Avertir le modérateur

29/10/2011

DSK: la partie émergée de l'iceberg des affaires qui ruine la confiance des Français

berlusconni,dsk,dominique strauss-khann,jean-noël guérini,jacques méhas,georges tron,nicolas bazire,edouard balladur,brise hortefeux,françois pupponi,eric woerth,pierre moscovici,eiffage,parties fines,lille,le carlton de lille,sofitel de manhattan,cyrus vance,fmi,tristane banon,nafissatou diallo,parti socialiste,ump,nicolas sarkozy,renaud muselier,karachiIl y a cinq mois, le 14 mai dernier, la France socialiste, mais pas qu’elle, tombait de l’armoire. Accusé, par une femme de chambre guinéenne répondant au nom de Nafissatou Diallo de tentative de viol, DSK le puissant patron du FMI venait d’être arrêté et déférer devant la justice américaine.

berlusconni,dsk,dominique strauss-khann,jean-noël guérini,jacques méhas,georges tron,nicolas bazire,edouard balladur,brise hortefeux,françois pupponi,eric woerth,pierre moscovici,eiffage,parties fines,lille,le carlton de lille,sofitel de manhattan,cyrus vance,fmi,tristane banon,nafissatou diallo,parti socialiste,ump,nicolas sarkozy,renaud muselier,karachiL’affaire de « la suite 2806 du Sofitel de Manhattan » démarrait pour s’achever provisoirement au pénal le 23 aout 2011. Faute de preuves tangibles pour réunir l’unanimité des 12 membres du Jury qui était nécessaire à la condamnation de l’ex patron du FMI, le procureur de New-York, Cyrus Vance s’est résolu à abandonner les poursuites.

berlusconni,dsk,dominique strauss-khann,jean-noël guérini,jacques méhas,georges tron,nicolas bazire,edouard balladur,brise hortefeux,françois pupponi,eric woerth,pierre moscovici,eiffage,parties fines,lille,le carlton de lille,sofitel de manhattan,cyrus vance,fmi,tristane banon,nafissatou diallo,parti socialiste,ump,nicolas sarkozy,renaud muselier,karachiToute la France socialiste ou presque pensait DSK sorti d’affaire, certains expliquant même qu’il était blanchit des accusassions qu’on avait portées contre lui d’autres n’hésitant plus à parler de complot venant de …suivez mon regard.

Entre deux DSK devait tout de même faire face à une seconde affaire, en France cette fois, pour tentative de viol, en février 2003. L’affaire « Tristane Banon » du nom de la jeune journaliste dont la plainte avait été déposée le 4 juillet 2011 démarrait berlusconni,dsk,dominique strauss-khann,jean-noël guérini,jacques méhas,georges tron,nicolas bazire,edouard balladur,brise hortefeux,françois pupponi,eric woerth,pierre moscovici,eiffage,parties fines,lille,le carlton de lille,sofitel de manhattan,cyrus vance,fmi,tristane banon,nafissatou diallo,parti socialiste,ump,nicolas sarkozy,renaud muselier,karachipour finalement être déclarée sans suite par le parquet de Paris le 13 octobre après toutefois que ce dernier ait reconnu que des faits d’agression sexuelle prescrits étaient bien constitués. Tristane Banon s’étant résolue à ne pas déposer une plainte avec constitution de partie civile, DSK pouvait estimer être libéré de ses soucis.

berlusconni,dsk,dominique strauss-khann,jean-noël guérini,jacques méhas,georges tron,nicolas bazire,edouard balladur,brise hortefeux,françois pupponi,eric woerth,pierre moscovici,eiffage,parties fines,lille,le carlton de lille,sofitel de manhattan,cyrus vance,fmi,tristane banon,nafissatou diallo,parti socialiste,ump,nicolas sarkozy,renaud muselier,karachiReste tout de même le prolongement au civil de l’affaire de « la suite 2806 du Sofitel de Manhattan », une procédure a en effet été engagée par Kenneth P. Thomson –  avocat de Nafissatou Diallo –  devant le Tribunal du Bronx lieu de résidence de la plaignante. Mais le procès pouvant n’avoir lieu que dans plusieurs années les communiquants et ses les amis pouvaient entreprendre de recaler l’image de l’ex-candidat socialiste  à la présidence de la République.

berlusconni,dsk,dominique strauss-khann,jean-noël guérini,jacques méhas,georges tron,nicolas bazire,edouard balladur,brise hortefeux,françois pupponi,eric woerth,pierre moscovici,eiffage,parties fines,lille,le carlton de lille,sofitel de manhattan,cyrus vance,fmi,tristane banon,nafissatou diallo,parti socialiste,ump,nicolas sarkozy,renaud muselier,karachiCe qui fût fait dès le 18 septembre sur le plateau de TF1 où l’édile socialiste a été reçu par une Claire Chazal pour le moins complaisante.

Et puis, patatras, voilà que le nom de Dominique Strauss-Kahn revient à la une des médias à la faveur d’une berlusconni,dsk,dominique strauss-khann,jean-noël guérini,jacques méhas,georges tron,nicolas bazire,edouard balladur,brise hortefeux,françois pupponi,eric woerth,pierre moscovici,eiffage,parties fines,lille,le carlton de lille,sofitel de manhattan,cyrus vance,fmi,tristane banon,nafissatou diallo,parti socialiste,ump,nicolas sarkozy,renaud muselier,karachienquête déclenchée dans le Nord à propos d’une affaire « Carlton de Lille »  où l’ancien rival putatif de Nicolas Sarkozy pour les présidentielle 2012 est cité dans une affaire de prostitution de luxe entre la Belgique, Paris, Lille et Washington.

Plusieurs personnes sont d’ores et déjà inculpées dans cette affaire pour « proxénétisme en bande organisée » – le propriétaire de l’hôtel Carlton, un commissaire de police, un avocat, un directeur d’un des leaders du BTP français –

berlusconni,dsk,dominique strauss-khann,jean-noël guérini,jacques méhas,georges tron,nicolas bazire,edouard balladur,brise hortefeux,françois pupponi,eric woerth,pierre moscovici,eiffage,parties fines,lille,le carlton de lille,sofitel de manhattan,cyrus vance,fmi,tristane banon,nafissatou diallo,parti socialiste,ump,nicolas sarkozy,renaud muselier,karachiSi à l’heure qu’il est aucune charge n’a été retenue contre lui, plusieurs prostituées ont néanmoins témoigné avoir participé avec DSK à des soirées qualifiées de parties fines organisées par les inculpés, en 2009, 2010 et 2011, en France et en Amérique.

berlusconni,dsk,dominique strauss-khann,jean-noël guérini,jacques méhas,georges tron,nicolas bazire,edouard balladur,brise hortefeux,françois pupponi,eric woerth,pierre moscovici,eiffage,parties fines,lille,le carlton de lille,sofitel de manhattan,cyrus vance,fmi,tristane banon,nafissatou diallo,parti socialiste,ump,nicolas sarkozy,renaud muselier,karachiDécidément des Hôtels de luxe aux Hôtels de passe pour finir par devoir s’expliquer dans des Hôtels de Police le parcours de l’ex-prétendant aux ors du Palais de l’Elysée est , convenons-en, pour le moins abracadabrant.

Certes DSK a demandé à être entendu pour dit-il mettre fin à des « insinuations malveillantes», mais le risque est grand de le voir désormais impliqué dans une « affaire de recel d’abus berlusconni,dsk,dominique strauss-khann,jean-noël guérini,jacques méhas,georges tron,nicolas bazire,edouard balladur,brise hortefeux,françois pupponi,eric woerth,pierre moscovici,eiffage,parties fines,lille,le carlton de lille,sofitel de manhattan,cyrus vance,fmi,tristane banon,nafissatou diallo,parti socialiste,ump,nicolas sarkozy,renaud muselier,karachide bien sociaux ». Car s’il était prouvé que les relations tarifées qu’il aurait eu à Paris ou à Washington ont été réglées par des notes de frais prise en charge par le Groupe Eiffage alors au-delà de la légèreté de ses mœurs c’est à l’honneur et la probité de l’Ancien ministre de l’Economie de la France qu’il faudrait désormais s’attaquer.

Cette nouvelle affaire arrive bien mal, non pas pour DSK que plus personne ne soutient désormais – « on s’aperçoit berlusconni,dsk,dominique strauss-khann,jean-noël guérini,jacques méhas,georges tron,nicolas bazire,edouard balladur,brise hortefeux,françois pupponi,eric woerth,pierre moscovici,eiffage,parties fines,lille,le carlton de lille,sofitel de manhattan,cyrus vance,fmi,tristane banon,nafissatou diallo,parti socialiste,ump,nicolas sarkozy,renaud muselier,karachiaujourd’hui que sa candidature aurait été très vulnérable »  a déclaré très diplomatiquement à la presse Pierre Moscovici » –  tant il a déçu et trompé de monde, mais pour la France et les Français qui demain vont devoir choisir celui qui prendra en main les destinée de la France.

berlusconni,dsk,dominique strauss-khann,jean-noël guérini,jacques méhas,georges tron,nicolas bazire,edouard balladur,brise hortefeux,françois pupponi,eric woerth,pierre moscovici,eiffage,parties fines,lille,le carlton de lille,sofitel de manhattan,cyrus vance,fmi,tristane banon,nafissatou diallo,parti socialiste,ump,nicolas sarkozy,renaud muselier,karachiCar, tout de même 2011, est une année terrible pour tous ceux qui tentent encore de se battre pour donner une image propre du personnel politique. Des flics de haut vol sont mis en cause, des Juges sont mis en examen, des politiques de haut niveau sont accusés des pires turpitudes – Jean-Noël Guérini, Edouard Balladur, Nicolas Bazire, Brice Hortefeux, Eric Woerth, Georges Tron, François Pupponi, Jacques Méhas –.

« J’ai été menacé. A tel point que j’ai du être protégé par un garde du corps pendant quelque mois à la fin de l’année dernière » a déclaré à la presse le Député des Bouches-du Rhône Renaud Muselier

berlusconni,dsk,dominique strauss-khann,jean-noël guérini,jacques méhas,georges tron,nicolas bazire,edouard balladur,brise hortefeux,françois pupponi,eric woerth,pierre moscovici,eiffage,parties fines,lille,le carlton de lille,sofitel de manhattan,cyrus vance,fmi,tristane banon,nafissatou diallo,parti socialiste,ump,nicolas sarkozy,renaud muselier,karachiL’entourage proche du Président de la République est touché par un scandale qui mettrait en cause plusieurs anciens ministres de la République sur une affaire dite « Karachi » pour la quelle des ressortissants français ont trouvé la mort en terre étrangère. Des procureurs aux ordres sont déplacés et des soupçons pèsent sur la volonté de certains de vouloir étouffer les affaires.

Tout ce tintamarre nauséeux, dont il est normal qu’il soit dénoncé publiquement, nuit gravement à la République et à ses représentants et rempli d’amertume les citoyens à qui l’on demande faire des efforts et d’accepter les plans d’austérité destinés à rattraper les erreurs présentes et passées.

L’on bassine nos concitoyens à longueur de commentaires  que les marchés n’ont plus confiance dans les finances de tel ou tel pays ! Attention que pour le nôtre une menace plus grave ne pointe son nez. Celle qui marquerait la perte de confiance des citoyens dans leur représentation politique actuelle.

berlusconni,dsk,dominique strauss-khann,jean-noël guérini,jacques méhas,georges tron,nicolas bazire,edouard balladur,brise hortefeux,françois pupponi,eric woerth,pierre moscovici,eiffage,parties fines,lille,le carlton de lille,sofitel de manhattan,cyrus vance,fmi,tristane banon,nafissatou diallo,parti socialiste,ump,nicolas sarkozy,renaud muselier,karachiDe cette perte de confiance citoyenne les responsables politiques qui gouvernent la France depuis 40 ans doivent être conscients que les Français ne manqueraient pas de les rendre comptables devant l’histoire et la Nation.

Au passage il ne faut pas hésiter à dire un grand merci à Nafissatou Diallo qui grâce à sa plainte à réussit à nous éviter un Président dont le comportement est au moins équivalent que celui de Sylvio Berlusconni.

 

19/10/2011

Libération de Guilad Shalit: le Hamas triomphe mais qui a gagné?

 

Hamas, Fatah, Mahmoud Abbas, Mahmoud Zahar, Palestine, Guilad Shalit, Benjamin Netanyahu, Egypte, Shimon Pérez, Iran, Syrie, Assad, Yasser Arafat, Obama, ONU, Etat de Palestine, Gaza, Frères Musulmans, Allemagne, Europe, US, Israël, Moyen-Orient, Egypte,Cinq ans après sa capture, le 26 juin 2006, par un commando palestinien du Hamas, le soldat israélien Gilad Shalit vient enfin d’être libéré.

Si les négociations entre Israël et le Hamas n’ont jamais cessé durant sa captivité, à deux reprises aux moins les Israéliens ont tenté de procéder à une libération par la force de leur soldat placé, dans un endroit de la bande de Gaza tenu secret « sous la responsabilité d’un groupe spécial ». Mahmoud Zahar, une des principales personnalités palestiniennes du Hamas à Gaza, dira d’ailleurs « Je n’ai moi-même aucune idée de l’endroit il se trouve ».

Les négociations ont été particulièrement difficiles. Les délégations du Hamas et celles d’Israël ne se sont pratiquement jamais parlé directement et n’ont communiqué, durant tout ce temps, qu’à travers des intermédiaires égyptiens. Un membre des services secrets allemands a été au cœur des nombreuses tractations et réunions, à la grande satisfaction semble-t’il des responsables du Hamas. « Il a joué un rôle crucial dans cet accord et je l’en remercie personnellement » a expliqué Mahmoud Zahar, ajoutant, « beaucoup de gens ont contribué au succès de ces négociations, mais les Allemands ont été les plus importants». Nicolas Sarkozy peut bien vouloir récuérer l'affaire ce sont les allemands qui ont été à la maneuvre.

Hamas, Fatah, Mahmoud Abbas, Mahmoud Zahar, Palestine, Guilad Shalit, Benjamin Netanyahu, Egypte, Shimon Pérez, Iran, Syrie, Assad, Yasser Arafat, Obama, ONU, Etat de Palestine, Gaza, Frères Musulmans, Allemagne, Europe, US, Israël, Moyen-Orient, Egypte,Le Hamas, au pouvoir à Gaza, a réservé un accueil triomphal à ses 477 premiers prisonniers libérés en échange de la libération de Gilad Shalit. L’organisation concurrente du Fatah  a de bonnes raisons d’être satisfaite, elle a gagné sur l’essentiel de ses revendications. Au terme du processus c’est 1027 ressortissants Palestiniens qui seront libérés et reçus comme des héros de la résistance palestinienne.

De plus le Hamas qui, depuis sa victoire aux élections législatives du 25 janvier 2006 face au Fatah de Mahmoud Abbas, avait été mis au ban de la diplomatie vient aujourd’hui de retrouver une légitimité. « C’est un grand succès » relève Mahmoud Zahar triomphant qui ajoute «  Ce n’est pas seulement celui du Hamas : seuls 60% des prisonniers libérés sont de notre mouvement, les autres appartiennent au Fatah, au Djihad islamique et à d’autres organisations ».

Comment dire autrement : « nous avons gagné et avec nous tout le Peuple palestinien ». Interviewé il aura cette phrase qui en dit long sur l’ambition du mouvement : «C’est la différence entre le Hamas et l’autorité palestinienne. Le Hamas reste ferme sur ses positions, négocie patiemment et obtient des résultats. Mahmoud Abbas parle, perd son temps et n’obtient rien. Abbas et Arafat n’ont jamais obtenu la libération d’un seul prisonnier, nous, si»   

Incontestablement, le Président de l’autorité palestinienne Mahmoud Abbas en réclamant la création d’un Etat de Palestine, en refusant de céder aux pressions américaines, israéliennes et européennes s’est taillé un net succès d’estime à la tribuHamas, Fatah, Mahmoud Abbas, Mahmoud Zahar, Palestine, Guilad Shalit, Benjamin Netanyahu, Egypte, Shimon Pérez, Iran, Syrie, Assad, Yasser Arafat, Obama, ONU, Etat de Palestine, Gaza, Frères Musulmans, Allemagne, Europe, US, Israël, Moyen-Orient, Egypte,ne de l’ONU. Cette intervention a eu un prolongement au-delà de l’enceinte internationale et s’est traduit par un triomphe auprès des populations de Cisjordanie. Pour autant à quoi a-telle abouti concrètement et matériellement ?

Mahmoud Abbas n’a rien obtenu et cette libération de prisonniers sonne comme un avertissement au successeur de Yasser Arafat qui voit sa position affaiblie dans le rapport de force qui l’oppose au Hamas tant en interne qu’au plan international.

Côté israélien les événements ne sont pas vécus de la même manière, et cela n’a rien d’anormal. Certes le retour du jeune franco-israélien Gilad Shalit, dont la libération était réclamée en Israël mais par toutes les communautés juives à travers le monde, est une sorte de soulagement. Ce soldat qui avait 20 ans lorsqu’il a été capturé à un poste frontière était de venu une figure « emblématique » de la cause nationale israélienne pour ce pays où sont très rares les familles qui n’ont pas un enfant ou un parent dans l’armée.

Personne en Israël ne viendra dire qu’il n’est pas heureux de le voir libHamas, Fatah, Mahmoud Abbas, Mahmoud Zahar, Palestine, Guilad Shalit, Benjamin Netanyahu, Egypte, Shimon Pérez, Iran, Syrie, Assad, Yasser Arafat, Obama, ONU, Etat de Palestine, Gaza, Frères Musulmans, Allemagne, Europe, US, Israël, Moyen-Orient, Egypte,re aujourd’hui. Mais pour de nombreux Israélien les termes de l’échange apparaissent quelque peu déséquilibrés.  

Dès la publication officielle de la liste des prisonniers palestiniens libérables des protestations des familles de victimes d’attentats se sont élevées pour dire leur « émoi » voir leur « indignation ». Les Hamas, Fatah, Mahmoud Abbas, Mahmoud Zahar, Palestine, Guilad Shalit, Benjamin Netanyahu, Egypte, Shimon Pérez, Iran, Syrie, Assad, Yasser Arafat, Obama, ONU, Etat de Palestine, Gaza, Frères Musulmans, Allemagne, Europe, US, Israël, Moyen-Orient, Egypte,familles des victimes d’attentas, estiment être les « oubliées » de la négociation. Parmi ces ressortissants palestiniens figurent en effet des hommes ou des femmes condamnés pour « crime de sang » perpétrés lors d’attentat meurtriers auxquels ils ont participés.

Cela ne passe pas ! Cette fête du retour ne peut pas être totale. Les plaies sont encore trop vives, trop apparentes pour tous ceux, et ils sont nombreux, qui ont laissé un membre de leur famille dans ce conflit interminable fait de violences, d’attentats, de guerres.

Hamas, Fatah, Mahmoud Abbas, Mahmoud Zahar, Palestine, Guilad Shalit, Benjamin Netanyahu, Egypte, Shimon Pérez, Iran, Syrie, Assad, Yasser Arafat, Obama, ONU, Etat de Palestine, Gaza, Frères Musulmans, Allemagne, Europe, US, Israël, Moyen-Orient, Egypte,L’embarras est grand chez les dirigeants israéliens, Benjamin Netanyahu lui-même ne s’en cache pas : « De nombreux doutes m’ont accompagnés tout au long des négociations ……. la décision prise pour la libération de Gilad Shalit est parmi l’une des plus difficiles qu’il m’ait jamais été donnée de prendre …. Dans ma décision de ramener Gilad chez lui, j’ai été confronté à ma responsabilité de Premier ministre d’Israël, qui a le devoir de ramener à la maison chaque soldat qui est envoyé pour protéger nos concitoyens » a –t-il écrit dans un courrier adressé aux familles dont un des membres a été victime d’un attentat.

De son côté, dans la lettre qu’il a adressée aux familles des viHamas, Fatah, Mahmoud Abbas, Mahmoud Zahar, Palestine, Guilad Shalit, Benjamin Netanyahu, Egypte, Shimon Pérez, Iran, Syrie, Assad, Yasser Arafat, Obama, ONU, Etat de Palestine, Gaza, Frères Musulmans, Allemagne, Europe, US, Israël, Moyen-Orient, Egypte,ctimes au moment où il a signé la grâce des prisonniers palestiniens libérés, le Président Shimon Pérez, a tenu à préciser : « qu’Israël ne pardonne ni n’oublie les actes commis »

Chaque observateur non impliqué directement dans le conflit peut évidemment s’interroger sur les raisons qui ont pu décider Israël de permettre au Hamas d’apparaître comme le vainqueur d’une partie de bras de fer qui dure depuis 2006. Libérer autant de prisonniers dont plusieurs sont considérés comme dangereux n’est pas une mince décision. L’enjeu est donc ailleurs et il  dépasse évidemment la seule personne du Soldat Gilad Shalit et des prisonniers palestiniens libérés !

Un premier élément de réponse peut être trouvé dans la déclaration de Mahmoud Zahar, le négociateur du Hamas : « NouHamas, Fatah, Mahmoud Abbas, Mahmoud Zahar, Palestine, Guilad Shalit, Benjamin Netanyahu, Egypte, Shimon Pérez, Iran, Syrie, Assad, Yasser Arafat, Obama, ONU, Etat de Palestine, Gaza, Frères Musulmans, Allemagne, Europe, US, Israël, Moyen-Orient, Egypte,s avons fini par arriver à un accord essentiellement parce que les Israéliens ont voulu améliorer leurs relations avec l’Egypte, notamment après la crise de cet été. C’est sans doute le facteur le plus important ».

Facteur important mais probablement insuffisant car le Hamas et l’Egypte c’est aussi « les Frères musulmans » qui aujourd’hui sont partout présents dans les révolutions arabes notamment en Syrie où ils constituent la base de la révolution contre le Président Assad lui-même allié de l’Iran.

Hamas, Fatah, Mahmoud Abbas, Mahmoud Zahar, Palestine, Guilad Shalit, Benjamin Netanyahu, Egypte, Shimon Pérez, Iran, Syrie, Assad, Yasser Arafat, Obama, ONU, Etat de Palestine, Gaza, Frères Musulmans, Allemagne, Europe, US, Israël, Moyen-Orient, Egypte,Cette libération de Guilad Shalit ne marquerait-elle pas, au final, le début du desserrement de l’étau et de l’isolement dans lequel se trouvait jusqu’à maintenant Israël et la porte ouverte à un durcissement dans les relations entre Israël et l’Iran shiite? Si tel est le cas cette négociation constitue un élément majeur de la situation au Moyen-Orient.

Mahmoud Zahar peut dire que la fermeté dans les Territoires Palestiniens est aujourd’hui du côté du Hamas, force lui est de constater que globalement au Moyen-Orient  la ténacité est tout de même toujours du côté d’Israël. Le Hamas Triomphe mais qui a gagné?

Hamas, Fatah, Mahmoud Abbas, Mahmoud Zahar, Palestine, Guilad Shalit, Benjamin Netanyahu, Egypte, Shimon Pérez, Iran, Syrie, Assad, Yasser Arafat, Obama, ONU, Etat de Palestine, Gaza, Frères Musulmans, Allemagne, Europe, US, Israël, Moyen-Orient, Egypte, Nicolas Sarkozy,La partie continue, espérons que la Paix et non la guerre en sera le terme final, pour le meilleur de l’avenir des populations qui peuplent le Moyen-Orient.

18/10/2011

Présidentielle 2012: François Hollande candidat des socialistes!

François Hollande en totalisant sur son nom près de 57% des suffrages,Nicolas Sarkozy, François Hollande, Laurent Fabius, Martine Aubry, Jean-Luc Melanchon, Dominique de Villepin, François Bayrou, Parti Socialiste, Jacques Chirac sur les quelques  2800000 votants du 2ème tour des primaires « citoyennes » dispose désormais de la confortable majorité qu’il souhaitait obtenir pour légitimer sa candidature à l’élection présidentielle de 2012 face au probable Nicolas Sarkozy, président sortant en difficulté.

Cette victoire est nette, les primaires ont été un succès, il n’y a rien à dire de plus de ce point de vue là. François Hollande peut savourer sa victoire devant le siège du PS rue de Solférino où, toute hNicolas Sarkozy, François Hollande, Laurent Fabius, Martine Aubry, Jean-Luc Melanchon, Dominique de Villepin, François Bayrou, Parti Socialiste, Jacques Chiraconte bue, Laurent Fabius n’a pas pu faire autrement que de lui tendre, tête basse, une main, que l’autre a bien voulu prendre mais en regardant de biais. C’est dur, mais mérité, pour l’ex plus jeune premier ministre que Mitterand a donné à la France ! « Monsieur petite blague » s’est imposé et c’est une claque monumentale que vient de se prendre le fort en thème de Normandie.

C’est une incontestable victoire interne au sein de la gauche pour celui qui est dorénavant le candidat socialiste à l’élection présidentielle du 6 mai 2012. Candidat dont la candidature paraissait incongrue il y a à peine huit mois avant que DSK ne se retrouve écarté de la compétition, éjecté hors circuit à la suite d’une faute de conduite et d’un dérapage mal contrôlé.  

Le plus dur reste maintenant à faire pour François Hollande durant les 200 jours qui le séparent  de l’échéance finale. D’abord rassembler son camp, la gauche, puis ouvrir au centre, enfin aller en direction de ce grand nombre d’électeurs qui aujourd’hui ne savent plus vraiment où ils sont et qui se sentent délaissés par des leaders dans lesquels ils ne se reconnaissent plus.

La tâche est loin d’être facile, rien n’est gagné ! D’autant que si au moment où nous parlons une grande majorité de nos concitoyens ne veut plus de Nicolas Sarkozy et aspire à un changement, rien ne dit qu’elle sera convaincue par les propositions d’un homme qui continue de se référer aux solutions jadis proposées par la Gauche plurielle de Lionel Jospin tout en promettant en creux d’en corriger les impasses.

Les ennuis pourraient bien commencer pour le Député de la Corrèze qui dans son désir de « rassembler » ne pourra pas le faire uniquNicolas Sarkozy, François Hollande, Laurent Fabius, Martine Aubry, Jean-Luc Melanchon, Dominique de Villepin, François Bayrou, Parti Socialiste, Jacques Chiracement en conduisant sa campagne sur le thème du rejet de Nicolas Sarkozy : «  Ce soir, j’ai reçu le mandat impérieux, celui de faire gagner la gauche » a-t-il déclaré, sous entendant par là « de battre Nicolas Sarkozy ».

Certes ! Mais ce sera sur la base d’un corps cohérent de propositNicolas Sarkozy, François Hollande, Laurent Fabius, Martine Aubry, Jean-Luc Melanchon, Dominique de Villepin, François Bayrou, Parti Socialiste, Jacques Chiracions issues des positions défendues depuis Arnaud Montebourg jusqu’à Emanuel Vals et qui aussi devront donner satisfaction aux écologistes d’Eva Joly et à la gauche dure et populaire de Jean-Luc Mélanchon« qui a choisi la couleur de sa cravate » et entend l’exhiber.

Le moins que l’on puisse dire est qu’il faudra beaucoup d’habileté et de talent politique de dissimulation pour ne pas laisser s’afficher les contradictions programmatiques qui existent entre toutes ces gauches. Sans compter que les équipes d’en face ne vont pas manquer  de s’employer à les faire apparaître et ainsi contribuer à discréditer celui qui en sera le porte drapeau.  

Bien sur tout est possible en politique, le ralliement d’Arnaud Montebourg l’a montré, mais au niveau de l’élection présidentielle, l’équation est-elle soluble par un François Nicolas Sarkozy, François Hollande, Laurent Fabius, Martine Aubry, Jean-Luc Melanchon, Dominique de Villepin, François Bayrou, Parti Socialiste, Jacques ChiracHollande qui n’a pas toujours été un exemple de fermeté décisionnaire pendant les 10 ans où il a été à la tête du Parti Socialiste? Martine Aubry, déplorant l’état dans lequel elle avait trouvé le PS en 2007 n’a pas manqué d’en faire le constat.

Ce n’est pas le tout de se donner un candidat, encore faut-il que celui-ci se révèle être l’homme de la situation. L’avenir assez rapidement dira si celui qui a reçu « le soutien » de Jacques Chirac est construit de ce bois qui fait les grands fauves de la politique et qui de plus leur donne la capacité à être des hommes d’état.

Nicolas Sarkozy, François Hollande, Laurent Fabius, Martine Aubry, Jean-Luc Melanchon, Dominique de Villepin, François Bayrou, Parti Socialiste, Jacques ChiracCela dit « les bidons ne sont pas encore tous rangés », il reste d’autres candidatures à venir, notamment celles de Dominique de Villepin et celle de François Bayrou. La partie sérieuse ne fait que commencer et comme tout peut arriver en politique, même le meilleur, attendons en confiance !

14/10/2011

Ralliement de Montebourg à François Hollande

Sur fond de surenchère entre les deux finalistes de la primaire socialisArnaud Montebourg, François Hollande, Martine Aubry, Pierre Moscovici, Ségolène Royale, Laurent Fabius, Manuel Valls, Jean-Michel Baylet, Partisocialiste, Front de gauche, Jean-luc Mélanchon, Philippe Poutou, NPA, Marine Le Pen, Daniel Cohn-Bendit, Europe-Ecologie Les Verts, EE-LV, Cécile Duflot, Dominique Voynet, Nicolas Sarkozy, UMP, PS, Alliance Centriste, République Solidaire, Modem, Parti Radical Valloisien, Jean-Louis Borloo, Dominique de Villepin, François Bayrou, Jean Arthuis, Cap 21, Corinne Lepage,te le « 3ème impétrant», qui avait été la révélation du 1er tour, vient assez curieusement d’apporter son soutien  «  à titre exclusivement personnel »  au plus libéral des deux socio-démocrates. Celui dont en 2007 il avait dit qu’il était « le seul défaut » de Ségolène Royal.

Arnaud Montebourg, François Hollande, Martine Aubry, Pierre Moscovici, Ségolène Royale, Laurent Fabius, Manuel Valls, Jean-Michel Baylet, Partisocialiste, Front de gauche, Jean-luc Mélanchon, Philippe Poutou, NPA, Marine Le Pen, Daniel Cohn-Bendit, Europe-Ecologie Les Verts, EE-LV, Cécile Duflot, Dominique Voynet, Nicolas Sarkozy, UMP, PS, Alliance Centriste, République Solidaire, Modem, Parti Radical Valloisien, Jean-Louis Borloo, Dominique de Villepin, François Bayrou, Jean Arthuis, Cap 21, Corinne Lepage,Dimanche Arnaud Montebourg mettra donc un bulletin Hollande dans l’urne, et même s’il se « refuse à donner une consigne de vote » les électeurs qui ont voté pour ses propositions dimanche dernier ont bien compris qu’en creux il les invitait à faire comme lui «  les propositions des deux candidats étant pour moi équivalentes, je ne peux me déterminer en fonction de ma seule éthique de conviction. C’est pourquoi mon choix relèvera avant tout de l’éthique de responsabilité : je veux faire gagner la gauche et battre Nicolas Sarkozy ».

Arnaud Montebourg, François Hollande, Martine Aubry, Pierre Moscovici, Ségolène Royale, Laurent Fabius, Manuel Valls, Jean-Michel Baylet, Partisocialiste, Front de gauche, Jean-luc Mélanchon, Philippe Poutou, NPA, Marine Le Pen, Daniel Cohn-Bendit, Europe-Ecologie Les Verts, EE-LV, Cécile Duflot, Dominique Voynet, Nicolas Sarkozy, UMP, PS, Alliance Centriste, République Solidaire, Modem, Parti Radical Valloisien, Jean-Louis Borloo, Dominique de Villepin, François Bayrou, Jean Arthuis, Cap 21, Corinne Lepage,Ségolène Royal de son côté n’a pas dit autre chose en apportant son soutien au Député de la Corrèze « J’ai décidé de prendre mes responsabilités pour aider le plus efficacement possible à la victoire de la gauche. Il est arrivé en tête du premier tour et il est légitime d’amplifier cette avance donnée par les électeurs ».

Arnaud Montebourg, François Hollande, Martine Aubry, Pierre Moscovici, Ségolène Royale, Laurent Fabius, Manuel Valls, Jean-Michel Baylet, Partisocialiste, Front de gauche, Jean-luc Mélanchon, Philippe Poutou, NPA, Marine Le Pen, Daniel Cohn-Bendit, Europe-Ecologie Les Verts, EE-LV, Cécile Duflot, Dominique Voynet, Nicolas Sarkozy, UMP, PS, Alliance Centriste, République Solidaire, Modem, Parti Radical Valloisien, Jean-Louis Borloo, Dominique de Villepin, François Bayrou, Jean Arthuis, Cap 21, Corinne Lepage,Après tout chacun est libre de son positionnement politique et fait ses choix comme il l’entend. Cela dit les électeurs d’Arnaud Montebourg qui ont cru un moment que la politique au sens noble du terme faisait son retour au sein du PS –  Emanuel Todd doit en avoir le souffle coupé, comme Jean-Luc Mélanchon d’ailleurs – en sont pour leur frais.

En termes de responsabilités Arnaud Montebourg en a pris au moins une particulièrement importante : celle de décevoir des sympathisants sincères qui demain risquent bien de voter « anti-système » au plus grand bénéfice de Marine Le Pen.

Arnaud Montebourg, François Hollande, Martine Aubry, Pierre Moscovici, Ségolène Royale, Laurent Fabius, Manuel Valls, Jean-Michel Baylet, Partisocialiste, Front de gauche, Jean-luc Mélanchon, Philippe Poutou, NPA, Marine Le Pen, Daniel Cohn-Bendit, Europe-Ecologie Les Verts, EE-LV, Cécile Duflot, Dominique Voynet, Nicolas Sarkozy, UMP, PS, Alliance Centriste, République Solidaire, Modem, Parti Radical Valloisien, Jean-Louis Borloo, Dominique de Villepin, François Bayrou, Jean Arthuis, Cap 21, Corinne Lepage,Les partisans de Martine Aubry ne s’y sont pas trompés qui dès ce matin n’ont pas hésités à qualifier François Hollande de « candidat du système », provoquant l’ire des « Hollandais » et du coup chacun y va de son reproche.

Ainsi s’indigne Manuel Valls  « Nous avons eu de belles primaires, évitons d’utiliser des mots qui sont ceux de la droite Aubry se trompe d’adversaire, ça suffit ! ».

Arnaud Montebourg, François Hollande, Martine Aubry, Pierre Moscovici, Ségolène Royale, Laurent Fabius, Manuel Valls, Jean-Michel Baylet, Partisocialiste, Front de gauche, Jean-luc Mélanchon, Philippe Poutou, NPA, Marine Le Pen, Daniel Cohn-Bendit, Europe-Ecologie Les Verts, EE-LV, Cécile Duflot, Dominique Voynet, Nicolas Sarkozy, UMP, PS, Alliance Centriste, République Solidaire, Modem, Parti Radical Valloisien, Jean-Louis Borloo, Dominique de Villepin, François Bayrou, Jean Arthuis, Cap 21, Corinne Lepage,Côté Pierre Moscovici, coordonateur de la campagne de François Hollande, parlant du langage de Martine Aubry, l’on monte d’un ton et l’on met en garde: «ce n’est pas un langage de gauche……cette rhétorique peut évoquer d’autres familles politiques ……on est passé de la dérive au dérapage ».

 

La boite de Pandore est ouverte, ça pleut comme à Gravelotte !

 

Dès lors la Haute autorité des primaires se sent obligée d’intervenir : « les candidats et leurs équipes doivent constamment à l’esprit que toute stigmatisation de l’un ou de l’autre revient à blesser une partie de l’électorat des primaires. Or quel que soit l’élu ou l’élue, il ou elle aura besoin de tout l’électorat pour gagner ».

Sera-t-elle entendue ? Au point où vont les choses on peut en douter.

Chez les autres partis de Gauche la démarche de Montebourg est diversement appréciée. Pour le NPA de Philippe Poutou, « Arnaud Montebourg s’est mis dans les clous de l’alternance sociale libérale » ajoutant « si l’on ne peut que se réjouir du désarroi actuel de la droite, on ne peut que constater qu’une nouvelle fois le virage à gauche du PS n’a pas eu lieu ».

Pour Jean-Luc Mélanchon du Front de gauche, « ce n’est pas notre affaire du tout que ce deuxième tour »  a déclaré le candidat commun du PCF et du Front de Gauche.

Même posture pour Daniel Cohn-Bendit « il y a un volontarArnaud Montebourg, François Hollande, Martine Aubry, Pierre Moscovici, Ségolène Royale, Laurent Fabius, Manuel Valls, Jean-Michel Baylet, Partisocialiste, Front de gauche, Jean-luc Mélanchon, Philippe Poutou, NPA, Marine Le Pen, Daniel Cohn-Bendit, Europe-Ecologie Les Verts, EE-LV, Cécile Duflot, Dominique Voynet, Nicolas Sarkozy, UMP, PS, Alliance Centriste, République Solidaire, Modem, Parti Radical Valloisien, Jean-Louis Borloo, Dominique de Villepin, François Bayrou, Jean Arthuis, Cap 21, Corinne Lepage,isme de gauche chez Martine Aubry, une tentative d’ouverture chez François Hollande……nous on veut gagner avec celui ou celle qui gagnera. Il faut faire avec …… Cécile Duflot est copine de Martine Aubry mais ça ne changera rien ».

Arnaud Montebourg, François Hollande, Martine Aubry, Pierre Moscovici, Ségolène Royale, Laurent Fabius, Manuel Valls, Jean-Michel Baylet, Partisocialiste, Front de gauche, Jean-luc Mélanchon, Philippe Poutou, NPA, Marine Le Pen, Daniel Cohn-Bendit, Europe-Ecologie Les Verts, EE-LV, Cécile Duflot, Dominique Voynet, Nicolas Sarkozy, UMP, PS, Alliance Centriste, République Solidaire, Modem, Parti Radical Valloisien, Jean-Louis Borloo, Dominique de Villepin, François Bayrou, Jean Arthuis, Cap 21, Corinne Lepage,Cécile Duflot, pour éviter de se positionner comme l’a fait Dominique Voynet – qui votera pour Martine Aubry – a indiqué « je ne vais pas voter dimanche », ajoutant « je ne soutiens personne ». Globalement une tendance lourde au soutien de Martine Aubry semble se dessiner toutefois chez les militants d’EE-Les Verts.

Au final ce qui ressort de tout ce tintamarre des primaires socialistes pourrait se résumer à une chose et une seule : Battre Nicolas Sarkozy et après une fois au pouvoir, nous socialistes, avec nos partenaires, à qui nous aurons accordé quelques circonscriptions, nous finiront bien nous arranger des affaires de la France! Un chèque en blanc quoi !

Arnaud Montebourg, François Hollande, Martine Aubry, Pierre Moscovici, Ségolène Royale, Laurent Fabius, Manuel Valls, Jean-Michel Baylet, Partisocialiste, Front de gauche, Jean-luc Mélanchon, Philippe Poutou, NPA, Marine Le Pen, Daniel Cohn-Bendit, Europe-Ecologie Les Verts, EE-LV, Cécile Duflot, Dominique Voynet, Nicolas Sarkozy, UMP, PS, Alliance Centriste, République Solidaire, Modem, Parti Radical Valloisien, Jean-Louis Borloo, Dominique de Villepin, François Bayrou, Jean Arthuis, Cap 21, Corinne Lepage,Car à quoi d’autre peut aboutir cette bataille des égos – moi je suis le meilleur pour battre Sarkozy, moi j’ai l’expérience des affaires de la France, moi je …… –  qui s’invectivent violemment au point d’en oublier de parler de propositions nouvelles?

Arnaud Montebourg, François Hollande, Martine Aubry, Pierre Moscovici, Ségolène Royale, Laurent Fabius, Manuel Valls, Jean-Michel Baylet, Partisocialiste, Front de gauche, Jean-luc Mélanchon, Philippe Poutou, NPA, Marine Le Pen, Daniel Cohn-Bendit, Europe-Ecologie Les Verts, EE-LV, Cécile Duflot, Dominique Voynet, Nicolas Sarkozy, UMP, PS, Alliance Centriste, République Solidaire, Modem, Parti Radical Valloisien, Jean-Louis Borloo, Dominique de Villepin, François Bayrou, Jean Arthuis, Cap 21, Corinne Lepage,Tout cette foire d’empoigne donne une bien piètre image du parti majoritaire à gauche et conforte ceux qui à toute force réclament  pour la France une autre voie que celle offerte par le couple infernal PS/UMP qui dirige le pays depuis plusieurs décennies et qui au final est en train de faire le lit de l’extrême droite.

Le choix sera diablement difficile en 2012 ! A moins que…… au centre entre PS et UMP on ne se décide enfin à comprendre que la voie est ouverte pour un changement Humaniste Ecologiste et Républicain.

13/10/2011

Présidentielles 2012: Débat Hollande-Aubry

Ce matin sur RTL Martine Aubry en a remis une petite louche : « J’ai trouvé qu’il y avait des points flous » sous-entendu avec François Hollande ce n’est pas clair. Elle a même ajouté « ma grand-mère disait : quand François Hollande, Martine Aubry, Titine, Bambi, Gauche dure, Gauche molle, Gauche sectaire, Gauche solide, Gauche forte, David Pujadas, Antenne 2, Quand c'est flou, c'est qu'il y a un loup, La france ,ème République, Jean-Luc Mélanchon, Nicolas Dupont-Aignan, Sortir du Nucléaire,  Jacques Delors, Club Témoins, Démocratie 2000, Parti socialiste, Rue de Solférino, Arnaud Montebourg, Front de Gauche, Lionel Jospin, Laurent Fabius, Nicolas Sarkozy, Laïcité, Chine, convertibilité Yuan, transition écologique, Traité de Lisbonne,  c’est flou, c’est qu’il ya un loup » et encore « j’ai bien compris qu’il essayait de passer entre les goutes quand je lui posais un certain nombre de questions » pour terminer sur du féroce : « Je pense avoir montré que pour présider la France, il fallait à la fois de l’expérience et de la clarté. Cela n’a pas été le cas pour François Hollande dans un certains nombre de cas ».

De son côté sur Europe 1, François Hollande y est allé de sa formule «  je ne veux pas  être dans la dévalorisation, je n’ai François Hollande, Martine Aubry, Titine, Bambi, Gauche dure, Gauche molle, Gauche sectaire, Gauche solide, Gauche forte, David Pujadas, Antenne 2, Quand c'est flou, c'est qu'il y a un loup, La france ,ème République, Jean-Luc Mélanchon, Nicolas Dupont-Aignan, Sortir du Nucléaire,  Jacques Delors, Club Témoins, Démocratie 2000, Parti socialiste, Rue de Solférino, Arnaud Montebourg, Front de Gauche, Lionel Jospin, Laurent Fabius, Nicolas Sarkozy, Laïcité, Chine, convertibilité Yuan, transition écologique, Traité de Lisbonne,  pas besoin, moi, de dénigrer, de dévaluer, de dénoncer ……. Il n’y a pas des durs et des mous »  puis cinglant et du même coup rabaissant Martine Aubry, « Le seul débat qui m’intéresse, ce n’est pas le débat avec Martine Aubry – ça, c’est une condition, c’est nécessaire, c’est légitime – mais le seul débat, c’est celui du 6 mai 2012 ». Sous entendu vous avez compris avec Martine Aubry nous ne jouons pas dans la même cour.

A ce train là, le climat risque d’être chaud entre Titine et Bambi jusqu’à dimanche prochain et cela n’augure rien de bon pour le rassemblement. Le PS et François Hollande en 2007 avaient flingué la campagne de Ségolène Royale, qu’en sera-t-il cette fois si les choses devaient aller à ce rythme.

Que dire du débat qui s’est déroulé hier soir sur Antenne 2?

David Pujadas avait engagé les échanges sur le thème de l’opposition Gauche dure contre Gauche molle. François Hollande soupçonné d’incarner une « gauche molle »  et de dérive droitière, s’en est tiré en affirmant à l’endroit de Martine Aubry « je ne veux pas d’une gauche sectaire », sous entendu avec toi ma fille le rassemblement sera difficile.

François Hollande l’homme qui n’aime pas, paraît-il, « les attaques obliques » se manifestera une deuxième fois avec une François Hollande, Martine Aubry, Titine, Bambi, Gauche dure, Gauche molle, Gauche sectaire, Gauche solide, Gauche forte, David Pujadas, Antenne 2, Quand c'est flou, c'est qu'il y a un loup, La france ,ème République, Jean-Luc Mélanchon, Nicolas Dupont-Aignan, Sortir du Nucléaire,  Jacques Delors, Club Témoins, Démocratie 2000, Parti socialiste, Rue de Solférino, Arnaud Montebourg, Front de Gauche, Lionel Jospin, Laurent Fabius, Nicolas Sarkozy, Laïcité, Chine, convertibilité Yuan, transition écologique, Traité de Lisbonne,  réplique assez violente. Alors que Martine Aubry se plaignait de l’état du PS que lui a laissé François Hollande en 2007, ce dernier n’a pas hésité un instant à ressortir les tripatouillages du Congrès de Reims : «  ce n’est pas moi le protagoniste d’un congrès qui s’est achevé comme on sait ».  Fermez le ban ! On aurait pu penser, tant ils se détestent, que les choses aient pu aller plus loin, mais non. Ils en sont restés là pour les amabilités.

Au delà des différences de choix tactiques – emploi et social pour Martine Aubry, fiscalité et banques pour François François Hollande, Martine Aubry, Titine, Bambi, Gauche dure, Gauche molle, Gauche sectaire, Gauche solide, Gauche forte, David Pujadas, Antenne 2, Quand c'est flou, c'est qu'il y a un loup, La france ,ème République, Jean-Luc Mélanchon, Nicolas Dupont-Aignan, Sortir du Nucléaire,  Jacques Delors, Club Témoins, Démocratie 2000, Parti socialiste, Rue de Solférino, Arnaud Montebourg, Front de Gauche, Lionel Jospin, Laurent Fabius, Nicolas Sarkozy, Laïcité, Chine, convertibilité Yuan, transition écologique, Traité de Lisbonne,  Hollande  et des affrontements de personnalités – caractère fort chez la Maire de Lille, prise de hauteur toute présidentielle pour le Député de la Corrèze –  ces deux ont démontré qu’ils sont bien dans la ligne qu’ils avaient contribuée à développer au sein des clubs Témoins et Démocratie 2000, crées à l’époque pour soutenir le projet social-démocrate de Jacques Delors.

En fait ce débat n’a rien apporté de vraiment nouveau que nous ne connaissions pas ; la Première secrétaire du PS en vacances pour cause de Primaire se déportant légèrement sur la gauche, mais pas de trop, pour draguer le Front de Gauche et l’extrême-gauche, l’ex premier Secrétaire du PS se déportant à droite, mais pas de trop non plus, pour flirter avec les Centristes et les Républicains humanistes-sociaux anti sarkozystes. Les deux poussant ensemble les propositions déjà connues du Parti Socialiste avant les primaires.

S’il fallait définir sur le fond ce qu’a été ce débat entre les deux candidats, l’on pourrait dire sans prendre un grand risque de se tromper : ce fût un large bloc de François Hollande, Martine Aubry, Titine, Bambi, Gauche dure, Gauche molle, Gauche sectaire, Gauche solide, Gauche forte, David Pujadas, Antenne 2, Quand c'est flou, c'est qu'il y a un loup, La france ,ème République, Jean-Luc Mélanchon, Nicolas Dupont-Aignan, Sortir du Nucléaire,  Jacques Delors, Club Témoins, Démocratie 2000, Parti socialiste, Rue de Solférino, Arnaud Montebourg, Front de Gauche, Lionel Jospin, Laurent Fabius, Nicolas Sarkozy, Laïcité, Chine, convertibilité Yuan, transition écologique, Traité de Lisbonne,  convergences héritées des professions de foie socialistes des années Jospin avec des nuances aux marges pour pouvoir faire la différence. 

Pas de proposition inédite. Au vu des arguments échangés et des propositions avancées, Arnaud Montebourg aura du mal à choisir entre les deux protagonistes de ce débat sans odeur ni saveur ! Le devrait-il d’ailleurs ? Lui qui est désormais plus proche du Front de Gauche et paradoxalement de Nicolas Dupont-Aignan.

Un aveu tout de même de la part de François Hollande : « j’ai été européen … et je le suis encore, mais l’Europe telle que je l’ai rêvée ne marche pas ». Rupture avec la François Hollande, Martine Aubry, Titine, Bambi, Gauche dure, Gauche molle, Gauche sectaire, Gauche solide, Gauche forte, David Pujadas, Antenne 2, Quand c'est flou, c'est qu'il y a un loup, La france ,ème République, Jean-Luc Mélanchon, Nicolas Dupont-Aignan, Sortir du Nucléaire,  Jacques Delors, Club Témoins, Démocratie 2000, Parti socialiste, Rue de Solférino, Arnaud Montebourg, Front de Gauche, Lionel Jospin, Laurent Fabius, Nicolas Sarkozy, Laïcité, Chine, convertibilité Yuan, transition écologique, Traité de Lisbonne,  ligne mitterrandienne ? Concession du bout des lèvres à Laurent Fabius, Arnaud Montebourg et Jean-Luc Mélanchon ?

Nous n’en saurons pas plus, tout en rappelant que les  deux «impétrants» on appelé à voter pour le Traité de Constitution Européenne et on voté pour le traité de Lisbonne de Nicolas Sarkozy.

Pour le reste rien ou pas grand-chose de déterminant en dehors d’une vague intention de faire plier la Chine sur la question de la convertibilité du yuan!

François Hollande, Martine Aubry, Titine, Bambi, Gauche dure, Gauche molle, Gauche sectaire, Gauche solide, Gauche forte, David Pujadas, Antenne 2, Quand c'est flou, c'est qu'il y a un loup, La france ,ème République, Jean-Luc Mélanchon, Nicolas Dupont-Aignan, Sortir du Nucléaire,  Jacques Delors, Club Témoins, Démocratie 2000, Parti socialiste, Rue de Solférino, Arnaud Montebourg, Front de Gauche, Lionel Jospin, Laurent Fabius, Nicolas Sarkozy, Laïcité, Chine, convertibilité Yuan, transition écologique, Traité de Lisbonne,  Rien à propos de la Laïcité, Rien sur l’impérieuse nécessité de sortir du nucléaire et d’engager une transition écologique de notre société.

Rien à l’international concernant la position d’une France dirigée par des socialistes à propos de l’Otan, de la dissuasion nucléFrançois Hollande, Martine Aubry, Titine, Bambi, Gauche dure, Gauche molle, Gauche sectaire, Gauche solide, Gauche forte, David Pujadas, Antenne 2, Quand c'est flou, c'est qu'il y a un loup, La france ,ème République, Jean-Luc Mélanchon, Nicolas Dupont-Aignan, Sortir du Nucléaire,  Jacques Delors, Club Témoins, Démocratie 2000, Parti socialiste, Rue de Solférino, Arnaud Montebourg, Front de Gauche, Lionel Jospin, Laurent Fabius, Nicolas Sarkozy, Laïcité, Chine, convertibilité Yuan, transition écologique, Traité de Lisbonne,  aire, du retrait des forces françaises d’Afghanistan, de la création d’un Etat palestinien, de la lutte contre les paradis fiscaux, de la nécessaire évolution de l’Europe.

Rien enfin à propos de la nécessité de passer à une VIème République pour garantir une justice indépendante, une représentation des mouvements émergeants dans à toutes les instances – locales, régionales et nationales – par l’introduction de la proportionnelle, le non cumul des mandats, la réduction des pouvoirs démesurés du Président de la République……..

François Hollande, Martine Aubry, Titine, Bambi, Gauche dure, Gauche molle, Gauche sectaire, Gauche solide, Gauche forte, David Pujadas, Antenne 2, Quand c'est flou, c'est qu'il y a un loup, La france ,ème République, Jean-Luc Mélanchon, Nicolas Dupont-Aignan, Sortir du Nucléaire,  Jacques Delors, Club Témoins, Démocratie 2000, Parti socialiste, Rue de Solférino, Arnaud Montebourg, Front de Gauche, Lionel Jospin, Laurent Fabius, Nicolas Sarkozy, Laïcité, Chine, convertibilité Yuan, transition écologique, Traité de Lisbonne,  Mais en revanche, les deux compères socialistes se sont bien fait comprendre s’agissant de leur volonté de faire tomber Nicolas Sarkozy en 2012.

Dans ce monde chaotique et incertain qui est le notre à l’heure actuelle,  afficher une volonté de battre le Président sortant d’une République en bout de cycle, cela peut être sympathique mais cela ne suffit pas à faire un programme politique crédible pour la France dans l’Europe et dans le monde.

La question pour les Français n’est pas de savoir qui gagnera en 2012, encore qu’ils en aient plus qu’assez de Nicolas François Hollande, Martine Aubry, Titine, Bambi, Gauche dure, Gauche molle, Gauche sectaire, Gauche solide, Gauche forte, David Pujadas, Antenne 2, Quand c'est flou, c'est qu'il y a un loup, La france ,ème République, Jean-Luc Mélanchon, Nicolas Dupont-Aignan, Sortir du Nucléaire,  Jacques Delors, Club Témoins, Démocratie 2000, Parti socialiste, Rue de Solférino, Arnaud Montebourg, Front de Gauche, Lionel Jospin, Laurent Fabius, Nicolas Sarkozy, Laïcité, Chine, convertibilité Yuan, transition écologique, Traité de Lisbonne,  Sarkozy. La question de fond est de savoir sur quelles perspectives et sur quelle base politique se fera le changement. Les Français se sont fait avoir gravement en 2007, ils n’entendent pas se laisser prendre à nouveau en 2012.

Peut-être ce débat a-t-il satisfait le fan-club qui papillonne rue de Solférino ? Il fût loin en tout cas de nous rassurer quand à l’avenir de notre pays, et loin de répondre aux aspirations au changement qui habitent les Français. Nous sommes restés sur notre faim il y a encore loin de la coupe aux lèvres.

12/10/2011

Algues Vertes et Gaz de schiste! Rien à attendre de l'UMP

Le décret qui vise au relèvement des plafonds d’épandage d’azote dans les exploitations agricoles vient d’être publié au ce mardi 11 octobre 2011 au Journal officiel.

Algues vertes, Bretagne, Littoral breton, Nathalie Kossusco-Morisset, Bruno Lemaire, Estuaire du Gouessant, INERIS, Plafonds d'épandages, Normes Nitrates, Azote organiques, Eaux et Rivières de Bretagne, Littoral Breton, PS, Parti de Gauche, Les Verts, UMP, Nouveau Centre, Modem, Parti Radical Valloisien, Nicolas Sarkozy, Gaz de schiste,Ce décret signé par Nathalie Kossusco-Morisset et Bruno Lemaire respectivement ministre de l’Ecologie et Ministre de l’Agriculture va, selon Eau & Rivières de Bretagne « permettre d’augmenter de 20% les quantités d’azote organique épandues sur les sols ».

Le nouveauAlgues vertes, Bretagne, Littoral breton, Nathalie Kossusco-Morisset, Bruno Lemaire, Estuaire du Gouessant, INERIS, Plafonds d'épandages, Normes Nitrates, Azote organiques, Eaux et Rivières de Bretagne, Littoral Breton, PS, Parti de Gauche, Les Verts, UMP, Nouveau Centre, Modem, Parti Radical Valloisien, Nicolas Sarkozy, Gaz de schiste, décret prend en compte désormais dans le calcul des surfaces épandables, les « surfaces à proximité des cours d’eau, du littoral, des tiers » qui jusqu’à présent en étaient exclues.

Il faut se souvenir qu’en Bretagne la bataille contre les algues vertes est vive. La Bretagne « c’est trois millions d’habitants et treize millions de cochons »  indiquait un militant d’Eau & Rivières de Bretagne qui met en cause l’agriculture intensive.

Il est vrai que cette région contribue à hauteur de 60% des cochons, 40% de la volaille et 30% des bovins de la production nationale totale. 

Au delà des pollutions environnementales générées par l’épandAlgues vertes, Bretagne, Littoral breton, Nathalie Kossusco-Morisset, Bruno Lemaire, Estuaire du Gouessant, INERIS, Plafonds d'épandages, Normes Nitrates, Azote organiques, Eaux et Rivières de Bretagne, Littoral Breton, PS, Parti de Gauche, Les Verts, UMP, Nouveau Centre, Modem, Parti Radical Valloisien, Nicolas Sarkozy, Gaz de schiste,age des déjections animales, chargées en azote organiques et autres pesticides et antibiotiques, qui produisent une prolifération d’algues vertes, la pression est désormais montée d’un cran pour devenir une réelle question sanitaire.

Il est en effet acquis, depuis la parution en aout 2009 d’un rapport de l’INERIS – Institut National de l’Environnement et des Risque – que la décomposition des algues vertes provoque l’émanation de gaz toxiques dangereux : « la quantité de gaz toxiques peut dans certains cas dépasser la dose mortelle ». Depuis, la mort de sangliers dans l’estuaire du Gouessant en juillet 2011 est venue corroborer cette conclusion du rapport.

Au printemps 2011 le projet de décret de relèvement des taux d’épandage, avait soulevé la colère des associations de protection de l’environnement qui dénonçaient l’incohérence de ce projet avec le plan de lutte contre la prolifération des algues vertes entériné par le Conseil des ministres en février 2010 pour lequel une enveloppe de crédit de 134 millions d’euros pour la période 2010-2014 dont 40 millions pour l’année 2010-2011.

Déjà en 2007 la France avait été menacée par la Cour de Justice Européenne d’une amende de 28millions d’euros assorties d’astreintes journalières de 117000 euros pour dépassement des normes nitrates sur neuf captage d’eau en Bretagne. Bruxelles avait à l’époque suspendu les poursuites après que les autorités françaises se soient engagées sur un plan d’action à 5 ans qui comportait notamment une réduction de 30% des apports en nitrates – organiques et minéraux – dans les zones concernées.

Alors qu’aujourd’hui,  la commission européenne, alertée par les association de protection de l’environnement,  exige de la France, dans une lettre en date du 17 juillet 2011, qu’elle fournisse des explications sur sa politique de prévention en matière de prolifération des algues vertes, on ne peut que s’interroger sur les motivations qui sous-tendent ce choix de relèvement des plafonds d’épandages qui mécaniquement conduiront à une augmentation des rejets d’azote organique dans les milieux naturels.

Algues vertes, Bretagne, Littoral breton, Nathalie Kossusco-Morisset, Bruno Lemaire, Estuaire du Gouessant, INERIS, Plafonds d'épandages, Normes Nitrates, Azote organiques, Eaux et Rivières de Bretagne, Littoral Breton, PS, Parti de Gauche, Les Verts, UMP, Nouveau Centre, Modem, Parti Radical Valloisien, Nicolas Sarkozy, Gaz de schiste,Le poids du lobby agricole a-t-il finit par imposer ses vues à 7 mois des élections présidentielles où Nicolas Sarkozy – le président qui considère que les écologistes sont des intégristes – sera candidat à sa succession ?

On peut le croire tant il y a d’incohérence à d’un côté dépenser les deniers publics pour réduire une pollution et de l’autre à prendre des décisions qui ne feront que l’accroître.

Il est sur que demain les Associations de protection de l’environnement de Bretagne ne manqueront pas de mener partout où elles seront entendues les actions de nature à porter un coup d’arrêt définitif à ce mal qui ronge le littoral breton et qui n’est pas sans effet sur la qualité des eaux.

Dernière minute : Gaz et huile de schiste

Comme une mauvaise nouvelle ne vient jamais seule l’on apprend de source AFP que l’Assemblée nationale vient de repousser une proposition de loi soumise par le PS, les Verts, le PCF et le Parti de Gauche pour interdire en France toute exploitation ou exploration des gaz de schiste.

Cette proposition de loi a été retoquée par 269 voix contre 191 par l’UMP et le Nouveau Centre qui ont considéré qu’elle était inutile après le vote en juillet 2011 de la loi qui interdit la seule technique connue à ce jour pour l’extraction des huile et gaz de schiste, technique dite de fracturation hydraulique.

Algues vertes, Bretagne, Littoral breton, Nathalie Kossusco-Morisset, Bruno Lemaire, Estuaire du Gouessant, INERIS, Plafonds d'épandages, Normes Nitrates, Azote organiques, Eaux et Rivières de Bretagne, Littoral Breton, PS, Parti de Gauche, Les Verts, UMP, Nouveau Centre, Modem, Parti Radical Valloisien, Nicolas Sarkozy, Gaz de schiste,La prositions soumise au vote de ce mardi portait sur l’interdiction d’explorer et d’exploiter des hydrocarbures non conventionnels, à définir la notion d’hydrocarbures non conventionnels, d’en abroger les permis exclusifs de recherche accordés et d’assurer une meilleure visibilité du code minier.

Sur ce dossier comme sur celui des algues vertes, le gouvernement et les partis du Chef de l’Etat – l’UMP et le Nouveau Centre – continuent de mener à l’encontre de la protection de l’environnement une politique conservatrice de mépris archaïque.

Algues vertes, Bretagne, Littoral breton, Nathalie Kossusco-Morisset, Bruno Lemaire, Estuaire du Gouessant, INERIS, Plafonds d'épandages, Normes Nitrates, Azote organiques, Eaux et Rivières de Bretagne, Littoral Breton, PS, Parti de Gauche, Les Verts, UMP, Nouveau Centre, Modem, Parti Radical Valloisien, Nicolas Sarkozy, Gaz de schiste, Corine LepageIl serait par ailleurs utile que les Centristes non inféodés et les Radicaux Valoisiens donnent de la voix sur le sujet dont Corine Lepage a su se saisir avec force.  

 

11/10/2011

Primaires Socialiste: Sarkozy critique et fait appel au Général De Gaulle et à l'esprit de la Vème République!!!!!

 

Nicolas Sarkozy, Primaires Socialistes, Degaulle, Vème République, UMP, Elysée, François Fillon, AFP, Constitution Française, Parti Socialiste, Arnaud Montebourg, Général De Gaulle, OTAN, Ziad Takieddine, Arménie, Génocide arménien, Ankara, Turquie, Europe, union méditerranéenne, sortie du nucléaire, plan contre la dépendance, pouvoir d'achat, dette de l'état,Selon l’AFP lors d’une réunion avec des responsables de l’UMP, Nicolas Sarkozy, s’est laissé aller à critiquer « la primaire » organisée par le PS estimant que celle-ci ne correspondait pas à l’esprit de la Vème République.

«  La Vème République ne peut être l’otage des partis politique et le candidat à la présidentielle pris en otage par son parti, le général De Gaulle a voulu une élection à deux tours, pas à quatre » aurait dit le chef de l’Etat au cours du petit-déjeuner qui rassemblait, à l’Elysée, les dirigeants de sa majorité.

Nicolas Sarkozy, Primaires Socialistes, Degaulle, Vème République, UMP, Elysée, François Fillon, AFP, Constitution Française, Parti Socialiste, Arnaud Montebourg, Général De Gaulle, OTAN, Ziad Takieddine, Arménie, Génocide arménien, Ankara, Turquie, Europe, union méditerranéenne, sortie du nucléaire, plan contre la dépendance, pouvoir d'achat, dette de l'état,Plutôt que de faire référence à un Président d’une autre stature que la sienne pour tirer des conclusions inadaptées, Nicolas Sarkozy serait mieux avisé,  lui qui dans notre pays est aujourd’hui est le gardien de la Constitution, de méditer ce que celle-ci prévoie en son article N°4 du Titre 1er – De la Souveraineté –.

La Constitution de la France dispose en effet que : « Les partis et groupements politiques concourent à l'expression du suffrage. Ils se forment et exercent leur activité librement. Ils doivent respecter les principes de la souveraineté nationale et de la démocratie. La loi garantit les expressions pluralistes des opinions et la participation équitable des partis et groupements politiques à la vie démocratique de la Nation ».

Nicolas Sarkozy, Primaires Socialistes, Degaulle, Vème République, UMP, Elysée, François Fillon, AFP, Constitution Française, Parti Socialiste, Arnaud Montebourg, Général De Gaulle, OTAN, Ziad Takieddine, Arménie, Génocide arménien, Ankara, Turquie, Europe, union méditerranéenne, sortie du nucléaire, plan contre la dépendance, pouvoir d'achat, dette de l'état,En quoi la démarche des dirigeants socialistes promoteurs de l’idée mise en avant par Arnaud Montebourg de procéder à une primaire pour désigner leur candidat à la Présidentielle serait-elle contraire à l’esprit de la Constitution de la Vème République voulue et proposée par le Général De Gaulle puis largement approuvée par les Français ?

En quoi cette disposition retenue par le Parti Socialiste, désormais adoptée dans son principe par de nombreux membres de la Majorité présidentielle dont François FILLON, l’actuel Premier Ministre, serait moins conforme à l’esprit de l’héritage politique du général De Gaulle s’agissant, par exemple, de la décision de réintégration de l’OTAN sous la tutelle américaine prise par Nicolas Sarkozy au grand dam des républicains de ce pays. ?

Il est vrai que Nicolas Sarkozy aujourd’hui en grande difficulté sur l’ensemble de ses promesses de campagnes non tenues, à propos des affaires dans lesquelles nombre Nicolas Sarkozy, Primaires Socialistes, Degaulle, Vème République, UMP, Elysée, François Fillon, AFP, Constitution Française, Parti Socialiste, Arnaud Montebourg, Général De Gaulle, OTAN, Ziad Takieddine, Arménie, Génocide arménien, Ankara, Turquie, Europe, union méditerranéenne, sortie du nucléaire, plan contre la dépendance, pouvoir d'achat, dette de l'état,de ses proches sont impliqués et sur les manœuvres mis en place pour « débrancher » les candidats dangereux pour sa réélection serait assuré de se voir renvoyer à ses chères études si des primaires du centre et de la droite devaient être organisées.

A défaut d’être un héritier légitime et reconnu du Général de Nicolas Sarkozy, Primaires Socialistes, Degaulle, Vème République, UMP, Elysée, François Fillon, AFP, Constitution Française, Parti Socialiste, Arnaud Montebourg, Général De Gaulle, OTAN, Ziad Takieddine, Arménie, Génocide arménien, Ankara, Turquie, Europe, union méditerranéenne, sortie du nucléaire, plan contre la dépendance, pouvoir d'achat, dette de l'état,Gaulle, le Président de la République pourrait s’en tenir à une posture sincère de démocrate irréprochable. A propos où en sommes-nous des réponses à apporter par Nicolas Sarkozy à Ziad Takieddine ? Le Président a-t-il reçu l’intermédiaire en armement qui souhaitait le voir pour un quart d’heure au sujet de l’affaire « Karachi » ?

Lors  de son voyage en Arménie des 6 et 7 octobre,  Nicolas Sarkozy, incapable de trouver une majorité au Parlement pour faire voter une de ses promesses de campagne de 2007 à Nicolas Sarkozy, Primaires Socialistes, Degaulle, Vème République, UMP, Elysée, François Fillon, AFP, Constitution Française, Parti Socialiste, Arnaud Montebourg, Général De Gaulle, OTAN, Ziad Takieddine, Arménie, Génocide arménien, Ankara, Turquie, Europe, union méditerranéenne, sortie du nucléaire, plan contre la dépendance, pouvoir d'achat, dette de l'état,propos du « génocide arménien» a prononcé un discours à visées électoralistes françaises, appelant Ankara à une « reconnaissance du génocide»  dans un « assez bref » délai. Cette déclaration n’a pas manqué de susciter une réaction, fort peu diplomatique, de la Turquie en la personne de son ministre des affaires européennes.

Ce dernier faisant la leçon au chef de l’Etat a déclaré : « il serait mieux, pour la sérénité en France, en Europe et dans le monde que M. Sarkozy abandonne le rôle de l’historien et se creuse un peu la tête pour sortir son pays du gouffre économique dans lequel il se trouve et produise des projets pour l’avenir de l’Union européenne ».

L’on serait tenté à l’instar de ce Ministre Turc de demander à notre Président qu’il s’occupe un peu moins de faire campagne pourNicolas Sarkozy, Primaires Socialistes, Degaulle, Vème République, UMP, Elysée, François Fillon, AFP, Constitution Française, Parti Socialiste, Arnaud Montebourg, Général De Gaulle, OTAN, Ziad Takieddine, Arménie, Génocide arménien, Ankara, Turquie, Europe, union méditerranéenne, sortie du nucléaire, plan contre la dépendance, pouvoir d'achat, dette de l'état, sa réélection et qu’il se consacre un peu plus aux questions essentielles qui font le quotidien des Français et qui touchent : le pouvoir d’achat, le plan contre la dépendance, la sécurité, la dette de l’état, la sortie du nucléaire, la protection des frontières européennes Nicolas Sarkozy, Primaires Socialistes, Degaulle, Vème République, UMP, Elysée, François Fillon, AFP, Constitution Française, Parti Socialiste, Arnaud Montebourg, Général De Gaulle, OTAN, Ziad Takieddine, Arménie, Génocide arménien, Ankara, Turquie, Europe, union méditerranéenne, sortie du nucléaire, plan contre la dépendance, pouvoir d'achat, dette de l'état,contre le dumping social, écologique et industriel, le renforcement de l’Europe, la sortie de la France d’Afghanistan, la mise en œuvre du projet d’Union méditerranéenne…… les sujets ne manquent pas !

 

05/10/2011

58% des Français ne souhaitent pas de candidature Sarkozy

Mercredi 5 octobre 2011

Paris (Reuters).

Une large majorité des Français (58%) ne souhaite pas que Nicolanicolas sarkozys Sarkozy se présente à l’élection présidentielle d’avril-mai mais les sympathisants UMP continuent de le souhaiter (78%) selon un sondage Ipsos pour le Point diffusé mercredi.

A l’inverse, 36% des Français souhaitent que le chef de l’Etat soit candidat et 21% des sympathisants UMP ne le souhaitent pas.

Le Premier ministre François FILLON serait le meilleur candidat de l’UMP si Nicolas Sarkozy décidait de ne pas l’être, selon 42% des sympathisant UMP et 27% des Français, devant le ministre des affaires étrangères Alain Juppé (31% des sympathisants UMP et 27% des Français).

Le sondage a été réalisé les 30 septembre et 1er octobre auprès d’un échantillon de 962 personnes représentatif de la population française âgée de 18 ans et plus

Jean Batiste Vey, édité par Yves Clarisse

 

 

17:31 Écrit par Bernard FRAU dans Présidentielles 2012 | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : nicolas sarkozy | |  del.icio.us | | Digg! Digg |  Facebook | |  Imprimer

23/09/2011

Nucléaire : Ségolène Royal prend position

 

epr penly,fessenheim,epr flamanville,centrale de flamanville,ségolène royal,alain le vern,laurent fabius,martine aubry,françois hollande,sortir du nucléaire,nicolas sarkozy,eric besson,haute-normandie,sandrine hurel,dieppe,parti communiste,pcf,présidentielle 2012,primaire socialiste,ecologistes,ee-lvSégolène Royal, Présidente de la Région Poitou-Charentes, candidate à la primaire socialiste, vient de déclarer au quotidien « Libération » : « Si je suis élue, j’arrête Flamanville ».

Elle en a profité pour tacler au passage ses concurrents et faire la différence : « Les autres ne sont pas aussi clairs que moi ». Les propos ont fait l’objet d’une confirmation à l’AFP de la part de ses proches.

Sur ce dernier point Ségolène Royal a parfaitement raison de marquer sa différence !

epr penly,fessenheim,epr flamanville,centrale de flamanville,ségolène royal,alain le vern,laurent fabius,martine aubry,françois hollande,sortir du nucléaire,nicolas sarkozy,eric besson,haute-normandie,sandrine hurel,dieppe,parti communiste,pcf,présidentielle 2012,primaire socialiste,ecologistes,ee-lvMartine Aubry – « moi je suis claire » –  s’est montrée favorable à une sortie progressive du nucléaire sans en préciser l’échéance, tout en se gardant bien de remettre en cause la construction programmée par Nicolas Sarkozy de l’EPR de Penly. Construction qui est soutenue en terre fabiusienne par la Députée PS Sandrine Hurel et le Sénateur Alain Le VERN.

Martine Aubry pour la « Sortie du Nucléaire » c’est plutôt le gris obscur. C’est que dans cette région les voix du Parti communiste

epr penly,fessenheim,epr flamanville,centrale de flamanville,ségolène royal,alain le vern,laurent fabius,martine aubry,françois hollande,sortir du nucléaire,nicolas sarkozy,eric besson,haute-normandie,sandrine hurel,dieppe,parti communiste,pcf,présidentielle 2012,primaire socialiste,ecologistes,ee-lvQuand à François Hollande, tout le monde aura compris que sa promesse de ramener la part du nucléaire à 50% en 2025 c’est comme avec l’UMP, avec lui la filière nucléaire aura encore de beaux jours devant elle. Pour la petite histoire Eric Besson est en train de faire plancher  ses services sur une réduction à 50%. François Hollande et le nucléaire c’est plutôt la série noire qui continue.

De son côté la ministre de l’environnement de François Mitterand a choisi de prendre en compte les remarques formulées par l’ASN dans ses derniers rapports qui ont mis en évidence les problèmes de sécurité  rencontrés sur le chantier de la centrale et non de suivre les idolâtres de l’atome. La directrice de la campagne pour la primaire, Dominique Bertinotti, qepr penly,fessenheim,epr flamanville,centrale de flamanville,ségolène royal,alain le vern,laurent fabius,martine aubry,françois hollande,sortir du nucléaire,nicolas sarkozy,eric besson,haute-normandie,sandrine hurel,dieppe,parti communiste,pcf,présidentielle 2012,primaire socialiste,ecologistes,ee-lvuant à elle s’est attachée à souligner, en parlant de la construction interminable de l’EPR, « le gouffre financier que cela représente ».

Sécurité d’abord et souci des deniers publics ensuite telles sont les pistes qui ont motivé cette décision qui bien sur impactera la vie économique du site.

epr penly,fessenheim,epr flamanville,centrale de flamanville,ségolène royal,alain le vern,laurent fabius,martine aubry,françois hollande,sortir du nucléaire,nicolas sarkozy,eric besson,haute-normandie,sandrine hurel,dieppe,parti communiste,pcf,présidentielle 2012,primaire socialiste,ecologistes,ee-lvSur ce sujet, la Présidente de Poitou-Charentes a par ailleurs indiqué que sa proposition de fermeture de Flamanville s’inscrivait dans un plan qui prévoit «  une reconversion du site vers la recherche et celle de son personnel dans les nouvelles énergies et les technologies du démantèlement.

Ségolène Royale, en affirmant sa volonté de fermer Flamanville, a fait également le choix de la cohérence. Prévoir une sortie du nucléaire sans dans le même temps décider la fermeture de Flamanville qui est en la matière  le marqueur emblématique de ce qu’il ne faut plus faire est absurde.

epr penly,fessenheim,epr flamanville,centrale de flamanville,ségolène royal,alain le vern,laurent fabius,martine aubry,françois hollande,sortir du nucléaire,nicolas sarkozy,eric besson,haute-normandie,sandrine hurel,dieppe,parti communiste,pcf,présidentielle 2012,primaire socialiste,ecologistes,ee-lvSégolène Royal vient d’envoyer un signal fort aux écologistes qui attendent deux autres engagements immédiats. L’arrêt de Penly et la fermeture de Fessenheim.

epr penly,fessenheim,epr flamanville,centrale de flamanville,ségolène royal,alain le vern,laurent fabius,martine aubry,françois hollande,sortir du nucléaire,nicolas sarkozy,eric besson,haute-normandie,sandrine hurel,dieppe,parti communiste,pcf,présidentielle 2012,primaire socialiste,ecologistes,ee-lvSortir du Nucléaire n’est pas une question économique mais une question politique qui engage l’Avenir. Ségolène Royal prendra-t-elle l’initiative de pousser plus loin l’audace dont elle vient de faire preuve? La question est désormais posée.

 

21/09/2011

Des amis proche de Nicolas Sarkozy en garde à vue!

Thierry Gaubert, Nicoals Bazire, Nicolas Sarkozy, Karachi, Pakistan, Contrats d'arement, Edouard Balladur, Reanaud Vanruymbeke, Me Olivier Morice, DCAN Cherbourg, Roger Le Loire, Ziad Takieddine, Hélène de Yougoslavie, Médiapart, Nouvel Observateur, Corruption finacière, KARACHI, attentat de Karachi, Bettencout, Francafrique,Deux jours après l’interpellation d’un ancien conseiller chargé de communication de Nicolas Sarkozy, à la Mairie de Neuilly puis au Ministère du budget, Thierry Gaubert, c’est autour Nicolas Bazire d’être interpellé et placé en garde à vue. Nicolas Bazire qui a été  le directeur de Cabinet d’Edouard Balladur de 1993 à 1995 au moment où ce dernier était 1er Ministre de François Mitterand.

Ami proche de Nicolas Sarkozy, Nicolas Bazire, qui occupe aujourd’hui des fonctions de directeur général au sein du groupe Arnault a été arrêté et placé en garde à vue afin d’être entendu les policiers de la Dnif – Division nationale des investigations financières – chargés des enquêtes dans le cadre de contrats d’armement avec le Pakistan. Comme ce fût le cas en Juillet pour le domicile de Thierry Gaubert le domicile et les locaux professionnels de Nicolas Bazire ont fait l’objet d’une perquisition.

Les juges Van Ruymbeke et Roger Le Loire cherchent à faire la lumière sur de possibles malversations financières autour des contrats d’armements traités

Thierry Gaubert, Nicoals Bazire, Nicolas Sarkozy, Karachi, Pakistan, Contrats d'arement, Edouard Balladur, Reanaud Vanruymbeke, Me Olivier Morice, DCAN Cherbourg, Roger Le Loire, Ziad Takieddine, Hélène de Yougoslavie, Médiapart, Nouvel Observateur, Corruption finacière, KARACHI, attentat de Karachi, Bettencout, Francafrique,

en 1994 par la France au Pakistan. Sont en cause d’éventuelles rétrocommissions sur les contrats dont tout ou parties auraient été reversées pour abonder les comptes de campagne du candidat Edouard Balladur à l’élection présidentielle de 2002 qui avait pour porte parole Nicolas Sarkozy.

Les enquêteurs regardent également du côté de l’homme d’affaire franco-libanais Ziad Takieddine dont ils veulent éclaircir les liens qui pourraient exister entre lui Nicolas Bazire et Thierry Gaubert.

Thierry Gaubert, Nicoals Bazire, Nicolas Sarkozy, Karachi, Pakistan, Contrats d'arement, Edouard Balladur, Reanaud Vanruymbeke, Me Olivier Morice, DCAN Cherbourg, Roger Le Loire, Ziad Takieddine, Hélène de Yougoslavie, Médiapart, Nouvel Observateur, Corruption finacière, KARACHI, attentat de Karachi, Bettencout, Francafrique,Tant Médiapart que le Nouvel Observateur ont en effet révélé dernièrement que des témoins proches des deux personnes interpellées auraient fait « déclarations fracassantes » aux enquêteurs. Un des témoins aurait affirmé que l’homme d’affaire franco-libanais se serait rendu en Suisse, accompagné de Thierry Gaubert, pour recevoir des fonds destinés à être transmis à Nicolas Bazire. Il serait question de manipulations de  «volumineuses valises» de billets. Ces faits auraient été corroborés par l’ex-épouse de Thierry Gaubert, la princesse Hélène de Yougoslavie.

Au delà des aspects, «corruption financière», qui font l’objet des soupçons des juges en charge de l’enquête, la justice doit également vérifier si cette affaire ne comporte pas de lien avec l’attentat qui a eu lieu en 2002 à Karachi et qui a couté la vie à  personnes dont 11 Français.

Thierry Gaubert, Nicoals Bazire, Nicolas Sarkozy, Karachi, Pakistan, Contrats d'arement, Edouard Balladur, Reanaud Vanruymbeke, Me Olivier Morice, DCAN Cherbourg, Roger Le Loire, Ziad Takieddine, Hélène de Yougoslavie, Médiapart, Nouvel Observateur, Corruption finacière, KARACHI, attentat de Karachi, Bettencout, Francafrique,Après que les autorités françaises se soient orientées vers la piste d’un attentat terroriste liée à la mouvance Ben Laden, une autre thèse est aujourd’hui retenue selon laquelle l’attentat aurait été commandité par des Pakistanais en guise de « représailles » après la décision française de mettre un terme au versement des commissions prévues sur les contrats de ventes d’armements.

Thierry Gaubert, Nicoals Bazire, Nicolas Sarkozy, Karachi, Pakistan, Contrats d'arement, Edouard Balladur, Reanaud Vanruymbeke, Me Olivier Morice, DCAN Cherbourg, Roger Le Loire, Ziad Takieddine, Hélène de Yougoslavie, Médiapart, Nouvel Observateur, Corruption finacière, KARACHI, attentat de Karachi, Bettencout, Francafrique,De son côté Me olivier Morice, l’avocat des familles qui ont été victimes de cet attentat, ne s’embarrasse pas de formule de précaution, il s’en prend directement au Chef de l’Etat Nicolas Sarkozy, qui au moment des négociations des contrats était ministre du Budget et porte parole de la campagne d’Edouard Balladur; il l’accuse  d’avoir « validé le système mis en place pour permettre la corruption.

Nicolas Sarkozy nie évidemment avoir eu connaissance de rétrocommissions, personne ne peut imaginer qu’il en soit autrement. Les Français eux sont impatients d’en connaître car en matière d’affaires politico-financières, il apparaît que le chef de l’Etat vogue en ce moment en eaux tumultueuses.

Bien sûr l’homme est protégé par son immunité. Mais, à neuf mois de l’élection présidentielle, à laquelle il ne fait aucun doute qu’il participera, la révélation de proximités amicales douteuses ferait tache.

thierry gaubert,nicoals bazire,nicolas sarkozy,karachi,pakistan,contrats d'arement,edouard balladur,reanaud vanruymbeke,me olivier morice,dcan cherbourg,roger le loire,ziad takieddine,hélène de yougoslavie,médiapart,nouvel observateur,corruption finacière,attentat de karachi,bettencout,francafriqueSi une implication de sa part, plus ou moins directe ou indirecte, était avérée dans toutes ces affaires d’argent « d’origine pas nette » – Francafrique, Bettencourt, Takieddine, Karachi …… – alors l’image déjà bien escamotée par les sorties « Fouquet’s bling-bling » du début de mandat, les côtés « je fais tout, je vais partout gesticulant » du milieu de mandat et enfin la posture « pseudo gaullienne » du dernier discours en Libye – certains ont du penser qu’il allait crier Vive la Libye libre –  finirait par se casser définitivement.

thierry gaubert,nicoals bazire,nicolas sarkozy,karachi,pakistan,contrats d'arement,edouard balladur,reanaud vanruymbeke,me olivier morice,dcan cherbourg,roger le loire,ziad takieddine,hélène de yougoslavie,médiapart,nouvel observateur,corruption finacière,attentat de karachi,bettencout,francafriqueChacun imagine bien que les adversaires qu’il a cherchés à tailler en pièce de façon scandaleuse ne laisseront pas passer l’occasion de le renvoyer méditer sur les limites qu’il faut savoir mettre à ses ambitions. La donne pour 2012 serait alors bouleversée.

Oui des Français sont impatients de savoir ! D’autres plus durs s’impatientent de voir !

 

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu