Avertir le modérateur

31/01/2013

Asssemblée Nationale: examen de la loi Taubira

Le «Mariage pour tous» (1ère partie)

mariage pour tous, égalité pour les couples homosexuel, droit de l'enfant, droit à l'enfant, droit des générations futures, égalité citoyenne et républicaine, loi Taubira, Gestation pour autrui, GPA, Procréation médicalement assistée, PMA, Jacques Testart, Pierre Bergé, eugénisme, Humanisme, écologie, Ecologie politique, gouvernement, Homosexuel, Hétérosexuel, discrimination, stigmatisation, Depuis hier l’Assemblée Nationale examine le projet de loi du gouvernement dit Loi Taubira qui s’il était voté ouvrirait le mariage aux personnes du même sexe.

Le projet de loi Taubira dit «mariage pour tous» mobilise depuis plusieurs semaines la droite, la gauche, les écologistes, les associations de tous poils, les institutions religieuses, les philosophes, les pros et les antis.

Sans reprendre par le menu  les arguments des uns et des autres, il est quelques arguments qui apparemment n’ont pas, d’un point de vue humaniste et écologiste été suffisamment abordés, aussi il nous a semblé utile ici d’en dire quelques mots.

Toutefois il convient semble-t-il nécessaire de préciser quelques points qui sont incontournables d’un point de vue humaniste et républicain.

mariage pour tous, égalité pour les couples homosexuel, droit de l'enfant, droit à l'enfant, droit des générations futures, égalité citoyenne et républicaine, loi Taubira, Gestation pour autrui, GPA, Procréation médicalement assistée, PMA, Jacques Testart, Pierre Bergé, eugénisme, Humanisme, écologie, Ecologie politique, gouvernement, Homosexuel, Hétérosexuel, discrimination, stigmatisation, Que veulent ceux des homosexuels qui réclament le «mariage pour tous», en remarquant d’ailleurs que tous ne le réclament pas?

A cette question et sans vouloir parler à leur place, il apparaît qu’à travers leurs revendications ceux-ci aspirent à trois choses claires.

D’abord ils revendiquent d’être considérés comme des mariage pour tous, égalité pour les couples homosexuel, droit de l'enfant, droit à l'enfant, droit des générations futures, égalité citoyenne et républicaine, loi Taubira, Gestation pour autrui, GPA, Procréation médicalement assistée, PMA, Jacques Testart, Pierre Bergé, eugénisme, Humanisme, écologie, Ecologie politique, gouvernement, Homosexuel, Hétérosexuel, discrimination, stigmatisation, êtres  humains au même titre que tous les autres, bref ils font valoir un droit citoyen à l’égalité républicaine. Cette première revendication est juste, recevable et ne souffre pas contestation. Pas de discrimination pas de stigmatisation!

Ensuite, ils souhaitent obtenir pour les couples qu’ils sont amenés à former les mêmes garanties civiles et patrimoniales qui sont celles des couples hétérosexuels, notamment en matière de garanties accordées au dernier vivant lors du décès de l’un ou l’autre des conjoints.

mariage pour tous, égalité pour les couples homosexuel, droit de l'enfant, droit à l'enfant, droit des générations futures, égalité citoyenne et républicaine, loi Taubira, Gestation pour autrui, GPA, Procréation médicalement assistée, PMA, Jacques Testart, Pierre Bergé, eugénisme, Humanisme, écologie, Ecologie politique, gouvernement, Homosexuel, Hétérosexuel, discrimination, stigmatisation, Comme la première, cette deuxième revendication est juste recevable et   ne souffre pas contestation. D’un point de vue républicain l’inégalité sur ce point n’est pas concevable.

Troisième revendication, les homosexuels veulent accéder au statut, reconnu aux couples hétérosexuels, de «couples mariés officiellement». 

Cette dernière demande fait débat car pour y faire droit elle nécessite une modification de l’institution du «mariage» qui à ce jour «ne peut être légalement contracté qu'entre deux personnes appartenant l'une au sexe masculin, l'autre au sexe féminin».

mariage pour tous, égalité pour les couples homosexuel, droit de l'enfant, droit à l'enfant, droit des générations futures, égalité citoyenne et républicaine, loi Taubira, Gestation pour autrui, GPA, Procréation médicalement assistée, PMA, Jacques Testart, Pierre Bergé, eugénisme, Humanisme, écologie, Ecologie politique, gouvernement, Homosexuel, Hétérosexuel, discrimination, stigmatisation, Là encore de quoi il s’agit, d’un point de vue très général, d’assurer à tous les citoyens le caractère universel de l’union de deux êtres qui s'aiment avec les mêmes droits et les mêmes devoirs ?

Pourquoi ne pas y faire droit ? Tout en notant tout de même le paradoxe de la demande des homosexuels qui veulent être reconnus à égalité de droit dans le mariage mais qui n’acceptent pas la condition singulière qui est la leur, comme le font ceux qui veulent que l’on reconnaisse le caractère libre de leur union dans le concubinage par exemple?

En tout état de cause, le «mariage pour tous» ne saurait donc, comme cela a été indiqué précédemment, faire l’objet d’un interdit de quelque ordre que ce soit, dès lors qui s’agit d’acter officiellement l’union de deux êtres qui ont décidés de faire couple et le débat pourrait en rester là.

Sauf que le mariage n’est pas qu’un acte qui ne fait que constater l’union entre deux êtres qui ont décidé de vivre ensemble sous le même toit, il donne aussi et conjointement accès «à la parenté» ce que précisément visent à obtenir ceux des homosexuels qui réclament «le mariage pour tous» et que se propose de leur accorder la Loi Taubira si elle était votée au Parlement, à travers l’ «ouverture d’un droit à l’adoption»!

mariage pour tous, égalité pour les couples homosexuel, droit de l'enfant, droit à l'enfant, droit des générations futures, égalité citoyenne et républicaine, loi Taubira, Gestation pour autrui, GPA, Procréation médicalement assistée, PMA, Jacques Testart, Pierre Bergé, eugénisme, Humanisme, écologie, Ecologie politique, gouvernement, Homosexuel, Hétérosexuel, discrimination, stigmatisation, La question fait débat et chaque camp avance à l’appui de ses démonstrations des arguments qu’il juge irréfutables  et qui peuvent ou pas être recevables.

Le développement d’un enfant est-il mieux assuré sous un toit où la mère et le père entre deux séances d’alcoolisme, s’entredéchirent, où le père bat la mère sous ses yeux,  que sous un toit avec deux homosexuels qui prennent soin de lui ?

L’affaire n’est pas tranchée parce que tout simplement la question peut être inversée. L’argument n’est donc pas recevable au nom de l’égalité entre tous, les êtres humains étant tous faillibles par nature qu’ils soient homos ou hétéros.

mariage pour tous, égalité pour les couples homosexuel, droit de l'enfant, droit à l'enfant, droit des générations futures, égalité citoyenne et républicaine, loi Taubira, Gestation pour autrui, GPA, Procréation médicalement assistée, PMA, Jacques Testart, Pierre Bergé, eugénisme, Humanisme, écologie, Ecologie politique, gouvernement, Homosexuel, Hétérosexuel, discrimination, stigmatisation, Quant à la nécessité, pour assurer le développement harmonieux d’un enfant, d’avoir un père et une mère bien identifiés, les conclusions des experts psychiatres sont loin de faire unanimité.

Du coup dans le doute il paraîtrait plus prudent de faire application  du principe de précaution et de ne pas ouvrir un droit à l’adoption dans le cadre du «mariage pour tous»

Mais un train peut en cacher un autre! (2ème partie)

Au-delà de l’accès à l’adoption, dont il généralement reconnu qu’elle est et reste très hypothétique pour les couples homosexuels, la revendication principale de ceux qui réclament  le «mariage pour tous» est le droit au recours à la procréation médicalement assistée (PMA) pour les couples féminins et, au nom du principe d’égalité,  le droit au recours à la gestation pour autrui (GPA) en ce qui concerne les couples masculins.

S’il paraît légitime pour une femme et un homme de vouloir recourir à différents procédés médicaux de mariage pour tous, égalité pour les couples homosexuel, droit de l'enfant, droit à l'enfant, droit des générations futures, égalité citoyenne et républicaine, loi Taubira, Gestation pour autrui, GPA, Procréation médicalement assistée, PMA, Jacques Testart, Pierre Bergé, eugénisme, Humanisme, écologie, Ecologie politique, gouvernement, Homosexuel, Hétérosexuel, discrimination, stigmatisation, nature à permettre d'optimiser la fécondité de leur couple, il est en revanche d’un point de vue humaniste et surtout d’un point de vue écologiste parfaitement paradoxal de défendre la nature et en même temps de laisser la possibilité voir s’ouvrir la porte d’une banalisation de techniques médicales qui forcent le caractère naturel de la vie et qui soulèvent des questions de société et de bioéthiques majeures.

Là très clairement il ne s’agit plus de revendication à l’égalité pour tous mais bien de choix de société et de contradiction majeure !

mariage pour tous, égalité pour les couples homosexuel, droit de l'enfant, droit à l'enfant, droit des générations futures, égalité citoyenne et républicaine, loi Taubira, Gestation pour autrui, GPA, Procréation médicalement assistée, PMA, Jacques Testart, Pierre Bergé, eugénisme, Humanisme, écologie, Ecologie politique, gouvernement, Homosexuel, Hétérosexuel, discrimination, stigmatisation, Ceux qui aujourd’hui pensent en effet que tout est possible, sont en train de préparer un monde où demain les médecins seront transformés en ingénieur du corps humain travaillant à partir de logiciel d’aide au diagnostic et au traitement. 

Un monde curieux  où les hommes et les femmes de demain pourront être issus d’un processus de fabrication à partir d’un catalogue d’éléments type, customisés en fin de gestation.

mariage pour tous, égalité pour les couples homosexuel, droit de l'enfant, droit à l'enfant, droit des générations futures, égalité citoyenne et républicaine, loi Taubira, Gestation pour autrui, GPA, Procréation médicalement assistée, PMA, Jacques Testart, Pierre Bergé, eugénisme, Humanisme, écologie, Ecologie politique, gouvernement, Homosexuel, Hétérosexuel, discrimination, stigmatisation, Poussées par "l'hybris" de quelques savants fous au service d’un argent qui ne s’embarrasse pas de scrupules, la marchandisation généralisée, la technique et la technologie finiront à ce rythme par tout submerger.

La vie, la nature mais également l'homme dans sa dignité et sa respectabilité seront les prisonniers d’un système entièrement artificiel, froid désenchanté et dépourvu de surprise. Un monde abominablement technicisé et informatisé.

Une femme n'est pas un ventre à louer pour permettre à des homosexuels masculins de se payer une filiation à travers une opération qui ne relève que de la technique sans passer par l’acte personnel que la nature a conçu pour permettre aux humains de perpétuer leur espèce.

mariage pour tous, égalité pour les couples homosexuel, droit de l'enfant, droit à l'enfant, droit des générations futures, égalité citoyenne et républicaine, loi Taubira, Gestation pour autrui, GPA, Procréation médicalement assistée, PMA, Jacques Testart, Pierre Bergé, eugénisme, Humanisme, écologie, Ecologie politique, gouvernement, Homosexuel, Hétérosexuel, discrimination, stigmatisation, "Louer son ventre pour faire un enfant ou louer ses bras pour travailler à l'usine, quelle différence?"(*) 

Un ventre ça se loue comme des bras explique, Pierre Berger à un journaliste! Quel mépris à l’endroit des femmes !!!

A quand, dans le monde de l’égalité pour les homosexuels de Pierre Bergé, le catalogue des 100 bambins en promo de Noël, les cliniques privées et les femmes-ateliers pour les produire?

mariage pour tous, égalité pour les couples homosexuel, droit de l'enfant, droit à l'enfant, droit des générations futures, égalité citoyenne et républicaine, loi Taubira, Gestation pour autrui, GPA, Procréation médicalement assistée, PMA, Jacques Testart, Pierre Bergé, eugénisme, Humanisme, écologie, Ecologie politique, gouvernement, Homosexuel, Hétérosexuel, discrimination, stigmatisation, Des bébés «comme vous ne les avez jamais rêvés» ! Chacun peut imaginer le contenu des prochaines pubs à la télé quand des Pierre Berger se retrouveront aux manettes de la société.

Lorsque les vannes seront ouvertes rien n'arrêtera le flot de l'inventivité créatrice des machines à «Fric sans Frontière».

Il faut bien être conscient que la GPA ou la PMA et l’eugénisme qui, à coup sûr, découlera de la mariage pour tous, égalité pour les couples homosexuel, droit de l'enfant, droit à l'enfant, droit des générations futures, égalité citoyenne et républicaine, loi Taubira, Gestation pour autrui, GPA, Procréation médicalement assistée, PMA, Jacques Testart, Pierre Bergé, eugénisme, Humanisme, écologie, Ecologie politique, gouvernement, Homosexuel, Hétérosexuel, discrimination, stigmatisation, libéralisation de la mise en œuvre de ces techniques, constituent les prémisses d’un monde où les plus forts et les plus libres, parce que les plus riches, imposeront aux «epsilons» un modèle de société où les valeurs de l’humanisme se seront évanouies et où l’artificialisation totale de la nature sera la figure imposée.

C’est tout ce à quoi cette méchante farce d’un prétendu droit à l’enfant qu’il faudrait accorder aux homosexuels au nom de l’égalité de tous les citoyens dans la république est en train de nous engager.

Le droit à l'enfant est une fiction surtout lorsqu’il est posé dans les termes où veulent le poser les partisans du «mariage pour tous» ! Et puis de quel droit à l’enfant parle-t-on au moment où sur la planète l’éclatement de la démographie constitue une menace écologique majeure.

En revanche, le droit des enfants est lui une réalité incontournable en particulier lorsqu'il s'agit pour eux d’abord de savoir d'où ils viennent – de quel père et de quelle mère biologiques sont-ils les enfants ? – et ensuite du droit à ne pas naître dans un monde sans âme et sans perspective humaine.

Il est étonnant que des écologistes au gouvernement en soient à défendre l’usage de la PMA et de la GPA pour satisfaire des droits auquel la nature pourvoie de façon biologiquement normale.

Ce choix des écologistes au gouvernement est totalement incompréhensible et inconséquent. Toute cette histoire ne constitue pas une avancée mais marquera  à terme, au contraire, un recul de civilisation essentiellement dû à une utilisation perverse du progrès scientifique de la technique.

mariage pour tous, égalité pour les couples homosexuel, droit de l'enfant, droit à l'enfant, droit des générations futures, égalité citoyenne et républicaine, loi Taubira, Gestation pour autrui, GPA, Procréation médicalement assistée, PMA, Jacques Testart, Pierre Bergé, eugénisme, Humanisme, écologie, Ecologie politique, gouvernement, Homosexuel, Hétérosexuel, discrimination, stigmatisation, Le professeur Jacques Testart, qui en 1982 a permis la naissance du premier bébé éprouvette crie aujourd’hui au casse-cou, il a raison.

Rappelons que la GPA est interdite dans notre pays. Il est en effet précisé dans l'article 16-7 du code civil que "toute convention portant sur la procréation ou la gestation pour le compte d'autrui est nulle".

De plus l'article 227-12 du code pénal prévoie de sanctionner d'une peine de six mois d'emprisonnement et de 7 500 € d'amende "le fait de s’entremettre une personne ou un couple désireux d’accueillir un enfant et une femme acceptant de porter en elle cet enfant en vue de le leur remettre".

mariage pour tous, égalité pour les couples homosexuel, droit de l'enfant, droit à l'enfant, droit des générations futures, égalité citoyenne et républicaine, loi Taubira, Gestation pour autrui, GPA, Procréation médicalement assistée, PMA, Jacques Testart, Pierre Bergé, eugénisme, Humanisme, écologie, Ecologie politique, gouvernement, Homosexuel, Hétérosexuel, discrimination, stigmatisation, Vendredi dernier une circulaire  rédigée par le ministère de la justice va désormais rendre plus facile la délivrance de certificats de nationalité française aux enfants nés de mère porteuse à l'étranger.

En d’autre terme d’ores et déjà sont créées les conditions pour plus tard justifier la régularisation d’une pratique des hommes de recourrir à des mères porteuses à l’étranger en vue d'assurer leur filiation.

La folle machine est lancée et pour l’heure cette affaire c’est «chronique annoncée de  dégâts futurs assurés».

Aurons-nous encore suffisamment de lucidité pour prendre la mesure de la voie dans laquelle notre société est en train de s’engager?

mariage pour tous, égalité pour les couples homosexuel, droit de l'enfant, droit à l'enfant, droit des générations futures, égalité citoyenne et républicaine, loi Taubira, Gestation pour autrui, GPA, Procréation médicalement assistée, PMA, Jacques Testart, Pierre Bergé, eugénisme, Humanisme, écologie, Ecologie politique, gouvernement, Homosexuel, Hétérosexuel, discrimination, stigmatisation, Il ne faut bien sur jamais cesser d’espérer au retour d’une raison enfin repositionnée au juste milieu des possibilités pour les hommes de rester à leur juste place dans le champ immense du phénomène de la vie

Cette question du mariage pour tous méritait d’être débattue dans un cadre plus large pour lui donner sa véritable dimension.

En cantonnant cette affaire à la seule question de l’égalité citoyenne et républicaine pour les homosexuels, question légitime au demeurant, le gouvernement fait passer notre communauté nationale à côté d’un débat éthique important pour le droit des générations futures.

(*) source: http://www.marieclaire.fr/,pierre-berge-pma-gpa-louer-son...

18/04/2012

Présidentielles 2012 : Et un et deux et trois et… Hollande finit fort ce 1er tour

Nicolas Sarkozy, Jacques Chirac, Dominique de Villepin, François Hollande, Corinne Lepage, Jean-Luc Barré, Gaullisme social, radical-socialisme, humanisme, Jean-François Coppé, Thiérry REY, Claude Chirac, Azouz Begag, Jacques Aillagon, Brigitte Girardin, République Solidaire, Martin Hirsch, Fadela Amara, Jean-Luc Bennahmias, Modem, Robert Rochefort, France Bleue Périgord, Union nationale, Humanisme-Ecologie-République, Ecologistes Réalistes, Cap 21Alors qu’hier Corinne Lepage annonçait qu’elle apportait son soutien à François Hollande, que 100 sportifs de haut niveau ont annoncé le leur et que 40 économistes l’on fait également, c’est désormais une véritable hola qui est en train de se lever pour parachever en feu d’artifice cette fin de campagne du 1er tour de l’élection présidentielle.

Plusieurs anciens membres des gouvernements Sarkozy-Fillon ont fait connaître tout récemment leur intention ainsi que de nombreux proches de l’ancien Président de la République Jacques Chirac.

Nicolas Sarkozy, Jacques Chirac, Dominique de Villepin, François Hollande, Corinne Lepage, Jean-Luc Barré, Gaullisme social, radical-socialisme, humanisme, Jean-François Coppé, Thiérry REY, Claude Chirac, Azouz Begag, Jacques Aillagon, Brigitte Girardin, République Solidaire, Martin Hirsch, Fadela Amara, Jean-Luc Bennahmias, Modem, Robert Rochefort, France Bleue Périgord, Union nationale, Humanisme-Ecologie-République, Ecologistes Réalistes, Cap 21Celui-ci avait s’était déjà prononcé en juin 2011 à l’occasion d’une visite commune effectuée au musée de Sarran en Corrèze. En sorte « d’humour corrézien » il avait, à l’époque affirmé « Je voterai François Hollande ».

Aujourd’hui c’est Jean-Luc Barré qui confirme au journal le Parisien « Jacques Chirac est fidèle à lui-même lorsqu’il déclare qu’il votera pour Hollande»  précisant par ailleurs que dans « le clan Chirac », « Bernadette est la seule à militer pour le Président sortant. Elle a toujours été plus conservatrice ».

« Il est fidèle à lui-même et à ses racines politiques. Chirac est un humaniste, marqué à la fois par la fibre radical-socialiste corrézienne et la dimension sociale du gaullisme. Synthèse qu'il reconnaît aujourd'hui chez le candidat de gauche » a ajouté Jean-Luc Barré.

Nicolas Sarkozy, Jacques Chirac, Dominique de Villepin, François Hollande, Corinne Lepage, Jean-Luc Barré, Gaullisme social, radical-socialisme, humanisme, Jean-François Coppé, Thiérry REY, Claude Chirac, Azouz Begag, Jacques Aillagon, Brigitte Girardin, République Solidaire, Martin Hirsch, Fadela Amara, Jean-Luc Bennahmias, Modem, Robert Rochefort, France Bleue Périgord, Union nationale, Humanisme-Ecologie-République, Ecologistes Réalistes, Cap 21Les risettes plus qu’appuyées en direction des thèses du FN, les libertés prises avec l’esprit des institutions de la République telles qu’elles avaient été pensée par le général De gaulle, la dérive «anglo-saxonne» de la gestion du pays, les choix en matière de politique étrangère, le favoritisme en direction des plus riches ne pouvaient que peser lourd au moment décisif.

C’est fait, c’est dit. Cela peut bien susciter l’ire de Jean-François Coppé et la tristesse de Nicolas Sarkozy mais c’est ainsi. Un jour l’on finit bien par se voir présenter la note des écarts politiques que l’on a commis.

Au-delà des proches, Thierry Rey, Claude Chirac, Jean-Luc Barré, Laurent Glépin, Hugues Renson qui fut ancien conseiller aux affaires sociales de Jacques Chirac, trois anciens ministres chiraquiens ont également pris position en faveur de Nicolas Sarkozy, Jacques Chirac, Dominique de Villepin, François Hollande, Corinne Lepage, Jean-Luc Barré, Gaullisme social, radical-socialisme, humanisme, Jean-François Coppé, Thiérry REY, Claude Chirac, Azouz Begag, Jacques Aillagon, Brigitte Girardin, République Solidaire, Martin Hirsch, Fadela Amara, Jean-Luc Bennahmias, Modem, Robert Rochefort, France Bleue Périgord, Union nationale, Humanisme-Ecologie-République, Ecologistes Réalistes, Cap 21François Hollande : Azouz Begag, ministre délégué à la promotion de l’égalité des chances de 2005 à 2007Jean-Jacques Aillagon, ministre de la Culture de 2002 à 2004 et Brigitte Girardin ministre de l'Outre-mer de Jacques Chirac de 2002 à 2005 puis de la coopération de 2005 à 2007.

Celle-ci, secrétaire général de République Solidaire le parti de Dominique De Villepin, a déclaré à l’AFP  « souhaitant mettre fin à une politique qui, pendant cinq ans, a affaibli notre pays, a divisé les Français et a remis en cause la politique pour l'outre-mer que j'avais mise en place entre 2002 et 2005, mon vote personnel se portera sur François Hollande dès le premier tour, sans qu'il s'agisse d'un quelconque ralliement au candidat socialiste ».

Et comme si cela ne suffisait pas Martin Hirsch,Ancien haut-commissaire aux solidarités actives de 2007 à -2010, Nicolas Sarkozy, Jacques Chirac, Dominique de Villepin, François Hollande, Corinne Lepage, Jean-Luc Barré, Gaullisme social, radical-socialisme, humanisme, Jean-François Coppé, Thiérry REY, Claude Chirac, Azouz Begag, Jacques Aillagon, Brigitte Girardin, République Solidaire, Martin Hirsch, Fadela Amara, Jean-Luc Bennahmias, Modem, Robert Rochefort, France Bleue Périgord, Union nationale, Humanisme-Ecologie-République, Ecologistes Réalistes, Cap 21Fadela Amara, fondatrice de Ni putes Ni soumises, qui a été secrétaire d’Etat à la Politique de la ville de 2007 à 2010, que Nicolas Sarkozy, viennent tous les deux apporter leur pierre au lot des personnalités politiques qui souhaitent sanctionner Nicolas Sarkozy en se déclarant favorables à la candidature de François Hollande.

Enfin Jean-Luc Bennahmias, l’écologiste historique, ancien Secrétaire national des Verts, aujourd’hui vice-président du MoDem a annoncé son choix en faveur  de François Hollande. Déjà le 12 avril dernier il avait fait savoir au Monde « une majorité nouvelle ne peut pas se construire avec le candidat sortant ».

Alors que ses amis se refusent à réagir à ses propos et que Robert Rochefort, l’homme en charge de l’économie au Modem Nicolas Sarkozy, Jacques Chirac, Dominique de Villepin, François Hollande, Corinne Lepage, Jean-Luc Barré, Gaullisme social, radical-socialisme, humanisme, Jean-François Coppé, Thiérry REY, Claude Chirac, Azouz Begag, Jacques Aillagon, Brigitte Girardin, République Solidaire, Martin Hirsch, Fadela Amara, Jean-Luc Bennahmias, Modem, Robert Rochefort, France Bleue Périgord, Union nationale, Humanisme-Ecologie-République, Ecologistes Réalistes, Cap 21estime « qu’il aurait dû attendre », Jean-Luc Bennahmias invité de France Bleue Périgord a nettement fait comprendre qu’il se situait parmi les 34% qui voteront Hollande au second tour – sondage récent qui indique qu’en cas de défaite de François Bayrou, 34 % voteraient Hollande, 30% Nicolas Sarkozy et 30% ne savaient encore pas – ajoutant, « en tous les cas, je ne vote pas pour Nicolas Sarkozy ».

Tout va donc pour le mieux pour François Hollande qui semble bien parti pour l’emporter le 6 mai, les derniers sondages lui octroient 58% des suffrages contre 42% à un Nicolas Sarkozy dans l’incapacité totale de rassembler autour de lui.

Il n’y a pas eu d’effet Concorde pour le président-candidat, les électeurs semblent décidés à lui faire payer ses façons de diviser les Français, ses choix politiques injustes, son mépris, des Ecologistes en particulier et de l’Ecologie en général, bref ce quinquennat où l’esbroufe gesticulatoire l’a disputé au reniement des promesses et engagements de campagne trouve en cette fin de campagne du 1er tour la sanction qu’il mérite.

La volonté d’en finir avec le mandat de Nicolas Sarkozy est grande chez nos concitoyens et toutes ces déclarations en faveur de François Hollande montrent que pour lui la victoire est désormais largement à portée de main, sauf erreur toujours possible avant le 6 mai.

Nicolas Sarkozy, Jacques Chirac, Dominique de Villepin, François Hollande, Corinne Lepage, Jean-Luc Barré, Gaullisme social, radical-socialisme, humanisme, Jean-François Coppé, Thiérry REY, Claude Chirac, Azouz Begag, Jacques Aillagon, Brigitte Girardin, République Solidaire, Martin Hirsch, Fadela Amara, Jean-Luc Bennahmias, Modem, Robert Rochefort, France Bleue Périgord, Union nationale, Humanisme-Ecologie-République, Ecologistes Réalistes, Cap 21La diversité de ces soutiens est aussi une opportunité réelle pour la constitution d’une majorité présidentielle de large union nationale sans laquelle compte-tenu du contexte global de crise écologique, économique et sociale, il sera demain difficile de gouverner. François Hollande, cela fait partie de ses qualités, saura la faire vivre et travailler ?

A chaque jour suffit sa peine pour l’heure tous ceux qui aspirent au changement doivent maintenir la pression et rester mobilisés pour conforter cette candidature qui est aujourd’hui portée par des vents favorables.

14/09/2011

Nicolas HULOT prend ses distances avec EE-Les Verts!

nicolas hulot,europe ecologie les verts,ee-les verts,les verts,ecologie polique,humanisme,république,alternanceNicolas Hulot dans une longue lettre – de six pages – à ceux qui l’ont soutenu lors de la campagne des primaires EE-Les Verts Nicolas Hulot vient de redire son sentiment de «  tristesse et de gâchis » que lui inspire encore la manière dont s’est déroulée cette primaire tant sur le fond que sur la forme.

 

Aujourd’hui, en décidant de « sursoir » à la réunion avec ses fidèles qui était programmée  pour fin septembre, il prend le large et « coupe les ponts avec Europe Ecologie Les Verts ».

 

nicolas hulot,europe ecologie les verts,ee-les verts,les verts,ecologie polique,humanisme,république,alternanceC’est qu’en effet il ne peut pas accepter que le sectarisme qui a trop souvent animé et qui anime encore le noyau dur du parti Vert bloque toute possibilité d’ouverture et de respiration du Projet de l’Ecologie Politique. « Derrière cette attitude majoritaire se dessine (…) une ligne politique avec laquelle je suis en profond désaccord »  indique-t-il dans son courrier.

 

Ajoutant que loin d’être des diviseurs les écologistes ont pour vocation d’être « les artisans de la réconciliation nationale ».

 

Partisan d’une autonomie forte du Projet de l’Ecologie Politique il s’insurge de voir EE-Les Verts s’engager pour 2012 dans la voie d’un contrat de gouvernement  avec le PS.

 

« A quoi bon mener campagne si, par avance, nous nous résignons à accepter quelques offrandes de situation au détriment de réformes structurelles et structurantes ? » interroge le père du Pacte écologique qui martèle que l’Ecologie Politique constitue en dehors du clivage destructeur droite/gauche, la « troisième dimension de la politique ».

 

Alors que sont nombreux les soutiens qui se manifestent dans sa direction, Nicolas Hulot prend du recul et demande que le temps de la réflexion lui soit accordé. Qui pourrait lui reprocher cette attitude ?

 

Ce n’est pas à la régulière qu’il a été battu mais bien à partir d’une opération à laquelle ont participé des traitres, des naïfs et des cyniques. 2012 c’est près et c’est encore loin, beaucoup de choses doivent encore se décanter.

 

Au moment où les écologistes historiques se vendent pour un plat de lentilles dont ils ne savent même plus si elles sont vertes ou roses, Nicolas Hulot doit être, avec d’autres, de ceux qui acceptent la responsabilité de rassembler les écologistes pour construire une force émancipée du PS et de l’UMP et faire avancer les valeurs de l’Humanisme et de la République à travers un projet où l’Homme et la Nature seront réconciliés.

 

nicolas hulot,europe ecologie les verts,ee-les verts,les verts,ecologie polique,humanisme,république,alternanceCette force politique d’alternance, le Pays en a besoin. Les Ecologistes, dégagés de leurs pesanteurs gauchisantes y ont toute leur place. C’est, d’ailleurs leur vocation première. Il faut désormais que cela devienne leur mission.

 

Nicolas Hulot a donc un peu de temps devant lui, pas de trop, et  surtout il doit se faire à l’idée ne peut pas échapper à ce qui est désormais pour lui une responsabilité. Continuer le combat avec ceux qui sincèrement ne lui demanderont pas tous les quatre matins un certificat de bonne foi écologiste

17/04/2011

Après la déclaration de candidature de Nicolas Hulot

Nicolas-Hulot_pics_390.jpgAprès la décision du Conseil Fédéral d’EE-Les Verts de positionner la désignation de son candidat(e) à la présidentielle en juin dans le cadre d’un corps électoral fermé, Nicolas HULOT, après avoir fait mine d’être très en colère, a finalement annoncé mercredi 13 avril, depuis Sevran, sa candidature à la présidentielle de 2012.

Le flou volontairement entretenu sur sa participation aux primaires dans le cadre fixé par EELV, sur ses intentions pour le second tour, sur son absence de mention à propos du nucléaire, ont fait que le buzz médiatique a bien fonctionné. Quatre jours plus tard, chacun ayant exprimé son point de vue, la pression quelque peu retombée il devient possible de mieux situer le champ dans lequel va se jouer cette candidature.

D’abord, il ne faut pas se laisser abuser, la mise en scène de la rivalité Joly/Hulot est là pour permettre à EELV d’occuper le terrain médiatique. Il est clair que se dessine un compromis au terme duquel cette pseudo rivalité va être remplacée par un ticket des deux 653377.jpgprotagonistes réunis appelant tous les Écologistes à rallier la bannière EELV. «Cher Nicolas, tu es attendu chez nous. Tu as toute ta place», a même déjà lancé Éva Joly dans une interview donnée au quotidien La Croix.

Ensuite il ne fait pas de doute, qu’en l’état, cette candidature s’inscrit dans un plan de ralliement de second tour au candidat de gauche.

En effet la déclaration du candidat Hulot – «Soyons clairs : je le dis sans dogmatisme ni agressivité, le projet d'un nouveau modèle de développement est de mon point de vue incompatible avec les politiques que le pouvoir en place et sa majorité développent en France» – est on ne peut plus limpide. Ce que confirme la suite du propos qui d’ailleurs n’est là que pour indiquer que les négociations continuent en vue de finaliser l’accord de législature – Cela ne vaut pas pour autant blanc-seing pour ceux qui, à gauche ou au centre, se proposent de diriger le pays –

2109_Aubry_inside.jpgIl faut reconnaître que la manœuvre est intelligente, elle permet à l’animateur de télévision de rentrer dans le rang sans le dire tout en continuant de faire croire à l’indépendance de sa candidature.

Toute intelligente qu’elle soit cette manœuvre est partie intégrante du choix d’un parti, EE-Les Verts, qui dès le lendemain des élections européennes s’est acharné à contre carrer toute possibilité de voir émerger un projet d’écologie politique alternatif aux modèles PS et UMP qui se succèdent, depuis 60 ans, au gouvernement de notre pays au service du productivisme et de la mondialisation financière.

A l’heure où, pour résolument tracer les voies d’un avenir meilleur et plus éclairé il importe, plus que jamais de changer en profondeur, le choix de Nicolas Hulot n’est par suffisamment marquée au sceau d’une ambition à la hauteur des enjeux pour demain.

Un avenir de bien-être et de justice, plus respectueux des hommes, des espaces, de la faune et de la flore exige la présence d’une candidature écologiste de large rassemblement à la prochaine élection présidentielle.

Les écologistes comme également les humanistes et la grande famille des délaissés de la finance mondialisée appellent de leurs vœux une telle candidature qui ferait la synthèse des valeurs qui sont au cœur de l’Humanisme de l’Écologie et de la République.

Qui parmi les responsables politiques écologistes actuels résolument libres et indépendants pourrait porter cette espérance?

Copie de corinne_lepage.jpgCorine Lepage dont l’expérience, elle a déjà été candidate à une élection présidentielle, la compétence et la détermination dans les batailles écologiques sont largement reconnues et appréciées, pourrait sans conteste être cette candidate.

Pour autant, chacun sait qu’en France une élection présidentielle est la rencontre, en dehors des intérêts de boutiques partisans, entre un(e) candidat(e) et le Pays.

Il appartient donc à Corine Lepage de prendre ses responsabilités et de décider de mettre son savoir faire au service de la France et d’un projet d’Écologie Politique authentique. Si telle était sa décision, l’on peut dire, sans risque de se tromper, qu’elle pourrait compter sur l’expertise d’écologistes reconnus qui souhaitent une candidature au-delà d’EE-Les Verts, et sur de nombreux soutiens locaux, nécessaires en de telles circonstances.

20:40 Écrit par Bernard FRAU dans 6. Politique nationale | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : corine lepage, nicolas hulot, eva joly, ps, ump, humanisme, ecologie, république, valeurs | |  del.icio.us | | Digg! Digg |  Facebook | |  Imprimer

12/01/2010

Sortir enfin du débat droite gauche

De plus en plus nombreux sont aujourd’hui ceux et celles qui, dans notre Pays, se détournent des consultations électorales auxquelles ils sont appelés. Les jeunes en particulier ne font pas mystère de leur peu d’appétence pour la chose politique, convaincus qu’ils sont que leur participation ne servira à rien.

De fait depuis plusieurs décennies le débat politique en France s’est réduit à un affrontement entre une droite et une gauche d’accord pour ne rien changer sur le fond et du coup chacun s’attend à une abstention massive pour les prochaines élections régionales qui se dérouleront en Mars prochain

Il y a pourtant urgence d’agir pour desserrer l’étau de la bipolarisation qui fragilise le Pays.

Qu’il s’agisse de la fiscalité, de l’endettement de l’état, de l’emploi, du respect du pluralisme démocratique, des modes de distribution, de l’explosion des inégalités ou de l‘indispensable prise en compte réelle des questions écologiques et de santé, des réformes de fond s’imposent pour dépasser le modèle hyper productiviste et financier, au service des lobbies, qui mine les solidarités nationales et exploite les ressources naturelles de façon inconsidérée.

L’exemple de la Taxe carbone qui vient d’être à juste titre rejeté par le Conseil Constitutionnel pour insuffisance écologique est l’exemple même d’une bonne idée qui a été escamotée par les assauts puissants des lobbies de l’industrie et du transport devant lesquels s’étaient couchés  la droite et la gauche de gouvernement.

Le souhait général est  d’aller vers une conception globale, différente, de la société et de l'économie cela nécessite que la donne politique change. Sortir du clivage droite/gauche devient dès lors la condition incontournable pour tenter une sortie de crise par le haut !

La question d’ailleurs ne se pose pas seulement au plan national, elle se décline aussi localement et régionalement. Prenons le cas de la Haute-Normandie.

Est-il normal que dans cette région les pouvoirs politiques locaux – Région, Départements et quasi-totalité des grandes villes – soient concentrés entre les mains d’une seule sensibilité partisane, pour ne pas dire clanique, en l’occurrence celle du Parti Socialiste dont les référents sont ceux du siècle dernier ?

Concentration telle que le Président du Conseil Général de Seine Maritime, fin 2009, sur la base d’un désaccord national concernant la réforme des collectivités territoriales et de la suppression de la taxe professionnelle, s’est senti autorisé à menacer le Maire du Havre de le priver de crédits déjà prévus par l’assemblée départementale.

Ces comportements n’ont que trop durés, il convient désormais d’y mettre un terme.

La responsabilité en incombe à ceux des hommes politiques qui ont à travers l’histoire de notre pays fait la preuve de leur capacité à agir quoiqu’il arrive avec un esprit d’indépendance et une hauteur de vue qui les a tenus éloigné à la fois d’un libéralisme économique et financier échevelé et d’un socialisme sectaire et dogmatique.

A eux de faire revivre un centrisme politique fort et indépendant appuyé sur les valeurs traditionnelles de notre pays, l’Humanisme, la Démocratie et la République. Un centrisme modernisé où la présence des écologistes sera naturelle et efficace parce que véritablement souhaitée et comprise. 

La responsabilité incombe aussi aux électeurs qui doivent se saisir des occasions qui leur sont données par les institutions pour traduire dans les faits leur volonté de  participer à changer la vie.

Les prochaines élections régionales pourraient être, en Haute-Normandie, le prélude    de cette nouvelle donne, qui verrait un Centre rénové autour de l’Humanisme et de l’Ecologisme comme arbitre indépendant et souverain d’une élection où les enjeux de la région seraient au cœur du débat électoral reléguant au second plan l’habituel affrontement droite/gauche.

Les Verts de Haute-Normandie, le Modem, l’Alliance Centriste, l’Alliance Ecologiste Indépendante et le réseau Europe Ecologie disposent ensemble du potentiel électoral de nature permettre effectivement la réalisation dans les faits de ce basculement politique. Oseront-ils le proposer aux électeurs Haut-Normands ?  

02/08/2009

Saint-Exupéry: l'humaniste exigeant

saint-exupery01.jpg31 juillet 1944, en mission de reconnaissance aérienne, Antoine de Saint-Exupéry, disparaît en mer aux commandes de son avion, un P38 Lightning, abattu semble-t’il par un chasseur allemand ennemi. C’était il y a 65 ans, il avait 44 ans.

 

Les débris de son appareil seront retrouvés de nombreuses années plus tard en mer méditerranée au sud de Marseille.

 

Ecrivain déjà reconnu Saint-Ex, bien qu’ayant dépassé l'âge limite pour participer à des opérations de guerre avait remué ciel et terre, soulevé des montagnes, mobilisé toutes ses relations, pour pouvoir voler dans les forces aériennes alliées et ainsi apporter sa contribution à la libération de la France.

 

Cette mission, cette dernière mission, il aurait pu s'en abstenir ayant largement accompli sa part de travail.

 

Sa conception du devoir, son amour de la France et son dévouement à la patrie lui faisait obligation personnelle d’être en première ligne, jusqu’au bout, jusqu’à la victoire finale !

 

Inutile aujourd’hui d'imaginer un tel engagement, une telle authenticité dans la mise à l’épreuve d’un idéal, chez nos pseudo « journaliste-philosophe » chemise blanche, col ouvert et chevelure flamboyante sous les projecteurs.

 

Saint-Ex était fabriqué d'un autre bois. Il ne fallait pas compter sur lui pour s’abaisser jusqu’à tordre un peu la réalité pour pouvoir faire la une sur un plateau de télévision.

 

« On vivait d’un bout à l’autre de la ligne sous la même voûte profonde » écrivait-il dans « Vol de nuit ».

 

Son champ d’existence, c’était le ciel en prise avec les puissances naturelles, remettant chaque jour en jeu ses victoires de la veille, mais toujours,  mission après mission, gravant dans le marbre du temps les heures héroïques de l’Aéropostale.

 

Il était de cette race d’hommes plutôt difficile à rencontrer désormais. Qui à notre époque de paillettes d’hypocrisies et de flagorneries pourrait rivaliser avec Saint-Ex. Jamais courtisan, ni planqué jaloux de sa liberté fier de ses engagements, implacable avec les  « faux derches » comme il les appelait.

 

Il faut relire à ce propos sa lettre à André Breton, « il est dommage que vous ne vous soyez jamais trouvé face au problème de la mort consentie. Vous auriez constaté que l’homme a besoin alors, non de haine, mais de ferveur. On en meurt pas contre, on meurt pour ».

 

Il haïssait la guerre, dont il écrivait dans Pilote de Guerre qu’elle  « n'est pas une aventure » mais « une maladie comme le typhus ». Et pourtant, il s’y est engagé, par patriotisme et par idéal de la France ! Combien aujourd’hui en seraient encore capables ?

 

Tout à la fois Chevalier des temps modernes au grand cœur, poète, patriote, il a consacré sa vie et son œuvre au service de la dignité humaine. « Si tu diffères de moi, mon frère, loin de me léser, tu m'enrichis », « je ne puis supporter d’être loin de ceux qui ont faim ».

 

Telles étaient ses pensées, pour lesquelles il s’est engagé jusqu’à sacrifier sa vie ! La fraternité au centre de la perspective planétaire, tel était son crédo !

 

Quel bel exemple et quel beau message pour ceux qui aujourd’hui s’engagent en cherchant, comme l’agriculteur de Saint-Ex « à donner un sens à leurs coups de pioche ».

 

Déjà en 1944 il dénonçait dans  les dernières lignes d’une lettre, écrite la veille de sa mort, qu’il a adressée à Pierre Dalloz, le monde des années à venir après guerre.

 

En visionnaire il en entrevoyait les germes : « Si je suis descendu, je ne regretterai absolument rien. La termitière future m’épouvante. Et je hais leur vertu de robots. Moi, j’étais fait pour être jardinier. »

 

Aurait-il baissé les bras lui, l’infatigable humaniste engagé dans la lutte contre le désordre du monde, qui au terme de sa lettre à André Breton a écrit « Je crois aux actes, non aux grands mots » ! Un moment de faiblesse ? Peut-être ?

 

Même chez les plus solides, elle reste là, la possibilité de la faiblesse, tapie prête à surgir tant l’être Humain reste et restera toujours une chose fragile ! Après tout il était un homme, héroïque certes, mais un homme pas un dieu.

 

Il n’est pas là pour nous le dire ! Seule reste son œuvre littéraire, immense pour qui veut bien s’en nourrir : belle et pleine d’amour de la vie et des Hommes.

 

A chacun de lire ses écrits, de méditer et d’en tirer le miel ! Et peut-être, par fidélité à sa pensée, accepter de prendre part aux luttes éternelles de l’humanité pour contribuer, à laisser, pour demain à nos enfants, un monde meilleur et plus éclairé ! Un monde plus respectueux des hommes et de la nature.

16:53 Écrit par Bernard FRAU dans 2. Les grands hommes | Lien permanent | Commentaires (4) | Tags : devoir, france, humanisme, liberté, amitié, fraternité | |  del.icio.us | | Digg! Digg |  Facebook | |  Imprimer

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu