qui ont œuvré à vouloir la détruire des femmes et des hommes fidèles à cet esprit d’Indépendance sont debout bien décidés à ne rien lâcher.

 

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu