Avertir le modérateur

07/05/2012

Appel des démocrates, écologistes, républicains, gaullistes

Publié le 04 mai

Le rassemblement des démocrates écologistes et républicains qui avaient lancé un appel à voter pour François Hollande, dès le premier tour a présenté lors d'une conférence de presse son nouvel appel pour le second tour.

Plusieurs personnalités, qui s’étaient prononcées individuellement, comme Jean-Jacques Aillagon ou Azouz Begag, ont rejoint leur démarche, ainsi qu'un certain nombre de responsables du Modem, conduits par Olivier Henno, et des militants écologistes.

Ce rassemblement démontre que, contrairement à ce qu'à dit Nicolas Sarkozy hier, bien d'autres que les socialistes soutiennent la candidature de François Hollande.

Ils appellent aujourd'hui tous les démocrates, notamment François Bayrou, tous les humanistes, les gaullistes sociaux, les écologistes, à s'unir autour de François Hollande, dans un grand pôle d'équilibre pour soutenir le redressement dans la justice, de notre pays, et la réorientation de la construction européenne.

Faire gagner François Hollande le 6 mai, permettre le succès de son quinquennat ensuite, et donc faire gagner la France, voilà notre feuille de route.

Avec la présence de Jean François Kahn

- Corinne Lepage (Présidente de Cap 21)
- Jean Jacques Aillagon (Ancien Ministre de Jacques Chirac)
- Azouz BEGAG (Ancien Ministre de Jacques Chirac)
- Michel Suchod (président de "L´autre chemin pour une gauche moderne")
- Olivier Henno et les signataires de l’appel par des élus et responsables locaux du MoDem
- Stéphane Gemmani (fondateur du SAMU social de Grenoble‚ ancien MoDem)
- Bernard Brun (Ancien porte-parole de Raymond Barre)
- Gérard Faivre (Alternative démocrate Franche-Comté)
- Gilles Casanova (dirigeant de "L´alliance républicaine‚ écologiste et sociale")
- Rodrigue Lohier (Elu Nouveau Centre de Taverny)
- Philippe Coste (diplomate)
- Bouchera Azzouz (responsable d´une association féministe)
- Morad Bachir-Cherif (VP Métro de Grenoble‚ ancien MoDem)
- Dominique Belpomme (professeur de cancérologie)
- Fréderic Bouchareb (conseiller municipal de Poitiers)
- Benoit Bordat (conseiller municipal Dijon)
- Marianne Buhler (médecin VP de CAP21)
- Sébastien Croizier (syndicaliste)
- Stéphane Fillette (tête de liste MoDem aux municipales de Versailles)
- Bernard Frau (Délégué Général "Humanisme Ecologie République")
- Yann Hélary‚ (conseiller régional des Pays de la Loire ancien directeur de campagne de Noël Mamère)
- Eugéne Kremp (agriculteur)
- Bernard Kremp (agriculteur)
- Dominique Lemoine (Conseiller communautaire Tours)
- Estelle le Touzé (ancienne élue les verts de Nanterre‚ SG de CAP21)
- Laurent Martinez (conseiller régional Pays de la Loire)
- Mathieu Mauvais (ancien VP MoDem 38)
- Yvan Mouton (journaliste)
- Christian Romain (enseignant et auteur)
- Claude Rambaud (Présidente association de santé)
- Jean Rapenne (SG de CAP21)
- Tahar Rahmani (chef d´entreprise)
- Nathalie Tortrat (Bureau exécutif CAP21)
- Jacques Hervé Riffaud (conseiller municipal à Fontaines les Dijon)
- Philippe San Marco (universitaire)
- Jean Michel Verpillot (conseiller municipal à Marssanay)

27/04/2012

Antoine Waechter : le bon sens en politique ?

Antoine Waechter, MEI, CAP21, Modem, EELV, Pole ecolo du PS, Eva Joly, Nicolas Sarkozy, Ecologie Politique, François Hollande, Humanisme-Ecologie-République, Le président du Mouvement écologiste indépendant (MEI), Antoine Waechter, a fait connaître contrairement à Europe Écologie, sa décision de ne pas donner de consigne de vote à ses électeurs.

Antoine Waechter, MEI, CAP21, Modem, EELV, Pole ecolo du PS, Eva Joly, Nicolas Sarkozy, Ecologie Politique, François Hollande, Humanisme-Ecologie-République, Regrettant par ailleurs le faible score d’Eva Joly il a déploré qu’ « À aucun moment, les défis écologiques du XXI e siècle n’ont été placés au cœur du débat » lors de la campagne de l’ancienne magistrate.

Etonnant de la part d’un des piliers de l’équipe de campagne d’Eva Joly qui, après cette débâcle de l’Ecologie Politique à laquelle il a contribué, en vient se poser en donneur de leçons demandant aux écologistes de vouloir bien «affirmer leur identité » et «d’apprendre à ne pas être des supplétifs, mais des partenaires respectés».

Antoine Waechter, MEI, CAP21, Modem, EELV, Pole ecolo du PS, Eva Joly, Nicolas Sarkozy, Ecologie Politique, François Hollande, Humanisme-Ecologie-République, Faut-il comprendre de cette dernière affirmation que le mouvement Europe-Ecologie Les Verts, sous la bannière duquel Antoine Waechter a placé le MEI durant cette campagne présidentielle n’aurait pas été respecté par le Parti Socialiste et, plus grave, qu’il aurait été considéré comme simple supplétif?

Etonnant de la part du candidat – ndlr Antoine Waechter – aux prochaines législatives à qui Europe-Ecologie-Les verts a attribué en Alsace une circonscription où il sera le candidat unique de la gauche! Certains esprits mal tournés pourraient y voir une contradiction.

Etonnant également, dans le contexte actuel de la campagne du second tour de la présidentielle, ce rappel que «l’électorat écologiste ne répond pas aux consignes de vote » ajoutant «Il votera pour celui qui lui donne de bonnes raisons de le faire».

Antoine Waechter, MEI, CAP21, Modem, EELV, Pole ecolo du PS, Eva Joly, Nicolas Sarkozy, Ecologie Politique, François Hollande, Humanisme-Ecologie-République, Est-ce à dire qu’Antoine Waechter cautionnerait les dérapages contrôlés du candidat Sarkozy braconnant allègrement sur des terres fertiles en propositions qui n’ont jamais fait bon ménage avec l’esprit de la République ?

Le «vrai travail», les attaques récurrentes contre les syndicats, les chercheurs et les fonctionnaires, la présomption de légitime défense pour les policiers – proposition directement puisée à la source du programme de Marine Le Pen –, la préférence accordée au curé sur l’instituteur pour l’éducation des enfants, tout cela n’inciterait pas le Président du MEI et son Conseil National à prendre leurs responsabilités citoyennes en condamnant fermement Nicolas Sarkozy à défaut d’appeler à voter pour François Hollande.

Antoine Waechter a en effet refusé de s’associer à l’Appel en Antoine Waechter, MEI, CAP21, Modem, EELV, Pole ecolo du PS, Eva Joly, Nicolas Sarkozy, Ecologie Politique, François Hollande, Humanisme-Ecologie-République, faveur d’un vote pour François Hollande au second tour, lancé par des  personnalités écologistes et démocrates de toutes origines politiques – Cap 21, Modem, EE-Les Verts, Humanisme-Ecologie-République, Pole Ecologiste du PS –  soucieux de ne pas voir Nicolas Sarkozy continuer 5 ans de plus son travail de sape écologique, économique et social à la tête de la France.

Le bon sens politique voudrait que pour « donner un nouveau souffle à l’écologie politique » l’on commence par renvoyer celui qui s’est acharné ces trois dernières années à l’enterrer et qui n’annonce rien qui puisse faire penser qu’il tentera de la ressusciter.

« L’environnement, ça commence à bien faire », a déclaré sans Antoine Waechter, MEI, CAP21, Modem, EELV, Pole ecolo du PS, Eva Joly, Nicolas Sarkozy, Ecologie Politique, François Hollande, Humanisme-Ecologie-République, complexe celui qui considère les écologistes comme la secte des gens qui veulent faire revenir la France au Moyen-Age. Celui dont le gouvernement a, en autres disposition, tué le Grenelle de l’Environnement, assoupli les normes d’épandage de lisiers, autorisé l’augmentation des rejets de nitrate, réduit les aides à l’agriculture biologique, autorisé 800 épandages aérien de pesticides……

Faut-il croire que le bons sens politique n’est pas la qualité première de l’homme politique Antoine Waechter ? Ses récentes déclarations tendraient naturellement à le faire croire.

Quoi qu’il en soit une clarification s’impose !

09/05/2011

Rencontre avec Jean-Louis BORLOO et Corinne Lepage

Dans un communiqué du 22/04/2011 l’Alliance Ecologiste Indépendante indiquait son regret de voir Nicolas Hulot choisir de participer aux «primaires verrouillées» organisées par EE-Les Verts faisant de lui «que» le candidat des écologistes de gauche et sa décision de favoriser les rencontres avec les principaux mouvements du Centre politique actuellement émancipés de l’UMP et du Parti Socialiste.

L’Alliance Ecologiste Indépendante partage en effet le sentiment général exprimé en France, tant par des écologistes et des humanistes que par la grande famille des délaissés de la finance mondialisée, de la nécessité pour la France que puisse se dégager en 2012 un(e) candidat(e), débarrassé du réflexe pavlovien binaire Droite/Gauche, à même de tracer une voie majoritaire nouvelle construite sur une synthèse des valeurs qui sont au cœur de l’Humanisme, de l’Écologie et de la République.

Pour évoquer cette question, en cohérence avec ses dernières déclarations, Bernard FRAU, Secrétaire National de l’Alliance Ecologiste Indépendante a rencontré Jean-Louis BORLOO, lundi 2 mai 2011 au siège du Parti Radical. Une démarche identique a été menée auprès de Corinne Lepage Présidente de CAP 21.

929879-1102495.jpgCes premiers entretiens, tant avec le Parti Radical qu’avec Cap21 ont permis de dégager des points positifs de convergence de nature à conforter l’idée, exprimée unanimement, que, sur fond de conflits armés, le contexte particulier de crise générale – idéologique, économique, sociale et écologique – dans lequel se déroulera l’élection présidentielle de 2012 impose que de nouveaux choix fondateurs soient portés au débat pour être tranchés, devant les Français, dès le 1er tour de la consultation.

Copie de corinne_lepage.jpgSi, sur un plan général les proximités ont pu être mise en évidence assez facilement, il reste désormais à approfondir les échanges, à travers la rencontre de délégations sur des thématiques/objectifs afin de pouvoir envisager construire les bases d’une plate-forme programmatique qui, pour l’Alliance Ecologiste Indépendante, doivent nécessairement prendre en compte les questions relatives à la production et la distribution d’énergie, à la grande distribution, à la préservation de la biodiversité, à la reconquête de la ruralité, ainsi qu’aux orientations en matière sanitaires et d’éducation.

article_centristes.jpgL’Alliance Ecologiste Indépendante consciente du danger de la montée en France des extrêmes alimentés par les peurs et les angoisses générées par les crises, plus que jamais favorable à la construction d’une réelle force alternative aux conservateurs de gauche comme de droite, se déclare favorable à la poursuite des contacts engagés avec le Parti Radical et Cap 21 qu’elle compte élargir rapidement en direction du Modem, de République Solidaire, de la Gauche Moderne de l’Alliance Centriste et du Nouveau Centre.

Bernard FRAU

 

 

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu