Avertir le modérateur

07/06/2011

Jean-Louis Borloo tend la main à Hulot et à Villepin

910532_3_59b0_dominique-de-villepin-et-jean-louis-borloo.jpgLe président du Parti radical Jean-Louis Borloo, vient de tendre la main à Dominique de Villepin, «On peut se parler, on se connaît et on s’estime. Il a une dimension internationale et son discours à l’Onu a marqué. On peut réfléchir ensemble à l’avenir du pays», a déclaré Jean-Louis Borloo à propos de l’ancien Premier ministre et actuel président de République solidaire.

Dominique de Villepin n’a pas tardé à répondre positivement à cette main tendue: «Voilà une sage décision. Les propos tels que les a formulés Jean-Louis Borloo me paraissent très sages. Oui il faut dialoguer». Les deux hommes ont en commun la volonté de «faire bouger les lignes» à l’occasion de la prochaine présidentielle à laquelle ils envisagent sérieusement d’être candidat.

29285-340x200.jpgLe président du Parti radical a par ailleurs réaffirmé «l’estime» qu’il portait à l’écologiste Nicolas Hulot avec lequel il a agit lors du Grenelle de l’environnement : «Je suis convaincu que nous nous reverrons bientôt» a-t-il ajouté.

Cette double initiative de Jean-Louis Borloo va dans le bon sens. En effet pour tous ceux qui souhaitent sortir la France des conservatismes dans laquelle le PS et l’UMP tentent de la maintenir, la constitution d’une «majorité politique nouvelle» rassemblant dans une coalition ouverte les républicains sociaux, les humanistes du centre - radicaux et démocrates - et les écologistes non inféodés à la gauche archaïque et non européenne est une ardente obligation.

Copie de article_bayrou SIPA.jpgcorinne_lepage.jpgFrançois Bayrou et Corine Lepage ainsi que leurs amis doivent désormais prendre leurs responsabilités et accepter de prendre toute leur place dans cette dynamique de rassemblement à coup sûr gagnante. L’expérience dont les deux personnalités peuvent se prévaloir, est à n’en pas douter constituerait un atout complémentaire décisif à la mise en place d’une «majorité nouvelle» à équidistance des blocs conservateurs de gauche et de droite.

Bernard FRAU

Délégué Général

Humanisme – Ecologie – République

Contact 06 63 24 00 66/ 02 32 61 02 38

12:17 Écrit par Bernard FRAU dans Présidentielles 2012 | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : borloo, villepin, hulot, bayrou, lepage, majorité nouvelle | |  del.icio.us | | Digg! Digg |  Facebook | |  Imprimer

22/04/2011

Nicolas Hulot fait le choix de la Gauche et non de l’Alternative !

Paris, le 22/04/2011 - L’Alliance Ecologiste Indépendante regrette la position de Nicolas Hulot de n’être «que» le candidat des écologistes de gauche suite à ses déclarations concernant sa participation aux primaires étriquées et verrouillées d’Europe Ecologie – Les Verts

Nicolas Hulot fait le choix de la Gauche

Nicolas Hulot rejoint ainsi le choix des Verts d’une alliance exclusive à gauche qui les ont conduits durant ces années à être les sous-traitants du PS en matière d’écologie en échange de quelques postes d’élus.

A gauche toute, semble être le mot d’ordre chez Europe Ecologie, Daniel Cohn Bendit en tête appelant à soutenir DSK dès le premier tour suivi de Cécile Duflot, Éva Joly et Jean Vincent Placé pour lesquels un projet écologiste ne peut être que de gauche et donc uniquement avec les partis de gauche; même Yannick Jadot qui voulait l’indépendance d’EELV à ses débuts est rentré dans le rang. Mais quelle vision passéiste binaire! Surtout pour un mouvement qui proclame à qui veut bien l’entendre qu’il incarne «la politique du 21ème siècle».

Si l’Alliance Ecologiste Indépendante, est d’accord pour dire que l’attachement de la droite actuelle au tout libéralisme financier et marchand, incarné en France par Nicolas Sarkozy et ses troupes, rend impossible, pour les écologistes, toute possibilité de gouvernement avec cette droite, elle affirme en revanche très nettement qu’il en de même avec la gauche socialiste et productiviste. Ceci constitue un point de désaccord de fond avec EELV.

Nicolas Sarkozy, DSK ou Martine Aubry c’est pareil!

Remplacer un Nicolas Sarkozy pro-nucléaire par une Martine Aubry ou un DSK pro-nucléaires – changer de président pour que rien ne change – ne constitue pas en soi un programme politique. Hors c’est ce vers quoi Daniel Cohn-Bendit et EELV veulent entrainer les écologistes en échange de quelques postes au gouvernement et à l’Assemblée Nationale.

Tracer résolument les voies d’un avenir meilleur et plus éclairé exige, pour nos concitoyens, de sortir de ces jeux politiciens dont ils sont abreuvés jusqu’à l’écœurement. La montée du FN et la faible participation aux échéances électorales en témoignent. L’heure est plus que jamais à la construction d’une réelle force alternative aux conservateurs de gauche comme de droite et aux extrémistes des mêmes bords.

L’Alliance Ecologiste Indépendante considère que vouloir un avenir de bien-être et de justice, plus respectueux des hommes, des espaces, de la faune et de la flore nécessite plus que jamais de profondes réformes, institutionnelles, sociales et économiques. Elle estime que le temps de l’élection présidentielle de 2012 est propice pour opérer des choix fondateurs à travers une candidature émancipée des traditionnels territoires politiques tels que les a façonnés la 5ème République.

Une candidature de rassemblement écologiste, humaniste et républicaine

L’Alliance Ecologiste Indépendante appelle Nicolas Hulot, Corinne Lepage, Franck Laval et tous ceux qui se sentent concernés à prendre leurs responsabilités en décidant, de mettre leur compétence au service d’un projet d’Écologie Politique authentique et Indépendant. Laissons les dirigeants d’EELV cultiver avec le Parti Socialiste leurs petites ambitions personnelles et agissons ensemble pour l’intérêt public.

Les Français réclament pour 2012 un candidat qui serait à même de tracer une voie majoritaire nouvelle en faisant la synthèse des valeurs qui sont au cœur de l’Humanisme, de l’Écologie et de la République.

Dans cette perspective, l’Alliance Ecologiste Indépendante, s’efforcera de favoriser les rencontres avec les principaux mouvements du Centre politique actuellement émancipés de l’UMP et du Parti Socialiste.

Contact presse:

Alliance Ecologiste Indépendante:

Bernard Frau, secrétaire national / 06 63 24 00 66 /

bernard.frau@sfr.fr

Jean Marc Governatori, secrétaire national / 06 11 44 58 21 /

info@alliance-ecologiste-independante.fr

 

 

09/04/2011

Présidentielles 2012: Les Écologistes Indépendants à la croisée des chemins.

hulot-presidentielles-254342-jpg_144269.JPGLe jeu ne fait que commencer. Il faut se hâter lentement avant de se prononcer. Une chose est aujourd’hui sure Nicolas Hulot va participer aux primaires fermées d'EELV, il ne sera donc pas le candidat de tous les Écologistes.

Dès lors il faut s'attendre à du mouvement de ce côté-là de la politique.

corinne_lepage.jpgLes Écologistes non verts se rallieront-ils à l’idée d’une candidature de la députée européenne et présidente de Cap21, Corine Lepage si celle-ci décidait d'y aller? Déjà candidate une fois, elle a l'expérience d'une telle bataille électorale. Sa compétence et sa connaissance des dossiers écologiques est reconnue et appréciée. Elle a de plus exercé des fonctions ministérielles ce qui lui donne une dimension politique indéniable. Personne ne peut lui contester son indépendance d'esprit et son engagement écolo-républicain.

Pour autant que les choses soient envisagées sur le moyen terme, au-delà de la présidentielle, il ne fait pas de doute que les Écologistes Indépendants trouveraient en Corine Lepage un bon chef de file. Mais à ce jour, Corine Lepage ne s'est pas prononcée, il faut donc attendre.

En dehors de cette hypothèse, le choix d'EELV d'un soutien systématique au candidat de gauche pour le second tour posera au final, dans le cadre du clivage institutionnel droite-gauche de la 5ème République, la question de l'éclosion d'une composante écologique ralliant le centre droit et réduisant à la portion congrue les Indépendants.

300x200_1535326_0_d83c_ill-1326151-04a8-ill-1269141-9931-464879.jpgJean-Louis Borloo l'a bien compris et déjà la pression monte chez les militants écologistes indépendants. Le choix pour Corine Lepage d'y aller ou de ne pas y aller contient aussi cet aspect de la question.

Faut-il ou non intégrer le clivage droite-gauche, qu'en son temps Brice Lalonde avait fait sien au moyen de la formule, 25% d'écologie partout? Ou faut-il coûte que coûte tenir ferme sur le caractère indépendant du projet politique écologiste qui par nature est incompatible avec le modèle productiviste soutenu par le binôme conservateur droite/gauche représenté par l'UMP et le PS.

La question n’est pas encore tranchée chez les Écologistes indépendants. Certains d’entre-eux font à juste titre observer que pour avancer il faut être aux manettes dans les lieux de décisions et que cela implique des alliés et un accord de gouvernement. Pour autant rétorquent les autres, également à juste titre, les accords ne sont jamais respectés tant avec les partenaire de droite comme de gauche – confère le Nucléaire avec la gauche et le Grenelle avec la droite. Il est vrai que le rapport de force n'est pas en faveur des écologistes et que tant l'UMP que le PS une fois en place se soucient comme d'une guigne de leurs alliés.

L’écologie serait-elle assignée éternellement à l'impuissance politique? Les acharnés de l'indépendance répondent non. Ils pensent que la bataille sera gagnée lorsque dans la tête des électeurs les choses auront réellement bougées. Pour eux il s'agit en quelque sorte d'une bataille culturelle. Ils admettent que celle-ci ne peut qu'être longue et difficile car au delà des programmes c'est aussi aux changement des comportements que fait appel l'écologie politique. Et là …..

1550490444.jpgResterait à tester l'hypothèse d'un improbable rassemblement de tous les "Indépendants humanistes écologistes républicains" qui, sur la base d'un programme de mandature comprenant des objectifs précis de transition - institutionnelle, énergétique, écologiste, sociale et économique - s'émanciperaient des vieilles boutiques partisanes pour tenter une opération de modernisation et de transformation politique de la France. Reconnaissons que nous sommes loin d’une telle occurrence, tant les cultures dans les différents camps sont éloignées.

Mais l’on peut toujours y croire, ça ne coûte qu'à ceux qui pensent que faire de la politique c’est d’abord servir l'intérêt général avant les intérêts particuliers!

Pour l'heure la caravane des prétendants va passer et repasser tout au longs de ses prochains mois, les calicots et le boniments des camelots vont se répandre à longueur d'antenne et de journaux.

Espérons au bout du bout que désespérés nos concitoyens sauront ne pas se laisser abuser par les sirènes trompeuses de la blonde héritière qui se pourlèche déjà les babines de toutes les divisions et les contradictions mais aussi les connivences dans lesquelles sont enferrées la droite et la gauche de gouvernement.

12:06 Écrit par Bernard FRAU | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : hulot, lepage, borloo, ump, ps, ecologiste indépendants, clivage droite-gauche | |  del.icio.us | | Digg! Digg |  Facebook | |  Imprimer

27/01/2011

Alliance Écologiste Indépendante en Marche

Paris le 26 janvier 2011 - Les adhérents directs de l’Alliance Écologiste Indépendante étaient réunis en assemblée générale le 20 janvier 2011 à Paris pour examiner la proposition du comité national du mouvement d’engager le processus de transformation de «l’Alliance Écologiste Indépendante».

Pour Bernard FRAU, secrétaire national du MEI et membre du comité national de d'AEI «Cette transition vers un parti politique unifié a pour objectif de rassembler l’ensemble des écologistes ayant à cœur de faire vivre un projet d’écologie politique automne au delà des clivages traditionnels»

S’appuyant sur le succès de l’ «Appel des Écologistes Indépendants» lancé en décembre dernier, ils ont décidé d’engager le processus de transition politique qui aboutira le 28 mai prochain à la tenue d’une assemblée au cours de laquelle sera adoptée la charte du mouvement ainsi que l’évolution des statuts et le règlement Intérieur.

La rédaction de ces textes a été confiée à un collectif d’animation regroupant une quarantaine de personnes.

Réuni pour la première fois en séminaire ce week-end ce collectif a réaffirmé l’urgente nécessité pour les écologistes de se rassembler afin de proposer un projet global de société, réaliste et responsable qui réponde aux besoins de tous en privilégiant le respect du Vivant dont l’humanité a tant besoin, mais également celui de la terre de la faune et de la flore.

«Nous avons déjà rencontré plusieurs personnalités de l’écologie pour discuter de leur possible candidature aux présidentielles de 2012 afin de représenter l’écologie indépendante» a déclaré Jean Marc Governatori, coprésident d'AEI en précisant que « Brigitte Bardot ne souhaitait pas, à ce jour, s’engager directement dans la campagne mais avait exprimé son soutien le plus complet à l’Alliance Écologiste Indépendante compte tenu notamment de l’engagement du mouvement dans la cause animale»

Il ajoute: «Comme nous l’avons déjà exprimé, nous pensons que Nicolas Hulot serait le meilleur candidat de l’écologie politique, capable de rassembler derrière lui «le peuple de l’écologie» et bien au delà. Mais notre soutien à Nicolas Hulot dépendra de sa volonté affichée de dépasser le clivage passéiste gauche/droite et de ne pas être le candidat exclusif d’Europe Ecologie – Les Verts, qui ont fait le choix depuis plusieurs années de s’ancrer à gauche dans un contrat de sous-traitance avec le Parti Socialiste.»

A propos:

Appel des écologistes indépendants:

http://www.appeldesecologistesindependants.org

11:35 Écrit par Bernard FRAU dans 1. Communiqués de presse | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : hulot, transformation, projet, autonome | |  del.icio.us | | Digg! Digg |  Facebook | |  Imprimer

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu