Avertir le modérateur

03/05/2013

Jean-Pierre Chevènement dit « halte au Hollande bashing »

Dépêche AFP du 2 05 2013

afp.jpgJean-Pierre Chevènement, président d'honneur du Mouvement républicain et citoyen (MRC), s'élève contre le «Hollande bashing» de l'opposition, dans un entretien à paraître vendredi dans les «Echos» (*), jugeant «impossible» de juger le chef de l'Etat au terme de sa première année de mandat.

«Il est impossible de juger François Hollande sur un laps de temps aussi court car il a fait le choix du long terme», fait valoir le sénateur du Territoire de Belfort, qui compte pourtant parmi les observateurs critiques de l'action de l'exécutif.

A ses yeux, «imputer la crise particulièrement à François Hollande n'a pas de sens : elle est la responsabilité partagée des gouvernements de gauche et de droite depuis plus de vingt ans».

Aussi l'ancien ministre de François Mitterrand et Lionel Jospin lance-t-il un «Halte au Hollande bashing!», souhaitant qu'il ne soit jugé «qu'à la fin de son mandat» de cinq ans.

M. Chevènement dénonce en particulier les attaques visant la François Hollande, Lionel Jospin, Jean-Pierre Chevènement, Jean-Marc Ayrault, Mariage pour tous, Hollande bashing, AFP, MRC, rapport Gallois, PS, Clémenceau,«personne» du président. «L'opposition présente François Hollande comme quelqu'un d'indécis or il a été capable de prendre une décision prompte, courageuse et justifiée sur l'intervention militaire au Mali», relève-t-il, constatant que le chef de l'Etat «sait faire preuve de persévérance, d'endurance et (...) démontrera sa capacité de rebond».

Au crédit de François Hollande, il cite la Banque publique d'investissement, «une bonne chose», l'accord sur la sécurisation de l'emploi, «un bon équilibre», le crédit impôt compétitivité, «une solution habile», et la sauvegarde du budget de la Défense, «un bon point».

En revanche, il considère la politique industrielle du gouvernement «trop défensive» et regrette le «temps perdu sur le mariage gay», estimant que «l'essentiel est dans l'économie».

Jean-Pierre Chevènement rappelle également son opposition au traité budgétaire européen, que le candidat Hollande s'était engagé à renégocier. «J'ai voté contre le TSCG car il engage l'Europe sur la voie de la récession économique, sociale et donc politique», réaffirme-t-il. Selon lui, ce texte d'inspiration allemande «a des effets directement contraires aux objectifs affichés de réduction des déficits et de la dette».

Au final, il assure que «pour devenir un grand président», François Hollande devra «rompre avec les dogmes qui, depuis trois décennies, ont enfermé notre pays dans une nasse redoutable».

Jean-Pierre Chevènement était l'invité de "Zemmour et Naulleau" sur Paris Première vendredi 26 avril 2013 à 22h45.

Extraits:

A propos de la première année de présidence de François Hollande

  • Un point positif, c'est incontestablement l'adoption du rapport Gallois et le pacte national pour la croissance, la compétitivité et l'emploi. Je pense que le vrai problème c'est le développement de notre base productive qui conditionne absolument tout le reste.
  • Quand on vous dit l'ennemi numéro un, c'est la dette, c'est idiot, c'est le doigt qui montre la lune et c'est l'imbécile qui regarde le doigt.
  • Le fond de l'affaire, c'est la stagnation voire la récession qui creuse les déficits : moins-values fiscales, déficits, dette.
  • Et le fond de l'affaire, c'est la ré-industrialisation, le redéveloppement de l'économie française.
  • Le point le plus négatif, c'est l'absence je ne dis pas de communication - car je n'ai pas de considération pour la communication, c'est l'absence de pédagogie continue.
  • Je ne dis pas que l'action est bonne. J'ai dit que l'axe, l'orientation générale est juste. Le problème c'est de savoir comment la France qui avait en 2011 un déficit commercial de 73 milliards d'euros - alors que l'Allemagne avait un excédent de 168 milliards - va remonter la pente.

On voit bien l'axe de l'effort. Les mesures prises en vertu du rapport Gallois : le crédit d'impôt aux entreprises, mais aussi la politique d'innovation, de recherche, de formation, la canalisation de l'épargne vers l'industrie, la Banque publique d'investissement : est-ce que tout cela va suffire ?

  • Je pense qu'il faut aussi comprendre et respecter qui est François Hollande. Il ne fait pas partie de la même génération que moi. Nous n'avons pas partagé les mêmes points de vue. Il a accommodé le PS à la sauce libérale dans une enveloppe démocrate chrétienne : l'Acte unique et la monnaie unique qui est une erreur, un contre-sens majeur car elle a mis ensemble des économies hétérogènes.
  • Quand j'ai apporté mon soutien à François Hollande "les yeux ouverts", j'ai dit que je n'entendais pas revenir au gouvernement. Il y a des gens jeunes ! Clémenceau est revenu aux affaires à 77 ans, j'ai donc encore une marge, mais pour un gouvernement de salut public si vous voulez.

François Hollande est le chef de l'Etat. Il a été élu pour 5 ans. françois hollande,lionel jospin,jean-pierre chevènement,jean-marc ayrault,mariage pour tous,hollande bashing,afp,mrc,rapport gallois,ps,clémenceauPour le moment, il ne me l'a pas proposé et la politique que je propose c'est une politique de salut public, qui donne un choix à l'Allemagne, parce que je pense qu'il faut discuter avec les Allemands. Je pense qu'il faut aller plus loin dans la conception de ce que peut être l'Europe de demain.

Sur le "mariage pour tous":

  • Je ne me suis pas abstenu. J'ai annoncé dans un entretien au monde en décembre que je ne voterai pas ce projet de loi, parce qu'il brouillait en effet la filiation. Je pense qu'un enfant doit avoir sinon un père et une mère, mais l'idée d'un père et l'idée d'une mère.
  • S'agissant des droits des homosexuels, j'ai été à l'origine du PACS, en déposant un projet de loi dès 1992 pour une union civile avec Jean-Pierre Michel et Georges Sarre.
  • J'ai refusé de participer au vote car je ne veux pas être instrumenté par des groupes homophobes ou par des chefs de parti qui donnent des consignes de vote.
  • Dans mon parti, le MRC, c'est la liberté de conscience qui a prévalu.

J'ai beaucoup de sympathie pour Jean-Marc Ayrault. Il agit dans le cadre des institutions. Il n'appartient pas au Premier ministre de fixer les orientations stratégiques. Il fait ce qu'il peut dans les limites étroites qui sont les siennes.

Sur le même sujet :

http://www.chevenement.fr/Arretons-d-enflammer-la-France-avec-des-idees-marginales_a1452.html

http://www.chevenement.fr/Francois-Hollande-doit-approfondir-les-tensions-amicales-avec-l-Allemagne_a1483.html?TOKEN_RETURN

(*)http://www.chevenement.fr/Halte-au-Hollande-bashing-_a1485.html?TOKEN_RETURN

Jean-Pierre Chevènement était l’invité du « Talk Orange le Figaro » du 18 03 2013

17/04/2013

Mariage pour tous : les opposants en font trop !

La multiplication des manifestations « anti-mariage gay », Mariage pour tous, Mariage Gay, Frigide Barjot, François Hollande, anti mariage gay, République, Liberté Egalité Fraternité, PMA, procréation médicalement assistée, GPA, Gestion pour autrui,noyautées de surcroit par des activistes d’extrême-droite, conduit à transformer une volonté d’expression collective, légitime en soi, en une sorte de «guérilla» d’arrière-garde particulièrement stérile voire idiote.

Bref les opposants au projet de loi sur le mariage homosexuel en font trop! Propos homophobes, insultes envers le Président, actions violentes, affrontements avec les forces de l’ordre sont au menu des manifestations à répétitions organisées par Frigide complètement Barjot

Aller jusqu’à annoncer que «Hollande veut du sang, il en aura», Mariage pour tous, Mariage Gay, Frigide Barjot, François Hollande, anti mariage gay, République, Liberté Egalité Fraternité, PMA, procréation médicalement assistée, GPA, Gestion pour autrui,bloquer un TGV en se couchant sur le ballast, hurler des slogans comme «Hollande nazi», «Hollande fasciste», traquer une journée entière une journaliste indépendante connue pour ses positions pro-mariage gay n’apporte rien au débat.

Tout cela loin de servir la cause des opposants l’a discrédite totalement.

De même à l’Assemblée Nationale, les questions récurrentes au gouvernement à propos  de cette loi et les vociférations de certains députés que l’on voit s’égosiller dans l’hémicycle confinent in fine au ridicule.

De quoi s’agit-il ? D’accorder aux homosexuels les mêmes droits qu’aux autres citoyens français. Pourquoi donc n’y auraient-ils pas accès à ces droits ? Au nom de quelle légitimité le leur interdire ?

Liberté, Egalité, Fraternité, telle est la devise de notre République que l’on se plait à reconnaître une et indivisible. Y aurait-il une sorte de sous-citoyens dans notre Pays ? Ces valeurs font encore sens pour une majorité de Français.

Et puis jusqu’à preuve du contraire en démocratie ce n’est pas la rue ou le coup de force au Parlement qui décide.

Mariage pour tous, Mariage Gay, Frigide Barjot, François Hollande, anti mariage gay, République, Liberté Egalité Fraternité, PMA, procréation médicalement assistée, GPA, Gestion pour autrui,«Tant va la cruche à l’eau qu’elle finit par casser», les coups d’éclats, les provocations, la radicalisation des propos, l’instrumentalisation politicienne de «l’opposition au mariage pour les homosexuels» pourrait bien, il faut y prendre garde, finir par conduire à de graves et explosifs débordements.

Personne ne peut dire qu’il ignorait qu’un projet de loi sur le mariage homosexuel serait présenté au Parlement si François Hollande était élu à la Présidence de la République.

Le débat a eu lieu, les sensibilités se sont exprimées largement, les «pour» et surtout les «contre» !

Il est maintenant reproché à François Hollande de vouloir passer en force en accélérant le calendrier parlementaire de façon à faire passer le texte de loi avant la manifestation prévue pour le 26 mai.

Il faut cesser de prendre nos concitoyens pour des billes. Dans la Constitution c’est l’exécutif, donc le Président de la République et son Premier Ministre, qui décide de l’ordre du jour au sein du Parlement, pas les opposants qui, par définition, ne gouvernent pas.

Mariage pour tous, Mariage Gay, Frigide Barjot, François Hollande, anti mariage gay, République, Liberté Egalité Fraternité, PMA, procréation médicalement assistée, GPA, Gestion pour autrui,On ne peut pas railler en permanence François Hollande pour sa gouvernance «molle» du pays et dans le même temps crier au «coup de force» quand il fait preuve de fermeté pour faire avancer et aboutir une de ses promesses de campagne face à la rue radicalisée et à quelques députés hystériques.

Cela dit l’exécutif devra veiller à ce que le texte de loi proposé au Mariage pour tous, Mariage Gay, Frigide Barjot, François Hollande, anti mariage gay, République, Liberté Egalité Fraternité, PMA, procréation médicalement assistée, GPA, Gestion pour autrui,vote se limite à permettre aux homosexuels d’accéder aux droits matériels de la communauté – donation au dernier vivant, fiscalité, pension de reversion etc.….. –  et en aucun cas n’ouvre sur la perspective d’accorder un « droit à l’enfant » au moyen de la PMA (*) et de la GPA(**).

Accorder un tel droit constituerait une erreur tant d’un point de vue éthique que politique.

PMA (*): Procration Médicalement Assistée 

GPA(**): Gestion Pour Autrui

 

31/01/2013

Asssemblée Nationale: examen de la loi Taubira

Le «Mariage pour tous» (1ère partie)

mariage pour tous, égalité pour les couples homosexuel, droit de l'enfant, droit à l'enfant, droit des générations futures, égalité citoyenne et républicaine, loi Taubira, Gestation pour autrui, GPA, Procréation médicalement assistée, PMA, Jacques Testart, Pierre Bergé, eugénisme, Humanisme, écologie, Ecologie politique, gouvernement, Homosexuel, Hétérosexuel, discrimination, stigmatisation, Depuis hier l’Assemblée Nationale examine le projet de loi du gouvernement dit Loi Taubira qui s’il était voté ouvrirait le mariage aux personnes du même sexe.

Le projet de loi Taubira dit «mariage pour tous» mobilise depuis plusieurs semaines la droite, la gauche, les écologistes, les associations de tous poils, les institutions religieuses, les philosophes, les pros et les antis.

Sans reprendre par le menu  les arguments des uns et des autres, il est quelques arguments qui apparemment n’ont pas, d’un point de vue humaniste et écologiste été suffisamment abordés, aussi il nous a semblé utile ici d’en dire quelques mots.

Toutefois il convient semble-t-il nécessaire de préciser quelques points qui sont incontournables d’un point de vue humaniste et républicain.

mariage pour tous, égalité pour les couples homosexuel, droit de l'enfant, droit à l'enfant, droit des générations futures, égalité citoyenne et républicaine, loi Taubira, Gestation pour autrui, GPA, Procréation médicalement assistée, PMA, Jacques Testart, Pierre Bergé, eugénisme, Humanisme, écologie, Ecologie politique, gouvernement, Homosexuel, Hétérosexuel, discrimination, stigmatisation, Que veulent ceux des homosexuels qui réclament le «mariage pour tous», en remarquant d’ailleurs que tous ne le réclament pas?

A cette question et sans vouloir parler à leur place, il apparaît qu’à travers leurs revendications ceux-ci aspirent à trois choses claires.

D’abord ils revendiquent d’être considérés comme des mariage pour tous, égalité pour les couples homosexuel, droit de l'enfant, droit à l'enfant, droit des générations futures, égalité citoyenne et républicaine, loi Taubira, Gestation pour autrui, GPA, Procréation médicalement assistée, PMA, Jacques Testart, Pierre Bergé, eugénisme, Humanisme, écologie, Ecologie politique, gouvernement, Homosexuel, Hétérosexuel, discrimination, stigmatisation, êtres  humains au même titre que tous les autres, bref ils font valoir un droit citoyen à l’égalité républicaine. Cette première revendication est juste, recevable et ne souffre pas contestation. Pas de discrimination pas de stigmatisation!

Ensuite, ils souhaitent obtenir pour les couples qu’ils sont amenés à former les mêmes garanties civiles et patrimoniales qui sont celles des couples hétérosexuels, notamment en matière de garanties accordées au dernier vivant lors du décès de l’un ou l’autre des conjoints.

mariage pour tous, égalité pour les couples homosexuel, droit de l'enfant, droit à l'enfant, droit des générations futures, égalité citoyenne et républicaine, loi Taubira, Gestation pour autrui, GPA, Procréation médicalement assistée, PMA, Jacques Testart, Pierre Bergé, eugénisme, Humanisme, écologie, Ecologie politique, gouvernement, Homosexuel, Hétérosexuel, discrimination, stigmatisation, Comme la première, cette deuxième revendication est juste recevable et   ne souffre pas contestation. D’un point de vue républicain l’inégalité sur ce point n’est pas concevable.

Troisième revendication, les homosexuels veulent accéder au statut, reconnu aux couples hétérosexuels, de «couples mariés officiellement». 

Cette dernière demande fait débat car pour y faire droit elle nécessite une modification de l’institution du «mariage» qui à ce jour «ne peut être légalement contracté qu'entre deux personnes appartenant l'une au sexe masculin, l'autre au sexe féminin».

mariage pour tous, égalité pour les couples homosexuel, droit de l'enfant, droit à l'enfant, droit des générations futures, égalité citoyenne et républicaine, loi Taubira, Gestation pour autrui, GPA, Procréation médicalement assistée, PMA, Jacques Testart, Pierre Bergé, eugénisme, Humanisme, écologie, Ecologie politique, gouvernement, Homosexuel, Hétérosexuel, discrimination, stigmatisation, Là encore de quoi il s’agit, d’un point de vue très général, d’assurer à tous les citoyens le caractère universel de l’union de deux êtres qui s'aiment avec les mêmes droits et les mêmes devoirs ?

Pourquoi ne pas y faire droit ? Tout en notant tout de même le paradoxe de la demande des homosexuels qui veulent être reconnus à égalité de droit dans le mariage mais qui n’acceptent pas la condition singulière qui est la leur, comme le font ceux qui veulent que l’on reconnaisse le caractère libre de leur union dans le concubinage par exemple?

En tout état de cause, le «mariage pour tous» ne saurait donc, comme cela a été indiqué précédemment, faire l’objet d’un interdit de quelque ordre que ce soit, dès lors qui s’agit d’acter officiellement l’union de deux êtres qui ont décidés de faire couple et le débat pourrait en rester là.

Sauf que le mariage n’est pas qu’un acte qui ne fait que constater l’union entre deux êtres qui ont décidé de vivre ensemble sous le même toit, il donne aussi et conjointement accès «à la parenté» ce que précisément visent à obtenir ceux des homosexuels qui réclament «le mariage pour tous» et que se propose de leur accorder la Loi Taubira si elle était votée au Parlement, à travers l’ «ouverture d’un droit à l’adoption»!

mariage pour tous, égalité pour les couples homosexuel, droit de l'enfant, droit à l'enfant, droit des générations futures, égalité citoyenne et républicaine, loi Taubira, Gestation pour autrui, GPA, Procréation médicalement assistée, PMA, Jacques Testart, Pierre Bergé, eugénisme, Humanisme, écologie, Ecologie politique, gouvernement, Homosexuel, Hétérosexuel, discrimination, stigmatisation, La question fait débat et chaque camp avance à l’appui de ses démonstrations des arguments qu’il juge irréfutables  et qui peuvent ou pas être recevables.

Le développement d’un enfant est-il mieux assuré sous un toit où la mère et le père entre deux séances d’alcoolisme, s’entredéchirent, où le père bat la mère sous ses yeux,  que sous un toit avec deux homosexuels qui prennent soin de lui ?

L’affaire n’est pas tranchée parce que tout simplement la question peut être inversée. L’argument n’est donc pas recevable au nom de l’égalité entre tous, les êtres humains étant tous faillibles par nature qu’ils soient homos ou hétéros.

mariage pour tous, égalité pour les couples homosexuel, droit de l'enfant, droit à l'enfant, droit des générations futures, égalité citoyenne et républicaine, loi Taubira, Gestation pour autrui, GPA, Procréation médicalement assistée, PMA, Jacques Testart, Pierre Bergé, eugénisme, Humanisme, écologie, Ecologie politique, gouvernement, Homosexuel, Hétérosexuel, discrimination, stigmatisation, Quant à la nécessité, pour assurer le développement harmonieux d’un enfant, d’avoir un père et une mère bien identifiés, les conclusions des experts psychiatres sont loin de faire unanimité.

Du coup dans le doute il paraîtrait plus prudent de faire application  du principe de précaution et de ne pas ouvrir un droit à l’adoption dans le cadre du «mariage pour tous»

Mais un train peut en cacher un autre! (2ème partie)

Au-delà de l’accès à l’adoption, dont il généralement reconnu qu’elle est et reste très hypothétique pour les couples homosexuels, la revendication principale de ceux qui réclament  le «mariage pour tous» est le droit au recours à la procréation médicalement assistée (PMA) pour les couples féminins et, au nom du principe d’égalité,  le droit au recours à la gestation pour autrui (GPA) en ce qui concerne les couples masculins.

S’il paraît légitime pour une femme et un homme de vouloir recourir à différents procédés médicaux de mariage pour tous, égalité pour les couples homosexuel, droit de l'enfant, droit à l'enfant, droit des générations futures, égalité citoyenne et républicaine, loi Taubira, Gestation pour autrui, GPA, Procréation médicalement assistée, PMA, Jacques Testart, Pierre Bergé, eugénisme, Humanisme, écologie, Ecologie politique, gouvernement, Homosexuel, Hétérosexuel, discrimination, stigmatisation, nature à permettre d'optimiser la fécondité de leur couple, il est en revanche d’un point de vue humaniste et surtout d’un point de vue écologiste parfaitement paradoxal de défendre la nature et en même temps de laisser la possibilité voir s’ouvrir la porte d’une banalisation de techniques médicales qui forcent le caractère naturel de la vie et qui soulèvent des questions de société et de bioéthiques majeures.

Là très clairement il ne s’agit plus de revendication à l’égalité pour tous mais bien de choix de société et de contradiction majeure !

mariage pour tous, égalité pour les couples homosexuel, droit de l'enfant, droit à l'enfant, droit des générations futures, égalité citoyenne et républicaine, loi Taubira, Gestation pour autrui, GPA, Procréation médicalement assistée, PMA, Jacques Testart, Pierre Bergé, eugénisme, Humanisme, écologie, Ecologie politique, gouvernement, Homosexuel, Hétérosexuel, discrimination, stigmatisation, Ceux qui aujourd’hui pensent en effet que tout est possible, sont en train de préparer un monde où demain les médecins seront transformés en ingénieur du corps humain travaillant à partir de logiciel d’aide au diagnostic et au traitement. 

Un monde curieux  où les hommes et les femmes de demain pourront être issus d’un processus de fabrication à partir d’un catalogue d’éléments type, customisés en fin de gestation.

mariage pour tous, égalité pour les couples homosexuel, droit de l'enfant, droit à l'enfant, droit des générations futures, égalité citoyenne et républicaine, loi Taubira, Gestation pour autrui, GPA, Procréation médicalement assistée, PMA, Jacques Testart, Pierre Bergé, eugénisme, Humanisme, écologie, Ecologie politique, gouvernement, Homosexuel, Hétérosexuel, discrimination, stigmatisation, Poussées par "l'hybris" de quelques savants fous au service d’un argent qui ne s’embarrasse pas de scrupules, la marchandisation généralisée, la technique et la technologie finiront à ce rythme par tout submerger.

La vie, la nature mais également l'homme dans sa dignité et sa respectabilité seront les prisonniers d’un système entièrement artificiel, froid désenchanté et dépourvu de surprise. Un monde abominablement technicisé et informatisé.

Une femme n'est pas un ventre à louer pour permettre à des homosexuels masculins de se payer une filiation à travers une opération qui ne relève que de la technique sans passer par l’acte personnel que la nature a conçu pour permettre aux humains de perpétuer leur espèce.

mariage pour tous, égalité pour les couples homosexuel, droit de l'enfant, droit à l'enfant, droit des générations futures, égalité citoyenne et républicaine, loi Taubira, Gestation pour autrui, GPA, Procréation médicalement assistée, PMA, Jacques Testart, Pierre Bergé, eugénisme, Humanisme, écologie, Ecologie politique, gouvernement, Homosexuel, Hétérosexuel, discrimination, stigmatisation, "Louer son ventre pour faire un enfant ou louer ses bras pour travailler à l'usine, quelle différence?"(*) 

Un ventre ça se loue comme des bras explique, Pierre Berger à un journaliste! Quel mépris à l’endroit des femmes !!!

A quand, dans le monde de l’égalité pour les homosexuels de Pierre Bergé, le catalogue des 100 bambins en promo de Noël, les cliniques privées et les femmes-ateliers pour les produire?

mariage pour tous, égalité pour les couples homosexuel, droit de l'enfant, droit à l'enfant, droit des générations futures, égalité citoyenne et républicaine, loi Taubira, Gestation pour autrui, GPA, Procréation médicalement assistée, PMA, Jacques Testart, Pierre Bergé, eugénisme, Humanisme, écologie, Ecologie politique, gouvernement, Homosexuel, Hétérosexuel, discrimination, stigmatisation, Des bébés «comme vous ne les avez jamais rêvés» ! Chacun peut imaginer le contenu des prochaines pubs à la télé quand des Pierre Berger se retrouveront aux manettes de la société.

Lorsque les vannes seront ouvertes rien n'arrêtera le flot de l'inventivité créatrice des machines à «Fric sans Frontière».

Il faut bien être conscient que la GPA ou la PMA et l’eugénisme qui, à coup sûr, découlera de la mariage pour tous, égalité pour les couples homosexuel, droit de l'enfant, droit à l'enfant, droit des générations futures, égalité citoyenne et républicaine, loi Taubira, Gestation pour autrui, GPA, Procréation médicalement assistée, PMA, Jacques Testart, Pierre Bergé, eugénisme, Humanisme, écologie, Ecologie politique, gouvernement, Homosexuel, Hétérosexuel, discrimination, stigmatisation, libéralisation de la mise en œuvre de ces techniques, constituent les prémisses d’un monde où les plus forts et les plus libres, parce que les plus riches, imposeront aux «epsilons» un modèle de société où les valeurs de l’humanisme se seront évanouies et où l’artificialisation totale de la nature sera la figure imposée.

C’est tout ce à quoi cette méchante farce d’un prétendu droit à l’enfant qu’il faudrait accorder aux homosexuels au nom de l’égalité de tous les citoyens dans la république est en train de nous engager.

Le droit à l'enfant est une fiction surtout lorsqu’il est posé dans les termes où veulent le poser les partisans du «mariage pour tous» ! Et puis de quel droit à l’enfant parle-t-on au moment où sur la planète l’éclatement de la démographie constitue une menace écologique majeure.

En revanche, le droit des enfants est lui une réalité incontournable en particulier lorsqu'il s'agit pour eux d’abord de savoir d'où ils viennent – de quel père et de quelle mère biologiques sont-ils les enfants ? – et ensuite du droit à ne pas naître dans un monde sans âme et sans perspective humaine.

Il est étonnant que des écologistes au gouvernement en soient à défendre l’usage de la PMA et de la GPA pour satisfaire des droits auquel la nature pourvoie de façon biologiquement normale.

Ce choix des écologistes au gouvernement est totalement incompréhensible et inconséquent. Toute cette histoire ne constitue pas une avancée mais marquera  à terme, au contraire, un recul de civilisation essentiellement dû à une utilisation perverse du progrès scientifique de la technique.

mariage pour tous, égalité pour les couples homosexuel, droit de l'enfant, droit à l'enfant, droit des générations futures, égalité citoyenne et républicaine, loi Taubira, Gestation pour autrui, GPA, Procréation médicalement assistée, PMA, Jacques Testart, Pierre Bergé, eugénisme, Humanisme, écologie, Ecologie politique, gouvernement, Homosexuel, Hétérosexuel, discrimination, stigmatisation, Le professeur Jacques Testart, qui en 1982 a permis la naissance du premier bébé éprouvette crie aujourd’hui au casse-cou, il a raison.

Rappelons que la GPA est interdite dans notre pays. Il est en effet précisé dans l'article 16-7 du code civil que "toute convention portant sur la procréation ou la gestation pour le compte d'autrui est nulle".

De plus l'article 227-12 du code pénal prévoie de sanctionner d'une peine de six mois d'emprisonnement et de 7 500 € d'amende "le fait de s’entremettre une personne ou un couple désireux d’accueillir un enfant et une femme acceptant de porter en elle cet enfant en vue de le leur remettre".

mariage pour tous, égalité pour les couples homosexuel, droit de l'enfant, droit à l'enfant, droit des générations futures, égalité citoyenne et républicaine, loi Taubira, Gestation pour autrui, GPA, Procréation médicalement assistée, PMA, Jacques Testart, Pierre Bergé, eugénisme, Humanisme, écologie, Ecologie politique, gouvernement, Homosexuel, Hétérosexuel, discrimination, stigmatisation, Vendredi dernier une circulaire  rédigée par le ministère de la justice va désormais rendre plus facile la délivrance de certificats de nationalité française aux enfants nés de mère porteuse à l'étranger.

En d’autre terme d’ores et déjà sont créées les conditions pour plus tard justifier la régularisation d’une pratique des hommes de recourrir à des mères porteuses à l’étranger en vue d'assurer leur filiation.

La folle machine est lancée et pour l’heure cette affaire c’est «chronique annoncée de  dégâts futurs assurés».

Aurons-nous encore suffisamment de lucidité pour prendre la mesure de la voie dans laquelle notre société est en train de s’engager?

mariage pour tous, égalité pour les couples homosexuel, droit de l'enfant, droit à l'enfant, droit des générations futures, égalité citoyenne et républicaine, loi Taubira, Gestation pour autrui, GPA, Procréation médicalement assistée, PMA, Jacques Testart, Pierre Bergé, eugénisme, Humanisme, écologie, Ecologie politique, gouvernement, Homosexuel, Hétérosexuel, discrimination, stigmatisation, Il ne faut bien sur jamais cesser d’espérer au retour d’une raison enfin repositionnée au juste milieu des possibilités pour les hommes de rester à leur juste place dans le champ immense du phénomène de la vie

Cette question du mariage pour tous méritait d’être débattue dans un cadre plus large pour lui donner sa véritable dimension.

En cantonnant cette affaire à la seule question de l’égalité citoyenne et républicaine pour les homosexuels, question légitime au demeurant, le gouvernement fait passer notre communauté nationale à côté d’un débat éthique important pour le droit des générations futures.

(*) source: http://www.marieclaire.fr/,pierre-berge-pma-gpa-louer-son...

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu