Avertir le modérateur

09/11/2012

Le jeu minable des parlementaires et ministres d'EELV!

Invité de Radio classique le Sénateur "Europe Ecologie-2148560_photo-1346664405570-1-0_640x280.jpgLes Verts » Jean-Vincent Placé d’EELV a déclaré «Nous nous posons la question de savoir ce que nous faisons au sein du gouvernement».

Le chef de file des Verts au Sénat est coutumier de ce genre de sorties dont il use et abuse depuis que lui et ses amis ont réussi, grâce à Martine Aubry, la mise en examen de l'amiante, et Laurent Fabius, à s’incruster dans la majorité présidentielle et à tirer postes et avantages.

Aujourd’hui le Sénateur de l’Essonne, qui n’a pas réussi à devenir ministre de l’Intérieur, a fait le choix de pourrir la vie du gouvernement. C’est imbécile, irresponsable et inacceptable.

hollande-interview-jpg-jpg-641671-jpg_439443.jpgQu’espère-t-il ? Pousser le rapport de force dans le cadre d’un prochain remaniement ministériel ? Si c’est le cas, alors c’est bien mal joué car cette fois François Hollande n’est plus sous la pression électorale d’une campagne au résultat incertain.

Face à une UMP particulièrement dure, rapide à s’engouffrer dans la moindre brèche et à réagir – Sainte 1678135_3_1c9b_valerie-pecresse-jeudi-29-mars-a-paris_d2403c90fddcb2d9827c6b28fcdd960a.jpgValérie des Yvelines  ne glose-t-elle pas déjà sur « la très grande fragilité de la majorité hétéroclite de François Hollande» – le Président de la République, à n’en pas douter, n’hésitera pas cette fois à trancher.

C’est que la situation globale du Pays impose une ligne politique claire, un exécutif fort pour l’appliquer, une majorité parlementaire solide et cohérente pour le soutenir.

Les dernières dispositions adoptées par le gouvernement 4708717.jpgAyrault qui prennent totalement à contre-pied une opposition qui ne sait plus comment concilier responsabilité nationale et résolution de ses débats internes vont dans le bon sens y compris s’agissant des objectifs des écologistes. Le maintien du refus d’exploiter les gaz de schiste y répond de façon positive.

Louis Gallois, les Industriels et le Medef y étaient pourtant très attachés, François Hollande ne les a pas suivis. Que faut-il de plus comme gage à Jean-Vincent Placé et autres défoncés de l’ego – François  de Rugy, Cécile Duflot, Noël Mamère et Pascal Canfin – pour être satisfaits ?

Les déclarations de Jean-Vincent Placé, qui rivalise dans l’opprobre à l’encontre du gouvernement avec Noël Mamère l’autre ingrat des Verts, viennent à contre-courant des défis auxquels l’économie de notre pays est exposée.

elus-communistes_scalewidth_630.jpgElles participent d’une connivence non avouée mais réelle d’EELV avec l’UMP et le PCF qui, contre tout esprit de responsabilité à l’égard de l’intérêt général, fragilise les chances de réussite du gouvernement.

A ce jeu minable EELV en ne faisant pas taire le Sénateur « Placégo », mais aussi les champions de la surenchère – le patron des Verts est aux abonnés absents – c’est l’Ecologie Politique dans son ensemble qui est décrédibilisée dans l’esprit des citoyens qui attendent aussi des mesures favorables à l’emploi.

Les citoyens électeurs en général, les écologistes en particulier, n’en peuvent plus de devoir être représentés par des "guignols" qui ne pensent qu’à se « goinfrer de postes ministériels, de mandats électifs à gros budgets et d’avantages matériels personnels, » et à «trainer dans les médias» leur minable carcasse suant "ambition et traitre opportunisme".

Ils veulent avoir des représentants solides courageux et responsables.

Faute d’obtenir cela la sanction citoyenne risque d’être lourde très lourde pour tous ceux qui auront contribué 465935.jpgau désordre démocratique soit en appelant désormais à la rue, l’UMP, soit en constituant des majorités de blocage contre-nature, le PCF, soit en dénigrant la politique du gouvernement EELV.

 

25/03/2012

Présidentielles 2012: Ca suffit, Eva Joly doit partir!

Après les tueries de Toulouse et de Montauban, Nicolas Sarkozy s’est empressé d’annoncer un train de mesures pour lutter contre le terrorisme. Mesures qu’il aurait pu durant les cinq années de son mandat soumettre à la réflexion de la représentation nationale. Chacun aura compris, il n’a pas fallu très longtemps pour que le naturel de notre Président reprenne le dessus.

Eva Joly, Ecologie Politique, PS, Bruno Leroux, 3ème pilier, François Hollande, Les Verts, EE-Les Verts, Nicolas Sarkozy, Marine Lepen, Légalisation du cannabis, Toulouse, Montauban, Roubaix,Il en est de même avec Eva Joly dont le naturel ne l’a jamais quittée depuis le début de cette campagne présidentielle.

Vendredi dernier, la candidate des Verts, qui peine à se dégager des basses eaux sondagières où elle n’en finit pas de stagner, entraînant avec elle toute l’Ecologie Politique, Eva Joly donc, a cru bon de faire aux Français cette proposition «fumante»: légaliser le cannabis pour saper « l’économie parallèle à la base » et ainsi lutter contre le trafic d’armes.

Précisant que cette légalisation serait «un premier stade qui permettrait de régler beaucoup de problèmes dans nos cités de banlieue».

Eva Joly, Ecologie Politique, PS, Bruno Leroux, 3ème pilier, François Hollande, Les Verts, EE-Les Verts, Nicolas Sarkozy, Marine Lepen, Légalisation du cannabis, Toulouse, Montauban, Roubaix,Expliquer aux Français que légaliser le cannabis, cette herbe sois disant «inoffensive » – qui détruit les neurones des jeunes cerveaux, qui empêche toute forme de réflexion lucide, qui conduit ses usagers à des comportements suicidaires – pour régler le problème des banlieues, est au mieux la proposition d’une candidate démagogique qui ne sait plus quoi dire pour faire du buzz et exister, au pire l’expression d’une politicienne totalement incompétente, dangereuse et à côté de la plaque.

On pourrait d’ailleurs même en finir presque par se demander si Eva Joly – dont le 1er meeting de campagne s’est déroulé à Roubaix – n’a pas choisi dans la dernière ligne droite avant le 1er tour de donner du grain à moudre à Nicolas Sarkozy et à Marine Lepen pour faire battre la gauche et le centre.

Cette attitude, de bourdes à répétition, est suicidaire pour l’Ecologie Politique et pour l’alternance démocratique qu’une majorité de Français espèrent. Eva Joly doit se retirer. Le plus vite sera le mieux. Ça suffit !

Eva Joly, Ecologie Politique, PS, Bruno Leroux, 3ème pilier, François Hollande, Les Verts, EE-Les Verts, Nicolas Sarkozy, Marine Lepen, Légalisation du cannabis, Toulouse, Montauban, Roubaix,François Hollande par la voix de son porte-parole Bruno Leroux, depuis la Corse, a immédiatement fait savoir que la proposition de la candidate Verte n’est en aucun cas une « proposition de François Hollande », faisant remarquer que la « question ne figure pas dans l’accord signé avec les Verts ».

D’un point de vue plus général, les sorties dévastatrices d’Eva Joly, les accords passés entre quelques apparatchiks, aux Eva Joly, Ecologie Politique, PS, Bruno Leroux, 3ème pilier, François Hollande, Les Verts, EE-Les Verts, Nicolas Sarkozy, Marine Lepen, Légalisation du cannabis, Toulouse, Montauban, Roubaix,dents longues, du parti vert et la première secrétaire du PS qui ont placé l’écologie politique sous tutelle, montrent la nécessité impérieuse de voir émerger une force écologiste autonome, crédible, lucide et réaliste en capacité de dialoguer avec la prochaine majorité présidentielle.

Cette force politique, autonome, réaliste et responsable, est nécessaire parce que pour les cinq prochaines années il faudra que s’établisse un partenariat constructif avec l’Ecologie Politique comme 3ème pilier indispensable et complémentaire des piliers économique et social pour assurer à notre Pays une gouvernance équilibrée et durable.

21/03/2012

Massacres de Toulouse et de Montauban: Eva Joly est ridicule!

 

EVA JOLY, Les VERTS, EE-LV, Europe-Ecologie-Les Verts, Nicolas Sarkozy, Claude Guéant, François Hollande, RAID, Al-Qaïda, République, Mahamed Merah, Toulouse, Montauban,La candidate des Verts à l’élection présidentielle, prenant la parole dans le cadre des massacres de Toulouse et de Montauban, est en train faire la démonstration qu’elle n’est pas à la hauteur.

En pleine opération de capture du terroriste salafiste Mohamed EVA JOLY, Les VERTS, EE-LV, Europe-Ecologie-Les Verts, Nicolas Sarkozy, Claude Guéant, François Hollande, RAID, Al-Qaïda, République, Mahamed Merah, Toulouse, Montauban,Merah, au moment où les familles en deuil enterrent leurs morts lâchement et sauvagement assassiné, où le Chef de l’Etat vient leur apporter le soutien et le réconfort de la République, Eva Joly a fait le choix de la parole critique inconvenante, déplacée en la circonstance d’une totale incompétence politique.

Que Madame la Juge candidate estime que les propos de EVA JOLY, Les VERTS, EE-LV, Europe-Ecologie-Les Verts, Nicolas Sarkozy, Claude Guéant, François Hollande, RAID, Al-Qaïda, République, Mahamed Merah, Toulouse, Montauban,Nicolas Sarkozy candidat et de l’actuel ministre de l’intérieur, Claude Guéant son fidèle soutien, aient pu prononcer « des discours discriminants et stigmatisants » lors de leurs dernières interventions de campagne personne ici ne le lui reprocher.

Mais aujourd’hui dans les circonstances présentes les limites EVA JOLY, Les VERTS, EE-LV, Europe-Ecologie-Les Verts, Nicolas Sarkozy, Claude Guéant, François Hollande, RAID, Al-Qaïda, République, Mahamed Merah, Toulouse, Montauban,de la décence sont dépassées. Eva Joly se trompe de tempo, se trompe de sujet, se trompe de positionnement. Bref Eva Joly sur cette intervention média est ridiculement à côté de la plaque elle n’a plus sa place dans cette campagne présidentielle où son incompétence est en train de finir de décrédibiliser l’Ecologie politique.

De plus, à quel citoyen de la République Eva Joly veut faire croire que les « discours discriminants et stigmatisants », selon elle, ont été pour une part quelconque dans les décisions du tueur terroriste de mener ses actes ignobles contre des victimes innocentes qui ne demandaient qu’à continuer de vivre.

Celui-ci d’ailleurs n’a pas caché, lors des échanges qu’il a eu avec les négociateurs  du Raid le fond de ses motivations. Cet homme de 24 ans n’a pas assassiné des soldats, des enfants et un rabbin au prétexte qu’il se sentait stigmatisé.

EVA JOLY, Les VERTS, EE-LV, Europe-Ecologie-Les Verts, Nicolas Sarkozy, Claude Guéant, François Hollande, RAID, Al-Qaïda, République, Mahamed Merah, Toulouse, Montauban,Non cet homme est tueur en mission, un « djihadiste-salafiste » qui se revendique d'al-Qaida qui s’est entrainé à tuer dans des camps au Pakistan et en Afghanistan et qui par ses actes, de son propre aveu, a voulu attirer l’attention de l’opinion publique sur «le sort des Palestiniens, la présence militaire française en Afghanistan et l'interdiction du voile intégral».

Mohamed Merah, qui aurait planifié d’autres meurtres, «n'exprime aucun regret», sinon de «ne pas avoir fait plus de victimes», et se glorifie d'avoir «mis la France à genoux», a indiqué le procureur.

EVA JOLY, Les VERTS, EE-LV, Europe-Ecologie-Les Verts, Nicolas Sarkozy, Claude Guéant, François Hollande, RAID, Al-Qaïda, République, Mahamed Merah, Toulouse, Montauban,Que cela plaise ou pas à Eva Joly il faut savoir reconnaître en dehors de tout esprit partisan que le Chef de l’Etat, son Ministre de l’Intérieur et les services concernés ont été à la hauteur de la très difficile tâche qu’ils avaient chacun à accomplir. Tout le reste n’est que polémique inutile qui ne grandit pas ceux qui s’y prêtent.

Parmi les candidats engagés dans cette campagne EVA JOLY, Les VERTS, EE-LV, Europe-Ecologie-Les Verts, Nicolas Sarkozy, Claude Guéant, François Hollande, RAID, Al-Qaïda, République, Mahamed Merah, Toulouse, Montauban,présidentielle il convient également signaler les propos justes de François Hollande qui a dit la nécessité pour tous de privilégier, face aux évènements qui accablent le pays, un climat d’union nationale par delà les divergences ajoutant fermement «la lutte contre le terrorisme doit être menée sans relâche».

C’est la posture que nous aurions aimé voir chez Eva Joly.

EVA JOLY, Les VERTS, EE-LV, Europe-Ecologie-Les Verts, Nicolas Sarkozy, Claude Guéant, François Hollande, RAID, Al-Qaïda, République, Mahamed Merah, Toulouse, Montauban,Ce faisant elle aurait été à la hauteur des graves événements que subit notre pays dont la violence assassine a touché de plein fouet plusieurs familles innocentes qui souffrent et qui sont loin des mesquines attaques de meetings électoraux.

Ainsi Eva Joly serait apparue comme une écologiste lucide, réaliste et responsable.

12/10/2011

Algues Vertes et Gaz de schiste! Rien à attendre de l'UMP

Le décret qui vise au relèvement des plafonds d’épandage d’azote dans les exploitations agricoles vient d’être publié au ce mardi 11 octobre 2011 au Journal officiel.

Algues vertes, Bretagne, Littoral breton, Nathalie Kossusco-Morisset, Bruno Lemaire, Estuaire du Gouessant, INERIS, Plafonds d'épandages, Normes Nitrates, Azote organiques, Eaux et Rivières de Bretagne, Littoral Breton, PS, Parti de Gauche, Les Verts, UMP, Nouveau Centre, Modem, Parti Radical Valloisien, Nicolas Sarkozy, Gaz de schiste,Ce décret signé par Nathalie Kossusco-Morisset et Bruno Lemaire respectivement ministre de l’Ecologie et Ministre de l’Agriculture va, selon Eau & Rivières de Bretagne « permettre d’augmenter de 20% les quantités d’azote organique épandues sur les sols ».

Le nouveauAlgues vertes, Bretagne, Littoral breton, Nathalie Kossusco-Morisset, Bruno Lemaire, Estuaire du Gouessant, INERIS, Plafonds d'épandages, Normes Nitrates, Azote organiques, Eaux et Rivières de Bretagne, Littoral Breton, PS, Parti de Gauche, Les Verts, UMP, Nouveau Centre, Modem, Parti Radical Valloisien, Nicolas Sarkozy, Gaz de schiste, décret prend en compte désormais dans le calcul des surfaces épandables, les « surfaces à proximité des cours d’eau, du littoral, des tiers » qui jusqu’à présent en étaient exclues.

Il faut se souvenir qu’en Bretagne la bataille contre les algues vertes est vive. La Bretagne « c’est trois millions d’habitants et treize millions de cochons »  indiquait un militant d’Eau & Rivières de Bretagne qui met en cause l’agriculture intensive.

Il est vrai que cette région contribue à hauteur de 60% des cochons, 40% de la volaille et 30% des bovins de la production nationale totale. 

Au delà des pollutions environnementales générées par l’épandAlgues vertes, Bretagne, Littoral breton, Nathalie Kossusco-Morisset, Bruno Lemaire, Estuaire du Gouessant, INERIS, Plafonds d'épandages, Normes Nitrates, Azote organiques, Eaux et Rivières de Bretagne, Littoral Breton, PS, Parti de Gauche, Les Verts, UMP, Nouveau Centre, Modem, Parti Radical Valloisien, Nicolas Sarkozy, Gaz de schiste,age des déjections animales, chargées en azote organiques et autres pesticides et antibiotiques, qui produisent une prolifération d’algues vertes, la pression est désormais montée d’un cran pour devenir une réelle question sanitaire.

Il est en effet acquis, depuis la parution en aout 2009 d’un rapport de l’INERIS – Institut National de l’Environnement et des Risque – que la décomposition des algues vertes provoque l’émanation de gaz toxiques dangereux : « la quantité de gaz toxiques peut dans certains cas dépasser la dose mortelle ». Depuis, la mort de sangliers dans l’estuaire du Gouessant en juillet 2011 est venue corroborer cette conclusion du rapport.

Au printemps 2011 le projet de décret de relèvement des taux d’épandage, avait soulevé la colère des associations de protection de l’environnement qui dénonçaient l’incohérence de ce projet avec le plan de lutte contre la prolifération des algues vertes entériné par le Conseil des ministres en février 2010 pour lequel une enveloppe de crédit de 134 millions d’euros pour la période 2010-2014 dont 40 millions pour l’année 2010-2011.

Déjà en 2007 la France avait été menacée par la Cour de Justice Européenne d’une amende de 28millions d’euros assorties d’astreintes journalières de 117000 euros pour dépassement des normes nitrates sur neuf captage d’eau en Bretagne. Bruxelles avait à l’époque suspendu les poursuites après que les autorités françaises se soient engagées sur un plan d’action à 5 ans qui comportait notamment une réduction de 30% des apports en nitrates – organiques et minéraux – dans les zones concernées.

Alors qu’aujourd’hui,  la commission européenne, alertée par les association de protection de l’environnement,  exige de la France, dans une lettre en date du 17 juillet 2011, qu’elle fournisse des explications sur sa politique de prévention en matière de prolifération des algues vertes, on ne peut que s’interroger sur les motivations qui sous-tendent ce choix de relèvement des plafonds d’épandages qui mécaniquement conduiront à une augmentation des rejets d’azote organique dans les milieux naturels.

Algues vertes, Bretagne, Littoral breton, Nathalie Kossusco-Morisset, Bruno Lemaire, Estuaire du Gouessant, INERIS, Plafonds d'épandages, Normes Nitrates, Azote organiques, Eaux et Rivières de Bretagne, Littoral Breton, PS, Parti de Gauche, Les Verts, UMP, Nouveau Centre, Modem, Parti Radical Valloisien, Nicolas Sarkozy, Gaz de schiste,Le poids du lobby agricole a-t-il finit par imposer ses vues à 7 mois des élections présidentielles où Nicolas Sarkozy – le président qui considère que les écologistes sont des intégristes – sera candidat à sa succession ?

On peut le croire tant il y a d’incohérence à d’un côté dépenser les deniers publics pour réduire une pollution et de l’autre à prendre des décisions qui ne feront que l’accroître.

Il est sur que demain les Associations de protection de l’environnement de Bretagne ne manqueront pas de mener partout où elles seront entendues les actions de nature à porter un coup d’arrêt définitif à ce mal qui ronge le littoral breton et qui n’est pas sans effet sur la qualité des eaux.

Dernière minute : Gaz et huile de schiste

Comme une mauvaise nouvelle ne vient jamais seule l’on apprend de source AFP que l’Assemblée nationale vient de repousser une proposition de loi soumise par le PS, les Verts, le PCF et le Parti de Gauche pour interdire en France toute exploitation ou exploration des gaz de schiste.

Cette proposition de loi a été retoquée par 269 voix contre 191 par l’UMP et le Nouveau Centre qui ont considéré qu’elle était inutile après le vote en juillet 2011 de la loi qui interdit la seule technique connue à ce jour pour l’extraction des huile et gaz de schiste, technique dite de fracturation hydraulique.

Algues vertes, Bretagne, Littoral breton, Nathalie Kossusco-Morisset, Bruno Lemaire, Estuaire du Gouessant, INERIS, Plafonds d'épandages, Normes Nitrates, Azote organiques, Eaux et Rivières de Bretagne, Littoral Breton, PS, Parti de Gauche, Les Verts, UMP, Nouveau Centre, Modem, Parti Radical Valloisien, Nicolas Sarkozy, Gaz de schiste,La prositions soumise au vote de ce mardi portait sur l’interdiction d’explorer et d’exploiter des hydrocarbures non conventionnels, à définir la notion d’hydrocarbures non conventionnels, d’en abroger les permis exclusifs de recherche accordés et d’assurer une meilleure visibilité du code minier.

Sur ce dossier comme sur celui des algues vertes, le gouvernement et les partis du Chef de l’Etat – l’UMP et le Nouveau Centre – continuent de mener à l’encontre de la protection de l’environnement une politique conservatrice de mépris archaïque.

Algues vertes, Bretagne, Littoral breton, Nathalie Kossusco-Morisset, Bruno Lemaire, Estuaire du Gouessant, INERIS, Plafonds d'épandages, Normes Nitrates, Azote organiques, Eaux et Rivières de Bretagne, Littoral Breton, PS, Parti de Gauche, Les Verts, UMP, Nouveau Centre, Modem, Parti Radical Valloisien, Nicolas Sarkozy, Gaz de schiste, Corine LepageIl serait par ailleurs utile que les Centristes non inféodés et les Radicaux Valoisiens donnent de la voix sur le sujet dont Corine Lepage a su se saisir avec force.  

 

28/09/2011

AG du MEI: Scandaleux, honteux et indigne !

 

L'assembléMEI, Mouvement des Ecologistes Indépendants, Europe-Ecologie les Verts, Les Verts, Ecologie Politique, Projet de l'Ecologie Politique, Indépendance de l'Ecologie Politique, Parti Socialiste, la Gauche, Antoine Waechter, e générale du Mouvement Ecologiste Indépendant s'est tenue le 24 septembre à Paris dans des conditions les plus détestables.

La politique d’Antoine Waechter, président sortant, a été très vivement contestée par un front uni d’adhérents venus pour dire « Non » à sa réélection à la tête du Mouvement et pour proposer une alternative.

Ces opposants ont d’abord mis en cause un exercice clanique du pouvoir waechterien au sein des instances, l’absence de concertation et de transparence et le non respect des décisions prises dans les conseils nationaux. Rejetant les pratiques instaurées en Alsace, ils se sont unanimement prononcés pour la mise en place d’une direction collégiale entièrement tournée vers une participation active de l’ensemble des adhérents.

MEI, Mouvement des Ecologistes Indépendants, Europe-Ecologie les Verts, Les Verts, Ecologie Politique, Projet de l'Ecologie Politique, Indépendance de l'Ecologie Politique, Parti Socialiste, la Gauche, Antoine Waechter, Dans un deuxième temps l’orientation  politique «à gauche» retenue par le président sortant – approuvée par seulement une toute petite centaine d’adhérents sur les 700 revendiqués – a fait l’objet d’une très vive critique.

Il a notamment été reproché à Antoine Waechter sa décision de renoncer à la ligne fondatrice d’Indépendance du MEI.

Le partenariat, dont personne ne connaît les conditions, engagé par Antoine Waechter avec Europe Ecologie les Verts a également été mis en cause.

MEI, Mouvement des Ecologistes Indépendants, Europe-Ecologie les Verts, Les Verts, Ecologie Politique, Projet de l'Ecologie Politique, Indépendance de l'Ecologie Politique, Parti Socialiste, la Gauche, Antoine Waechter, Les opposants critiques considèrent, en effet, que la traditionnelle Indépendance du Mouvement a été remplacée par une allégeance aux tenants d’une écologie de gauche – celle d’Europe-Ecologie-les Verts – faux nez d’un Parti socialiste hégémonique bien loin des valeurs du projet de l’Écologie Politique.

L’envoi aux organisateurs de la primaire EE-Les Verts d’un fichier d’adhérents du MEI sans leur accord et sans l’accord du Conseil National du Mouvement a fait l’objet de reproches acerbes, d’autant plus véhéments que ce fichier n’a même pas été communiqué aux candidats à la Présidence du MEI.

De nombreux «historiques» du Mouvement se sont élevés avec force et ont été jusqu’à demander le départ d’Antoine Waechter du Mouvement lors de la présentation du rapport moral et du rapport d’activité.

Cette assemblée générale, entachée d’un grand nombre irrégularités – convocation des adhérents, rejet arbitraire de pouvoirs, absence de liste d’émargement en début de séance…….. – a vu un Antoine Waechter se comporter comme il ne sied ni à un président de mouvement républicain et démocrate, ni à un écologiste soucieux de pacifisme.

MEI, Mouvement des Ecologistes Indépendants, Europe-Ecologie les Verts, Les Verts, Ecologie Politique, Projet de l'Ecologie Politique, Indépendance de l'Ecologie Politique, Parti Socialiste, la Gauche, Antoine Waechter, Ne supportant pas, par exemple, de devoir répondre à un rappel aux statuts, Antoine Waechter, hurlant, a menacé un militant «en fauteuil roulant». «Je vais te sortir» lui a-t-il dit, puis se ravisant et quittant la salle en vociférant «je vais appeler la police pour qu’ils te sortent»!  Cette attitude non maitrisée a été fort justement condamnée par de nombreux participants présents. Tout ceci fut scandaleux, honteux et indigne.

Dans cette ambiance lourde et détestable, 45 % des adhérents –  autorisés à voter par une commission aux ordres et sous contrôle du Président et de son Secrétaire National – se sont prononcés contre la réélection d’Antoine Waechter à la tête du MEI. 

Ce résultat marque en fait que sans les «tripatouillages», opérés par une commission de validation des pouvoirs de vote «aux ordres», Antoine Waechter est aujourd’hui bel et bien minoritaire au MEI.

Scandalisés par les nombreuses irrégularités et la violence des propos échangés – dont il faut rappeler qu’ils ont été tolérés par un président en charge des travaux de l’assemblée générale complice – n’en pouvant plus, les opposants se sont résignés à quitter la salle, laissant Antoine Waechter et ses affidés face à leurs responsabilités.

MEI, Mouvement des Ecologistes Indépendants, Europe-Ecologie les Verts, Les Verts, Ecologie Politique, Projet de l'Ecologie Politique, Indépendance de l'Ecologie Politique, Parti Socialiste, la Gauche, Antoine Waechter, Un recours en annulation devant les juridictions compétentes de la République va être lancé dans les jours qui viennent. De plus, il se prépare une saisine des administrations «ad hoc» concernant la gestion financière et administrative du MEI.

Autant dire qu’Antoine Waechter, sourd depuis octobre 2010, à toute proposition de conciliation et d’apaisement, a choisi ce samedi 24 septembre 2011 de prendre le risque incroyable de saborder le seul mouvement garant, en France, de l’Indépendance du projet de l’Écologie Politique.

Le Mouvement des Ecologistes Indépendants né en 1994, à l’initiative d’Antoine Waechter, d’une scission du parti Vert qui avait choisit une ligne d’orientation politique à gauche est devenu un champ de ruines. Antoine Waechter n’est plus waechterien, la dynamique propre de l’Indépendance du Projet de l’Ecologie Politique doit maintenant être relevée.

MEI, Mouvement des Ecologistes Indépendants, Europe-Ecologie les Verts, Les Verts, Ecologie Politique, Projet de l'Ecologie Politique, Indépendance de l'Ecologie Politique, Parti Socialiste, la Gauche, Antoine Waechter, N’en déplaise à tous ceux qui ont œuvré à vouloir la détruire des femmes et des hommes fidèles à cet esprit d’Indépendance sont debout bien décidés à ne rien lâcher.

 

20/09/2011

Nucléaire: Qui ment Besson ou Joly ?

Eva Joly, Eric Besson, François Mittérand, Parti Socialiste, EE-Les Verts, Angela MERKEL, Energies renouvelables, AIEA, Fukushima,Eric Besson, s’en est pris lundi à Eva Joly – la candidate à la présidentielle des écologistes de gauche –  l’accusant de mensonge ou d’incompétence.

 

 

«  Eva Joly soit ment, soit se trompe tellement lourdement que c’est une faute professionnelle insensée, quand elle affirme régulièrement que l’on peut remplacer le parc nucléaire existant par des parcs d’éoliennes »  a indiqué à l’AFP l’ancien cadre socialiste aujourd’hui ministre du « nucléocrate » Nicolas Sarkozy qui de son côté ne rate jamais une occasion pour dire sa haine des écologistes qu’il qualifie d’intégriste.

 

« Je ne sais pas quelle est la part de mensonge et quelle est la part d’incompétence, mais là c’est grave. On ne peut pas dire cela »  s’est lâché le « ministre-toutou de Sarkozy »  à Vienne où a débuté ce lundi la réunion annuelle de l’AIEA – Agence internationale de l’Energie Atomique – qui se tient pour la première fois depuis la catastrophe de FUKUSHIMA.

 

Eva Joly, Eric Besson, François Mittérand, Parti Socialiste, EE-Les Verts, Angela MERKEL, Energies renouvelables, AIEA, Fukushima,Eva Joly considère que la France peut sortir du nucléaire en 20 ou 25 ans. Au nom de quelle démonstration crédible Eric Besson s’autorise-t-il à la traiter de menteuse ou d’incompétente ?

 

Rappelons qu’en Mai dernier Angela Merkel  vient a décidé que l’Allemagne sortirait du nucléaire dans des délais courts.

 

Eva Joly, Eric Besson, François Mittérand, Parti Socialiste, EE-Les Verts, Angela MERKEL, Energies renouvelables, AIEA, Fukushima,A la différence d’Eric Besson et de Nicolas Sarkozy, la chancelière allemande s’est engagée sur une stratégie forte qui prévoie : un objectif global de baisse de 10% de la consommation d’électricité et une montée en puissance plus rapide des énergies renouvelables dont la part va passer de 30 à 35%.

 

Le tout est assorti de mesures d’accompagnement pour les secteurs forts consommateurs en énergie ainsi que des actions d’isolation d’immeubles anciens. De plus Berlin s’est engagé dans le même temps à ne pas renoncer à ses objectifs de réduction de gaz a effet de serre de 40% d’ici à 2020.

 

Siemens un des grands de la construction électrique allemande vient de son côté d’annoncer tout récemment qu’il se retirait des activités nucléaires.

 

Il est donc possible de sortir du Nucléaire tant en terme de production d’énergie qu’au plan industriel de construction d’équipements dès lors que la volonté politique de le faire existe chez les dirigeants concernés.

 

Eva Joly, Eric Besson, François Mittérand, Parti Socialiste, EE-Les Verts, Angela MERKEL, Energies renouvelables, AIEA, Fukushima,En France, le puissant lobby des ingénieurs du corps des mines fait encore la loi, soutenu qu’il est par les politiques des deux bords dont le moins que l’on puisse dire est qu’ils manquent sérieusement de courage ou tout simplement qu’ils entendent, comme le fait Nicolas Sarkozy, maintenir notre pays sur un marché que les autres pays développés sont en train de déserter.

 

Plutôt que d’annoncer la vérité ils mentent et cachent avec soin les réalités de cette filière nucléaire qui est sale, dangereuse, chère et dont on peut envisager de se passer.

 

Alors qui ment ? Eva Joly ou Eric Besson ? A chacun de s’informer, la vérité est bout de la recherche et non du côté de l’invective et de l’anathème.

 

S’il est un reproche que l’on peut toutefois faire à Eva Joly et aux écologistes de gauche d’EE-Les Verts qui la soutiennent, c’est de se caler sur cette question sur les promesses et les positions du Parti socialiste.

 

En la matière il ne faut pas avoir la mémoire courte c’est François Mitterand et les gouvernements socialistes qui ont réalisé – alors qu’il s’était engagé dans ses 110 propositions à ne pas le faire –  le programme de construction des réacteurs, prévu par Pierre Messmer en dehors de celui de Plogoff.

 

Eva Joly, Eric Besson, François Mittérand, Parti Socialiste, EE-Les Verts, Angela MERKEL, Energies renouvelables, AIEA, Fukushima,Aujourd’hui les déclarations de Martine Aubry ou de François Hollande montre que le Parti Socialiste au gouvernement ne sortira pas du nucléaire avant 2050 et encore pas totalement. Ne jamais oublier que le PS soutient la construction des EPR de Penly et de Flamanville.

 

14/09/2011

Nicolas HULOT prend ses distances avec EE-Les Verts!

nicolas hulot,europe ecologie les verts,ee-les verts,les verts,ecologie polique,humanisme,république,alternanceNicolas Hulot dans une longue lettre – de six pages – à ceux qui l’ont soutenu lors de la campagne des primaires EE-Les Verts Nicolas Hulot vient de redire son sentiment de «  tristesse et de gâchis » que lui inspire encore la manière dont s’est déroulée cette primaire tant sur le fond que sur la forme.

 

Aujourd’hui, en décidant de « sursoir » à la réunion avec ses fidèles qui était programmée  pour fin septembre, il prend le large et « coupe les ponts avec Europe Ecologie Les Verts ».

 

nicolas hulot,europe ecologie les verts,ee-les verts,les verts,ecologie polique,humanisme,république,alternanceC’est qu’en effet il ne peut pas accepter que le sectarisme qui a trop souvent animé et qui anime encore le noyau dur du parti Vert bloque toute possibilité d’ouverture et de respiration du Projet de l’Ecologie Politique. « Derrière cette attitude majoritaire se dessine (…) une ligne politique avec laquelle je suis en profond désaccord »  indique-t-il dans son courrier.

 

Ajoutant que loin d’être des diviseurs les écologistes ont pour vocation d’être « les artisans de la réconciliation nationale ».

 

Partisan d’une autonomie forte du Projet de l’Ecologie Politique il s’insurge de voir EE-Les Verts s’engager pour 2012 dans la voie d’un contrat de gouvernement  avec le PS.

 

« A quoi bon mener campagne si, par avance, nous nous résignons à accepter quelques offrandes de situation au détriment de réformes structurelles et structurantes ? » interroge le père du Pacte écologique qui martèle que l’Ecologie Politique constitue en dehors du clivage destructeur droite/gauche, la « troisième dimension de la politique ».

 

Alors que sont nombreux les soutiens qui se manifestent dans sa direction, Nicolas Hulot prend du recul et demande que le temps de la réflexion lui soit accordé. Qui pourrait lui reprocher cette attitude ?

 

Ce n’est pas à la régulière qu’il a été battu mais bien à partir d’une opération à laquelle ont participé des traitres, des naïfs et des cyniques. 2012 c’est près et c’est encore loin, beaucoup de choses doivent encore se décanter.

 

Au moment où les écologistes historiques se vendent pour un plat de lentilles dont ils ne savent même plus si elles sont vertes ou roses, Nicolas Hulot doit être, avec d’autres, de ceux qui acceptent la responsabilité de rassembler les écologistes pour construire une force émancipée du PS et de l’UMP et faire avancer les valeurs de l’Humanisme et de la République à travers un projet où l’Homme et la Nature seront réconciliés.

 

nicolas hulot,europe ecologie les verts,ee-les verts,les verts,ecologie polique,humanisme,république,alternanceCette force politique d’alternance, le Pays en a besoin. Les Ecologistes, dégagés de leurs pesanteurs gauchisantes y ont toute leur place. C’est, d’ailleurs leur vocation première. Il faut désormais que cela devienne leur mission.

 

Nicolas Hulot a donc un peu de temps devant lui, pas de trop, et  surtout il doit se faire à l’idée ne peut pas échapper à ce qui est désormais pour lui une responsabilité. Continuer le combat avec ceux qui sincèrement ne lui demanderont pas tous les quatre matins un certificat de bonne foi écologiste

29/07/2011

Harlem Désir demande à Coppé de dissoudre la "Droite Populaire"

Ce n’est parce que l’on a rien à dire qu’il faut fermer sa grande g……e, nous dit la coutume en matière de combat politique! Pourtant sur certains sujets particulièrement graves, l’on gagne souvent en politique à se taire et à travailler pour ensuite proposer du concret du solide pas du clinquant de bistrot.

 

Le patron par intérim du PS a choisi lui, de l’ouvrir au lieu de se taire.

 

Droite Populaire, Harlem Désir, Dissoudre, PS, UMP, Jean-François Coppé, extrême droite, FN, Marine LePen, République, Les Verts,Incapable de produire quelques propositions utiles et concrètes que ce soit, le Parti Socialiste  par la voix de son premier secrétaire par intérim a réclamé à Jean-François Copé de dissoudre  le collectif de la quarantaine de députés UMP regroupés à l’Assemblée Nationale, sous l’étiquette « Droite Populaire ».

 

Selon Harlem Désir, ce groupe de députés constitue au sein de la majorité actuelle « un pont permanent entre l’UMP et l’extrême droite ».

 

Harlem Désir accuse le patron de l’UMP de « double jeu, de double langage » en prétendant « continuer à représenter les Valeurs de la République », et « de jouer avec le feu » en soutenant à l’intérieur de l’UMP des initiatives de ce genre.« Il faut arrêter la banalisation des idées de l'extrême droite au sein de la droite républicaine » a déclaré Harlem Désir !

 

Porter un coup d’arrêt à la banalisation des idées de l’extrême droite au sein de la droite  quel républicain conséquent pourrait ne pas être d’accord avec cela ? Sur ce plan là il peut être suivi pour autant que la balance soit équilibrée. La banalisation doit être combattue à droite comme à gauche.

 

Et là le  Premier secrétaire du PS n’a pas, s’agissant de la banalisation de l’extrême droite de leçon de morale à donner. Chacun se souvient qu’en son temps c’est un socialiste, pas n’importe lequel, ami de Bousquet de surcroit, qui en 1986 a permit au FN de compter plusieurs dizaines de Député à l’Assemblée Nationale.

 

A propos de cette injonction de dissoudre faite à l’UMP, on peut se demander pourquoi le Premier secrétaire du parti socialiste ne pousse pas le raisonnement jusqu’au bout. Plutôt que de s’arrêter au milieu du gué, pourquoi Harlem Désir ne demande-t-il pas au Président de la République en même temps que la dissolution du collectif de « la Droite Populaire » celle du Front National de Marine Lepen ?

 

Faut-il comprendre qu’Harlem Désir joue également un double jeu. Double jeu tactique au terme duquel le PS reprocherait à l’UMP des proximités avec l’extrême droite, pas le FN chacun a bien noté les propos, et bénéficierait de la présence de ce dernier aux prochaines élections Législatives et gagner, à la faveur   de triangulaires de second tour, un maximum de sièges à l’Assemblée Nationale.  

 

Le FN dont on ne serre pas la main des dirigeants, que l’on côtoie en ce pinçant le nez mais que l’on tolère et que l’on ménage comme potentiel allié objectif contre la droite dite Républicaine. Faux culs ! Lamentables hypocrites ! Tout cela est abject et contribue à tuer la démocratie.

 

Le Premier secrétaire du Parti socialiste, s’agissant de la défense des valeurs républicaines, devrait commencer par nettoyer vigoureusement dans ses propres rangs en désapprouvant publiquement et clairement les propos de certains élus Verts, avec lesquels le Parti socialiste entend demain gouverner la France  sur lesquels il y a beaucoup à dire.

 

Sont-ils républicains ces élus Verts qui réclament « une laïcité raisonnée (???) qui reconnaisse la part de l'appartenance ethnique, culturelle, religieuse, linguistique » et qui expliquent qu’« aujourd’hui, avec les guerres, les crises économiques, sociales et écologiques, il est évident que le modèle hérité de nos parents n’est plus apte à répondre aux besoins d’aujourd’hui » ?

 

Droite Populaire, Harlem Désir, Dissoudre, PS, UMP, Jean-François Coppé, extrême droite, FN, Marine LePen, République, Les Verts,Sont-elles républicains ces personnalités écologistes de gauche qui n’en finissent pas de cracher sur la République « une et indivisible » pour soutenir « mezzo voce » une France fonctionnant sur le modèle anglo-saxon du développement séparé des communautés ?

 

Il est vrai que par ces temps de basses eaux morales, à l’heure où, chaque jour qui passe, l’on nous montre telle ou telle figure du Parti se rendre à l’invitation des Services de Police pour faire la lumière sur les agissements  d’un ex candidat socialiste à la Présidence de la République suite à une plainte pour tentative de viol, il faut faire diversion. Quoi de mieux que de lancer le débat sur le terrain des proximités avec l’extrême-droite des uns ou des autres.

 

A l’heure du drame d’Oslo, à l’heure de la montée des intolérances, des fanatismes et des replis sur soi, les citoyens, la République, sont en droit d’attendre, d’un parti qui prétend vouloir prendre en main les destinées d’un Pays comme le nôtre, un débat d’une autre hauteur et des analyses plus pertinente.

 

Au moment où les menaces d’instabilité générale et mondiale se font pressantes, les minables combats de petits coqs de petites basse-cour auxquels le PS invite les Français, mais la remarque vaut tout aussi bien pour l’UMP contribuent à alimenter cette peste qui monte en Europe et à désespérer les électeurs !

 

En France comme partout ailleurs en Europe ils  attendent de leurs dirigeants, de la dignité, des signes de rassemblement, et des propositions concrète qui puissent les rassurer pour l’avenir et non ces faux débats qui ne les rassurent en rien et surtout dont ils comprennent l’inutilité au point effectivement de se détourner des valeurs démocratiques et républicaines.

 

Il est de la responsabilité des dirigeants politiques de tous bords, de droite ou de gauche, d’être à la hauteur des défis qui se présentent. La généralisation de la montée des extrémismes et les sympathies qu’ils recueillent auprès des classes populaires déboussolées par les ruptures d’un monde devenu imprévisible demandent mesure et travail et conscience.

 

Alors de grâce  Harlem Désir cessez vos jérémiades, mettez votre Parti au travail et arrêtez une bonne fois de prendre les Français que pour des c….

 

08/02/2011

LeConseil National du MEI s’est réunit les 5 et 6 février 2011 à Paris

Prenant acte d’une décision du Conseil Fédéral d’Europe Ecologie Les Verts à propos des modalités de désignation d’un candidat à l’élection présidentielle de 2012, les membres du CN du MEI ont décidé qu’il n’y avait plus désormais d’intérêt, pour leur mouvement, de participer à des primaires qui ne répondent pas à une ouverture vers des partenaires naturels mais à des préoccupations internes du parti Vert.

30209.jpg

 

Les déclarations de Daniel Cohn-Bendit sur le retrait éventuel de la candidature écologiste si celle-ci devait gêner le candidat socialiste est venu renforcer la tendance des partisans déterminés de la ligne d’indépendance du MEI.

 

Attaché à la présence indispensable, dans la prochaine campagne présidentielle, d’une candidature capable d’incarner l’identité écologiste en dehors du clivage droite-gauche, le Conseil National du MEI a décidé, si les Verts (EELV) décidaient de renoncer à une telle candidature, de prendre l’initiative d’engager un processus de réunion de l’ensemble des écologistes non alignés à Droite ou à Gauche – Génération Ecologie, Alliance Écologiste, Cap21, Les Écologistes du Modem, les coopérateurs d’EELV –.

Cette décision marque la volonté du MEI:

nicolashulot2.jpg

  • d’organiser un lieu de coordination et de concertation de tous les écologistes indépendants

  • d’affirmer l’existence d’un pôle politique incarnant l’identité politique de l’écologie sans référence à la Droite et à la Gauche

  • d’envisager pour 2012 un candidat de tous les écologistes non alignés à Droite ou à Gauche et d'en faire la promotion avec l'appui de tous les écologistes.

S’agissant de la personnalité qui serait la plus à même de faire le consensus le plus large le Conseil National du MEI indiqué une préférence pour Nicolas Hulot.

13/11/2010

Non Cécile Duflot tout le monde n'est pas content

Les 13 et 14 novembre se tiennent à « Les Assises du rassemblement des écologistes» au terme desquelles deux organisationsEurope Ecologie et Les Verts vont fusionner et donner naissance à un nouveau Mouvement Ecologiste.  « Tout le monde est très content"se réjouit Cécile Duflot la patronne putative du futur mouvement.

Non Cécile tout le monde n'est pas content. Martine Aubry, Laurent Fabius sont peut-être satisfaits de la tournure que prennent les choses mais tous les écologistes  ne sont pas contents loin s’ en faut.

Si vouloir unir la grande famille des écologistes dans un même mouvement  constitue en soi une belle et bonne idée à laquelle tout écologiste militant aspire à Lyon il y a désormais loin entre les intentions printanières de l’Appel du 22 Mars aux réalités hivernales des assises de Lyon.

La future grand-messe sur fond de discours grandiloquents ne fera en fait qu’ entériner le choix délibéré d’une poignée de dirigeants gauchisants de laisser au bord du chemin donc de rejeter tous les écologistes conséquents pour qui « l’indépendance de l’Ecologie Politique » constitue la pierre d’ angle du changement écologiste et social de la société.

C’est le 9 octobre lors de l’ adoption de son manifeste lequel n’ envisage d’ alliances politiques qu'en direction des seuls partis de gauche que le nouveau parti a mis fin au processus engagé avec l’Appel du 22 Mars.

«Le risque est que 3 ou 4.000 Verts bloquent le processus»avait prévenu Daniel Cohn-Bendit lors des journées d’ été de Nantes ajoutant «des milliers d'écologistes seront déçus».

C’est fait le processus est bloqué et des milliers d'écologistes sont déçus. En fait de rassemblement « le machin encore hybride et pas entièrement fusionné »voulu par le parti Vert porte en lui tous les germes de ses échecs futurs.

Sur fond de discours lénifiants  se prépare à Lyon tout à la fois la confusion, la division, l’ exclusion et cerise sur le gâteau le renforcement du bipolarisme droite/gauche destructeur pour la démocratie en général et la réalisation d’un projet authentiquement écologiste en particulier.

C’est pourquoi nous ne participerons pas à cette caricature de rassemblement préférant nous consacrer à la réalisation d’un pôle alternatif authentiquement écologiste dont l’émergence sur le terrain se fait jour.

Premiers signataires

1er Vice-président du MEI Patrice MIRAN

Vice-président à la santé MEI Jacques MARET

Secrétaire National aux Élections MEI Bernard FRAU

Trésorier National du MEI Philippe BEYL

Membre du bureau ou du Conseil National du MEI Carine CURTET, Monique MARQUET, Thierry ROMAN, Michel PIZZOLE, Henri BAILLEUL,Jean-Pierre VILLON, Michel FABRE, Gilbert JACOBELLI.

Animateurs régionaux Alain BOUYER, Gaud CHAUVIN, Georges BODU, Marc THOREL, Eric VENEL.......

Contact Bernard FRAU 06 63 24 00 66/02 32 61 02 38

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu