Avertir le modérateur

20/09/2011

Nucléaire: Qui ment Besson ou Joly ?

Eva Joly, Eric Besson, François Mittérand, Parti Socialiste, EE-Les Verts, Angela MERKEL, Energies renouvelables, AIEA, Fukushima,Eric Besson, s’en est pris lundi à Eva Joly – la candidate à la présidentielle des écologistes de gauche –  l’accusant de mensonge ou d’incompétence.

 

 

«  Eva Joly soit ment, soit se trompe tellement lourdement que c’est une faute professionnelle insensée, quand elle affirme régulièrement que l’on peut remplacer le parc nucléaire existant par des parcs d’éoliennes »  a indiqué à l’AFP l’ancien cadre socialiste aujourd’hui ministre du « nucléocrate » Nicolas Sarkozy qui de son côté ne rate jamais une occasion pour dire sa haine des écologistes qu’il qualifie d’intégriste.

 

« Je ne sais pas quelle est la part de mensonge et quelle est la part d’incompétence, mais là c’est grave. On ne peut pas dire cela »  s’est lâché le « ministre-toutou de Sarkozy »  à Vienne où a débuté ce lundi la réunion annuelle de l’AIEA – Agence internationale de l’Energie Atomique – qui se tient pour la première fois depuis la catastrophe de FUKUSHIMA.

 

Eva Joly, Eric Besson, François Mittérand, Parti Socialiste, EE-Les Verts, Angela MERKEL, Energies renouvelables, AIEA, Fukushima,Eva Joly considère que la France peut sortir du nucléaire en 20 ou 25 ans. Au nom de quelle démonstration crédible Eric Besson s’autorise-t-il à la traiter de menteuse ou d’incompétente ?

 

Rappelons qu’en Mai dernier Angela Merkel  vient a décidé que l’Allemagne sortirait du nucléaire dans des délais courts.

 

Eva Joly, Eric Besson, François Mittérand, Parti Socialiste, EE-Les Verts, Angela MERKEL, Energies renouvelables, AIEA, Fukushima,A la différence d’Eric Besson et de Nicolas Sarkozy, la chancelière allemande s’est engagée sur une stratégie forte qui prévoie : un objectif global de baisse de 10% de la consommation d’électricité et une montée en puissance plus rapide des énergies renouvelables dont la part va passer de 30 à 35%.

 

Le tout est assorti de mesures d’accompagnement pour les secteurs forts consommateurs en énergie ainsi que des actions d’isolation d’immeubles anciens. De plus Berlin s’est engagé dans le même temps à ne pas renoncer à ses objectifs de réduction de gaz a effet de serre de 40% d’ici à 2020.

 

Siemens un des grands de la construction électrique allemande vient de son côté d’annoncer tout récemment qu’il se retirait des activités nucléaires.

 

Il est donc possible de sortir du Nucléaire tant en terme de production d’énergie qu’au plan industriel de construction d’équipements dès lors que la volonté politique de le faire existe chez les dirigeants concernés.

 

Eva Joly, Eric Besson, François Mittérand, Parti Socialiste, EE-Les Verts, Angela MERKEL, Energies renouvelables, AIEA, Fukushima,En France, le puissant lobby des ingénieurs du corps des mines fait encore la loi, soutenu qu’il est par les politiques des deux bords dont le moins que l’on puisse dire est qu’ils manquent sérieusement de courage ou tout simplement qu’ils entendent, comme le fait Nicolas Sarkozy, maintenir notre pays sur un marché que les autres pays développés sont en train de déserter.

 

Plutôt que d’annoncer la vérité ils mentent et cachent avec soin les réalités de cette filière nucléaire qui est sale, dangereuse, chère et dont on peut envisager de se passer.

 

Alors qui ment ? Eva Joly ou Eric Besson ? A chacun de s’informer, la vérité est bout de la recherche et non du côté de l’invective et de l’anathème.

 

S’il est un reproche que l’on peut toutefois faire à Eva Joly et aux écologistes de gauche d’EE-Les Verts qui la soutiennent, c’est de se caler sur cette question sur les promesses et les positions du Parti socialiste.

 

En la matière il ne faut pas avoir la mémoire courte c’est François Mitterand et les gouvernements socialistes qui ont réalisé – alors qu’il s’était engagé dans ses 110 propositions à ne pas le faire –  le programme de construction des réacteurs, prévu par Pierre Messmer en dehors de celui de Plogoff.

 

Eva Joly, Eric Besson, François Mittérand, Parti Socialiste, EE-Les Verts, Angela MERKEL, Energies renouvelables, AIEA, Fukushima,Aujourd’hui les déclarations de Martine Aubry ou de François Hollande montre que le Parti Socialiste au gouvernement ne sortira pas du nucléaire avant 2050 et encore pas totalement. Ne jamais oublier que le PS soutient la construction des EPR de Penly et de Flamanville.

 

13/09/2011

Explosion d’un four sur le site nucléaire de Marcoule : 1 mort, 4 blessés grave

Marcoule, Codolet, Socodéi, Centraco, EDF, Eric Besson, Claude Guéant, Roland Vierne, ASN, AIEA,Six mois après le drame de Fukushima au Japon, au lendemain du non-lieu général dans l’affaire des irradié de Tchernobyl, l’explosion d’un four, lundi aux environs de midi, sur le site nucléaire de Marcoule, dans le Gard suscite émotions, critiques et colères.

Les premières informations qui ont pu filtrer, indiquent que l’accident s’est produit dans les installations nucléaires de Centraco – Centre de traitement et de conditionnement de déchets de faible activité –, exploité par la Socodei filiale d’EDF qui exploite le site situé non loin d’Avignon et Orange dans la commune Codolet à 200 mètre du Rhône.

Marcoule, Codolet, Socodéi, Centraco, EDF, Eric Besson, Claude Guéant, Roland Vierne, ASN, AIEA,Le site traite des déchets combustibles – gants, combinaisons de protection – qui sont incinérés, et des déchets métalliques destinés à être fondus – vannes, pompes, et Marcoule, Codolet, Socodéi, Centraco, EDF, Eric Besson, Claude Guéant, Roland Vierne, ASN, AIEA,outillage divers –  récupérés lors des opérations de maintenance ou de démantèlement. La capacité moyenne de traitement du four à induction conçu pour l’opération de fonte est évaluée 20 tonnes jour.

De source France Info – Bruno Rougier – « les déchets traités proviennent de différentes installations nucléaires dans le monde »

L’explosion a déclenché un incendie qui, selon un premier bilan, a fait au total 5 victimes : 1 mort et 4 blessés dont 1 grave pour lequel le pronostic vital est engagé selon les pompiers.

Selon un scénario bien huilé les autorités ministérielles concernées communiquent à minima pour rassurer, sinon pour enfumer, en reprenant les faits sur un mode très factuel – Quoi ? Où ? Quand ?  Combien ?    et en évitant soigneusement d’avancer sur le terrain des causes – Pourquoi ? Comment ? 

C’est ainsi que le ministre de l’Energie, Eric Besson s’est précipité pour annoncer qu’il n’y a « pas de risque radioactif » à  redouter après cet accident tout en ajoutant que cette explosion est « un accident industriel et non pas un accident nucléaire ».

Marcoule, Codolet, Socodéi, Centraco, EDF, Eric Besson, Claude Guéant, Roland Vierne, ASN, AIEA,C’est ainsi également que le ministre de l’Intérieur Claude Guéant a affirmé sur BFMTV « il n’y a pas de fuite radioactive à Marcoule »

Fermez le ban circulez il n’y a plus rien à voir !

Marcoule, Codolet, Socodéi, Centraco, EDF, Eric Besson, Claude Guéant, Roland Vierne, ASN, AIEA,Et pourtant, le porte parole de la Socodéi, Roland Vierne, a déclaré de son côté sur Europe 1 « aucune conséquence en matière de rejet dans l’environnement en dehors du local dans lequel s’est déroulé l’accident ».

Comme en son temps, le nuage de Tchernobyl qui a contourné la France il y a 25 ans, le Mistral ne soufflera pas dans la commune de Codolet et ne pourra donc pas provoquer de pollution atmosphérique radioactive dans la région.

L’explosion a fait cinq victimes, mais n’a visiblement provoqué aucun dégât sur l’enceinte du bâtiment, où était installé le four qui a explosé et où les poussières radioactives seraient restées confinées.

Il faut cesser de prendre les Français pour des mules imbéciles incapables de réfléchir. Les Français dans leur grande majorité savent que le nucléaire, est sale est dangereux, qu’il coûte cher et qu’on peut en crever.

Les Français attendent de leurs responsables politiques en charge des affaires de l’Etat en général et sur les questions nucléaires en particulier plus que des reportages ou des déclarations débilitantes. Ils attendent une information et une transparence complète sur les conséquences possibles de tels accidents.

Marcoule, Codolet, Socodéi, Centraco, EDF, Eric Besson, Claude Guéant, Roland Vierne, ASN, AIEA,Cette affaire est grave, depuis l’an 2000 pas moins de 18 incidents ont été signalé et l’Autorité de Sureté Nucléaire avait constaté des « lacunes dans la culture de sûreté au sein de l’installation Centraco »  qui l’ont amené à réclamer à l’exploitant « de définir et de mettre en œuvre des actions visant à améliorer la sûreté de l’exploitation ».  Au moi de mai de cette année privé de son système de détection incendie le site a dû réduire ses activités.

Pourquoi avoir attendu deux heures avant de rendre public l’explosion sur le site de Marcoule ? Pourquoi sinon pour bien organiser, structurer et cadrer, l’information à donner aux Français ?  

Au nom de quelle logique, sinon celle du cadrage, laisser au Ministre de l’Intérieur le soin de parler en lieu et place du Ministre de l’environnement dont c’est le rôle en la matière. Pourquoi ?

Quoi qu’il en soit, l’Agence Internationale de l’Energie Atomique – AIEA – dont le centre de crise a « immédiatement été activé » à l’annonce de l’explosion, réclame à la France des informations sur les causes exactes de l’accident.

Marcoule, Codolet, Socodéi, Centraco, EDF, Eric Besson, Claude Guéant, Roland Vierne, ASN, AIEA,Espérons que cette fois les informations parviendront aux Français et que l’étau du silence et de l’opacité dans lesquels sont tenues les questions nucléaires dans notre Pays se desserrera ….un peu car pour l’heure la parole du Président de la République ou celle des ministres Guéant et Besson ne suffit pas à les rassurer.

01:01 Écrit par Bernard FRAU dans 6. Politique nationale | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : marcoule, codolet, socodéi, centraco, edf, eric besson, claude guéant, roland vierne, asn, aiea | |  del.icio.us | | Digg! Digg |  Facebook | |  Imprimer

11/06/2011

Fukushima le scandale!

Centrale FUKUSHIMA en ruines.jpgLe gouvernement japonais vient de décider la création d’une commission indépendante pour enquêter sur la catastrophe nucléaire qui s’est produite à la centrale de Fukushima. Il était temps.

Chaque jour, ces dernières semaines, a apporté son lot d’informations nouvelles qui laissent pantois quant à la transparence des autorités japonaises en charge de la communication sur les évènements qui se sont déroulées sur le site nucléaire ravagé par le tsunami consécutif au violent séisme du 11 mars.

D’abord ont été révélés: «une suite d’erreurs de jugement et de manques au principe de précaution» dans la conduite des processus de décisions dans la prise en charge des réactions pour faire face aux difficultés nées au moment de la catastrophe.

262981.jpgEnsuite il a été fait état «d’une sous-estimation des émissions radioactives émises dès les premiers jours». La quantité d’émissions radioactives rejetées dans l’atmosphère a été en réalité de 750000 térabecquerels (TBq) et non de 370000 comme cela avait été annoncé jusqu’à maintenant.

Dans son rapport à l’AIEA – Agence Internationale pour l’Énergie Atomique – Tokyo reconnaît désormais formellement l’incapacité de la direction de la Centrale à réagir dans le temps aux dégâts crées par le séisme. En d’autres termes les équipes en place ont été dépassées par les événements, débordées, impuissantes voir mal formées à la gestion de crise.

Sont visées en particuliers les prises de décisions d’ouverture des évents de vapeurs qui ont provoqué une augmentation de la pression d’hydrogène jusqu’à entrainer l’explosion du bâtiment du réacteur N°1.

Plus grave encore et ceci constitue un scandale inacceptable! Le rapport du e32bf178-4c94-11e0-905a-6befb113463d.jpggouvernement fait état de l’entrée en fusion du combustible dans le réacteur N°1, 5 heures après le séisme et dans les 3 jours suivants pour les autres réacteurs endommagés (N° 2 et N°3). La possibilité d’un percement des cuves et l’accumulation du combustible en fusion au fond des enceintes de confinement est évoquée.

Aujourd’hui de nouvelles évacuations de population sont à l’ordre du jour ainsi que des augmentations des périmètres de sécurité autour de la centrale.

Toutes ces nouvelles informations portées à la connaissance du public confirment bien que les autorités japonaises et TEPCO (l’opérateur propriétaire de la centrale de Fukushima) ont délibérément minimisés voir bloqué la diffusion des véritables données touchant à l’étendue du désastre en cours à la Centrale atomique.

Il est important de noter qu’avant le gravissime accident du 11 mars une mission d’enquête de l’AIEA avait pointé l’insuffisance des mesures de préparation des équipes en place en cas de tsunami. Elle avait également pointé le manque d’indépendance de l’Agence de Sécurité Industrielle et Nucléaire japonaise. Cette agence est en effet placée sous la tutelle du ministère de l’économie, du commerce et de l’industrie – le METI – dont l’une des grandes missions est de promouvoir l’énergie atomique.

52e038acd5.jpgPour le philosophe japonais Kenichi Mishima «la catastrophe de Fukushima résulte de l'échec du contrôle démocratique sur la technologie industrielle».

Faut-il aller jusqu’à faire un rapprochement avec la manière dont est actuellement encadrée la filière nucléaire française entièrement sous la tutelle et l’autorité du Président de la République dont la détermination à défendre les intérêts du lobby de l’atome sont connus?

N'est-il pas venu le temps pour les Français qui n'ont jamais eu leur mot à dire sur les questions qui touchent à l'industrie nucléaire militaire et civile d'exiger enfin qu'ils soient mis en situation de décider souverainement de ce qu'ils souhaitent? Cette question devra être posée lors des prochaines présidentielles et la réponse des candidats sera déterminante pour la désignation du prochain président de la République Française

12:47 Écrit par Bernard FRAU dans 12. Point de vue | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : fukushima, aiea, tepco, meti | |  del.icio.us | | Digg! Digg |  Facebook | |  Imprimer

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu