Avertir le modérateur

08/02/2011

LeConseil National du MEI s’est réunit les 5 et 6 février 2011 à Paris

Prenant acte d’une décision du Conseil Fédéral d’Europe Ecologie Les Verts à propos des modalités de désignation d’un candidat à l’élection présidentielle de 2012, les membres du CN du MEI ont décidé qu’il n’y avait plus désormais d’intérêt, pour leur mouvement, de participer à des primaires qui ne répondent pas à une ouverture vers des partenaires naturels mais à des préoccupations internes du parti Vert.

30209.jpg

 

Les déclarations de Daniel Cohn-Bendit sur le retrait éventuel de la candidature écologiste si celle-ci devait gêner le candidat socialiste est venu renforcer la tendance des partisans déterminés de la ligne d’indépendance du MEI.

 

Attaché à la présence indispensable, dans la prochaine campagne présidentielle, d’une candidature capable d’incarner l’identité écologiste en dehors du clivage droite-gauche, le Conseil National du MEI a décidé, si les Verts (EELV) décidaient de renoncer à une telle candidature, de prendre l’initiative d’engager un processus de réunion de l’ensemble des écologistes non alignés à Droite ou à Gauche – Génération Ecologie, Alliance Écologiste, Cap21, Les Écologistes du Modem, les coopérateurs d’EELV –.

Cette décision marque la volonté du MEI:

nicolashulot2.jpg

  • d’organiser un lieu de coordination et de concertation de tous les écologistes indépendants

  • d’affirmer l’existence d’un pôle politique incarnant l’identité politique de l’écologie sans référence à la Droite et à la Gauche

  • d’envisager pour 2012 un candidat de tous les écologistes non alignés à Droite ou à Gauche et d'en faire la promotion avec l'appui de tous les écologistes.

S’agissant de la personnalité qui serait la plus à même de faire le consensus le plus large le Conseil National du MEI indiqué une préférence pour Nicolas Hulot.

11/10/2010

"Pour une Indépendance Ecologiste Active"

La presse et les médias alsaciens qui se font échos du déroulement des assises territoriales organisées, à Sélestat, par les Verts et Europe Ecologie, indiquent  qu’Antoine Waechter aurait donné son accord et celui du MEI pour compter parmi les «coopérateurs» du nouveau parti écologiste initié par Cécile Duflot, Jean-Vincent Placé et Jean-Paul Besset qui en détiendront toutes les manettes.

Cet accord donné par Antoine Waechter sans avoir consulté le Conseil National du Mouvement conduit de facto le MEI à abandonner la ligne d’indépendance qui a toujours été la sienne pour celle de « coopérateur » - collaborateurs plus ou moins dociles, mais collaborateurs sans pouvoir politique -  d’une structure-caution dont les dirigeants ont déjà clairement indiqué la ligne dans la quelle ils comptent inscrire leurs actions futures.

Qu’il s’agisse de Jean-Paul Besset qui écrit,  “L’écologie politique est donc conduite à envisager ses alliances avec les partis de gauche” ou de Cécile Duflot qui déclare « Enfin il nous faut construire l’alternative en assumant nos différences et en menant un travail en commun avec les partis de gauche pour construire un contrat de gouvernement sur cinq ans » le message est on ne peu plus clair.

Antoine Waechter, dont l’accord alsacien aux dernières élections régionales avait semé un trouble destructeur  chez les militants et les partenaires du MEI, ne peut pas faire comme si ces déclarations n’existent pas.

Sa prise de position délibérée suscite un fort  mouvement de mécontentement et d’opposition parmi les siens qui, cette fois, sont décidés à ne pas en rester là.

D’ores et déjà ils se prononcent contre ce qu’ils considèrent comme une prise de position personnelle et opportuniste de leur président qui agit pour des intérêts qui sont loin d’être collectifs. Dès les jours à venir ils feront connaître les initiatives qu’ils comptent mettre en œuvre pour rassembler les écologistes indépendants pour lesquels  l’idée d’une « Indépendance Active et non Soumise »  reste à la base de leur combat politique.

A propos du collectif "Pour une Indépendance Ecologiste Active"

A la suite de la prise de position d'Antoine Waechter aux assises territoriales EE les VERTS qui se sont tenues à Sélestat le 9 10 2010, un collectif s’est spontanément constitué au sein du MEI avec comme objectif de promouvoir, tant à l’intérieur qu’à l’extérieur du MEI une Indépendance active et non soumise de l'Ecologie Politique. Les initiateurs du collectif sont  tous les trois membres du Conseil National du MEI

Contact Presse :

Bernard FRAU 06 63 24 00 66 / 02 32 61 02 38 - bernard.frau@sfr.fr

Patrice MIRAN 06 64 32 54 71 - defi.d@wanadoo.fr

Carine CURTET 06 08 41 71 12 - miranecolo@yahoo.fr

19:58 Écrit par Bernard FRAU dans 1. Communiqués de presse | Lien permanent | Commentaires (2) | Tags : waechter, les verts, coopérateurs, collaborateurs | |  del.icio.us | | Digg! Digg |  Facebook | |  Imprimer

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu