Avertir le modérateur

16/06/2013

UMP: Copé a commis «une faute inexcusable»

Nicolas Sarkozy, Faute inexcusable, UMP, Jean-François Copé, François Fillon, François Baroin, Nathalie Kosiusko Morisset, Présidentielle 2017,Dimanche 16 juin sur le plateau de France 2, François Baroin l’ancien ministre de l'Economie s’en est pris très durement à Jean-François Copé le sarkozyste président de l'UMP.

Répondant à une question de François Delahousse, le Député-Maire de Troyes après avoir dit le bien qu’il Nicolas Sarkozy, Faute inexcusable, UMP, Jean-François Copé, François Fillon, François Baroin, Nathalie Kosiusko Morisset, Présidentielle 2017,pensait de Nathalie Kosciusko-Morisset est revenu sur  l’élection pour la présidence de l’UMP pour lancé à propos de Jean-François Copé : «il a commis une faute inexcusable pour moi une faute inexcusable: l'auto proclamation du secrétaire général à 22h30 alors qu'il organisait le scrutin».

Comme si cela ne suffisait pas, il a ajouté «du coup, il a créé les conditions pendant un mois de menacer notre famille politique», estimant au passage que «la légitimité» de Jean-François Copé comme président de l’UMP en était «altérée »

«La page est tournée depuis longtemps maintenant» a poursuivi François Baroin qui aujourd’hui a rejoint François Fillon, lequel de son côté ne cache pas ses ambitions pour 2017.

 

Nicolas Sarkozy, Faute inexcusable, UMP, Jean-François Copé, François Fillon, François Baroin, Nathalie Kosiusko Morisset, Présidentielle 2017,

Cela ne doit pas manquer de  donner quelques tics de plus à Nicolas Sarkozy en ce moment de montée en pression de l’explosive affaire Tapie qui n’en finit pas de se rapprocher de sa personne. 

27/12/2012

Partenariat électronucléaire entre EDF et la Chine !

Selon Le Canard enchaîné qui a publié l’information ce mercredi, l'Inspection générale des finances a engagé EDF, AREVA, Henri Proglio, Anne Lauvergeon, Luc Ourcel, Bercy, CGNPC, China Guangdond Nuclear Power Compagny, EPR, Canard enchaïné, Nouvel Observateur,, Agence des participations de l'Etat, François Baroin, Nicolas Sarkozy, François Hollande, Intelligence Economique, tout récemment une enquête afin de faire la lumière sur les conditions dans lesquelles, Henri Proglio, le Président d'EDF a conclu et signé au mois de novembre 2011 un accord de partenariat entre EDF et son équivalant chinois CGNPC – China Guangdong Nuclear Power Company – .

Bercy cherche aujourd’hui à « élucider les conditions EDF, AREVA, Henri Proglio, Anne Lauvergeon, Luc Ourcel, Bercy, CGNPC, China Guangdond Nuclear Power Compagny, EPR, Canard enchaïné, Nouvel Observateur,, Agence des participations de l'Etat, François Baroin, Nicolas Sarkozy, François Hollande, Intelligence Economique, dans lesquelles Proglio a signé en novembre 2011 un drôle de partenariat nucléaire entre l'électricien français et son homologue chinois, China Guangdong Nuclear Power Company (CGNPC) », indique l' «hebdomadaire satirique paraissant le mercredi».

Le Canard enchaîné indique également que : «de leur côté, les services de renseignement s'efforcent d'établir la nature des liens entre certains dirigeants d'EDF et leurs partenaires chinois».

Dans l’immédiat l’information circule sans que les mis en cause n’aient apporté leur commentaire sur un dossier qui semble tout de même «explosif».

Le dossier est assez lourd. De quoi parle-t-on?

Dans l'article du Canard il est indiqué que le patron EDF, AREVA, Henri Proglio, Anne Lauvergeon, Luc Ourcel, Bercy, CGNPC, China Guangdond Nuclear Power Compagny, EPR, Canard enchaïné, Nouvel Observateur,, Agence des participations de l'Etat, François Baroin, Nicolas Sarkozy, François Hollande, Intelligence Economique, d'EDF, Henri Proglio, a présenté «quelques semaines avant la présidentielle, le 11 avril» aux administrateurs de l’électricien «un accord de coopération avec Pékin» au terme duquel seraient réalisées des centrales nucléaires équipées d'un réacteur concurrent de l'EPR. Jusque-là rien de grave à priori.

Toujours selon l’hebdomadaire, qui semble bien informé, c’est là que les affaires se corsent, l’accord a d’abord fait l’objet de critiques de la part de l’Agence des participations de l’Etat, qu’ensuite, le 16 avril 2012, sa remise en question a été abordée dans une note classée «confidentiel-défense», et enfin que «le 19 avril 2012, à trois jours du premier tour de la présidentielle» François Baroin, le ministre de l’économie en place a procédé à son blocage.

Le Canard enchaîné, toujours dans l’article en question, relève également qu’à la suite d’une réunion du conseil EDF, AREVA, Henri Proglio, Anne Lauvergeon, Luc Ourcel, Bercy, CGNPC, China Guangdond Nuclear Power Compagny, EPR, Canard enchaïné, Nouvel Observateur,, Agence des participations de l'Etat, François Baroin, Nicolas Sarkozy, François Hollande, Intelligence Economique, de politique nucléaire tenue en septembre sous l'autorité de François Hollande, EDF a consenti à signer le 19 octobre 2012 avec Areva et CGNPC «un accord confidentiel tripartite»

Areva et EDF forts de leur retrouvailles, objectant d’un travail en étroite collaboration sur le projet commun de nouveau réacteur, avaient démenti courant du mois octobre les articles du NouvelObs et du Canard, faisant état du fait qu’un accord sur le nucléaire avec le Chinois CGNPC avait été négocié par Henri Proglio sans l’aval du gouvernement alors que l’Etat est actionnaire d’EDF à 84%.

EDF, AREVA, Henri Proglio, Anne Lauvergeon, Luc Ourcel, Bercy, CGNPC, China Guangdond Nuclear Power Compagny, EPR, Canard enchaïné, Nouvel Observateur,, Agence des participations de l'Etat, François Baroin, Nicolas Sarkozy, François Hollande, Intelligence Economique, Accord dont les termes, qui plus est, se sont révélés plus que défavorables à Areva société où l’Etat est actionnaire cette fois à 90%.

D’un point de vue strictement marchand on pourrait considérer que vouloir trouver le moyen de établir une coopération avec un partenaire chinois est en soi une idée tout à fait recevable au regard de la taille et du potentiel du marché Chinois.

Mais en l’occurrence, le produit en question est loin d’être un produit anodin.

Dans le domaine nucléaire, l’on parle d’un produit stratégique, ultrasensible, de très haute technologie dont le savoir-faire et les acquis nécessitent une protection particulièrement élevée.

De plus, pour mesurer la gravité de ce qui s’est passé, il convient de noter que la China Guangdong Nuclear Power Company (CGNPC) est une entreprise publique d’état.

Dans le contexte de concurrence généralisée au niveau mondial, une compagnie d’état chinoise se serait rendue EDF, AREVA, Henri Proglio, Anne Lauvergeon, Luc Ourcel, Bercy, CGNPC, China Guangdond Nuclear Power Compagny, EPR, Canard enchaïné, Nouvel Observateur,, Agence des participations de l'Etat, François Baroin, Nicolas Sarkozy, François Hollande, Intelligence Economique, maître, d’un savoir-faire et de retours sur expérience acquis après des décennies de recherche-développement et d’exploitation supportés financièrement en totalité par la collectivité nationale française.

L’opération étant rendue possible à travers les exigences de transfert de technologie contenues dans un contrat de nature marchande, à caractère privé, en court-circuitant l’Etat français qui aurait été mis devant le fait accompli.

Cela, fort justement, a fait dire à l’un des membres de l’Agence des participations de l’Etat membre du Conseil d’Administration d’EDF en qualité d’actionnaire représentant de la puissance publique lorsque le contrat lui a été présenté: «Il ne peut pas être question d'ouvrir aux Chinois la base industrielle de notre parc nucléaire, le premier au monde».

De fait parmi les «curiosités»  de l’accord cadre concocté par Henri Proglio le NouvelObs relève notamment (*) : «en page 5, EDF abandonnerait la propriété intellectuelle du coeur du réacteur, le Nuclear Steam Supply System, à son partenaire chinois …en page 13, EDF s'engage à EDF, AREVA, Henri Proglio, Anne Lauvergeon, Luc Ourcel, Bercy, CGNPC, China Guangdond Nuclear Power Compagny, EPR, Canard enchaïné, Nouvel Observateur,, Agence des participations de l'Etat, François Baroin, Nicolas Sarkozy, François Hollande, Intelligence Economique, ouvrir à CGNPC toute sa documentation et ses bases de données de « retour d'expérience » sur l'exploitation de ses centrales nucléaires actuelles….. La page suivante, EDF se dit aussi prêt à partager avec CGNPC ses recherches dans le domaine des « logiciels informatiques classifiés»».

Abordées d’un point de vue « Intelligence économique » les concessions faites aux Chinois dans ce contrat, sont en effet invraisemblables et inacceptables.

D’autant plus invraisemblables et inacceptables que ce contrat à l’exportation touchait à des matières pour lesquelles «les relations contractuelles ne pouvaient être établies en dehors d'une stratégie établie par l'Etat».

Il faut ici saluer la décision de blocage du dossier prise le 19 avril 2012 par François Baroin.

Dans cette négociation menée en solitaire les libertés prises par Henri Proglio, l’actuel patron d'EDF, sans en référer à la tutelle posent réellement question sur le thème, mais en dehors de la lutte qu’il l’opposait à Anne Lauvergeon, quelles pouvaient être les motivations d’Henri Proglio pour agir comme il l’a fait.

Au fur et à mesure de l’avancement des révélations il semble se confirmer qu’EDF, malgré les demandes expresses formulées par l’état en Février 2011, a poursuivi des négociations bilatérales avec son homologue Chinois, engagée dès 2010, sans en informer le CEA et Areva.

Chez Areva, où la pilule est difficile à avaler, on tombe de l’armoire.

La récente agression, dont a été victime à son domicile la secrétaire CFDT du comité de groupe d'Areva, que le EDF, AREVA, Henri Proglio, Anne Lauvergeon, Luc Ourcel, Bercy, CGNPC, China Guangdond Nuclear Power Compagny, EPR, Canard enchaïné, Nouvel Observateur,, Agence des participations de l'Etat, François Baroin, Nicolas Sarkozy, François Hollande, Intelligence Economique, quotidien Libération lie aux accords de coopération auxquels s’opposait Anne Lauvergeon – ex-patronne d’Areva débarquée par Nicolas Sarkozy et remplacée par Luc Oursel –  contribue à alimenter une ambiance détestable de soupçon et de trahison.

Anne Lauvergeon a d’ailleurs été entendue jeudi dernier dans le cadre de l’enquête que mène la section de recherches de Versailles à la suite de cette agression.

Côté gouvernement, l’on indique qu’un «bilan des EDF, AREVA, Henri Proglio, Anne Lauvergeon, Luc Ourcel, Bercy, CGNPC, China Guangdond Nuclear Power Compagny, EPR, Canard enchaïné, Nouvel Observateur,, Agence des participations de l'Etat, François Baroin, Nicolas Sarkozy, François Hollande, Intelligence Economique, relations passées » entre la France, EDF, Areva et la Chine dans le domaine du nucléaire est « en cours » sans autre commentaires concernant les informations publiées dans les différents articles de presse parus à ce jour à propos de ce dossier « explosif ».

Quoi qu’il en soit cette affaire dont les tenants et EDF, AREVA, Henri Proglio, Anne Lauvergeon, Luc Ourcel, Bercy, CGNPC, China Guangdond Nuclear Power Compagny, EPR, Canard enchaïné, Nouvel Observateur,, Agence des participations de l'Etat, François Baroin, Nicolas Sarkozy, François Hollande, Intelligence Economique, aboutissant ne sont pas encore connus montre à l’évidence que la culture de la transparence n’est pas encore la règle dans le nucléaire français et que de plus dans ce domaine, la culture marchande concurrentielle ne peut pas être livrée à elle-même. L’Etat doit en matière nucléaire être le seul maître à bord. 

Affaire à suivre donc, et à suivre de très près !

(*)http://tempsreel.nouvelobs.com/economie/20121226.OBS3548/edf-chine-liaisons-dangereuses.html

 

 

 

16/01/2012

Triple A: Cette fois c'est plié!

Nicolas Sarkozy, Laurent Fabius, François Hollande, Martine Aubry, Eric Ciotti, Valérie Pecresse, Nadine Morano, Roselyne Bachelot, François Baroin, Claude Bartolone, Jean-Michel Baylet, Julien Dray, François Bayrou, Jack Lang, Nathalie Kossusco-Moriset, Triple A, Standard and Poor's, S&P, Europe, parti socialiste, PS, UMP, FN, Front National, Modem, EE-Les Verts, Front de Gauche,  Vendredi en fin de journée Standard and Poor's  a dégradé la note de la France ! Le Triple A. dont Nicolas Sarkozy avait fait le cheval de bataille de son gouvernement c’était hier !

Pour l’heure, les politiques font feu de tout bois, c’est haro sur les agences de notations.

Nicolas Sarkozy, Laurent Fabius, François Hollande, Martine Aubry, Eric Ciotti, Valérie Pecresse, Nadine Morano, Roselyne Bachelot, François Baroin, Claude Bartolone, Jean-Michel Baylet, Julien Dray, François Bayrou, Jack Lang, Nathalie Kossusco-Moriset, Triple A, Standard and Poor's, S&P, Europe, parti socialiste, PS, UMP, FN, Front National, Modem, EE-Les Verts, Front de Gauche,  Le Parti Socialiste, ses satellites – Front de Gauche et EE-Les Verts –  et le Front National, s’en prennent au gouvernement sans faire l’ombre d’une proposition constructive pour sortir du marasme dans lequel est plongé le Pays.

A l’UMP on tente, sans convaincre, de minimiser l’importance de l’évènement et en guise de  justification on réplique que la France n’est pas la seule à voir sa politique sanctionnée.

Nicolas Sarkozy, Laurent Fabius, François Hollande, Martine Aubry, Eric Ciotti, Valérie Pecresse, Nadine Morano, Roselyne Bachelot, François Baroin, Claude Bartolone, Jean-Michel Baylet, Julien Dray, François Bayrou, Jack Lang, Nathalie Kossusco-Moriset, Triple A, Standard and Poor's, S&P, Europe, parti socialiste, PS, UMP, FN, Front National, Modem, EE-Les Verts, Front de Gauche,  Côté Modem, François Bayrou a beau jeu de taper et sur les uns et sur les autres et c’est bien normal. Il est le seul à avoir été clairvoyant tant sur la question des déficits de la balance commerciale de la France que sur les dérives de sa dette souveraine.

A moins de 100 jours d’une élection capitale, l’UMP et le PS peuvent bien tenter de se refiler la « patate chaude » en reportant sur l’autre la responsabilité de l’échec que constitue pour la France cette sanction, François Bayrou a raison de dire que les deux parrains de la 5ème République sont coresponsables de la situation dont ils sont, l’un et l’autre, bien incapables de proposer une solution pour en sortir.

Dans l’immédiat il faut bien se convaincre que cette affaire est plus grave que ce que les autorités politiques et économiques en place veulent ou voudront bien nous en dire jusqu’aux prochaines élections. Les effets de cette décision, s’ils ne sont pas visibles en l’état, n’en impacteront pas moins en profondeur le quotidien des Français.

La dégradation de la note de la France va se répercuter sur celles des banques avec pour conséquence une hausse probable des taux d’emprunts qui rendra plus difficile l’investissement et la consommation des ménages. Un nouveau plan de rigueur est à prévoir même si le ministre Baroin ne cesse de s’en défendre.

Nicolas Sarkozy, Laurent Fabius, François Hollande, Martine Aubry, Eric Ciotti, Valérie Pecresse, Nadine Morano, Roselyne Bachelot, François Baroin, Claude Bartolone, Jean-Michel Baylet, Julien Dray, François Bayrou, Jack Lang, Nathalie Kossusco-Moriset, Triple A, Standard and Poor's, S&P, Europe, parti socialiste, PS, UMP, FN, Front National, Modem, EE-Les Verts, Front de Gauche,  Le poids de la dette sera encore plus lourd à porter car son financement sur les marchés coûtera plus cher. Ceci remet en cause les objectifs de retour à l’équilibre prévu pour 2016 par Nicolas Sarkozy et 2017 par François Hollande.

L’austérité, quoi qu’en dise le clan des sarkozystes, est au bout de la perte du Triple AAA et les mois à venir vont être durs pour les plus fragiles des Français.

Nicolas Sarkozy, Laurent Fabius, François Hollande, Martine Aubry, Eric Ciotti, Valérie Pecresse, Nadine Morano, Roselyne Bachelot, François Baroin, Claude Bartolone, Jean-Michel Baylet, Julien Dray, François Bayrou, Jack Lang, Nathalie Kossusco-Moriset, Triple A, Standard and Poor's, S&P, Europe, parti socialiste, PS, UMP, FN, Front National, Modem, EE-Les Verts, Front de Gauche,  Dans les motivations de Standard and Poor's, pour dégrader la note de la France et celle de 8 autres pays sur 16 que compte la zone euro, la question de la dette n’est pas le point le plus critique. A la base de cette dégradation est d’abord l’écart de compétitivité entre les économies des pays de la zone Euro depuis la création de la monnaie unique et bien sûr l’incapacité des gouvernements de ces pays à réagir.

S’agissant de la France, en plus de l’augmentation de 600 milliards d’€, entre 2007 et aujourd’hui, ce qui a pesé le plus dans cette décision est le déficit croissant de notre balance commerciale qui est l’indicateur premier de la compétitivité d’un pays, donc de sa capacité à rembourser sa dette.

Nicolas Sarkozy, Laurent Fabius, François Hollande, Martine Aubry, Eric Ciotti, Valérie Pecresse, Nadine Morano, Roselyne Bachelot, François Baroin, Claude Bartolone, Jean-Michel Baylet, Julien Dray, François Bayrou, Jack Lang, Nathalie Kossusco-Moriset, Triple A, Standard and Poor's, S&P, Europe, parti socialiste, PS, UMP, FN, Front National, Modem, EE-Les Verts, Front de Gauche,  Pour mémoire, positif en 2004, ce déficit, qui depuis n’a cessé d’augmenter, se situe aujourd’hui à un niveau compris entre 6 et 7 milliards d’euros par mois.

Inutile de préciser qu’en matière de compétitivité les solutions habituelles connues ne laissent pas imaginer des jours faciles et  désormais la question se pose : « et maintenant que faut-il faire? »

Des tôliers de la 5ème République, il ne faut rien attendre d’autre que de l’austérité, façon Grèce, Italie, Espagne pour ne pas dire Argentine. La France est dans un tunnel, au bout de la perte du Triple AAA les mois à venir vont être durs.

Nicolas Sarkozy, Laurent Fabius, François Hollande, Martine Aubry, Eric Ciotti, Valérie Pecresse, Nadine Morano, Roselyne Bachelot, François Baroin, Claude Bartolone, Jean-Michel Baylet, Julien Dray, François Bayrou, Jack Lang, Nathalie Kossusco-Moriset, Triple A, Standard and Poor's, S&P, Europe, parti socialiste, PS, UMP, FN, Front National, Modem, EE-Les Verts, Front de Gauche,  Au plan politique un choix s’impose prioritairement, en aucun cas il ne faut reconduire à la direction de la France, Nicolas Sarkozy et ses «valets»: Pécresse, Morano, Baroin, Bachelot, Kossusco- Moriset, Ciotti…..

Nicolas Sarkozy, Laurent Fabius, François Hollande, Martine Aubry, Eric Ciotti, Valérie Pecresse, Nadine Morano, Roselyne Bachelot, François Baroin, Claude Bartolone, Jean-Michel Baylet, Julien Dray, François Bayrou, Jack Lang, Nathalie Kossusco-Moriset, Triple A, Standard and Poor's, S&P, Europe, parti socialiste, PS, UMP, FN, Front National, Modem, EE-Les Verts, Front de Gauche,  Ceci ne veut pas dire qu’il faudra pour autant confier la destinée de notre Pays à François Hollande et ses « vrais ou faux copains »: Fabius, Baylet, Aubry, Dray, Lang, Bartolone…..

A condition qu’il soit en mesure de fédérer autour de lui, les compétences nécessaires pour impulser en France et en Europe la mise en place d’un modèle européen de société en rupture avec le modèle néolibéral poussé depuis 30 ans par l’Allemagne, l’Angleterre et la France, François Bayrou pourrait, dans cette élection présidentielle, être un bon candidat.

Nicolas Sarkozy, Laurent Fabius, François Hollande, Martine Aubry, Eric Ciotti, Valérie Pecresse, Nadine Morano, Roselyne Bachelot, François Baroin, Claude Bartolone, Jean-Michel Baylet, Julien Dray, François Bayrou, Jack Lang, Nathalie Kossusco-Moriset, Triple A, Standard and Poor's, S&P, Europe, parti socialiste, PS, UMP, FN, Front National, Modem, EE-Les Verts, Front de Gauche,  Le 1er et le 2ème tour de l’élection présidentielle passé il restera aux Français à doter l’Assemblée Nationale d’une majorité en capacité de mettre en œuvre le changement dont il dit vouloir être le moteur. Changement qu'il appartient, à François Bayrou, de définir dès à présent.

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu