Avertir le modérateur

27/10/2013

Pour 56% des Français EELV doit quitter le gouvernement

Une récente enquête d’opinion – sondage BVA Opinion pour Jean-Vincent Placé, Claude Bartolone, Esther Benbassa, Anne Hidalgo, EELV, Front de Gauche, Pascal Canfin, Cécile Duflot, Sondage BVA Opinion pour iTélé du 24 et 25 octobre, Éva Joly, Leonarda Dibrani, CQFD iTélé réalisé 24 et 25 octobre –  montre qu’à une très forte majorité les Français sont en désaccord avec le soutien que les dirigeants d’ EELV apporte au mouvement des lycéens qui ont appelé au retour en France de l’adolescente rom Leonarda Dibrani et de sa famille qui ont expulsés au Kosovo.

Un communiqué de presse dans ce sens d' EELV  – qui compte deux ministres au gouvernement –, les déclarations d’ Éva Joly, d’Esther 

Jean-Vincent Placé, Claude Bartolone, Esther Benbassa, Anne Hidalgo, EELV, Front de Gauche, Pascal Canfin, Cécile Duflot, Sondage BVA Opinion pour iTélé du 24 et 25 octobre, Éva Joly, Leonarda Dibrani,

Benbassa et celles de Jean-Vincent Placé tête de file des sénateurs EELV, appelant les lycéens à retourner dans la rue pour poursuivre la mobilisation et exiger le retour d’une famille entrée illégalement sur le territoire dont les demandes  de régularisation ont toutes essuyé un refus argumenté, sont assez lourdement désavouées dans ce sondage .

56% des personnes interrogées – +11 points par rapport à une précédente enquête réalisée en septembre – considèrent que les Jean-Vincent Placé, Claude Bartolone, Esther Benbassa, Anne Hidalgo, EELV, Front de Gauche, Pascal Canfin, Cécile Duflot, Sondage BVA Opinion pour iTélé du 24 et 25 octobre, Éva Joly, Leonarda Dibrani, ministres EELV  – Cécile Duflot, ministre de l'égalité  territoires et du logement, et Pascal Canfin, ministre délégué au développement – devraient quitter le gouvernement « puisqu'ils ont des désaccords importants ».

42 % – 8 points de moins par rapport à septembre –   pensent au contraire qu'ils « peuvent très bien rester dans le gouvernement sans être d'accord sur tout ». Et 2 % ne se prononcent pas.

Les sympathisants de gauche interrogés pensent à 66 % qu’ils doivent se maintenir au gouvernement, pendant que 71 % des sympathisants de droite pensent le contraire.

Sur le sujet précis de la décision d’expulsion de la famille Dibrani, la sanction est encore plus éloquente.

A la question « pensez-vous qu’Europe Ecologie-Les Verts a Jean-Vincent Placé, Claude Bartolone, Esther Benbassa, Anne Hidalgo, EELV, Front de Gauche, Pascal Canfin, Cécile Duflot, Sondage BVA Opinion pour iTélé du 24 et 25 octobre, Éva Joly, Leonarda Dibrani, raison ou tort de soutenir le mouvement lycéen en faveur du retour de Leonarda et sa famille en France ? » 90 % des personnes ont répondu qu’EELV a tort, 8 % seulement que EELV a raison et 2 % sont sans opinion.

Au total 79 % des sympathisants de gauche pensent qu' EELV a eu tort – 91 % chez les sympathisants du PS, 67 % chez les sympathisants d’ EELV –.

Du côté sympathisants de droite 98 % d’entre-eux ont estimé qu’EELV avait tort.

Jean-Vincent Placé, Claude Bartolone, Esther Benbassa, Anne Hidalgo, EELV, Front de Gauche, Pascal Canfin, Cécile Duflot, Sondage BVA Opinion pour iTélé du 24 et 25 octobre, Éva Joly, Leonarda Dibrani, Ce sondage est révélateur de ce que pensent les citoyens français et devrait amener, au-delà d’ EELV, les responsables politiques socialistes – Claude Bartolone, Harlem Désir, Laurence Rossignol, Emmanuel Maurel, Anne Hidalgo – à également choisir leur camp.

Jean-Luc Mélenchon ne serait pas mécontent de les accueillir au Front de Gauche pour dans la clarté mener leur combat politicien contre la ligne présidentielle dans la franchise et sans hypocrisie.  

Jean-Vincent Placé, Claude Bartolone, Esther Benbassa, Anne Hidalgo, EELV, Front de Gauche, Pascal Canfin, Cécile Duflot, Sondage BVA Opinion pour iTélé du 24 et 25 octobre, Éva Joly, Leonarda Dibrani, Et que Claude Bartolone – le socialiste félon –  et Jean Vincent Placé – l’enragé vert du Sénat – cessent de donner des leçons aux uns et aux autres.

La loi c’est la loi ; tant qu’elle n’est pas abrogée elle doit s’appliquer de manière inflexible.

Jean-Vincent Placé, Claude Bartolone, Esther Benbassa, Anne Hidalgo, EELV, Front de Gauche, Pascal Canfin, Cécile Duflot, Sondage BVA Opinion pour iTélé du 24 et 25 octobre, Éva Joly, Leonarda Dibrani, Cela vaut aussi bien pour le Président de l’Assemblée Nationale que pour l’ex-prétendant aux fonctions de Ministre de l’intérieur, admirateur parait-il de Mazarin, qui aujourd’hui appelle des lycéens à manifester dans la rue.

 

 

31/05/2013

UMP Paris : l’union dans la totale désunion !

Ce vendredi matin les électeurs parisiens ont été appelés, dans le cadre d’une primaire, à voter pour désigner, parmi quatre NKM, Nathalie Kosciusko Morizet, Rachida Dati, UMP, Antoine Rufenacht, Anne Hidalgo,UMP, PS, Bertrand Delanoë, Nicolas Sarkozy, François Fillon, Jean-François Copé, Pierre-Yves Bournazel, Jean-François Legaret, Docapost, Franck Margain, Primaires UMP à Paris, La Droite Forte, FN, Guillaume Pelletier, Claude Goasguen,candidats - l'ex-ministre Nathalie Kosciusko-Morizet 40 ans, le maire du 1er arrondissement Jean-François Legaret 60 ans, le conseiller de Paris Pierre-Yves Bournazel 35 ans et l'élu régional Franck Margain 51 ans – celui ou celle qui bénéficiera de l'investiture UMP lors de la prochaine municipale à Paris en mars 2014.

Nathalie Kosciusko-Morizet est a priori la mieux placée pour l’emporter.

NKM, Nathalie Kosciusko Morizet, Rachida Dati, UMP, Antoine Rufenacht, Anne Hidalgo,UMP, PS, Bertrand Delanoë, Nicolas Sarkozy, François Fillon, Jean-François Copé, Pierre-Yves Bournazel, Jean-François Legaret, Docapost, Franck Margain, Primaires UMP à Paris, La Droite Forte, FN, Guillaume Pelletier, Claude Goasguen,Mais voilà entre haine recuite, soupçon de fraudes et divisions sur fond de positionnement à propos de la Loi Taubira concernant la question du mariage gay ce qui aurait dû être un exercice réussit de démocratie participative tourne au vinaigre.

Depuis plusieurs jours déjà les concurrents de NKM, Nathalie NKM, Nathalie Kosciusko Morizet, Rachida Dati, UMP, Antoine Rufenacht, Anne Hidalgo,UMP, PS, Bertrand Delanoë, Nicolas Sarkozy, François Fillon, Jean-François Copé, Pierre-Yves Bournazel, Jean-François Legaret, Docapost, Franck Margain, Primaires UMP à Paris, La Droite Forte, FN, Guillaume Pelletier, Claude Goasguen,Kosciusko-Morizet, avaient fait état de leurs doutes sérieux quant à la fiabilité des moyens techniques  mis en place par Docapost – une filiale de La Poste – pour les opérations de vote. Il semblerait en effet qu'aucun contrôle ne permette de s’affranchir d’éventuels cas d'usurpation d'identité, et que certains inscrits seraient empêcher de voter.

Jeudi, Jean-François Legaret, avait demandé la convocation en NKM, Nathalie Kosciusko Morizet, Rachida Dati, UMP, Antoine Rufenacht, Anne Hidalgo,UMP, PS, Bertrand Delanoë, Nicolas Sarkozy, François Fillon, Jean-François Copé, Pierre-Yves Bournazel, Jean-François Legaret, Docapost, Franck Margain, Primaires UMP à Paris, La Droite Forte, FN, Guillaume Pelletier, Claude Goasguen,urgence du Conseil supérieur de la primaire dénonçant une manœuvre tendant à faire passer auprès des électeurs le maire du 1er arrondissement de Paris pour un partisan déterminé du mariage gay.

Le même s’en prenant à Claude Goasguen, très façon Balladur mais politesse en moins: «Claude Goasguen est une grande gueule je lui demande de la fermer jusqu'à la fin de la campagne».

Aujourd’hui, les opérations de vote à peine engagées, le candidat soutenu par la «Droite Forte de l’ex Front National Guillaume Pelletier» Pierre-Yves Bournazel, dont on dit qu’il est le principal NKM, Nathalie Kosciusko Morizet, Rachida Dati, UMP, Antoine Rufenacht, Anne Hidalgo,UMP, PS, Bertrand Delanoë, Nicolas Sarkozy, François Fillon, Jean-François Copé, Pierre-Yves Bournazel, Jean-François Legaret, Docapost, Franck Margain, Primaires UMP à Paris, La Droite Forte, FN, Guillaume Pelletier, Claude Goasguen,challenger de Nathalie Kosciusko-Morizet réclame «la suspension du vote» pour cause de «tricheries». «Le conseil des primaires ne peut pas ne pas suspendre le vote, et ainsi cautionner ces tricheries... Aucun d'entre nous n'aura la légitimité nécessaire à l'issue d'un tel processus», a-t-il déclaré à 17 heures sur le parvis de l'Hôtel de Ville. Ambiance !

Le responsable de l’organisation de la primaire, l’expérimenté Antoine Rufenacht, dont la rigueur l’honnêteté intellectuelle et l’expérience politique ne peuvent être contestées a très sèchement répondu au  jeune «minot» aux dents mais un peu trop longues: «Il est hors de question de suspendre le scrutin. Cette déclaration est un petit coup de campagne d'un candidat mécontent».

Une manière diplomatique mais très ferme de signifier à Pierre-Yves Bournazel: circulez «petit» ce n’est pas le ¼ d’heure de jouer au c….

C’est qu’après le pataquès Copé-Fillon de cet automne, l’UMP NKM, Nathalie Kosciusko Morizet, Rachida Dati, UMP, Antoine Rufenacht, Anne Hidalgo,UMP, PS, Bertrand Delanoë, Nicolas Sarkozy, François Fillon, Jean-François Copé, Pierre-Yves Bournazel, Jean-François Legaret, Docapost, Franck Margain, Primaires UMP à Paris, La Droite Forte, FN, Guillaume Pelletier, Claude Goasguen,dont l’image n’est pas au zénith, ne peut pas se payer une nouvelle version, médiatico-politique cette fois, de règlement de compte à OK Corral qui ruinerait définitivement la primaire à venir pour la présidentielle 2017!

A moins que Nicolas Sarkozy ne soit à la manœuvre en sous-NKM, Nathalie Kosciusko Morizet, Rachida Dati, UMP, Antoine Rufenacht, Anne Hidalgo,UMP, PS, Bertrand Delanoë, Nicolas Sarkozy, François Fillon, Jean-François Copé, Pierre-Yves Bournazel, Jean-François Legaret, Docapost, Franck Margain, Primaires UMP à Paris, La Droite Forte, FN, Guillaume Pelletier, Claude Goasguen,main pour saboter l’affaire, lui dont on connait désormais l’estime qu’il porte à Jean-François Copé et François Fillon les qualifiant avec bien peu d’élégance de  «deux connards……qui font du mal à la droite».

Quoi qu’il en soit Nathalie Kosciusko-Morizet mérite mieux comme soutien pour ce début de campagne que ce NKM, Nathalie Kosciusko Morizet, Rachida Dati, UMP, Antoine Rufenacht, Anne Hidalgo,UMP, PS, Bertrand Delanoë, Nicolas Sarkozy, François Fillon, Jean-François Copé, Pierre-Yves Bournazel, Jean-François Legaret, Docapost, Franck Margain, Primaires UMP à Paris, La Droite Forte, FN, Guillaume Pelletier, Claude Goasguen,détestable spectacle de l’union dans la désunion. D’autant qu’en l’état, face à Anne Hidalgo – la candidate imposée par Bertrand Delanoë, confirmée par le PS à l’issue d’un scrutin où elle était seule candidate –  ses chances paraissent plutôt raisonnables.

L’UMP dans son ensemble ferait bien d’entendre la réaction de NKM, Nathalie Kosciusko Morizet, Rachida Dati, UMP, Antoine Rufenacht, Anne Hidalgo,UMP, PS, Bertrand Delanoë, Nicolas Sarkozy, François Fillon, Jean-François Copé, Pierre-Yves Bournazel, Jean-François Legaret, Docapost, Franck Margain, Primaires UMP à Paris, La Droite Forte, FN, Guillaume Pelletier, Claude Goasguen,Rachida Dati sur Twitter: «Fortes tensions, divisions, suspicions de fraude, faible engouement, c'est ce que j'avais, hélas, prédit ! Que l'on en finisse vite et que l'on commence la seule bataille utile aux Parisiens : celle contre la gauche sortante !»

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu