Avertir le modérateur

28/06/2013

L’ancien ministre de la ville au tapis !

Bernard TAPIE, Nicolas Sarkozy, Claude Guéant, Eric Woerth, CDR, Christine Lagarde, FMI, Pierre Estoup, Stéphane Richard, Adidas, Crédit Lyonnais, Consortium de Réalisation, FMI, mise en examen de Bernard Tapie,

Après 96 heures de garde à vue Bernard Tapie a été présenté ce vendredi devant les 3 juges d’instruction chargés de l’enquête judiciaire   à propos de l’arbitrage dont il a été bénéficiaire au terme duquel une somme de 403 millions d'euros lui a été accordée en juillet 2008 pour solde de tout compte de son litige avec le Crédit lyonnais sur la vente d'Adidas.

A l’issue de cette présentation il a été mis en examen pour « escroquerie en bande organisée » et placé sous contrôle judiciaire.

Vidéo Thomas Clay 3 questions sur le recours en révision

http://www.dailymotion.com/cdn/H264-512x384/video/x11ccwm.mp4?auth=1372613025-7fc6d6b75fe1f8b30495f6d65ea96f95&helper=0

 

Les juges ont considéré que les soupçons de trucage concernant l'arbitrage arrêté au profit de l'homme d'affaires étaient suffisants pour décider de la mise en examen.

Ils cherchent en particulier à faire la lumière sur la manière dont Bernard Tapie à user pour plaider son dossier auprès de Nicolas Bernard TAPIE, Nicolas Sarkozy, Claude Guéant, Eric Woerth, CDR, Christine Lagarde, FMI, Pierre Estoup, Stéphane Richard, Adidas, Crédit Lyonnais, Consortium de Réalisation, FMI, mise en examen de Bernard Tapie,Sarkozy Président de la République à l’époque des faits  et de Christine Lagarde aujourd'hui à la tête du FMI –  Fonds Monétaire International – et  Ministre de l'économie en charge du dossier au moment de l’arbitrage. Les juges mènent aussi leurs investigations pour connaître des liens que Bernard Tapie entretenait avec les arbitres, notamment Pierre Estoup.

Bernard Tapie rejoint donc trois autres personnes qui, sur cette affaire Adidas/Tapie/Crédit Lyonnais, ont également été mises en examen pour escroquerie en bande organisée : l'ancien juge-arbitre Pierre Estoup, Stéphane Richard, le PDG d’Orange et Jean-François Rocchi, l'ancien président du Consortium de réalisation (CDR) qui l’instance chargée de gérer le passif du Crédit lyonnais.

Il n’est pas exclu que l’affaire ne fasse pas l’objet de nouveaux développements.

Selon Médiapart la police judiciaire serait en possession d'un courrier d’Eric Woerth aux avocats de Bernard Tapie à propos  du montant des impôts que celui-ci a dû acquitter après l'arbitrage.

Le mode de calcul l’impôt utilisé pour évaluer les sommes à acquitter – approximativement 12 millions d’euros –  aurait été extrêmement favorable au contribuable Tapie. Toujours selon Médiapart qui cite une source anonyme d’autres modes de calcul aurait pu se traduire par un impôt à régler d’une somme dix fois plus élevée.

Bernard TAPIE, Nicolas Sarkozy, Claude Guéant, Eric Woerth, CDR, Christine Lagarde, FMI, Pierre Estoup, Stéphane Richard, Adidas, Crédit Lyonnais, Consortium de Réalisation, FMI, mise en examen de Bernard Tapie,On s’attend par ailleurs à ce que Claude Guéant – secrétaire général de l'Elysée à l’époque des faits – qui aurait été le pivot central de cette affaire dans la décision de recourir à la formule de l’arbitrage soit prochainement convoqué devant les juges.

Enfin un recours contre la sentence arbitrale qui a attribué 403 millions d'euro à Bernard Tapie et aux liquidateurs de ses sociétés a été déposé ce vendredi  devant la cour d'appel de Paris par le Consortium de réalisation – CDR –  qui dès le 4 juin s'était constitué partie civile pour disposer de l’accès au dossier d'instruction et connaître les conditions dans lesquelles le 7 juillet 2008, l'arbitrage avait été rendu.

Ce recours s’appuie sur l'article 1491 du code de procédure civile – avant révision en 2011 –  qui dispose que « le recours en révision n'est ouvert que pour l'une des causes suivantes : s'il se révèle, après le jugement, que la décision a été surprise par la fraude de la partie au profit de laquelle elle a été rendue ; s'il a été jugé sur des pièces reconnues ou judiciairement déclarées fausses depuis le jugement ; s'il a été jugé sur des attestations, témoignages ou serments judiciairement déclarés faux depuis le jugement ».

Dans son communiqué le CDR indique  « les investigations menées par la brigade financière sous le contrôle de trois juges d'instruction et du parquet ont révélé au CDR l'existence d'indices graves et concordants permettant de considérer que l'arbitrage a été entaché de fraude »

Dans l’hypothèse où il était renvoyé en correctionnelle à l'issue de l'instruction, et condamné pour le chef « d'escroquerie en bande organisée », Bernard Tapie, qui disait il y a quelques jours encore « qu’il n’avait rien à foutre de sa convocation »,  pourrait se voir infliger  une des peines les plus dures encourues pour un délit : au maximum dix ans de prison et une amende d'un million d'euros, sans compter le remboursement des 403 millions d’euros en litige.

 

24/06/2013

Ça suffit, y’en a marre !

Les affaires succèdent aux affaires, les mises en examen aux Bernard Tapie, François Hollande, Nicolas Sarkozy, Eric Woerth, Edouard Baladur, Claude Guéant, Laurent Fabius, Jean-Luois Borloo, Christine Lagarde, Christine Taubira, François Léotard, Stéphane Richard,François Pérol, François Bayrou, EADS-Clearstream, Karachi, Crédit Lyonais, Campagne 2007, Harlem Désir, Jean-Noël Guérini, Gérad Dalongeville, Sylvie Andrieux, Jean-Pierre Kucheida, Jérôme Cahuzac, Front National, Villeneuve sur Lot, Tapie candidat à laMairie de Marseille, FNSEA, Le Qatar, l'Arabie Séoudite, Syrie, Bachar Al-Assad, Talibans, Poutine, mises en examen et, pendant que la presse en fait ses choux gras et que nos députés s’étripent et s’égosillent comme des pantins à l’Assemblée Nationale, le chômage continue de progresser, le pouvoir d’achat de reculer et les impôts d’augmenter.

La liste des règlements de compte entre truands en Corse, à Marseille en Région parisienne et lyonnaise s’allonge, l’on change les préfets mais le sang continue de couler et les bandits de prospérer.

Bernard Tapie, François Hollande, Nicolas Sarkozy, Eric Woerth, Edouard Baladur, Claude Guéant, Laurent Fabius, Jean-Luois Borloo, Christine Lagarde, Christine Taubira, François Léotard, Stéphane Richard,François Pérol, François Bayrou, EADS-Clearstream, Karachi, Crédit Lyonais, Campagne 2007, Harlem Désir, Jean-Noël Guérini, Gérad Dalongeville, Sylvie Andrieux, Jean-Pierre Kucheida, Jérôme Cahuzac, Front National, Villeneuve sur Lot, Tapie candidat à laMairie de Marseille, FNSEA, Le Qatar, l'Arabie Séoudite, Syrie, Bachar Al-Assad, Talibans, Poutine, Les Plans de licenciement succèdent aux plans de licenciement qualifiés à chaque fois de Plan de sauvegarde de l’emploi.

La France vient d’être condamnée par les instances européennes pour non-respect des directives « nitrate ». Qui fait la loi en France, l’Etat ou la FNSEA ?

Le Qatar, qui soutient ou a soutenu nos adversaires au Mali, qui Bernard Tapie, François Hollande, Nicolas Sarkozy, Eric Woerth, Edouard Baladur, Claude Guéant, Laurent Fabius, Jean-Luois Borloo, Christine Lagarde, Christine Taubira, François Léotard, Stéphane Richard,François Pérol, François Bayrou, EADS-Clearstream, Karachi, Crédit Lyonais, Campagne 2007, Harlem Désir, Jean-Noël Guérini, Gérad Dalongeville, Sylvie Andrieux, Jean-Pierre Kucheida, Jérôme Cahuzac, Front National, Villeneuve sur Lot, Tapie candidat à laMairie de Marseille, FNSEA, Le Qatar, l'Arabie Séoudite, Syrie, Bachar Al-Assad, Talibans, Poutine, aujourd’hui fait table ouverte aux Talibans à Doha, investit à qui mieux mieux sur le territoire national en vertu d’accords passés du temps de Nicolas Sarkozy et François Hollande poursuit sur la même voie.

Il est vrai qu’en Syrie nous sommes du côté des rebelles soutenus par l’Arabie Saoudite et le Qatar qui se disputent le leadership dans la Région. On va se marrer lorsqu’il il faudra choisir entre les deux quand Bachar Al-Assad sera tombé…..s’il Bernard Tapie, François Hollande, Nicolas Sarkozy, Eric Woerth, Edouard Baladur, Claude Guéant, Laurent Fabius, Jean-Luois Borloo, Christine Lagarde, Christine Taubira, François Léotard, Stéphane Richard,François Pérol, François Bayrou, EADS-Clearstream, Karachi, Crédit Lyonais, Campagne 2007, Harlem Désir, Jean-Noël Guérini, Gérad Dalongeville, Sylvie Andrieux, Jean-Pierre Kucheida, Jérôme Cahuzac, Front National, Villeneuve sur Lot, Tapie candidat à laMairie de Marseille, FNSEA, Le Qatar, l'Arabie Séoudite, Syrie, Bachar Al-Assad, Talibans, Poutine, tombe parce que la Russie et l’Iran n’ont pas l’air pour le moment de vouloir  le lâcher.

Pas grave on y enverra Fabius toute bouche en cul de poule et force moulinets s’aplatir devant le vainqueur désigné par les grands frères américains une fois que ces derniers se seront mis d’accord avec Poutine sur les modalités du partage.

On promet au bon Peuple un nouveau tour de vis sur les retraites pendant que Sénateurs et Députés s’arrangent pour ne pas toucher aux très avantageux régimes spéciaux qu’ils se sont octroyés aux frais de la République.

Pour revenir aux affaires, dont on arrive plus à savoir qui de la gauche ou de la droite est la plus corrompue,  elles empoisonnent la vie démocratique et casse le pacte de confiance républicain entre la classe politique représentative et les citoyens qu’elle est censée représenter.

La liste est longue des turpitudes de trop nombreux de nos dirigeants mais il faut la rappeler car dans cette société médiatique une affaire pousse l’autre et l’on finit par ne plus se rappeler de celles qui sont passées même si le climat lentement se détériore comme le ferait les coups de vagues successifs au pied de la falaise qui finit par s’écrouler.

A gauche après l’incroyable saga « patte en l’air de New-York à Lille » de Dominique Strauss Khan, la condamnation pour emploi fictif d’Harlem Désir, l’indémerdable dossier Jean-Noël Guérini dans des dossiers de marché publics passés dans des conditions Bernard Tapie, François Hollande, Nicolas Sarkozy, Eric Woerth, Edouard Baladur, Claude Guéant, Laurent Fabius, Jean-Luois Borloo, Christine Lagarde, Christine Taubira, François Léotard, Stéphane Richard,François Pérol, François Bayrou, EADS-Clearstream, Karachi, Crédit Lyonais, Campagne 2007, Harlem Désir, Jean-Noël Guérini, Gérad Dalongeville, Sylvie Andrieux, Jean-Pierre Kucheida, Jérôme Cahuzac, Front National, Villeneuve sur Lot, Tapie candidat à laMairie de Marseille, FNSEA, Le Qatar, l'Arabie Séoudite, Syrie, Bachar Al-Assad, Talibans, Poutine, douteuses, mais aussi ceux de Gérard Dalongeville en procès pour détournement de fond publics, Sylvie Andrieux condamnée  à la prison ferme pour détournement de fonds publics Jean-Pierre Kucheida, en attente de jugement pour abus de biens sociaux et enfin la bombe Jérôme Cahuzac, l’arbre qui cache la forêt des connivences et affaires crapoteuses entre la gauche et la droite dans l’industrie pharmaceutique.

La droite, avec les scandales des affaires Sarkozy – EADS-Clearstream, Karachi, Bettencourt, Arbitrage Crédit Lyonnais, les accusations répétées de responsables libyens sur le financement de la campagne de 2007 – où sont mis en cause Bernard Tapie, François Hollande, Nicolas Sarkozy, Eric Woerth, Edouard Baladur, Claude Guéant, Laurent Fabius, Jean-Luois Borloo, Christine Lagarde, Christine Taubira, François Léotard, Stéphane Richard,François Pérol, François Bayrou, EADS-Clearstream, Karachi, Crédit Lyonais, Campagne 2007, Harlem Désir, Jean-Noël Guérini, Gérad Dalongeville, Sylvie Andrieux, Jean-Pierre Kucheida, Jérôme Cahuzac, Front National, Villeneuve sur Lot, Tapie candidat à laMairie de Marseille, FNSEA, Le Qatar, l'Arabie Séoudite, Syrie, Bachar Al-Assad, Talibans, Poutine, plusieurs de ses leaders et plusieurs des plus hauts responsables de l’état de la période 2007-2012 – Edouard Balladur, François Léotard, Claude Guéant, Eric Woerth, Christine Lagarde, Stéphane Richard, François Pérol, l’on s’interroge même dans les milieux autorisés sur l’implication de Jean-Louis Borloo dans l’affaire Tapie … – n’est pas en reste.

Selon le Point.fr, mais d’autres médias s’en font l’écho, Bernard Tapie a été placé ce matin lundi, en garde à vue à la brigade financière de Paris dans le cadre de l'enquête à propos de l'arbitrage prononcé en sa faveur dans le litige qui l’opposait au Crédit lyonnais sur la vente d'Adidas.

La décision prise à Bercy avait, en 2008, rapporté à Bernard Tapie la modique somme de plus de 400 millions d’Euros. Une paille !

L’affaire est sérieuse, certains n’hésitent pas, François Bayrou pour ne pas le nommer, à considérer cette affaire comme « une affaire d’état » !

Trois personnes ont déjà été mises en examen dans cette affaire pour « escroquerie en bande organisée », et Christine Lagarde Bernard Tapie, François Hollande, Nicolas Sarkozy, Eric Woerth, Edouard Baladur, Claude Guéant, Laurent Fabius, Jean-Luois Borloo, Christine Lagarde, Christine Taubira, François Léotard, Stéphane Richard,François Pérol, François Bayrou, EADS-Clearstream, Karachi, Crédit Lyonais, Campagne 2007, Harlem Désir, Jean-Noël Guérini, Gérad Dalongeville, Sylvie Andrieux, Jean-Pierre Kucheida, Jérôme Cahuzac, Front National, Villeneuve sur Lot, Tapie candidat à laMairie de Marseille, FNSEA, Le Qatar, l'Arabie Séoudite, Syrie, Bachar Al-Assad, Talibans, Poutine, quant à elle a été placée sous statut de témoin assisté.

La garde à vue peut durer quatre jours au terme de laquelle  l’homme  d’affaire, ex-ministre de la Ville de François Mitterrand,  risque d’être présenté devant les juges pour une éventuelle mise en examen.

Bernard Tapie, dont on dit qu’il serait candidat à la Mairie de Marseille, ne s’inquiète pas pour autant. Mieux il fanfaronne dans les médias en expliquant sur Europe1 «Qu’est-ce que vous croyez ? Des rendez-vous comme celui-là, j’en ai eu sept avec Eva Joly. Résultat : six non-lieu et une relaxe », avant d’en terminer  méprisant «même système, même procédure, j’en ai rien à foutre…».

Entre deux il n’omet pas  au passage  d’indiquer «Je suis copain Bernard Tapie, François Hollande, Nicolas Sarkozy, Eric Woerth, Edouard Baladur, Claude Guéant, Laurent Fabius, Jean-Luois Borloo, Christine Lagarde, Christine Taubira, François Léotard, Stéphane Richard,François Pérol, François Bayrou, EADS-Clearstream, Karachi, Crédit Lyonais, Campagne 2007, Harlem Désir, Jean-Noël Guérini, Gérad Dalongeville, Sylvie Andrieux, Jean-Pierre Kucheida, Jérôme Cahuzac, Front National, Villeneuve sur Lot, Tapie candidat à laMairie de Marseille, FNSEA, Le Qatar, l'Arabie Séoudite, Syrie, Bachar Al-Assad, Talibans, Poutine, avec Christine Taubira»  pour  conclure « De toute façon j’espère qu’il va y avoir un recours. Vous allez voir ce que je vais leur mettre ».

Tout cela est d’un incroyable mépris pour les institutions, les citoyens et la démocratie.

Trop c’est trop, ça suffit. Et que l’on ne vienne pas nous dire que la protestation est populiste et qu’elle fait le jeu du Front National.

Non ce qui fait le jeu du FN c’est cette langue de bois qui veut faire prendre aux citoyens des vessies pour des lanternes.

Lorsqu’il pleut, il ne suffit pas de dire aux citoyens qu’il fait soleil pour que ces derniers ne se rendent pas compte qu’ils sont mouillés pendant que les menteurs barbotent dans la boue.

Au lendemain de la sévère défaite politique de Villeneuve sur Lot, Bernard Tapie, François Hollande, Nicolas Sarkozy, Eric Woerth, Edouard Baladur, Claude Guéant, Laurent Fabius, Jean-Luois Borloo, Christine Lagarde, Christine Taubira, François Léotard, Stéphane Richard,François Pérol, François Bayrou, EADS-Clearstream, Karachi, Crédit Lyonais, Campagne 2007, Harlem Désir, Jean-Noël Guérini, Gérad Dalongeville, Sylvie Andrieux, Jean-Pierre Kucheida, Jérôme Cahuzac, Front National, Villeneuve sur Lot, Tapie candidat à laMairie de Marseille, FNSEA, Le Qatar, l'Arabie Séoudite, Syrie, Bachar Al-Assad, Talibans, Poutine, subie tant par le PS que par l’UMP, qui a vu un gamin de 23 ans candidat d’un parti d’extrême droite faire jeu quasi égal avec un «cumulard» qui avait le soutien officiel des deux partis de gouvernement, il est plus que jamais nécessaire que le Chef de l’Etat fasse preuve d’autorité et qu’il envoie un signal fort au Pays.

La politique d’austérité «libérale» doit être infléchie, le moment de nommer un nouveau gouvernement est arrivé.

Un nouveau gouvernement resserré, soudé, cohérent, débarrassé des «vieux bourrins politiciens», ouvert à des personnalités de la société civile à la compétence reconnue. Un  nouveau gouvernement qui enfin doit être constitué d’hommes et de Bernard Tapie, François Hollande, Nicolas Sarkozy, Eric Woerth, Edouard Baladur, Claude Guéant, Laurent Fabius, Jean-Luois Borloo, Christine Lagarde, Christine Taubira, François Léotard, Stéphane Richard,François Pérol, François Bayrou, EADS-Clearstream, Karachi, Crédit Lyonais, Campagne 2007, Harlem Désir, Jean-Noël Guérini, Gérad Dalongeville, Sylvie Andrieux, Jean-Pierre Kucheida, Jérôme Cahuzac, Front National, Villeneuve sur Lot, Tapie candidat à laMairie de Marseille, FNSEA, Le Qatar, l'Arabie Séoudite, Syrie, Bachar Al-Assad, Talibans, Poutine, femmes irréprochables, d’une honnêteté scrupuleuse.

La pression monte fort dans la cocotte-minute France.

François Hollande ferait bien d’entendre que ça siffle fort et que faute d’y prendre garde il pourrait bien sauter avec le couvercle.

19/06/2012

Victoire sans appel pour le PS et ses alliés 314 sièges sur 577

media_xll_4913554.jpgAu soir du 17 juin Jean-Marc Ayrault peut se féliciter des résultats du 2ème tour de scrutin des législatives. Son objectif d’assurer à François Hollande une majorité stable et cohérente est largement atteint.

 Les résultats bruts

PS-2-e09ba-cd4dc.jpgSelon les décomptes effectués par les services du Ministère de l’Intérieur pour la métropole et l’outremer, le Parti Socialiste a obtenu 280 sièges, ses alliés proches PRG et MDC 34 sièges soit au total au total 314 sièges pour une assemblée qui en compte 577.

François Hollande pourra donc compter sur une majorité absolue pour mettre en œuvre les 60 propositions de son « programme de changement dans la justice » qu’il a proposé aux Français.

A cette majorité absolue il convient, pour évaluer le nouveau 3985492-6040872.jpgrapport de force droite gauche au Palais Bourbon, d’ajouter les autres députés de gauche qui ont été élus ce dimanche. Ils sont 10 pour le Front de gauche de Mélanchon, 17 pour Europe Ecologie les Verts et 2 pour les indépendantistes martiniquais.

2010.12.06_logo-facebook.pngDe son côté l’opposition totalise 229 sièges. 194 pour l’UMP, le NC 14, les Radicaux de Jean-Louis Borloo 6 et les divers droite 15.

 

 

L’extrême-droite quant à elle comptera 3 élus dont 2 FN et le Modem 2 élus.

Les faits marquants

Le taux de participation enregistré à cette élection est le plus faible depuis des dizaines d’années. Cette situation est tout simplement préoccupante pour le bon fonctionnement démocratique des institutions.

A croire que, le Président de la République élu, les électeurs considèrent qu’il n’est pas utile de se déplacer pour la désignation de la représentation nationale. Le mode de scrutin majoritaire à deux tours et le choix du calendrier conforte probablement cette tendance à la baisse.

Pour le futur l’introduction d’une dose de proportionnelle, promise par le Président de la République devrait pallier cette dérive tout en assurant une meilleure représentativité des courants d’idées à l’Assemblée.

1699656_3_f3e9_francois-bayrou-le-10-mai-a-paris_fdcabd5f591d9a8380549c1e58850677.jpgLa défaite à Pau de François Bayrou entérine dans l’immédiat la disparition d’un Centre indépendant au cœur du paysage politique français. Ce recul du score centriste résulte du choix de Nicolas Sarkozy d’imprimer durant sa campagne présidentielle une chasse aux électeurs du Front National.

Les dirigeants de l’UMP obsédés par la menace « bleue marine » et la crainte de voir l’unité de leur mouvement éclater, n’ont pas cru devoir clarifier la situation. Tirant de cette situation ambiguë, qui a  laissé à penser aux électeurs modérés que les seuls alliés possibles de l’UMP pouvaient être le FN, ceux-ci ont reporté leur choix sur les candidats du Parti Socialiste.

Ce débat éludé pendant la campagne législative ressurgira à l’UMP lorsqu’il s’agira de désigner le prochain patron qui conduira la bataille des municipales en 2014. Là encore le mode de scrutin qui pousse à la bipolarisation n’a pas aidé.

Si la Présidente du FN, battue par le socialiste Philippe Kemel, n’a pas réussit son pari de gagner dans la 11e circonscription du Pas-de-Calais à Hénin-Beaumont, l’entrée au parlement de trois membres de l’extrême-droite, dans un scrutin majoritaire à deux tours constitue pour le Front National une réussite indéniable qui va peser dans le débat durant le quinquennat.

De même il faut s’attendre à ce que cette incursion du FN ne soit sans conséquences à l’UMP où certaines figures n’ont pas fait mystère de leurs proximités idéologiques avec les thèses frontistes. Il reste toutefois que les plus en pointe des candidats UMP sur cette ligne, Nadine Morano à Toul et Claude Guéant dans la 9e circonscription des Hauts-de-Seine, ont été battus.

 

melenchon-henin-beaumont_scalewidth_630.jpgLa nette victoire, à ces élections législatives, du Parti Socialiste le dispensera de la nécessité d’être appuyé au Parlement par la gauche radicale de Jean-Luc Mélanchon dont les positions à la fois sur l’Europe et sur l’économie sont assez difficilement compatibles.

 

1504910_201106109877487-1_298x224.jpgIl en est de même pour les Verts qui, malgré un accord de gouvernement passé en échange de circonscriptions gagnables, ne semble pas très décidés à se comporter en alliés loyaux – l’épisode de la dépénalisation du cannabis entre les deux tours et les récentes déclarations de Noël Mamère à propos du vote des étrangers en sont les symboles représentatifs.

L’ensemble des ministres du Gouvernement Ayrault qui se sont 3470413227.jpgprésentés ont été élus confortablement avec une mention particulière pour Marie-Arlette Carlotti qui s’est imposée dans la 5ème circonscription des Bouches du Rhône, à Marseille face à Renaud Muselier et Stéphane Le Foll qui est allé s’imposer dans la 4ème circonscription de la Sarthe l’ancien fief de François Fillon.

Un regret

La défaite de Ségolène Royal dans la 1ère circonscription de Charente-Maritime restera comme une ombre sur la victoire du PS.

Battue par un dissident socialiste arrivé derrière elle au 1er tour, la Présidente de la Région Poitou-Charentes a été victime d’une « arnaque politique » – « une trahison politique » a-t-elle dit – qui ne bénéficiera à personne tant elle décrédibilise ceux qui l’ont ourdie.

Olivier Falorni, qui a bénéficié de la complicité active des dirigeants de la droite charentaise, ne doit son élection qu’à un report massif de voix de l’UMP et de l’extrême droite, ne siègera pas au sein du groupe socialistes pas plus qu’il ne pourra se prévaloir à terme d’un quelconque nouveau soutien de l’opposition. Sa carrière est largement compromise.

Il restera à jamais celui qui a fait mieux, dans cette législative 2012, qu’Eric Besson dont on se souvient qu’il fut ce membre félon de l’équipe Royal qui avait rejoint Nicolas Sarkozy en pleine campagne présidentielle en 2007 pour le prix d’une charge ministérielle.

h-4-2061491-1295541115.jpgSégolène Royal ne présidera pas l’Assemblée Nationale. Certains caciques du PS comme Lionel Jospin, Laurent Fabius ou Philippe Marchand s’en réjouiront peut-être. Ses concurrents de droite en Poitou-Charentes probablement aussi. Ils ont tord car Ségolène Royale, seule femme en France à d’être hissée jusqu’à une finale présidentielle, en avait les qualités.

Et maintenant

La victoire est nette, sans bavure. La question est désormais de savoir ce qu’il en sera fait.

 

media_xll_4913089.jpgFrançois Hollande a en main toutes les cartes pour mettre en œuvre son programme. Il dispose d’amis sûrs tant au Sénat qu’au Palais Bourbon pour faire avancer le changement. La campagne législative est terminée, l’opposition est semble-t-il décidée à remplir son rôle de façon constructive et intelligente. La voie pour agir en formant des majorités d’idée est ouverte. Elle peut  être une méthode pour agir et rassembler.

Les Français qui lui ont fait confiance, d’abord en l’élisant Président de la République puis en lui accordant une majorité absolue ne lui pardonneraient pas de ne pas honorer le mandat qu’ils lui ont accordé.

En 1981 François Mitterrand et ses amis avaient promis de changer la vie, il ne leur a pas fallu longtemps pour changer d’avis et se couler dans le moule du politiquement correct à la fois bruxellois et atlantiste.

En 2012 sans vouloir nier les contraintes des crises qui secouent la planète, mais aussi celles de la France – hollande.jpgdésindustrialisation, dette publique, déficit budgétaire, déficit commercial, chômage,  santé, environnement, transition énergétique – François Hollande doit, car il en a les moyens, imposer une voie social-démocrate nouvelle en Europe à ceux des dirigeants qui ne cessent de soutenir un modèle économique qui pour l’heure fait payer aux plus faibles et à la nature les dégâts d’une crise qui ne profite prioritairement qu’aux spéculateurs.

Pour conduire le changement dans la justice que les Français attendent, il faudra, par exemple, faire comprendre à la 3709284.jpgChancelière allemande mais également au Premier Ministre anglais, que le Président de la République française n’est pas un caniche que l’on ballade lors des réunions internationales ou un velléitaire à qui l’on peut imposer de se renier un mois après avoir été élu.

Plus qu’un chef de file des pays du Sud de l’Europe nous attendons de François Hollande qu’il agisse, face à la mécanique implacable des maîtres de la City, de la justice-300x200.jpgBundesbank et de Wall-Street, comme un dirigeant responsable qui impulse, en Europe et sur la scène internationale une politique de non alignement qui privilégie le sort des hommes et des femmes ainsi que celui de la nature avant celui de la folie spéculative actuelle des banques et les multinationales.

Saura-til le faire ? Pourra-t-il le faire? C’est le pari que nombre de nos concitoyens ont tenté en renvoyant Nicolas Sarkozy à ses amis du MEDEF, à ses futures entrevues avec la justice et à ses réunions au Conseil constitutionnel.

1693608_02-france-overseas-fire-69_140x80.jpgLa réussite est impérative car au bout d’un nouvel échec pointerait à coup sûr la révolte populaire et le museau pourri des dictatures et de la guerre.

La responsabilité est lourde. Le défi est exaltant. Le courage et l’abnégation sont nécessaires ainsi que l’unité et le rassemblement des forces citoyennes. 

30/03/2012

Coup de filet dans les milieux islamistes radicaux

Un peu plus d'une semaine après la mort de Mohamed Merah, neutralisé par des policiers du RAID, la police a procédé ce vendredi matin, notamment à Toulouse, à une vingtaine d'interpellations d’islamistes radicaux.

images_248.jpgL’opération a été effectuée par les enquêteurs de la Direction centrale du renseignement intérieur et de la section antiterroriste de la police judiciaire parisienne. Pour certains des objectifs ciblés, l'appui du RAID a été requis.

19 personnes au total ont été interpellées et des armes ont été saisies dont des Kalachnikov. Les interpellations ne sont pas liées aux tueries de Toulouse et Montauban.

120330113819718_40_000_apx_470_.jpgCe coup de filet qui, selon une des sources proches aurait pour but de «démanteler des filières». L’opération s’est déroulée en région parisienne, à Nantes, à Marseille, à Lyon, et à Nice.

Parmi interpellations, on note celle de Mohammed Achamlane le responsable du groupuscule radical Forsane Alizza dissous, en janvier 2012 par Claude Guéant au motif que ce mouvement prévoyait de former ses membres à la lutte armée.

« Notre organisation prend de l'ampleur et nous avons besoin de main d’œuvre fi sabil Allah – ndlr: « sur le chemin d'Allah – nous recherchons toutes sortes de compétences mais surtout des soldats!» était-il indiqué sur le site de l’organisation qui, depuis, est fermé.

un-air-de-provocation-meme-pas-voilee_335701_510x255.jpgLes « Cavaliers de la Fierté » – Forsane Alizza – avaient également soutenu ce commerçant de Rezé près de Nantes, Lies Hebbadj, qui avait défrayé la chronique médiatique en se présentant avec ses épouses voilées au Tribunal de Nantes.

Selon une source policière, lors de l’interpellation dans l'agglomération nantaise de Mohammed Achamlane, qui se fait appeler Abou Hamza – du nom de l’oncle maternel du prophète Mohammed –, « trois kalachnikovs, un pistolet Glock et une grenade » ont été saisies

toulouse-532654-jpg_363251.JPGLe président candidat en campagne a déclaré à propos de coup de filet : « Il y a aura d'ailleurs d'autres opérations qui continueront et qui nous permettront également d'expulser du territoire national un certain nombre de gens qui n'ont, au fond, rien à y faire ».

On peut bien se demander pourquoi ces opérations n’ont pas été engagées plus tôt pendant le quinquennat.

11_septembre_complot_collon-89ce3.jpgSur sa lancée, le ridicule ne tue pas, ne reculant devant aucun scrupule, le président candidat s’est lâché : « ce qu'il faut bien comprendre, c'est que le traumatisme de Montauban et de Toulouse a été profond dans notre pays, un peu, je ne veux pas comparer les horreurs, un peu comme le traumatisme qui a suivi aux Etats-Unis et à New York l'affaire de septembre 2001, le 11-Septembre ».

Pour paraphraser le président candidat, dont la manie constante à se servir de références extra territoriales à l’appuis de ses arguments – Ici l’Allemagne d’Angela pour son modèle 3420_a.jpgde développement (on en rêve tous), là les USA pour les traumatismes – la tentation est grande de lui servir qu’il faut bien comprendre que ce quinquennat – le sien, celui de Nicolas Sarkozy –, est un traumatisme profond pour la République, un peu comme le traumatisme qu’on subit les Américains avec les présidences Bush, père et fils.

Toutes ces interpellations interviennent, fort à propos au mohamed-merah-image-d-archives-10667830tcajw_1902.jpglendemain de l'inhumation de Mohamed Merah au cimetière de Cornebarrieu, en banlieue toulousaine, dont l’équipée puis la neutralisation, dans l’appartement où il s’était retranché, commencent à poser un certain nombre de questions pour le moins gênantes.

L’ancien directeur de la DST le Préfet Yves Bonnet, s’interroge et de nombreux autres responsables avec lui : « ce qui interpelle, quand même, c'est qu'il (ndlr Mohamed Merah)  était connu de la DCRI non pas spécialement parce qu'il était islamiste, mais parce qu'il avait un correspondant au Renseignement intérieur. Or avoir un correspondant ce n'est pas tout à fait innocent. Ce n'est pas anodin ».

De son côté François Hollande le candidat à la présidentielle, désormais le plus sérieux pour remplacer Nicolas Sarkozy le 6 mai a de son côté évoqué ce trouble qui gagne les Français à propos de cette affaire qui de jour en jour est de moins en moins claire.

60742_hollande-socialist-deputy-and-candidate-for-french-socialist-party-presidential-primary-delivers-speech-at-political-rally-during-visit-to-rennes.jpg«À la suite du drame de Toulouse et de Montauban des questions seront nécessairement posées » a très justement indiqué François Hollande.

Ce déploiement de forceet ces interpellations spectaculaires ne sont t-elle pas tout simplement un écran de fumée dressé pour éviter d’aborder les questions au fond ?

Nicolas Sarkozy avait promis d’être Président jusqu’au bout de son mandat. Qu’il en fasse la preuve en allant jusqu’au bout des investigations pour garantir toute la transparence sur le statut réel de Mohamed Merah.

21/03/2012

Massacres de Toulouse et de Montauban: Eva Joly est ridicule!

 

EVA JOLY, Les VERTS, EE-LV, Europe-Ecologie-Les Verts, Nicolas Sarkozy, Claude Guéant, François Hollande, RAID, Al-Qaïda, République, Mahamed Merah, Toulouse, Montauban,La candidate des Verts à l’élection présidentielle, prenant la parole dans le cadre des massacres de Toulouse et de Montauban, est en train faire la démonstration qu’elle n’est pas à la hauteur.

En pleine opération de capture du terroriste salafiste Mohamed EVA JOLY, Les VERTS, EE-LV, Europe-Ecologie-Les Verts, Nicolas Sarkozy, Claude Guéant, François Hollande, RAID, Al-Qaïda, République, Mahamed Merah, Toulouse, Montauban,Merah, au moment où les familles en deuil enterrent leurs morts lâchement et sauvagement assassiné, où le Chef de l’Etat vient leur apporter le soutien et le réconfort de la République, Eva Joly a fait le choix de la parole critique inconvenante, déplacée en la circonstance d’une totale incompétence politique.

Que Madame la Juge candidate estime que les propos de EVA JOLY, Les VERTS, EE-LV, Europe-Ecologie-Les Verts, Nicolas Sarkozy, Claude Guéant, François Hollande, RAID, Al-Qaïda, République, Mahamed Merah, Toulouse, Montauban,Nicolas Sarkozy candidat et de l’actuel ministre de l’intérieur, Claude Guéant son fidèle soutien, aient pu prononcer « des discours discriminants et stigmatisants » lors de leurs dernières interventions de campagne personne ici ne le lui reprocher.

Mais aujourd’hui dans les circonstances présentes les limites EVA JOLY, Les VERTS, EE-LV, Europe-Ecologie-Les Verts, Nicolas Sarkozy, Claude Guéant, François Hollande, RAID, Al-Qaïda, République, Mahamed Merah, Toulouse, Montauban,de la décence sont dépassées. Eva Joly se trompe de tempo, se trompe de sujet, se trompe de positionnement. Bref Eva Joly sur cette intervention média est ridiculement à côté de la plaque elle n’a plus sa place dans cette campagne présidentielle où son incompétence est en train de finir de décrédibiliser l’Ecologie politique.

De plus, à quel citoyen de la République Eva Joly veut faire croire que les « discours discriminants et stigmatisants », selon elle, ont été pour une part quelconque dans les décisions du tueur terroriste de mener ses actes ignobles contre des victimes innocentes qui ne demandaient qu’à continuer de vivre.

Celui-ci d’ailleurs n’a pas caché, lors des échanges qu’il a eu avec les négociateurs  du Raid le fond de ses motivations. Cet homme de 24 ans n’a pas assassiné des soldats, des enfants et un rabbin au prétexte qu’il se sentait stigmatisé.

EVA JOLY, Les VERTS, EE-LV, Europe-Ecologie-Les Verts, Nicolas Sarkozy, Claude Guéant, François Hollande, RAID, Al-Qaïda, République, Mahamed Merah, Toulouse, Montauban,Non cet homme est tueur en mission, un « djihadiste-salafiste » qui se revendique d'al-Qaida qui s’est entrainé à tuer dans des camps au Pakistan et en Afghanistan et qui par ses actes, de son propre aveu, a voulu attirer l’attention de l’opinion publique sur «le sort des Palestiniens, la présence militaire française en Afghanistan et l'interdiction du voile intégral».

Mohamed Merah, qui aurait planifié d’autres meurtres, «n'exprime aucun regret», sinon de «ne pas avoir fait plus de victimes», et se glorifie d'avoir «mis la France à genoux», a indiqué le procureur.

EVA JOLY, Les VERTS, EE-LV, Europe-Ecologie-Les Verts, Nicolas Sarkozy, Claude Guéant, François Hollande, RAID, Al-Qaïda, République, Mahamed Merah, Toulouse, Montauban,Que cela plaise ou pas à Eva Joly il faut savoir reconnaître en dehors de tout esprit partisan que le Chef de l’Etat, son Ministre de l’Intérieur et les services concernés ont été à la hauteur de la très difficile tâche qu’ils avaient chacun à accomplir. Tout le reste n’est que polémique inutile qui ne grandit pas ceux qui s’y prêtent.

Parmi les candidats engagés dans cette campagne EVA JOLY, Les VERTS, EE-LV, Europe-Ecologie-Les Verts, Nicolas Sarkozy, Claude Guéant, François Hollande, RAID, Al-Qaïda, République, Mahamed Merah, Toulouse, Montauban,présidentielle il convient également signaler les propos justes de François Hollande qui a dit la nécessité pour tous de privilégier, face aux évènements qui accablent le pays, un climat d’union nationale par delà les divergences ajoutant fermement «la lutte contre le terrorisme doit être menée sans relâche».

C’est la posture que nous aurions aimé voir chez Eva Joly.

EVA JOLY, Les VERTS, EE-LV, Europe-Ecologie-Les Verts, Nicolas Sarkozy, Claude Guéant, François Hollande, RAID, Al-Qaïda, République, Mahamed Merah, Toulouse, Montauban,Ce faisant elle aurait été à la hauteur des graves événements que subit notre pays dont la violence assassine a touché de plein fouet plusieurs familles innocentes qui souffrent et qui sont loin des mesquines attaques de meetings électoraux.

Ainsi Eva Joly serait apparue comme une écologiste lucide, réaliste et responsable.

07/02/2012

Présidentielles 2012 : au menu de ce samedi la valeur des civilisations !

civilisations, culture, politiques, république, Claude Guéant, UNI, UMP, Nicolas Sarkozy, Parti Socialiste, PS, Ministre de l'Intérieur, FN, Eric Besson, identité nationale, François Mittérand, communautarisme, droit à la différence, Europe, Inde, Asie, Chine, Océanie, EE-Les Verts, Europe Ecologie-Les Verts, Shoa, héritage gréco-romain, philosophie des lumières, Nation, République,Samedi lors d’une intervention devant les membres d’un syndicat étudiant classé à droite, le Ministre de l’Intérieur Claude Guéant, fidèle parmi les fidèles de Nicolas Sarkozy a déclaré que toutes les civilisations(*) « ne se valent pas ».

Si tôt prononcés, les propos du ministre ont déclenché l’émoi dans la classe politique et mis le feu à la toile. Le PS s’est indigné, l’UMP a soutenu du bout des lèvres et le FN s’est contenté d’ironiser.

Que voulons-nous à la fin ? Une société décomplexée où, dans le cadre de la loi, l’on peut débattre de tout, ce qui est la marque de la démocratie, ou une société refoulée qui s’applique une dictature du silence bien propre pour éviter de se dire les choses et ne pas choquer.

L’indignation creuse des thuriféraires du silence nous a déjà volé la civilisations, culture, politiques, république, Claude Guéant, UNI, UMP, Nicolas Sarkozy, Parti Socialiste, PS, Ministre de l'Intérieur, FN, Eric Besson, identité nationale, François Mittérand, communautarisme, droit à la différence, Europe, Inde, Asie, Chine, Océanie, EE-Les Verts, Europe Ecologie-Les Verts, Shoa, héritage gréco-romain, philosophie des lumières, Nation, République,possibilité de débattre d’un sujet majeur pour la France. Qu’est-ce que l’identité française à l’heure de la mondialisation, de la montée des populismes nauséeux et des communautarismes qui n’ont pas leur place dans la République ?

A sa manière, Claude Guéant revient par la fenêtre là où Eric Besson a été jeté par la porte. Que peut-on lui reprocher ? D’être en campagne électorale et de tenter de rallier à son futur candidat un maximum d’électeurs ?

civilisations, culture, politiques, république, Claude Guéant, UNI, UMP, Nicolas Sarkozy, Parti Socialiste, PS, Ministre de l'Intérieur, FN, Eric Besson, identité nationale, François Mittérand, communautarisme, droit à la différence, Europe, Inde, Asie, Chine, Océanie, EE-Les Verts, Europe Ecologie-Les Verts, Shoa, héritage gréco-romain, philosophie des lumières, Nation, République,S’il s’agit de cela alors que la Gauche le dise clairement. Pour battre Nicolas Sarkozy elle est prête à tout y compris comme l’a fait François Mitterand en son temps à faire monter les scores du Front National pour s’assurer de la victoire au final.

S’il ne s’agit pas de cela, si nous pensons qu’effectivement la culture est le moyen de l’affirmation de soi, le cœur de la construction d’un vivre ensemble et le lieu des repères qui fondent l’équilibre d’une société dont les valeurs sont hiérarchisées et les choix esthétiques et éthiques répertoriés et classés, alors le débat doit s’ouvrir se faire avec la volonté de comprendre sans discréditer et de rassembler sans stigmatiser.

D’abord, plutôt que de taper du pied et de foncer tête baissée, comme le ferait un taureau de corrida à la vue de la muleta lors de la faena, peut être convient-il de reprendre la totalité du paragraphe d’où est tirée l’affirmation de Claude Guéant.

"Or, il y a des comportements, qui n’ont pas leur place dans notre pays, non pas parce qu’ils sont étrangers, mais parce que nous ne les jugeons pas conformes à notre vision du monde, à celle, en particulier de la dignité de la femme et de l’homme. Contrairement à ce que dit l’idéologie relativiste de gauche, pour nous, toutes les civilisations ne se valent pas. Celles qui défendent l’humanité nous paraissent plus avancées que celles qui la nient. Celles qui défendent la liberté, l’égalité et la fraternité nous paraissent supérieures à celles qui acceptent la tyrannie, la minorité des femmes, la haine sociale ou ethnique. En tout état de cause, nous devons protéger notre civilisation."

Pouvons-nous, républicains français être en désaccord avec cette déclaration? Ces propos sont-ils condamnables?

Que dit Claude Guéant en parlant « de comportements qui n’ont pas leur place dans notre pays »?

Qu’il est préférable de vivre dans un pays où la lapidation n’existe pas, où l’excision est illégale, où, dans la loi, la femme est l’égale de l’homme, où divorcer est possible, où l’on peut choisir d’être apostat civilisations, culture, politiques, république, Claude Guéant, UNI, UMP, Nicolas Sarkozy, Parti Socialiste, PS, Ministre de l'Intérieur, FN, Eric Besson, identité nationale, François Mittérand, communautarisme, droit à la différence, Europe, Inde, Asie, Chine, Océanie, EE-Les Verts, Europe Ecologie-Les Verts, Shoa, héritage gréco-romain, philosophie des lumières, Nation, République,sans risquer la peine de mort, où la peine de mort est abolie, où une femme peut choisir son futur époux sans se le voir imposer, où la polygamie est interdite, où les relations intimes avant mariage sont possibles sans que l’autorité d’un frère vienne nous parler d’honneur bafoué, où il est encore possible de manifester sans se faire embastiller et où la presse est libre.

Qui dès lors peut trouver à redire à ses propos ?

Les détracteurs de Claude Guéant, comme pour le qualifier de sauvage, n’hésitent pas à lui jeter à la figure la phrase de Lévi- Strauss : « Le barbare c’est d’abord l’homme qui croit à la barbarie »

Précisément si Claude Guéant croyait en la barbarie de la lapidation, de la peine de mort de ……de …… de ……, il s’en ferait le défenseur et non le contempteur.

Non, n’en déplaise aux tenants du droit à la différence, du communautarisme à l’anglo-saxonne et de l’égalitarisme, les civilisations ne se valent pas !

Comment pourrait-on d’ailleurs le croire ? S’il n’y avait pas de civilisations différentes, chacune avec leurs valeurs propres, il n’y aurait qu’une civilisation et qu’un seul Peuple.

civilisations, culture, politiques, république, Claude Guéant, UNI, UMP, Nicolas Sarkozy, Parti Socialiste, PS, Ministre de l'Intérieur, FN, Eric Besson, identité nationale, François Mittérand, communautarisme, droit à la différence, Europe, Inde, Asie, Chine, Océanie, EE-Les Verts, Europe Ecologie-Les Verts, Shoa, héritage gréco-romain, philosophie des lumières, Nation, République,Or force est de constater que ce n’est pas le cas. Force est de constater que  les valeurs qui régissent le vivre ensemble en Europe comme en Inde, en Afrique subsaharienne, en Asie, en Océanie, au Moyen ou en Extrême Orient sont loin d’être les mêmes.

Et d’ailleurs qui voudrait d’un monde uniformisé ?

Non seulement les civilisations ne se valent pas et il ne faut pas craindre de le dire clairement : sur certains points fondamentaux elles s’opposent radicalement dans leur traduction culturelle et politique!

civilisations, culture, politiques, république, Claude Guéant, UNI, UMP, Nicolas Sarkozy, Parti Socialiste, PS, Ministre de l'Intérieur, FN, Eric Besson, identité nationale, François Mittérand, communautarisme, droit à la différence, Europe, Inde, Asie, Chine, Océanie, EE-Les Verts, Europe Ecologie-Les Verts, Shoa, héritage gréco-romain, philosophie des lumières, Nation, République,La Justice Républicaine n’est pas la Charia ! La Nation n’est ni la Ouma-Islamiya, ni la Ouma-Arabia ! La citoyenneté Républicaine vécue en France n’a rien à voir avec le système des castes qui prévaut en Inde. De même que notre culture ne s’accommode pas de l’infanticide féminin comme en Chine ou en Inde du Nord.

civilisations, culture, politiques, république, Claude Guéant, UNI, UMP, Nicolas Sarkozy, Parti Socialiste, PS, Ministre de l'Intérieur, FN, Eric Besson, identité nationale, François Mittérand, communautarisme, droit à la différence, Europe, Inde, Asie, Chine, Océanie, EE-Les Verts, Europe Ecologie-Les Verts, Shoa, héritage gréco-romain, philosophie des lumières, Nation, République,Le porte-parole du Parti Socialiste, lors d’un point de presse, a jugé, ce lundi, que les propos de Claude Guéant ne méritent pas d’être commentés «sur le fond».

Il serait assez intéressant que Benoît Hamon nous dise à quelles valeurs de civilisation le projet de son candidat à la présidentielle 2012 est rattaché et qu’il nous dise également la position de ses alliés d’EE-Les Verts sur la question.

Ceci étant dit, peut-on esquiver la question suivante ?

La civilisation européenne et occidentale d’origine gréco-romaine et judéo-chrétienne a-telle tout au long de son histoire toujours été exemplaire ? L’est-elle encore aujourd’hui ?

Pouvons-nous être fiers d’appartenir à une civilisation qui a inventé l’inquisition et qui a pratiqué la déportation ?

civilisations, culture, politiques, république, Claude Guéant, UNI, UMP, Nicolas Sarkozy, Parti Socialiste, PS, Ministre de l'Intérieur, FN, Eric Besson, identité nationale, François Mittérand, communautarisme, droit à la différence, Europe, Inde, Asie, Chine, Océanie, EE-Les Verts, Europe Ecologie-Les Verts, Shoa, héritage gréco-romain, philosophie des lumières, Nation, République,Pouvons-nous exalter cette civilisation qui a mis en place un système de surexploitation des ressources planétaires à son profit. Qui a élaboré des moyens de destruction massive, nucléaires et chimiques, pour asseoir sa domination contre des peuples de civilisation millénaire !

La liste n’est pas exhaustive des massacres auxquelles les Peuples de la civilisation occidentale se sont prêtés y compris contre eux-mêmes. La Shoa en est un exemple des plus abjects et des plus odieux.

Non bien sur nous n’avons pas à nous glorifier de tout cela! Notre conscience est interpellée par ces faits qui viennent tamponner notre idéal humaniste de paix et de dignité universelle !

Pour autant cela signifie-t-il que tout serait bon chez les Autres et que tout serait à rejeter chez Nous ?

Pour autant, devons-nous pratiquer l’auto-flagellation permanente et nous réfugier dans une culpabilisation mutilante qui nous réduirait à l’immobilisme et à l’effacement?

En recherchant bien, les civilisations portent toutes les marques de la part animale et sauvage de l’Homme qui a produit ses débordements collectifs que l’Ethique, la Morale et la Philosophie des Droits de l’Homme réprouvent et condamnent en bloc !

Précisément c’est à travers le prisme de ces débordements odieux que civilisations, culture, politiques, république, Claude Guéant, UNI, UMP, Nicolas Sarkozy, Parti Socialiste, PS, Ministre de l'Intérieur, FN, Eric Besson, identité nationale, François Mittérand, communautarisme, droit à la différence, Europe, Inde, Asie, Chine, Océanie, EE-Les Verts, Europe Ecologie-Les Verts, Shoa, héritage gréco-romain, philosophie des lumières, Nation, République,doit aujourd’hui s’apprécier l’apport inestimable de la philosophie des Lumières et de l’héritage gréco-romain qui est le nôtre. Nous devons regarder devant pour tenter de faire avancer notre façon de voir et de penser dans ce qu’elle a de meilleur et que nous voulons pour nos enfants.

Le débat dans la République est le sang de la démocratie qui sans lui ne saurait vivre et de plus nous sommes en campagne électorale pour l’élection de celui qui, demain, devra conduire notre Nation tant au plan intérieur qu’extérieur.

Vouloir escamoter le débat de société que le Ministre de l’Intérieur fait ressurgir à travers une formule que l’on est en droit de trouver civilisations, culture, politiques, république, Claude Guéant, UNI, UMP, Nicolas Sarkozy, Parti Socialiste, PS, Ministre de l'Intérieur, FN, Eric Besson, identité nationale, François Mittérand, communautarisme, droit à la différence, Europe, Inde, Asie, Chine, Océanie, EE-Les Verts, Europe Ecologie-Les Verts, Shoa, héritage gréco-romain, philosophie des lumières, Nation, République,provocante et maladroite voir inadaptée, mais qui, en aucun cas ne saurait être, comme le dit Benoît Hamon, «  de la bouillie dans la tête de Claude Guéant » est, démocratiquement, intolérable. Ce faisant, d’ailleurs, le porte-parole du Parti Socialiste, son candidat et ses alliés ne rendent pas service à la République et à ses membres.

On ne peut pas à la fois s’en prendre aux banquiers et à «l’Amérique décadente»  et prétendre dans le même temps que toutes les civilisations se valent. A moins de ne pas croire en la possibilité qu’existe une potentielle perfectibilité de l’Homme qui fait le crédo de notre pensée humaniste on ne doit pas se prêter à ce genre d’acrobatie intellectuelle qui relève plus de l’escroquerie que du débat loyal.

civilisations, culture, politiques, république, Claude Guéant, UNI, UMP, Nicolas Sarkozy, Parti Socialiste, PS, Ministre de l'Intérieur, FN, Eric Besson, identité nationale, François Mittérand, communautarisme, droit à la différence, Europe, Inde, Asie, Chine, Océanie, EE-Les Verts, Europe Ecologie-Les Verts, Shoa, héritage gréco-romain, philosophie des lumières, Nation, République,Ce débat doit avoir lieu! Les Français en ont besoin pour juger en sérénité et en raison. Autant qu’il se déroule en toute transparence sur la place publique plutôt que de façon détournée dans le secret de l’isoloir où voudrait le maintenir une frange de politiciens dont l’honnêteté et la conscience républicaine laisse beaucoup à désirer par ces temps d’impatience, d’arrogances partisanes et d’incohérence verbale.

En ces temps de confusion générale vouloir, dans un débat public, défendre les valeurs premières de son pays c’est aussi faire œuvre de civisme et de volontarisme républicain. Qu’on se le dise chez les socialiste dont la promptitude « indignée » à proférer des leçons de morale et de démocratie n’a d’égale que la rapidité avec laquelle les élections passées ils oublient toutes les promesses faciles et les propos démagogiques de campagne électorales. .

(*) Petit Larousse : la civilisation est un :"État de développement économique, social, politique, culturel auquel sont parvenues certaines sociétés et qui est considérécomme un idéal à atteindre par les autres."

 

06/12/2011

Formidable pied de nez de Greenpeace à EDF!

Cruas, Nogent-sur-Seine, Greenpeace, EDF, AREVA, Sophia Malnoni, Nicolas Sarkozy, Kadhafi, Claude Guéant, Fukhushima, audit de sécurité, Albert Einstein, En pénétrant à l’intérieur de la Centrale de Cruas dans la Dôme et de la Centrale de Nogent sur Seine où une banderole a été déployée de puis le dôme du réacteur en service les militants de Greenpeace ont fait la démonstration « in situ »  de ce que disent depuis toujours les écologistes qui s’opposent au nucléaire.

Cruas, Nogent-sur-Seine, Greenpeace, EDF, AREVA, Sophia Malnoni, Nicolas Sarkozy, Kadhafi, Claude Guéant, Fukhushima, audit de sécurité, Albert Einstein, Les installations nucléaires, non seulement ne sont pas sures mais en plus elles ne sont pas sécurisées contrairement à ce qui a été abondamment raconté par EDF, AREVA et tous les promoteurs de cette industrie.

Franchissant, selon Sophia Majnoni porte parole de l’ONG Greenpeace pour les questions nucléaires, une première barrière de sécurité puis des grillages électrifiés « ils ont mis en tout 15 minutes pour atteindre le cœur de la centrale ». 

Cruas, Nogent-sur-Seine, Greenpeace, EDF, AREVA, Sophia Malnoni, Nicolas Sarkozy, Kadhafi, Claude Guéant, Fukhushima, audit de sécurité, Albert Einstein, Pendant que Nicolas Sarkozy, l’homme qui voulait vendre des centrales à la Lybie de  Kadhafi – en septembre 2007 à l’ONU il déclarait : « la France est prête à aider tout pays qui veut se doter de l’énergie nucléaire » – jugeait l’action de Greenpeace « assez Cruas, Nogent-sur-Seine, Greenpeace, EDF, AREVA, Sophia Malnoni, Nicolas Sarkozy, Kadhafi, Claude Guéant, Fukhushima, audit de sécurité, Albert Einstein, irresponsable », Claude Guéant admettait de son côté que cette opération avait mis en lumière des « défaillances du dispositif » de sécurité, pendant qu’une « fouille approfondie » était lancée pour s’assurer que d’autres militants n’étaient pas encore présents dans d’autres centrales.

Chacun peut s’interroger et se demander de quel côté se situe l’irresponsabilité des uns ou des autres.

Une catastrophe nucléaire, consécutive d’une intrusion terroriste, à Nogent-sur-Seine nécessiterait  l’évacuation de la région parisienne – 10 millions d’habitants –, provoquerait l’interruption de l’approvisionnement en eau potable pour une durée indéterminée et rendrait impropres à la consommation près de 2/3 des cultures céréalières françaises.

Malgré les dispositifs de vidéo surveillance en continu, malgré les doubles clôtures électrifiées, malgré le pelotonspécialisé de protection de la gendarmerie (PSPG) – unité chargée de lutter contre les intrusions et les actes de malveillance et de surveiller la centrale et ses abords – le fait est là, irréfutable, 9 personnes se sont introduites sur le site et se sont rendues sur le dôme d’un des 2 réacteurs en service.  

Cruas, Nogent-sur-Seine, Greenpeace, EDF, AREVA, Sophia Malnoni, Nicolas Sarkozy, Kadhafi, Claude Guéant, Fukhushima, audit de sécurité, Albert Einstein, Les communiquants d’EDF ont beau tenter d’expliquer qu’ils avaient repérés les intrus et que la situation était bien en main, le président de l’Office parlementaire d’évaluation des choix scientifiques et technologiques – OPECST – s’est à juste titre interrogé, ne comprenant pas que les militants de Greenpeace «  n’aient pas été interceptés tout de suite »  ajoutant la « sécurité est un tout ».

Remarque d’autant plus judicieuse, qu’à 19 h 30 –  l’opération globale a démarré à 6 heures du matin – deux autres militants  étaient encore cachés à l’intérieur de la centrale de CRUAS dans la Drôme.

Avec cette opération pacifique, les militants de Greenpeace ont  d’abord mis en évidence la vulnérabilité des centrales nucléaires !

Cruas, Nogent-sur-Seine, Greenpeace, EDF, AREVA, Sophia Malnoni, Nicolas Sarkozy, Kadhafi, Claude Guéant, Fukhushima, audit de sécurité, Albert Einstein, Ils ont ensuite fait à nos concitoyens la démonstration de la preuve que quoi qu’en disent Nicolas Sarkozy et son ministre de l’Industrie Eric Besson « les audits de sécurité »  décidés par l’Europe, après la catastrophe de Fukushima,  ne constituent nullement une garantie  contre une agression terroriste qui Cruas, Nogent-sur-Seine, Greenpeace, EDF, AREVA, Sophia Malnoni, Nicolas Sarkozy, Kadhafi, Claude Guéant, Fukhushima, audit de sécurité, Albert Einstein, pourrait être menée par une équipe déterminée qui s’introduirait sur un site nucléaire dans le but d’y commettre un attentat. 

Quel crédit d’ailleurs donner à des audits de sécurité dont le champ d’investigation exclu à priori les risques terroristes terrestres ou aériens ?

Dans une démocratie qui fonctionne normalement, cette opération n’aurait jamais du être nécessaire. De plus elle pouvait comporter des risques pour ses exécutants – le zèle des forces de l’ordre n’étant pas toujours bien contrôlable –.

En France le nucléaire est hors champ démocratique et devant la propagande continue déversée par ses défenseurs  et ses promoteurs –  en particulier par le premier d’entre-eux, le chef de l’état – cette action est parfaitement justifiée.

Cruas, Nogent-sur-Seine, Greenpeace, EDF, AREVA, Sophia Malnoni, Nicolas Sarkozy, Kadhafi, Claude Guéant, Fukhushima, audit de sécurité, Albert Einstein, « Il y a des choses qu’il vaudrait mieux ne pas faire »  a un jour dit Albert Einstein, persévérer dans le choix de poursuivre dans la voie du nucléaire pour la production de l’énergie  dont la France a besoin en est une. Voilà ce que les militants de Greenpeace on voulut faire passer comme message avec ce formidable pied de nez à EDF. C’est réussit ! Qu’ils en soient remerciés.

Il faut sortir du nucléaire, le plus vite sera le mieux ! C’est une question de bon sens tant au plan économique qu’au plan social et écologique.

08/10/2011

Ziad Takieddine: Le trop lourd silence de Nicolas Sarkozy!

 

Ziad Takieddine, Nicoalas Sakozy, Dominique de Villepin, Karachi, Président de la République, Jean-François Coppé, Brice Hortefeux, Nicolas Bazire, Thiérry Gaubert, Claude Guéant, contrats d'armement, l'Elysée, Pakistant, Arabie Saoudite, lourd silence,Bourré aux as, marchand d’armes en service commandé,  deux fois mis en examen – d’abord pour faux témoignage et ensuite pour complicité et recel  d’abus de biens sociaux – le franco-libanais, Ziad Takieddine, dans un entretien donné à Libération, s’en est pris à Claude Guéant qui dans une déclaration a indiqué que l’intermédiaire « sulfureux » aurait commis des actes que « la morale réprouve ».

Ziad Takieddine, Nicoalas Sakozy, Dominique de Villepin, Karachi, Président de la République, Jean-François Coppé, Brice Hortefeux, Nicolas Bazire, Thiérry Gaubert, Claude Guéant, contrats d'armement, l'Elysée, Pakistant, Arabie Saoudite, lourd silence,Du coup Ziad Takieddine se fâche et fait feu de tous bois. Il somme Claude Guéant « j’exige des excuses ». Il indique à qui veut l’entendre « Je n’ai rien fait sans autorisation complète des décisionnaires ». Il pose un ultimatum au  Président de la République donnant «  à Nicolas Sarkozy quarante-huit heure pour lever le secret-défense » sur les contrats auxquels il a été mêlé, ajoutant : « je veux le voir un quart d’heure, en tête à tête, d’ici mercredi ». Il lance des menaces à peine voilées « Je pense que Nicolas Sarkozy est entouré de gens qui peuvent lui nuire. Je souhaite qu’il se débarrasse d’une équipe qui risque de lui causer des ennuis».

Et puis, comme pour montrer qu’il dispose de moyens pour déclencher « un enfer médiatique et politique», il frappe également de l’autre côté. Jeudi il met Dominique de Villepin en cause directement concernant les contrats d’armement avec l’Arabie Saoudite, prétendant qu’à l’occasion de ce dossier un complot aurait été ourdi contre le Président Sarkozy. « Celui qui doit répondre de ses actes sur l’ensemble du dossier depuis 1996, il s’appelle Dominique de Villepin » a-t-il déclaré sur Europe 1, sans évidemment apporter la moindre preuve de ce qu’il avance, affirmant comme pour mieux enfoncer le clou : « Je suis le premier qui va dénoncer ce complot et qui va le prouver point par point à l’opinion publique française ».

Ziad Takieddine, Nicoalas Sakozy, Dominique de Villepin, Karachi, Président de la République, Jean-François Coppé, Brice Hortefeux, Nicolas Bazire, Thiérry Gaubert, Claude Guéant, contrats d'armement, l'Elysée, Pakistant, Arabie Saoudite, lourd silence,La réponse de Dominique de Villepin ne s’est pas fait attendre. Tout en précisant qu’il n’avait jamais rencontré l’intermédiaire franco-libanais, il s’est a exprimé sa vision des choses dès vendredi sur Europe1 dans des termes qui ne laissent pas place à la spéculation: « il y a une semaine, il mettait en cause les plus hautes autorités de l’Etat, aujourd’hui il nous ressort la théorie du complot. Il n’y a rien de nouveau. Il a des preuves ? Qu’il les apporte à la justice, c’est à la justice d’apprécier les choses », « cela fait un an que la justice lui pose des questions » ! 

Ziad Takieddine, Nicoalas Sakozy, Dominique de Villepin, Karachi, Président de la République, Jean-François Coppé, Brice Hortefeux, Nicolas Bazire, Thiérry Gaubert, Claude Guéant, contrats d'armement, l'Elysée, Pakistant, Arabie Saoudite, lourd silence,Du côté de l’Elysée c’est «silence radio». Ziad Takieddine, l’homme de l’ombre qui a été au centre des négociations des deux contrats d’armement traités par la France avec le Pakistan et l’Arabie Saoudite, silencieux jusqu’à maintenant se met à déballer et personne ne réagit. En déballant il mouille plusieurs de ses amis qui tous sont des proches de Nicolas Sarkozy – Jean-François Coppé, Brice Hortefeux, Nicolas Bazire, Thierry Gaubert – certains sont en examen et personne ne répond.

Ziad Takieddine, Nicoalas Sakozy, Dominique de Villepin, Karachi, Président de la République, Jean-François Coppé, Brice Hortefeux, Nicolas Bazire, Thiérry Gaubert, Claude Guéant, contrats d'armement, l'Elysée, Pakistant, Arabie Saoudite, lourd silence, Edouard BaladurCertes l’affaire semble particulièrement délicate pour le président à sept mois des présidentielles. Mais tout ce tapage venant après les « déclarations au juge» des épouses Takieddine et Gaubert dans l’enquête qui touche «l’affaire Karachi» et ses éventuels prolongement dans la campagne présidentielle d'Edouard Balladur, conduit tout de même à de légitimes interrogations.  

Comment un homme mis en examen – un homme dont plusieurs experts du dossier Karachi disent qu’avec ce genre de personnage «tout peut arriver» – peut-il s’autoriser de telles libertés en direction du Chef de l’Etat ?

Ziad Takieddine tente-t-il le tout pour le tout pour sauver sa personne et ne pas être le bouc émissaire d’une affaire dans laquelle aujourd’hui il va payer pour d’autres ?

Ziad Takieddine  fait-il toutes ses déclarations pour déjà commencer à se venger d’amis politiques qui pour se préserver sont en train de le lâcher ? Espérant ainsi, par la menace d’aller plus loin dans ses révélations, bénéficier d’un peu de protection ?

Ziad Takieddine, Nicoalas Sakozy, Dominique de Villepin, Karachi, Président de la République, Jean-François Coppé, Brice Hortefeux, Nicolas Bazire, Thiérry Gaubert, Claude Guéant, contrats d'armement, l'Elysée, Pakistant, Arabie Saoudite, lourd silence,L’homme paraît décidé de cracher tout son venin et d’éclabousser tout azimut, furieux de constater que, face aux enjeux de pouvoir qui se dessinent à l’horizon 2012, il est désormais seul, abandonné de ses amis et de ses commanditaires.

La vérité sur ces dossiers et la manière dont ils ont été menés est à juste titre réclamée par nos concitoyens qui attendent des explications solides et détaillées !

Monsieur le Président de la République il va falloir répondre publiquement à Ziad Takieddine en le remettant, ou en le faisant remettre, à la place qu’il n’aurait pas dû quitter ?

Ziad Takieddine  porte publiquement contre les uns ou les autres de vos amis ou de vos ennemis des accusations graves qui empoisonnent le climat médiatique et politique de notre pays et qui nuisent gravement à la crédibilité de la France au plan international.

Ziad Takieddine est en examen, c’est, comme l’a fort bien indiqué Dominique de Villepin, aux questions des juges qu’il doit répondre et non pas à celles des journalistes.

Faute de quoi l’opinion publique française, à qui il dit vouloir appoZiad Takieddine, Nicoalas Sakozy, Dominique de Villepin, Karachi, Président de la République, Jean-François Coppé, Brice Hortefeux, Nicolas Bazire, Thiérry Gaubert, Claude Guéant, contrats d'armement, l'Elysée, Pakistant, Arabie Saoudite, lourd silence,rter des preuves de ce qu’il avance, pourrait bien finir par lui donner crédit et considérer, Monsieur le Président de la République, que dans ces affaires vous avez des choses à vous reprocher que vous voulez cacher aux Français ou pire que c’est à dessein que vous laissez le climat politique se dégrader parce que vous imagineriez en tirer avantage pour 2012.

La situation réclame en urgence une initiative forte de votre ziad takieddine,nicoalas sakozy,dominique de villepin,karachi,président de la république,jean-françois coppé,brice hortefeux,nicolas bazire,thiérry gaubert,claude guéant,contrats d'armement,l'elysée,pakistant,arabie saoudite,lourd silence,edouard balladurpart, comme par exemple l’introduction d’une instance devant la justice, contre Ziad Takieddine, pour dénonciations calomnieuses portant atteinte à la crédibilité de l’état.

13/09/2011

Explosion d’un four sur le site nucléaire de Marcoule : 1 mort, 4 blessés grave

Marcoule, Codolet, Socodéi, Centraco, EDF, Eric Besson, Claude Guéant, Roland Vierne, ASN, AIEA,Six mois après le drame de Fukushima au Japon, au lendemain du non-lieu général dans l’affaire des irradié de Tchernobyl, l’explosion d’un four, lundi aux environs de midi, sur le site nucléaire de Marcoule, dans le Gard suscite émotions, critiques et colères.

Les premières informations qui ont pu filtrer, indiquent que l’accident s’est produit dans les installations nucléaires de Centraco – Centre de traitement et de conditionnement de déchets de faible activité –, exploité par la Socodei filiale d’EDF qui exploite le site situé non loin d’Avignon et Orange dans la commune Codolet à 200 mètre du Rhône.

Marcoule, Codolet, Socodéi, Centraco, EDF, Eric Besson, Claude Guéant, Roland Vierne, ASN, AIEA,Le site traite des déchets combustibles – gants, combinaisons de protection – qui sont incinérés, et des déchets métalliques destinés à être fondus – vannes, pompes, et Marcoule, Codolet, Socodéi, Centraco, EDF, Eric Besson, Claude Guéant, Roland Vierne, ASN, AIEA,outillage divers –  récupérés lors des opérations de maintenance ou de démantèlement. La capacité moyenne de traitement du four à induction conçu pour l’opération de fonte est évaluée 20 tonnes jour.

De source France Info – Bruno Rougier – « les déchets traités proviennent de différentes installations nucléaires dans le monde »

L’explosion a déclenché un incendie qui, selon un premier bilan, a fait au total 5 victimes : 1 mort et 4 blessés dont 1 grave pour lequel le pronostic vital est engagé selon les pompiers.

Selon un scénario bien huilé les autorités ministérielles concernées communiquent à minima pour rassurer, sinon pour enfumer, en reprenant les faits sur un mode très factuel – Quoi ? Où ? Quand ?  Combien ?    et en évitant soigneusement d’avancer sur le terrain des causes – Pourquoi ? Comment ? 

C’est ainsi que le ministre de l’Energie, Eric Besson s’est précipité pour annoncer qu’il n’y a « pas de risque radioactif » à  redouter après cet accident tout en ajoutant que cette explosion est « un accident industriel et non pas un accident nucléaire ».

Marcoule, Codolet, Socodéi, Centraco, EDF, Eric Besson, Claude Guéant, Roland Vierne, ASN, AIEA,C’est ainsi également que le ministre de l’Intérieur Claude Guéant a affirmé sur BFMTV « il n’y a pas de fuite radioactive à Marcoule »

Fermez le ban circulez il n’y a plus rien à voir !

Marcoule, Codolet, Socodéi, Centraco, EDF, Eric Besson, Claude Guéant, Roland Vierne, ASN, AIEA,Et pourtant, le porte parole de la Socodéi, Roland Vierne, a déclaré de son côté sur Europe 1 « aucune conséquence en matière de rejet dans l’environnement en dehors du local dans lequel s’est déroulé l’accident ».

Comme en son temps, le nuage de Tchernobyl qui a contourné la France il y a 25 ans, le Mistral ne soufflera pas dans la commune de Codolet et ne pourra donc pas provoquer de pollution atmosphérique radioactive dans la région.

L’explosion a fait cinq victimes, mais n’a visiblement provoqué aucun dégât sur l’enceinte du bâtiment, où était installé le four qui a explosé et où les poussières radioactives seraient restées confinées.

Il faut cesser de prendre les Français pour des mules imbéciles incapables de réfléchir. Les Français dans leur grande majorité savent que le nucléaire, est sale est dangereux, qu’il coûte cher et qu’on peut en crever.

Les Français attendent de leurs responsables politiques en charge des affaires de l’Etat en général et sur les questions nucléaires en particulier plus que des reportages ou des déclarations débilitantes. Ils attendent une information et une transparence complète sur les conséquences possibles de tels accidents.

Marcoule, Codolet, Socodéi, Centraco, EDF, Eric Besson, Claude Guéant, Roland Vierne, ASN, AIEA,Cette affaire est grave, depuis l’an 2000 pas moins de 18 incidents ont été signalé et l’Autorité de Sureté Nucléaire avait constaté des « lacunes dans la culture de sûreté au sein de l’installation Centraco »  qui l’ont amené à réclamer à l’exploitant « de définir et de mettre en œuvre des actions visant à améliorer la sûreté de l’exploitation ».  Au moi de mai de cette année privé de son système de détection incendie le site a dû réduire ses activités.

Pourquoi avoir attendu deux heures avant de rendre public l’explosion sur le site de Marcoule ? Pourquoi sinon pour bien organiser, structurer et cadrer, l’information à donner aux Français ?  

Au nom de quelle logique, sinon celle du cadrage, laisser au Ministre de l’Intérieur le soin de parler en lieu et place du Ministre de l’environnement dont c’est le rôle en la matière. Pourquoi ?

Quoi qu’il en soit, l’Agence Internationale de l’Energie Atomique – AIEA – dont le centre de crise a « immédiatement été activé » à l’annonce de l’explosion, réclame à la France des informations sur les causes exactes de l’accident.

Marcoule, Codolet, Socodéi, Centraco, EDF, Eric Besson, Claude Guéant, Roland Vierne, ASN, AIEA,Espérons que cette fois les informations parviendront aux Français et que l’étau du silence et de l’opacité dans lesquels sont tenues les questions nucléaires dans notre Pays se desserrera ….un peu car pour l’heure la parole du Président de la République ou celle des ministres Guéant et Besson ne suffit pas à les rassurer.

01:01 Écrit par Bernard FRAU dans 6. Politique nationale | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : marcoule, codolet, socodéi, centraco, edf, eric besson, claude guéant, roland vierne, asn, aiea | |  del.icio.us | | Digg! Digg |  Facebook | |  Imprimer

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu