Avertir le modérateur

31/01/2013

Asssemblée Nationale: examen de la loi Taubira

Le «Mariage pour tous» (1ère partie)

mariage pour tous, égalité pour les couples homosexuel, droit de l'enfant, droit à l'enfant, droit des générations futures, égalité citoyenne et républicaine, loi Taubira, Gestation pour autrui, GPA, Procréation médicalement assistée, PMA, Jacques Testart, Pierre Bergé, eugénisme, Humanisme, écologie, Ecologie politique, gouvernement, Homosexuel, Hétérosexuel, discrimination, stigmatisation, Depuis hier l’Assemblée Nationale examine le projet de loi du gouvernement dit Loi Taubira qui s’il était voté ouvrirait le mariage aux personnes du même sexe.

Le projet de loi Taubira dit «mariage pour tous» mobilise depuis plusieurs semaines la droite, la gauche, les écologistes, les associations de tous poils, les institutions religieuses, les philosophes, les pros et les antis.

Sans reprendre par le menu  les arguments des uns et des autres, il est quelques arguments qui apparemment n’ont pas, d’un point de vue humaniste et écologiste été suffisamment abordés, aussi il nous a semblé utile ici d’en dire quelques mots.

Toutefois il convient semble-t-il nécessaire de préciser quelques points qui sont incontournables d’un point de vue humaniste et républicain.

mariage pour tous, égalité pour les couples homosexuel, droit de l'enfant, droit à l'enfant, droit des générations futures, égalité citoyenne et républicaine, loi Taubira, Gestation pour autrui, GPA, Procréation médicalement assistée, PMA, Jacques Testart, Pierre Bergé, eugénisme, Humanisme, écologie, Ecologie politique, gouvernement, Homosexuel, Hétérosexuel, discrimination, stigmatisation, Que veulent ceux des homosexuels qui réclament le «mariage pour tous», en remarquant d’ailleurs que tous ne le réclament pas?

A cette question et sans vouloir parler à leur place, il apparaît qu’à travers leurs revendications ceux-ci aspirent à trois choses claires.

D’abord ils revendiquent d’être considérés comme des mariage pour tous, égalité pour les couples homosexuel, droit de l'enfant, droit à l'enfant, droit des générations futures, égalité citoyenne et républicaine, loi Taubira, Gestation pour autrui, GPA, Procréation médicalement assistée, PMA, Jacques Testart, Pierre Bergé, eugénisme, Humanisme, écologie, Ecologie politique, gouvernement, Homosexuel, Hétérosexuel, discrimination, stigmatisation, êtres  humains au même titre que tous les autres, bref ils font valoir un droit citoyen à l’égalité républicaine. Cette première revendication est juste, recevable et ne souffre pas contestation. Pas de discrimination pas de stigmatisation!

Ensuite, ils souhaitent obtenir pour les couples qu’ils sont amenés à former les mêmes garanties civiles et patrimoniales qui sont celles des couples hétérosexuels, notamment en matière de garanties accordées au dernier vivant lors du décès de l’un ou l’autre des conjoints.

mariage pour tous, égalité pour les couples homosexuel, droit de l'enfant, droit à l'enfant, droit des générations futures, égalité citoyenne et républicaine, loi Taubira, Gestation pour autrui, GPA, Procréation médicalement assistée, PMA, Jacques Testart, Pierre Bergé, eugénisme, Humanisme, écologie, Ecologie politique, gouvernement, Homosexuel, Hétérosexuel, discrimination, stigmatisation, Comme la première, cette deuxième revendication est juste recevable et   ne souffre pas contestation. D’un point de vue républicain l’inégalité sur ce point n’est pas concevable.

Troisième revendication, les homosexuels veulent accéder au statut, reconnu aux couples hétérosexuels, de «couples mariés officiellement». 

Cette dernière demande fait débat car pour y faire droit elle nécessite une modification de l’institution du «mariage» qui à ce jour «ne peut être légalement contracté qu'entre deux personnes appartenant l'une au sexe masculin, l'autre au sexe féminin».

mariage pour tous, égalité pour les couples homosexuel, droit de l'enfant, droit à l'enfant, droit des générations futures, égalité citoyenne et républicaine, loi Taubira, Gestation pour autrui, GPA, Procréation médicalement assistée, PMA, Jacques Testart, Pierre Bergé, eugénisme, Humanisme, écologie, Ecologie politique, gouvernement, Homosexuel, Hétérosexuel, discrimination, stigmatisation, Là encore de quoi il s’agit, d’un point de vue très général, d’assurer à tous les citoyens le caractère universel de l’union de deux êtres qui s'aiment avec les mêmes droits et les mêmes devoirs ?

Pourquoi ne pas y faire droit ? Tout en notant tout de même le paradoxe de la demande des homosexuels qui veulent être reconnus à égalité de droit dans le mariage mais qui n’acceptent pas la condition singulière qui est la leur, comme le font ceux qui veulent que l’on reconnaisse le caractère libre de leur union dans le concubinage par exemple?

En tout état de cause, le «mariage pour tous» ne saurait donc, comme cela a été indiqué précédemment, faire l’objet d’un interdit de quelque ordre que ce soit, dès lors qui s’agit d’acter officiellement l’union de deux êtres qui ont décidés de faire couple et le débat pourrait en rester là.

Sauf que le mariage n’est pas qu’un acte qui ne fait que constater l’union entre deux êtres qui ont décidé de vivre ensemble sous le même toit, il donne aussi et conjointement accès «à la parenté» ce que précisément visent à obtenir ceux des homosexuels qui réclament «le mariage pour tous» et que se propose de leur accorder la Loi Taubira si elle était votée au Parlement, à travers l’ «ouverture d’un droit à l’adoption»!

mariage pour tous, égalité pour les couples homosexuel, droit de l'enfant, droit à l'enfant, droit des générations futures, égalité citoyenne et républicaine, loi Taubira, Gestation pour autrui, GPA, Procréation médicalement assistée, PMA, Jacques Testart, Pierre Bergé, eugénisme, Humanisme, écologie, Ecologie politique, gouvernement, Homosexuel, Hétérosexuel, discrimination, stigmatisation, La question fait débat et chaque camp avance à l’appui de ses démonstrations des arguments qu’il juge irréfutables  et qui peuvent ou pas être recevables.

Le développement d’un enfant est-il mieux assuré sous un toit où la mère et le père entre deux séances d’alcoolisme, s’entredéchirent, où le père bat la mère sous ses yeux,  que sous un toit avec deux homosexuels qui prennent soin de lui ?

L’affaire n’est pas tranchée parce que tout simplement la question peut être inversée. L’argument n’est donc pas recevable au nom de l’égalité entre tous, les êtres humains étant tous faillibles par nature qu’ils soient homos ou hétéros.

mariage pour tous, égalité pour les couples homosexuel, droit de l'enfant, droit à l'enfant, droit des générations futures, égalité citoyenne et républicaine, loi Taubira, Gestation pour autrui, GPA, Procréation médicalement assistée, PMA, Jacques Testart, Pierre Bergé, eugénisme, Humanisme, écologie, Ecologie politique, gouvernement, Homosexuel, Hétérosexuel, discrimination, stigmatisation, Quant à la nécessité, pour assurer le développement harmonieux d’un enfant, d’avoir un père et une mère bien identifiés, les conclusions des experts psychiatres sont loin de faire unanimité.

Du coup dans le doute il paraîtrait plus prudent de faire application  du principe de précaution et de ne pas ouvrir un droit à l’adoption dans le cadre du «mariage pour tous»

Mais un train peut en cacher un autre! (2ème partie)

Au-delà de l’accès à l’adoption, dont il généralement reconnu qu’elle est et reste très hypothétique pour les couples homosexuels, la revendication principale de ceux qui réclament  le «mariage pour tous» est le droit au recours à la procréation médicalement assistée (PMA) pour les couples féminins et, au nom du principe d’égalité,  le droit au recours à la gestation pour autrui (GPA) en ce qui concerne les couples masculins.

S’il paraît légitime pour une femme et un homme de vouloir recourir à différents procédés médicaux de mariage pour tous, égalité pour les couples homosexuel, droit de l'enfant, droit à l'enfant, droit des générations futures, égalité citoyenne et républicaine, loi Taubira, Gestation pour autrui, GPA, Procréation médicalement assistée, PMA, Jacques Testart, Pierre Bergé, eugénisme, Humanisme, écologie, Ecologie politique, gouvernement, Homosexuel, Hétérosexuel, discrimination, stigmatisation, nature à permettre d'optimiser la fécondité de leur couple, il est en revanche d’un point de vue humaniste et surtout d’un point de vue écologiste parfaitement paradoxal de défendre la nature et en même temps de laisser la possibilité voir s’ouvrir la porte d’une banalisation de techniques médicales qui forcent le caractère naturel de la vie et qui soulèvent des questions de société et de bioéthiques majeures.

Là très clairement il ne s’agit plus de revendication à l’égalité pour tous mais bien de choix de société et de contradiction majeure !

mariage pour tous, égalité pour les couples homosexuel, droit de l'enfant, droit à l'enfant, droit des générations futures, égalité citoyenne et républicaine, loi Taubira, Gestation pour autrui, GPA, Procréation médicalement assistée, PMA, Jacques Testart, Pierre Bergé, eugénisme, Humanisme, écologie, Ecologie politique, gouvernement, Homosexuel, Hétérosexuel, discrimination, stigmatisation, Ceux qui aujourd’hui pensent en effet que tout est possible, sont en train de préparer un monde où demain les médecins seront transformés en ingénieur du corps humain travaillant à partir de logiciel d’aide au diagnostic et au traitement. 

Un monde curieux  où les hommes et les femmes de demain pourront être issus d’un processus de fabrication à partir d’un catalogue d’éléments type, customisés en fin de gestation.

mariage pour tous, égalité pour les couples homosexuel, droit de l'enfant, droit à l'enfant, droit des générations futures, égalité citoyenne et républicaine, loi Taubira, Gestation pour autrui, GPA, Procréation médicalement assistée, PMA, Jacques Testart, Pierre Bergé, eugénisme, Humanisme, écologie, Ecologie politique, gouvernement, Homosexuel, Hétérosexuel, discrimination, stigmatisation, Poussées par "l'hybris" de quelques savants fous au service d’un argent qui ne s’embarrasse pas de scrupules, la marchandisation généralisée, la technique et la technologie finiront à ce rythme par tout submerger.

La vie, la nature mais également l'homme dans sa dignité et sa respectabilité seront les prisonniers d’un système entièrement artificiel, froid désenchanté et dépourvu de surprise. Un monde abominablement technicisé et informatisé.

Une femme n'est pas un ventre à louer pour permettre à des homosexuels masculins de se payer une filiation à travers une opération qui ne relève que de la technique sans passer par l’acte personnel que la nature a conçu pour permettre aux humains de perpétuer leur espèce.

mariage pour tous, égalité pour les couples homosexuel, droit de l'enfant, droit à l'enfant, droit des générations futures, égalité citoyenne et républicaine, loi Taubira, Gestation pour autrui, GPA, Procréation médicalement assistée, PMA, Jacques Testart, Pierre Bergé, eugénisme, Humanisme, écologie, Ecologie politique, gouvernement, Homosexuel, Hétérosexuel, discrimination, stigmatisation, "Louer son ventre pour faire un enfant ou louer ses bras pour travailler à l'usine, quelle différence?"(*) 

Un ventre ça se loue comme des bras explique, Pierre Berger à un journaliste! Quel mépris à l’endroit des femmes !!!

A quand, dans le monde de l’égalité pour les homosexuels de Pierre Bergé, le catalogue des 100 bambins en promo de Noël, les cliniques privées et les femmes-ateliers pour les produire?

mariage pour tous, égalité pour les couples homosexuel, droit de l'enfant, droit à l'enfant, droit des générations futures, égalité citoyenne et républicaine, loi Taubira, Gestation pour autrui, GPA, Procréation médicalement assistée, PMA, Jacques Testart, Pierre Bergé, eugénisme, Humanisme, écologie, Ecologie politique, gouvernement, Homosexuel, Hétérosexuel, discrimination, stigmatisation, Des bébés «comme vous ne les avez jamais rêvés» ! Chacun peut imaginer le contenu des prochaines pubs à la télé quand des Pierre Berger se retrouveront aux manettes de la société.

Lorsque les vannes seront ouvertes rien n'arrêtera le flot de l'inventivité créatrice des machines à «Fric sans Frontière».

Il faut bien être conscient que la GPA ou la PMA et l’eugénisme qui, à coup sûr, découlera de la mariage pour tous, égalité pour les couples homosexuel, droit de l'enfant, droit à l'enfant, droit des générations futures, égalité citoyenne et républicaine, loi Taubira, Gestation pour autrui, GPA, Procréation médicalement assistée, PMA, Jacques Testart, Pierre Bergé, eugénisme, Humanisme, écologie, Ecologie politique, gouvernement, Homosexuel, Hétérosexuel, discrimination, stigmatisation, libéralisation de la mise en œuvre de ces techniques, constituent les prémisses d’un monde où les plus forts et les plus libres, parce que les plus riches, imposeront aux «epsilons» un modèle de société où les valeurs de l’humanisme se seront évanouies et où l’artificialisation totale de la nature sera la figure imposée.

C’est tout ce à quoi cette méchante farce d’un prétendu droit à l’enfant qu’il faudrait accorder aux homosexuels au nom de l’égalité de tous les citoyens dans la république est en train de nous engager.

Le droit à l'enfant est une fiction surtout lorsqu’il est posé dans les termes où veulent le poser les partisans du «mariage pour tous» ! Et puis de quel droit à l’enfant parle-t-on au moment où sur la planète l’éclatement de la démographie constitue une menace écologique majeure.

En revanche, le droit des enfants est lui une réalité incontournable en particulier lorsqu'il s'agit pour eux d’abord de savoir d'où ils viennent – de quel père et de quelle mère biologiques sont-ils les enfants ? – et ensuite du droit à ne pas naître dans un monde sans âme et sans perspective humaine.

Il est étonnant que des écologistes au gouvernement en soient à défendre l’usage de la PMA et de la GPA pour satisfaire des droits auquel la nature pourvoie de façon biologiquement normale.

Ce choix des écologistes au gouvernement est totalement incompréhensible et inconséquent. Toute cette histoire ne constitue pas une avancée mais marquera  à terme, au contraire, un recul de civilisation essentiellement dû à une utilisation perverse du progrès scientifique de la technique.

mariage pour tous, égalité pour les couples homosexuel, droit de l'enfant, droit à l'enfant, droit des générations futures, égalité citoyenne et républicaine, loi Taubira, Gestation pour autrui, GPA, Procréation médicalement assistée, PMA, Jacques Testart, Pierre Bergé, eugénisme, Humanisme, écologie, Ecologie politique, gouvernement, Homosexuel, Hétérosexuel, discrimination, stigmatisation, Le professeur Jacques Testart, qui en 1982 a permis la naissance du premier bébé éprouvette crie aujourd’hui au casse-cou, il a raison.

Rappelons que la GPA est interdite dans notre pays. Il est en effet précisé dans l'article 16-7 du code civil que "toute convention portant sur la procréation ou la gestation pour le compte d'autrui est nulle".

De plus l'article 227-12 du code pénal prévoie de sanctionner d'une peine de six mois d'emprisonnement et de 7 500 € d'amende "le fait de s’entremettre une personne ou un couple désireux d’accueillir un enfant et une femme acceptant de porter en elle cet enfant en vue de le leur remettre".

mariage pour tous, égalité pour les couples homosexuel, droit de l'enfant, droit à l'enfant, droit des générations futures, égalité citoyenne et républicaine, loi Taubira, Gestation pour autrui, GPA, Procréation médicalement assistée, PMA, Jacques Testart, Pierre Bergé, eugénisme, Humanisme, écologie, Ecologie politique, gouvernement, Homosexuel, Hétérosexuel, discrimination, stigmatisation, Vendredi dernier une circulaire  rédigée par le ministère de la justice va désormais rendre plus facile la délivrance de certificats de nationalité française aux enfants nés de mère porteuse à l'étranger.

En d’autre terme d’ores et déjà sont créées les conditions pour plus tard justifier la régularisation d’une pratique des hommes de recourrir à des mères porteuses à l’étranger en vue d'assurer leur filiation.

La folle machine est lancée et pour l’heure cette affaire c’est «chronique annoncée de  dégâts futurs assurés».

Aurons-nous encore suffisamment de lucidité pour prendre la mesure de la voie dans laquelle notre société est en train de s’engager?

mariage pour tous, égalité pour les couples homosexuel, droit de l'enfant, droit à l'enfant, droit des générations futures, égalité citoyenne et républicaine, loi Taubira, Gestation pour autrui, GPA, Procréation médicalement assistée, PMA, Jacques Testart, Pierre Bergé, eugénisme, Humanisme, écologie, Ecologie politique, gouvernement, Homosexuel, Hétérosexuel, discrimination, stigmatisation, Il ne faut bien sur jamais cesser d’espérer au retour d’une raison enfin repositionnée au juste milieu des possibilités pour les hommes de rester à leur juste place dans le champ immense du phénomène de la vie

Cette question du mariage pour tous méritait d’être débattue dans un cadre plus large pour lui donner sa véritable dimension.

En cantonnant cette affaire à la seule question de l’égalité citoyenne et républicaine pour les homosexuels, question légitime au demeurant, le gouvernement fait passer notre communauté nationale à côté d’un débat éthique important pour le droit des générations futures.

(*) source: http://www.marieclaire.fr/,pierre-berge-pma-gpa-louer-son...

07/12/2012

Il n’y aura pas d’élection législative partielle à Hénin-Beaumont!

FN, Marine Le Pen, Philippe Kemel, Jean-Luc Mélanchon, Extrême-droite, populisme, République, Jean-Luois Debré, UMP, Nadine Morano, Conseil Constitutionnel, Jean-Marie Le Pen, Parti Socialiste, PS, Hénin Beaumont, Gouvernement, Me Alexis Dubruel, Jérôme Pottier,  Battue,  lors de la Législative d'Hénin-Beaumont, de 118 voix, sur 53.000 suffrages exprimés, le 17 juin 2012 par le socialiste Philippe Kemel, la candidate du FN, Marine Le Pen, avait formé un recours en invalidation du scrutin auprès du Conseil constitutionnel au motif que le candidat socialiste se serait rendu coupable de fraude.

Le Conseil constitutionnel vient de rendre ses conclusions ce jour 7 décembre : le recours de la militante populiste d’extrême-droite est rejeté.

Au lieu de s’en tenir, à la décision des « Sages », comme tout citoyen respectueux des institutions de la FN, Marine Le Pen, Philippe Kemel, Jean-Luc Mélanchon, Extrême-droite, populisme, République, Jean-Luois Debré, UMP, Nadine Morano, Conseil Constitutionnel, Jean-Marie Le Pen, Parti Socialiste, PS, Hénin Beaumont, Gouvernement, Me Alexis Dubruel, Jérôme Pottier,  République le ferait, la militante populiste, ne dérogeant pas aux pratiques de Jean-Marie Lepen, le père dont elle a reçu en héritage le FN – parti d’extrême-droite qui rêve d’un grand soir fondamentaliste gaulois-chrétien – , s’est immédiatement posée à nouveau en victime.

Elle dénonce une « décision politique » et, récusant l’impartialité du président Jean-Louis Debré, réclame la démission de celui-ci en le qualifiant au passage de «militant UMP».

«C'est une décision politique (...). Le militant UMP qui préside le Conseil constitutionnel devrait démissionner pour redonner de la crédibilité à l'institution», a-t-elle déclaré.

Marine Lepen a-t-elle seulement conscience que le Conseil Constitutionnel avait à examiner les demandes en annulation de six autres circonscriptions – Bouches-du-Rhône (3e et 8e circonscriptions), la Seine-et-Marne (7e), le Val-d'Oise (6e), la Seine-Saint-Denis (5e) et la Meurthe-et-Moselle (5e) ? 

Elle n’était donc pas la seule concernée ! Hénin-Beaumont n’est pas le centre de la France et Marine Le Pen est une citoyenne comme les autres !

Il n’aura pas échappé à Marine Le Pen que le même Conseil Constitutionnel, présidé par le même Jean-Louis FN, Marine Le Pen, Philippe Kemel, Jean-Luc Mélanchon, Extrême-droite, populisme, République, Jean-Luois Debré, UMP, Nadine Morano, Conseil Constitutionnel, Jean-Marie Le Pen, Parti Socialiste, PS, Hénin Beaumont, Gouvernement, Me Alexis Dubruel, Jérôme Pottier,  Debré, a fait le même sort à la demande de l’ex-ministre Nadine Morano – soutien indéfectible de l’UMP décomplexée de Jean-François Copé et de Nicolas Sarkozy –, que celui qui a été réservé à sa propre demande !

Nadine Morano candidate le 17 juin 2012 candidate dans la 5ème circonscription de Meurthe-et-Moselle contestait de son côté la régularité des opérations qui avaient conduit à l’élection de Jérôme Potier.

Marine Le Pen a-t-elle déjà annexés les militants et les FN, Marine Le Pen, Philippe Kemel, Jean-Luc Mélanchon, Extrême-droite, populisme, République, Jean-Luois Debré, UMP, Nadine Morano, Conseil Constitutionnel, Jean-Marie Le Pen, Parti Socialiste, PS, Hénin Beaumont, Gouvernement, Me Alexis Dubruel, Jérôme Pottier,  élus de l’UMP qui continuent contre vents et marées à soutenir la ligne d’inspiration buissonno-populiste qui s’est imposée lors de la dernière élection Présidentielle, qui est portée à l’UMP par le jeune garde ex-frontiste, Guillaume Pelletier et enfin qui est  soutenue désormais par Jean-François Copé et quelques autres égarés.

Cette récusation portée par Marine Lepen à l’endroit de la plus Haute Juridiction  de notre pays et de son président est particulièrement inquiétante.

D’abord parce qu’elle contrevient à la légitimité de l’ordre Républicain. En France il existe un corps de procédure en matière de justice auquel tout citoyen doit se conformer et se soumettre. C’est ainsi ! Cela vaut Marine Le Pen aussi.

Il y a quelques semaines, Libération révélait une affaire  pour le moins singulière au Pays des Droits de l’Homme : un avocat du barreau de Lyon a demandé, dans le cadre d’un dossier banal, la récusation d’un magistrat au motif que celui-ci porte un patronyme juif, comme le père de la prévenue.

La requête en récusation rédigée contre le juge Albert Lévy, adressée le 31 octobre au premier président de la cour d’appel de Lyon par Me Alexis Dubruel, indiquait : «Le juge du siège dont la récusation est demandée porte le nom patronymique de Lévy. Le «papa» de la personne – la prévenue poursuivie pour non-présentation d’enfant    se prénomme Moïse».

Vous avez bien lu, l’un s’appelle Moïse, l’autre Lévy, du coup cela suffit à Me Alexis Dubruel pour faire au juge un procès en illégitimité à rendre justice en toute impartialité. Vous avez pensez antisémitisme crasse ? La réponse est oui!

Fort justement la récusation  a été refusée mardi 27 novembre.(*)

De son côté, le Parquet général, par la voix du procureur général Jacques Beaume, a indiqué qu’il engageait une FN, Marine Le Pen, Philippe Kemel, Jean-Luc Mélanchon, Extrême-droite, populisme, République, Jean-Luois Debré, UMP, Nadine Morano, Conseil Constitutionnel, Jean-Marie Le Pen, Parti Socialiste, PS, Hénin Beaumont, Gouvernement, Me Alexis Dubruel, Jérôme Pottier,  procédure disciplinaire à l'encontre de Me Alexis Dubruel eut égard aux relents antisémites de sa requête, au caractère « ignominieux » de celle-ci ainsi que des arguments avancés à l’audience.

Tout ceci pour dire plus généralement qu’il serait grand temps que globalement dans notre pays, cessent ces procès en illégitimité que l’on voit et l’on entend se multiplier à longueur d’antenne, sur les ondes ou dans les médias papiers, qu’il s’agisse de dossiers à caractère juridique ou politique. Cela suffit ! Basta !

FN, Marine Le Pen, Philippe Kemel, Jean-Luc Mélanchon, Extrême-droite, populisme, République, Jean-Luois Debré, UMP, Nadine Morano, Conseil Constitutionnel, Jean-Marie Le Pen, Parti Socialiste, PS, Hénin Beaumont, Gouvernement, Me Alexis Dubruel, Jérôme Pottier,  Que l’on s’en tienne aux décisions de justice lorsque celles-ci sont rendues et qu’elles ont fait l’objet de toutes les procédures d’appel. Le pays ne portera que mieux et les Français n’en seront que mieux en situation de comprendre ce qui se passe!

De même en politique l’appel systématique au Président de la République pour arbitrer de conflits économiques et sociaux qui n’ont pas à être traités à son niveau.

La remise en cause récurrente et systématique des choix gouvernementaux, et les accusations de trahison et d’incompétence sont des pratiques qui n’apportent plus rien au débat démocratique.

Au contraire elles contribuent grandement à décrédibiliser les institutions et les hommes qui sont en charge de les faire vivre. Cela n’augure jamais rien de bon quand les politiques sont jetés à la vindicte populiste.

Il est un temps pour tout ! En matière de justice  le jugement fait force de loi. De façon identique en politique le verdict des urnes s’impose in fine au terme de chaque mandat. Il est donc totalement inutile de se livrer à des campagnes permanentes de contestations.

La République est bien armée, à travers ses institutions, pour rendre à chacun en toute impartialité ce qui lui revient.  Il faut lui faire confiance en toute sérénité.

Cela ne doit en rien retirer aux oppositions leur droit indéfectible à la critique. Mais à la critique solide, argumentée et non à l’entreprise de démolition systématique dont l’objectif premier est d’arriver en bonne position dans les sondages à la prochaine échéance électorale.

Dans cette affaire de rejet par le Conseil Constitutionnel du recours de Marine Le Pen, celle-ci ferait bien de se taire et les médias de ne pas lui tendre les micros et caméras. La France ne s’en portera que mieux.

(*) Source :

http://tempsreel.nouvelobs.com/societe/20121127.OBS0660/lyon-la-justice-refuse-de-recuser-un-magistrat-au-nom-juif.html

 

24/09/2012

Traité de l'Union: Les Verts peuvent-ils rester au gouvernement?

EELV, Pascal Durand, Jea-Vincent Placé, Cécile Duflot, Bruno Leroux, Traité de l'Union, municipales 2014, François Hollande, Jean-Marc Ayrault, Gouvernement, Parlement, Solidarité gouvernementale, République, Les Ecologistes, Non au Traité, Samedi, par les instances d’EE les Verts ont à une très forte majorité décidés de rejeter l’approbation du traité budgétaire européen qui va être présenté au parlement.

Coincés entre le respect des consignes des instances représentatives de leur base et celui de leur solidarité au sein de la majorité et au gouvernement les Ministres et les parlementaires écologistes tentent de sortir de l’étau en adoptant des postures les unes moins évidentes que les autres.

Quoi qu’il en soit la question qui se pose ce lundi 24 septembre les ministres EELV sont-ils en situation de rester au gouvernement après ce rejet !

La réponse est non et une clarification s’impose !

EELV, Pascal Durand, Jea-Vincent Placé, Cécile Duflot, Bruno Leroux, Traité de l'Union, municipales 2014, François Hollande, Jean-Marc Ayrault, Gouvernement, Parlement, Solidarité gouvernementale, République, Les Ecologistes, Non au Traité, Jean-Vincent Placé peut toujours exclure une démission des ministres EELV, si Jean-Marc Ayrault présente la démission de son gouvernement, les choses seront clarifiées quoi qu’en dise le Sénateur vert.

Pascal Durand peut bien expliquer que le vote du Conseil Fédéral d’EELV « ce n’est pas un non brutal, c’est un non ouvert », dans tous les cas une clarification s'impose!

La position du patron des députés PS Bruno Leroux relève elle du contorsionnisme le plus aboutit, en effet le temps des souhaits et des espoirs c’est avant d’avoir choisi d’entrer au gouvernement après il n’y a qu’une règle « la solidarité ».

EELV, Pascal Durand, Jea-Vincent Placé, Cécile Duflot, Bruno Leroux, Traité de l'Union, municipales 2014, François Hollande, Jean-Marc Ayrault, Gouvernement, Parlement, Solidarité gouvernementale, République, Les Ecologistes, Non au Traité, Sauf à passer pour d’incorrigibles mollassons, François Hollande et Jean-Marc Ayrault, en cas de refus de vote du Traité par les parlementaires EELV, n’auront pas d’autre choix que d’en passer par une démission du gouvernement.

Le cirque gauchiste poussé par le couple infernal Placé/Duflot ne peut pas continuer.

La situation du Pays est telle qu'il est exclu que le gouvernement soit sous la pression de misérables opportunistes qui se foutent de l'Ecologie et de l’avenir de la République comme de leur première fumette.

Par ailleurs la leçon, quoi qu’il advienne, doit dès maintenant  être retenue notamment en vue de la préparation aux élections municipales 2014.

EELV, Pascal Durand, Jea-Vincent Placé, Cécile Duflot, Bruno Leroux, Traité de l'Union, municipales 2014, François Hollande, Jean-Marc Ayrault, Gouvernement, Parlement, Solidarité gouvernementale, République, Les Ecologistes, Non au Traité, Placé/Duflot/Durand….Dupont et autres dirigeants d’EELV qui parlent de façon abusive au nom de tous les écologistes, ne sont pas des partenaires fiables avec qui construire sur le long terme.

 

06/04/2012

Grave évènement à la Centrale de Penly

 Centale de Penly, Tchernobyl, Fukushima, ASN, EDF, Circuit primaire, Départ de feux, Jean-Christophe Niel, Centrale de Cattenom, Centrale de Saint-Laurent des Eaux, réacteur N°2 centrale de Penly, gouvernement, Eric Besson, Nicolas Sarkozy, NKM, Stop EPR, RSN, Réseau Sortir du Nucléaire Grennpeace,Jeudi 5 avril à 12h 30 un grave incident s’est produit à Penly ! Deux départs de feux  sur une pompe du circuit primaire du réacteur n°2 de la centrale nucléaire ont détérioré l’étanchéité de l’installation en cause et provoqué une fuite d’eau radioactive.

Evoquant d’abord « un dégagement de fumée sans feu » EDF a bien été obligé de reconnaître plus tard la réalité des faits qui ont entraîné l’arrêt d’urgence du réacteur et sa mise à l’arrêt à froid.

A savoir la rupture de l'étanchéité du circuit primaire du réacteur et une fuite d’eau radioactive de 2300 litres/heure.

 Centale de Penly, Tchernobyl, Fukushima, ASN, EDF, Circuit primaire, Départ de feux, Jean-Christophe Niel, Centrale de Cattenom, Centrale de Saint-Laurent des Eaux, réacteur N°2 centrale de Penly, gouvernement, Eric Besson, Nicolas Sarkozy, NKM, Stop EPR, RSN, Réseau Sortir du Nucléaire Grennpeace,Rappelons qu’une fuite du circuit primaire d’un réacteur n’est en rien une banale anomalie de fonctionnement. Le fluide présent dans le circuit primaire d’un réacteur circule dans la cuve. Son rôle consiste à refroidir le combustible radioactif.

C’est pour éviter l’emballement de la réaction à l’intérieur du système qu’il importe que ce combustible soit refroidit de façon constante. L’absence de refroidissement peut, en effet, potentiellement générer une perturbation brutale de la réaction en chaine dans le cœur du réacteur avec pour conséquences une dégradation des structures de l’ensemble.

De plus le liquide qui s’échappe d’un circuit primaire de réacteur est chargé en radionucléides potentiellement dangereux pour l’environnement mais également pour la santé des intervenants sur incident qu’ils soient pompiers ou simples travailleurs du nucléaire.

Cette défaillance est donc extrême grave !

Comme à l’accoutumée l’opérateur EDF et l’ASN – Autorité de  Centale de Penly, Tchernobyl, Fukushima, ASN, EDF, Circuit primaire, Départ de feux, Jean-Christophe Niel, Centrale de Cattenom, Centrale de Saint-Laurent des Eaux, réacteur N°2 centrale de Penly, gouvernement, Eric Besson, Nicolas Sarkozy, NKM, Stop EPR, RSN, Réseau Sortir du Nucléaire Grennpeace,Sureté Nucléaire – y sont allés bon cœur en propos rassurants «les eaux provenant de la fuite ont été collectées par des circuits prévus à cet effet», ont-ils indiqué, ils sont situés «à l’intérieur du bâtiment réacteur», «Cet incident n’a eu aucune conséquence sur l’environnement» et tatata et tatata.

L’ASN a « provisoirement classé cet évènement en niveau 1 sur l’échelle INES", qui va de 1 – anomalie –  à 7 – accident majeur – »

Si l’on peut admettre un souci chez les «institutionnels» de chercher à rassurer les populations, il faut dire que ces discours récurrents, qui à chaque fois sont débités par des responsables dont l’expression mécanique donne à croire qu’ils ne croient même pas eux-mêmes à ce qu’ils disent, sont proprement insupportables !

Cette fois encore, on aura, côté opérateur EDF et ASN, tout tenté pour minimiser la gravité de ce qui s’est produit à Penly. Mais sur  le principal, l’origine des départs de feux, rien encore n’a été dit !

Et c’est pourtant bien là sur les raisons de ces départs de feux qu’il est important d’informer les citoyens et les consommateurs qui financent ces installations.

29 personnes ont été mobilisées pour maîtriser et éteindre les départs de feux, pas deux, pas trois, vingt-neuf. C’est dire si le feu était important ! Un des intervenants a été brûlé. « Il s’agit d’une blessure limitée » s’est empressé d’indiqué Jean-Christophe Niel, le directeur général de l’ASN.

 Centale de Penly, Tchernobyl, Fukushima, ASN, EDF, Circuit primaire, Départ de feux, Jean-Christophe Niel, Centrale de Cattenom, Centrale de Saint-Laurent des Eaux, réacteur N°2 centrale de Penly, gouvernement, Eric Besson, Nicolas Sarkozy, NKM, Stop EPR, RSN, Réseau Sortir du Nucléaire Grennpeace,Ce même jeudi un des réacteurs de la centrale de Saint Laurent des Eaux a été arrêté en urgence. Il y a peu c’est à la centrale de Cattenom qu’il était procédé à une série d’arrêts de réacteur non prévus au programme normal de maintenance.

L’ensemble des centrales du parc nucléaire français a subit avec succès, si l’on en croit EDF, les « stress tests » requis après la catastrophe de Fukushima !

Comment peut-on admettre ces incidents à répétition sans, d’une manière ou d’une autre, remettre en cause la fiabilité générale de la sureté des installations nucléaires françaises ?

Comment continuer à accepter sans réagir, les affirmations du gouvernement et des instances industrielles concernées qui ne cessent d’affirmer et de vanter la «qualité exceptionnelle» du savoir-faire hexagonal en la matière?

 Centale de Penly, Tchernobyl, Fukushima, ASN, EDF, Circuit primaire, Départ de feux, Jean-Christophe Niel, Centrale de Cattenom, Centrale de Saint-Laurent des Eaux, réacteur N°2 centrale de Penly, gouvernement, Eric Besson, Nicolas Sarkozy, NKM, Stop EPR, RSN, Réseau Sortir du Nucléaire Grennpeace,N’en déplaise à l’ASN, à EDF, à AREVA et au gouvernement, chaque nouvel événement du type de celui qui vient de se produire à Penly est une preuve flagrante que la sûreté du parc nucléaire français est désormais défaillante.

Ceci est d’ailleurs probablement dû à l’affaiblissement naturel des installations lié au vieillissement réel de celles-ci.

Plus que jamais s’impose, la fermeture des centrales en fin de vie, un débat national sur les choix politiques futurs de la France en matière d’énergie, débat à la conclusion duquel devra être proposé clairement aux Français de Sortir du Nucléaire.

S’agissant des décisions requises immédiatement.

Il convient d’abord d’inscrire à l’agenda de la direction de la centrale de Penly la mise en oeuvre d’une procédure complète et contradictoire de retour d’expérience concernant le très grave événement qui vient de se produire.

Puis d’imposer aux directions des centrales du parc nucléaire hexagonal, un audit complet de l’ensemble des joints de circuit primaire des réacteurs actuellement en service.

 Centale de Penly, Tchernobyl, Fukushima, ASN, EDF, Circuit primaire, Départ de feux, Jean-Christophe Niel, Centrale de Cattenom, Centrale de Saint-Laurent des Eaux, réacteur N°2 centrale de Penly, gouvernement, Eric Besson, Nicolas Sarkozy, NKM, Stop EPR, RSN, Réseau Sortir du Nucléaire Grennpeace,Enfin de planifier la réalisation des mesures correctives nécessaires à garantir un niveau de sûreté des installations, à la mesure du risque engendré par l’industrie nucléaire, largement connu depuis les catastrophes de Tchernobyl et Fukushima.

L’ensemble des conclusions des dispositions arrêtées, devront en outre être toutes rendues publiques.

16/03/2011

Sur France 2 Dominique de Villepin dénonce un déni du gouvernement sur le nucléaire

Alors que l'UMP et le PS, de façon totalement indécente, repoussent, voir caricaturent, les légitimes intérrogations et demandes des Ecologistes, Dominique de Villepin vient de donner son point de vue sur le débat que suscite, en France, la tragédie nucléaire qui se déroule en ce moment au Japon. Dans un texte clair et précis Dominique de Villepin avance ses propositions et orientations sur la question. Force est de reconnaître que globalement le contenu qui nous est donné à lire constituerait une bonne base de départ pour ouvrir avec lui un dialogue constructif. Voyons donc point par point ce que dit l'ancien premier ministre aujourd'hui Président de "République Solidaire".

Sur le référendum du nucléaire proposé par les écologistes.

110223101730933_27_000_apx_470_.jpgLa bonne idée, c’est d’avoir un débat sans tabou. Manifestement, nous ne pouvons pas ignorer ce qui vient de se passer au Japon, après plusieurs catastrophe: Three Mile Island au États-Unis, puis Tchernobyl et aujourd’hui le Japon; avec à chaque fois des circonstances particulières. Ce que je propose, c’est que nous puissions avancer par étape.

La première étape me semble être avoir le juste retour d’expérience de ce qui c’est passé au Japon. Demandons aux scientifiques de se réunir; pourquoi pas une conférence internationale sur la sécurité nucléaire à Paris, qui permettrait de rassembler tous les éléments disponibles.

Deuxième étape, il s’agit d’un grenelle de l’énergie. Mettons là encore, sur la table, tous les éléments de notre politique énergétique. Nous sommes dans une situation singulière: 75 à 80% de la production électrique française est d’origine nucléaire. Ce qui veut dire que nous devons avoir des garanties sur la sécurité nucléaire et, nous ne pouvons pas aujourd’hui basculer en un jour. Nous déciderions de fermer l’ensemble de nos centrales, que nous ne pourrions pas assumer les besoins énergétiques de la France. Donc, ce sont des décisions qui doivent être prises dans le temps et qui demandent une mure réflexion; au-delà de ce grenelle de l’énergie et au sortir de ce grenelle de l’énergie qui permettrait de solliciter l’ensemble des composantes de la société civile. Nous avons vu que ça marche avec le grenelle de l’environnement, alors pourquoi ne pas se poser une question par référendum, là encore sur la politique énergétique de la France. Donc, ne faisons pas ça dans la passion mais n’occultons pas les problèmes.

Nous le voyons en matière de sécurité, aujourd’hui nous pouvons faire mieux en France. Nous pouvons faire en sorte que l’autorité de sureté nucléaire soit vraiment indépendante. Nous devons faire en sorte que les sous-traitants dans le domaine du nucléaire soient bien encadrés avec toutes les garanties nécessaires, faire en sorte que dans l’entretien des centrales, dans le domaine de la prévention des rythmes sismiques, il y ait une garantie de financement de d'EDF pérenne. L’investissement qui a été faite dans les dernières années, 200 millions, pour la prévention des risques sismiques, apparait à beaucoup d’experts comme insuffisant, qui évaluent à presque 2 milliards l’investissement qui aurait dû être fait. Nous voyons qu’il y a beaucoup à faire.

centralejapon-271917-jpg_159016.jpgDernier domaine, nous ne pouvons pas, les yeux fermés, exporter notre savoir-faire n’importe où dans le monde. L’affaire japonaise nous rappelle nos devoirs, nous devons obtenir des garanties avant d’exporter du nucléaire civil, que les pays concernés seront capables de le maitriser, en terme de sécurité. La sécurité de la planète importe à tous, ce qui se passe au Japon concerne, non seulement le pacifique mais un peu tout le monde. Nous le savons depuis Tchernobyl, les nuages nucléaires voyagent donc cela concerne tout le monde, soyons donc responsables.

Sur la sortie de la France du nucléaire, pour Nicolas Sarkozy: «il est hors de question que la France sorte du nucléaire».

Il souligne une contrainte française. Nous avons fait le choix du nucléaire depuis de nombreuses années, depuis plusieurs décennies. Et ce choix du nucléaire nous oblige dans la situation actuelle. Ceci dit, nous pouvons préserver l’avenir. Nous pouvons imaginer par exemple, si cela s’avérait nécessaire, de passer de 80% de la production électrique à une perspective de 50%. Ça donne des objectifs, mais ça part d’abord d’une analyse et d’une évaluation de la sécurité de nos centrales, de l’évolution de nos technologies; analyse, qui à mon sens n’est pas suffisamment complète et qui doit être renouvelée à la lumière de ce qui vient de se passer au Japon.

On a beaucoup parlé de la centrale de Fessenheim; il est évident que la prise en compte de la cartographie, de la géographie, avec la question des failles, des zones inondables, toutes ces fragilités, tout ce qui peut menacer les centrales, qui en général sont construites à partir de la dernière catastrophe dans le temps, accidents sismiques ou inondations. Faisons en sorte d’élever nos seuils de protection, d’élever les garanties qui sont demandées pour véritablement prendre en compte tous les risques possibles.

Sur la communication du gouvernement sur l’affaire japonaise.

Il réagit comme souvent, le gouvernement, c’est-à-dire qu’il est dans le déni. Je ne crois pas qu’on rassure, je ne crois pas que face aux peurs, on puisse s’installer dans le déni. C’est en se posant les bonnes questions, en mettant les choses sur la place publique, en faisant preuve de transparence. Donner tous les moyens à l’indépendance de l’autorité de la sureté nucléaire, c’est pour les Français, une garantie que le débat ne sera pas biaisé. Évitons donc, que soit juge et partie les mêmes personnes. Nous sommes un pays responsable, nous sommes un pays qui aujourd’hui veut se tourner vers l’avenir, on doit avoir de vrais débats.

Sur le poids du lobby nucléaire en France.

Les certitudes, les compétences, l’expertise qui existent en France dans le domaine nucléaire, pèsent. Je ne peux pas dire que je l’ai moi-même subi, mais je sais que cela pèse beaucoup dans un certain nombre de directions techniques, de ministères techniques et que les choses remontent par porosité. Il est donc bon que les politiques aient la liberté de se poser davantage de questions. Cette liberté aujourd’hui, c’est un devoir, c’est une responsabilité. Donc, se remettre en cause, savoir remettre sur la table à l’occasion de grands rendez-vous, et le Japon nous interpelle. Nous voyons avec quelle dignité réagit le peuple japonais, avec cette discipline mais en même temps, il y a une exigence de transparence. Il y a un questionnement qui va apparaître au Japon. On va demander au premier ministre japonais des comptes et c’est normal.

Faisons en sorte, nous aussi d’être une démocratie adulte, que nous soyons capable de rendre des comptes, d’ouvrir des dossiers et de proposer aux Français, un certain nombre de réponses alternatives.

1395123_3_69c3_dans-quinze-jours-au-plus-tard-si-rien-ne.jpgJ’ai lancé, moi-même en 2006, la filière photovoltaïque, le développement de l’énergie solaire. Cette filière vient quasiment d’être démantelée par suppression d’un certain nombre de subventions. C’est 30000 emplois qui sont aujourd’hui menacés. Je crois que c’est une erreur. Même si les énergies alternatives, compte-tenu de leurs coûts, 5 à 10 fois plus chers, ne sont pas susceptibles de remplacer rapidement l’énergie nucléaire, nous devons nous poser davantage de questions et nous devons progresser.

Source République Solidaire : http://www.republiquesolidaire.fr/

 

15/11/2010

Nouveau Gouvernement

Premier ministre: François Fillon.

Alain Juppé: Ministre d’État, ministre de la Défense et des Anciens combattants.

Michèle Alliot-Marie: Ministre d’État, ministre des Affaires étrangères et européennes.

Nathalie Kosciusko-Morizet: Ministre de l’Écologie, du Développement durable, des Transports et du Logement.

Michel Mercier: Garde des sceaux, ministre de la Justice et des Libertés.

Brice Hortefeux: Ministre de l'Intérieur, de l'Outre-mer, des Collectivités territoriales et de l'Immigration.

Christine Lagarde: Ministre de l’Économie, des Finances et de l'Industrie.

Xavier Bertrand: Ministre du travail, de l'emploi et de la santé.

Luc Chatel: Ministre de l’Éducation nationale, de la Jeunesse et de la Vie associative.

François Baroin: Ministre du Budget, des Comptes publics, de la Fonction publique et de la Réforme de l’État, porte-parole du gouvernement.

Valérie Pécresse: Ministre de l'Enseignement supérieur et de la Recherche.

Bruno Le Maire: Ministre de l'Agriculture, de l'Alimentation, de la Pêche, de la Ruralité et de l'Aménagement du territoire.

Frédéric Mitterrand: Ministre de la Culture et de la Communication.

Roselyne Bachelot: Ministre des Solidarités et de la Cohésion sociale.

Maurice Leroy: Ministre de la Ville.

Chantal Jouanno: Ministre des Sports.

Patrick Ollier: Ministre auprès du Premier ministre, chargé des relations avec le Parlement.

Eric Besson: ministre auprès de la ministre de l’Économie, des Finances et de l'Industrie, chargé de l'industrie, de l'énergie et de l'économie numérique.

Henri de Raincourt: Ministre auprès de la ministre d’État, ministre des affaires étrangères et européennes, chargé de la coopération.

Philippe Richert: Ministre auprès du ministre de l'Intérieur, de l'Outre-mer, des Collectivités territoriales et de l'Immigration, chargé des collectivités territoriales.

Laurent Wauquiez: Ministre auprès de la ministre d’État, ministre des Affaires étrangères et européennes, chargé des affaires européennes.

Nadine Morano: Ministre auprès du ministre du Travail, de l'Emploi et de la Santé, chargée de l'apprentissage et de la formation professionnelle.

Marie-Luce Penchard: Ministre auprès du ministre de l'Intérieur, de l'Outre-mer, des Collectivités territoriales et de l'Immigration, chargée de l'Outre-mer.

Pierre Lellouche: Secrétaire d’État auprès de la ministre de l'économie, des finances et de l'industrie, chargé du commerce extérieur.

Nora Berra: Secrétaire d’État auprès du ministre du travail, de l'emploi et de la santé, chargée de la santé.

Benoist Apparu: Secrétaire d’État auprès de la ministre de l’Écologie, du Développement durable, des Transports et du Logement, chargé du logement.

Georges Tron: Secrétaire d’État auprès du ministre du budget, des comptes publics, de la fonction publique et de la réforme de l’État, chargé de la fonction publique.

Marie-Anne Montchamp: Secrétaire d’État auprès de la ministre des Solidarités et de la Cohésion sociale.

Thierry Mariani: Secrétaire d’État auprès de la ministre de l’Écologie, du Développement durable, des transports et du Logement, chargé des transports.

Frédéric Lefebvre: Secrétaire d’État auprès de la ministre de l’Économie, des Finances et de l'industrie, chargé du commerce, de l'artisanat, des petites et moyennes entreprises, du tourisme, des services, des professions libérales et de la consommation.

Jeannette Bougrab: Secrétaire d’État auprès du ministre de l’Éducation nationale, de la Jeunesse et de la Vie associative, chargée de la jeunesse et de la vie associative.

00:04 Écrit par Bernard FRAU dans 6. Politique nationale | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : ecologie, industrie, gouvernement, intérieur | |  del.icio.us | | Digg! Digg |  Facebook | |  Imprimer

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu