Avertir le modérateur

17/06/2012

Le MEI d’Antoine Waechter a des vapeurs.

 

Antoine Waechter, président du Mouvement des Ecologistes Indépendants, soutien mou d’Eva Joly à 14.jpgl’élection présidentielle avait au soir du premier tour claironné que le MEI ne donnerait aucune consigne de vote pour finalement se raviser et annoncer du bout des lèvres un très tardif ralliement à François Hollande.

 

Pour la petite histoire au moment des primaires d’Europe-Ecologie Les Verts, alors que Nicolas Hulot avait le vent en poupe, «l’opportuniste du Sundgau» ne reculant devant rien, s’était mis à ses côtés disant pis que pendre d’Eva Joly. En octobre 2010 il avait pourtant fustigé ceux des militants au sein du MEI qui trouvait le promoteur du « Pacte Ecologique » plutôt représentatif.

 

Aujourd’hui voilà Antoine Waechter en désaccord avec son nouveau Vice-président alsacien Laurent Boitelle. Cette fois encore c’est la ligne politique qui a fait question.

antoine-waechter-et-jacques-fernique-photo-j-m-l.jpgLe stratège autoproclamé de ce qui reste du MEI, et son second ne se sont pas mis d’accord sur le candidat à soutenir dans la 6ème circonscription du Haut-Rhin. La confusion la plus totale règne désormais au «royaume de Lilliput» !

 

Le vice-président, Laurent Boitelle – candidat MEI dans la 6ème Mulhouse nord-Wittenheim-Illzach-Sierentz – a, jeudi dernier, appelé ses électeurs à soutenir, pour le second tour des législatives, le candidat de la droite NC/UMP Francis Hillmeyer.

 

De son côté, Antoine Waechter a décidé d’un choix différent. Il s’est prononcé pour un soutien à la candidate socialiste « le MEI apporte son soutien à Malika Schmidlin Ben M’Barek ». « Ce soutien traduit le souhait des écologistes de participer à une alternative majoritaire capable de mettre en œuvre leur projet » a-t-il ajouté n’hésitant pas à parler au nom des «écologistes».

 

Laurent Boitelle avait précisé dans son communiqué que son soutien résultait d’« un choix concerté motivé par la personnalité, l’expérience et l’esprit d’ouverture du député sortant ».

 

Faut-il comprendre qu’Antoine Waechter, inventeur de la glisse en zigzag alsacienne, avait dans un premier temps donné un accord à son second pour ensuite le lui retirer ? On peut faire confiance à Laurent Boitelle pour ne pas avoir décidé seul de la conduite à tenir. Ceux qui le fréquentent lui reconnaissent généralement de grandes qualités d’honnêté de probité intellectuelle et de fidélité à la parole donnée! Alors ……. ?

 

Quoi qu’il en soit ça chauffe maintenant dans ce qui reste de la maisonnette alsacienne occupée par les derniers obstinés du fan-club waechterien. Ils sont encore quelques-uns aux côtés de celui – ndlr Antoine Waechter – qui ces deux dernières années a tout raté et qui doit se demander aujourd’hui comment il va payer demain le loyer de la boutique.

 

C’est que le «grand stratège politique», qui il n’y a pas si longtemps, contre vents et marées, revendiquait encore plus de sept cents personnes au listing des adhérents, malgré l’apport conséquent des candidats de Cap 21 de Corine Lepage, n’a pas été capable de présenter 50 candidats en mesure d’obtenir plus de 1% au 1er tour des élections législatives.


article_euros.JPGCette condition n’étant pas remplie le MEI grâce à son champion de Président ne sera pas éligible au financement des partis politiques.

 

Autant dire que la fin est proche pour ce mouvement qui a vu passé tant et tant de militants sincères repartis dégoutés par l’incapacité «du taulier» à faire du mouvement dont il est encore le responsable autre chose qu’une petite cour sans projet au service de son unique personne et de ses desseins.

 

Les médiocres passent, les idées restent, dit l’adage ! Les Ecologistes sincères qui ont milité au MEI et qui ont été « débarqués » ou interdit de parole ne pleurent pas sur le lait répandu.

 

Pour eux l’heure est désormais à la refondation d’un mouvement écologiste digne, respectable et respecté déterminé à faire avancer les propositions pour faire face aux exigences nées de la crise sociale, économique, écologique et politique qui touchent nos générations et celles à venir.


image.pngUn mouvement où se retrouveront toutes celles et ceux qui ont à cœur de servir et non de se servir comme cela a malheureusement trop longtemps été le cas avec MEI d’Antoine Waechter.


Ont signé cette article

Jacques Maret, Bernard FRAU,


Source: DNA Dernières Nouvelles d’Alsace 15 06 2012 Grégoire Gauchet

 

 

 

25/03/2012

Présidentielles 2012: Ca suffit, Eva Joly doit partir!

Après les tueries de Toulouse et de Montauban, Nicolas Sarkozy s’est empressé d’annoncer un train de mesures pour lutter contre le terrorisme. Mesures qu’il aurait pu durant les cinq années de son mandat soumettre à la réflexion de la représentation nationale. Chacun aura compris, il n’a pas fallu très longtemps pour que le naturel de notre Président reprenne le dessus.

Eva Joly, Ecologie Politique, PS, Bruno Leroux, 3ème pilier, François Hollande, Les Verts, EE-Les Verts, Nicolas Sarkozy, Marine Lepen, Légalisation du cannabis, Toulouse, Montauban, Roubaix,Il en est de même avec Eva Joly dont le naturel ne l’a jamais quittée depuis le début de cette campagne présidentielle.

Vendredi dernier, la candidate des Verts, qui peine à se dégager des basses eaux sondagières où elle n’en finit pas de stagner, entraînant avec elle toute l’Ecologie Politique, Eva Joly donc, a cru bon de faire aux Français cette proposition «fumante»: légaliser le cannabis pour saper « l’économie parallèle à la base » et ainsi lutter contre le trafic d’armes.

Précisant que cette légalisation serait «un premier stade qui permettrait de régler beaucoup de problèmes dans nos cités de banlieue».

Eva Joly, Ecologie Politique, PS, Bruno Leroux, 3ème pilier, François Hollande, Les Verts, EE-Les Verts, Nicolas Sarkozy, Marine Lepen, Légalisation du cannabis, Toulouse, Montauban, Roubaix,Expliquer aux Français que légaliser le cannabis, cette herbe sois disant «inoffensive » – qui détruit les neurones des jeunes cerveaux, qui empêche toute forme de réflexion lucide, qui conduit ses usagers à des comportements suicidaires – pour régler le problème des banlieues, est au mieux la proposition d’une candidate démagogique qui ne sait plus quoi dire pour faire du buzz et exister, au pire l’expression d’une politicienne totalement incompétente, dangereuse et à côté de la plaque.

On pourrait d’ailleurs même en finir presque par se demander si Eva Joly – dont le 1er meeting de campagne s’est déroulé à Roubaix – n’a pas choisi dans la dernière ligne droite avant le 1er tour de donner du grain à moudre à Nicolas Sarkozy et à Marine Lepen pour faire battre la gauche et le centre.

Cette attitude, de bourdes à répétition, est suicidaire pour l’Ecologie Politique et pour l’alternance démocratique qu’une majorité de Français espèrent. Eva Joly doit se retirer. Le plus vite sera le mieux. Ça suffit !

Eva Joly, Ecologie Politique, PS, Bruno Leroux, 3ème pilier, François Hollande, Les Verts, EE-Les Verts, Nicolas Sarkozy, Marine Lepen, Légalisation du cannabis, Toulouse, Montauban, Roubaix,François Hollande par la voix de son porte-parole Bruno Leroux, depuis la Corse, a immédiatement fait savoir que la proposition de la candidate Verte n’est en aucun cas une « proposition de François Hollande », faisant remarquer que la « question ne figure pas dans l’accord signé avec les Verts ».

D’un point de vue plus général, les sorties dévastatrices d’Eva Joly, les accords passés entre quelques apparatchiks, aux Eva Joly, Ecologie Politique, PS, Bruno Leroux, 3ème pilier, François Hollande, Les Verts, EE-Les Verts, Nicolas Sarkozy, Marine Lepen, Légalisation du cannabis, Toulouse, Montauban, Roubaix,dents longues, du parti vert et la première secrétaire du PS qui ont placé l’écologie politique sous tutelle, montrent la nécessité impérieuse de voir émerger une force écologiste autonome, crédible, lucide et réaliste en capacité de dialoguer avec la prochaine majorité présidentielle.

Cette force politique, autonome, réaliste et responsable, est nécessaire parce que pour les cinq prochaines années il faudra que s’établisse un partenariat constructif avec l’Ecologie Politique comme 3ème pilier indispensable et complémentaire des piliers économique et social pour assurer à notre Pays une gouvernance équilibrée et durable.

05/03/2012

Présidentielles 2012 : Soutien à la candidature de Corinne LEPAGE

Nous sommes écologistes, nous sommes indépendants et nous avons à cœur, dans le débat présidentiel actuel, de ne pas laisser l’Écologie Politique s'abimer à force de ne pas pouvoir aborder les questions essentielles pour l’avenir écologique social économique et culturel de la France.

Comme cela s’est déjà produit dans la campagne présidentielle en 2007 nous assistons à une véritable dilution de nos idées dans le « buzz médiatique » organisé par les grosses cylindrées des écuries construites, formées et entrainées aux luttes pour le pouvoir et aux promesses de lendemains qui sans elles ne pourraient pas chanter.

Cette campagne présidentielle, au fur et à mesure qu’en approche le premier tour, se résume finalement, comme une sorte de fatalité imposée à nos concitoyens, avec force sondages et reportages médias, à un duel entre ceux dont il a été décidé une fois pour toutes, qu’ils étaient les plus grands et les seuls en capacité de penser juste pour l’avenir de notre Pays. Ils sont trois ou quatre au maximum, c’est selon l’humeur du jour et le dépouillement du dernier sondage.

Nous autres, Ecologistes, n’en sommes pas.

Pouvons-nous cautionner en silence cette « désolation » ? La réponse est non car le risque est grand pour notre sensibilité politique de disparaître en tant que force autonome en capacité de peser sur les choix de l’Avenir!

Tout n’est évidemment pas que de la faute des autres – le PS, l’UMP, Nicolas Sarkozy, François Hollande, les médias, les lobbies – loin s’en faut. Notre responsabilité est également fortement engagée.

Nous sommes, par exemple, très nombreux à considérer que l’accord négocié par la direction d’EE-Les Verts avec le PS ne pouvait être l’alpha et l’oméga de ce que les Ecologistes avaient à dire à nos concitoyens durant cette campagne. Pire nous pensons que cet accord qui lie les mains des écologistes leur ferme la porte à des discussions transparentes sur le fond et les fait collectivement passer auprès des électeurs pour des politiciens ni différents ni meilleurs que les autres.

Si les Ecologistes ne veulent pas que la campagne présidentielle 2012 soit pour l’Ecologie Politique à l’image de ce que fut celle de 2007 il est urgent pour eux de réagir pour tenter de reprendre le terrain laissé en jachère. Le temps du débat n’est pas clos, la résignation n’est pas de mise, la mobilisation s’impose.

L’Ecologie Politique est actuellement en difficulté coincée dans une  mauvaise passe de laquelle elle doit sortir. Nos concitoyens à une large majorité – soixante-deux pour cent – estiment aujourd’hui que Corinne Lepage est la personnalité politique la plus crédible pour porter les idées auxquelles sont attachés toutes celles et tous ceux qui se reconnaissent une proximité avec ce mouvement de penser.

L’expérience de Corinne Lepage – au sein de la société civile et des institutions européennes, mais également auprès des collectivités territoriales et du monde associatif – ancrée dans la réalité au quotidien, son approche – fondée sur le choix de privilégier les solutions concrètes et réalisables aux incantations électoralistes de circonstances – son autonomie – elle n’est tenue pas aucun accord électoral de quelque nature que ce soit –  et son programme – recentré sur les thèmes de l’Ecologie responsable en prise avec le terrain, les questions d'emploi de pouvoir d'achat et de santé, de la reconquête rurale et paysane et de la protection animale – font d’elle une candidate qui doit pouvoir redonner confiance et espoir pour l’Avenir.

Aussi avons-nous décidé, comme plusieurs autres amis dans d’autres régions, de former en Haute-Normandie un comité de soutien à la campagne de Corinne Lepage.

Les portes et les fenêtres sont grandes ouvertes à toutes celles et à tous ceux –  militants engagés dans des mouvements ou partis politiques, syndicalistes, militants associatifs ou élus – qui veulent donner un autre sens à leur bulletin de vote en choisissant de soutenir une candidate écologiste, libre et indépendante, en capacité de donner un véritable contenu au changement qui s’impose à tous dès lors que l’on a décidé de sortir de la crise sociale, écologique et économique actuelle.

Vous souhaitez retrouver les chemins du rassemblement des forces pour un progrès moderne attaché à l’intérêt général, à la dignité et aux droits et aux devoirs de l’homme et du citoyen. Vous souhaitez, avec le souci de respecter le bien-être animal et la nature dans sa complexité et sa diversité, permettre à chacun d’inscrire son destin personnel dans un destin collectif pérenne et soutenable.

Vous partagez  alors le cœur de ce que propose l’Ecologie Politique et cet appel à une mobilisation en confiance vous est destiné!

Campagne 2012  "Ecologistes Avec Corinne Lepage"

456.jpg

Premiers signataires en Haute-Normandie

Jean-Claude MARY: Adjoint au Maire Écologiste de Vernon 27200
Philippe HACHET: Collectif «Les Ecologistes de l’Eure» Gaillon 27600

Joël SPIROU: Docteur médecine générale et de l'environnement Évreux 27000

Natalis BOUST:«Humanisme -Écologie – République» – Conseiller Municipal de Grand-Couronne 76530

Bernard FRAU: Délégué général HER – «Humanisme - Écologie – République» –

Premiers signataires Poitou-Charentes

Jacques MARET: Président Ecologie Développement Durable Démocratie

Premiers signataires Ile-de France

Christian SAUVAIRE: Mouvement des Ecologistes Indépendants

Gérard DUPIN: Coopérateur Europe-Ecologie-Les Verts

Premiers signataires PACA

Gaud Chauvin: Mouvement des Ecologistes Indépendants

Contact :

Téléphonne : 06 63 24 00 66/ 02 32 61 02 38

Commentaires sur le blog

Courriel: bernard.frau@sfr.fr

 

07/02/2012

Présidentielles 2012 : au menu de ce samedi la valeur des civilisations !

civilisations, culture, politiques, république, Claude Guéant, UNI, UMP, Nicolas Sarkozy, Parti Socialiste, PS, Ministre de l'Intérieur, FN, Eric Besson, identité nationale, François Mittérand, communautarisme, droit à la différence, Europe, Inde, Asie, Chine, Océanie, EE-Les Verts, Europe Ecologie-Les Verts, Shoa, héritage gréco-romain, philosophie des lumières, Nation, République,Samedi lors d’une intervention devant les membres d’un syndicat étudiant classé à droite, le Ministre de l’Intérieur Claude Guéant, fidèle parmi les fidèles de Nicolas Sarkozy a déclaré que toutes les civilisations(*) « ne se valent pas ».

Si tôt prononcés, les propos du ministre ont déclenché l’émoi dans la classe politique et mis le feu à la toile. Le PS s’est indigné, l’UMP a soutenu du bout des lèvres et le FN s’est contenté d’ironiser.

Que voulons-nous à la fin ? Une société décomplexée où, dans le cadre de la loi, l’on peut débattre de tout, ce qui est la marque de la démocratie, ou une société refoulée qui s’applique une dictature du silence bien propre pour éviter de se dire les choses et ne pas choquer.

L’indignation creuse des thuriféraires du silence nous a déjà volé la civilisations, culture, politiques, république, Claude Guéant, UNI, UMP, Nicolas Sarkozy, Parti Socialiste, PS, Ministre de l'Intérieur, FN, Eric Besson, identité nationale, François Mittérand, communautarisme, droit à la différence, Europe, Inde, Asie, Chine, Océanie, EE-Les Verts, Europe Ecologie-Les Verts, Shoa, héritage gréco-romain, philosophie des lumières, Nation, République,possibilité de débattre d’un sujet majeur pour la France. Qu’est-ce que l’identité française à l’heure de la mondialisation, de la montée des populismes nauséeux et des communautarismes qui n’ont pas leur place dans la République ?

A sa manière, Claude Guéant revient par la fenêtre là où Eric Besson a été jeté par la porte. Que peut-on lui reprocher ? D’être en campagne électorale et de tenter de rallier à son futur candidat un maximum d’électeurs ?

civilisations, culture, politiques, république, Claude Guéant, UNI, UMP, Nicolas Sarkozy, Parti Socialiste, PS, Ministre de l'Intérieur, FN, Eric Besson, identité nationale, François Mittérand, communautarisme, droit à la différence, Europe, Inde, Asie, Chine, Océanie, EE-Les Verts, Europe Ecologie-Les Verts, Shoa, héritage gréco-romain, philosophie des lumières, Nation, République,S’il s’agit de cela alors que la Gauche le dise clairement. Pour battre Nicolas Sarkozy elle est prête à tout y compris comme l’a fait François Mitterand en son temps à faire monter les scores du Front National pour s’assurer de la victoire au final.

S’il ne s’agit pas de cela, si nous pensons qu’effectivement la culture est le moyen de l’affirmation de soi, le cœur de la construction d’un vivre ensemble et le lieu des repères qui fondent l’équilibre d’une société dont les valeurs sont hiérarchisées et les choix esthétiques et éthiques répertoriés et classés, alors le débat doit s’ouvrir se faire avec la volonté de comprendre sans discréditer et de rassembler sans stigmatiser.

D’abord, plutôt que de taper du pied et de foncer tête baissée, comme le ferait un taureau de corrida à la vue de la muleta lors de la faena, peut être convient-il de reprendre la totalité du paragraphe d’où est tirée l’affirmation de Claude Guéant.

"Or, il y a des comportements, qui n’ont pas leur place dans notre pays, non pas parce qu’ils sont étrangers, mais parce que nous ne les jugeons pas conformes à notre vision du monde, à celle, en particulier de la dignité de la femme et de l’homme. Contrairement à ce que dit l’idéologie relativiste de gauche, pour nous, toutes les civilisations ne se valent pas. Celles qui défendent l’humanité nous paraissent plus avancées que celles qui la nient. Celles qui défendent la liberté, l’égalité et la fraternité nous paraissent supérieures à celles qui acceptent la tyrannie, la minorité des femmes, la haine sociale ou ethnique. En tout état de cause, nous devons protéger notre civilisation."

Pouvons-nous, républicains français être en désaccord avec cette déclaration? Ces propos sont-ils condamnables?

Que dit Claude Guéant en parlant « de comportements qui n’ont pas leur place dans notre pays »?

Qu’il est préférable de vivre dans un pays où la lapidation n’existe pas, où l’excision est illégale, où, dans la loi, la femme est l’égale de l’homme, où divorcer est possible, où l’on peut choisir d’être apostat civilisations, culture, politiques, république, Claude Guéant, UNI, UMP, Nicolas Sarkozy, Parti Socialiste, PS, Ministre de l'Intérieur, FN, Eric Besson, identité nationale, François Mittérand, communautarisme, droit à la différence, Europe, Inde, Asie, Chine, Océanie, EE-Les Verts, Europe Ecologie-Les Verts, Shoa, héritage gréco-romain, philosophie des lumières, Nation, République,sans risquer la peine de mort, où la peine de mort est abolie, où une femme peut choisir son futur époux sans se le voir imposer, où la polygamie est interdite, où les relations intimes avant mariage sont possibles sans que l’autorité d’un frère vienne nous parler d’honneur bafoué, où il est encore possible de manifester sans se faire embastiller et où la presse est libre.

Qui dès lors peut trouver à redire à ses propos ?

Les détracteurs de Claude Guéant, comme pour le qualifier de sauvage, n’hésitent pas à lui jeter à la figure la phrase de Lévi- Strauss : « Le barbare c’est d’abord l’homme qui croit à la barbarie »

Précisément si Claude Guéant croyait en la barbarie de la lapidation, de la peine de mort de ……de …… de ……, il s’en ferait le défenseur et non le contempteur.

Non, n’en déplaise aux tenants du droit à la différence, du communautarisme à l’anglo-saxonne et de l’égalitarisme, les civilisations ne se valent pas !

Comment pourrait-on d’ailleurs le croire ? S’il n’y avait pas de civilisations différentes, chacune avec leurs valeurs propres, il n’y aurait qu’une civilisation et qu’un seul Peuple.

civilisations, culture, politiques, république, Claude Guéant, UNI, UMP, Nicolas Sarkozy, Parti Socialiste, PS, Ministre de l'Intérieur, FN, Eric Besson, identité nationale, François Mittérand, communautarisme, droit à la différence, Europe, Inde, Asie, Chine, Océanie, EE-Les Verts, Europe Ecologie-Les Verts, Shoa, héritage gréco-romain, philosophie des lumières, Nation, République,Or force est de constater que ce n’est pas le cas. Force est de constater que  les valeurs qui régissent le vivre ensemble en Europe comme en Inde, en Afrique subsaharienne, en Asie, en Océanie, au Moyen ou en Extrême Orient sont loin d’être les mêmes.

Et d’ailleurs qui voudrait d’un monde uniformisé ?

Non seulement les civilisations ne se valent pas et il ne faut pas craindre de le dire clairement : sur certains points fondamentaux elles s’opposent radicalement dans leur traduction culturelle et politique!

civilisations, culture, politiques, république, Claude Guéant, UNI, UMP, Nicolas Sarkozy, Parti Socialiste, PS, Ministre de l'Intérieur, FN, Eric Besson, identité nationale, François Mittérand, communautarisme, droit à la différence, Europe, Inde, Asie, Chine, Océanie, EE-Les Verts, Europe Ecologie-Les Verts, Shoa, héritage gréco-romain, philosophie des lumières, Nation, République,La Justice Républicaine n’est pas la Charia ! La Nation n’est ni la Ouma-Islamiya, ni la Ouma-Arabia ! La citoyenneté Républicaine vécue en France n’a rien à voir avec le système des castes qui prévaut en Inde. De même que notre culture ne s’accommode pas de l’infanticide féminin comme en Chine ou en Inde du Nord.

civilisations, culture, politiques, république, Claude Guéant, UNI, UMP, Nicolas Sarkozy, Parti Socialiste, PS, Ministre de l'Intérieur, FN, Eric Besson, identité nationale, François Mittérand, communautarisme, droit à la différence, Europe, Inde, Asie, Chine, Océanie, EE-Les Verts, Europe Ecologie-Les Verts, Shoa, héritage gréco-romain, philosophie des lumières, Nation, République,Le porte-parole du Parti Socialiste, lors d’un point de presse, a jugé, ce lundi, que les propos de Claude Guéant ne méritent pas d’être commentés «sur le fond».

Il serait assez intéressant que Benoît Hamon nous dise à quelles valeurs de civilisation le projet de son candidat à la présidentielle 2012 est rattaché et qu’il nous dise également la position de ses alliés d’EE-Les Verts sur la question.

Ceci étant dit, peut-on esquiver la question suivante ?

La civilisation européenne et occidentale d’origine gréco-romaine et judéo-chrétienne a-telle tout au long de son histoire toujours été exemplaire ? L’est-elle encore aujourd’hui ?

Pouvons-nous être fiers d’appartenir à une civilisation qui a inventé l’inquisition et qui a pratiqué la déportation ?

civilisations, culture, politiques, république, Claude Guéant, UNI, UMP, Nicolas Sarkozy, Parti Socialiste, PS, Ministre de l'Intérieur, FN, Eric Besson, identité nationale, François Mittérand, communautarisme, droit à la différence, Europe, Inde, Asie, Chine, Océanie, EE-Les Verts, Europe Ecologie-Les Verts, Shoa, héritage gréco-romain, philosophie des lumières, Nation, République,Pouvons-nous exalter cette civilisation qui a mis en place un système de surexploitation des ressources planétaires à son profit. Qui a élaboré des moyens de destruction massive, nucléaires et chimiques, pour asseoir sa domination contre des peuples de civilisation millénaire !

La liste n’est pas exhaustive des massacres auxquelles les Peuples de la civilisation occidentale se sont prêtés y compris contre eux-mêmes. La Shoa en est un exemple des plus abjects et des plus odieux.

Non bien sur nous n’avons pas à nous glorifier de tout cela! Notre conscience est interpellée par ces faits qui viennent tamponner notre idéal humaniste de paix et de dignité universelle !

Pour autant cela signifie-t-il que tout serait bon chez les Autres et que tout serait à rejeter chez Nous ?

Pour autant, devons-nous pratiquer l’auto-flagellation permanente et nous réfugier dans une culpabilisation mutilante qui nous réduirait à l’immobilisme et à l’effacement?

En recherchant bien, les civilisations portent toutes les marques de la part animale et sauvage de l’Homme qui a produit ses débordements collectifs que l’Ethique, la Morale et la Philosophie des Droits de l’Homme réprouvent et condamnent en bloc !

Précisément c’est à travers le prisme de ces débordements odieux que civilisations, culture, politiques, république, Claude Guéant, UNI, UMP, Nicolas Sarkozy, Parti Socialiste, PS, Ministre de l'Intérieur, FN, Eric Besson, identité nationale, François Mittérand, communautarisme, droit à la différence, Europe, Inde, Asie, Chine, Océanie, EE-Les Verts, Europe Ecologie-Les Verts, Shoa, héritage gréco-romain, philosophie des lumières, Nation, République,doit aujourd’hui s’apprécier l’apport inestimable de la philosophie des Lumières et de l’héritage gréco-romain qui est le nôtre. Nous devons regarder devant pour tenter de faire avancer notre façon de voir et de penser dans ce qu’elle a de meilleur et que nous voulons pour nos enfants.

Le débat dans la République est le sang de la démocratie qui sans lui ne saurait vivre et de plus nous sommes en campagne électorale pour l’élection de celui qui, demain, devra conduire notre Nation tant au plan intérieur qu’extérieur.

Vouloir escamoter le débat de société que le Ministre de l’Intérieur fait ressurgir à travers une formule que l’on est en droit de trouver civilisations, culture, politiques, république, Claude Guéant, UNI, UMP, Nicolas Sarkozy, Parti Socialiste, PS, Ministre de l'Intérieur, FN, Eric Besson, identité nationale, François Mittérand, communautarisme, droit à la différence, Europe, Inde, Asie, Chine, Océanie, EE-Les Verts, Europe Ecologie-Les Verts, Shoa, héritage gréco-romain, philosophie des lumières, Nation, République,provocante et maladroite voir inadaptée, mais qui, en aucun cas ne saurait être, comme le dit Benoît Hamon, «  de la bouillie dans la tête de Claude Guéant » est, démocratiquement, intolérable. Ce faisant, d’ailleurs, le porte-parole du Parti Socialiste, son candidat et ses alliés ne rendent pas service à la République et à ses membres.

On ne peut pas à la fois s’en prendre aux banquiers et à «l’Amérique décadente»  et prétendre dans le même temps que toutes les civilisations se valent. A moins de ne pas croire en la possibilité qu’existe une potentielle perfectibilité de l’Homme qui fait le crédo de notre pensée humaniste on ne doit pas se prêter à ce genre d’acrobatie intellectuelle qui relève plus de l’escroquerie que du débat loyal.

civilisations, culture, politiques, république, Claude Guéant, UNI, UMP, Nicolas Sarkozy, Parti Socialiste, PS, Ministre de l'Intérieur, FN, Eric Besson, identité nationale, François Mittérand, communautarisme, droit à la différence, Europe, Inde, Asie, Chine, Océanie, EE-Les Verts, Europe Ecologie-Les Verts, Shoa, héritage gréco-romain, philosophie des lumières, Nation, République,Ce débat doit avoir lieu! Les Français en ont besoin pour juger en sérénité et en raison. Autant qu’il se déroule en toute transparence sur la place publique plutôt que de façon détournée dans le secret de l’isoloir où voudrait le maintenir une frange de politiciens dont l’honnêteté et la conscience républicaine laisse beaucoup à désirer par ces temps d’impatience, d’arrogances partisanes et d’incohérence verbale.

En ces temps de confusion générale vouloir, dans un débat public, défendre les valeurs premières de son pays c’est aussi faire œuvre de civisme et de volontarisme républicain. Qu’on se le dise chez les socialiste dont la promptitude « indignée » à proférer des leçons de morale et de démocratie n’a d’égale que la rapidité avec laquelle les élections passées ils oublient toutes les promesses faciles et les propos démagogiques de campagne électorales. .

(*) Petit Larousse : la civilisation est un :"État de développement économique, social, politique, culturel auquel sont parvenues certaines sociétés et qui est considérécomme un idéal à atteindre par les autres."

 

31/01/2012

Présidentielles 2012: Jusqu'où iront EE-Les Verts et Eva Joly pour gagner quelques voix de plus?

EE-Les Verts, Eva Joly, Ecologie Politique, Jean-Vincent Placé, Cécile Duflot, Parti socialiste, productivisme, néolibéralisme, Pascal Canfin, OFCE, Observatoire des Conjonctures économiques, Jim Jarrassé, Felipe de La Roche, Dominique Voynet, Noël Mamère, ,Chez EE-Les Verts on n’est jamais mieux servi que par soi-même ! Jean-Vincent Placé, Cécile Duflot, en savent quelque chose. Dominique Voynet, Noël Mamère, avaient déjà usé de la ficelle avant eux. Tous sont bien installés et entendent bien profiter  de ce que les Socialistes en échange de leur complaisance leur ont accordé.

EE-Les Verts, Eva Joly, Ecologie Politique, Jean-Vincent Placé, Cécile Duflot, Parti socialiste, productivisme, néolibéralisme, Pascal Canfin, OFCE, Observatoire des Conjonctures économiques, Jim Jarrassé, Felipe de La Roche, Dominique Voynet, Noël Mamère, ,A la limite on pourrait les comprendre « c’est humain » – disent certains pour se justifier de leurs turpitudes – mais dans ce cas là qu’ils ne nous bassinent pas, qu’ils ne bassinent les militants, politiques et associatifs, qui font le travail des humbles parce qu’ils croient que leurs représentants font « la politique autrement ».

S’ils font « la politique autrement » ? Oui ils la font « autrement la politique» ! Mais pas pour le mieux, ils la font pour le pire. Pire que ceux qu’ils dénoncent en donnant des leçons de morale.


EE-Les Verts, Eva Joly, Ecologie Politique, Jean-Vincent Placé, Cécile Duflot, Parti socialiste, productivisme, néolibéralisme, Pascal Canfin, OFCE, Observatoire des Conjonctures économiques, Jim Jarrassé, Felipe de La Roche, Dominique Voynet, Noël Mamère, ,Selon le journaliste Jim Jarrassé, Felipe de La Roche, membre du Conseil Fédéral d’EE Les Verts porteur d’une motion pour la mise en place d’une transparence financière au sein du mouvement écologiste aurait été victime d’un passage à tabac en règle à son domicile. Cette motion n’étant, semble-t-il, pas du goût de tout le monde, l’on aurait tenté de dissuader son porteur de la présenter.

« La motion de finance, il faut que tu arrêtes, sinon on te tue ». Voilà ce que dit avoir entendu Felipe de La Roche  pendant qu’il était agressé à son domicile le 20 novembre 2011.

Agression dont il a donné détail et que rapporte le journaliste dans son papier (*); «Il était six heures du matin quand la sonnette a retenti. A moitié endormi, j'ai ouvert la porte et j'ai reçu immédiatement un violent coup de poing dans le visage, suivi d'un second au niveau de la lèvre. Je suis tombé au sol. Mes deux agresseurs m'ont ensuite frappé à coup de pieds et m'ont menacé de mort, avant de s'en aller».

A la suite de cette visite « amicale autrement » Felipe de La Roche a été transporté aux urgences médico-judiciaires, celles-ci lui ont prescrit deux jours d'interruption temporaire du travail (ITT). Par ailleurs les enquêteurs de la brigade de répression de la délinquance aux personnes (BRDP) de Paris ont été saisis.

Aujourd’hui c’est d’une autre manière de « faire la politique autrement » dont il est question chez EE-Les Verts.

EE-Les Verts, Eva Joly, Ecologie Politique, Jean-Vincent Placé, Cécile Duflot, Parti socialiste, productivisme, néolibéralisme, Pascal Canfin, OFCE, Observatoire des Conjonctures économiques, Jim Jarrassé, Felipe de La Roche, Dominique Voynet, Noël Mamère, ,A l’appui de son budget, l’équipe de campagne d’Eva Joly, la candidate d’EE- les Verts pour la présidentielle 2012, a produit mercredi dernier une étude – dite simulation des effets macroéconomiques du budget d’Eva Joly » confiée à un organisme indépendant l’OFCE – Observatoire Français des Conjonctures Economiques – qui, concluait à l’efficacité des mesures préconisées par l’ancien magistrat pour sortir de la crise.

Selon Le Figaro (**) et Le Monde (***) trois des économistes, sensés avoir été partie prenante du document ont indiqué sur le site de l’OFCE (****) qu’ils n’ont «  ni participé, ni signé, ni contribué directement ou indirectement au travail d’évaluation proposé par Europe-Ecologie-Les Verts » ajoutant pour préciser les choses que « ce travail est la responsabilité pleine et entière de Gael Callonec et n’engage que lui »

Gael Callonec est effectivement économiste, il est le quatrième des économistes ayant été cités comme ayant participé à l’étude en question.

Mais pour être complet il faut tout de même dire que Gael Callonec est par ailleurs un militant actif d’EE-Les Verts, candidat aux législatives de 2012 et porte parole du groupe EE-LV de Conflans-Sainte-Honorine.

Et voilà le travail ! Inutile d’en écrire plus. Les instigateurs de cette entourloupe ne sont pas dignes de confiance. Ils sont disqualifiés! Pascal Canfin peut bien essayer de botter en touche en reconnaissant un amalgame. Le Mal est fait! EE-Les Verts c'est pas mieux que les autres.

EE-Les Verts, Eva Joly, Ecologie Politique, Jean-Vincent Placé, Cécile Duflot, Parti socialiste, productivisme, néolibéralisme, Pascal Canfin, OFCE, Observatoire des Conjonctures économiques, Jim Jarrassé, Felipe de La Roche, Dominique Voynet, Noël Mamère, ,La candidate ex-Juge la rigueur, ou ses amis conseillers pour la campagne, tous pris les mains dans le sac des pratiques peu reluisantes qu’habituellement ils n’hésitent pas à attribuer aux autres. Ces politiques désignés comme difficilement fréquentables.

EE-Les Verts, Eva Joly, Ecologie Politique, Jean-Vincent Placé, Cécile Duflot, Parti socialiste, productivisme, néolibéralisme, Pascal Canfin, OFCE, Observatoire des Conjonctures économiques, Jim Jarrassé, Felipe de La Roche, Dominique Voynet, Noël Mamère, ,Les dirigeants d’EE-Les Verts ne sont pas gênés pour se jeter dans les bras d’un Parti Socialiste dont on peut au fil du temps pourtant constater qu’au plan du projet tout les sépare. Reste bien sur en partage une appétence commune pour les postes d’élus et les avantages qui vont avec. Ils n’ont pas mis beaucoup de temps à apprendre les mauvaises manières.

Faut-il en rire ? Faut-il en pleurer ?

Oui il faut en rire ! En rire un bon coup ! Et immédiatement après se remettre au travail en se disant que ces gens là sont en train de décrédibiliser et de détruire une des seules voie du futur pour sortir effectivement du productivisme libéral et social-démocrate qui tue la vie dans toutes ses dimensions éthiques, morales et sociétales.

Non il ne faut pas pleurer ! Agir pas Gémir ! Tel était le slogan de certains écologistes des années 90. C’est effectivement le choix de l’action dont les écologistes ont besoin pour ne pas disparaître, broyés, dans la main des productivistes qui ne rêvent que de cela !

EE-Les Verts, Eva Joly, Ecologie Politique, Jean-Vincent Placé, Cécile Duflot, Parti socialiste, productivisme, néolibéralisme, Pascal Canfin, OFCE, Observatoire des Conjonctures économiques, Jim Jarrassé, Felipe de La Roche, Dominique Voynet, Noël Mamère, ,L’Ecologie Politique n’a pas vocation à se diluer dans l’eau dure de l’austérité imposée aux peuples par tous les productivistes du monde - Européens, Chinois, Russes, Brésiliens, Indiens, Japonnais ou Américains - pour en adoucir l’amertume comme le feraient des « morceaux de sucre»  ou pire « des pilules chimique d’aspartame »  dans une potion trop forte à avaler.

L’heure est à la mobilisation de l’Ecologie Indépendante et à la mise en place d’un grand Mouvement de Rassemblement des Ecologistes qui refusent de se laisser tromper plus longtemps. Des Ecologistes qui refusent de voir leur idéal décrédibilisé par les pratiques « indignes » de quelques opportunistes aujourd’hui disqualifiés.


 (*) http://www.lefigaro.fr/politique/2012/01/13/01002-20120113ARTFIG00344-eelv-une-motion-une-agression-et-des-questions.php

(**) http://www.lefigaro.fr/politique/2012/01/30/01002-20120130ARTFIG00544-une-etude-independante-sur-joly-faite-par-un-militant.php

(***) http://www.lemonde.fr/election-presidentielle-2012/article/2012/01/30/l-analyse-du-budget-d-eva-joly-etait-realisee-par-un-militant-vert_1636296_1471069.html

(****) http://www.ofce.sciences-po.fr/blog/?p=1183 des vertes et des pas mures

16/01/2012

Triple A: Cette fois c'est plié!

Nicolas Sarkozy, Laurent Fabius, François Hollande, Martine Aubry, Eric Ciotti, Valérie Pecresse, Nadine Morano, Roselyne Bachelot, François Baroin, Claude Bartolone, Jean-Michel Baylet, Julien Dray, François Bayrou, Jack Lang, Nathalie Kossusco-Moriset, Triple A, Standard and Poor's, S&P, Europe, parti socialiste, PS, UMP, FN, Front National, Modem, EE-Les Verts, Front de Gauche,  Vendredi en fin de journée Standard and Poor's  a dégradé la note de la France ! Le Triple A. dont Nicolas Sarkozy avait fait le cheval de bataille de son gouvernement c’était hier !

Pour l’heure, les politiques font feu de tout bois, c’est haro sur les agences de notations.

Nicolas Sarkozy, Laurent Fabius, François Hollande, Martine Aubry, Eric Ciotti, Valérie Pecresse, Nadine Morano, Roselyne Bachelot, François Baroin, Claude Bartolone, Jean-Michel Baylet, Julien Dray, François Bayrou, Jack Lang, Nathalie Kossusco-Moriset, Triple A, Standard and Poor's, S&P, Europe, parti socialiste, PS, UMP, FN, Front National, Modem, EE-Les Verts, Front de Gauche,  Le Parti Socialiste, ses satellites – Front de Gauche et EE-Les Verts –  et le Front National, s’en prennent au gouvernement sans faire l’ombre d’une proposition constructive pour sortir du marasme dans lequel est plongé le Pays.

A l’UMP on tente, sans convaincre, de minimiser l’importance de l’évènement et en guise de  justification on réplique que la France n’est pas la seule à voir sa politique sanctionnée.

Nicolas Sarkozy, Laurent Fabius, François Hollande, Martine Aubry, Eric Ciotti, Valérie Pecresse, Nadine Morano, Roselyne Bachelot, François Baroin, Claude Bartolone, Jean-Michel Baylet, Julien Dray, François Bayrou, Jack Lang, Nathalie Kossusco-Moriset, Triple A, Standard and Poor's, S&P, Europe, parti socialiste, PS, UMP, FN, Front National, Modem, EE-Les Verts, Front de Gauche,  Côté Modem, François Bayrou a beau jeu de taper et sur les uns et sur les autres et c’est bien normal. Il est le seul à avoir été clairvoyant tant sur la question des déficits de la balance commerciale de la France que sur les dérives de sa dette souveraine.

A moins de 100 jours d’une élection capitale, l’UMP et le PS peuvent bien tenter de se refiler la « patate chaude » en reportant sur l’autre la responsabilité de l’échec que constitue pour la France cette sanction, François Bayrou a raison de dire que les deux parrains de la 5ème République sont coresponsables de la situation dont ils sont, l’un et l’autre, bien incapables de proposer une solution pour en sortir.

Dans l’immédiat il faut bien se convaincre que cette affaire est plus grave que ce que les autorités politiques et économiques en place veulent ou voudront bien nous en dire jusqu’aux prochaines élections. Les effets de cette décision, s’ils ne sont pas visibles en l’état, n’en impacteront pas moins en profondeur le quotidien des Français.

La dégradation de la note de la France va se répercuter sur celles des banques avec pour conséquence une hausse probable des taux d’emprunts qui rendra plus difficile l’investissement et la consommation des ménages. Un nouveau plan de rigueur est à prévoir même si le ministre Baroin ne cesse de s’en défendre.

Nicolas Sarkozy, Laurent Fabius, François Hollande, Martine Aubry, Eric Ciotti, Valérie Pecresse, Nadine Morano, Roselyne Bachelot, François Baroin, Claude Bartolone, Jean-Michel Baylet, Julien Dray, François Bayrou, Jack Lang, Nathalie Kossusco-Moriset, Triple A, Standard and Poor's, S&P, Europe, parti socialiste, PS, UMP, FN, Front National, Modem, EE-Les Verts, Front de Gauche,  Le poids de la dette sera encore plus lourd à porter car son financement sur les marchés coûtera plus cher. Ceci remet en cause les objectifs de retour à l’équilibre prévu pour 2016 par Nicolas Sarkozy et 2017 par François Hollande.

L’austérité, quoi qu’en dise le clan des sarkozystes, est au bout de la perte du Triple AAA et les mois à venir vont être durs pour les plus fragiles des Français.

Nicolas Sarkozy, Laurent Fabius, François Hollande, Martine Aubry, Eric Ciotti, Valérie Pecresse, Nadine Morano, Roselyne Bachelot, François Baroin, Claude Bartolone, Jean-Michel Baylet, Julien Dray, François Bayrou, Jack Lang, Nathalie Kossusco-Moriset, Triple A, Standard and Poor's, S&P, Europe, parti socialiste, PS, UMP, FN, Front National, Modem, EE-Les Verts, Front de Gauche,  Dans les motivations de Standard and Poor's, pour dégrader la note de la France et celle de 8 autres pays sur 16 que compte la zone euro, la question de la dette n’est pas le point le plus critique. A la base de cette dégradation est d’abord l’écart de compétitivité entre les économies des pays de la zone Euro depuis la création de la monnaie unique et bien sûr l’incapacité des gouvernements de ces pays à réagir.

S’agissant de la France, en plus de l’augmentation de 600 milliards d’€, entre 2007 et aujourd’hui, ce qui a pesé le plus dans cette décision est le déficit croissant de notre balance commerciale qui est l’indicateur premier de la compétitivité d’un pays, donc de sa capacité à rembourser sa dette.

Nicolas Sarkozy, Laurent Fabius, François Hollande, Martine Aubry, Eric Ciotti, Valérie Pecresse, Nadine Morano, Roselyne Bachelot, François Baroin, Claude Bartolone, Jean-Michel Baylet, Julien Dray, François Bayrou, Jack Lang, Nathalie Kossusco-Moriset, Triple A, Standard and Poor's, S&P, Europe, parti socialiste, PS, UMP, FN, Front National, Modem, EE-Les Verts, Front de Gauche,  Pour mémoire, positif en 2004, ce déficit, qui depuis n’a cessé d’augmenter, se situe aujourd’hui à un niveau compris entre 6 et 7 milliards d’euros par mois.

Inutile de préciser qu’en matière de compétitivité les solutions habituelles connues ne laissent pas imaginer des jours faciles et  désormais la question se pose : « et maintenant que faut-il faire? »

Des tôliers de la 5ème République, il ne faut rien attendre d’autre que de l’austérité, façon Grèce, Italie, Espagne pour ne pas dire Argentine. La France est dans un tunnel, au bout de la perte du Triple AAA les mois à venir vont être durs.

Nicolas Sarkozy, Laurent Fabius, François Hollande, Martine Aubry, Eric Ciotti, Valérie Pecresse, Nadine Morano, Roselyne Bachelot, François Baroin, Claude Bartolone, Jean-Michel Baylet, Julien Dray, François Bayrou, Jack Lang, Nathalie Kossusco-Moriset, Triple A, Standard and Poor's, S&P, Europe, parti socialiste, PS, UMP, FN, Front National, Modem, EE-Les Verts, Front de Gauche,  Au plan politique un choix s’impose prioritairement, en aucun cas il ne faut reconduire à la direction de la France, Nicolas Sarkozy et ses «valets»: Pécresse, Morano, Baroin, Bachelot, Kossusco- Moriset, Ciotti…..

Nicolas Sarkozy, Laurent Fabius, François Hollande, Martine Aubry, Eric Ciotti, Valérie Pecresse, Nadine Morano, Roselyne Bachelot, François Baroin, Claude Bartolone, Jean-Michel Baylet, Julien Dray, François Bayrou, Jack Lang, Nathalie Kossusco-Moriset, Triple A, Standard and Poor's, S&P, Europe, parti socialiste, PS, UMP, FN, Front National, Modem, EE-Les Verts, Front de Gauche,  Ceci ne veut pas dire qu’il faudra pour autant confier la destinée de notre Pays à François Hollande et ses « vrais ou faux copains »: Fabius, Baylet, Aubry, Dray, Lang, Bartolone…..

A condition qu’il soit en mesure de fédérer autour de lui, les compétences nécessaires pour impulser en France et en Europe la mise en place d’un modèle européen de société en rupture avec le modèle néolibéral poussé depuis 30 ans par l’Allemagne, l’Angleterre et la France, François Bayrou pourrait, dans cette élection présidentielle, être un bon candidat.

Nicolas Sarkozy, Laurent Fabius, François Hollande, Martine Aubry, Eric Ciotti, Valérie Pecresse, Nadine Morano, Roselyne Bachelot, François Baroin, Claude Bartolone, Jean-Michel Baylet, Julien Dray, François Bayrou, Jack Lang, Nathalie Kossusco-Moriset, Triple A, Standard and Poor's, S&P, Europe, parti socialiste, PS, UMP, FN, Front National, Modem, EE-Les Verts, Front de Gauche,  Le 1er et le 2ème tour de l’élection présidentielle passé il restera aux Français à doter l’Assemblée Nationale d’une majorité en capacité de mettre en œuvre le changement dont il dit vouloir être le moteur. Changement qu'il appartient, à François Bayrou, de définir dès à présent.

25/11/2011

Présidentielles2012: Sortir du Nucleaire ce n'est pas questio de droite ou de gauche mais question de Bon Sens, de Raison et d'Intelligence!

Une fois n’est pas coutume mais cet article sera aujourd’hui rédigé à la première personne. Froidement tranquillement. Avant d’en démarrer la rédaction un peu à la manière de ce que je fais lorsque je décide de peindre une toile mon sujet n’est pas choisi au départ. Je regarde, je consulte d’anciennes notes, je me documente bref je prends mon temps et puis c’est parti j’attaque « un sujet ».

Nicolas Sarkozy, François Hollande, Sortir du Nucléaire, Nicolas Hulot, Eva Joly, Martine Aubry, Jean-Vincent Placé, Denis Baupin, AREVA, MOX, EE-Les Verts, Parti Socialiste, Vital Michalon, Creys Malville, Superphénix, René Dumont, Solenge Fernex, Ecologie Indépendante, ,Le déclic cette fois a été cette photo AP/Sipa montrant une vue aérienne de ce qui reste d’une partie du site de la centrale de Fukushima après la catastrophe du 11 mars 2011. Regardes-la bien, lecteur, cette photo ! Pas un être humain sur le site, seulement – si l’on peut dire – un amas de tôles tordues, des bâtiments dévastés, de la fumée qui s’échappe de l’un d’entre-eux.

Rien bien sûr, n’apparaît sur ce cliché concernant le pire ; je veux parler de la pollution atomique qui s’est répandue par air et par mer après le désastre. Pour cause, elle est invisible ! Et pourtant elle fera des dégâts pendant des dizaines d’années sur le site de Fukushima et également bien au-delà !

Cela m’a amené à me dire, me remémorant les paroles de notre Président de la République qui s’autorise à traiter lesanti-nucléaires d’obscurantistes qui refusent le progrès : voilà au fond à quoi Nicolas Sarkozy, qui va axer sa campagne présidentielle sur le thème de la protection des Français, va exposer la France et les Français. Une centrale qui pète et………… le malheur pour des années.

Ce que veut absolument ignorer le chef de l’Etat dans une formule délicieuse prononcée  aujourd’hui lors d’une visite sur le site de Tricastin « le nucléaire n’est ni de droite ni de gauche, il est l’intérêt supérieur de l’état ». Intérêt supérieur de l’Etat. Mon c… !

Alors je sais bien la France n’est pas le Japon et chez nous il n’y a pas de tremblement de terre. Cause toujours mon lapin tu m’intéresse. Certes il n’y a pas de tremblement de terre mais rien n’empêche à une « équipe de cons » à bord d’un avion de décider de se planter, façon World Trade Center, à Penly, au Bugey, à Cattenom, à Paluel, à Flamanville à Fessenheim…… et ailleurs.

Ils n’auraient que l’embarras du choix notre pays compte 58 réacteurs répartis sur 19 sites.

 Nicolas Sarkozy, François Hollande, Sortir du Nucléaire, Nicolas Hulot, Eva Joly, Martine Aubry, Jean-Vincent Placé, Denis Baupin, AREVA, MOX, EE-Les Verts, Parti Socialiste, Vital Michalon, Creys Malville, Superphénix, René Dumont, Solenge Fernex, Ecologie Indépendante, ,Mais, si Nicolas Sarkozy est l’homme du 100% nucléaire, d’autres prétendants à la direction de la France sont aussi des hommes du nucléaire. A 50% me direz-vous ! Et alors cela change quoi au regard de « l’équipe de cons » ? Rien !

 Nicolas Sarkozy, François Hollande, Sortir du Nucléaire, Nicolas Hulot, Eva Joly, Martine Aubry, Jean-Vincent Placé, Denis Baupin, AREVA, MOX, EE-Les Verts, Parti Socialiste, Vital Michalon, Creys Malville, Superphénix, René Dumont, Solenge Fernex, Ecologie Indépendante, ,François Hollande et tous les sociaux démocrates qui piaffent, qui à la porte de l’Elysée, à celle de Matignon, de la Place Beauvau, de la rue de Varennes, de Bercy,  du Quai d’Orsay et de je ne sais plus quel autre ministère prennent les mêmes risques et de ce point de vue ne valent pas plus que les libéraux de l’UMP.

Le nucléaire c’est le nucléaire et 30 réacteurs au lieu de 58 c’est toujours 100% de réacteurs ce n’est pas le Zéro-Nucléaire que les écologistes veulent pour le futur proche.

Nicolas Sarkozy, François Hollande, Sortir du Nucléaire, Nicolas Hulot, Eva Joly, Martine Aubry, Jean-Vincent Placé, Denis Baupin, AREVA, MOX, EE-Les Verts, Parti Socialiste, Vital Michalon, Creys Malville, Superphénix, René Dumont, Solenge Fernex, Ecologie Indépendante, ,Ceux qui aujourd’hui sont entrain de recadrer Eva Joly parce qu’elle refuse obstinément d’endosser la responsabilité qu’ont pris ses amis d’EE-Les Verts  d’accepter cet accord scélérat avec le PS  renient les luttes menées par leurs illustres anciens qui ont combattu derrière Solange Fernex et René Dumont !

Ont-il oublié  le symbole de la lutte anti nucléaire, Vital Michalon, qui le 31 juillet 1977 est tombé à proximité du site de la Centrale Superphénix à Creys Malville, les poumons éclatés, victime d’une grenade offensive balancée par les forces de l’ordre déployées par le préfet René Jamin, devant les 60000 manifestants venu dire Non au nucléaire !

Nicolas Sarkozy, François Hollande, Sortir du Nucléaire, Nicolas Hulot, Eva Joly, Martine Aubry, Jean-Vincent Placé, Denis Baupin, AREVA, MOX, EE-Les Verts, Parti Socialiste, Vital Michalon, Creys Malville, Superphénix, René Dumont, Solenge Fernex, Ecologie Indépendante, ,Non Jean-Vincent Placé ! Non Cécile Duflot ! Non Yannick Jadot ! Non Noël Mamère ! Non Denis Baupin ! Non Dominique Voynet ! Non Daniel Cohn Bendit ! La possibilité d’obtenir un groupe à l’Assemblée Nationale, quelques circonscriptions ou quelques maroquins ne justifie pas le lâchage en rase campagne d’Eva Joly envoyée au feu de l’intransigeance en matière de Sortie du Nucléaire.

Nicolas Sarkozy, François Hollande, Sortir du Nucléaire, Nicolas Hulot, Eva Joly, Martine Aubry, Jean-Vincent Placé, Denis Baupin, AREVA, MOX, EE-Les Verts, Parti Socialiste, Vital Michalon, Creys Malville, Superphénix, René Dumont, Solenge Fernex, Ecologie Indépendante, ,Elle est inexpérimentée dites-vous aujourd’hui en chœur ! Mais qui donc, l’a recrutée, mise en avant et incitée à se présenter au primaires que vous avez organisées pour connaître celui qui serait votre candidat à la Présidentielle? Qui ? Ma question est pour le négociateur en chef Jean-Vincent Placé Sénateur et président du Groupe EE-Les Verts au Sénat !

Qui s’est arrangé pour assurer contre toute attente la victoire d’Eva Joly aux primaires et qu’au final Nicolas Hulot, un autre anti-nucléaire coriace, soit renvoyé dans ses appartements. Qui a mené l’opération? Les soutiens de Martine Aubry ont-ils participé au montage ?

Tout cela est honteux et relève de la tambouille politicienne la plus exécrable. Celle qui fait croire aux militants qu’ils sont importants pendant que dans leur dos les leaders traitent du business et des places.

Aujourd’hui en signant cet accord qui sur le fond enterre la Nicolas Sarkozy, François Hollande, Sortir du Nucléaire, Nicolas Hulot, Eva Joly, Martine Aubry, Jean-Vincent Placé, Denis Baupin, AREVA, MOX, EE-Les Verts, Parti Socialiste, Vital Michalon, Creys Malville, Superphénix, René Dumont, Solenge Fernex, Ecologie Indépendante, ,« Sortie du Nucléaire » vous, « négociateurs d’EELes Verts » n’avez pas procédé autrement qu’AREVA. Vous avez fait monter la pression avec Eva Joly pour mieux faire avaler la pilule du groupe parlementaire à un PS qui n’en peut plus de ne pas être à la tête de l’Etat et qui de son côté s’est servi d’AREVA pour vous faire avaler le MOX.

Toutes ces magouilles alimentaires ont aussi un effet collatéral Nicolas Sarkozy, François Hollande, Sortir du Nucléaire, Nicolas Hulot, Eva Joly, Martine Aubry, Jean-Vincent Placé, Denis Baupin, AREVA, MOX, EE-Les Verts, Parti Socialiste, Vital Michalon, Creys Malville, Superphénix, René Dumont, Solenge Fernex, Ecologie Indépendante, ,non négligeable. En vendant l’âme du projet écologique à la social-démocratie qui se fout bien du modèle de « bien vivre »  en société auquel les écologistes aspirent, vous autres « nouvelles vertes-stars médiatiques du système politicien de la 5ème république», vous êtes tout simplement en train de tuer l’Ecologie Politique Indépendante.

Mais ne croyez surtout pas qu’en cas de victoire – encore bien hypothétique d’ailleurs – que le PS vous remerciera. Rappelez-vous bien de ce que François Mitterrand a fait du PCF. Ce qui à l’époque n’était pas pour me déplaire tant ce Parti avait trahis les idéaux de sa base militante fidèle et dévouée. Au final pour les militants ce sera défaite sur tous les tableaux

Chers amis écologistes regardez bien cette photo de la centrale japonaise dévastée à Fukushima et profitez pour en regarder d’autres comme celles d’Hiroshima, de Nagasaki, et de Tchernobyl.

 Nicolas Sarkozy, François Hollande, Sortir du Nucléaire, Nicolas Hulot, Eva Joly, Martine Aubry, Jean-Vincent Placé, Denis Baupin, AREVA, MOX, EE-Les Verts, Parti Socialiste, Vital Michalon, Creys Malville, Superphénix, René Dumont, Solenge Fernex, Ecologie Indépendante, ,Aujourd’hui à Fukushima rien n’est sous contrôle, la contamination radioactive se propage partout y compris dans la chaîne alimentaire et des déchets dérivent dans la mer du Pacifique. Le risque d’une explosion thermonucléaire n’est pas écarté quoi que veulent bien le dire les autorités Japonaises et Ingénieurs de Tepco.

 Nicolas Sarkozy, François Hollande, Sortir du Nucléaire, Nicolas Hulot, Eva Joly, Martine Aubry, Jean-Vincent Placé, Denis Baupin, AREVA, MOX, EE-Les Verts, Parti Socialiste, Vital Michalon, Creys Malville, Superphénix, René Dumont, Solenge Fernex, Ecologie Indépendante, ,Non, amis écologistes, le nucléaire ce n’est pas anodin et surtout le nucléaire n’est pas une technique d’avenir contrairement à ce qu’affirment les leaders politiques du siècle dernier.

 

« Sortirdu nucléaire » ce n’est pas de Droite, ce n’est pas de Gauche, c’est tout simplement question de Bon sens, de Raison et d’Intelligence.

18/11/2011

Présidentielle 2012: que reste-il des exigences écolos dans l'accord EE-LV/PS?

 

Eva Joly, Martine Aubry, Cécile Duflot, Noël Mamère, Jean-Vincent Placé, Laurent Fabius, François Hollande, Sortir du Nucléaire, MOX, Plutonium, Uranium, Parti Socialiste, EE-Les Verts, EE-LV, retraitement, combustibles nucléaires, Noël Mamère, l'accord sur les désaccords, Areva, Henri Proglio, EDF, EPR, Flamanville, Michel Sapin, Serge Coronado, Jean-Fraçois Coppé, AJP, Association des journalistes parlementaires, Pascal Durand, Conseil Fédéral EE-LV, Bureau national PS, Ecologie Politique,« Si le PS, sous la pression d’AREVA et du lobby nucléaire, décide de changer d’avis, cela va changer la donne pour nous et on ne peut pas construire l’avenir et un pacte majoritaire avec des gens qui renient leur parole ».

Ainsi s’exprimait, toute moustache frémissante, Noël Mamère le Député-maire Vert de Bègles ; c’était il y a 48 heures après le début de l’invraisemblable pataquès à propos d’un passage de « l’accord sur les désaccords »,  caviardé en douce mardi soir par le bureau national du PS alors qu’il figurait sur le texte original signé l’après midi par Martine Aubry et Cécile Duflot.

Le passage en question concernait l’arrêt du retraitement des déchets et de la fabrication du MOX – mélange de 93% d’uranium appauvri et de 7% de plutonium extrait sur le site de la Hague –  qui vient d’être abandonné par les Anglais et constituait le seul point véritablement fort et ambitieux de l’accord.

Eva Joly, Martine Aubry, Cécile Duflot, Noël Mamère, Jean-Vincent Placé, Laurent Fabius, François Hollande, Sortir du Nucléaire, MOX, Plutonium, Uranium, Parti Socialiste, EE-Les Verts, EE-LV, retraitement, combustibles nucléaires, Noël Mamère, l'accord sur les désaccords, Areva, Henri Proglio, EDF, EPR, Flamanville, Michel Sapin, Serge Coronado, Jean-Fraçois Coppé, AJP, Association des journalistes parlementaires, Pascal Durand, Conseil Fédéral EE-LV, Bureau national PS, Ecologie Politique,Les affaires n’ont pas trainé ! Dès l’annonce par Martine Aubry et Cécile Duflot de l’accord, une intervention auprès des membres du bureau National du PS par les équipes d’Henri Proglio a provoqué l’amputation du texte initial déclenchant la confusion la plus complète sur l’avenir de l’accord PS/EE-Les Verts et la sortie du Député-Maire de Bègles.

Depuis un communiqué de presse conjoint a été publié dans lequel Michel Sapin et Jean-Vincent Placé – les négociateurs du PS et de EE-LV –  ont en gros expliqué que pour rester cohérent avec la position de François Hollande – passer la part du nucléaire dans la production d’électricité en France de 75% à 50% – reprise dans l’accord de base  accepté par EE-Les Verts, il ne pouvait être question de stopper la production du combustible MOX mais que celle-ci diminuerait comme les besoins résultant du plan d’arrêt des réacteurs.

 Eva Joly, Martine Aubry, Cécile Duflot, Noël Mamère, Jean-Vincent Placé, Laurent Fabius, François Hollande, Sortir du Nucléaire, MOX, Plutonium, Uranium, Parti Socialiste, EE-Les Verts, EE-LV, retraitement, combustibles nucléaires, Noël Mamère, l'accord sur les désaccords, Areva, Henri Proglio, EDF, EPR, Flamanville, Michel Sapin, Serge Coronado, Jean-Fraçois Coppé, AJP, Association des journalistes parlementaires, Pascal Durand, Conseil Fédéral EE-LV, Bureau national PS, Ecologie Politique,Bref le PS a réussit à imposer son point de vue et celui des lobbys français de l’atome : pas de Sortie du nucléaire pas d’arrêt de la production de MOX indispensable pour alimenter en combustible l’EPR de Flamanville dont la construction sera poursuivie.

« Cette affaire classée, ça va nous permettre d’en revenir à l’énorme conviction partagée qui nous rassemble Eva Joly, Martine Aubry, Cécile Duflot, Noël Mamère, Jean-Vincent Placé, Laurent Fabius, François Hollande, Sortir du Nucléaire, MOX, Plutonium, Uranium, Parti Socialiste, EE-Les Verts, EE-LV, retraitement, combustibles nucléaires, Noël Mamère, l'accord sur les désaccords, Areva, Henri Proglio, EDF, EPR, Flamanville, Michel Sapin, Serge Coronado, Jean-Fraçois Coppé, AJP, Association des journalistes parlementaires, Pascal Durand, Conseil Fédéral EE-LV, Bureau national PS, Ecologie Politique,dans cet accord, et pas simplement aux désaccords réels ou supposé » Affaire classée comme l’affirme Michel Sapin dans cet extrait d’une interview accordée Jeudi au journal Libération?

Pas si sûr, l’accord devra en effet, franchir ce samedi l’épreuve de la validation par les instances d’EE-Les Verts.

Eva Joly, Martine Aubry, Cécile Duflot, Noël Mamère, Jean-Vincent Placé, Laurent Fabius, François Hollande, Sortir du Nucléaire, MOX, Plutonium, Uranium, Parti Socialiste, EE-Les Verts, EE-LV, retraitement, combustibles nucléaires, Noël Mamère, l'accord sur les désaccords, Areva, Henri Proglio, EDF, EPR, Flamanville, Michel Sapin, Serge Coronado, Jean-Fraçois Coppé, AJP, Association des journalistes parlementaires, Pascal Durand, Conseil Fédéral EE-LV, Bureau national PS, Ecologie Politique,D’abord se pose désormais le maintien de la candidature d’Eva Joly. Serge Coronado son directeur de campagne a affirmé dans une interview au site Paris Match.com que « l’accord sur les désaccords » n’engageait pas la candidate qui par ailleurs était « très choquée et troublée par le côté vaudevillesque des négociations »

Noël Mamère de son côté, dans un entretien à Public Sénat, a expliqué que la candidate d’EE-Les Verts prenait de la distance : « Eva Joly s’interroge. Elle est dans une position extrêmement difficile à assumer » a-t-il dit.

Quoi qu’il en soit Eva Joly, au regard des ses déclarations initiales sur la Sortie du Nucléaire doit avoir en travers de la gorge les derniers renoncements des négociateurs d’EE-Les Verts. Elle ne participera pas au Conseil Fédéral de samedi ni à l’émission télévisée « des parole et des actes » où elle devait débattre avec Jean-François Coppé.

Le sens de l’éthique et la rigueur intellectuelle de la Juge candidate vont-il prévaloir et l’inciter à renoncer ? La question effectivement peut aujourd’hui se poser.

Il faut tout de même se souvenir que le 17 mars 2011, à l’initiative du Réseau Sortir du Nucléaire son parti avait cosigné, avec environs soixante autres organisations ou partis écologistes un texte, sous forme Eva Joly, Martine Aubry, Cécile Duflot, Noël Mamère, Jean-Vincent Placé, Laurent Fabius, François Hollande, Sortir du Nucléaire, MOX, Plutonium, Uranium, Parti Socialiste, EE-Les Verts, EE-LV, retraitement, combustibles nucléaires, Noël Mamère, l'accord sur les désaccords, Areva, Henri Proglio, EDF, EPR, Flamanville, Michel Sapin, Serge Coronado, Jean-Fraçois Coppé, AJP, Association des journalistes parlementaires, Pascal Durand, Conseil Fédéral EE-LV, Bureau national PS, Ecologie Politique,d’appel solennel, pour demander la fermeture des réacteurs français après 30 ans de fonctionnement. Les termes de l’accord signé par Cécile Duflot et Jean-Vincent Placé est loin d’y souscrire.

Ensuite, il semble que sur la ligne générale des engagements européens de la France, de grandes divergences existent entre les deux formations politiques. Divergences qui s’expriment tout à fait dans la déclaration de Jean-Vincent Placé numéro Eva Joly, Martine Aubry, Cécile Duflot, Noël Mamère, Jean-Vincent Placé, Laurent Fabius, François Hollande, Sortir du Nucléaire, MOX, Plutonium, Uranium, Parti Socialiste, EE-Les Verts, EE-LV, retraitement, combustibles nucléaires, Noël Mamère, l'accord sur les désaccords, Areva, Henri Proglio, EDF, EPR, Flamanville, Michel Sapin, Serge Coronado, Jean-Fraçois Coppé, AJP, Association des journalistes parlementaires, Pascal Durand, Conseil Fédéral EE-LV, Bureau national PS, Ecologie Politique,deux d’EE-Les Verts devant l’AJP – Association des journalistes parlementaires –  « Nous ne sommes pas pour des objectifs que l’on ne tient pas. C’est un sujet de désaccord », un de plus ! Et plus loin, «  Nous avons bon espoir de convaincre que les urgences sociales et environnementales font que le pays n’est peut-être pas prêt à subir le 3% en perspective en 2013 ou 2014 ».

Inutile de lui poser la question du retour à l’équilibre des finances pour 2016, la réponse a été donnée par avance à l’AFP : « Qui est le magicien qui connaîtrait la situation économique de la France en 2016 ? »  François Hollande doit apprécier.

Sur quoi donc le PS et EE-Les Verts  se sont-ils vraiment mis d’accord en dehors des circonscriptions gagnables?

D’autant que comme le dit fort bien Pascal Durand – actuel porte parole d’EE-Les Verts – c’est, au-delà du nucléaire, sur le modèle de société que réside la différence avec le parti de Eva Joly, Martine Aubry, Cécile Duflot, Noël Mamère, Jean-Vincent Placé, Laurent Fabius, François Hollande, Sortir du Nucléaire, MOX, Plutonium, Uranium, Parti Socialiste, EE-Les Verts, EE-LV, retraitement, combustibles nucléaires, Noël Mamère, l'accord sur les désaccords, Areva, Henri Proglio, EDF, EPR, Flamanville, Michel Sapin, Serge Coronado, Jean-Fraçois Coppé, AJP, Association des journalistes parlementaires, Pascal Durand, Conseil Fédéral EE-LV, Bureau national PS, Ecologie Politique,François Hollande, Laurent Fabius et Martine Aubry : «  le PS reste dans une logique de relance de la croissance et de la production. Nous nous portons un modèle qui tend vers la sobriété et la protection des ressources ».   

Alors à quoi riment ces accords/désaccords qui ne font pas avancer la cause de l’Ecologie Politique et qui au contraire dans un moment où partout le modèle de société porté par l’UMP et le PS est rejeté ne font que la discréditer.

Il serait heureux que dans un sursaut salutaire le Conseil Fédéral d’EE-Les Verts rejette en bloc cet accord insuffisamment porteur des valeurs qui animent les Ecologistes d’où qu’ils viennent.

17/11/2011

PS/EE-LV:Ils sont tombés d’accord ……sur leurs désaccords!

Le vaudeville politico-médiatique des négociations entre le PS et EE-Les Verts se vient de connaître un temps fort.

Acte 1 : alors que les négociations se poursuivent depuis plusieurs mois et qu’un premier aperçu a été donné de ce à quoi pourrait aboutir les tractations en cours entre les deux partis – cf. l’accord intervenu au Sénat qui a permi le basculement à gauche de la chambre haute – la déclaration de Parti Socialiste, EE-Les Verts, Cécile Duflot, Eva Joly, Noël Mamère, Philippe Mérieux, Flamanville, EPR, Sortir du Nucléaire, Législatives 2012, Présidentielles 2012, Députés, Accord de gouvernement, Clause de revoyure, Jean-Vincent Placé, Martine Aubry, accord de majorité parlementaire, 6ème circonscription de Paris, battre Sarkozy,François Hollande à propos de la poursuite de la construction de l’EPR de Flamanville avait fait monter la pression à un tel niveau que certains, chez les Ecologistes, s’étaient pris à imaginer que Les Verts allaient faire la preuve que leurs convictions étaient fortes, sincères et dénuées de toutes arrières pensées alimentaires et politiciennes.

Eva Joly, la candidate en campagne présidentielle d’EELV, raide comme un passe lacet avait instantanément Parti Socialiste, EE-Les Verts, Cécile Duflot, Eva Joly, Noël Mamère, Philippe Mérieux, Flamanville, EPR, Sortir du Nucléaire, Législatives 2012, Présidentielles 2012, Députés, Accord de gouvernement, Clause de revoyure, Jean-Vincent Placé, Martine Aubry, accord de majorité parlementaire, 6ème circonscription de Paris, battre Sarkozy,déclaré : « il n’y aura pas d’accord si l’abandon du projet EPR à Flamanville, n’est pas acté » ajoutant quelques jours plus tard pour bien se faire comprendre : « il n’y aura pas d’accord de gouvernement si nous ne sommes pas d’accord sur le fait qu’il faut sortir du nucléaire ». 

Quant à la voix officielle du parti le signal en direction des socialistes ne prêtait pas non plus à confusion, Cécile Duflot – secrétaire nationale d’EE-Les Verts –  ayant déclaré « on est en situation de s’interroger si, de la part de François Hollande, tout cela signifie une fin de non recevoir et la volonté d’avoir une stratégie qui fait l’impasse sur le rassemblement de la gauche et des écologistes ». Tout un chacun de s’imaginer à la fin de ce premier acte que la rupture était au bout du chemin et les verts se comporteraient en vrais écologistes.

Acte 2 : Charles Péguy l’avait déjà remarqué au siècle dernier « Tout commence en mystique et tout se termine en politique ». Il donnait déjà au mot politique le sens que bien des Français dégoutés lui donnent aujourd’hui à force de devoir subir, de la part de leurs représentants, les renoncements et les reniements des belles idées qui inéluctablement finissent par se dissoudre dans l’élixir du pouvoir que constituent, pour quelques-uns, l’obtention de quelques juteuses prébendes et arrangements personnels.

Un texte a été arrêté entre les négociateurs des deux parti socialiste,ee-les verts,cécile duflot,eva joly,noël mamère,philippe mérieux,flamanville,epr,sortir du nucléaire,législatives 2012,présidentielles 2012,députés,accord de gouvernement,clause de revoyure,jean-vincent placé,martine aubry,accord de majorité parlementaire,6ème circonscription de paris,battre sarkozyformations et soumis au vote du conseil national du PS mardi soir. Il est loin des espérances qu’avaient laissé entrevoir la fermeté des déclarations d’Eva Joly et de Cécile Duflot. Que reste-t-il dans ce texte des exigences « écologistes » préalables à la conclusion d’un accord ?

La poursuite de la construction de Flamanville, la date de sortie du nucléaire et même la réalisation de l’aéroport de Notre Parti Socialiste, EE-Les Verts, Cécile Duflot, Eva Joly, Noël Mamère, Philippe Mérieux, Flamanville, EPR, Sortir du Nucléaire, Législatives 2012, Présidentielles 2012, Députés, Accord de gouvernement, Clause de revoyure, Jean-Vincent Placé, Martine Aubry, accord de majorité parlementaire, 6ème circonscription de Paris, battre Sarkozy,de Dame des Landes ont été évacués du vrai faux accord permettant ainsi à Cécile Duflot de dire : « Personne n’a cédé, on aurait cédé si on avait reconnu qu’on allait poursuivre la construction de l’EPR » enchaînant, «  on a toujours dit que ce ne serait pas possible. On a acté qu’on avait un désaccord sur cette question ».

Bref, c’est la débandade en rase campagne mais ce n’est pas grave, au bout des mois de dures négociations EE-Les Verts et le PS sont parvenus à un accord : ils sont d’accord……sur le fait qu’ils ont des désaccords sur des sujets majeurs, qui font Parti Socialiste, EE-Les Verts, Cécile Duflot, Eva Joly, Noël Mamère, Philippe Mérieux, Flamanville, EPR, Sortir du Nucléaire, Législatives 2012, Présidentielles 2012, Députés, Accord de gouvernement, Clause de revoyure, Jean-Vincent Placé, Martine Aubry, accord de majorité parlementaire, 6ème circonscription de Paris, battre Sarkozy,l’objet d’une « clause de revoyure » comme le dit si élégamment, Jean-Vincent Placé, le négociateur des Verts. Martine Aubry, pour le PS a déclaré de son côté «  ce texte est un accord de majorité parlementaire, pas une liste d’engagement programmatiques ».

On peut se demander ce qui, dans cette opération de bluff et d’intox, a fait qu’au bout du bout EE-Les Verts a finit par parti socialiste,ee-les verts,cécile duflot,eva joly,noël mamère,philippe mérieux,flamanville,epr,sortir du nucléaire,législatives 2012,présidentielles 2012,députés,accord de gouvernement,clause de revoyure,jean-vincent placé,martine aubry,accord de majorité parlementaire,6ème circonscription de paris,battre sarkozys’aplatir devant les ukases de François Hollande. La réponse est d’une simplicité biblique. Outre l’accord sur les désaccords, un autre accord a été rédigé et acté. Sonnant et trébuchant celui-là qui concerne les législatives2012.

Au terme de celui-ci il est prévu qu’EE-Les Verts disposera d’un groupe parlementaire à l’Assemblée Nationale de « 25 à 30 députés » en cas de victoire de la gauche ou de « 15 députés en cas de défaite.

Parti Socialiste, EE-Les Verts, Cécile Duflot, Eva Joly, Noël Mamère, Philippe Mérieux, Flamanville, EPR, Sortir du Nucléaire, Législatives 2012, Présidentielles 2012, Députés, Accord de gouvernement, Clause de revoyure, Jean-Vincent Placé, Martine Aubry, accord de majorité parlementaire, 6ème circonscription de Paris, battre Sarkozy,Cécile Duflot a déjà obtenu pour elle d’être délocalisée du Val de Marne dans la 6ème circonscription de Paris et Philippe Mérieux dans la première circonscription de Lyon. Fin de l’acte 2 : Ils sont d’accord sur leurs désaccords et comme l’a déclaré Cécile Duflot, au delà de tout « « l’essentiel maintenant est de battre Sarkozy ».

Acte 3 : les sénatoriales et les législatives réglées, reste désormais pour parfaire l’ensemble à traiter la question de la composition du futur gouvernement de gauche de la France – personne au PS et à EE-Les Verts ne doute un instant que 2012 verra la victoire de François Hollande et celle du PS et de ses alliés – qui permettra de calmer les appétits et les ambitions de certains esprits « encore rétifs » tant qu’ils n’auront pas été servis. Et la boucle sera bouclée.

Pour cela la campagne doit se passer sans problèmes particuliers et les reports de voix de second tour se faire avec le Parti Socialiste, EE-Les Verts, Cécile Duflot, Eva Joly, Noël Mamère, Philippe Mérieux, Flamanville, EPR, Sortir du Nucléaire, Législatives 2012, Présidentielles 2012, Députés, Accord de gouvernement, Clause de revoyure, Jean-Vincent Placé, Martine Aubry, accord de majorité parlementaire, 6ème circonscription de Paris, battre Sarkozy,maximum d’efficacité. Noël Mamère a-t-il autre chose en tête lorsqu’il déclare à la presse, « le score d’Eva Joly au premier tour permettra peut-être de faire acter un certain nombre de points qui ne sont pas aujourd’hui dans l’accord » ? Qui seront les prochains gagnants du Mercato-Ecolosos ? Réponse en 2012 dans les prochains mois.

En attendant les grands perdants de ce cirque sont les militants de base qui sont entrain de « se faire enfumer ». Les Parti Socialiste, EE-Les Verts, Cécile Duflot, Eva Joly, Noël Mamère, Philippe Mérieux, Flamanville, EPR, Sortir du Nucléaire, Législatives 2012, Présidentielles 2012, Députés, Accord de gouvernement, Clause de revoyure, Jean-Vincent Placé, Martine Aubry, accord de majorité parlementaire, 6ème circonscription de Paris, battre Sarkozy,voilà obligés de manger leur chapeau, tous ces militants qui étaient à Rennes pour le rassemblement anti-nucléaire d’il y a peine quelques semaine, ceux qui dimanche sont monté à Paris pour dire leur opposition au futur aéroport de Notre de Dame des Landes et tous ceux bien que n’étant pas sur place les soutiennent dans leurs combats car leurs combats est juste. Cet accord n’est pas bon. Ni pour eux, ni pour le Pays, ni pour l’Ecologie Politique.

Seule l’écologie politicienne et politicarde y retrouve son compte. La mise en avant dans les négociations  d’objectifs de carrières personnels ainsi que l’instrumentalisation des sincérités militantes au profit de minables arrangements d’appareils sont autant de comportement pitoyables et écœurants qui font que chaque jour un peu plus font détester « la politique » et en détournent les citoyens.   

Toutes proportions gardées, les pratiques actuelles que nous donnent à voir les dirigeants du parti Vert font penser, à celles des dirigeants soviétophiles des anciens pays de l’est qui, hier avec le cynisme le plus total, se taillaient la part du lion du festin des luttes pendant que le menu peuple à la base se tapait le sale boulot et permettait à la machine à broyer les libertés de tourner au plus grand bénéfice des maîtres de Moscou.

 

Parti Socialiste, EE-Les Verts, Cécile Duflot, Eva Joly, Noël Mamère, Philippe Mérieux, Flamanville, EPR, Sortir du Nucléaire, Législatives 2012, Présidentielles 2012, Députés, Accord de gouvernement, Clause de revoyure, Jean-Vincent Placé, Martine Aubry, accord de majorité parlementaire, 6ème circonscription de Paris, battre Sarkozy,Même manipulations, même langue de bois, même cynisme  il n’y a que la couleur qui a changé, on est tout simplement passé du Rouge au Vert. Ce n’est certes pas un hasard chacun sait qu’elle est la couleur complémentaire de la première.

 

14/09/2011

Nicolas HULOT prend ses distances avec EE-Les Verts!

nicolas hulot,europe ecologie les verts,ee-les verts,les verts,ecologie polique,humanisme,république,alternanceNicolas Hulot dans une longue lettre – de six pages – à ceux qui l’ont soutenu lors de la campagne des primaires EE-Les Verts Nicolas Hulot vient de redire son sentiment de «  tristesse et de gâchis » que lui inspire encore la manière dont s’est déroulée cette primaire tant sur le fond que sur la forme.

 

Aujourd’hui, en décidant de « sursoir » à la réunion avec ses fidèles qui était programmée  pour fin septembre, il prend le large et « coupe les ponts avec Europe Ecologie Les Verts ».

 

nicolas hulot,europe ecologie les verts,ee-les verts,les verts,ecologie polique,humanisme,république,alternanceC’est qu’en effet il ne peut pas accepter que le sectarisme qui a trop souvent animé et qui anime encore le noyau dur du parti Vert bloque toute possibilité d’ouverture et de respiration du Projet de l’Ecologie Politique. « Derrière cette attitude majoritaire se dessine (…) une ligne politique avec laquelle je suis en profond désaccord »  indique-t-il dans son courrier.

 

Ajoutant que loin d’être des diviseurs les écologistes ont pour vocation d’être « les artisans de la réconciliation nationale ».

 

Partisan d’une autonomie forte du Projet de l’Ecologie Politique il s’insurge de voir EE-Les Verts s’engager pour 2012 dans la voie d’un contrat de gouvernement  avec le PS.

 

« A quoi bon mener campagne si, par avance, nous nous résignons à accepter quelques offrandes de situation au détriment de réformes structurelles et structurantes ? » interroge le père du Pacte écologique qui martèle que l’Ecologie Politique constitue en dehors du clivage destructeur droite/gauche, la « troisième dimension de la politique ».

 

Alors que sont nombreux les soutiens qui se manifestent dans sa direction, Nicolas Hulot prend du recul et demande que le temps de la réflexion lui soit accordé. Qui pourrait lui reprocher cette attitude ?

 

Ce n’est pas à la régulière qu’il a été battu mais bien à partir d’une opération à laquelle ont participé des traitres, des naïfs et des cyniques. 2012 c’est près et c’est encore loin, beaucoup de choses doivent encore se décanter.

 

Au moment où les écologistes historiques se vendent pour un plat de lentilles dont ils ne savent même plus si elles sont vertes ou roses, Nicolas Hulot doit être, avec d’autres, de ceux qui acceptent la responsabilité de rassembler les écologistes pour construire une force émancipée du PS et de l’UMP et faire avancer les valeurs de l’Humanisme et de la République à travers un projet où l’Homme et la Nature seront réconciliés.

 

nicolas hulot,europe ecologie les verts,ee-les verts,les verts,ecologie polique,humanisme,république,alternanceCette force politique d’alternance, le Pays en a besoin. Les Ecologistes, dégagés de leurs pesanteurs gauchisantes y ont toute leur place. C’est, d’ailleurs leur vocation première. Il faut désormais que cela devienne leur mission.

 

Nicolas Hulot a donc un peu de temps devant lui, pas de trop, et  surtout il doit se faire à l’idée ne peut pas échapper à ce qui est désormais pour lui une responsabilité. Continuer le combat avec ceux qui sincèrement ne lui demanderont pas tous les quatre matins un certificat de bonne foi écologiste

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu