Avertir le modérateur

29/10/2011

Sarkozy: Un simple candidat en précampagne présidentielle pour 2012

 

nicolas-sarkozy-sur-tf1-et-france-2-le-27-octobre-2011-10574573padfh_1713.jpgQu’il le dise ou pas, n'a pas d'importance, l’homme qui s’est exprimé hier sur TF1 et France 2 était pré-campagne. Cette émission n’avait pour seul objectif, mettre au travail une batterie d’analystes et de communicants en vue de lui fournir ses futurs éléments de posture et de langage pour demain reconquérir la confiance de ceux qui ont cru dans ses promesses en 2007 qui aujourd’hui n’en peuvent plus de ses reniements et qui ont commencé à le vomir en silence.

Hier Nicolas Sarkozy n’a pas été le Président de la République responsable, qu’il voulu nous montrer, venant rendre compte aux Français des décisions qui ont enfin été accouchées à Bruxelles pour tenter de sortir l’Europe d’une crise qui n’en finit plus et que ni lui ni la Chancelière Allemande sont fichus de résoudre tant leurs désaccord est important.

 

 

banque_centrale_euro_18898b.jpgDans cette émission calée, calibrée, avec ce qu’il faut de  grandiloquence, « s’il n’y avait pas eu d’accord hier soir, ce n’est pas simplement l’Europe qui sombrait dans la catastrophe, c’est le monde entier »  Nicolas Sarkozy a tenté de nous faire croire qu’il ne fait que son devoir de chef de l’Etat – n’a-t-il pas été élu pour cela ?   sans se soucier de ses ambitions personnelles. Tu parles Charles !

Dur le jugement ! Non, réaliste ! Parce que même en le parant de toutes les vertus, cet accord, arraché après une nuit de « tiraillements » franco-allemands, ne règle en rien le problème de fond de l’Europe donc les problèmes liés à la crise et que la dessus il ne s’est pas exprimé parce qu’il n’a rien à dire, c’est un homme du passé sans vision pour le futur !

helmut.jpgimages.jpgL’Europe pour s’en sortir doit définitivement mettre un terme à l’ambigüité du Traité de Maastricht où le choix entre fédéralisme ou confédéralisme a été esquivé. Le compromis de François Mitterand et d’Helmut Kohl doit désormais être dépassé.

Hors Nicolas Sarkozy et Angela Merkel sur ce point sont loin de se rejoindre. Ils ne se sont mis d’accord que sur une chose, g2580252.jpgagner du temps et mieux aborder chacun leur côté la campagne électorale qui les attend en vue de leur réélection. On a sauvé la Grèce youppie on est les plus beaux et les plus forts !

Mais ce nième plan de sauvetage de la Grèce va rapidement montrer ses limites quand le Portugal, l’Espagne et l’Italie vont venir frapper à la porte de la solidarité européenne parce qu’elles ne peuvent plus payer les intérêts de leurs dettes respectives. D’ailleurs Nicolas Sarkozy lui-même n’y croit qu’à moitié, il commence déjà à se couvrir car rien n’est gagné : «  si la Grèce fait les efforts qui lui sont demandés, ça ne coûtera rien à la France, ça ne coûtera rien à l’Europe ».

Non hier Nicolas Sarkozy ne s’est pas comporté en chef de l’Etat qu'il prétend être, mais en candidat cornaqué par l’UMP dont il est en réalité resté le petit chef. Candidat à la recherche d’une stratégie de campagne pour sa réélection, candidat venu nous refaire la campagne de 2007.

Mais il n’a pas été meilleur sur le plan intérieur français !

Oser nous dire qu’il ne connaissait pas l’état des finances des caisses de retraites avant d’être élu, il fallait oser le faire ! Nicolas Sarkozy hier soir l’a fait ! Nous faire le coup de violon sur les 35 heures, la retraite à 60 ans, et tutti quanti comme étant les principales sources de la crise de la dette de la France, franchement il fallait aussi oser le faire ! Nicolas Sarkozy hier soir l’a fait !

Nicolas Sarkozy connaîtrait-il si mal l’entreprise qu’il n’a pas encore intégré que le passage aux 35 heures, s’il a posé un réel problème pour les PME de la sous-traitance, n’en n’a pas moins été un formidable moyen pour les directions des grandes entreprises d’engager des opérations réussies d’augmentation de la productivité au travail de coups de rabot conséquents sur les conditions de travail et de blocage des salaires durant trois ans.

Si Nicolas Sarkozy ne sait pas cela, les salariés sur qui la pression s’est accrue lors du passage aux 35 heures en savent eux quelque chose et s'en souviennent ainsi que les "petits patrons" de PME. Il ne faudrait tout de même pas prendre les Français qui travaillent que pour des billes.

54435_protesters-shout-slogans-during-a-rally-against-the-austerity-economic-measures-and-corruption-in-front-of-the-parliament-in-athens.jpgQuand à nous faire pleurer sur le sort des Grecs et ce qu’ils subissent, la ficelle est un peu grosse pour servir au Français l’idée un nouveau tour de visse auquel ils vont être soumis.

Il y a à peine trois mois  un plan d’austérité a été présenté en hors d’œuvre à nos concitoyens. Voilà que l’on nous annonce en plat de résistance un deuxième plan – la prévision de croissance à 1.75% du précédent s’avère mauvaise, il faut tabler désormais sur 1%. C’est la faute à …… Mitterand ? Il décédé depuis 1996 ! A …… Jospin ? Il a quitté la vie politique depuis 2002! A …… Martine Aubry ? Elle est dans l’opposition depuis 2002 ! Alors la faute à qui .....? – .

Le repas, que dire, « la pilule amère » est servie, Français il vous faut l’avaler. Nicolas Sarkozy le sauveur autoproclamé de l’Europe et du Monde, le protecteur de la France et des Français, vous convie à la table de la « gestion rigoureuse ». D’ailleurs ne vous plaignez pas regarder il vous a épargné le sort des Grecs. Ce n’est pas une ficèle, c’est une corde d’ancre marine!

Au fond qu’avons-nous vu et entendu hier ?

q.liberation.fr.jpgD’abord, il nous a été donné à voir un Nicolas Sarkozy, se faisant passer pour un héros du dernier sommet de Bruxelles, sauveur de l’Euro, de l’Europe et bientôt du monde. Grâce à lui et selon lui, tout ira mieux demain, les chinois vont investir leurs excédents en Europe  et la crise ne sera bientôt plus qu’un mauvais souvenir.

Ensuite, il nous a été donné d’entendre que si les socialistes en 1983 n’avaient pas pris "des décisions folles", aujourd’hui la France ne serait pas dans les difficultés qu’elle connaît, aussi 7708511405_une-mauvaise-note-de-l-agence-standard-and-poor-s-et-les-pays-concernes-empruntent-plus-cher-sur-les-marches.jpgendettée qu’elle l’est. Heureusement a martelé Nicolas Sarkozy les réformes qui s’imposaient ont été faites et le redressement est en marche. Si le président nous a dit assumer ses responsabilités il a omis au passage les 500 milliards d’augmentation de la dette de ces 4 dernières années qui pèsent durement sur notre fameuse note AAA.

Enfin, Nicolas Sarkozy a annoncé que les Français auront à se serrer la ceinture encore de quelques crans.  Le tout emballé dans une vague promesse que tout cela se fera de façon juste et que les efforts seront partagés par tous.

Pour le reste braves gens ne comptez pas sur Nicolas Sarkozy pour qu'il vous en dise plus! Le protecteur de la France prépare le régime mais ne vous dit pas ce qu’il y aura à la carte sinon que «  le problème ce ne sont pas les agences de notations, c’est que nous dépensons trop ». La messe est dite entre les lignes il faut comprendre demain ce sera régime sec.

Les Français veulent du changement, et souhaitent qu’on leur donne des perspectives d’avenir. De cela ils n’ont pas entendu parler.

Ce dont ils peuvent être surs c’est que Nicolas Sarkozy qui n’a qu’une obsession en tête, se faire réélire, fera tout ce qui est en son pouvoir pour ne pas déplaire aux marchés afin que la France conserve son triple A.

En ligne de mire, les retraites, le pouvoir d’achat, le remboursement des dépenses de santé, l’assurance chômage, bref il nous suffit de bien nous imprégner du régime qui a été imposé, par les marchés, le FMI et la Commission Européenne, aux Grecs, aux Espagnols, aux Italiens pour comprendre à quoi peuvent s’attendre demain les Français.

Personne ne peut nier que des efforts doivent être engagés pour redonne8300_1ere.jpgr de la compétitivité au secteur industriel français, pour réformer la fonction publique et territoriale, pour reconquérir  un équilibre des finances publiques, pour assurer la transition énergétique et écologique du modèle de production industriel et agricole français, pour transformer le système de santé et prendre en compte le viellissement de la population. Mais tout cela ne peut pas indéfiniment être porté par les classes moyennes et les classes les plus démunies.

Il faut impérativement remettre de la justice à tous les niveaux du corps social.

1-a-logo-for-oil-giant-total-is-seen-at-a-petrol-station-in-london_201.jpgLa contribution des plus aisés de nos compatriotes doit être sollicitée plus fortement. La tranche supérieure de l’impôt de 41% doit être élevée à 45%, il faut créer une nouvelle tranche à 50%. Que cela plaise ou ne plaise pas au Medef, il faut que 1893365.jpgles grands groupes industriels soit imposés plus lourdement. La grande distribution doit lâcher un bout de la part insolente de plus value qu’elle réalise sur le dos des consommateurs et des sous-traitants. Les transactions financières doivent être taxées.....

Ces pistes courageuses à explorer et à mettre en oeuvre pour un homme d’état, Nicolas Sarkozy ne les a pas abordées de riche_323.jpgfront et pour cause. Elles toucheraient à l’essentiel de ce qui constitue son fond de clientèle électoral qu’il n’a cessé de satisfaire depuis son arrivée à l’Elysée  et sans lequel demain il n’aurait plus aucune chance de se faire réélire.

La faiblesse et le peu d’ambition des propositions du programme socialiste auraient du l’inciter à s’inscrire résolument dans cette voie. Mais n’est pas homme d’état celui qui se déclare comme tel!

medium_drapeau.jpgLe costume de l'intérêt général est un peu trop large pour Nicolas Sarkozy, celui de chef de clan lui sied mieux c'est au fond la leçon qui nous a été donné de recevoir au terme de ce pitoyable tour de piste médiatique

27/05/2011

D'une cellule de 6m2 à une résidence de 600m2

50373_imf-chief-dominique-strauss-kahn-appears-in-manhattan-criminal-court-during-his-arraignment-in-new-york.jpgEn attendant le 6 juin où il devra comparaitre pour répondre aux accusations de crimes sexuels qui ont été portées contre lui à New-York, Dominique Strauss-Kahn, ancien candidat socialiste à la candidature pour l’élection présidentielle de 2012, ex directeur général du FMI, à quitté le petit appartement de 100m2 où il avait élu domicile et où visiblement il n’était pas le bienvenu, pour s’installer dans une luxueuse résidence d’un quartier riche de Manhattan-Sud.

La bicoque – 632 m2 –, d’une valeur de 14 millions de dollars (source TF1) comprend pas moins de 4 chambres, une douche à jets multiples, un jacuzzi et une salle de cinéma. On parle d’un loyer mensuel de 50000 dollars soit 35000 euros!

Arrêté le 14 mai 2011, présenté à un Juge, puis inculpé, DSK avait passé plusieurs nuits dans une cellule de 6m2 à la prison de Rickers Island avant d’être libéré contre une caution d’un millions de dollars et assigné à résidence sous haute surveillance policière.

402883_brafman_460x306.jpgAujourd’hui le voilà installé comme un nabab, aidé par une équipe de plusieurs avocats, dont au moins un à 500 euro de l’heure d’honoraire, d’une équipe d’enquêteurs privés et du soutien d’un staff de communication de haut niveau pour préparer sa défense.

Si à juste titre il faut garder à l’esprit que tant qu’une condamnation n’a pas été officiellement prononcée pour les faits qui lui sont reprochés, Dominique Strauss-Kahn est innocent des accusations portée contre lui par la jeune réfugiée politique femme de chambre à l’Hôtel Sofitel de New-York, on ne pet pas s’empêcher de constater qu’il fait preuve d’une indécence coupable et de provocation notoire.

Avec cet étalage de fric et de luxe c’est, comme s’il nous jetait à la figure: j’y mettrai le pognon qu’il faut et je serai blanchi. Je vous emmerde brave gens!

Quelle puante arrogance! D’autant plus puante qu’elle émane d’un leader politique soutenu par un parti sensé soutenir la cause des plus faibles et des plus démunis.

vaseline250.jpgIl n’y a, d'ailleurs, rien de nouveau sous le soleil. En d’autres temps un autre pseudo-socialiste – Laurent Fabius pour ne pas le nommer – alors ministre du budget en 1981, avait fait voter une loi pour exonérer de droits fiscaux les œuvres d’art. Une mesure dont chacun peut comprendre qu’elle visait d’abord à soutenir le pouvoir d’achat de ceux qui avaient voté pour «Changer la Vie».

Plus grave encore tous ces leaders du Parti Socialiste qui n’ont pas le courage d’émettre la moindre critique, à croire qu’au fond rien ne les sépare du monde bling-bling du Fouquet’s tant choyé par Nicolas Sarkozy et ses amis Bolloré et compagnie.

1816300.jpgIl est vrai que Martine Aubry Première Secrétaire du Parti socialiste, soutenue par Laurent Fabius qui en ce moment ne tarit pas d’éloges pour la future «Présidente de la République, trouve très à son goût la très libérale Christine Lagarde, ministre américaine UMP, pour remplacer son ami socialiste DSK à la direction du FMI.

La boucle est bouclée, entre PS et UMP c’est un jour chef de l’opposition, un jour chef de la majorité, mais toujours chef d’une France moyenne qui n’en peut plus d’être traitée comme de la valetaille tout juste bonne à se prêter au jeux démocratique pour ensuite subir les abandons de ces soi-disant représentants du Peuple. Le plus fâcheux dans tout cela est que ces irresponsables nous amèneront le FN au pouvoir et trouveront l’audace de s’en prendre à ceux qui à force d’être bernés n’auront plus la force morale de résister

gauche5.jpgPlus que jamais, dans la perspective des élections présidentielles de 2012, notre Pays a besoin d’un rassemblement pour une nouvelle majorité émancipée et indépendante des appareils UMP et PS en capacité de proposer une plateforme Humaniste Ecologiste et Républicaine.

02:38 Écrit par Bernard FRAU dans 12. Point de vue | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : dsk, ps, ump, fabius, aubry, fmi, christine lagarde | |  del.icio.us | | Digg! Digg |  Facebook | |  Imprimer

22/04/2011

Nicolas Hulot fait le choix de la Gauche et non de l’Alternative !

Paris, le 22/04/2011 - L’Alliance Ecologiste Indépendante regrette la position de Nicolas Hulot de n’être «que» le candidat des écologistes de gauche suite à ses déclarations concernant sa participation aux primaires étriquées et verrouillées d’Europe Ecologie – Les Verts

Nicolas Hulot fait le choix de la Gauche

Nicolas Hulot rejoint ainsi le choix des Verts d’une alliance exclusive à gauche qui les ont conduits durant ces années à être les sous-traitants du PS en matière d’écologie en échange de quelques postes d’élus.

A gauche toute, semble être le mot d’ordre chez Europe Ecologie, Daniel Cohn Bendit en tête appelant à soutenir DSK dès le premier tour suivi de Cécile Duflot, Éva Joly et Jean Vincent Placé pour lesquels un projet écologiste ne peut être que de gauche et donc uniquement avec les partis de gauche; même Yannick Jadot qui voulait l’indépendance d’EELV à ses débuts est rentré dans le rang. Mais quelle vision passéiste binaire! Surtout pour un mouvement qui proclame à qui veut bien l’entendre qu’il incarne «la politique du 21ème siècle».

Si l’Alliance Ecologiste Indépendante, est d’accord pour dire que l’attachement de la droite actuelle au tout libéralisme financier et marchand, incarné en France par Nicolas Sarkozy et ses troupes, rend impossible, pour les écologistes, toute possibilité de gouvernement avec cette droite, elle affirme en revanche très nettement qu’il en de même avec la gauche socialiste et productiviste. Ceci constitue un point de désaccord de fond avec EELV.

Nicolas Sarkozy, DSK ou Martine Aubry c’est pareil!

Remplacer un Nicolas Sarkozy pro-nucléaire par une Martine Aubry ou un DSK pro-nucléaires – changer de président pour que rien ne change – ne constitue pas en soi un programme politique. Hors c’est ce vers quoi Daniel Cohn-Bendit et EELV veulent entrainer les écologistes en échange de quelques postes au gouvernement et à l’Assemblée Nationale.

Tracer résolument les voies d’un avenir meilleur et plus éclairé exige, pour nos concitoyens, de sortir de ces jeux politiciens dont ils sont abreuvés jusqu’à l’écœurement. La montée du FN et la faible participation aux échéances électorales en témoignent. L’heure est plus que jamais à la construction d’une réelle force alternative aux conservateurs de gauche comme de droite et aux extrémistes des mêmes bords.

L’Alliance Ecologiste Indépendante considère que vouloir un avenir de bien-être et de justice, plus respectueux des hommes, des espaces, de la faune et de la flore nécessite plus que jamais de profondes réformes, institutionnelles, sociales et économiques. Elle estime que le temps de l’élection présidentielle de 2012 est propice pour opérer des choix fondateurs à travers une candidature émancipée des traditionnels territoires politiques tels que les a façonnés la 5ème République.

Une candidature de rassemblement écologiste, humaniste et républicaine

L’Alliance Ecologiste Indépendante appelle Nicolas Hulot, Corinne Lepage, Franck Laval et tous ceux qui se sentent concernés à prendre leurs responsabilités en décidant, de mettre leur compétence au service d’un projet d’Écologie Politique authentique et Indépendant. Laissons les dirigeants d’EELV cultiver avec le Parti Socialiste leurs petites ambitions personnelles et agissons ensemble pour l’intérêt public.

Les Français réclament pour 2012 un candidat qui serait à même de tracer une voie majoritaire nouvelle en faisant la synthèse des valeurs qui sont au cœur de l’Humanisme, de l’Écologie et de la République.

Dans cette perspective, l’Alliance Ecologiste Indépendante, s’efforcera de favoriser les rencontres avec les principaux mouvements du Centre politique actuellement émancipés de l’UMP et du Parti Socialiste.

Contact presse:

Alliance Ecologiste Indépendante:

Bernard Frau, secrétaire national / 06 63 24 00 66 /

bernard.frau@sfr.fr

Jean Marc Governatori, secrétaire national / 06 11 44 58 21 /

info@alliance-ecologiste-independante.fr

 

 

17/12/2010

L’AXE VERTS-PS NUIT GRAVEMENT A L’ENVIRONNEMENT

Mr. DELANOE, Maire de Paris, envisage de rogner sur le jardin des Serres d’Auteuil, afin de permettre l’agrandissement du stade ROLAND GARROS.

Bien sûr, le PS, parti productiviste, joue la carte «renom de la capitale», «maintien d’un grand tournoi international», toujours les mêmes sornettes, maintes fois entendues! Mr. DELANOE se veut rassurant: «les Serres d’Auteuil ne seront pas touchées» Bien entendu, les élus Verts protestent; c’est un beau jeu de duettistes: le PS bétonne, les Verts protestent et le béton recouvrira bientôt une partie du jardin des Serres d’Auteuil.

Cet épisode en rappelle un autre: dans le même secteur très aéré de la porte d’Auteuil, le PS a décidé d’ériger un monstre de béton sur l’actuel stade Jean Bouin. Les élus Verts ont protesté…et le béton pousse… Bravo les duettistes!

Un autre exemple: à Lille, Martine Aubry a décidé la construction d’un grand stade, les élus Verts ont protesté …et là aussi, le béton pousse! Encore bravo aux duettistes!

Il est temps que l’opinion publique ouvre les yeux. L’axe Vert PS ne profite qu’aux bétonneurs, aux productivistes de tout poil et nuit gravement à l’environnement.

La seule vie possible pour l’écologie est celle de l’indépendance, celle qui chassera les bétonneurs de gauche, comme ceux de droite.

Henri BAILLEUL Président MEI Région Nord-Pas-de-Calais

19:32 Écrit par Bernard FRAU dans 6. Politique nationale | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : delanoe, aubry, ps, verts, béton, serres d'auteuil, roland garros, jean bouin | |  del.icio.us | | Digg! Digg |  Facebook | |  Imprimer

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu