Avertir le modérateur

03/10/2011

Présidentielles 2012: Jean-Louis Borloo renonce!

 

Les deux acteurs principaux du Grenelle de l’environnement Nicolas Hulot et Jean-Louis Borloo ne seront donc pas sur la ligne de départ de la course à la présidentielle de 2012.

Nicolas Hulot, Europe Ecologie les Verts, Parti Socialiste, UMP, Jean-Louis Borloo, Dominique de Villepin, Fraçois Bayrou, Corine Lepage, Ségolène Royale, ARES, Alliance Républicaine Ecologiste et Sociale, Les Centres, François Hollande, Martine Aubry, Le Pen, Front National, Jean-Fraçois Coppé, Eva Joly, Grenelle de l'environnement. Jean-Louis Borloo, Parti Radical Valoisien.

Pour Nicolas Hulot l’affaire avait été bouclée lors de la primaire d’Europe-Ecologie-Les Verts où Eva Joly, la candidate de la gauche de la gauche, s’était imposée.

 

nicolas hulot,europe ecologie les verts,parti socialiste,ump,jean-louis borloo,dominique de villepin,fraçois bayrou,corine lepage,ségolène royale,ares,alliance républicaine ecologiste et sociale,les centres,françois hollande,martine aubry,le pen,front national,jean-fraçois coppé,eva joly,grenelle de l'environnement. jean-louis borloo,parti radical valoisien.Quant à Jean-Louis Borloo, celui-ci, à la surprise quasi générale,  précisant que son « projet était prêt » et qu’il « s’y était préparé méthodiquement pendant neuf mois » a annoncé dimanche lors du 20heures de TF1 sa décision de renoncer.

Ses supporters, qui, il y a encore une semaine, y croyaient dur comme fer, sont sur le …… quelque peu déboussolés voir totalement désemparés. Jean Christophe Lagarde, le président exécutif du Nouveau Centre s’est dit : « profondément triste et déçu, comme des dizaines de milliers de militants et des millions de Français ».

Première explication de Jean-Louis Borloo : « la vérité c’est que les centres n’ont jamais été aussi éclatés, en compétition même entre eux » ajoutant, « Je veux bien en prendre ma part de responsabilité ». Puis comme pour enfoncer le clou « A cette heure quelle est la réalité ? Cette dynamique des centres n’est pas suffisante pour être présent au deuxième tour de l’élection présidentielle ».

nicolas hulot,europe ecologie les verts,parti socialiste,ump,jean-louis borloo,dominique de villepin,fraçois bayrou,corine lepage,ségolène royale,ares,alliance républicaine ecologiste et sociale,les centres,françois hollande,martine aubry,le pen,front national,jean-fraçois coppé,eva joly,grenelle de l'environnement. jean-louis borloo,parti radical valoisien.Deuxième explication : « nous sommes dans une crise économique et sociale d’une extrême gravité. Dans ces périodes là, la perte des repères, la peur, le désarroi amènent vers les extrêmes, où que cela soit en France ou en Europe. Et puis le climat délétère, le climat des affaires, très franchement me paraît accentuer ce risque »

Conclusiondu Président des Radicaux valoisiens, «  Les temps sont suffisamment troublés pour ne pas ajouter de la confusion à la confusion ».

nicolas hulot,europe ecologie les verts,parti socialiste,ump,jean-louis borloo,dominique de villepin,fraçois bayrou,corine lepage,ségolène royale,ares,alliance républicaine ecologiste et sociale,les centres,françois hollande,martine aubry,le pen,front national,jean-fraçois coppé,eva joly,grenelle de l'environnement. jean-louis borloo,parti radical valoisien.Même si Jean-Louis Borloo est resté particulièrement flou dans sa réponse à la question d’un éventuel soutien à Nicolas Sarkozy : «  je ne suis plus à l’UMP, je ne sais pas qui sera le candidat de l’UMP et on se prononcera en fonction de la vision, des projets, des programmes, en temps utiles », du côté de l’UMP on jubile, avec retenue mais on jubile tout de même!

nicolas hulot,europe ecologie les verts,parti socialiste,ump,jean-louis borloo,dominique de villepin,fraçois bayrou,corine lepage,ségolène royale,ares,alliance républicaine ecologiste et sociale,les centres,françois hollande,martine aubry,le pen,front national,jean-fraçois coppé,eva joly,grenelle de l'environnement. jean-louis borloo,parti radical valoisien.Ainsi Jean-François Coppé y va de son couplet : « Quand on s’appelle Jean-Louis Borloo, avec le parcours qui est le sien – il a été l’un des piliers majeurs de notre action gouvernementale, il a été un exceptionnel ministre de la ville – on ne peut pas être un candidat de témoignage à la présidentielle »

Quelle perfidie de la part de celui dont il se dit qu’il a tenu le poignard du refus qui a tranché le cordon des finances du Parti Radical privant ainsi l’ex ministre de l’environnement des moyens de mener une véritable campagne présidentielle.

nicolas hulot,europe ecologie les verts,parti socialiste,ump,jean-louis borloo,dominique de villepin,fraçois bayrou,corine lepage,ségolène royale,ares,alliance républicaine ecologiste et sociale,les centres,françois hollande,martine aubry,le pen,front national,jean-fraçois coppé,eva joly,grenelle de l'environnement. jean-louis borloo,parti radical valoisien.Les forces du conservatisme étroit et alimentaire ont provisoirement gagné. La gauche archaïque a tué la candidature de Nicolas Hulot lors des primaires EE-Les Verts, la droite  des affaires nauséabondes, vient elle de tuer celle de Jean-Louis Borloo.

Il appartient aux Français qui iront voter en 2012 de décider qu’ilsne laisseront pas les partis et les clans faire la loi dans le pays et le conduire à sa perte.

nicolas hulot,europe ecologie les verts,parti socialiste,ump,jean-louis borloo,dominique de villepin,fraçois bayrou,corine lepage,ségolène royale,ares,alliance républicaine ecologiste et sociale,les centres,françois hollande,martine aubry,le pen,front national,jean-fraçois coppé,eva joly,grenelle de l'environnement. jean-louis borloo,parti radical valoisien.Ils ne veulent plus de Nicolas Sarkozy pas plus qu’ils n’adhèrent positivement aux vielles lunes du Parti Socialiste, ni Martine Aubry, ni François Hollande ne peuvent incarner une véritable espérance pour le pays.

nicolas hulot,europe ecologie les verts,parti socialiste,ump,jean-louis borloo,dominique de villepin,fraçois bayrou,corine lepage,ségolène royale,ares,alliance républicaine ecologiste et sociale,les centres,françois hollande,martine aubry,le pen,front national,jean-fraçois coppé,eva joly,grenelle de l'environnement. jean-louis borloo,parti radical valoisien.Alors plus que jamais dans ces temps de chaos et d’incertitude la voie de l’Union et du Rassemblement des forces vives du pays s’impose. Il n’y a pas de fatalisme institutionnel qui condamnerait  la France à subir le jeu de chaises musicales que nous imposent depuis 40 ans le PS et le RPR/UMP.

D’ici à la fin de l’année, une candidature libre et non inféodée doit émerger. François Bayrou et Dominique de Villepin ont désormais lNicolas Hulot, Europe Ecologie les Verts, Parti Socialiste, UMP, Jean-Louis Borloo, Dominique de Villepin, Fraçois Bayrou, Corine Lepage, Ségolène Royale, ARES, Alliance Républicaine Ecologiste et Sociale, Les Centres, François Hollande, Martine Aubry, Le Pen, Front National, Jean-Fraçois Coppé, Eva Joly, Grenelle de l'environnement. Jean-Louis Borloo, Parti Radical Valoisien.a grande responsabilité de constituer un ticket pour la prochaine mandature et se donner les moyens pour mettre sur pied un accord programme de gouvernement qui suscitera enfin adhésion et mobilisation.

 

Nos concitoyens ne supporteront pas que le seul choix qui leur soit donné, pour la présidentielle et les législatives 2012, soit celui de se déterminer entre un candidat de gauche qui ne tiendra pas ses promesses – parce qu’elles ne seront pas tenables –,  et un candidat d’une droite « américaine » dont le bilan est largement négatif, un candidat, qui plus est, lesté du poids des proximités de certains des membres de son parti avec le Front national.

Dans cette hypothèse « pourrie », ils pourraient choisir d’aller à la pêche, ou pire, ce qui serait grave pour la démocratie de notre pays, ils se prononceraient en faveur de l’extrême droite popularde  et irresponsable des Le PEN.

nicolas hulot,europe ecologie les verts,parti socialiste,ump,jean-louis borloo,dominique de villepin,fraçois bayrou,corine lepage,ségolène royale,ares,alliance républicaine ecologiste et sociale,les centres,françois hollande,martine aubry,le pen,front national,jean-fraçois coppé,eva joly,grenelle de l'environnement. jean-louis borloo,parti radical valoisien.2012 sera à n’en pas douter l’année des ruptures et de l’audace. Jean-Louis Borloo qui a eu la force de conviction de pousser à la création de l’Alliance, Républicaine Ecologiste et Sociale doit pouvoir prendre toute sa place dans une dynamique à construire qui interroge les Centres bien sûr mais au-delà, Ségolène Royale, Corine Lepage, Jean Arthuis.....

 

 

27/09/2011

Sénatoriales : Petite victoire de la gauche, grosse défaite pour le clan Sarkozy !

Sémat, Chambre Haute, Europe Ecologie les Verts, Défaite, Victoire, PS, PCF, Eva Joly, Jean-Michel Baylet, Parti Socialiste, Hauts-de-Seine, Sarkozy, Isabelle Balkany, UMP, Jacques Blanc, Alain Bertrand, Président de la République, Martine Aubry, François Hollande, Arnaud Montebourg, Jean-Claude Gaudin, Gérard Larcher, François Fillon, Jean-Pierre Raffarin, Jean-François Coppé, Fouquet's, Modem, Jean Arthuis, Alliance Centriste, Nouveau Centre, Yannick Favennec, Pierre Moscovici, Jean-Pierre Bel, Bruno Le Maire, Hortefeux, Guéant, Laurent Fabius, François Bayrou, Dominique de Villepin, Corine Lepage, Ségolène Royal, Manuel Vals.Le scrutin de dimanche a donné à la gauche 177 sièges sur les 348 que compte le Sénat. Situation inédite dans la 5ème République, le Sénat passe à gauche. Dès hier à droite comme à gauche chacun à sa manière commente les résultats et y va de sa formule plus ou moins adroite.

Chez Europe-Ecologie-Les verts, c’est comme si on a bu un petit coup de trop. On est un peu grisé par une progression de forme – le nombre de sénateurs passe de 4 à 10 – essentiellement due à des arrangements partidaires avec le PS et le PCF comme nous ont habitués à les faire les radicaux de Jean-Michel Baylet. Sur le fond cette progression ne correspond à rien pour le futur. Eva Joly n’en n’a cure, elle déclare : « on peut peut-être, par le règlement intérieur, abaisser le seuil (pour disposer d’un groupe au Sénat il faut 15 élus) et avoir un groupe à 10 ». Sémat, Chambre Haute, Europe Ecologie les Verts, Défaite, Victoire, PS, PCF, Eva Joly, Jean-Michel Baylet, Parti Socialiste, Hauts-de-Seine, Sarkozy, Isabelle Balkany, UMP, Jacques Blanc, Alain Bertrand, Président de la République, Martine Aubry, François Hollande, Arnaud Montebourg, Jean-Claude Gaudin, Gérard Larcher, François Fillon, Jean-Pierre Raffarin, Jean-François Coppé, Fouquet's, Modem, Jean Arthuis, Alliance Centriste, Nouveau Centre, Yannick Favennec, Pierre Moscovici, Jean-Pierre Bel, Bruno Le Maire, Hortefeux, Guéant, Laurent Fabius, François Bayrou, Dominique de Villepin, Corine Lepage, Ségolène Royal, Manuel Vals.L’ex-magistrate ajoutant aussitôt qu’elle estime que le résultat des écologistes de ce dimanche  est un avertissement pour la classe politique : « ça veut dire que nous sommes une force avec laquelle il faut compter ». Rien de moins

Au Parti Socialiste  c’est applaudissement et jubilation. Il est vrai que pour la gauche voir, dans les Hauts-de-Seine le département de Nicolas Sarkozy, Isabelle Balkany « se ramasser »  ne peut que faire un immense plaisir. De même pour le siège de la Lozère. Dans ce département, considéré comme un bastion de l’ UMP , Alain Bertrand a réussit à « déboulonner » l’inamovible Jacques Blanc qui n’avait jamais été battu depuis 38 ans.

Sémat, Chambre Haute, Europe Ecologie les Verts, Défaite, Victoire, PS, PCF, Eva Joly, Jean-Michel Baylet, Parti Socialiste, Hauts-de-Seine, Sarkozy, Isabelle Balkany, UMP, Jacques Blanc, Alain Bertrand, Président de la République, Martine Aubry, François Hollande, Arnaud Montebourg, Jean-Claude Gaudin, Gérard Larcher, François Fillon, Jean-Pierre Raffarin, Jean-François Coppé, Fouquet's, Modem, Jean Arthuis, Alliance Centriste, Nouveau Centre, Yannick Favennec, Pierre Moscovici, Jean-Pierre Bel, Bruno Le Maire, Hortefeux, Guéant, Laurent Fabius, François Bayrou, Dominique de Villepin, Corine Lepage, Ségolène Royal, Manuel Vals.« C’est un échec pour le Président de la République » a déclaré Martine Aubry, parlant du basculement de majorité du Sénat. « C’est un événement historique » a enchainé François Hollande. Le candidat à la primaire socialiste, qui est déjà ailleurs, voit dans cette nouvelle victoire de la gauche après celle des régionales et des cantonales un signe « prémonitoire » pour 2012. Arnaud Montebourg est lyrique, pour lui cette victoire est : « une rébellion des territoires et des populations abandonnés par l’état ».

« Vous avez gagné d’une courte tête, n’en faites pas un triomphe historique »  leur rétorque Jean-Claude Gaudin de l’ UMP, pour ramener les choses à la mesure que les sarkozystes veulent donner à ce qu’ils refusent de reconnaître comme une défaite.

Sémat, Chambre Haute, Europe Ecologie les Verts, Défaite, Victoire, PS, PCF, Eva Joly, Jean-Michel Baylet, Parti Socialiste, Hauts-de-Seine, Sarkozy, Isabelle Balkany, UMP, Jacques Blanc, Alain Bertrand, Président de la République, Martine Aubry, François Hollande, Arnaud Montebourg, Jean-Claude Gaudin, Gérard Larcher, François Fillon, Jean-Pierre Raffarin, Jean-François Coppé, Fouquet's, Modem, Jean Arthuis, Alliance Centriste, Nouveau Centre, Yannick Favennec, Pierre Moscovici, Jean-Pierre Bel, Bruno Le Maire, Hortefeux, Guéant, Laurent Fabius, François Bayrou, Dominique de Villepin, Corine Lepage, Ségolène Royal, Manuel Vals.Cela dit, Gérard Larcher, François Fillon, Jean-Pierre Raffarin et Jean-François Coppé peuvent bien aussi tenter de minimiser, le résultat de ce dimanche constitue une réelle défaite pour la droite – 25 sièges ont été perdus – et ce qui ressort clairement de cette défaite c’est que Nicolas Sarkozy vient d’essuyer un revers sérieux. C’est une claque pour les amis de du Fouquet’s!

Sémat, Chambre Haute, Europe Ecologie les Verts, Défaite, Victoire, PS, PCF, Eva Joly, Jean-Michel Baylet, Parti Socialiste, Hauts-de-Seine, Sarkozy, Isabelle Balkany, UMP, Jacques Blanc, Alain Bertrand, Président de la République, Martine Aubry, François Hollande, Arnaud Montebourg, Jean-Claude Gaudin, Gérard Larcher, François Fillon, Jean-Pierre Raffarin, Jean-François Coppé, Fouquet's, Modem, Jean Arthuis, Alliance Centriste, Nouveau Centre, Yannick Favennec, Pierre Moscovici, Jean-Pierre Bel, Bruno Le Maire, Hortefeux, Guéant, Laurent Fabius, François Bayrou, Dominique de Villepin, Corine Lepage, Ségolène Royal, Manuel Vals.A sept mois des élections présidentielles, avec en toile de fond une crise économique et financière dont il n’arrive pas à se sortir, baignant dans un climat détestable lié aux affaires politico-financières où plusieurs de ses proches amis sont impliqués, tandis que la presse laisse à penser qu’il pourrait être lui-même directement concerné, Nicolas Sarkozy,  alors que son camp est miné par la division, vient de recevoir un signe très fort. Ce qui est arrivé ce dimanche n’est pas de bon augure pour la suite de son agenda. C’est tant mieux !

Première conséquence de taille, avec le basculement du Sénat c’est sa fameuse « règle d’or » budgétaire qui vient d’être exécutée car les socialistes ne le « louperont » pas sur cette question.

Sémat, Chambre Haute, Europe Ecologie les Verts, Défaite, Victoire, PS, PCF, Eva Joly, Jean-Michel Baylet, Parti Socialiste, Hauts-de-Seine, Sarkozy, Isabelle Balkany, UMP, Jacques Blanc, Alain Bertrand, Président de la République, Martine Aubry, François Hollande, Arnaud Montebourg, Jean-Claude Gaudin, Gérard Larcher, François Fillon, Jean-Pierre Raffarin, Jean-François Coppé, Fouquet's, Modem, Jean Arthuis, Alliance Centriste, Nouveau Centre, Yannick Favennec, Pierre Moscovici, Jean-Pierre Bel, Bruno Le Maire, Hortefeux, Guéant, Laurent Fabius, François Bayrou, Dominique de Villepin, Corine Lepage, Ségolène Royal, Manuel Vals.Côté centriste les déclarations ne sont pas au triomphalisme malgré une assez bonne tenue des candidats. Jean-Marie Vanlerenberghe du Modem est réélu dans le Pas-de-Calais ainsi que Jacqueline Gourault dans le Loir-et-Cher. Dans la Marne les candidats de l’Alliance Centriste se sont imposés dès le 1er tour.  De même que Jean Arthuis et François Zocchetto en Mayenne. Yves Pozzo di Borgo du Nouveau Centre, qui conduisait une liste, est élu.Ce maintient est une note d’espoir car il est indubitable que c’est de ce côté-là qu’il faudra, le moment venu, s’appuyer pour reconstruire un programme politique pour la France.

Sémat, Chambre Haute, Europe Ecologie les Verts, Défaite, Victoire, PS, PCF, Eva Joly, Jean-Michel Baylet, Parti Socialiste, Hauts-de-Seine, Sarkozy, Isabelle Balkany, UMP, Jacques Blanc, Alain Bertrand, Président de la République, Martine Aubry, François Hollande, Arnaud Montebourg, Jean-Claude Gaudin, Gérard Larcher, François Fillon, Jean-Pierre Raffarin, Jean-François Coppé, Fouquet's, Modem, Jean Arthuis, Alliance Centriste, Nouveau Centre, Yannick Favennec, Pierre Moscovici, Jean-Pierre Bel, Bruno Le Maire, Hortefeux, Guéant, Laurent Fabius, François Bayrou, Dominique de Villepin, Corine Lepage, Ségolène Royal, Manuel Vals.A l’UMP on se plait encore à penser qu’une victoire pour « le plateau de la haute assemblée » viendra amoindrir la défaite dans les urnes. Alors que Jean-Pierre Raffarin veut y croire, «  rien n’est joué !», le député UMP Yannick Favennec dans un message sur Twitter s’insurge « Franchement, cette volonté de vouloir rester président du Sénat de la part de Larcher alors que nous avons perdu la majorité, c’est pitoyable ». 

Pierre Moscovici, le directeur de campagne de François Hollande s’est exprimé très fermement sur le sujet : « la droite a perdu le Sénat hier, la gauche a la majorité et toute tentative de troisième tour, de tripatouillage, serait indigne ».

Aujourd’hui le responsable du groupe des élus socialistes au Sénat, Jean-Pierre BEL, semble tenir la corde mais Gérard LARCHER n’a pas renoncé. Il a de son côté dès hier soir, annoncé  qu’il était candidat à sa succession. Les conciliabules, pressions et marchandages divers vont aller bon train toute la semaine.

Au final à droite seul Bruno Le Maire a eu un mot de lucidité « il faut écouter ce que nous disent les Français. Les Français sont inquiets ».

Oui les Français sont inquiets, ils craignent pour leur avenir et cette petite victoire de la gauche qui est plus une grosse défaite pour Nicolas Sarkozy et les hommes de son clan ne leur apporte aucune garantie.

Sémat, Chambre Haute, Europe Ecologie les Verts, Défaite, Victoire, PS, PCF, Eva Joly, Jean-Michel Baylet, Parti Socialiste, Hauts-de-Seine, Sarkozy, Isabelle Balkany, UMP, Jacques Blanc, Alain Bertrand, Président de la République, Martine Aubry, François Hollande, Arnaud Montebourg, Jean-Claude Gaudin, Gérard Larcher, François Fillon, Jean-Pierre Raffarin, Jean-François Coppé, Fouquet's, Modem, Jean Arthuis, Alliance Centriste, Nouveau Centre, Yannick Favennec, Pierre Moscovici, Jean-Pierre Bel, Bruno Le Maire, Hortefeux, Guéant, Laurent Fabius, François Bayrou, Dominique de Villepin, Corine Lepage, Ségolène Royal, Manuel Vals.Qu’il s’agisse des orientations politiques de gouvernement ou des responsables chargés de les mettre en œuvre, les Français attendent pour 2012 un véritable et solide changement qui ne fasse aucune concession. Rien au poujado-populisme, rien aux papes de la finance, rien aux paganini des promesses intenables.

Sémat, Chambre Haute, Europe Ecologie les Verts, Défaite, Victoire, PS, PCF, Eva Joly, Jean-Michel Baylet, Parti Socialiste, Hauts-de-Seine, Sarkozy, Isabelle Balkany, UMP, Jacques Blanc, Alain Bertrand, Président de la République, Martine Aubry, François Hollande, Arnaud Montebourg, Jean-Claude Gaudin, Gérard Larcher, François Fillon, Jean-Pierre Raffarin, Jean-François Coppé, Fouquet's, Modem, Jean Arthuis, Alliance Centriste, Nouveau Centre, Yannick Favennec, Pierre Moscovici, Jean-Pierre Bel, Bruno Le Maire, Hortefeux, Guéant, Laurent Fabius, François Bayrou, Dominique de Villepin, Corine Lepage, Ségolène Royal, Manuel Vals.L’heure est à l’Union nationale et aux discours de la vérité ! L’heure est au rassemblement pour faire bouger les lignes, pour construire et sortir de cette ambiance malsaine des affaires qui pourrit tout et empoisonne la vie citoyenne de notre Pays.

Que partent les Sarkozy, Hortefeux, Guéant, Balladur et autres DSK, Fabius, Aubry, et Hollande !

Sémat, Chambre Haute, Europe Ecologie les Verts, Défaite, Victoire, PS, PCF, Eva Joly, Jean-Michel Baylet, Parti Socialiste, Hauts-de-Seine, Sarkozy, Isabelle Balkany, UMP, Jacques Blanc, Alain Bertrand, Président de la République, Martine Aubry, François Hollande, Arnaud Montebourg, Jean-Claude Gaudin, Gérard Larcher, François Fillon, Jean-Pierre Raffarin, Jean-François Coppé, Fouquet's, Modem, Jean Arthuis, Alliance Centriste, Nouveau Centre, Yannick Favennec, Pierre Moscovici, Jean-Pierre Bel, Bruno Le Maire, Hortefeux, Guéant, Laurent Fabius, François Bayrou, Dominique de Villepin, Corine Lepage, Ségolène Royal, Manuel Vals.Que viennent les François Bayrou, Dominique de Villepin, Jean Arthuis, Corinne Lepage, Ségolène Royal ou Manuel  Vals.

 

Click here to find out more!

23/09/2011

Nucléaire : Ségolène Royal prend position

 

epr penly,fessenheim,epr flamanville,centrale de flamanville,ségolène royal,alain le vern,laurent fabius,martine aubry,françois hollande,sortir du nucléaire,nicolas sarkozy,eric besson,haute-normandie,sandrine hurel,dieppe,parti communiste,pcf,présidentielle 2012,primaire socialiste,ecologistes,ee-lvSégolène Royal, Présidente de la Région Poitou-Charentes, candidate à la primaire socialiste, vient de déclarer au quotidien « Libération » : « Si je suis élue, j’arrête Flamanville ».

Elle en a profité pour tacler au passage ses concurrents et faire la différence : « Les autres ne sont pas aussi clairs que moi ». Les propos ont fait l’objet d’une confirmation à l’AFP de la part de ses proches.

Sur ce dernier point Ségolène Royal a parfaitement raison de marquer sa différence !

epr penly,fessenheim,epr flamanville,centrale de flamanville,ségolène royal,alain le vern,laurent fabius,martine aubry,françois hollande,sortir du nucléaire,nicolas sarkozy,eric besson,haute-normandie,sandrine hurel,dieppe,parti communiste,pcf,présidentielle 2012,primaire socialiste,ecologistes,ee-lvMartine Aubry – « moi je suis claire » –  s’est montrée favorable à une sortie progressive du nucléaire sans en préciser l’échéance, tout en se gardant bien de remettre en cause la construction programmée par Nicolas Sarkozy de l’EPR de Penly. Construction qui est soutenue en terre fabiusienne par la Députée PS Sandrine Hurel et le Sénateur Alain Le VERN.

Martine Aubry pour la « Sortie du Nucléaire » c’est plutôt le gris obscur. C’est que dans cette région les voix du Parti communiste

epr penly,fessenheim,epr flamanville,centrale de flamanville,ségolène royal,alain le vern,laurent fabius,martine aubry,françois hollande,sortir du nucléaire,nicolas sarkozy,eric besson,haute-normandie,sandrine hurel,dieppe,parti communiste,pcf,présidentielle 2012,primaire socialiste,ecologistes,ee-lvQuand à François Hollande, tout le monde aura compris que sa promesse de ramener la part du nucléaire à 50% en 2025 c’est comme avec l’UMP, avec lui la filière nucléaire aura encore de beaux jours devant elle. Pour la petite histoire Eric Besson est en train de faire plancher  ses services sur une réduction à 50%. François Hollande et le nucléaire c’est plutôt la série noire qui continue.

De son côté la ministre de l’environnement de François Mitterand a choisi de prendre en compte les remarques formulées par l’ASN dans ses derniers rapports qui ont mis en évidence les problèmes de sécurité  rencontrés sur le chantier de la centrale et non de suivre les idolâtres de l’atome. La directrice de la campagne pour la primaire, Dominique Bertinotti, qepr penly,fessenheim,epr flamanville,centrale de flamanville,ségolène royal,alain le vern,laurent fabius,martine aubry,françois hollande,sortir du nucléaire,nicolas sarkozy,eric besson,haute-normandie,sandrine hurel,dieppe,parti communiste,pcf,présidentielle 2012,primaire socialiste,ecologistes,ee-lvuant à elle s’est attachée à souligner, en parlant de la construction interminable de l’EPR, « le gouffre financier que cela représente ».

Sécurité d’abord et souci des deniers publics ensuite telles sont les pistes qui ont motivé cette décision qui bien sur impactera la vie économique du site.

epr penly,fessenheim,epr flamanville,centrale de flamanville,ségolène royal,alain le vern,laurent fabius,martine aubry,françois hollande,sortir du nucléaire,nicolas sarkozy,eric besson,haute-normandie,sandrine hurel,dieppe,parti communiste,pcf,présidentielle 2012,primaire socialiste,ecologistes,ee-lvSur ce sujet, la Présidente de Poitou-Charentes a par ailleurs indiqué que sa proposition de fermeture de Flamanville s’inscrivait dans un plan qui prévoit «  une reconversion du site vers la recherche et celle de son personnel dans les nouvelles énergies et les technologies du démantèlement.

Ségolène Royale, en affirmant sa volonté de fermer Flamanville, a fait également le choix de la cohérence. Prévoir une sortie du nucléaire sans dans le même temps décider la fermeture de Flamanville qui est en la matière  le marqueur emblématique de ce qu’il ne faut plus faire est absurde.

epr penly,fessenheim,epr flamanville,centrale de flamanville,ségolène royal,alain le vern,laurent fabius,martine aubry,françois hollande,sortir du nucléaire,nicolas sarkozy,eric besson,haute-normandie,sandrine hurel,dieppe,parti communiste,pcf,présidentielle 2012,primaire socialiste,ecologistes,ee-lvSégolène Royal vient d’envoyer un signal fort aux écologistes qui attendent deux autres engagements immédiats. L’arrêt de Penly et la fermeture de Fessenheim.

epr penly,fessenheim,epr flamanville,centrale de flamanville,ségolène royal,alain le vern,laurent fabius,martine aubry,françois hollande,sortir du nucléaire,nicolas sarkozy,eric besson,haute-normandie,sandrine hurel,dieppe,parti communiste,pcf,présidentielle 2012,primaire socialiste,ecologistes,ee-lvSortir du Nucléaire n’est pas une question économique mais une question politique qui engage l’Avenir. Ségolène Royal prendra-t-elle l’initiative de pousser plus loin l’audace dont elle vient de faire preuve? La question est désormais posée.

 

09/09/2011

Jean-Noël GUERINI : Sénateur socialiste intouchable ?

jean-noël guerini,martine aubry,françois hollande,robert navarro,marseille,conseil général des bouches du rhône,parti socialiste,eva joly,ee-les vertsJean-Noël Guérini Sénateur et Président socialiste du Conseil Général des Bouches du Rhône, après sa mise en examen jeudi pour « association de malfaiteurs, prise illégale d’intérêts et trafic d’influence » dans le cadre d’une affaire de marchés publics présumés frauduleux dans l’agglomération marseillaise».  Ces chefs d’accusation sont sans précédent à l’égard d’un homme politique  sont d’une extrême gravité.

 

jean-noël guerini,martine aubry,françois hollande,robert navarro,marseille,conseil général des bouches du rhône,parti socialiste,eva joly,ee-les vertsLe politicien marseillais dont Arnaud Montebourg a demandé, sans être entendu de ses amis socialistes, soit « mis hors d’état de nuire à la réputation du PS » vient de donner une interview au quotidien « Le Parisien » dont on peut dire qu’elle est un monument de cynisme, de sous entendus menaçants et de jugements à l’emporte-pièce.

 

Les réponses données à Eric Hacquemand, le journaliste qui le questionnait, par le Sénateur et Président socialiste du Conseil Général des Bouches du Rhône laissent transparaître chez lui un sentiment de puissance et d’invulnérabilité. Jean-Noël Guérini intouchable pourrait être la conclusion de cet entretien.

 

Écœurant ! Comment un élu de la République peut-il se comporter avec une telle suffisance et un tel mépris des hommes et des institutions ?

 

Plaidant d’abord l’innocence, « Ce qui m’arrive est totalement injuste……je suis innocent et lucide …… la justice marseillaise n’est pas du tout sereine », l’homme se fait ensuite menaçant : « les intrigants et ambitieux de tous poils répandent leur fiel pour entacher ma réputation. C’est insupportable et je les préviens……..je vais me battre ».

 

Ajoutant plus loin dans l’interview pour que les choses soient mieux comprises : « j’ai des dizaines d’amis. De par mes fonctions, j’ai des contacts avec la police, la gendarmerie, des représentants de la justice ».

 

L’homme a de la ressource et pousse le bouchon plus loin encore pour affirmer haut et clair qu’il ne démissionnera pas de la Présidence du Conseil Général fanfaronnant : « Qui me peut me faire démissionner aujourd’hui ? Personne ».

 

Au fond tout cela est un peu comme si un voleur se mettait en tête de poursuivre le gendarme venu lui passer les menottes aux poignets. 

 

jean-noël guerini,martine aubry,françois hollande,robert navarro,marseille,conseil général des bouches du rhône,parti socialiste,eva joly,ee-les vertsA la question posée de son éventuelle exclusion du PS qui est demandée par Arnaud Montebourg, Guérini réitère les menaces à peine voilées : « J’appelle à la retenue les responsables socialistes qui par effet de mode tiendraient des propos déplacés……..je ne me laisserai pas traîner dans la boue et massacrer. Ni par des élus de droite, ni par des élus de gauche ».

 

Tiens pourquoi des menaces à droite alors que la question touche essentiellement au PS ? Message codé en direction de la droite, du type : j’en ai pour vous aussi, je peux vous faire taire comme mes camarades !

Que tout le monde se tienne tranquille et tout ira bien ; tel est, semble-t-il, le mot d’ordre en forme de message subliminal, du chef Guérini, soutien de Martine Aubry – même s’il fait mine de se tenir au dessus de la mêlée –.

jean-noël guerini,martine aubry,françois hollande,robert navarro,marseille,conseil général des bouches du rhône,parti socialiste,eva joly,ee-les vertsAu-delà des turpitudes de ce parti qui collectionne en ce moment les médailles de vertu pas toujours très nettes – Dominique Strauss-Kahn, Serge Andréoni, Bernard Granié, Sylvie Andrieux, François Bernardini, Patrick Sèves, Jacques Mahéas, Robert Navarro ….. – la question est posée clairement à EE-Les Verts.

 

Quel avenir politique construire pour la France avec un Parti Politique, le Parti socialiste en l’occurrence, qui maîtrise si peu la qualité et la respectabilité de ses cadres ?

 

Dans la 5ème république il est courant de dire que l’élection présidentielle est la rencontre d’un homme ou d’une femme et de son programme avec les Français. Hors en ce moment force est de dire qu’il nous semble tout de même que les Français sont invités par les candidats aux primaires socialistes à la rencontre  impressionnante de candidats sans programme crédible mais par contre  dotés de soutiens de « figures locales» à la réputation à tout le moins « légèrement sulfureuse ».

 

jean-noël guerini,martine aubry,françois hollande,robert navarro,marseille,conseil général des bouches du rhône,parti socialiste,eva joly,ee-les vertsL’ex-magistrate Eva Joly candidate des Verts à la Présidence de la République peut toujours signaler, qu’avec la gauche elle entend « lutter contre le clan du Fouquet’s », qu’elle veut mener une « lutte pour que Marseille ne devienne pas Naples et que l’éco-mafia ne puisse pas prospérer » et qu’à EE-Les Verts la « ligne est d’exiger une exemplarité de la République » –  on croirait par parenthèse entendre Nicolas Sarkozy –.

 

Comment sans trembler et de toute bonne foi Eva Joly pourra-telle appeler à voter pour François Hollande ou Martine Aubry au second tour de l’élection présidentielle, l’un et l’autre candidat d’un parti incapable de « faire le ménage » dans ses rangs ?

 

Quel type d’accord législatif Cécile Duflot et les siens vont-ils négocier avec le Parti socialiste pour la prochaine mandature ? Quelle garantie vont-ils obtenir quand à l’exemplarité de leurs futurs collègues à l’Assemblée Nationale ?

 

jean-noël guerini,martine aubry,françois hollande,robert navarro,marseille,conseil général des bouches du rhône,parti socialiste,eva joly,ee-les vertsLes Ecologistes de gauche, vont-ils en 2012, comme ils le font déjà en région sur les dossiers difficiles – nucléaires en particulier, ligne TGV, subventions à l’agriculture intensive –, pudiquement baisser les yeux sur ces dossiers qui font la une médiatique des socialistes et, en se pinçant le nez, accepter la dizaine ou la quinzaine de postes de députés en échange d’un soutien de second tour au nom de la « lutte contre Nicolas Sarkozy ».

 

jean-noël guerini,martine aubry,françois hollande,robert navarro,marseille,conseil général des bouches du rhône,parti socialiste,eva joly,ee-les vertsN’y a-t-il  pas mieux à faire avec Corine Lepage, Jean-Louis Borloo, François Bayrou, Dominique de Villepin et tous les Ecologistes émancipés de la gauche socialiste comme de la droite umpiste ?

  

(*) Source http://www.leparisien.fr/politique/jean-noel-guerini-qui-peut-me-faire-demissionner-aujourd-hui-personne-09-09-2011-1599952.php

 

06/07/2011

DSK: plainte en France pour "tentative de viol"!

bf1ba9051c3632c83f088d0cfabca830_60.jpgSelon l’Agence Reuters, une plainte contre Dominique Strauss-Kahn pour «tentative de viol» a été déposée par la journaliste Tristane Banon ce mardi 4 juillet.

L’ex-candidat à la candidature socialiste pour les élections présidentielles de 2012 a aussitôt réagit en demandant à ses avocats en France d’engager pour son compte une action pour «dénonciation calomnieuse».

Les faits pour lesquels Tristane Banon a déposée plainte remontent à février 2003. Ils avaient été évoqués, en tant qu’agression sexuelle, à deux reprises publiquement, par la plaignante, une première fois en 2007 à la télévision et une seconde en 2008 lors d’un entretien paru sur le site internet Agora Vox.

4dntvuhh2yeo4npyb3igdet73odaolf$3sd5873r37wsjmwt2ovw7rn9w2ir9gs.jpgDans les deux cas DSK n’avait pas engagé d’action en justice pour demander réparation de ce qu’il considère aujourd’hui comme une dénonciation calomnieuse alors qu’il s’agit d’une plainte en bon et dû forme.

En France la tentative de viol est classée comme crime passible d’une condamnation à 15 ans de réclusion, le délai de prescription est de 10 ans.

1516810_photo-1309520344891-4-0_640x280.jpgCette nouvelle affaire, alors même que DSK n’en a pas encore complètement finit avec la justice américaine, relance la mécanique médiatique et l’emballement des soutiens politiques du PS qui se laissent aller à proclamer DSK blanchi après les révélations new-yorkaises, de nature à jeter des doutes sur les déclarations de Nafissatou Diallo, voir à crier au complot et à l’attentat politique.

Au train où vont les choses chez les socialistes l’on finirait par nous faire croire que DSK est un modèle de vertu victime d’une machination pilotée dont on ne sait où – suivez mon regard – destinée à l’écarter du pouvoir.

Au final personne ne saura réellement ce qui s’est passé véritablement dans cette suite 2806 du Sofitel de New-York, la justice dit le droit pas la vérité.

media_l_4253816.jpgFaut-il pour blanchir DSK s’acharner sur Nafissatou Diallo et en faire, parce qu’elle aurait menti sur certain points de sa vie, une vulgaire «putain» porteuse de toutes les turpitudes de la terre?

Quand bien même le procureur de Manhattan abandonnerait toutes les charges requises contre DKS à New-York, rien n’effacera la cruelle mise en évidence de certains traits de sa personnalité désormais à la une de toute la presse. Un homme qui patauge dans le fric – l’appart à 50000$ par mois comme l’assiette de pâtes aux truffes à 100$ ça ne passe pas – . Un homme qui, il faut bien le dire, donne la désagréable impression de ne pas maîtriser une certaine propension à la bagatelle et surtout un homme dont l’arrogance est d’une indécence incompatible avec les fonctions auxquels il aspirait.

article_hollande-boulogne.jpgQue vont-ils inventer maintenant ces socialistes soulagés de vendredi dernier pour accabler Tristane Banon qui a osé affirmer «Dans l'entourage de Laurent Fabius beaucoup étaient au courant. François Hollande, lui, connaissait l'histoire. A la foire de Brive, en 2008, au moment de l'affaire Piroska Nagy – DSK avait été mis en cause pour avoir eu une liaison avec une économiste hongroise du FMIil est venu me voir, me disant qu'il pensait beaucoup à moi. Il m'a appelée une fois, en 2003, après les faits. Très inquiet, François Hollande m'a dit qu'il avait parlé de tout ça avec ma mère. Il espérait que je suive le conseil qu'il lui avait donné, à savoir de porter plainte»?

dominique-strauss-kahn-et-son-epouse-habitent-toujours-la-luxueuse-maison-de-new-york-ou-dsk-a-ete-a.jpgLa sagesse aujourd’hui commanderait à tous de laisser la justice faire son travail en conscience. Quand à DSK, en attendant de récupérer son passeport, qu’il se fasse oublier un peu ça nous fera des vacances et surtout qu’il cesse de parader!

Et aux socialistes enfin, bien trop souvent donneurs de leçons, dont le programme, paradoxe hilarant, prévoie d’infliger des contraventions à ceux qui usent des services de prostituées, il est recommandé de procéder à une révision rapide de leur copie.

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu