Avertir le modérateur

03/11/2013

Angers : Pas de tolérance pour les intolérants !

Extrême-droite, Marine Le Pen, Alain Delon, Jean Glavany, Angers, La Manif pour tous, Christine Taubira, Taubira casse-toi, la banane pour la guenon,En déplacement vendredi 25 octobre à Angers, la ministre de la Justice a été victime d'injures racistes sur le thème «Taubira casse toi» et  «la banane pour la guenon», le tout sous les yeux des policiers présents. La veille la permanence du Parti Socialiste à Lorient avait été dégradée au moyen d'inscriptions hostiles au gouvernement et s’en prenant à la garde des Sceaux.

Dans un premier temps, tout en précisant que le comité d’accueil d’Angers était composé d’opposants au mariage pour tous, l’information qui avait été rapportée indiquait que les insultes étaient le fait de jeunes enfants isolés dont l’un s’était autorisé, selon Angers-Mag à lancer à l’adresse de la Ministre « Taubira tu sens mauvais».

Le samedi 26 Octobre sur le site de la section du mouvement « la Manif pour tous » du Maine Maine-et-Loire il était indiqué : «Cet acte isolé n'est pas représentatif de la mobilisation pacifique des Angevins. Éminemment attachés au respect de toutes les personnes, comme ils l'ont démontré depuis près d'un an lors de tous leurs rassemblements, les responsables de la Manif pour tous 49 condamnent fermement de tels propos contraires à la charte publique et officielle de la Manif pour tous

Pas de chance pour le mouvement « la Manif pour tous » du Maine Maine-et-Loire ce même 26 octobre le site Angers Mag diffusait une vidéo tournée lors de la visite de Christiane Taubira du 25.

Dans cette vidéo l’on aperçoit sans ambiguïté possible des manifestants – adultes et enfants – du mouvement portant drapeaux aux couleurs de La Manif pour tous hurler des injures –  «Taubira tu sens mauvais, tes jours sont comptés. Nous sommes le peuple, on ne veut plus de ta loi. Non à la dictature socialiste» – et brandissant des peaux de bananes lors du passage de la Ministre.

Il est donc établit à la vue de cette vidéo que la thèse de l’enfant isolé proférant des injures est un mensonge grossier pour couvrir un déchaînement collectif, adulte, conscient et préparé de haine à caractère raciste.

Chacun dans la République a parfaitement le droit d’exprimer son 

Extrême-droite, Marine Le Pen, Alain Delon, Jean Glavany, Angers, La Manif pour tous, Christine Taubira, Taubira casse-toi, la banane pour la guenon,

opposition à tel ou tel projet de loi lors de manifestations organisées sur la voie publique ou dans les médias et lors des débats à l’Assemblée Nationale ou au Sénat. Rien ne s’y oppose pour autant que tout cela se déroule dans le cadre des lois et règlements du Pays.

En l’occurrence les comportements de haine à caractère raciste outre qu’ils sont particulièrement honteux sont constitutifs de poursuites par la justice.

D’autant qu’il convient de ne pas oublier de signaler que la ministre a déjà été la cible de ce genre de comportements qui n’honorent pas leurs auteurs qui ne laissent pas d’inquiéter.

Dans un reportage réalisé pour l’émission « Envoyé spécial » de Extrême-droite, Marine Le Pen, Alain Delon, Jean Glavany, Angers, La Manif pour tous, Christine Taubira, Taubira casse-toi, la banane pour la guenon,France 2 les téléspectateurs ont pu voir un photomontage très apprécié de la candidate FN aux municipales de Rethel, aujourd’hui mise en sommeil du parti d’extrême droite – pour volonté marine de dédiabolisation –, où figuraient la photo de la ministre et celle d’un singe.

Parfaitement à l’aise la femme de 33 ans, adhérente au FN depuis 2012, s’est fendue d’une déclaration abjecte «À la limite, je préfère la voir dans un arbre après les branches, que la voir au gouvernement.»

S’il est admis que  la politique en France se vit en général sur le mode de la confrontation radicale souvent de très mauvaise foi, très rarement voir très exceptionnellement productrice de compromis constructifs, une limite vient toutefois d’être franchie avec cette façon destructrice et décomplexée de s’en prendre à son adversaire en réduisant son humanité sur la base de préjugés racistes.

En témoigne les prises de position d’un Alain Delon qui ne s’embarrasse même plus de précaution oratoire et dit approuver la montée de l'extrême droite dans notre Pays. 

On peut à bon droit, lorsque l’on est républicain, être inquiet de cette brisure qui ne fait que s’élargir et qui finira bien par devenir une fracture  largement ouverte si l’on y prend garde.

Le brouillage permanent qu’effectue Marine Le Pen, qui de façon éhontée exhorte les valeurs de la République alors qu’elle n’hésite pas à se commettre au bal en Autriche avec la fine fleur de l’extrême-droite européenne, qui détourne le concept de laïcité pour stigmatiser « le musulman » et qui désormais menace de poursuivre devant les juges tout personne qui oserait qualifier le Front National de parti d’extrême-droite, est pour beaucoup dans cet affaissement des digues intellectuelles et morales citoyennes et républicaines.

A cela il ne faut pas omettre d’ajouter ces leaders politiques de droite comme de gauche qui loin d’exceller à défendre le bien commun ont une facilité étonnante à s’occuper sans vergogne de leur  bien personnel particulier en se payant sur la bête lorsqu’ils sont en situation de pouvoir décider.

Il faut à la France des dirigeants forts qui ont à cœur de lutter fermement contre toutes ces dérives qui tuent –  qui « assassinent » a dit Jean Glavany évoquant à l’Assemblée Nationale les injures faites à Christine Taubira – la République pour mettre un terme à cet emballement nauséabond.

S’agissant des délits commis à Angers – oui de délits car il ne s’agit pas de simples dérapages – leurs auteurs et leurs parents doivent être identifiés conduits devant la justice et condamnés aux peines les plus lourdes prévues par la loi.

 

Pas de tolérance pour les intolérants !

08/04/2013

Affaire Cahuzac: Des actes forts et pas de blablabobards!

BNP, Jean-François Coppé, Harlem Désir, François Bayrou, Jérôme Cahuzac, François Hollande, Marine Le Pen, Jean-Luc Melenchon, Crédit Agricole, Conseil de l'Ordre des Médecins, Pierre Mendès France,  Le 2 avril 2013 après avoir pendant de trop longs mois indiqué le contraire au Président de la République, au Premier ministre et à la Représentation nationale, Jérôme Cahuzac s’est finalement décidé à avouer.

L’ancien Ministre du Budget est passé aux aveux devant les juges d’instruction en charge de l’enquête sur ses présumés comptes non déclarés en Suisse et à Singapour.

Information qui a été relayée par Jérôme Cahuzac lui-même sur son blog : «Je leur ai confirmé l’existence de ce compte et BNP, Jean-François Coppé, Harlem Désir, François Bayrou, Jérôme Cahuzac, François Hollande, Marine Le Pen, Jean-Luc Melenchon, Crédit Agricole, Conseil de l'Ordre des Médecins, Pierre Mendès France,  je les ai informés de ce que j’avais d’ores et déjà donné les instructions nécessaires pour que l’intégralité des actifs déposés sur ce compte, qui n’a pas été abondé depuis une douzaine d’années, soit environ 600.000 €, soient rapatriés sur mon compte bancaire à Paris»

Jérôme Cahuzac a été mis en examen pour blanchiment de fraude fiscale. C’est un énorme pavé dans la mare qui BNP, Jean-François Coppé, Harlem Désir, François Bayrou, Jérôme Cahuzac, François Hollande, Marine Le Pen, Jean-Luc Melenchon, Crédit Agricole, Conseil de l'Ordre des Médecins, Pierre Mendès France,  éclabousse gravement la classe politique dans son ensemble dont les effets collatéraux vont jusqu’à toucher  une certaine Marine Le Pen qui dès l’annonce de la démission du Ministre s’était  précipitée  pour déclarer « on n’est pas loin du tous pourris ».

Depuis cette date il m’avait semblé nécessaire de ne pas me joindre au chœur des hypocrites et laisser un peu de temps pour éviter de réagir à chaud sous l’emprise immédiate de la colère devant tant de manquements à la déontologie professionnelle et politique d’un homme clé du gouvernement chargé d’administrer la potion amère de l’austérité.

Pendant tout ce temps la presse s’est fait, à qui mieux BNP, Jean-François Coppé, Harlem Désir, François Bayrou, Jérôme Cahuzac, François Hollande, Marine Le Pen, Jean-Luc Melenchon, Crédit Agricole, Conseil de l'Ordre des Médecins, Pierre Mendès France,  mieux, l’écho des déclarations enflammées des bonnes âmes politiciennes de droite comme de gauche. Ah qu’elles sont belles les interventions  sentencieuses de ces représentants du «plus moral que moi tu meurs» ou du «il faut laver plus moral que moral».   

Personnellement cet acharnement de tous contre Jérôme Cahuzac me gêne terriblement. Il ne faut pas en faire «le bouc émissaire» de toutes les turpitudes des partis politiques, que l'on jette en pâture à la vindicte populaire qui ne demande que cela pour se déchainer.

BNP, Jean-François Coppé, Harlem Désir, François Bayrou, Jérôme Cahuzac, François Hollande, Marine Le Pen, Jean-Luc Melenchon, Crédit Agricole, Conseil de l'Ordre des Médecins, Pierre Mendès France,  Les déclarations des Coppé, Le Pen, Bayrou, Mélenchon et Désir me font gerber tant elles sont empreintes d'arrières pensées!

Quant au Président je crois qu'il a eu tort de dire qu'il refusait «le pardon» à Jérôme Cahuzac!

L’affaire est grave, il a menti, il a fraudé, il doit rendre BNP, Jean-François Coppé, Harlem Désir, François Bayrou, Jérôme Cahuzac, François Hollande, Marine Le Pen, Jean-Luc Melenchon, Crédit Agricole, Conseil de l'Ordre des Médecins, Pierre Mendès France,  compte à la justice, mais comme pour tout être humain, il ne peut pas lui être refusé un pardon qu’il a sollicité. Le pardon n’exclue en aucune manière le jugement des faits qui sont reprochés.

Je redoute pour l'homme Cahuzac et sa capacité à encaisser le lynchage et les lâchages qui se succèdent. Hier la presse, ses amis et ses ennemis politiques, aujourd’hui le Conseil de l’Ordre des Médecins et le Grand-Orient de France.

C'est un homme pour qui un peu de sollicitude nous BNP, Jean-François Coppé, Harlem Désir, François Bayrou, Jérôme Cahuzac, François Hollande, Marine Le Pen, Jean-Luc Melenchon, Crédit Agricole, Conseil de l'Ordre des Médecins, Pierre Mendès France, Grand-Orient de France, grandirait tous. Ce qu'il a fait est intolérable, la justice doit passer.....mais tout de même le spectacle actuel que donnent à voir certains responsables de tous bords est assez misérable.

Quelle hypocrisie! Quelle lâcheté! Il ne manquerait plus que nous ayons à gérer un déballage d'affaire, un suicide ou pire une mort non expliquée!

Hypocrite, lâche, parce que le cœur de la question n’est pas tant dans les malversations d’un homme, même ministre, mais dans l’existence d’un système en place depuis des décennies.

Système qui, libéré par la mondialisation, permet à une BNP, Jean-François Coppé, Harlem Désir, François Bayrou, Jérôme Cahuzac, François Hollande, Marine Le Pen, Jean-Luc Melenchon, Crédit Agricole, Conseil de l'Ordre des Médecins, Pierre Mendès France, Grand-Orient de France, minorité en col blanc de croitre, d’embellir et de bénéficier d’une complaisance coupable des Etats  qui n’ont pas encore pris les mesures adaptées au contexte de financiarisation de l’économie mondiale pour contrecarrer cet intolérable vol organisé que constitue la fraude fiscale.

François Hollande est le Chef de notre Etat, il est désormais en première ligne à lui de prendre de la hauteur et d’imposer « un changement radical» en la matière pour repartir sur de bonnes bases.

Il n’est pas concevable que la BNP, le Crédit Agricole, soient BNP, Jean-François Coppé, Harlem Désir, François Bayrou, Jérôme Cahuzac, François Hollande, Marine Le Pen, Jean-Luc Melenchon, Crédit Agricole, Conseil de l'Ordre des Médecins, Pierre Mendès France, Grand-Orient de France, les instigateurs de montages permettant en toute légalité que la Nation soient privée, volée, de sommes colossales normalement dédiées à la solidarité et à l’économie nationales.

De même le poids et l’influence du lobby de l’industrie pharmaceutique, pour ne citer que lui, s’est installé au sein des appareils administratifs européens et nationaux pour servir de manière honteuse les intérêts de ses actionnaires aux dépends de ceux de la santé.

Ce « changement radical » pourrait porter sur les points suivants.

D’abord un remaniement large du gouvernement avec comme 1er ministre une personnalité de la société civile emblématique de la rigueur intellectuelle et morale. Il doit bien y en rester dans notre pays!

Ensuite en reconnaissant que «ces affaires» depuis plusieurs décennies sont en train de tuer la Démocratie et la République. Dire la Vérité sans incriminer les personnes mais le système.

Ensuite encore en décidant une opération «mains propres» dont la mission serait confiée à une cellule rattachée au 1er Ministre composée de personnalités reconnues de la société civile

Enfin en engageant dès à présent, tant au G20, qu'à BNP, Jean-François Coppé, Harlem Désir, François Bayrou, Jérôme Cahuzac, François Hollande, Marine Le Pen, Jean-Luc Melenchon, Crédit Agricole, Conseil de l'Ordre des Médecins, Pierre Mendès France, Grand-Orient de France, Bruxelles, une attaque frontale contre cette immense hypocrisie qui consiste à couvrir légalement l'existence des paradis fiscaux où circulent l'argent sale et les commissions occultes.

Des actes forts bien sûr et pas de blablabobards.

Tout cela couronné par un rappel à l'ordre aux partis BNP, Jean-François Coppé, Harlem Désir, François Bayrou, Jérôme Cahuzac, François Hollande, Marine Le Pen, Jean-Luc Melenchon, Crédit Agricole, Conseil de l'Ordre des Médecins, Pierre Mendès France, Grand-Orient de France, politiques et un appel à un sursaut républicain en direction de nos concitoyens sur le ton «Non nous n'avons pas le droit de nous résigner de renoncer à nous comprendre ou même simplement à nous parler» (*)

 

(*) Pierre Mendès France Dire la Vérité Causeries du samedi.

20/03/2013

Médiapart-Cahuzac : 1 à 0

Jérôme Cahuzac, Médiapart, Claude Evin, Michel Rocard, François Hollande, information judiciaire, Sécurité sociale, Eric Woerth, Marine Le Pen, Dominique Strauss Kahn, Affaire Bettencourt, Parti socialiste, Président de la RépubliqueIl a été mis fin à la participation de Jérôme Cahuzac au gouvernement. Que l’initiative de la décision politique qui a conduit à la démission de l’ancien ministre du budget appartienne à l’intéressé lui-même ou au Président de la République importe peu en réalité.

Cette démission est intervenue mardi après la décision du parquet d’ouvrir une information judiciaire qui vise Jérôme Cahuzac, Médiapart, Claude Evin, Michel Rocard, François Hollande, information judiciaire, Sécurité sociale, Eric Woerth, Marine Le Pen, Dominique Strauss Kahn, Affaire Bettencourt, Parti socialiste, Président de la Républiquedes faits de « blanchiment de fraude fiscale » mais également la  «perception par un membre d'une profession médicale d'avantages procurés par une entreprise dont les services ou les produits sont pris en charge par la sécurité sociale ».

Autant dire que si les faits étaient avérés cette « affaire » constituerait un énorme pavé dans la mare qui éclabousserait gravement non seulement Jérôme Cahuzac mais aussi le Parti Socialiste et par extension la classe politique dans son ensemble en faisant les choux gras d’une certaine Marine Le Pen qui dès l’annonce de cette démission s’est précipitée  pour déclarer « on n’est pas loin du tous pourris » faisant allusion aux déboires passés  de Dominique Strauss Kahn et d’Éric Woerth qui, lui, est mis en examen dans l’affaire Bettencourt.

Chacun sait, Médiapart dans un article documenté en Jérôme Cahuzac, Médiapart, Claude Evin, Michel Rocard, François Hollande, information judiciaire, Sécurité sociale, Eric Woerth, Marine Le Pen, Dominique Strauss Kahn, Affaire Bettencourt, Parti socialiste, Président de la Républiquefait le détail, que Jérôme Cahuzac, dès 1988 lorsqu’il était au Cabinet de Claude Evin dans le gouvernement de Michel  Rocard,  a noué des relations privilégiées avec certains Laboratoires.

En qualité de Conseiller en charge du médicament jusqu’en 1991 Jérôme Cahuzac  était au cœur des arbitrages concernant les autorisations de mise sur le marché de certains produits, de la fixation de leur prix et des taux de remboursement  par la sécurité sociale.

En 1993 Jérôme Cahuzac,  en parallèle de son activité de chirurgien a créé une société Conseil destinée à utiliser un carnet d’adresses conséquent touchant les milieux de l’administration de la santé.

A cette date il était interdit aux médecins« de recevoir des avantages en nature ou en espèces, sous quelque forme que ce soit, d'une façon directe ou indirecte, procurés par des entreprises assurant des prestations, produisant ou commercialisant des produits pris en charge par les régimes obligatoires de sécurité sociale »

Chacun appréciera à son niveau.

Si Jérôme Cahuzac continue de se déclarer innocent, ce qui à priori n’a pas à lui être contesté tant qu’aucun jugement indiquant le contraire n’a été prononcé, il convient tout de même de noter que les éléments de l’enquête Médiapart doivent être suffisamment probants pour que le procureur de Paris décide d’ouvrir une information judiciaire.

Certes Jérôme Cahuzac n’est pas mis en examen !  Pour combien bien de temps encore ? Il appartient désormais à la justice de dire ce qu’il en est de cette affaire dans sa globalité.

Si cette affaire aux relents sulfureux où sont en cause les pratiques du puissant lobby des laboratoires Jérôme Cahuzac, Médiapart, Claude Evin, Michel Rocard, François Hollande, information judiciaire, Sécurité sociale, Eric Woerth, Marine Le Pen, Dominique Strauss Kahn, Affaire Bettencourt, Parti socialiste, Président de la Républiquepharmaceutiques et un élu de la République doit avoir une utilité ce sera bien de faire le ménage au sein d’un milieu qui ne s’embarrasse pas de scrupule quand il s’agit de se faire les «rognons gras» au détriment des crédits dédiés à la solidarité nationale.

Source : Médiapart : Sur la piste des laboratoires

http://www.mediapart.fr/article/offert/b22d4f14e8f8d41218a45b9dc2fb340e

 

 

 

07/12/2012

Il n’y aura pas d’élection législative partielle à Hénin-Beaumont!

FN, Marine Le Pen, Philippe Kemel, Jean-Luc Mélanchon, Extrême-droite, populisme, République, Jean-Luois Debré, UMP, Nadine Morano, Conseil Constitutionnel, Jean-Marie Le Pen, Parti Socialiste, PS, Hénin Beaumont, Gouvernement, Me Alexis Dubruel, Jérôme Pottier,  Battue,  lors de la Législative d'Hénin-Beaumont, de 118 voix, sur 53.000 suffrages exprimés, le 17 juin 2012 par le socialiste Philippe Kemel, la candidate du FN, Marine Le Pen, avait formé un recours en invalidation du scrutin auprès du Conseil constitutionnel au motif que le candidat socialiste se serait rendu coupable de fraude.

Le Conseil constitutionnel vient de rendre ses conclusions ce jour 7 décembre : le recours de la militante populiste d’extrême-droite est rejeté.

Au lieu de s’en tenir, à la décision des « Sages », comme tout citoyen respectueux des institutions de la FN, Marine Le Pen, Philippe Kemel, Jean-Luc Mélanchon, Extrême-droite, populisme, République, Jean-Luois Debré, UMP, Nadine Morano, Conseil Constitutionnel, Jean-Marie Le Pen, Parti Socialiste, PS, Hénin Beaumont, Gouvernement, Me Alexis Dubruel, Jérôme Pottier,  République le ferait, la militante populiste, ne dérogeant pas aux pratiques de Jean-Marie Lepen, le père dont elle a reçu en héritage le FN – parti d’extrême-droite qui rêve d’un grand soir fondamentaliste gaulois-chrétien – , s’est immédiatement posée à nouveau en victime.

Elle dénonce une « décision politique » et, récusant l’impartialité du président Jean-Louis Debré, réclame la démission de celui-ci en le qualifiant au passage de «militant UMP».

«C'est une décision politique (...). Le militant UMP qui préside le Conseil constitutionnel devrait démissionner pour redonner de la crédibilité à l'institution», a-t-elle déclaré.

Marine Lepen a-t-elle seulement conscience que le Conseil Constitutionnel avait à examiner les demandes en annulation de six autres circonscriptions – Bouches-du-Rhône (3e et 8e circonscriptions), la Seine-et-Marne (7e), le Val-d'Oise (6e), la Seine-Saint-Denis (5e) et la Meurthe-et-Moselle (5e) ? 

Elle n’était donc pas la seule concernée ! Hénin-Beaumont n’est pas le centre de la France et Marine Le Pen est une citoyenne comme les autres !

Il n’aura pas échappé à Marine Le Pen que le même Conseil Constitutionnel, présidé par le même Jean-Louis FN, Marine Le Pen, Philippe Kemel, Jean-Luc Mélanchon, Extrême-droite, populisme, République, Jean-Luois Debré, UMP, Nadine Morano, Conseil Constitutionnel, Jean-Marie Le Pen, Parti Socialiste, PS, Hénin Beaumont, Gouvernement, Me Alexis Dubruel, Jérôme Pottier,  Debré, a fait le même sort à la demande de l’ex-ministre Nadine Morano – soutien indéfectible de l’UMP décomplexée de Jean-François Copé et de Nicolas Sarkozy –, que celui qui a été réservé à sa propre demande !

Nadine Morano candidate le 17 juin 2012 candidate dans la 5ème circonscription de Meurthe-et-Moselle contestait de son côté la régularité des opérations qui avaient conduit à l’élection de Jérôme Potier.

Marine Le Pen a-t-elle déjà annexés les militants et les FN, Marine Le Pen, Philippe Kemel, Jean-Luc Mélanchon, Extrême-droite, populisme, République, Jean-Luois Debré, UMP, Nadine Morano, Conseil Constitutionnel, Jean-Marie Le Pen, Parti Socialiste, PS, Hénin Beaumont, Gouvernement, Me Alexis Dubruel, Jérôme Pottier,  élus de l’UMP qui continuent contre vents et marées à soutenir la ligne d’inspiration buissonno-populiste qui s’est imposée lors de la dernière élection Présidentielle, qui est portée à l’UMP par le jeune garde ex-frontiste, Guillaume Pelletier et enfin qui est  soutenue désormais par Jean-François Copé et quelques autres égarés.

Cette récusation portée par Marine Lepen à l’endroit de la plus Haute Juridiction  de notre pays et de son président est particulièrement inquiétante.

D’abord parce qu’elle contrevient à la légitimité de l’ordre Républicain. En France il existe un corps de procédure en matière de justice auquel tout citoyen doit se conformer et se soumettre. C’est ainsi ! Cela vaut Marine Le Pen aussi.

Il y a quelques semaines, Libération révélait une affaire  pour le moins singulière au Pays des Droits de l’Homme : un avocat du barreau de Lyon a demandé, dans le cadre d’un dossier banal, la récusation d’un magistrat au motif que celui-ci porte un patronyme juif, comme le père de la prévenue.

La requête en récusation rédigée contre le juge Albert Lévy, adressée le 31 octobre au premier président de la cour d’appel de Lyon par Me Alexis Dubruel, indiquait : «Le juge du siège dont la récusation est demandée porte le nom patronymique de Lévy. Le «papa» de la personne – la prévenue poursuivie pour non-présentation d’enfant    se prénomme Moïse».

Vous avez bien lu, l’un s’appelle Moïse, l’autre Lévy, du coup cela suffit à Me Alexis Dubruel pour faire au juge un procès en illégitimité à rendre justice en toute impartialité. Vous avez pensez antisémitisme crasse ? La réponse est oui!

Fort justement la récusation  a été refusée mardi 27 novembre.(*)

De son côté, le Parquet général, par la voix du procureur général Jacques Beaume, a indiqué qu’il engageait une FN, Marine Le Pen, Philippe Kemel, Jean-Luc Mélanchon, Extrême-droite, populisme, République, Jean-Luois Debré, UMP, Nadine Morano, Conseil Constitutionnel, Jean-Marie Le Pen, Parti Socialiste, PS, Hénin Beaumont, Gouvernement, Me Alexis Dubruel, Jérôme Pottier,  procédure disciplinaire à l'encontre de Me Alexis Dubruel eut égard aux relents antisémites de sa requête, au caractère « ignominieux » de celle-ci ainsi que des arguments avancés à l’audience.

Tout ceci pour dire plus généralement qu’il serait grand temps que globalement dans notre pays, cessent ces procès en illégitimité que l’on voit et l’on entend se multiplier à longueur d’antenne, sur les ondes ou dans les médias papiers, qu’il s’agisse de dossiers à caractère juridique ou politique. Cela suffit ! Basta !

FN, Marine Le Pen, Philippe Kemel, Jean-Luc Mélanchon, Extrême-droite, populisme, République, Jean-Luois Debré, UMP, Nadine Morano, Conseil Constitutionnel, Jean-Marie Le Pen, Parti Socialiste, PS, Hénin Beaumont, Gouvernement, Me Alexis Dubruel, Jérôme Pottier,  Que l’on s’en tienne aux décisions de justice lorsque celles-ci sont rendues et qu’elles ont fait l’objet de toutes les procédures d’appel. Le pays ne portera que mieux et les Français n’en seront que mieux en situation de comprendre ce qui se passe!

De même en politique l’appel systématique au Président de la République pour arbitrer de conflits économiques et sociaux qui n’ont pas à être traités à son niveau.

La remise en cause récurrente et systématique des choix gouvernementaux, et les accusations de trahison et d’incompétence sont des pratiques qui n’apportent plus rien au débat démocratique.

Au contraire elles contribuent grandement à décrédibiliser les institutions et les hommes qui sont en charge de les faire vivre. Cela n’augure jamais rien de bon quand les politiques sont jetés à la vindicte populiste.

Il est un temps pour tout ! En matière de justice  le jugement fait force de loi. De façon identique en politique le verdict des urnes s’impose in fine au terme de chaque mandat. Il est donc totalement inutile de se livrer à des campagnes permanentes de contestations.

La République est bien armée, à travers ses institutions, pour rendre à chacun en toute impartialité ce qui lui revient.  Il faut lui faire confiance en toute sérénité.

Cela ne doit en rien retirer aux oppositions leur droit indéfectible à la critique. Mais à la critique solide, argumentée et non à l’entreprise de démolition systématique dont l’objectif premier est d’arriver en bonne position dans les sondages à la prochaine échéance électorale.

Dans cette affaire de rejet par le Conseil Constitutionnel du recours de Marine Le Pen, celle-ci ferait bien de se taire et les médias de ne pas lui tendre les micros et caméras. La France ne s’en portera que mieux.

(*) Source :

http://tempsreel.nouvelobs.com/societe/20121127.OBS0660/lyon-la-justice-refuse-de-recuser-un-magistrat-au-nom-juif.html

 

25/11/2012

Sondage BVA : François Fillon loin devant Copé!

ump,françois fillon,jean-françois copé,guillaume pelletier,jean-luc mélanchon,marine le pen,françois bayrou,jean-louis borloo,udi,modem,sondage bva,pierre laurent,pcf,nicolas sarkozy,jean-marc ayraultAlors que l’UMP est en pleine crise et au bord du naufrage, un sondage BVA pour Le Parisien/Aujourd'hui de dimanche, réalisé auprès d'un échantillon de 976 personnes représentatif de la population française de 18 ans et plus selon la méthode des quotas, révèle que pour 30% des Français, François Fillon serait le meilleur opposant au Président François Hollande et au gouvernement Ayrault .

ump,françois fillon,jean-françois copé,guillaume pelletier,jean-luc mélanchon,marine le pen,françois bayrou,jean-louis borloo,udi,modem,sondage bva,pierre laurent,pcf,nicolas sarkozy,jean-marc ayraultFrançois Fillon arrive loin devant Jean-François Copé,  son rival  dans la course à la présidence de l’UMP, qui lui n’est cité que par 19% des personnes interrogées soit à peine plus que Jean-Luc Mélenchon du Front de Gauche, qui recueille 17%, et Marine Le Pen  15%.

Dans ce même sondage, Jean-Louis Borloo se situe très ump,françois fillon,jean-françois copé,guillaume pelletier,jean-luc mélanchon,marine le pen,françois bayrou,jean-louis borloo,udi,modem,sondage bva,pierre laurent,pcf,nicolas sarkozy,jean-marc ayraultloin derrière  à 9%, tout comme François Bayrou et Pierre Laurent qui n’obtiennent respectivement que 4% et 1%. 5% des sondés n'ont pas d'opinion. A noter qu'aucune personalité écologiste n'est citée dans ce sondage.

Dernier élément de ce sondage très instructif, Jean-François Copé ne devance François Fillon que dans la ump,françois fillon,jean-françois copé,guillaume pelletier,jean-luc mélanchon,marine le pen,françois bayrou,jean-louis borloo,udi,modem,sondage bva,pierre laurent,pcf,nicolas sarkozy,jean-marc ayraultmesure où seuls sont interrogés les sympathisants de droite, 30% contre 28%. La même opération menée chez les sympathisants de gauche Place Jean-Luc Mélenchon devant l’ancien premier ministre 31% contre 30%.

Visiblement ce sondage confirme que la ligne politique ump,françois fillon,jean-françois copé,guillaume pelletier,jean-luc mélanchon,marine le pen,françois bayrou,jean-louis borloo,udi,modem,sondage bva,pierre laurent,pcf,nicolas sarkozy,jean-marc ayraultbuissonno-décentrée, si chère à Nicolas Sarkozy, adoptée par Jean-François Copé et soutenue par l’ex frontiste Guillaume Pelletier – «la droite forte» – est loin de faire recette.

Au fond cette crise violente qui secoue l’UMP permet de clarifier les positions et leur poids respectif dans l’opinion public.

Au point où vont les choses – Alain Juppé, s’est déclaré ump,françois fillon,jean-françois copé,guillaume pelletier,jean-luc mélanchon,marine le pen,françois bayrou,jean-louis borloo,udi,modem,sondage bva,pierre laurent,pcf,nicolas sarkozy,jean-marc ayraultpessimiste ce matin sur l’issue de la crise – la meilleure solution serait que François Fillon et les parlementaires qui le soutiennent constituent un mouvement politique qui transcende les boutiques partisanes.

Ainsi les égos surdimensionnés de tous les petits chefaillons qui empoisonnent le climat en France à un ump,françois fillon,jean-françois copé,guillaume pelletier,jean-luc mélanchon,marine le pen,françois bayrou,jean-louis borloo,udi,modem,sondage bva,pierre laurent,pcf,nicolas sarkozy,jean-marc ayraultmoment où le Pays plus que jamais a besoin d’unité et de rassemblement, seraient remis à leur place à commencer par celui de Nicolas Sarkozy dont la rumeur dit que dans cette affaire, il est encore très attentif et à la manoeuvre.

 

Logo UMP dessinateur Baudry

19/11/2012

UMP: les deux camps s’attribuent la victoire

UMP, François Fillon, Jean-François Copé, Jean-Christophe Lagarde, UDI, Marine Le Pen, Florian Philippot, FN, A 23 h 51, ce dimanche, François Fillon a revendiqué une courte victoire, mais une victoire tout de même dans la bataille interne pour la présidence de l’UMP. Selon l’ancien 1er ministre de Nicolas Sarkozy l’avance sur Jean-François Copé serait de 224 voix.

En tout état de cause François Fillon qui affirme qu'il ne « laissera pas voler la victoire aux militants » a indiqué qu’il attendrait le verdict de la commission interne – Cocoe – à laquelle il s’en remet pour  proclamer le résultat définitif.

UMP, François Fillon, Jean-François Copé, Jean-Christophe Lagarde, UDI, Marine Le Pen, Florian Philippot, FN, De son côté Jean-François Copé, actuel secrétaire général du Parti, depuis le siège de l’UMP, s’était précipité, quelques minutes plus tôt, pour annoncer de façon totalement unilatérale,  que les militants lui avait accordé la victoire avec 1058 voix d’avance sur son rival François Fillon.

Il s’en est suivi, devant micros et caméras, un festival de déclarations des différents soutiens et responsables des deux camps qui chacun n’en démordaient pas quand à la victoire de leur camp. L’UMP ne sort pas renforcée de cette lamentable mascarade de démocratie interne.

Immédiatement Jean-Christophe Lagarde  de l’UDI, le parti de Jean-Louis Borloo, n’a pas manqué de s’engouffré dans la brèche pour relever une droitisation de l'UMP et que pour la première fois depuis longtemps la droite « gaulliste» ne disposera pas d’un chef incontesté et qu’en conséquence, la droite modérée centriste trouvait là toutes ses chances d’être le pivot d’un rassemblement républicain victorieux lors des prochaines échéances électorales.

UMP, François Fillon, Jean-François Copé, Jean-Christophe Lagarde, UDI, Marine Le Pen, Florian Philippot, FN, Jean-Louis Borloo,De son côté Florian Philippot du Front National se régale de la situation qui prévaut désormais à l’UMP. Il dresse un réquisitoire implacable et pense que la thèse de l’éclatement de l’UMP au profit du FN annoncé par Marine Le Pen au lendemain de la défaite de Nicolas Sarkozy est en train de se réaliser.

Dans l’état actuel de crise mondiale à laquelle la France n’échappe pas et de montée générale des forces nationales-populistes partout en Europe, il importe que très vite l’opposition républicaine se ressaisisse et permette aux citoyens de disposer lors des prochaines échéances électorales d’un choix entre des forces démocrates et républicaines.

La déclaration intempestive de Jean-François Copé a mis le feu aux poudres, désormais il lui appartient en sa qualité actuelle de Secrétaire Général de l’UMP de faire la preuve de sa capacité à maitriser les règles de son Parti.

Peut-être d’ailleurs faudra-t-il demain qu’un médiateur soit désigné pour recoler la vaisselle cassée?

12/06/2012

Législatives 1er tour : la majorité présidentielle devant!

De ce premier tour des élections législatives qui s’est déroulé dimanche il est possible d’ores et déjà de tirer un premier bilan, ce  à plusieurs niveaux.

Au plan général et global d’abord.

Trois faits marquants sont à prendre en compte dans ce scrutin : d’une part l’abstention record – 57,52% des électeurs se sont déplacés pour voter,  alors qu’ils avaient été 79,46 % à François Hollande, Ségolène Royal, Valérie Trierweiler, Jean-François Coppé, Nicolas Sarkozy, Marine Le Pen, François Bayrou, Jean-Luc Mélanchon, Martine Aubry, Nadine Morano, Nathalie Kosciusko Morizet, Georges Tron, Eric Raoult, Gérard Longuet, Dominique Bussereau, Jean-Pierre Raffarin, Cécile Duflot, Maxime Bono, Jean Urbaniak, Jean-Marc Ayrault, PS, UMP, Front de Gauche, Europe-Ecologie Les Verts, Modem, Humanisme-Ecologie-République, Ecologie Politique, Front National, Ni Front National- Ni Front de Gauche, Mairie de La Rochelle, deuxième tour législatives, 17 juin 2012,     le faire pour l’élection présidentielle et 60,98% aux législatives 2007 –,  d’autre part la forte poussée de la bipolarisation des suffrages exprimés – PS et UMP réalisent chacune un score de 35% – et enfin pour le  Front National un résultat qui laisse espérer à ses dirigeants d’avoir des élus à l’Assemblée Nationale à l’occasion d’un scrutin majoritaire.

Au plan plus particulier ensuite

Quatre points méritent ici d’être soulignés.

François Hollande, Ségolène Royal, Valérie Trierweiler, Jean-François Coppé, Nicolas Sarkozy, Marine Le Pen, François Bayrou, Jean-Luc Mélanchon, Martine Aubry, Nadine Morano, Nathalie Kosciusko Morizet, Georges Tron, Eric Raoult, Gérard Longuet, Dominique Bussereau, Jean-Pierre Raffarin, Cécile Duflot, Maxime Bono, Jean Urbaniak, Jean-Marc Ayrault, PS, UMP, Front de Gauche, Europe-Ecologie Les Verts, Modem, Humanisme-Ecologie-République, Ecologie Politique, Front National, Ni Front National- Ni Front de Gauche, Mairie de La Rochelle, deuxième tour législatives, 17 juin 2012,     En premier lieu, la bonne tenue du Front de Gauche qui malgré l’élimination de Jean-Luc Mélenchon, son courageux leader, permet à ce mouvement néo-communiste d’espérer un nombre  de sièges suffisants pour peser sur les choix futurs du gouvernement.

François Hollande, Ségolène Royal, Valérie Trierweiler, Jean-François Coppé, Nicolas Sarkozy, Marine Le Pen, François Bayrou, Jean-Luc Mélanchon, Martine Aubry, Nadine Morano, Nathalie Kosciusko Morizet, Georges Tron, Eric Raoult, Gérard Longuet, Dominique Bussereau, Jean-Pierre Raffarin, Cécile Duflot, Maxime Bono, Jean Urbaniak, Jean-Marc Ayrault, PS, UMP, Front de Gauche, Europe-Ecologie Les Verts, Modem, Humanisme-Ecologie-République, Ecologie Politique, Front National, Ni Front National- Ni Front de Gauche, Mairie de La Rochelle, deuxième tour législatives, 17 juin 2012,     En second lieu il faut enregistrer l’effondrement total, l’échec, du Modem dont le leader François Bayrou, arrivé en troisième position à Pau, devra livrer bataille dans le cadre d’une triangulaire de tous les dangers –  11 points de  retard derrière la candidate du PS et 2 points derrière le candidat de l’UMP –.

Troisième point, la déconvenue d’Europe Ecologie Les Verts qui François Hollande, Ségolène Royal, Valérie Trierweiler, Jean-François Coppé, Nicolas Sarkozy, Marine Le Pen, François Bayrou, Jean-Luc Mélanchon, Martine Aubry, Nadine Morano, Nathalie Kosciusko Morizet, Georges Tron, Eric Raoult, Gérard Longuet, Dominique Bussereau, Jean-Pierre Raffarin, Cécile Duflot, Maxime Bono, Jean Urbaniak, Jean-Marc Ayrault, PS, UMP, Front de Gauche, Europe-Ecologie Les Verts, Modem, Humanisme-Ecologie-République, Ecologie Politique, Front National, Ni Front National- Ni Front de Gauche, Mairie de La Rochelle, deuxième tour législatives, 17 juin 2012,     malgré un accord « en or » avec le PS de Martine Aubry n’a réussi à capter que 5,46% des suffrages exprimés et voit ainsi la possibilité de constituer un groupe à l’Assemblée Nationale assez largement compromise.

Quatrième et dernier point, ce scrutin a fait disparaitre des écrans radars le courant indépendant de l’Ecologie Politique qui lors des dernières élections européennes avait réussi, dans des conditions similaires de taux de participation, un score significatif à 4%. Ce courant est désormais à reconstruire complètement.

Les perspectives pour le second tour.

Sauf retournement de situation spectaculaire fort improbable – depuis toujours, quand les élections législatives suivent immédiatement l’élection présidentielle les électeurs François Hollande, Ségolène Royal, Valérie Trierweiler, Jean-François Coppé, Nicolas Sarkozy, Marine Le Pen, François Bayrou, Jean-Luc Mélanchon, Martine Aubry, Nadine Morano, Nathalie Kosciusko Morizet, Georges Tron, Eric Raoult, Gérard Longuet, Dominique Bussereau, Jean-Pierre Raffarin, Cécile Duflot, Maxime Bono, Jean Urbaniak, Jean-Marc Ayrault, PS, UMP, Front de Gauche, Europe-Ecologie Les Verts, Modem, Humanisme-Ecologie-République, Ecologie Politique, Front National, Ni Front National- Ni Front de Gauche, Mairie de La Rochelle, deuxième tour législatives, 17 juin 2012,     confirment le choix qu’ils ont exprimé pour donner au nouveau président les moyens de mettre en application son programme – François Hollande, le 17 juin au soir, disposera d’une majorité stable et confortable à l’Assemblée Nationale, « pour conduire le changement » qu’il a promis aux Français lors de la campagne présidentielle.

Le total cumulé des voix de gauche au soir du 1er tour, 46,77%  – Cumul PS et ses alliés radicaux, les « divers » gauche,  EELV, le Front de Gauche –, soit plus de 10 points d’avance par rapport à l’opposition de droite le laisse à penser.

Restent quelques questions

Que feront dimanche les électeurs du Front National dans les circonscriptions où leurs candidats ne seront plus candidats, n’ayant pas été en mesure de franchir en suffrages la barre des 12,5% d’électeurs inscrits? Se désintéresseront-ils de ce 2ème tour ? Feront-ils battre les candidats UMP restés en course ?

François Hollande, Ségolène Royal, Valérie Trierweiler, Jean-François Coppé, Nicolas Sarkozy, Marine Le Pen, François Bayrou, Jean-Luc Mélanchon, Martine Aubry, Nadine Morano, Nathalie Kosciusko Morizet, Georges Tron, Eric Raoult, Gérard Longuet, Dominique Bussereau, Jean-Pierre Raffarin, Cécile Duflot, Maxime Bono, Jean Urbaniak, Jean-Marc Ayrault, PS, UMP, Front de Gauche, Europe-Ecologie Les Verts, Modem, Humanisme-Ecologie-République, Ecologie Politique, Front National, Ni Front National- Ni Front de Gauche, Mairie de La Rochelle, deuxième tour législatives, 17 juin 2012,     Répondront-ils à l’appel de ceux qui comme Nadine Morano, l’ex-ministre de Nicolas Sarkozy en Meurthe et Moselle, ont explicitement déclarés qu’ils partageaient les mêmes valeurs que celles prônées par le Front National ?

Malgré les affirmations répétées des leaders nationaux de l’UMP qui disent rejeter tout accord avec le FN, notamment celles de Jean-François Coppé, qui au 2ème tour de l’élection François Hollande, Ségolène Royal, Valérie Trierweiler, Jean-François Coppé, Nicolas Sarkozy, Marine Le Pen, François Bayrou, Jean-Luc Mélanchon, Martine Aubry, Nadine Morano, Nathalie Kosciusko Morizet, Georges Tron, Eric Raoult, Gérard Longuet, Dominique Bussereau, Jean-Pierre Raffarin, Cécile Duflot, Maxime Bono, Jean Urbaniak, Jean-Marc Ayrault, PS, UMP, Front de Gauche, Europe-Ecologie Les Verts, Modem, Humanisme-Ecologie-République, Ecologie Politique, Front National, Ni Front National- Ni Front de Gauche, Mairie de La Rochelle, deuxième tour législatives, 17 juin 2012,     présidentielle, pour faire élire son président, n’avait pas hésité à braconner durement sur les terres du parti d’extrême-droite, les discussions vont bon train localement. Il n’est que d’entendre les arguments développés par Gérard Longuet, Eric Raoult sur la question.

Qu’adviendra-t-il de la bataille de la Rochelle qui oppose Ségolène Royal à un candidat dissident PS, Olivier Falorni, qui refuse d’appliquer la règle républicaine à gauche qui veut que le candidat arrivé second au 1er tour se  retire au profit de celui arrivé en tête.

Olivier Falorni bénéficie aujourd’hui du soutien « vicieux » de Dominique Bussereau, Jean-Pierre Raffarin et de celui plus surprenant de…….  Valérie Trierweiler dont on se demande bien ce qu’elle vient faire dans ce débat alors que François François Hollande, Ségolène Royal, Valérie Trierweiler, Jean-François Coppé, Nicolas Sarkozy, Marine Le Pen, François Bayrou, Jean-Luc Mélanchon, Martine Aubry, Nadine Morano, Nathalie Kosciusko Morizet, Georges Tron, Eric Raoult, Gérard Longuet, Dominique Bussereau, Jean-Pierre Raffarin, Cécile Duflot, Maxime Bono, Jean Urbaniak, Jean-Marc Ayrault, PS, UMP, Front de Gauche, Europe-Ecologie Les Verts, Modem, Humanisme-Ecologie-République, Ecologie Politique, Front National, Ni Front National- Ni Front de Gauche, Mairie de La Rochelle, deuxième tour législatives, 17 juin 2012,     Hollande, son compagnon dans la vie, la totalité du PS, Martine Aubry et Cécile Duflot en tête ainsi que Maxime Bono, le Maire de la Rochelle, sont aux côtés de la Présidente de la Région Poitou-Charentes et ex-candidate PS à l’élection présidentielle en 2007.

Quelques prises de positions claires néanmoins

Il faut noter qu’à Hénin-Beaumont dans la 11ème circonscription du Pas-de-Calais, Jean URBANIAK, le candidat du Modem soutenu par l’UMP, vient d’appeler à « empêcher l'entrée à l'Assemblée nationale » de Marine Le Pen et implicitement à voter pour le candidat du PS Philippe Kemel.

A ce moment précis Marine Le Pen a confirmé qu’elle appelait les électeurs frontistes à faire battre les ex-ministres de droite  Nathalie Kosciusko-Morizet et Georges Tron.

Roland Chassain, candidat UMP dans la 16e circonscription des Bouches-du-Rhône, a lui annoncé son soutien au second tour en faveur du candidat FN pour faire barrage au socialiste Michel Vauzelle.

François Hollande, Ségolène Royal, Valérie Trierweiler, Jean-François Coppé, Nicolas Sarkozy, Marine Le Pen, François Bayrou, Jean-Luc Mélanchon, Martine Aubry, Nadine Morano, Nathalie Kosciusko Morizet, Georges Tron, Eric Raoult, Gérard Longuet, Dominique Bussereau, Jean-Pierre Raffarin, Cécile Duflot, Maxime Bono, Jean Urbaniak, Jean-Marc Ayrault, PS, UMP, Front de Gauche, Europe-Ecologie Les Verts, Modem, Humanisme-Ecologie-République, Ecologie Politique, Front National, Ni Front National- Ni Front de Gauche, Mairie de La Rochelle, deuxième tour législatives, 17 juin 2012,     De son côté, alors que le PS a choisi de faire appliquer face au FN la stratégie de désistement  républicain, l’UMP au plan national a décidé d’adopter la ligne, « ni FN, ni FG », édictée par Nicolas Sarkozy aux dernières élections cantonales

Pour le 17 juin un choix cohérent et responsable

Visiblement  en faisant ce choix, les leaders de  l’UMP ont décidé de faire une croix sur le deuxième tour des législatives 2012 au profit de la préparation de la prochaine bataille des chefs pour la direction de l’UMP. Chacun ayant en ligne de mire la future présidentielle en 2017…. si d’ici-là ce parti n’explose pas en vol miné par les ambitions personnelles et déchiré par le choix  idéologique que va leur imposer le Parti de Marine Le Pen.

Au-delà de l’écume politique des petites ambitions personnelles et des mauvais coups tordus, qui n’ont rien à voir avec l’intérêt général de la France, dimanche prochain François Hollande et Jean-Marc Ayrault devraient avoir en main toutes les cartes pour faire face à la double tâche qui leur incombent.

François Hollande, Ségolène Royal, Valérie Trierweiler, Jean-François Coppé, Nicolas Sarkozy, Marine Le Pen, François Bayrou, Jean-Luc Mélanchon, Martine Aubry, Nadine Morano, Nathalie Kosciusko Morizet, Georges Tron, Eric Raoult, Gérard Longuet, Dominique Bussereau, Jean-Pierre Raffarin, Cécile Duflot, Maxime Bono, Jean Urbaniak, Jean-Marc Ayrault, PS, UMP, Front de Gauche, Europe-Ecologie Les Verts, Modem, Humanisme-Ecologie-République, Ecologie Politique, Front National, Ni Front National- Ni Front de Gauche, Mairie de La Rochelle, deuxième tour législatives, 17 juin 2012,     Faire vivre le changement dans la justice qu’attendent les Français de gauche, du centre et de l’écologie politique réaliste, tout en permettant à notre pays de reconquérir en Europe face à une Allemagne trop sure d’elle-même, un rôle que Nicolas Sarkozy n’aurait jamais dû lui faire perdre.

François Hollande, Ségolène Royal, Valérie Trierweiler, Jean-François Coppé, Nicolas Sarkozy, Marine Le Pen, François Bayrou, Jean-Luc Mélanchon, Martine Aubry, Nadine Morano, Nathalie Kosciusko Morizet, Georges Tron, Eric Raoult, Gérard Longuet, Dominique Bussereau, Jean-Pierre Raffarin, Cécile Duflot, Maxime Bono, Jean Urbaniak, Jean-Marc Ayrault, PS, UMP, Front de Gauche, Europe-Ecologie Les Verts, Modem, Humanisme-Ecologie-République, Ecologie Politique, Front National, Ni Front National- Ni Front de Gauche, Mairie de La Rochelle, deuxième tour législatives, 17 juin 2012,     Dans la période très difficile de crise internationale écologique, économique, sociale et financière à laquelle sont confrontées les démocraties, dont celle de notre pays, faire le choix d’assurer à François Hollande une majorité stable est un choix de cohérence institutionnelle et républicaine qui doit mobiliser un maximum de citoyens responsables.

26/04/2012

Présidentielles 2012:Nicolas Sarkozy chasse en terre FN

JFK, Jean-François KAHN, Modem, UMP, PS, FN Jean-Marie Le PEN, Marine Le PEN, Nicolas Sarkozy, François Hollande, Bruno Lemaire, Fête du Travail, 1er Mai, MEDEF, CAC 40, Maréchal Pétain, Vichy, Fourmies, Chicago, Internationale Socialiste, Marianne, République, Chanoine de Latran, Nathalie Kosciusko-Morizet, François Hollande, Dominique De Villepin, Général De Gaulle.Alors que l’échéance approche où la probabilité pour lui de devoir quitter son domicile de l’Elysée se fait plus grande – la tendance actuelle des enquêtes d’opinion donne pour le 6 mai un rapport 56/44 en faveur de François Hollande – Nicolas Sarkozy joue de la mandoline sous les fenêtres bleues marine de la fille Le Pen.

 JFK, Jean-François KAHN, Modem, UMP, PS, FN Jean-Marie Le PEN, Marine Le PEN, Nicolas Sarkozy, François Hollande, Bruno Lemaire, Fête du Travail, 1er Mai, MEDEF, CAC 40, Maréchal Pétain, Vichy, Fourmies, Chicago, Internationale Socialiste, Marianne, République, Chanoine de Latran, Nathalie Kosciusko-Morizet, François Hollande, Dominique De Villepin, Général De Gaulle.« Marine Le Pen est compatible avec la République »  a-t-il déclaré sans rire le 24 avril à Longjumeau, chez sa porte-parole Nathalie Kosciusko-Morizet. Celle-ci il n’y a pas si longtemps avait annoncé qu’entre un candidat PS et un candidat FN son choix était clair. Elle se prononcerait sans ambiguïté ni état d’âme pour le socialiste.

On ne connaît pas de réaction de sa part à la saillie républicaine de son Président. Que ne ferait-on pas pour éviter de se faire «traiter de conne» et de mettre en péril sa carrière politique ? Dans ces milieux là l’ambition remplace souvent les convictions.

Mais là n’est pas l’essentiel, les masques tombent, depuis longtemps nous savions le caractère aléatoire des convictions républicaines de Nicolas Sarkozy. N’a-t-il pas un jour déclaré, probablement emporté par un accès de débordement religieux – l’ambiance mystique des lieux l’ayant accaparé –  que « le curé vaut plus que l'instituteur pour l'éducation des enfants ».

JFK, Jean-François KAHN, Modem, UMP, PS, FN Jean-Marie Le PEN, Marine Le PEN, Nicolas Sarkozy, François Hollande, Bruno Lemaire, Fête du Travail, 1er Mai, MEDEF, CAC 40, Maréchal Pétain, Vichy, Fourmies, Chicago, Internationale Socialiste, Marianne, République, Chanoine de Latran, Nathalie Kosciusko-Morizet, François Hollande, Dominique De Villepin, Général De Gaulle.Il est vrai que pour le chanoine de Latran – Nicolas Sarkozy pour ceux qui ne seraient pas informés – ces terrains ne sont pas, loin s’en faut, des lieux où il peut braconner avec le plus de chance de ramener du gibier électoral. Alors il cogne et peut importe pour lui si Marianne s’en prend, au passage, un coup dans la cafetière.

JFK, Jean-François KAHN, Modem, UMP, PS, FN Jean-Marie Le PEN, Marine Le PEN, Nicolas Sarkozy, François Hollande, Bruno Lemaire, Fête du Travail, 1er Mai, MEDEF, CAC 40, Maréchal Pétain, Vichy, Fourmies, Chicago, Internationale Socialiste, Marianne, République, Chanoine de Latran, Nathalie Kosciusko-Morizet, François Hollande, Dominique De Villepin, Général De Gaulle.Nicolas Sarkozy préfère Marine à Marianne c’est son choix ! Nombreux sont ceux qui le pensaient. Cette fois en accordant une légitimité à la chef d’un parti ouvertement nationaliste et si peu respectueux des traditions républicaines d’humanisme solidaire et fraternel, il a franchi la ligne au-delà de laquelle les Républicains ne peuvent plus le suivre sauf à leur tour à accepter le pacte avec le diable!

Que ceux pour qui ces mots peuvent apparaître excessifs interrogent le père de l’héritière. De Pétain ou de De Gaulle, de qui se sent-il le plus proche ? Ils seront vite fixés.

 

JFK, Jean-François KAHN, Modem, UMP, PS, FN Jean-Marie Le PEN, Marine Le PEN, Nicolas Sarkozy, François Hollande, Bruno Lemaire, Fête du Travail, 1er Mai, MEDEF, CAC 40, Maréchal Pétain, Vichy, Fourmies, Chicago, Internationale Socialiste, Marianne, République, Chanoine de Latran, Nathalie Kosciusko-Morizet, François Hollande, Dominique De Villepin, Général De Gaulle.Et que l’on ne vienne pas chanter aux républicains sur un ton mi-moral et donneur de leçon, l’héritière n’est pas comme son père, elle est fréquentable. La réponse est non. La Marine, au sourire en forme de rictus carnassier, respire la haine et le mépris des gens et des institutions qu’elle prétend vouloir défendre.

En cette fin de campagne, où il est prêt à tout pour gagner, Nicolas Sarkozy, l’homme de droite décomplexé comme il se plait à se définir, trace désormais son chemin dans le choix de ressusciter les vieux symboles et pratiques du Maréchal Pétain et de Jean-Marie Le Pen.

Il va tenter de se réapproprier la fête du Travail : « le 1er mai, nous allons organiser la fête du travail, mais la fête du vrai travail » dit-il.

Avant lui, seuls Pétain et Le Pen ont tenté une OPA sur cette journée qui consacre et commémore le lancement par des ouvriers de Chicago le 3 mai 1886 d’une revendication pour la journée de 8 heures.

Cette journée où sont morts une vingtaine de personne, manifestants et policiers, à la suite de laquelle furent prononcées trois condamnations à perpétuité et onze pendaisons fût choisie en 1889 par l’Internationale Socialiste comme jour annuel de manifestation pour l’obtention de la journée de travail de 8 heures.

jfk,jean-françois kahn,modem,ump,ps,fn jean-marie le pen,marine le pen,nicolas sarkozy,françois hollande,bruno lemaire,fête du travail,1er mai,medef,cac 40,maréchal pétain,vichy,fourmies,chicago,internationale socialiste,marianne,république,chanoine de latran,nathalie kosciusko-morizet,dominique de villepin,général de gaulle.Deux ans plus tard à Fourmies, dans le Nord Pas de Calais, les manifestants ont fait l’objet d’une charge de la troupe dont les tirs à balles réelles ont fait 10 morts dont 8 avaient moins de 21 ans et 35 blessés.

 

 

C’est dire combien le 1er mai est une fête du monde du travail qu’il faut laisser au monde du travail, à ses représentants syndicaux et à ceux qui, en âge de travailler, sont les victimes d’un système qui les laissent sur le bord de la route à la charge de la collectivité nationale.

Et puis, à quel vrai travail, dont il veut organiser la fête, Nicolas Sarkozy fait-il référence ? Celui du quart de la jeunesse privée d’emplois ? Celui des femmes qui gagnent 27% de moins que les hommes ? Celui des travailleurs précaires et à temps partiel ?

JFK, Jean-François KAHN, Modem, UMP, PS, FN Jean-Marie Le PEN, Marine Le PEN, Nicolas Sarkozy, François Hollande, Bruno Lemaire, Fête du Travail, 1er Mai, MEDEF, CAC 40, Maréchal Pétain, Vichy, Fourmies, Chicago, Internationale Socialiste, Marianne, République, Chanoine de Latran, Nathalie Kosciusko-Morizet, François Hollande, Dominique De Villepin, Général De Gaulle.Parler de vrai Travail c’est comme parler de vrai Français, ça pue l’odeur rance des années noires où la République n’a plus été la République mais l’Etat français sous le régime de Vichy et de la collaboration avec l’Allemagne.

Ce « vrai travail » Bruno Lemaire, le collaborateur félon traitre à  Dominique de Villepin, l’a définit à sa manière : « Le vrai travail, ça veut dire les gens qui prennent leur voiture le matin pour se rendre dans leurs entreprises, leurs usines, leurs exploitations, qui travaillent toute la journée, rentrent le soir et ont encore mille choses à faire pour leur famille, pour eux-mêmes, pour gérer leur foyer. C'est la différence avec ceux qui vivent des revenus de l'assistance» à qui « nous voulons demander des contreparties ».

Sont-ils responsables d’être à la charge de la Nation ces salariés victimes des délocalisations, de l’âpreté à réaliser des profits toujours plus élevés et de ces dirigeants qui se gavent de salaires indécents au détriment des plus humbles ? Ces propos sont honteux venant d’un ministre qui se revendique du gaullisme social.

En 1941 il y a eu la fête du Travail récupérée par Pétain et les corporations. En 1988 il y a eu la fête du Travail et de Jeanne d’Arc récupérées par Le Pen. En 2012, à côté des Le Pen,  il y aura la fête du travail récupérée par Nicolas Sarkozy et ses amis du MEDEF du CAC 40 et des multinationales.

Heureusement pour l’honneur de la France Républicaine et Démocrate, le 1er Mai 2012, les héritiers de Fourmies et de Chicago défileront fièrement pour assurer la pérennité de la traditionnelle « vrai fête du Travail »

JFK, Jean-François KAHN, Modem, UMP, PS, FN Jean-Marie Le PEN, Marine Le PEN, Nicolas Sarkozy, François Hollande, Bruno Lemaire, Fête du Travail, 1er Mai, MEDEF, CAC 40, Maréchal Pétain, Vichy, Fourmies, Chicago, Internationale Socialiste, Marianne, République, Chanoine de Latran, Nathalie Kosciusko-Morizet, François Hollande, Dominique De Villepin, Général De Gaulle.Espérons tous ensemble que ce 1er mai 2012 ne terminera pas mal et que les provocations du Président du vrai chômage ne conduiront pas à des affrontements dont la République n’a aucunement besoin à un moment où toutes les composantes du pays doivent au contraire être rassemblées pour faire front commun face aux difficultés de la crise sociale économique et écologique qui nous assaillent.


Jean-François Kahn communique: (*)

 

JFK, Jean-François KAHN, Modem, UMP, PS, FN Jean-Marie Le PEN, Marine Le PEN, Nicolas Sarkozy, François Hollande, Bruno Lemaire, Fête du Travail, 1er Mai, MEDEF, CAC 40, Maréchal Pétain, Vichy, Fourmies, Chicago, Internationale Socialiste, Marianne, République, Chanoine de Latran, Nathalie Kosciusko-Morizet, François Hollande, Dominique De Villepin, Général De Gaulle.Pour la première fois depuis des lustres, on entend un discours ouvertement pétainiste sortir de la bouche d’un président de la République encore en place.

 

Quoi qu’on pense de son challenger social-démocrate, l’hésitation n’est plus possible, plus tolérable : tous les républicains, tous les démocrates qui refusent, par patriotisme, le discours de guerre civile et de lacération de notre nation commune, qu’ils se réclament de Jaurès, de Clémenceau, de De Gaulle, de Mendès France ou de Robert Schuman, doivent voter de façon à barrer la route à l’apprenti sorcier et à permettre qu’on tourne cette page

Tout le monde semble se réveiller. Mais, quand on pense que, avec près de 40 millions de français pendant l’Occupation, on a eu droit à seulement 300 000 résistants, il y a de quoi s’inquiéter.

jfk,jean-françois kahn,modem,ump,ps,fn jean-marie le pen,marine le pen,nicolas sarkozy,françois hollande,bruno lemaire,fête du travail,1er mai,medef,cac 40,maréchal pétain,vichy,fourmies,chicago,internationale socialiste,marianne,république,chanoine de latran,nathalie kosciusko-morizet,dominique de villepin,général de gaulle.Ceux qui se planquent maintenant, viendront marcher avec nous comme le firent les vendus qui rejoignirent le Général de Gaule sur les Champs-Élysées. Pétain est ressuscité. Pauvre France !

(*) Source : Marianne Mardi 24 Avril 2012 à 11:43

09/11/2011

Présidentielles 2012: Faux dur contre Vrai mou?

A peine deux mois après son 1er plan François Fillon, le fidèle porteur d’eau de Nicolas Sarkozy, vient de nous présenter une nicolas sarkozy,angela merkel,françois fillon,union européenne,g20,rigueur,plan de rigueur,faux dur,vrai mou,caramenlis,grèce,niches fiscales,marine le pen,françois hollande,réduction déficits,ump,triple a,aaa,agence de notation,austérité,faillite,wall-street,city,palais brognard,jean launay,parti socialiste,ps,obama,banque centrale européenne, austérité, Chinenouvelle douloureuse : un plan d’économies et de hausses d’impôts dont l’enveloppe totale représente 18,6 milliards d’euros d’ici à 2013. Ce nouveau budget de rigueur et d'austérité, dont on nous dit qu’il est le plus dur depuis 1945 vise, à donner l’impression que la France respectera les objectifs fixés concernant le déficit prévu pour 2012.

nicolas sarkozy,angela merkel,françois fillon,union européenne,g20,rigueur,plan de rigueur,faux dur,vrai mou,caramenlis,grèce,niches fiscales,marine le pen,françois hollande,réduction déficits,ump,triple a,aaa,agence de notation,austérité,faillite,wall-street,city,palais brognard,jean launay,parti socialiste,ps,obama,banque centrale européenne, austérité, Chine« Le mot faillite n’est plus un mot abstrait », a-t-il asséné en introduction à la présentation de son plan. Il était inutile de nous rappeler ce que nous savions déjà.

Nous sommes nombreux à savoir que ce quinquennat est l’exemple type d’une faillite totale. La pire de la 5ème République. Celle de Nicolas Sarkozy et de ses innombrables promesses de sa campagne 2007 non tenues dès son arrivée à l’Elysée. 

Si cette faillite ne devait toucher que Nicolas Sarkozy et l’UMP, cela n’aurait pas grande importance. Mais c’est de la France qu’il s’agit.

L’aveuglement coupable du Président de la République, sa soumission à la religion des marchés qui dictent tout – y compris le comportement des représentants du Peuple –, son nicolas sarkozy,angela merkel,françois fillon,union européenne,g20,rigueur,plan de rigueur,faux dur,vrai mou,caramenlis,grèce,niches fiscales,marine le pen,françois hollande,réduction déficits,ump,triple a,aaa,agence de notation,austérité,faillite,wall-street,city,palais brognard,jean launay,parti socialiste,ps,obama,banque centrale européenne, austérité, Chineobsession à conserver l’adoubement triple A attribué par les agences de notation – à la solde de Wall-Street, de la City et du Palais Brognard,  aux bons soldats de la finance privée internationale –  font que ce plan sur le fond n’est que cautère sur jambe de bois.

Il est clair que la perte du triple A complétant une récession  à laquelle nous n’échapperons pas avec ce mauvais plan, ne sera pas pardonné à un Nicolas Sarkozy plus accroché que jamais aux ors de l’Elysée et aux avantages qu’il peut en tirer. Alors avec force éléments de langage et présence médiatique tout azimut, on tente de faire croire que l’on est résolument engagé dans la bataille de la réduction des déficits.

nicolas sarkozy,angela merkel,françois fillon,union européenne,g20,rigueur,plan de rigueur,faux dur,vrai mou,caramenlis,grèce,niches fiscales,marine le pen,françois hollande,réduction déficits,ump,triple a,aaa,agence de notation,austérité,faillite,wall-street,city,palais brognard,jean launay,parti socialiste,ps,obama,banque centrale européenne, austérité, ChineRien n’est plus faux, tout au plus avec ce plan  la vis est un peu plus serrée pour les plus modestes, classes moyennes y compris. On tape sur ceux qui ne voteront pas Hollande mais probablement Marine Le Pen – les restaurateurs et les artisans du bâtiment – et l’on demande à son électorat, les plus aisés de patienter jusqu’aux élections de 2012! La rigueur, la vraie viendra après

Pensez donc on invite la France à se serrer la ceinture mais pour soi  on n’envisage que le gel d’un salaire qui en 2007 était passé de 8000 euros brut à 16544 euros pour atteindre en 2010, selon le rapport présenté à l’assemblée nationale , par le nicolas sarkozy,angela merkel,françois fillon,union européenne,g20,rigueur,plan de rigueur,faux dur,vrai mou,caramenlis,grèce,niches fiscales,marine le pen,françois hollande,réduction déficits,ump,triple a,aaa,agence de notation,austérité,faillite,wall-street,city,palais brognard,jean launay,parti socialiste,ps,obama,banque centrale européenne, austérité, Chinedéputé PS Jean Launay, 18638,26 euros net. A ce salaire il convient d’ajouter les indemnités non imposables de résidence et de fonction de président. Le gel vaut également pour les membres du gouvernement et les patrons du Cac 40 sont invités à suivre ce bel exemple de contribution « civique » à l’effort national de nos dirigeants.

Tout cela n’est que poudre aux yeux et Injustice

nicolas sarkozy,angela merkel,françois fillon,union européenne,g20,rigueur,plan de rigueur,faux dur,vrai mou,caramenlis,grèce,niches fiscales,marine le pen,françois hollande,réduction déficits,ump,triple a,aaa,agence de notation,austérité,faillite,wall-street,city,palais brognard,jean launay,parti socialiste,ps,obama,banque centrale européenne,austérité,chineDans le même temps, après la taxation des mutuelles, les ménages les plus modestes vont en effet encore être mis à contribution à travers l’augmentation de la TVA et la désindexation des prestations sociales et des aides au logement qui désormais seront indexées à la croissance et non à l’inflation.

"Je préfère apparaître comme un président sérieux que comme un candidat mou » fanfaronne le président de la République en moquant François Hollande. Si le président, face au candidat du PS, peut à juste titre ne pas apparaître comme un candidat mou, quoique ces derniers temps, face à Angela Merkel et à Obama il n’ait pas été vraiment d’une dureté remarquable, avec ce plan il pourrait se voir taxé de faux-dur et surtout de peu sérieux.

Etre sérieux aurait nécessité de prendre en compte le fait que vouloir éviter la récession, à quoi que ce plan va de toute façon  conduire la France, est, dans l’état actuel des contraintes imposées par le traité de Lisbonne, est contradictoire avec la volonté de réduction des déficits publics. C’est l’un ou l’autre mais pas les deux en même temps.

Etre sérieux c’est aujourd’hui de décider que Angela Merkel ou pas Angela Merkel il faut en passer par la nécessité de sortir du carcan qui interdit de donner à la  Banque Centrale Européenne les mêmes moyens que ceux de la Banque nicolas sarkozy,angela merkel,françois fillon,union européenne,g20,rigueur,plan de rigueur,faux dur,vrai mou,caramenlis,grèce,niches fiscales,marine le pen,françois hollande,réduction déficits,ump,triple a,aaa,agence de notation,austérité,faillite,wall-street,city,palais brognard,jean launay,parti socialiste,ps,obama,banque centrale européenne, austérité, ChineCentrale américaine ou de celle du Royaume Uni. Cette condition étant indispensable afin de casser la spéculation et de soutenir une relance intelligente et moderne de ré-industrialisation en Europe en général et donc en France en particulier.

nicolas sarkozy,angela merkel,françois fillon,union européenne,g20,rigueur,plan de rigueur,faux dur,vrai mou,caramenlis,grèce,niches fiscales,marine le pen,françois hollande,réduction déficits,ump,triple a,aaa,agence de notation,austérité,faillite,wall-street,city,palais brognard,jean launay,parti socialiste,ps,obama,banque centrale européenne, austérité, ChineEtre sérieux consisterait aujourd’hui à ne pas tenter de faire croire aux Français qu’on veut les protéger alors que l’on ne cherche uniquement à lancer en direction des agences de notation des signaux qui attestent que la France mérite son triple A.

Cette attitude est au moins aussi coupable que celle qui a consisté, pour le gouvernement grec de Caramanlis – aidé par nicolas sarkozy,angela merkel,françois fillon,union européenne,g20,rigueur,plan de rigueur,faux dur,vrai mou,caramenlis,grèce,niches fiscales,marine le pen,françois hollande,réduction déficits,ump,triple a,aaa,agence de notation,austérité,faillite,wall-street,city,palais brognard,jean launay,parti socialiste,ps,obama,banque centrale européenne,austérité,chinela complicité de DeutchBank et Goldman Sachs – à faire croire, en trafiquant les comptes de la Grèce, que celle-ci respectait les critères d’entrée dans la Communauté Européenne. Ajoutons que dans cette affaire l’attitude des dirigeants européens très complaisants qui ont fait comme s’ils ne s’étaient aperçus de rien est tout aussi condamnable.

Ne pas être mou

Dans l’élaboration de ce 2ème plan en deux mois, aurait consisté à revenir par exemple sur l’exonération des heures nicolas sarkozy,angela merkel,françois fillon,union européenne,g20,rigueur,plan de rigueur,faux dur,vrai mou,caramenlis,grèce,niches fiscales,marine le pen,françois hollande,réduction déficits,ump,triple a,aaa,agence de notation,austérité,faillite,wall-street,city,palais brognard,jean launay,parti socialiste,ps,obama,banque centrale européenne,austérité,chinesupplémentaires, cela aurait rapporté 3,3 milliards d’euros. De même la suppression de l’exonération des plus-values consécutives à la vente de filiale aurait, elle, rapporté 7 milliards d’euros de plus. La suppression de l’allègement des charges sociales sur les bas salaires qui représentent 22 milliards d’euros aurait été une mesure significative d’économie.

Au lieu de cela il a été décidé de continuer à poursuivre cette nicolas sarkozy,angela merkel,françois fillon,union européenne,g20,rigueur,plan de rigueur,faux dur,vrai mou,caramenlis,grèce,niches fiscales,marine le pen,françois hollande,réduction déficits,ump,triple a,aaa,agence de notation,austérité,faillite,wall-street,city,palais brognard,jean launay,parti socialiste,ps,obama,banque centrale européenne,austérité,chinecourse infernale à l’austérité bête et méchante qui ne fait que pousser les gouvernements qui s’y adonnent à plonger plus et plus dans l’abime des plans de rigueurs successifs aussi inopérant les uns que les autres . L’exemple de la Grèce qui en est à son 4ème plan doit être médité, comme celui des pays qui sont en dehors des contraintes de la zone euro.

Vouloir à tout prix conforter l’axe franco-allemand n’est évidemment pas une mauvaise chose bien au contraire. Mais il y faut une condition : que la relation entre nos deux pays soit équilibrée  et construite sur la base d’un compromis intelligent qui ne met pas l’un des deux pays à la botte de l’autre.

nicolas sarkozy,angela merkel,françois fillon,union européenne,g20,rigueur,plan de rigueur,faux dur,vrai mou,caramenlis,grèce,niches fiscales,marine le pen,françois hollande,réduction déficits,ump,triple a,aaa,agence de notation,austérité,faillite,wall-street,city,palais brognard,jean launay,parti socialiste,ps,obama,banque centrale européenne,austérité,chineNicolas Sarkozy doit se montrer plus dur à l’égard d’Angela Merkel qui l’a fait plier sur l’application du traité de Lisbonne concernant la stricte séparation entre les décisions de la BCE  et celle d’un exécutif politique européen plus intégré.

De la même façon que comme le dit Maurice Allais qui fut Prix Nobel français d’économie, « on ne peut faire du libre échange qu’entre pays de niveau de vie comparable », on ne peut tenir en milieu concurrentiel qu’en disposant de moyens équivalents.

nicolas sarkozy,angela merkel,françois fillon,union européenne,g20,rigueur,plan de rigueur,faux dur,vrai mou,caramenlis,grèce,niches fiscales,marine le pen,françois hollande,réduction déficits,ump,triple a,aaa,agence de notation,austérité,faillite,wall-street,city,palais brognard,jean launay,parti socialiste,ps,obama,banque centrale européenne,austérité,chineActuellement un déséquilibre structurel existe avec l’Europe entre d’une part la Chine dont la monnaie est largement sous évaluée et non convertible et d’autre part les Etats-Unis et le Royaume-Unis dont les Banques Centrales ont une mission qui les autorise à soutenir leur économie lorsqu’elles sont en phase de récession.

nicolas sarkozy,angela merkel,françois fillon,union européenne,g20,rigueur,plan de rigueur,faux dur,vrai mou,caramenlis,grèce,niches fiscales,marine le pen,françois hollande,réduction déficits,ump,triple a,aaa,agence de notation,austérité,faillite,wall-street,city,palais brognard,jean launay,parti socialiste,ps,obama,banque centrale européenne,austérité,chineCe déséquilibre étrangle l’économie Européenne et arrange bien ces trois puissances qui chacune jouent leur partition et nous donnent des leçons.

Etre sérieux et en capacité à se montrer et à agir comme « un dur » aurait consisté pour Nicolas Sarkozy à se montrer, à l’occasion des discussions au G20, d’une fermeté totale vis-à-vis d’Angela Merkel sur ce sujet capital qui aujourd’hui plombe toute vraie possibilité pour l’Europe de se sortir de la crise dans un délai raisonnable.

06/11/2011

Présidentielles 2012 : le "CHE" est candidat

 

Jean-Pierre Chevènement, PS, UMP, Laurent Fabius, Traité de Lisbonne, François Hollande, Jean-Luc Mélanchon, Front de Gauche, Front National, FN, Marine Le Pen, Lionel Jospin, François Miterrand, André Vallini, Conseil National de la Résistance, Nicolas Sarkozy, Jean-Pierre Chevènement a fait connaître sur France 2, au journal de 20heures, sa décision d’être candidat à l’élection présidentielle en 2012. « J’ai beaucoup réfléchi et j’ai décidé de me porter candidat pour faire bouger les lignes, comme je l’avais dit, c'est-à-dire pour mettre la gauche et la France à la hauteur des défis qui sont devant nous. Nous sommes dans l’œil du cyclone »  a dit le Sénateur du territoire de Belfort actuel Président d’honneur du Mouvement républicain et citoyen.

Candidat en 2002, l’ancien Ministre de l’Intérieur de François Mitterrand avait obtenu 5,3% des suffrages ce qui avait amené les responsables du Parti Socialiste à l’accuser d’avoir permit au Front National d’être présent au second tour. Le candidat officiel du PS, 1er ministre sortant, n’ayant obtenu que 16,18% pendant que Jacques Chirac et Jean-Marie Lepen, les 2 qualifiés du second tour, enregistraient respectivement 19,88 et 16,86% des suffrages exprimés. 

Jean-Pierre Chevènement, PS, UMP, Laurent Fabius, Traité de Lisbonne, François Hollande, Jean-Luc Mélanchon, Front de Gauche, Front National, FN, Marine Le Pen, Lionel Jospin, François Miterrand, André Vallini, Conseil National de la Résistance, Nicolas Sarkozy, La réaction du PS ne s’est pas fait attendre, un proche de François Hollande, le député de l’Isère André Vallini, se référant à cette élection de 2002, a déclaré sur i-Tele, que le choix de Jean-Pierre Chevènement présente « un risque de dilution des voix». « C’est son droit, c’est sa responsabilité » a-t-il ajouté pour conclure : « il risque d’affaiblir les chances de la gauche d’être présente au second tour ».

On peut légitiment se demander au nom de quel logique Jean-Pierre Chevènement, PS, UMP, Laurent Fabius, Traité de Lisbonne, François Hollande, Jean-Luc Mélanchon, Front de Gauche, Front National, FN, Marine Le Pen, Lionel Jospin, François Miterrand, André Vallini, Conseil National de la Résistance, Nicolas Sarkozy, républicaine les gens qui soutiennent François Hollande peuvent se permettre de telles remarques dont la finalité est de dissuader des candidatures autres que celles issues des partis de gouvernement et de peser sur le choix des Français à partir d’arguments fumeux.

La question pour les Français n’est pas de savoir si Marine Lepen  sera ou ne sera pas au second tour de l’élection présidentielle de 2012. La question essentielle, pour les Français, est : François Hollande est-il en mesure de proposer une perspective politique crédible de rupture pour empêcher un second mandat de Nicolas Sarkozy ?

jean-pierre chevènement,ps,ump,laurent fabius,traité de lisbonne,françois hollande,jean-luc mélanchon,front de gauche,front national,fn,marine le pen,lionel jospin,françois miterrand,andré vallini,conseil national de la résistance,nicolas sarkozyEn l’état actuel, aux marges près, François Hollande et Nicolas Sarkozy sont comme le dit si bien le chef de l’état à propos de l’Irlande de l’Espagne et du Portugal, « d’accord sur l’essentiel » s’agissant de la politique imposée par l’UE néolibérale.

Le débat ne pouvant avoir lieu sur des questions politiques de fond il est déplacé sciemment sur des arguties à propos des questions de personnes ou de querelles clivantes fabriquées pour la circonstance.   

En incidente on peut aussi s’interroger sur la sincérité des engagements de l’homme du « NON au référendum du 29 mai 2005, portant sur le Traité établissant une Constitution pour l’Europe, qui aujourd’hui est aux côtés de François Hollande qui de son côté avait appelé à voter OUI.

Si à l’issue du 1er tour en mai 2012 François Hollande est Jean-Pierre Chevènement, PS, UMP, Laurent Fabius, Traité de Lisbonne, François Hollande, Jean-Luc Mélanchon, Front de Gauche, Front National, FN, Marine Le Pen, Lionel Jospin, François Miterrand, André Vallini, Conseil National de la Résistance, Nicolas Sarkozy, renvoyé dans ses foyers, le PS ne devra s’en prendre qu’à la faiblesse de son positionnement politique totalement inadapté à la situation française et européenne. Qui au PS, dans l’entourage de François Hollande et de Laurent Fabius s’est fendu d’un minimum de soutien à Georges Papandréou ?

La défaite de François Hollande en 2012 ne sera ni de la faute Jean-Pierre Chevènement, PS, UMP, Laurent Fabius, Traité de Lisbonne, François Hollande, Jean-Luc Mélanchon, Front de Gauche, Front National, FN, Marine Le Pen, Lionel Jospin, François Miterrand, André Vallini, Conseil National de la Résistance, Nicolas Sarkozy, à Jean-Pierre Chevènement, ni d’ailleurs de celle de Jean-Luc Mélanchon, à qui le PS pourrait adresser les mêmes reproches qu’il fait à celui dont personne ne contester la constance de ses engagements républicains au service de la France.

La question d’ailleurs se pose de la même manière avec Nicolas Sarkozy, si par bonheur il n’était pas au second tour de la prochaine présidentielle. Au fond une bataille Hollande/Le Pen au second tour de 2012 ne serait que la continuité de l’élection de 2002. C’est dire si rien n’a bougé en France ces 10 dernières années.

jean-pierre chevènement,ps,ump,laurent fabius,traité de lisbonne,françois hollande,jean-luc mélanchon,front de gauche,front national,fn,marine le pen,lionel jospin,françois miterrand,andré vallini,conseil national de la résistance,nicolas sarkozyOn ne peut pas, PS et UMP confondus, avoir voté à l’Assemblée Nationale contre le Peuple pour le Traité de Lisbonne destructeur des acquis du programme du Conseil National de la Résistance et se plaindre ensuite que le Peuple se détourne.

Il faut que le PS et l’UMP se fasse à cette idée, claire, simple et logique, de François Hollande ou Nicolas Sarkozy, l’un des deux ne sera pas au 2ème tour de la présidentielle de 2012.

Il est inutile que le PS et l’UMP nous balancent, leurs histoires de vote utile, d’épouvantail FN et autres fariboles tout cela ne sert plus à rien et ne constitue que manigances pour tromper les électeurs et se maintenir ou gagner le pouvoir.

Que le PS et l’UMP se rassurent les bidons ne sont pas encore rangés, le pays recèle des forces vives citoyennes, humanistes, républicaines qui ne demandent qu’à émerger. La présidentielle de 2012 est encore loin et les palinodies de Nicolas Sarkozy et de François Hollande n’impressionnent pas ceux qui en France souhaitenJean-Pierre Chevènement, PS, UMP, Laurent Fabius, Traité de Lisbonne, François Hollande, Jean-Luc Mélanchon, Front de Gauche, Front National, FN, Marine Le Pen, Lionel Jospin, François Miterrand, André Vallini, Conseil National de la Résistance, Nicolas Sarkozy, t une perspective de rassemblement large autour d’un programme de ressaisissement du Pays.

Ce rassemblement est devenu indispensable tant l’offensive généralisée des tenants du capitalisme financier, pour qui les hommes et la nature ne sont que des instruments au service de leurs seuls intérêts particuliers, est devenue violente et arrogante.

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu