Avertir le modérateur

04/02/2010

EPR PENLY Débat Public

1587566976-edf-ouvert-a-des-partenariats-pour-l-epr-au-royaume.jpg Dans  trois semaines doit démarrer les travaux de la commission du débat public à propos de la construction du réacteur EPR à Penly. Ces travaux se dérouleront à Dieppe pendant 4 mois. A la fin du débat public,  une synthèse des débats qui ont eu lieu lors des réunions sera rédigée par  une commission « ad hoc » et EDF aura dès lors 3 mois pour donner sa position définitive.

 

L’Alliance Ecologiste Indépendante s’étonne de voir de se mettre en place un débat public et une consultation:

 

ð      alors qu’EDF, maitre d'œuvre du projet, s’était prononcé pour que Flamanville serve de retour d'expérience, tant pour la construction que pour l’exploitation de nouveaux réacteurs et que ces 2 points ne sont pas mis à l’ordre du jour.

 

ð      alors que malgré les réserves émises, lundi 2 novembre 2009, par les autorités de sûreté nucléaire britannique, française et finlandaise concernant les systèmes de sûreté des réacteurs nucléaires EPR aucune réponse publique circonstanciée et crédible n’a été publiée par EDF

 

ð      alors que les chantiers français et finlandais cumulent les retards de construction pour raisons techniques, financière et juridique.

 

ð      après le fiasco commercial de Dubaï qui ont fait la démonstration du coût exorbitant de l’EPR

 

L’Alliance Ecologiste demande :

 

ð      à défaut de l’abandon immédiat du projet que soient réunies les conditions d’un véritable débat public régional et national où l’ensemble des opposants au projet officiel du lobby nucléaire (PS, PCF, UMP, FN) puissent  faire valoir leur point de vue et leurs arguments.

 

ð      La tenue, à la suite de ce débat public, d’un référendum pour ou contre la construction de réacteurs EPR à Penly ou ailleurs.

 

ð      La mise en place d’un plan national pluriannuel de sortie progressive du nucléaire adossé à des objectifs d'économies d'énergies et de production d’énergies renouvelables.

12:17 Écrit par Bernard FRAU dans 8.Région Haute Normandie | Lien permanent | Commentaires (1) | Tags : penly, débat public, commission, edf, référendum, flamanville | |  del.icio.us | | Digg! Digg |  Facebook | |  Imprimer

01/11/2009

Démantèlement de la centrale nucléaire de Brennilis

800px-Centrale_brennilis.jpgNous, signataires de cette lettre, demandons à Madame la Présidente de la Commission d’enquête d’indiquer dans son rapport que l’autorisation de démantèlement de la centrale nucléaire EL4 de Brennilis ne peut, conformément aux directives européennes en vigueur, être accordée en l’absence de débat  public général sur les démantèlements d’installations nucléaires, sur les risques encourus lors de ces démantèlements et sur le devenir des déchets.

 

Vous avez été désignée, Madame, pour recueillir les remarques des citoyens sur le dossier de démantèlement immédiat de la centrale nucléaire EL4 de Brennilis. Ce dossier important en volume voudrait nous démontrer que ce démantèlement peut être mené à bien jusqu’en 2025 quels qu’en soient les étapes et les « inconvénients ».

 

La justification du choix du démantèlement immédiat repose sur quatre éléments : sûreté, environnement, technique et développement durable mais EDF admet qu’il existe des « inconvénients » : déchets hautement dangereux non recyclables, nécessité d’utiliser une robotique coûteuse et doses collectives plus importantes prises par les travailleurs. Ces « inconvénients » -désignés comme tels dans le dossier- dépassent le simple cadre de la centrale nucléaire EL4 des Monts d’Arrée.

 

Nous ne pouvons accepter un tel projet qui :

- menace la santé des travailleurs et des personnes vivant autour du site pendant le démantèlement et pour les décennies à venir (contamination avérée de certaines zones, rejets de tritium et d’autres éléments par les cheminées qui se fixent dans les végétaux et animaux)

- produit des déchets radioactifs non recyclables : stockés sur place puis transportés vers des sites hypothétiques. Ils seront laissés aux générations futures.

- oublie de mentionner les coûts exorbitants supportés par la collectivité.

- ne donne aucune garantie sur la maîtrise complète de la filière jusqu’au stockage définitif des déchets les plus dangereux.

 

Que deviennent ces déchets en l’absence de :

- site de stockage de transition ICEDA/Bugey (envisagé mais non construit) ?

- site de stockage définitif ?

 

NOM :………….Prénom…….. Adresse……………….. Signature

 

Pétition à l’initiative d’AE2D (Agir pour un Environnement et un Développement Durables), de Bretagne Vivante, de la CLCV (Consommation Logement et Cadre de Vie), d’ERB (Eau et Rivières de Bretagne), de GMB (Groupe Mammalogique Breton), de SDNC (Sortir Du Nucléaire Cornouaille), de VMA (Vivre dans les Monts d’Arrée)

 

Merci de diffuser et de retourner cette lettre-pétition avant le 25 novembre 2009 à Sortir du nucléaire Cornouaille 53 impasse de l’Odet-29000 Quimper- tél 02 98 55 63 76

http://www.cyberacteurs.org/petitions/petition.php?id=43 

Pour consulter les dispositions de l'arrêté préfectoral d'ouverture d'enquête publique 

http://www.finistere.pref.gouv.fr/J-Actu/brennilis/AP_ouverture_EP.pdf 

 

Pour consulter le dossier de demande d'autorisation de démantèlement (source EDF) 

http://www.finistere.pref.gouv.fr/J-Actu/brennilis/accueil.pdf 

 

Pour consulter l'avis de recevabilité 

http://www.finistere.pref.gouv.fr/J-Actu/brennilis/recevabilite.pdf 

 

Pour consulter l'avis de l'autorité environnementale 

http://www.finistere.pref.gouv.fr/J-Actu/brennilis/autorite_env.pdf 

 

 

15:59 Écrit par Bernard FRAU dans 9. Pétitions | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : autorisation, enquête, rapport, débat public, déchets toxiques | |  del.icio.us | | Digg! Digg |  Facebook | |  Imprimer

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu