Avertir le modérateur

08/01/2013

Depardieu : Russe-Poutine en correctionnelle

depardieu632.jpgPlus les jours passent et plus il peaufine son image de minable ce Depardieu qui poursuit son périple à l’est, là où souffle le vent glacé de la démocratie malmenée.

D’Ouzbékistan où, pour quelques poignées de roubles, il depardieu-poutine_scalewidth_630.jpgs’est affiché avec la fille du potentat local, en passant par Grozny pour crier avec ferveur  son «Gloire à la Tchétchénie, gloire à Kadyrov», le voilà désormais dans les bras de Vladimir Poutine, à qui il donne du «tu», pour, cette fois, vanter la «grande démocratie russe».

S’il faut bien reconnaître que la Russie d’aujourd’hui n’est pas l’URSS d’avant Gorbatchev, force est de constater que ce pays reste loin, bien loin,  de ce qu’il est généralement attendu de la part de ceux qui revendiquent la qualité de grandes démocraties.

Les chanteuses  de Pussy Riot en savent quelque-chose, elles qui pour avoir appelé la Vierge Marie, dans la cathédrale Saint-Sauveur de Moscou, afin qu’elle délivre la Russie de Poutine, se sont retrouvées au niouf, vite fait bien fait pour «hooliganisme».

Bon, Vladimir ne plaisante pas avec l’étiquette.

Gérard Depardieu n’en a cure. Pris dans le jeu de ses extravagances, il donne, pour assouvir sa pitoyable  vengeance à l’égard de son pays, dans le rôle méprisable du flagorneur d’un puissant  – Vladimir Poutine –  jusqu’à le tutoyer ostensiblement en public.

La réalité est bien plus dure et plus cynique pour le «minable» à l’orgueil  «blessé» aveuglé par ses fantasmes !

Lui l’acteur de talent, en échange de la nationalité russe, d’un passeport et d’un appartement  le voilà, bel et bien, ria-1008254-jpg_883730.jpgdevenu comme un pantin à l’esprit désarticulé la triste marionnette complaisante, du Chef du Kremlin qui, assez intelligemment, a su se saisir, du comédien à l’égo surdimensionné  mais très populaire en Russie, pour se faire une bonne opération de communication auprès de son opinion public.

Après tout si Gérard Depardieu a voulu, à travers cette expédition en terre russe, faire un bras d’honneur aux Brigitte Bardot, Gorbatchev, Vladimir Poutine, URSS, Ouzbékistan, Tchétchénie, Grozny, Kadyrov, Pussy Riot, hooliganisme, Gérard Depardieu, Minable, Kremlin, Moscou, Plaider coupable, Palais de Justice de Paris, Tribunal correctionnel, Taux d'alcool dans le sang, conduire en état d'vresse, DSK, Dominique Strass Kahn, Monténégro,ministres du gouvernement français et au Président de la République, c’est son problème, nous verrons bien comment tout cela se terminera pour lui! Comme cela sera le problème de Brigitte Bardot qui menace de demander la nationalité russe.

Le problème pour nous c’est qu’il ne sait pas s’arrêter et Brigitte Bardot, Gorbatchev, Vladimir Poutine, URSS, Ouzbékistan, Tchétchénie, Grozny, Kadyrov, Pussy Riot, hooliganisme, Gérard Depardieu, Minable, Kremlin, Moscou, Plaider coupable, Palais de Justice de Paris, Tribunal correctionnel, Taux d'alcool dans le sang, conduire en état d'vresse, DSK, Dominique Strass Kahn, Monténégro,qu’au fond toutes ses extravagances et ses postures sur-jouées sont en fait en train de tourner à la farce insupportable d’une personnalité narcissique qui se présente à tort en persécuté  des plus hautes  autorités françaises et cela terni l’image internationale de notre Pays.

Convoqué au Palais de justice de Paris pour répondre, dans le cadre d’une procédure dite de  «plaider coupable», pour une infraction constatée le 29 novembre à Paris, Gérard Depardieu a décidé de ne pas se présenter alors que la procédure exige la présence du prévenu à l’audience et que celle-ci initialement prévue en décembre 2012  avait été déjà reportée à sa demande.

Pour mémoire, il faut rappeler que  ce 29 novembre Gérard Depardieu a été  victime d'un accident de scooter 1216191_de-quoi-depardieu-est-il-le-nom.jpgsans gravité , que son état a nécessité un contrôle d’alcoolémie auquel il ne s’est soumis que difficilement et que ce contrôle a révélé qu’il circulait avec  un taux d'alcool dans le sang de 1,8 g par litre de sang alors que le taux limite autorisé en France est de 0,5 g.

Pour cette infraction, Gérard Depardieu est susceptible d’une condamnation à 4 500 euros d'amende, d’un retrait de 6 points sur le permis de conduire et d'une peine de prison pouvant aller jusqu'à deux ans.

Pourquoi Gérard Depardieu ne s’est-il pas présenté ce matin à cette audience qui lui aurait évité un procès en bon et due forme devant le Tribunal correctionnel?

La réponse est à demander à l’intéressé mais on peut toutefois noter qu’en correctionnelle la présence du prévenu n’est pas exigée.

Celui-ci  a fait savoir qu’il était au Monténégro pour Brigitte Bardot, Gorbatchev, Vladimir Poutine, URSS, Ouzbékistan, Tchétchénie, Grozny, Kadyrov, Pussy Riot, hooliganisme, Gérard Depardieu, Minable, Kremlin, Moscou, Plaider coupable, Palais de Justice de Paris, Tribunal correctionnel, Taux d'alcool dans le sang, conduire en état d'vresse, DSK, Dominique Strass Kahn, Monténégro,discuter les conditions de sa participation dans un film qui retracera les frasques d’une autre « piteuses » de nos stars nationales, politique cette fois, puisqu’il s’agit de Dominique Strauss Khan.

Bon d’accord, mais depuis décembre il avait largement le temps d’aménager son agenda personnel.

Du coup on peut légitiment émettre des doutes et se dire qu’en plus de se montrer arrogant et méprisant Gérard Depardieu fait aujourd’hui  preuve d’une grande lâcheté.

Si boire inconsidérément et ne pas se maîtriser  relève Brigitte Bardot, Gorbatchev, Vladimir Poutine, URSS, Ouzbékistan, Tchétchénie, Grozny, Kadyrov, Pussy Riot, hooliganisme, Gérard Depardieu, Minable, Kremlin, Moscou, Plaider coupable, Palais de Justice de Paris, Tribunal correctionnel, Taux d'alcool dans le sang, conduire en état d'vresse, DSK, Dominique Strass Kahn, Monténégro,d’une forme de non-respect de soi,  conduire en état d’ivresse en prenant le risque de provoquer de graves accidents est particulièrement détestable car c’est montrer que l’on ne respecte pas les autres.

Il faut espérer qu’il reste à Gérard Depardieu deux roubles d’intelligence pour le comprendre. Mais cela n’est visiblement pas suffisant pour qu’il puisse l’assumer face à un juge.

Il s’est  défilé, c’est minable !

Brigitte Bardot, Gorbatchev, Vladimir Poutine, URSS, Ouzbékistan, Tchétchénie, Grozny, Kadyrov, Pussy Riot, hooliganisme, Gérard Depardieu, Minable, Kremlin, Moscou, Plaider coupable, Palais de Justice de Paris, Tribunal correctionnel, Taux d'alcool dans le sang, conduire en état d'vresse, DSK, Dominique Strass Kahn, Monténégro,Pas grave pour Gérard Depardieu, il dispose des moyens de se payer les services d’un bon avocat qui ira à la barre à sa place lui trouver toutes les  bonnes excuses à ses débordements.

Et puis si le Tribunal décidait de lui retirer son permis de conduire, il pourra toujours aller demander à Vladimir Poutine de lui avoir un permis de conduire russe.

En Russie lorsque l’on conduit, le taux d’alcool toléré dans le sang est de 0g ! Dur pour le nouveau citoyen de la «grande démocratie» qui aurait alors à bien surveiller sa consommation de vodka !

21/11/2009

Entre consternation, scepticisme et ironie!

 


 

792303.jpgAu terme d’une procédure totalement opaque, les Vingt-Sept sont tombés d'accord, un Belge, Herman Van Rompuy devient le premier président du Conseil de l’Union Européenne tandis qu’une Anglaise, Catherine Ashton, une inconnue, même de ses concitoyens, accède au poste de Chef de la diplomatie européenne.

 

 

Les réactions sont pour le moins critiques partout en Europe. « Cela nous ramène aux mœurs du sérail de l'Empire ottoman, alors qu'il s'agissait d'élire les dirigeants de l'Europe du XXIe siècle » a déclaré l’ancien ministre aux Affaire européennes du gouvernement Balladur de 1993 à 1995 Alain  LAMASSOURE, actuel député européen.

520614.jpgLa presse n’est pas tendre non plus ! «Le continent, la nuit dernière, s'est éloigné de la table des grands, manquant une chance réelle de se maintenir au niveau du monde du G2 dominé par les pôles jumeaux Washington et Pékin» peut-on lire dans un éditorial du Guardian britannique ! Le journal espagnol El Pais, de son côté, enchaîne «la nouvelle Europe concrétisée par le Traité de Lisbonne sera commandée par deux figures ternes et de bas profil». Quant à la Frankfurter Rundschau, elle qualifie les deux personnalités de « dirigeants sans éclat, sans vision, voire en partie sans expérience dans le domaine requis».

549716_photo-1245136683173-1-0_150x113.jpg

Seule la Maison Blanche semble trouver intérêt à ce triste épisode de l’histoire de l’UE, elle voit, dans la nomination d’Herman Van Rompuy,  comme « la promesse d'un partenariat renforcé entre l'Europe et les Etats-Unis ».

 Le choix des 27 était simple ! Choisir un président petit télégraphiste au sein du conseil ou un président interlocuteur de poids face à Barack Obama et Hu Jintao. De même pour le Haut représentant, faut-il un véritable ministre des affaires étrangères  de l’UE parlant d’égal à égal avec ses homologues ou une marionnette destinée à céder aux injonctions des chancelleries des Etats membres.

Dans les deux cas les 27 ont tranché pour la solution la moins ambitieuse, la plus minable ! Celle qui politiquement fait de l’UE un nain immature incapable de s’imposer dans le monde multipolaire tel qu’il se dessine. Un nain au pays des géants sur la scène mondiale où la Chine et les USA se partageront influence et leadership. Voilà ce que sera l’UE à partir demain !

 h_9_ill_1199060_21c8_dollar.jpgCe choix fait un peu plus de l’UE, un grand marché ouvert aux vents mauvais de la libre concurrence des pays qui pratiquent le dumping social, économique et écologique.

Ce choix nous range encore plus loin dans le camp d’une Amérique sur le déclin qui après nous avoir entraînés dans une crise financière sans précédent depuis 1929 s’avère incapable de dépasser ses propres turpitudes. Ce choix laisse l’UE à la traine sur l’échiquier mondial.

A tous ceux que l’on a dit que l’UE c’est formidable et qui ne l’on pas cru, cet épisode institutionnel ne fera qu’ajouter à leur scepticisme et à leur refus de participer au fonctionnement de la démocratie représentative.

photo_cdg.jpgCette affaire est consternante !  Ce qui vient de se passer à Bruxelles sonne comme l’aboutissement d’un long et tortueux processus de démantèlement d’un projet politique qui aurait fait de l’UE une puissance souveraine et indépendante. Une Europe qui, élargie à l’est, aurait été capable d’imposer ses valeurs universelles à mille lieues de celles qui prévalent à la City ou à Wall Street.

 

michel-rocard_74-2-2e0cd.jpgMichel Rocard a osé le dire « l’Europe politique est morte », faut-il le croire et abandonner tout espoir ? Faisons le vœu que l’Espoir n’est mort et que le sursaut viendra !

 Rocard : "L'Europe politique est morte !" par Challenges

12:20 Écrit par Bernard FRAU dans 7. Europe | Lien permanent | Commentaires (1) | Tags : minable, mort, projet politique, chine, usa | |  del.icio.us | | Digg! Digg |  Facebook | |  Imprimer

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu