Avertir le modérateur

27/10/2011

Tunisie : Les Islamistes revendiquent le poste de 1er ministre du futur gouvernement

Source AFP :

mustapha ben jaffar,islamisme radical,tunisie,ennahdah,cpr,ettakatol,moncef marzouki,islamo-conservateur,rached ghannouchi,hamed jebali,ben ali,tunisie,identité arabe,franco-arabe,assemblée constituanteRached Ghannouchi, leader du parti islamiste Ennahdha a déclaré ce mercredi : « il est tout a fait naturel que le parti qui a obtenu la majorité dirige le gouvernement ». Ennahdha sera sans nul doute le vainqueur de la consultation des Tunisiens qui s’est déroulée dimanche dernier. Il faut noter toutefois qu’Ennahdha n’est pas en situation d’obtenir les 119 sièges nécessaires pour gouverner seul. Il devra se contenter d’une majorité relative.

D’ores et déjà Ennahdha, par la voix de son leader Rached Ghannouchi a pris position sur un certain nombre de points. Le parti mustapha ben jaffar,islamisme radical,tunisie,ennahdah,cpr,ettakatol,moncef marzouki,islamo-conservateur,rached ghannouchi,hamed jebali,ben ali,tunisie,identité arabe,franco-arabe,assemblée constituante« islamo-conservateur » souhaite qu’un gouvernement soit composé sous un délai qui ne doit pas excéder un mois, pour lequel il présentera la candidature d’Hamed Jebali, numéro 2 du mouvement et co-fondateur d’Ennahdha. L’homme âgé de 62 ans est originaire de Sousse.

Ingénieur de formation et ancien journaliste, Hamed Jebali apparaît comme un interlocuteur respecté des chancelleries occidentales. Opposant de toujours du régime Ben Ali, il a passé 16 ans de sa vie comme prisonnier politique dont 10 à l’isolement. Hamed Jebali, représente la figure modérée du parti ce qui n’est pas le cas de Rached Ghannouchi dont le passé et les proximités le situent plutôt du côté de l’islamisme radical.

Rached Ghannouchi a par ailleurs insisté sur la nécessité de mustapha ben jaffar,islamisme radical,tunisie,ennahdah,cpr,ettakatol,moncef marzouki,islamo-conservateur,rached ghannouchi,hamed jebali,ben ali,tunisie,identité arabe,franco-arabe,assemblée constituanteplacer « l’identité arabe » au centre des travaux et débats qui attendent les députés de la prochaine Assemblée Constituante laissant entendre nettement qu’il entendait que sa formation puisse également obtenir le poste de ministre de l’éducation. « Il faut un dialogue national sur l’éducation » a tenu à préciser le nouvel homme fort de la Tunisie poursuivant : « Notre langue, c’est la langue arabe. On est devenu franco-arabe, c’est de la pollution linguistique ».

mustapha ben jaffar,islamisme radical,tunisie,ennahdah,cpr,ettakatol,moncef marzouki,islamo-conservateur,rached ghannouchi,hamed jebali,ben ali,tunisie,identité arabe,franco-arabe,assemblée constituanteDe son côté Moncef Marzouki, numéro 1 du CPR – Congrès pour la République, gauche nationaliste –  dont le parti est appelé à participer au gouvernement d’union nationale en cours de constitution, a fixé le périmètre au-delà de quoi rien ne sera possible : « les lignes rouges c’est encore une fois les libertés publiques, les droits de l’homme, les droits de la femme, de l’enfant et sur ça on ne pactisera jamais, jamais »

S’agissant du prochain président de la République, Rached Ghannouchi, qui ne revendique pas le poste pour lui, considère qu’il devra être occupé par « une personnalité qui a mustapha ben jaffar,islamisme radical,tunisie,ennahdah,cpr,ettakatol,moncef marzouki,islamo-conservateur,rached ghannouchi,hamed jebali,ben ali,tunisie,identité arabe,franco-arabe,assemblée constituantemilité contre la dictature ». Il est possible que Mustapha Ben Jaafar, le dirigeant d’Ettakatol – Forum, gauche social-démocrate –  opposant de l’intérieur à Ben Ali, qui s’est déjà déclaré candidat à la présidence de la république tunisienne, soit l’homme de la situation. La décision dépendra finalement de l’écart final qui séparera CPR d’Ettakatol lorsque les résultats définitif du scrutin de dimanche sera connu.

mustapha ben jaffar,islamisme radical,tunisie,ennahdah,cpr,ettakatol,moncef marzouki,islamo-conservateur,rached ghannouchi,hamed jebali,ben ali,tunisie,identité arabe,franco-arabe,assemblée constituanteEnfin, dans une déclaration officielle Alain Juppé – chef de la diplomatie française –  a indiqué que l’aide française à la Tunisie était conditionnée au respect de la démocratie par les nouvelles autorités du Pays. «  Nous allons mettre en place une aide économique massive à la Tunisie »  a-t-il annoncé, avertissant toutefois, «  cette aide nous l’apporterons dans la mesure où les lignes rouges ne seront pas franchies ».

mustapha ben jaffar,islamisme radical,tunisie,ennahdah,cpr,ettakatol,moncef marzouki,islamo-conservateur,rached ghannouchi,hamed jebali,ben ali,tunisie,identité arabe,franco-arabe,assemblée constituanteLa fermeté du message est on ne peut plus claire, d’autant plus claire que le soutien de la France à l’ancien régime doit être effacé.

Rached Ghannouchi sait donc à quoi s’en tenir !

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu