Avertir le modérateur

04/11/2012

Face aux petits arrangements politiciens l’offensive citoyenne.

Jean-François Copé, François Fillon, Dominique De Villepin, Philippe Segauin, Gaullisme social, François Hollande, Jean-Marc Ayrault, Ségolène Royal, Corine Lepage, Cécile Duflot, Dominique Voynet, OGM, Monsanto, François Rebsamen, Gérard Collomb, André Vallini, Gilles-Eric Séralini, UMP, PS, EELV, Ecologiste, Nicolas Sarkozy, Jacques Chirac,A l’UMP on assiste aux grandes manœuvres en vue de la prise de contrôle du poste convoité de nouveau patron de la «sarkoboutique».  Chaque jour apporte son lot de ralliements-surprises. Aujourd’hui c’est Dominique de Villepin qui fait la une.

L’ancienne cible de Nicolas Sarkozy, personne n’a oublié les différents épisodes de la tristement célèbre affaire Clearstream, au cours de laquelle Nicolas Sarkozy utilisant une formule choc qui rappelait la fin du Duce Benito Mussolini, était allé, jusqu’à dire, qu’il voulait « pendre à un croc de boucher » ceux qui avaient tenté de le déstabiliser, visant très directement Dominique de Villepin son concurrent potentiel le plus dangereux à la succession de Jacques Chirac.

Eh bien Dominique de Villepin, l’homme qui se présente volontiers comme un rassembleur, le président de République Solidaire, vient de débarquer dans le clan  Jean-François Copé. Jean-François Copé, l’homme qui s’affiche comme le chantre de la «droite décomplexée» décidée à mener un combat sans faille contre la gauche sociale-démocrate, les écologistes et les gauchistes comme il dit.

Pris à contre-pied les citoyens gaullistes s’interrogent ! Jean-François Copé, François Fillon, Dominique De Villepin, Philippe Segauin, Gaullisme social, François Hollande, Jean-Marc Ayrault, Ségolène Royal, Corine Lepage, Cécile Duflot, Dominique Voynet, OGM, Monsanto, François Rebsamen, Gérard Collomb, André Vallini, Gilles-Eric Séralini, UMP, PS, EELV, Ecologiste, Nicolas Sarkozy, Jacques Chirac,Ils s’interrogent d’autant plus que François Fillon, héritier du gaulliste social Philippe Seguin, annoncé comme l’homme du large rassemblement, est rejoint entre-autre par Guéant, Estrosi et Ciotti qui ont pris l’engagement, « quelles que soient les circonstances, d’appeler à voter pour un candidat socialiste ».

Comprenne qui pourra ! Cela dit un mode d’emploi de l’UMP nouvelle serait le bienvenu.

Question subsidiaire pour clore le chapitre, Dominique de Villepin a-t-il, avant de s’engager auprès de Jean-François  Copé, intégré l’engagement publique de celui-ci de se retirer de la course pour la présidentielle 2017 dans l’hypothèse du retour de Nicolas Sarkozy aux affaires ?

Nous n’en avons donc pas terminé avec les coups tordus et autres reniements futurs que s’ingénient à pratiquer les «grands leaders politiques» toutes tendances confondues.

Car la gauche, écologistes verts d’EELV, inclus n’est pas Jean-François Copé, François Fillon, Dominique De Villepin, Philippe Segauin, Gaullisme social, François Hollande, Jean-Marc Ayrault, Ségolène Royal, Corine Lepage, Cécile Duflot, Dominique Voynet, OGM, Monsanto, François Rebsamen, Gérard Collomb, André Vallini, Gilles-Eric Séralini, UMP, PS, EELV, Ecologiste, Nicolas Sarkozy, Jacques Chirac,en reste de ce point de vue. Il n’est que de voir comment les « amis » de François Hollande –  François Rebsamen, Marie-Noëlle Lienemann, André Vallini, Gérard Collomb et autres –  se comportent en ce moment.

Les conseils amicaux prodigués abondamment dans la presse sont autant de piques lancées pour abattre le chef du gouvernement Jean-Marc Ayrault et avoir une chance de se placer en bonne position lors de la prochaine distribution des portefeuilles.

Tout cela ne serait pas grave si « ces petits assassinats entre amis » ne contribuaient à finir de démolir le peu de crédibilité que ces «grands leaders politiques» ont encore chez nos concitoyens. Tout cela risque de nous conduire au pire.

En effet préoccupés par leurs seuls intérêts personnels, couverts par des médias dans le moule, quand ils n’en tirent pas indirectement avantage de leurs manigances, Jean-François Copé, François Fillon, Dominique De Villepin, Philippe Segauin, Gaullisme social, François Hollande, Jean-Marc Ayrault, Ségolène Royal, Corine Lepage, Cécile Duflot, Dominique Voynet, OGM, Monsanto, François Rebsamen, Gérard Collomb, André Vallini, Gilles-Eric Séralini, UMP, PS, EELV, Ecologiste, Nicolas Sarkozy, Jacques Chirac,les «édiles de la Nation» laissent la porte grande ouverte  aux lobbys en tout genre – OGM, Pesticide, Nucléaire, Agro-industrie, Pétrochimie, Pharmaco-industrie, Grande Distribution – qui avancent leurs pions à tous les échelons de la société et des lieux de pouvoir décisionnel.

C’est ainsi que ces lobbys en toute impunité se donnent les moyens d’imposer cyniquement une logique qui depuis plusieurs années maintenant ont sorti « l’humain » de la seule place qui devrait lui revenir au cœur des politiques publiques – santé, culture, éducation, justice, police –.

Ils tiennent tout. Ils achètent tout. Rien ne leur échappe même le vivant fait désormais l’objet d’un rapt intolérable de la part de ces prédateurs insatiables.

Malheur  à tous ceux qui auraient l’idée de se rebeller car la machine à détruire se met très vite en route. A la moindre alerte les mercenaires experts et médiatiques au service des grands intérêts économiques et financiers, payés par eux, montent au créneau.

Il suffit pour s’en convaincre de voir comment en à peine Jean-François Copé, François Fillon, Dominique De Villepin, Philippe Segauin, Gaullisme social, François Hollande, Jean-Marc Ayrault, Ségolène Royal, Corine Lepage, Cécile Duflot, Dominique Voynet, OGM, Monsanto, François Rebsamen, Gérard Collomb, André Vallini, Gilles-Eric Séralini, UMP, PS, EELV, Ecologiste, Nicolas Sarkozy, Jacques Chirac,vingt-quatre heures la meute pourrie des « salauds » s’est jetée sur le professeur Gilles-Eric Séralini pour contester la pertinence des travaux de son équipe de chercheurs de l’Université de Caen sur la nocivité des OGM NK03.

Outre le fait que la publication de cette étude a été validée par le comité de lecture de la revue scientifique « Nature » dont le sérieux est unanimement reconnu, la question doit se poser quant à la révision de l’évaluation de l’ensemble des Produits Génétiquement Modifiés, actuellement autorisés ou en cours d’autorisation de mise sur le marché.

Pourquoi la demande effectuée en 2011 auprès du Ministère de l’environnement concernant 46 OGM autorisés en Europe n’a-t-elle pas encore reçu à ce jour de réponse alors que 24 heures ont suffi pour s’en prendre à l’étude Gilles-Eric Séralini. Pourquoi ce deux poids deux mesures ?

Jean-François Copé, François Fillon, Dominique De Villepin, Philippe Segauin, Gaullisme social, François Hollande, Jean-Marc Ayrault, Ségolène Royal, Corine Lepage, Cécile Duflot, Dominique Voynet, OGM, Monsanto, François Rebsamen, Gérard Collomb, André Vallini, Gilles-Eric Séralini, UMP, PS, EELV, Ecologiste, Nicolas Sarkozy, Jacques Chirac,Pourquoi les Organismes Publiques chargé des mises sur le marché des OGM se contentent-ils des données fournies par les fabricants eux-mêmes sans même remettre en cause les méthodes utilisées ?

Pourquoi les études menées par Monsanto sur les produits pour lesquels l’entreprise demandent une mise sur le marché sont –elles exécutées sur une durée 8 fois moins longues que celle qui a été choisie par les équipes de Gilles-Eric Séralini dans sa propre étude.

Trop occupée à vider leurs querelles ridicules, au regard des questions majeures qui se posent pour l’avenir de la société au plan éthique social et sociétal, globalement les membres de la classe politique en situation de pouvoir de décision, hormis quatre ministres de l’environnement Jean-François Copé, François Fillon, Dominique De Villepin, Philippe Segauin, Gaullisme social, François Hollande, Jean-Marc Ayrault, Ségolène Royal, Corine Lepage, Cécile Duflot, Dominique Voynet, OGM, Monsanto, François Rebsamen, Gérard Collomb, André Vallini, Gilles-Eric Séralini, UMP, PS, EELV, Ecologiste, Nicolas Sarkozy, Jacques Chirac,– Corine Lepage, Ségolène Royale et Dominique Voynet – se sont bien gardés de s’engager clairement pour défendre les travaux du professeur Gilles-Eric Séralini et de ses équipes.

Tout cela en dit long sur le degré de corruption morale de notre société !

En attendant l’extrême droite doit se régaler en voyant les dégâts  que cette situation gravissime provoque dans le corps social laissé à l’abandon où de plus en plus nombreux sont les hommes et les femmes qui souffrent de ne pas être entendus et représentés.

A ceux qui seraient choqués par le ton intransigeant et sans doute injuste de ce billet pour ceux qui n’ont pas encore cédés aux sirènes des « salauds » qui pourrissent tout.

Ce billet est fait pour inciter les résignés, les endormis à relever la tête et à dire stop ça suffit, nous ne voulons pas attendre d’avoir atteint le fond pour réagir.

Il est fait aussi pour dire à ceux qui n’ont pas encore cédés, sortez de l’anonymat et participez à l’offensive Jean-François Copé, François Fillon, Dominique De Villepin, Philippe Segauin, Gaullisme social, François Hollande, Jean-Marc Ayrault, Ségolène Royal, Corine Lepage, Cécile Duflot, Dominique Voynet, OGM, Monsanto, François Rebsamen, Gérard Collomb, André Vallini, Gilles-Eric Séralini, UMP, PS, EELV, Ecologiste, Nicolas Sarkozy, Jacques Chirac,citoyenne qui s’impose désormais si nous ne voulons pas tous finir cobayes des multinationales de l’Agro-industrie, de la Pétrochimie et de la Pharmaco-industrie qui actuellement sont entrain de plomber notre santé et notre humaine nature.

31/01/2012

Présidentielles 2012: Jusqu'où iront EE-Les Verts et Eva Joly pour gagner quelques voix de plus?

EE-Les Verts, Eva Joly, Ecologie Politique, Jean-Vincent Placé, Cécile Duflot, Parti socialiste, productivisme, néolibéralisme, Pascal Canfin, OFCE, Observatoire des Conjonctures économiques, Jim Jarrassé, Felipe de La Roche, Dominique Voynet, Noël Mamère, ,Chez EE-Les Verts on n’est jamais mieux servi que par soi-même ! Jean-Vincent Placé, Cécile Duflot, en savent quelque chose. Dominique Voynet, Noël Mamère, avaient déjà usé de la ficelle avant eux. Tous sont bien installés et entendent bien profiter  de ce que les Socialistes en échange de leur complaisance leur ont accordé.

EE-Les Verts, Eva Joly, Ecologie Politique, Jean-Vincent Placé, Cécile Duflot, Parti socialiste, productivisme, néolibéralisme, Pascal Canfin, OFCE, Observatoire des Conjonctures économiques, Jim Jarrassé, Felipe de La Roche, Dominique Voynet, Noël Mamère, ,A la limite on pourrait les comprendre « c’est humain » – disent certains pour se justifier de leurs turpitudes – mais dans ce cas là qu’ils ne nous bassinent pas, qu’ils ne bassinent les militants, politiques et associatifs, qui font le travail des humbles parce qu’ils croient que leurs représentants font « la politique autrement ».

S’ils font « la politique autrement » ? Oui ils la font « autrement la politique» ! Mais pas pour le mieux, ils la font pour le pire. Pire que ceux qu’ils dénoncent en donnant des leçons de morale.


EE-Les Verts, Eva Joly, Ecologie Politique, Jean-Vincent Placé, Cécile Duflot, Parti socialiste, productivisme, néolibéralisme, Pascal Canfin, OFCE, Observatoire des Conjonctures économiques, Jim Jarrassé, Felipe de La Roche, Dominique Voynet, Noël Mamère, ,Selon le journaliste Jim Jarrassé, Felipe de La Roche, membre du Conseil Fédéral d’EE Les Verts porteur d’une motion pour la mise en place d’une transparence financière au sein du mouvement écologiste aurait été victime d’un passage à tabac en règle à son domicile. Cette motion n’étant, semble-t-il, pas du goût de tout le monde, l’on aurait tenté de dissuader son porteur de la présenter.

« La motion de finance, il faut que tu arrêtes, sinon on te tue ». Voilà ce que dit avoir entendu Felipe de La Roche  pendant qu’il était agressé à son domicile le 20 novembre 2011.

Agression dont il a donné détail et que rapporte le journaliste dans son papier (*); «Il était six heures du matin quand la sonnette a retenti. A moitié endormi, j'ai ouvert la porte et j'ai reçu immédiatement un violent coup de poing dans le visage, suivi d'un second au niveau de la lèvre. Je suis tombé au sol. Mes deux agresseurs m'ont ensuite frappé à coup de pieds et m'ont menacé de mort, avant de s'en aller».

A la suite de cette visite « amicale autrement » Felipe de La Roche a été transporté aux urgences médico-judiciaires, celles-ci lui ont prescrit deux jours d'interruption temporaire du travail (ITT). Par ailleurs les enquêteurs de la brigade de répression de la délinquance aux personnes (BRDP) de Paris ont été saisis.

Aujourd’hui c’est d’une autre manière de « faire la politique autrement » dont il est question chez EE-Les Verts.

EE-Les Verts, Eva Joly, Ecologie Politique, Jean-Vincent Placé, Cécile Duflot, Parti socialiste, productivisme, néolibéralisme, Pascal Canfin, OFCE, Observatoire des Conjonctures économiques, Jim Jarrassé, Felipe de La Roche, Dominique Voynet, Noël Mamère, ,A l’appui de son budget, l’équipe de campagne d’Eva Joly, la candidate d’EE- les Verts pour la présidentielle 2012, a produit mercredi dernier une étude – dite simulation des effets macroéconomiques du budget d’Eva Joly » confiée à un organisme indépendant l’OFCE – Observatoire Français des Conjonctures Economiques – qui, concluait à l’efficacité des mesures préconisées par l’ancien magistrat pour sortir de la crise.

Selon Le Figaro (**) et Le Monde (***) trois des économistes, sensés avoir été partie prenante du document ont indiqué sur le site de l’OFCE (****) qu’ils n’ont «  ni participé, ni signé, ni contribué directement ou indirectement au travail d’évaluation proposé par Europe-Ecologie-Les Verts » ajoutant pour préciser les choses que « ce travail est la responsabilité pleine et entière de Gael Callonec et n’engage que lui »

Gael Callonec est effectivement économiste, il est le quatrième des économistes ayant été cités comme ayant participé à l’étude en question.

Mais pour être complet il faut tout de même dire que Gael Callonec est par ailleurs un militant actif d’EE-Les Verts, candidat aux législatives de 2012 et porte parole du groupe EE-LV de Conflans-Sainte-Honorine.

Et voilà le travail ! Inutile d’en écrire plus. Les instigateurs de cette entourloupe ne sont pas dignes de confiance. Ils sont disqualifiés! Pascal Canfin peut bien essayer de botter en touche en reconnaissant un amalgame. Le Mal est fait! EE-Les Verts c'est pas mieux que les autres.

EE-Les Verts, Eva Joly, Ecologie Politique, Jean-Vincent Placé, Cécile Duflot, Parti socialiste, productivisme, néolibéralisme, Pascal Canfin, OFCE, Observatoire des Conjonctures économiques, Jim Jarrassé, Felipe de La Roche, Dominique Voynet, Noël Mamère, ,La candidate ex-Juge la rigueur, ou ses amis conseillers pour la campagne, tous pris les mains dans le sac des pratiques peu reluisantes qu’habituellement ils n’hésitent pas à attribuer aux autres. Ces politiques désignés comme difficilement fréquentables.

EE-Les Verts, Eva Joly, Ecologie Politique, Jean-Vincent Placé, Cécile Duflot, Parti socialiste, productivisme, néolibéralisme, Pascal Canfin, OFCE, Observatoire des Conjonctures économiques, Jim Jarrassé, Felipe de La Roche, Dominique Voynet, Noël Mamère, ,Les dirigeants d’EE-Les Verts ne sont pas gênés pour se jeter dans les bras d’un Parti Socialiste dont on peut au fil du temps pourtant constater qu’au plan du projet tout les sépare. Reste bien sur en partage une appétence commune pour les postes d’élus et les avantages qui vont avec. Ils n’ont pas mis beaucoup de temps à apprendre les mauvaises manières.

Faut-il en rire ? Faut-il en pleurer ?

Oui il faut en rire ! En rire un bon coup ! Et immédiatement après se remettre au travail en se disant que ces gens là sont en train de décrédibiliser et de détruire une des seules voie du futur pour sortir effectivement du productivisme libéral et social-démocrate qui tue la vie dans toutes ses dimensions éthiques, morales et sociétales.

Non il ne faut pas pleurer ! Agir pas Gémir ! Tel était le slogan de certains écologistes des années 90. C’est effectivement le choix de l’action dont les écologistes ont besoin pour ne pas disparaître, broyés, dans la main des productivistes qui ne rêvent que de cela !

EE-Les Verts, Eva Joly, Ecologie Politique, Jean-Vincent Placé, Cécile Duflot, Parti socialiste, productivisme, néolibéralisme, Pascal Canfin, OFCE, Observatoire des Conjonctures économiques, Jim Jarrassé, Felipe de La Roche, Dominique Voynet, Noël Mamère, ,L’Ecologie Politique n’a pas vocation à se diluer dans l’eau dure de l’austérité imposée aux peuples par tous les productivistes du monde - Européens, Chinois, Russes, Brésiliens, Indiens, Japonnais ou Américains - pour en adoucir l’amertume comme le feraient des « morceaux de sucre»  ou pire « des pilules chimique d’aspartame »  dans une potion trop forte à avaler.

L’heure est à la mobilisation de l’Ecologie Indépendante et à la mise en place d’un grand Mouvement de Rassemblement des Ecologistes qui refusent de se laisser tromper plus longtemps. Des Ecologistes qui refusent de voir leur idéal décrédibilisé par les pratiques « indignes » de quelques opportunistes aujourd’hui disqualifiés.


 (*) http://www.lefigaro.fr/politique/2012/01/13/01002-20120113ARTFIG00344-eelv-une-motion-une-agression-et-des-questions.php

(**) http://www.lefigaro.fr/politique/2012/01/30/01002-20120130ARTFIG00544-une-etude-independante-sur-joly-faite-par-un-militant.php

(***) http://www.lemonde.fr/election-presidentielle-2012/article/2012/01/30/l-analyse-du-budget-d-eva-joly-etait-realisee-par-un-militant-vert_1636296_1471069.html

(****) http://www.ofce.sciences-po.fr/blog/?p=1183 des vertes et des pas mures

14/10/2011

Ralliement de Montebourg à François Hollande

Sur fond de surenchère entre les deux finalistes de la primaire socialisArnaud Montebourg, François Hollande, Martine Aubry, Pierre Moscovici, Ségolène Royale, Laurent Fabius, Manuel Valls, Jean-Michel Baylet, Partisocialiste, Front de gauche, Jean-luc Mélanchon, Philippe Poutou, NPA, Marine Le Pen, Daniel Cohn-Bendit, Europe-Ecologie Les Verts, EE-LV, Cécile Duflot, Dominique Voynet, Nicolas Sarkozy, UMP, PS, Alliance Centriste, République Solidaire, Modem, Parti Radical Valloisien, Jean-Louis Borloo, Dominique de Villepin, François Bayrou, Jean Arthuis, Cap 21, Corinne Lepage,te le « 3ème impétrant», qui avait été la révélation du 1er tour, vient assez curieusement d’apporter son soutien  «  à titre exclusivement personnel »  au plus libéral des deux socio-démocrates. Celui dont en 2007 il avait dit qu’il était « le seul défaut » de Ségolène Royal.

Arnaud Montebourg, François Hollande, Martine Aubry, Pierre Moscovici, Ségolène Royale, Laurent Fabius, Manuel Valls, Jean-Michel Baylet, Partisocialiste, Front de gauche, Jean-luc Mélanchon, Philippe Poutou, NPA, Marine Le Pen, Daniel Cohn-Bendit, Europe-Ecologie Les Verts, EE-LV, Cécile Duflot, Dominique Voynet, Nicolas Sarkozy, UMP, PS, Alliance Centriste, République Solidaire, Modem, Parti Radical Valloisien, Jean-Louis Borloo, Dominique de Villepin, François Bayrou, Jean Arthuis, Cap 21, Corinne Lepage,Dimanche Arnaud Montebourg mettra donc un bulletin Hollande dans l’urne, et même s’il se « refuse à donner une consigne de vote » les électeurs qui ont voté pour ses propositions dimanche dernier ont bien compris qu’en creux il les invitait à faire comme lui «  les propositions des deux candidats étant pour moi équivalentes, je ne peux me déterminer en fonction de ma seule éthique de conviction. C’est pourquoi mon choix relèvera avant tout de l’éthique de responsabilité : je veux faire gagner la gauche et battre Nicolas Sarkozy ».

Arnaud Montebourg, François Hollande, Martine Aubry, Pierre Moscovici, Ségolène Royale, Laurent Fabius, Manuel Valls, Jean-Michel Baylet, Partisocialiste, Front de gauche, Jean-luc Mélanchon, Philippe Poutou, NPA, Marine Le Pen, Daniel Cohn-Bendit, Europe-Ecologie Les Verts, EE-LV, Cécile Duflot, Dominique Voynet, Nicolas Sarkozy, UMP, PS, Alliance Centriste, République Solidaire, Modem, Parti Radical Valloisien, Jean-Louis Borloo, Dominique de Villepin, François Bayrou, Jean Arthuis, Cap 21, Corinne Lepage,Ségolène Royal de son côté n’a pas dit autre chose en apportant son soutien au Député de la Corrèze « J’ai décidé de prendre mes responsabilités pour aider le plus efficacement possible à la victoire de la gauche. Il est arrivé en tête du premier tour et il est légitime d’amplifier cette avance donnée par les électeurs ».

Arnaud Montebourg, François Hollande, Martine Aubry, Pierre Moscovici, Ségolène Royale, Laurent Fabius, Manuel Valls, Jean-Michel Baylet, Partisocialiste, Front de gauche, Jean-luc Mélanchon, Philippe Poutou, NPA, Marine Le Pen, Daniel Cohn-Bendit, Europe-Ecologie Les Verts, EE-LV, Cécile Duflot, Dominique Voynet, Nicolas Sarkozy, UMP, PS, Alliance Centriste, République Solidaire, Modem, Parti Radical Valloisien, Jean-Louis Borloo, Dominique de Villepin, François Bayrou, Jean Arthuis, Cap 21, Corinne Lepage,Après tout chacun est libre de son positionnement politique et fait ses choix comme il l’entend. Cela dit les électeurs d’Arnaud Montebourg qui ont cru un moment que la politique au sens noble du terme faisait son retour au sein du PS –  Emanuel Todd doit en avoir le souffle coupé, comme Jean-Luc Mélanchon d’ailleurs – en sont pour leur frais.

En termes de responsabilités Arnaud Montebourg en a pris au moins une particulièrement importante : celle de décevoir des sympathisants sincères qui demain risquent bien de voter « anti-système » au plus grand bénéfice de Marine Le Pen.

Arnaud Montebourg, François Hollande, Martine Aubry, Pierre Moscovici, Ségolène Royale, Laurent Fabius, Manuel Valls, Jean-Michel Baylet, Partisocialiste, Front de gauche, Jean-luc Mélanchon, Philippe Poutou, NPA, Marine Le Pen, Daniel Cohn-Bendit, Europe-Ecologie Les Verts, EE-LV, Cécile Duflot, Dominique Voynet, Nicolas Sarkozy, UMP, PS, Alliance Centriste, République Solidaire, Modem, Parti Radical Valloisien, Jean-Louis Borloo, Dominique de Villepin, François Bayrou, Jean Arthuis, Cap 21, Corinne Lepage,Les partisans de Martine Aubry ne s’y sont pas trompés qui dès ce matin n’ont pas hésités à qualifier François Hollande de « candidat du système », provoquant l’ire des « Hollandais » et du coup chacun y va de son reproche.

Ainsi s’indigne Manuel Valls  « Nous avons eu de belles primaires, évitons d’utiliser des mots qui sont ceux de la droite Aubry se trompe d’adversaire, ça suffit ! ».

Arnaud Montebourg, François Hollande, Martine Aubry, Pierre Moscovici, Ségolène Royale, Laurent Fabius, Manuel Valls, Jean-Michel Baylet, Partisocialiste, Front de gauche, Jean-luc Mélanchon, Philippe Poutou, NPA, Marine Le Pen, Daniel Cohn-Bendit, Europe-Ecologie Les Verts, EE-LV, Cécile Duflot, Dominique Voynet, Nicolas Sarkozy, UMP, PS, Alliance Centriste, République Solidaire, Modem, Parti Radical Valloisien, Jean-Louis Borloo, Dominique de Villepin, François Bayrou, Jean Arthuis, Cap 21, Corinne Lepage,Côté Pierre Moscovici, coordonateur de la campagne de François Hollande, parlant du langage de Martine Aubry, l’on monte d’un ton et l’on met en garde: «ce n’est pas un langage de gauche……cette rhétorique peut évoquer d’autres familles politiques ……on est passé de la dérive au dérapage ».

 

La boite de Pandore est ouverte, ça pleut comme à Gravelotte !

 

Dès lors la Haute autorité des primaires se sent obligée d’intervenir : « les candidats et leurs équipes doivent constamment à l’esprit que toute stigmatisation de l’un ou de l’autre revient à blesser une partie de l’électorat des primaires. Or quel que soit l’élu ou l’élue, il ou elle aura besoin de tout l’électorat pour gagner ».

Sera-t-elle entendue ? Au point où vont les choses on peut en douter.

Chez les autres partis de Gauche la démarche de Montebourg est diversement appréciée. Pour le NPA de Philippe Poutou, « Arnaud Montebourg s’est mis dans les clous de l’alternance sociale libérale » ajoutant « si l’on ne peut que se réjouir du désarroi actuel de la droite, on ne peut que constater qu’une nouvelle fois le virage à gauche du PS n’a pas eu lieu ».

Pour Jean-Luc Mélanchon du Front de gauche, « ce n’est pas notre affaire du tout que ce deuxième tour »  a déclaré le candidat commun du PCF et du Front de Gauche.

Même posture pour Daniel Cohn-Bendit « il y a un volontarArnaud Montebourg, François Hollande, Martine Aubry, Pierre Moscovici, Ségolène Royale, Laurent Fabius, Manuel Valls, Jean-Michel Baylet, Partisocialiste, Front de gauche, Jean-luc Mélanchon, Philippe Poutou, NPA, Marine Le Pen, Daniel Cohn-Bendit, Europe-Ecologie Les Verts, EE-LV, Cécile Duflot, Dominique Voynet, Nicolas Sarkozy, UMP, PS, Alliance Centriste, République Solidaire, Modem, Parti Radical Valloisien, Jean-Louis Borloo, Dominique de Villepin, François Bayrou, Jean Arthuis, Cap 21, Corinne Lepage,isme de gauche chez Martine Aubry, une tentative d’ouverture chez François Hollande……nous on veut gagner avec celui ou celle qui gagnera. Il faut faire avec …… Cécile Duflot est copine de Martine Aubry mais ça ne changera rien ».

Arnaud Montebourg, François Hollande, Martine Aubry, Pierre Moscovici, Ségolène Royale, Laurent Fabius, Manuel Valls, Jean-Michel Baylet, Partisocialiste, Front de gauche, Jean-luc Mélanchon, Philippe Poutou, NPA, Marine Le Pen, Daniel Cohn-Bendit, Europe-Ecologie Les Verts, EE-LV, Cécile Duflot, Dominique Voynet, Nicolas Sarkozy, UMP, PS, Alliance Centriste, République Solidaire, Modem, Parti Radical Valloisien, Jean-Louis Borloo, Dominique de Villepin, François Bayrou, Jean Arthuis, Cap 21, Corinne Lepage,Cécile Duflot, pour éviter de se positionner comme l’a fait Dominique Voynet – qui votera pour Martine Aubry – a indiqué « je ne vais pas voter dimanche », ajoutant « je ne soutiens personne ». Globalement une tendance lourde au soutien de Martine Aubry semble se dessiner toutefois chez les militants d’EE-Les Verts.

Au final ce qui ressort de tout ce tintamarre des primaires socialistes pourrait se résumer à une chose et une seule : Battre Nicolas Sarkozy et après une fois au pouvoir, nous socialistes, avec nos partenaires, à qui nous aurons accordé quelques circonscriptions, nous finiront bien nous arranger des affaires de la France! Un chèque en blanc quoi !

Arnaud Montebourg, François Hollande, Martine Aubry, Pierre Moscovici, Ségolène Royale, Laurent Fabius, Manuel Valls, Jean-Michel Baylet, Partisocialiste, Front de gauche, Jean-luc Mélanchon, Philippe Poutou, NPA, Marine Le Pen, Daniel Cohn-Bendit, Europe-Ecologie Les Verts, EE-LV, Cécile Duflot, Dominique Voynet, Nicolas Sarkozy, UMP, PS, Alliance Centriste, République Solidaire, Modem, Parti Radical Valloisien, Jean-Louis Borloo, Dominique de Villepin, François Bayrou, Jean Arthuis, Cap 21, Corinne Lepage,Car à quoi d’autre peut aboutir cette bataille des égos – moi je suis le meilleur pour battre Sarkozy, moi j’ai l’expérience des affaires de la France, moi je …… –  qui s’invectivent violemment au point d’en oublier de parler de propositions nouvelles?

Arnaud Montebourg, François Hollande, Martine Aubry, Pierre Moscovici, Ségolène Royale, Laurent Fabius, Manuel Valls, Jean-Michel Baylet, Partisocialiste, Front de gauche, Jean-luc Mélanchon, Philippe Poutou, NPA, Marine Le Pen, Daniel Cohn-Bendit, Europe-Ecologie Les Verts, EE-LV, Cécile Duflot, Dominique Voynet, Nicolas Sarkozy, UMP, PS, Alliance Centriste, République Solidaire, Modem, Parti Radical Valloisien, Jean-Louis Borloo, Dominique de Villepin, François Bayrou, Jean Arthuis, Cap 21, Corinne Lepage,Tout cette foire d’empoigne donne une bien piètre image du parti majoritaire à gauche et conforte ceux qui à toute force réclament  pour la France une autre voie que celle offerte par le couple infernal PS/UMP qui dirige le pays depuis plusieurs décennies et qui au final est en train de faire le lit de l’extrême droite.

Le choix sera diablement difficile en 2012 ! A moins que…… au centre entre PS et UMP on ne se décide enfin à comprendre que la voie est ouverte pour un changement Humaniste Ecologiste et Républicain.

11/07/2011

Primaires EELV: Nicolas Hulot battu largement!

Nicolas-Hulot_pics_180.jpgTout indique que Nicolas Hulot, malgré l’apport des voix des fichiers militants «bidonnés» fournis par Antoine Waechter, a été largement battu lors du second tour des primaires d’EELV. Ce second tour confirme donc la ligne à «gauche toute» des militants d’EELV emmenés par Noël Mamère, Cécile Duflot, Dominique Voynet, Jean-Vincent Placé, Yannick Jadot et autres Patrick Farbiaz.

Les écologistes de gauche ont voté pour la candidate qui était la plus proche de leurs aspirations. Ce n’est une surprise que pour ceux qui font de la politique comme on vend du boudin lors des jours de foire. Ce positionnement à gauche confirme très nettement la ligne choisie par les votants de la coopérative sous tutelle des Verts et les militants du Parti, lors de l’adoption le 9 octobre 2010 du Manifeste rédigé en vue de la création d’EELV en Novembre de la même année.

a-son-arrivee-a-notre-dame-des-landes-ou-etait-organise-un-rassemblement-10492803upnsy_1713.jpgCécile Duflot va maintenant tenter de rassembler au-delà des épluchures de carotte balancées sur Nicolas Hulot à Notre Dame des Landes par les partisans d’Éva Joly pour faire avancer son objectif: "faire de l'écologie politique – hémiplégique – une force majeure qui contribue à la victoire de la gauche en 2012."

Du coup, avec de ce résultat prévisible, c’est toute la stratégie imposée, contre l’avis d’une large majorité de cadres et de militants au MEI, par son Président Antoine Waechter, qui se trouve mise en échec.

En effet à vouloir soutenir l’insoutenable, Antoine Waechter en cautionnant la candidature de Nicolas Hulot dans le cadre des primaires d’EELV se retrouve de facto à devoir désormais soutenir Éva Joly – la candidate des écologistes de gauche sectaires – et par le fait à aligner le MEI sur le parti socialiste le privant ainsi de son identité indépendante.

1310311626.jpgOn peut de plus se demander si Éva Joly acceptera le soutien de quelqu’un – Antoine Waechter – qui durant la campagne des primaires s’est imprudemment avancé à déclarer qu'elle était dans une "caricature idéologique de la politique", alors même que dans le landerneau vert il se dit avec insistance que le président du MEI bataille pour obtenir, dans le cadre des négociations EELV/PS quatre circonscriptions gagnables pour son mouvement en 2012.

L'écologie politique doit devenir une "vraie force politique", "elle doit devenir centrale, ça ne veut pas dire centriste", cela peut aller "des Verts jusqu'à une partie des centristes", avait-il encore indiqué lors de son intervention tonitruante en faveur de Nicolas Hulot.

Sûrement pas avec des stratèges de son acabit! Antoine Waechter s’est trompé sur toute la ligne.

D’abord en ne tenant pas compte du signal fort d’octobre 2010 où la ligne politique à gauche de Cécile Duflot et de Jean-Vincent Placé a été inscrite dans le marbre vert du Manifeste EELV, voté à la quasi unanimité des militants coopérateurs ou partisans.

Ensuite s’obstinant à inscrire le MEI dans un processus politique interne à EELV, qui ne pouvait qu’aller au bout de sa logique, à savoir la victoire aux primaires de n’importe quel candidat sauf celle de Nicolas Hulot dont le rôle consistait à créer l’illusion que la famille écologiste était rassemblée unie et ouverte.

Enfin en apportant pour signe de son allégeance à Nicolas Hulot, dont il pensait qu’il gagnerait, un fichier non à jour d’ex-militants du MEI ayant abandonné le navire depuis plusieurs années.

antoine_waechter_1244143093.jpgPlus grave, Antoine Waechter a trompé ses amis. Alors qu’un autre choix était possible sur le plan politique, comme aux élections régionales de 2010, il a en réalité choisit de jouer une carte destinée à servir ses seuls intérêts personnels.

Le résultat est accablant, le Mouvement des Ecologistes Indépendants est aujourd’hui en ruine, déchiré, décrédibilisé au bord de l’implosion.

Antoine Waechter porte une lourde responsabilité dans cet effondrement dont il devra rendre compte devant les adhérents. Comme il devra rendre compte des libertés qu’avec son secrétaire général il s’est autorisés par rapport aux règlements et statuts de l’organisation depuis le mois d’octobre 2010 pour continuer ses manœuvres d’un autre temps.

12372808995.pngSeul espoir l’existence d’un fort courant d’opposition interne qui souhaite reconstruire ce qui a été saccagé et qui entend le faire en se débarrassant d’une direction, politiquement incompétente, humainement hypocrite et bêtement sectaire et intolérante . Dénouement de ce mauvais feuilleton politique, le 24 septembre 2011, lors de la prochaine assemblée générale ordinaire.

 

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu