Avertir le modérateur

18/04/2012

Présidentielles 2012 : Et un et deux et trois et… Hollande finit fort ce 1er tour

Nicolas Sarkozy, Jacques Chirac, Dominique de Villepin, François Hollande, Corinne Lepage, Jean-Luc Barré, Gaullisme social, radical-socialisme, humanisme, Jean-François Coppé, Thiérry REY, Claude Chirac, Azouz Begag, Jacques Aillagon, Brigitte Girardin, République Solidaire, Martin Hirsch, Fadela Amara, Jean-Luc Bennahmias, Modem, Robert Rochefort, France Bleue Périgord, Union nationale, Humanisme-Ecologie-République, Ecologistes Réalistes, Cap 21Alors qu’hier Corinne Lepage annonçait qu’elle apportait son soutien à François Hollande, que 100 sportifs de haut niveau ont annoncé le leur et que 40 économistes l’on fait également, c’est désormais une véritable hola qui est en train de se lever pour parachever en feu d’artifice cette fin de campagne du 1er tour de l’élection présidentielle.

Plusieurs anciens membres des gouvernements Sarkozy-Fillon ont fait connaître tout récemment leur intention ainsi que de nombreux proches de l’ancien Président de la République Jacques Chirac.

Nicolas Sarkozy, Jacques Chirac, Dominique de Villepin, François Hollande, Corinne Lepage, Jean-Luc Barré, Gaullisme social, radical-socialisme, humanisme, Jean-François Coppé, Thiérry REY, Claude Chirac, Azouz Begag, Jacques Aillagon, Brigitte Girardin, République Solidaire, Martin Hirsch, Fadela Amara, Jean-Luc Bennahmias, Modem, Robert Rochefort, France Bleue Périgord, Union nationale, Humanisme-Ecologie-République, Ecologistes Réalistes, Cap 21Celui-ci avait s’était déjà prononcé en juin 2011 à l’occasion d’une visite commune effectuée au musée de Sarran en Corrèze. En sorte « d’humour corrézien » il avait, à l’époque affirmé « Je voterai François Hollande ».

Aujourd’hui c’est Jean-Luc Barré qui confirme au journal le Parisien « Jacques Chirac est fidèle à lui-même lorsqu’il déclare qu’il votera pour Hollande»  précisant par ailleurs que dans « le clan Chirac », « Bernadette est la seule à militer pour le Président sortant. Elle a toujours été plus conservatrice ».

« Il est fidèle à lui-même et à ses racines politiques. Chirac est un humaniste, marqué à la fois par la fibre radical-socialiste corrézienne et la dimension sociale du gaullisme. Synthèse qu'il reconnaît aujourd'hui chez le candidat de gauche » a ajouté Jean-Luc Barré.

Nicolas Sarkozy, Jacques Chirac, Dominique de Villepin, François Hollande, Corinne Lepage, Jean-Luc Barré, Gaullisme social, radical-socialisme, humanisme, Jean-François Coppé, Thiérry REY, Claude Chirac, Azouz Begag, Jacques Aillagon, Brigitte Girardin, République Solidaire, Martin Hirsch, Fadela Amara, Jean-Luc Bennahmias, Modem, Robert Rochefort, France Bleue Périgord, Union nationale, Humanisme-Ecologie-République, Ecologistes Réalistes, Cap 21Les risettes plus qu’appuyées en direction des thèses du FN, les libertés prises avec l’esprit des institutions de la République telles qu’elles avaient été pensée par le général De gaulle, la dérive «anglo-saxonne» de la gestion du pays, les choix en matière de politique étrangère, le favoritisme en direction des plus riches ne pouvaient que peser lourd au moment décisif.

C’est fait, c’est dit. Cela peut bien susciter l’ire de Jean-François Coppé et la tristesse de Nicolas Sarkozy mais c’est ainsi. Un jour l’on finit bien par se voir présenter la note des écarts politiques que l’on a commis.

Au-delà des proches, Thierry Rey, Claude Chirac, Jean-Luc Barré, Laurent Glépin, Hugues Renson qui fut ancien conseiller aux affaires sociales de Jacques Chirac, trois anciens ministres chiraquiens ont également pris position en faveur de Nicolas Sarkozy, Jacques Chirac, Dominique de Villepin, François Hollande, Corinne Lepage, Jean-Luc Barré, Gaullisme social, radical-socialisme, humanisme, Jean-François Coppé, Thiérry REY, Claude Chirac, Azouz Begag, Jacques Aillagon, Brigitte Girardin, République Solidaire, Martin Hirsch, Fadela Amara, Jean-Luc Bennahmias, Modem, Robert Rochefort, France Bleue Périgord, Union nationale, Humanisme-Ecologie-République, Ecologistes Réalistes, Cap 21François Hollande : Azouz Begag, ministre délégué à la promotion de l’égalité des chances de 2005 à 2007Jean-Jacques Aillagon, ministre de la Culture de 2002 à 2004 et Brigitte Girardin ministre de l'Outre-mer de Jacques Chirac de 2002 à 2005 puis de la coopération de 2005 à 2007.

Celle-ci, secrétaire général de République Solidaire le parti de Dominique De Villepin, a déclaré à l’AFP  « souhaitant mettre fin à une politique qui, pendant cinq ans, a affaibli notre pays, a divisé les Français et a remis en cause la politique pour l'outre-mer que j'avais mise en place entre 2002 et 2005, mon vote personnel se portera sur François Hollande dès le premier tour, sans qu'il s'agisse d'un quelconque ralliement au candidat socialiste ».

Et comme si cela ne suffisait pas Martin Hirsch,Ancien haut-commissaire aux solidarités actives de 2007 à -2010, Nicolas Sarkozy, Jacques Chirac, Dominique de Villepin, François Hollande, Corinne Lepage, Jean-Luc Barré, Gaullisme social, radical-socialisme, humanisme, Jean-François Coppé, Thiérry REY, Claude Chirac, Azouz Begag, Jacques Aillagon, Brigitte Girardin, République Solidaire, Martin Hirsch, Fadela Amara, Jean-Luc Bennahmias, Modem, Robert Rochefort, France Bleue Périgord, Union nationale, Humanisme-Ecologie-République, Ecologistes Réalistes, Cap 21Fadela Amara, fondatrice de Ni putes Ni soumises, qui a été secrétaire d’Etat à la Politique de la ville de 2007 à 2010, que Nicolas Sarkozy, viennent tous les deux apporter leur pierre au lot des personnalités politiques qui souhaitent sanctionner Nicolas Sarkozy en se déclarant favorables à la candidature de François Hollande.

Enfin Jean-Luc Bennahmias, l’écologiste historique, ancien Secrétaire national des Verts, aujourd’hui vice-président du MoDem a annoncé son choix en faveur  de François Hollande. Déjà le 12 avril dernier il avait fait savoir au Monde « une majorité nouvelle ne peut pas se construire avec le candidat sortant ».

Alors que ses amis se refusent à réagir à ses propos et que Robert Rochefort, l’homme en charge de l’économie au Modem Nicolas Sarkozy, Jacques Chirac, Dominique de Villepin, François Hollande, Corinne Lepage, Jean-Luc Barré, Gaullisme social, radical-socialisme, humanisme, Jean-François Coppé, Thiérry REY, Claude Chirac, Azouz Begag, Jacques Aillagon, Brigitte Girardin, République Solidaire, Martin Hirsch, Fadela Amara, Jean-Luc Bennahmias, Modem, Robert Rochefort, France Bleue Périgord, Union nationale, Humanisme-Ecologie-République, Ecologistes Réalistes, Cap 21estime « qu’il aurait dû attendre », Jean-Luc Bennahmias invité de France Bleue Périgord a nettement fait comprendre qu’il se situait parmi les 34% qui voteront Hollande au second tour – sondage récent qui indique qu’en cas de défaite de François Bayrou, 34 % voteraient Hollande, 30% Nicolas Sarkozy et 30% ne savaient encore pas – ajoutant, « en tous les cas, je ne vote pas pour Nicolas Sarkozy ».

Tout va donc pour le mieux pour François Hollande qui semble bien parti pour l’emporter le 6 mai, les derniers sondages lui octroient 58% des suffrages contre 42% à un Nicolas Sarkozy dans l’incapacité totale de rassembler autour de lui.

Il n’y a pas eu d’effet Concorde pour le président-candidat, les électeurs semblent décidés à lui faire payer ses façons de diviser les Français, ses choix politiques injustes, son mépris, des Ecologistes en particulier et de l’Ecologie en général, bref ce quinquennat où l’esbroufe gesticulatoire l’a disputé au reniement des promesses et engagements de campagne trouve en cette fin de campagne du 1er tour la sanction qu’il mérite.

La volonté d’en finir avec le mandat de Nicolas Sarkozy est grande chez nos concitoyens et toutes ces déclarations en faveur de François Hollande montrent que pour lui la victoire est désormais largement à portée de main, sauf erreur toujours possible avant le 6 mai.

Nicolas Sarkozy, Jacques Chirac, Dominique de Villepin, François Hollande, Corinne Lepage, Jean-Luc Barré, Gaullisme social, radical-socialisme, humanisme, Jean-François Coppé, Thiérry REY, Claude Chirac, Azouz Begag, Jacques Aillagon, Brigitte Girardin, République Solidaire, Martin Hirsch, Fadela Amara, Jean-Luc Bennahmias, Modem, Robert Rochefort, France Bleue Périgord, Union nationale, Humanisme-Ecologie-République, Ecologistes Réalistes, Cap 21La diversité de ces soutiens est aussi une opportunité réelle pour la constitution d’une majorité présidentielle de large union nationale sans laquelle compte-tenu du contexte global de crise écologique, économique et sociale, il sera demain difficile de gouverner. François Hollande, cela fait partie de ses qualités, saura la faire vivre et travailler ?

A chaque jour suffit sa peine pour l’heure tous ceux qui aspirent au changement doivent maintenir la pression et rester mobilisés pour conforter cette candidature qui est aujourd’hui portée par des vents favorables.

17/04/2012

Présidentielles 2012: Corinne Lepage s'engage pour François Hollande!

 Corinne Lepage, Les Ecologistes Réalistes, François Hollande, Nicolas Hulot, Eva Joly, Appel Corinne Lepage en faveur de François Hollande, Nicolas Sarkozy, le sarkozisme, le changement, l'Ecologie Politique, Jacques Chirac, AFP, 1er tour présidentielles, 2ème tour présidentielle, énergie pétrolière, santé, paix biodiversité, climat, agroindustrie, industrie pharmaceutiques, FNSEA FNAB, Confédération Paysanne, EELV, Europe-Ecologie les Verts, Parti socialiste, Socialiste, PS, mal-vivre, injustices, peurs.Corinne Lepage fait un retour important dans la campagne présidentielle. Ne « souhaitant pas la réélection de Nicolas Sarkozy » et ne se « retrouvant pas dans la façon dont Eva Joly défend l'écologie », Corinne Lepage, présidente de Cap21 et Député Européen vient de lancer un appel à voter dès le premier tour pour François Hollande.

« Il est important qu'il y ait un pôle réaliste, au-delà de la gauche, qui vienne soutenir François Hollande», a indiqué à l’AFP, celle qui fût ministre de l’Environnement de Jacques Chirac. 

« C'est la raison pour laquelle, j'appelle à un rassemblement des écologistes, démocrates, républicains, gaullistes sociaux Corinne Lepage, Les Ecologistes Réalistes, François Hollande, Nicolas Hulot, Eva Joly, Appel Corinne Lepage en faveur de François Hollande, Nicolas Sarkozy, le sarkozisme, le changement, l'Ecologie Politique, Jacques Chirac, AFP, 1er tour présidentielles, 2ème tour présidentielle, énergie pétrolière, santé, paix biodiversité, climat, agroindustrie, industrie pharmaceutiques, FNSEA FNAB, Confédération Paysanne, EELV, Europe-Ecologie les Verts, Parti socialiste, Socialiste, PS, mal-vivre, injustices, peurs.pour constituer un pôle dans la future majorité présidentielle. Nous ne sommes pas socialistes, nous venons de différentes familles modérées, mais, nous partageons le diagnostic de François Hollande sur l'urgence et la nécessité d'agir pour permettre le redressement national, avec une nouvelle façon d'être et de faire» a-t-elle ajouté.

Dans une interview, accordée à un journaliste du Monde, datée du mardi 17 avril, Corinne Lepage a expliqué clairement son positionnement: « Je suis et reste une écologiste réaliste et humaniste. Je ne suis pas socialiste. J’aurais pu appeler, comme Nicolas Hulot, à voter pour la planète. Je préfère appeler à un rassemblement des hommes et femmes républicains, démocrates et écologistes, au-delà de la gauche, pour peser dans la majorité présidentielle autour de François Hollande»

Cette prise de position de Corinne Lepage, au moment où elle est annoncée est capitale.

Corinne Lepage, Les Ecologistes Réalistes, François Hollande, Nicolas Hulot, Eva Joly, Appel Corinne Lepage en faveur de François Hollande, Nicolas Sarkozy, le sarkozisme, le changement, l'Ecologie Politique, Jacques Chirac, AFP, 1er tour présidentielles, 2ème tour présidentielle, énergie pétrolière, santé, paix biodiversité, climat, agroindustrie, industrie pharmaceutiques, FNSEA FNAB, Confédération Paysanne, EELV, Europe-Ecologie les Verts, Parti socialiste, Socialiste, PS, mal-vivre, injustices, peurs.D’abord, faite avant le 1er tour elle sera un élément déterminant de renforcement de la dynamique de la campagne de François Hollande dans la perspective du 2ème tour, amorcée dimanche à Vincennes. Il ne faut pas, en effet, l’oublier : c’est le 6 mai que sera désigné le futur Président de la République. Dans cette perspective la qualité du résultat du 1er tour est particulièrement importante.

De plus cette prise de position va clairement redonner à l’Ecologie Politique la crédibilité nécessaire à son implantation durable au cœur des décisions pour la France de demain, qu’Eva Joly n’a jamais, dans cette campagne, été en mesure d’imposer tant elle a été décalée.

Enfin, en s’engageant dès le 1er tour aux côtés de François Hollande, Corinne Lepage, fait preuve de courage politique car elle prend le risque d’un éventuel échec. La sécurité pour elle eût été d’attendre le 2ème tour et de surfer sur la vague gagnante.

Entre un engagement dès le 1er tour et un ralliement au second, Corinne Lepage a choisit. Ce faisant elle a montré qu’elle a du caractère et des convictions. Autant de qualités qui seront nécessaires demain pour gouverner le Pays.

L’heure est désormais à un soutien le plus large et le plus total à la candidature de François Hollande.

La France a besoin d’une nouvelle majorité et d’un nouveau gouvernement, pour conduire une politique qui soit plus proche des besoins du plus grand nombre de nos concitoyens, des plus jeunes aux plus âgés, aujourd’hui bousculés par la crise et l’austérité et qui sont désorientés par une majorité et un Président qui ne leur apportent chaque jour rien sinon un peu plus de mal-vivre, d’injustices et de peurs du lendemain.

Corinne Lepage, Les Ecologistes Réalistes, François Hollande, Nicolas Hulot, Eva Joly, Appel Corinne Lepage en faveur de François Hollande, Nicolas Sarkozy, le sarkozisme, le changement, l'Ecologie Politique, Jacques Chirac, AFP, 1er tour présidentielles, 2ème tour présidentielle, énergie pétrolière, santé, paix biodiversité, climat, agroindustrie, industrie pharmaceutiques, FNSEA FNAB, Confédération Paysanne, EELV, Europe-Ecologie les Verts, Parti socialiste, Socialiste, PS, mal-vivre, injustices, peurs.En même temps cette nouvelle majorité et ce nouveau gouvernement auront à poser, tâche oh combien nécessaire, les fondations d’une politique de long terme pour prendre en compte les enjeux posés par les graves questions qui touchent à notre modèle de développement actuel, assis sur l’énergie pétrolière, dont les méfaits sur la paix, les aliments, la santé, le climat et la biodiversité sont chaque jour plus évidents.

Au-delà du rejet que peut inspirer aux Français le sarkozysme tel qu’il s’est imposé durant ces cinq dernières années, c’est de changement profond dont le pays a besoin. Les forces de ce changement sont en marche, il faut aux  « Femmes et aux Hommes de bonne volonté » les accompagner et ne surtout pas, par esprit de boutique, les contrarier.

Corinne Lepage, Les Ecologistes Réalistes, François Hollande, Nicolas Hulot, Eva Joly, Appel Corinne Lepage en faveur de François Hollande, Nicolas Sarkozy, le sarkozisme, le changement, l'Ecologie Politique, Jacques Chirac, AFP, 1er tour présidentielles, 2ème tour présidentielle, énergie pétrolière, santé, paix biodiversité, climat, agroindustrie, industrie pharmaceutiques, FNSEA FNAB, Confédération Paysanne, EELV, Europe-Ecologie les Verts, Parti socialiste, Socialiste, PS, mal-vivre, injustices, peurs.Le 22 Avril en votant massivement dès le 1er tour, avec les Ecologistes Réalistes et Corinne Lepage, pour le candidat François Hollande, celui-ci sera placé dans la meilleure situation pour gagner le 6 mai et surtout une chance véritable sera offerte à la France pour repartir d’un bon pied.

16/04/2012

Dimanche 15 avril: jour de campagne dans la Capitale

A Nicolas Sarkozy qui,  une fois encore en appelait aux Français sur le mode lyrique « Peuple de France, entends mon appel. Françaises, Français, aidez-moi, aidez-moi, aidez la Place de la Concorde, Esplanade du Château de Vincennes, Nicolas Sarkozy, UNP François Fillon, Alain Juppé, Maire de Bordeaux, Nathalie Kossusco-Moriset, François Hollande, PS, La Gauche, La Droite, Jean-François Coppé, Liliane Betancourt, l'Ile de la Jatte, Karachi, Angela Merkel, Financial Times, Najat Belkacem, Aurelli Filippeti, Voyage à Fukushima du président Sarkozy, renouveau, changement, doute, défaite assumée, vote utile, devoir civique, Etats généraux de l'Environnement, Réforme fiscale, Justice, solidarité, débat sur l'avenir énergétique de la France,France», François Hollande, s’est contenté de dire tranquillement en guise: «Je sens monter, et vous aussi, un grand espoir, un espoir des profondeurs de notre pays, de vous, un espoir calme, un espoir ferme, un espoir lucide» ajoutant, «aujourd'hui, je le répète devant vous, je suis prêt à vous représenter, Je suis prêt à gagner le 6 mai et prêt à présider la France».

Les deux poids lourds de cette élection présidentielle 2012 tenaient meeting à 7 jours du 1er tour, l’un, Nicolas Sarkozy, place de la Concorde, l’autre, François Hollande sur l’esplanade du Château de Vincennes.

C’était à celui qui réunirait le plus de monde et à ce jeu il semble que le candidat de la Gauche s’en sort avec un léger avantage quand bien même le chef de l’UMP – Jean-François Copé – sans rire s’est laissé allé à évaluer l’affluence Place de la Concorde à près de 100.000 personnes. A y regarder de près visiblement il y avait quelques trous dans le rassemblement et le compte n’y était pas.

L’objectif pour les deux favoris était, en cette fin de campagne pour le 1er tour de démontrer une capacité à rassembler fortement pour enclencher une dynamique gagnante de second tour.

Que faut-il retenir de cette confrontation à distance ?

Place de la Concorde, Esplanade du Château de Vincennes, Nicolas Sarkozy, UNP François Fillon, Alain Juppé, Maire de Bordeaux, Nathalie Kossusco-Moriset, François Hollande, PS, La Gauche, La Droite, Jean-François Coppé, Liliane Betancourt, l'Ile de la Jatte, Karachi, Angela Merkel, Financial Times, Najat Belkacem, Aurelli Filippeti, Voyage à Fukushima du président Sarkozy, renouveau, changement, doute, défaite assumée, vote utile, devoir civique, Etats généraux de l'Environnement, Réforme fiscale, Justice, solidarité, débat sur l'avenir énergétique de la France,D’abord côté Nicolas Sarkozy : visiblement la dynamique et l’optimisme ne soufflaient pas fort Place de la Concorde. Les interventions des ténors de l’UMP et de Nicolas Sarkozy n’ont rien eu de franchement mobilisateur et n’étaient pas à la hauteur de ce que le pays attend de ses dirigeants.

« Les socialistes disent que tout est joué, ça y est, c'est fini. Ils ont fait les ministères et les cabinets, les ambassades et les responsabilités. On nous dit qu'ils se battent pour se partager les postes. C'est le retour des petites combines »  s’est abaissée à dire Nathalie Kosciusko-Morizet.

Place de la Concorde, Esplanade du Château de Vincennes, Nicolas Sarkozy, UNP François Fillon, Alain Juppé, Maire de Bordeaux, Nathalie Kossusco-Moriset, François Hollande, PS, La Gauche, La Droite, Jean-François Coppé, Liliane Betancourt, l'Ile de la Jatte, Karachi, Angela Merkel, Financial Times, Najat Belkacem, Aurelli Filippeti, Voyage à Fukushima du président Sarkozy, renouveau, changement, doute, défaite assumée, vote utile, devoir civique, Etats généraux de l'Environnement, Réforme fiscale, Justice, solidarité, débat sur l'avenir énergétique de la France,Pardon, mais pour les petites combines, mais aussi les grosses, des affaires Karachi à Liliane Betancourt en passant par Kadhafi et l’Ile de la Jatte, s’il faut aller sur ce terrain chacun constatera que la matière est particulièrement lourde.

Alain Juppé, crachant un fiel qu’on ne lui connaissait pas, y est lui aussi allé de sa petite musique. Il a cru bon de mettre en garde l’auditoire contre «l'arrogance et la confiscation de tous les pouvoirs par un parti habitué au clientélisme». Décidemment cet homme qui en son temps a nourrit les espoirs de son camp avant de faire la une des chroniques judicaires, aurait été bien inspiré de s’en tenir à d’autres considérations. Décevant monsieur le Maire de Bordeaux.

François Fillon lui a atteint des sommets en déclarant : « le rêve français de François Hollande n’est rien d’autre que de la démagogie »  Faut-il rappeler au 1er ministre de Nicolas Sarkozy qu’en matière de démagogie la campagne de 2007 de son candidat est un modèle indépassable sauf peut-être pour le Sarkozy nouveau.

Quand à Nicolas Sarkozy. Il convient tout de même de noter deux choses, au-delà des efforts notoires qu’il a produits pour se refaire une santé auprès de ses électeurs de 2007 qui actuellement s’en retournent chez Marine Lepen.

Une promesse : « tout le monde aura droit à une deuxième chance et toute famille de bonne foi, confrontée à un accident de la vie dont la conséquence est le surendettement, pourra, comme une entreprise, bénéficier de la faillite civile telle qu'elle existe en Alsace afin de pouvoir redémarrer dans la vie ».

place de la concorde,esplanade du château de vincennes,nicolas sarkozy,unp françois fillon,alain juppé,maire de bordeaux,nathalie kossusco-moriset,françois hollande,ps,la gauche,la droite,jean-françois coppé,liliane betancourt,l'ile de la jatte,karachi,angela merkel,financial times,najat belkacem,aurelli filippeti,voyage à fukushima du président sarkozy,renouveau,changement,doute,défaite assumée,vote utile,devoir civique,etats généraux de l'environnement,réforme fiscale,justice,solidarité,débat sur l'avenir énergétique de la franceEt une proposition nouvelle – une proposition de plus qui va fâcher Angela Merkel son mentor dont il ne parle plus –. Nicolas Sarkozy s’est engagé « Sur le rôle de la Banque centrale dans le soutien à la croissance »  ajoutant « nous allons aussi ouvrir le débat et nous allons faire avancer l'Europe ».

C’est le moins qu’il pouvait faire à l’heure où le Financial Times vient d’apporter son soutien à François Hollande pour sa proposition de relancer une politique d’investissement public dans le cadre européen.

Chez François Hollande, l’ambiance était festive et populaire. On l’a sentie fraternelle, il y avait  de la joie d’être là. Une joie incarnée par Najat Belkacem et Aurélie Filippetti. Il y avait aussi du calme et de la sérénité.

place de la concorde,esplanade du château de vincennes,nicolas sarkozy,unp françois fillon,alain juppé,maire de bordeaux,nathalie kossusco-moriset,françois hollande,ps,la gauche,la droite,jean-françois coppé,liliane betancourt,l'ile de la jatte,karachi,angela merkel,financial times,najat belkacem,aurelli filippeti,voyage à fukushima du président sarkozy,renouveau,changement,doute,défaite assumée,vote utile,devoir civique,etats généraux de l'environnement,réforme fiscale,justice,solidarité,débat sur l'avenir énergétique de la francePrenant la parole devant plusieurs leaders socialistes et une foule compacte et enthousiaste de partisans, de toutes conditions, âges et couleurs, le candidat socialiste a débuté son discours en déclarant « Je sens monter, et vous aussi, un grand espoir, un espoir des profondeurs de notre pays, de vous, un espoir calme, un espoir ferme, un espoir lucide ».

Le ton était donné. Le discours durera 50 minutes pendant lesquelles le candidat socialiste a fait monter la pression.

Tout en se gardant de se placer sur le terrain de la petite et basse polémique, même s’il a néanmoins relevé, sur un ton ironique, le mensonge du Président candidat qui tout récemment lors d’un meeting de campagne à Caen, avait indiqué qu’il s’était rendu à Fukushima alors qu’il n’y est jamais allé, François Hollande s’en est tenu à sa feuille de route de campagne.

Rappelant que « l’enjeu de cette élection c’est la France » bien sur mais aussi « la jeunesse » il s’est attaché à dérouler les grandes lignes de force de ses propositions pour la France.

Avec beaucoup de conviction et un ton où la sincérité, la hauteur et la fermeté n’étaient pas calculés, François Hollande, s’appuyant sur l’aspiration des Français à la nécessité de plus de justice, a renouvelé son engagement à réaliser la grande réforme fiscale dont le Pays a besoin.

Il a par ailleurs confirmé sa détermination à organiser un large débat sur l’avenir énergétique de la France et promit de convoquer des Etats généraux de l’environnement.

place de la concorde,esplanade du château de vincennes,nicolas sarkozy,unp françois fillon,alain juppé,maire de bordeaux,nathalie kossusco-moriset,françois hollande,ps,la gauche,la droite,jean-françois coppé,liliane betancourt,l'ile de la jatte,karachi,angela merkel,financial times,najat belkacem,aurelli filippeti,voyage à fukushima du président sarkozy,renouveau,changement,doute,défaite assumée,vote utile,devoir civique,etats généraux de l'environnement,réforme fiscale,justice,solidarité,débat sur l'avenir énergétique de la franceEnfin après avoir à nouveau dit l’importance des enjeux de cette élection présidentielle, il a exhorté les Français à faire leur devoir civique et à se rendre aux urnes massivement sollicitant, sous les encouragements, un vote le plus large en faveur de sa candidature.

« Il faut en finir avec le quinquennat qui s'achève, il faut tourner la page. » a-t-il également indiqué clairement, ajoutant «  Il ne suffit pas de récuser un gouvernement sortant. Ma responsabilité c'est de fixer une nouvelle donne ».

place de la concorde,esplanade du château de vincennes,nicolas sarkozy,unp françois fillon,alain juppé,maire de bordeaux,nathalie kossusco-moriset,françois hollande,ps,la gauche,la droite,jean-françois coppé,liliane betancourt,l'ile de la jatte,karachi,angela merkel,financial times,najat belkacem,aurelli filippeti,voyage à fukushima du président sarkozy,renouveau,changement,doute,défaite assumée,vote utile,devoir civique,etats généraux de l'environnement,réforme fiscale,justice,solidarité,débat sur l'avenir énergétique de la franceNouvelle donne qui peut se résumer par quelques mots : Confiance retrouvée, Français rassemblés, Vérité dans l’action, Justice et Solidarité pour et entre tous, République réaffirmée, Sécurité intérieure et extérieure assurées, Jeunesse considérée, France respectée, Exigence écologique entendue, Paix recherchée!

Visiblement les vents n’étaient orientés dans la même direction ce dimanche 15 avril, un vent puissant porteur d’espoir a soufflé sur l’esplanade de Vincennes, tandis qu’à la Concorde le vent insidieux du doute n’a pas quitté cette place où visiblement les caciques de l’UMP et leur chef ont, quoiqu’ils en disent, montré qu’ils ne croyaient plus à la victoire.

Place de la Concorde, Esplanade du Château de Vincennes, Nicolas Sarkozy, UNP François Fillon, Alain Juppé, Maire de Bordeaux, Nathalie Kossusco-Moriset, François Hollande, PS, La Gauche, La Droite, Jean-François Coppé, Liliane Betancourt, l'Ile de la Jatte, Karachi, Angela Merkel, Financial Times, Najat Belkacem, Aurelli Filippeti, Voyage à Fukushima du président Sarkozy, renouveau, changement, doute, défaite assumée, vote utile, devoir civique, Etats généraux de l'Environnement, Réforme fiscale, Justice, solidarité, débat sur l'avenir énergétique de la France,L’image finale donnée par un Nicolas Sarkozy crispé quittant seul l’estrade où il venait de parler durant 35 minutes n’a fait qu’accentuer cette impression d’une défaite presque déjà assumée.

place de la concorde,esplanade du château de vincennes,nicolas sarkozy,unp françois fillon,alain juppé,maire de bordeaux,nathalie kossusco-moriset,françois hollande,ps,la gauche,la droite,jean-françois coppé,liliane betancourt,l'ile de la jatte,karachi,angela merkel,financial times,najat belkacem,aurelli filippeti,voyage à fukushima du président sarkozy,renouveau,changement,doute,défaite assumée,vote utile,devoir civique,etats généraux de l'environnement,réforme fiscale,justice,solidarité,débat sur l'avenir énergétique de la franceEn contrepoint celle de François Hollande calme et détendu, entouré de jeunes enthousiastes venus le rejoindre comme pour dire aux Français, la force du renouveau et du changement est aujourd’hui de ce côté de la capitale a été d’une force symbolique très forte.

Rien n’est évidemment joué mais ce dimanche incontestablement François Hollande a encore pris un avantage sur un adversaire qui n’arrive plus à échapper au décalage entre ses promesses de 2007 et le bilan de son quinquennat en 2012.

06/04/2012

Hospitalisation psy : « Loi du 5 juillet 2011 » vous connaissez ?

Loi du 5 juillet 2011, Nicolas Sarkozy, François Hollande, Claude-Marie Vadrot, Les Ecologistes réalistes, Natura 2000, hospitalisation d'office, gouvernement Harper,  Vic Toews, Canada, Biélorussie, gazs de schistes, sables bitumineux, élection présidentielle, 1er tour, Le 26 mars 2012, un militant écologiste apprenant que le maire de son village – Loupian dans l’Hérault – demandait le déclassement de la seule zone natura 2000 de la commune s’en est allé à l’hôtel de Ville pour démarrer une action pacifique de contestation. Il s’est enchaîné à la grille d’un puits.

Alors que l’action se déroulait dans le calme, les autorités du village, élus pompiers et gendarmes ont décidé que l’homme serait hospitalisé d’office. Un arrêté municipal a été pris dans ce sens.

loi du 5 juillet 2011,nicolas sarkozy,françois hollande,claude-marie vadrot,les ecologistes réalistes,natura 2000,hospitalisation d'office,gouvernement harper,vic toews,canada,biélorussie,gazs de schistes,sables bitumineux,élection présidentielle,1er tour48 heures après cette mesure « sécuritaire », personne n’a pu communiquer avec l’écologiste qui, est, sauf avis contraire, toujours enfermé. Les services de la ville refusent de communiquer. De son côté la gendarmerie se borne à indiquer « que l’action troublait l’ordre public et que le militant présentait un danger… pour lui-même ».

Comment une telle aventure a-t-elle pu arriver ?

Depuis le 5 juillet 2011 une nouvelle loi a été promulguée concernant les hospitalisations psychiatriques sans consentement. Désormais tous les « troubles à l’ordre public » peuvent être psychiatrisés. Ainsi pourront être privés de liberté, pour au moins 48 heures, internés et mis au secret les auteurs d’actions militantes ou syndicales sans décision d’un juge.

Loi du 5 juillet 2011, Nicolas Sarkozy, François Hollande, Claude-Marie Vadrot, Les Ecologistes réalistes, Natura 2000, hospitalisation d'office, gouvernement Harper,  Vic Toews, Canada, Biélorussie, gazs de schistes, sables bitumineux, élection présidentielle, 1er tour, Plusieurs associations dont la Ligue des droits de l’Homme dénoncent ces faits pour ce qu’ils sont : « une atteinte considérable portée aux liberté et aux droits sociaux ».

 

Au Canada le gouvernement Harper a prévu d’inclure certaines formes de luttes environnementalistes dans sa nouvelle stratégie de lutte contre le terrorisme. Pour le gouvernement canadien « les écologistes sont une menace à surveiller ». Certes comparaison n’est pas raison mais tout de même…..

«Ces groupes extrémistes sont enclins à faire des revendications - légitimes ou illégitimes - portant sur la défense de diverses causes telles que les droits des animaux, l’environnementalisme et l’anticapitalisme », est-il écrit dans le document de 46 pages, en date du 18 février 2012 émanent des services de Vic Toews actuel ministre de la sécurité publique du gouvernement Harper qui traite du terrorisme.

C’est au Canada – démocratie comparable à la nôtre – et non chez Fidel Castro ou en Biélorussie qu’un gouvernement s’en prend de la sorte aux Ecologistes.

Toujours au Canada une députée a été qualifiée de « traître » par le ministre des Ressources naturelles, Joe Oliver : elle s’était prononcée sur la scène internationale contre l’exploitation des sables bitumineux.

Autant dire que tout cela ne présage de rien de bon pour les militants de la cause animale, de la cause des générations futures et de la préservation de la Planète.

Jusqu’où iront-ils tous ces forcenés du capitalisme productiviste qui ne savent plus quoi imaginer pour sucer la moindre parcelle de planète et se faire des « rognons gras » ?

Loi du 5 juillet 2011, Nicolas Sarkozy, François Hollande, Claude-Marie Vadrot, Les Ecologistes réalistes, Natura 2000, hospitalisation d'office, gouvernement Harper,  Vic Toews, Canada, Biélorussie, gazs de schistes, sables bitumineux, élection présidentielle, 1er tour, Si en France nous n’en sommes pas encore tout à fait là, chacun a encore en mémoire les propos prononcés devant le lobby de l’agro industrie à propos de la campagne FNE  que Claude-Marie Vadrot a rapportés dans les colonnes du journal Politis : l’actuel Président de la République déclarant « je ne laisserais pas insulter les agriculteurs, cette campagne est particulièrement déplacée, blessante et humiliante » comparant ensuite le radicalisme de la nature au radicalisme des islamiste.

En visite dans le Gers, en novembre 2011 le même Nicolas Sarkozy devant une salle composée en majorité d’agriculteurs et en présence d’élus régionaux, parlant des écologistes, n’avait pas hésité à lâcher : « quand je dis les sectaires, vous voyez bien ce que je veux dire »

Loi du 5 juillet 2011, Nicolas Sarkozy, François Hollande, Claude-Marie Vadrot, Les Ecologistes réalistes, Natura 2000, hospitalisation d'office, gouvernement Harper,  Vic Toews, Canada, Biélorussie, gazs de schistes, sables bitumineux, élection présidentielle, 1er tour, Si encore une fois comparaison n’est pas raison, il importe en tous cas de rester vigilants pour empêcher que ces pratiques qui visent à interdire revendications et manifestations ne s’étendent à notre pays et viennent porter atteinte aux fondements du droit républicain à la contestation surtout lorsqu’elle pacifique.

Ces dispositions si elles devaient s’étendre nous conduiraient inéluctablement aux pires des pratiques des systèmes que le 20ème siècle a bien connu. Les hôpitaux psychiatriques en réponse à la dissidence politique ne peuvent avoir droit de citer en France cette loi liberticide du 5 juillet 2011 devra être reconsidérée et le militant injustement interné doit être libéré.

Loi du 5 juillet 2011, Nicolas Sarkozy, François Hollande, Claude-Marie Vadrot, Les Ecologistes réalistes, Natura 2000, hospitalisation d'office, gouvernement Harper,  Vic Toews, Canada, Biélorussie, gazs de schistes, sables bitumineux, élection présidentielle, 1er tour, D’un point de vue pratique d’ailleurs et par précaution tous les écologistes feraient bien de ne pas se disperser en apportant, même avec quelques états d’âme, massivement, dès le 1er tour de l’élection présidentielle, leurs suffrages à François Hollande.

01/04/2012

Présidentielles 2012: la dernière trouvaille de Nicolas Sarkozy!

 

Nicolas Sarkozy, François Hollande, Le prix de l'essence, Ormuz, détroit d'Ormuz, Israël, Iran, Etats-Unis, France, réserves stratégiques, peak-oil, Chine, Inde, Brésil, UMP, Prix de l'essence,Dernière en date des salades du président-candidat pour tenter d’engranger le vote quelques limaces pseudo-citoyennes à défaut de conquérir positivement des électeurs sur des propositions crédibles.

Nicolas Sarkozy vient d’annoncer sa décision d’utiliser les réserves stratégiques de carburant pour faire baisser le prix de l'essence à la pompe.

Nicolas Sarkozy, François Hollande, Le prix de l'essence, Ormuz, détroit d'Ormuz, Israël, Iran, Etats-Unis, France, réserves stratégiques, peak-oil, Chine, Inde, Brésil, UMP, Prix de l'essence,Mercredi dernier à Elancourt le candidat-président, devant un parterre de militants UMP esbaudis, n’avait pas de mots assez méprisants pour tenter de ridiculiser la proposition de son concurrent le plus coriace – François Hollande est donné largement gagnant le 6 mai au soir – de bloquer le prix de l’essence.

«Imaginez, le candidat socialiste explique qu’il va bloquer les Nicolas Sarkozy, François Hollande, Le prix de l'essence, Ormuz, détroit d'Ormuz, Israël, Iran, Etats-Unis, France, réserves stratégiques, peak-oil, Chine, Inde, Brésil, UMP, Prix de l'essence,prix du pétrole. Ça je savais qu’il avait le sens de l’humour mais à ce point……C’est-à-dire qu’il va signer un petit arrêté en disant “j’interdis aux Saoudiens d’augmenter le prix du pétrole”. Je suis sûr que ça va impressionner et je les sens déjà trembler. (Applaudissements) De qui se moque-t-on ? »

Posons-nous un instant deux questions : qu'est ce que la « réserve stratégique » ? À quoi est-elle prévue de servir ? Et à la lumière des réponses à ces deux questions voyons la portée de cette Sarkozynade.

La réserve stratégique, c’est l’équivalent de 3 mois de la consommation nationale de pétrole stocké pour faire face à une éventuelle rupture dans l’approvisionnement, notamment en cas de conflit, d’une ressource que la France importe et dont elle est dépourvue.

Nicolas Sarkozy, François Hollande, Le prix de l'essence, Ormuz, détroit d'Ormuz, Israël, Iran, Etats-Unis, France, réserves stratégiques, peak-oil, Chine, Inde, Brésil, UMP, Prix de l'essence,Chacun a encore en mémoire les menaces de l’Iran de bloquer le détroit d’Ormuz en cas d’attaque de son territoire par Israël ou les Etats-Unis. Option, faut-il le rappeler, toujours sur la table dont se font échos les rédactions américaines, libanaises, russes, chinoises et israéliennes qui rapportent la volonté de Benjamin Nétanyaou d’en découdre avec Téhéran.

En d’autres termes Nicolas Sarkozy en annonçant son intention d’amputer les réserves stratégiques de la France, à un moment délicat, est entrain de nous indiquer qu’il est prêt à prendre le risque majeur de mettre en balance la souveraineté énergétique du pays pour grappiller de quelques voix au soir du 26 avril.

Le pire c’est quéconomiquement cette mesure sera d’une efficacité plus que relative.

Nicolas Sarkozy, François Hollande, Le prix de l'essence, Ormuz, détroit d'Ormuz, Israël, Iran, Etats-Unis, France, réserves stratégiques, peak-oil, Chine, Inde, Brésil, UMP, Prix de l'essence,Quelques centimes de baisse alors que le prix à la pompe en l’espace de quelques années a plus que doublé pour cause de dépassement du Peak-oil et qu’il n’est pas prêt de baisser durablement. En cause la pression de la demande des émergents Chine, Inde et Brésil sur une offre en diminution rapide.

On peut aussi noter l’incohérence d’une mesure qui vise à faire baisser artificiellement le prix d’une ressource, donc à en favoriser la consommation, alors même que l’offre de celle-ci tend à diminuer.

Nicolas Sarkozy, François Hollande, Le prix de l'essence, Ormuz, détroit d'Ormuz, Israël, Iran, Etats-Unis, France, réserves stratégiques, peak-oil, Chine, Inde, Brésil, UMP, Prix de l'essence,De plus, dans la situation de quasi faillite des finances de l’Etat, l’heure est-elle à faire des cadeaux électoraux – baisse de l’essence à la pompe non liée à la baisse du cours mondial – qui devront être compensés par une augmentation de la dette pour combler le déficit supplémentaire collatéral? Nous avons mal à notre triple A!

Décidément les mots manquent pour qualifier cette indéniable connerie électoraliste débile, peu sérieuse, irresponsable et odieusement démagogique.

Il faut arrêter de prendre les Français que pour des c…..

30/03/2012

Coup de filet dans les milieux islamistes radicaux

Un peu plus d'une semaine après la mort de Mohamed Merah, neutralisé par des policiers du RAID, la police a procédé ce vendredi matin, notamment à Toulouse, à une vingtaine d'interpellations d’islamistes radicaux.

images_248.jpgL’opération a été effectuée par les enquêteurs de la Direction centrale du renseignement intérieur et de la section antiterroriste de la police judiciaire parisienne. Pour certains des objectifs ciblés, l'appui du RAID a été requis.

19 personnes au total ont été interpellées et des armes ont été saisies dont des Kalachnikov. Les interpellations ne sont pas liées aux tueries de Toulouse et Montauban.

120330113819718_40_000_apx_470_.jpgCe coup de filet qui, selon une des sources proches aurait pour but de «démanteler des filières». L’opération s’est déroulée en région parisienne, à Nantes, à Marseille, à Lyon, et à Nice.

Parmi interpellations, on note celle de Mohammed Achamlane le responsable du groupuscule radical Forsane Alizza dissous, en janvier 2012 par Claude Guéant au motif que ce mouvement prévoyait de former ses membres à la lutte armée.

« Notre organisation prend de l'ampleur et nous avons besoin de main d’œuvre fi sabil Allah – ndlr: « sur le chemin d'Allah – nous recherchons toutes sortes de compétences mais surtout des soldats!» était-il indiqué sur le site de l’organisation qui, depuis, est fermé.

un-air-de-provocation-meme-pas-voilee_335701_510x255.jpgLes « Cavaliers de la Fierté » – Forsane Alizza – avaient également soutenu ce commerçant de Rezé près de Nantes, Lies Hebbadj, qui avait défrayé la chronique médiatique en se présentant avec ses épouses voilées au Tribunal de Nantes.

Selon une source policière, lors de l’interpellation dans l'agglomération nantaise de Mohammed Achamlane, qui se fait appeler Abou Hamza – du nom de l’oncle maternel du prophète Mohammed –, « trois kalachnikovs, un pistolet Glock et une grenade » ont été saisies

toulouse-532654-jpg_363251.JPGLe président candidat en campagne a déclaré à propos de coup de filet : « Il y a aura d'ailleurs d'autres opérations qui continueront et qui nous permettront également d'expulser du territoire national un certain nombre de gens qui n'ont, au fond, rien à y faire ».

On peut bien se demander pourquoi ces opérations n’ont pas été engagées plus tôt pendant le quinquennat.

11_septembre_complot_collon-89ce3.jpgSur sa lancée, le ridicule ne tue pas, ne reculant devant aucun scrupule, le président candidat s’est lâché : « ce qu'il faut bien comprendre, c'est que le traumatisme de Montauban et de Toulouse a été profond dans notre pays, un peu, je ne veux pas comparer les horreurs, un peu comme le traumatisme qui a suivi aux Etats-Unis et à New York l'affaire de septembre 2001, le 11-Septembre ».

Pour paraphraser le président candidat, dont la manie constante à se servir de références extra territoriales à l’appuis de ses arguments – Ici l’Allemagne d’Angela pour son modèle 3420_a.jpgde développement (on en rêve tous), là les USA pour les traumatismes – la tentation est grande de lui servir qu’il faut bien comprendre que ce quinquennat – le sien, celui de Nicolas Sarkozy –, est un traumatisme profond pour la République, un peu comme le traumatisme qu’on subit les Américains avec les présidences Bush, père et fils.

Toutes ces interpellations interviennent, fort à propos au mohamed-merah-image-d-archives-10667830tcajw_1902.jpglendemain de l'inhumation de Mohamed Merah au cimetière de Cornebarrieu, en banlieue toulousaine, dont l’équipée puis la neutralisation, dans l’appartement où il s’était retranché, commencent à poser un certain nombre de questions pour le moins gênantes.

L’ancien directeur de la DST le Préfet Yves Bonnet, s’interroge et de nombreux autres responsables avec lui : « ce qui interpelle, quand même, c'est qu'il (ndlr Mohamed Merah)  était connu de la DCRI non pas spécialement parce qu'il était islamiste, mais parce qu'il avait un correspondant au Renseignement intérieur. Or avoir un correspondant ce n'est pas tout à fait innocent. Ce n'est pas anodin ».

De son côté François Hollande le candidat à la présidentielle, désormais le plus sérieux pour remplacer Nicolas Sarkozy le 6 mai a de son côté évoqué ce trouble qui gagne les Français à propos de cette affaire qui de jour en jour est de moins en moins claire.

60742_hollande-socialist-deputy-and-candidate-for-french-socialist-party-presidential-primary-delivers-speech-at-political-rally-during-visit-to-rennes.jpg«À la suite du drame de Toulouse et de Montauban des questions seront nécessairement posées » a très justement indiqué François Hollande.

Ce déploiement de forceet ces interpellations spectaculaires ne sont t-elle pas tout simplement un écran de fumée dressé pour éviter d’aborder les questions au fond ?

Nicolas Sarkozy avait promis d’être Président jusqu’au bout de son mandat. Qu’il en fasse la preuve en allant jusqu’au bout des investigations pour garantir toute la transparence sur le statut réel de Mohamed Merah.

25/03/2012

Présidentielles 2012: Ca suffit, Eva Joly doit partir!

Après les tueries de Toulouse et de Montauban, Nicolas Sarkozy s’est empressé d’annoncer un train de mesures pour lutter contre le terrorisme. Mesures qu’il aurait pu durant les cinq années de son mandat soumettre à la réflexion de la représentation nationale. Chacun aura compris, il n’a pas fallu très longtemps pour que le naturel de notre Président reprenne le dessus.

Eva Joly, Ecologie Politique, PS, Bruno Leroux, 3ème pilier, François Hollande, Les Verts, EE-Les Verts, Nicolas Sarkozy, Marine Lepen, Légalisation du cannabis, Toulouse, Montauban, Roubaix,Il en est de même avec Eva Joly dont le naturel ne l’a jamais quittée depuis le début de cette campagne présidentielle.

Vendredi dernier, la candidate des Verts, qui peine à se dégager des basses eaux sondagières où elle n’en finit pas de stagner, entraînant avec elle toute l’Ecologie Politique, Eva Joly donc, a cru bon de faire aux Français cette proposition «fumante»: légaliser le cannabis pour saper « l’économie parallèle à la base » et ainsi lutter contre le trafic d’armes.

Précisant que cette légalisation serait «un premier stade qui permettrait de régler beaucoup de problèmes dans nos cités de banlieue».

Eva Joly, Ecologie Politique, PS, Bruno Leroux, 3ème pilier, François Hollande, Les Verts, EE-Les Verts, Nicolas Sarkozy, Marine Lepen, Légalisation du cannabis, Toulouse, Montauban, Roubaix,Expliquer aux Français que légaliser le cannabis, cette herbe sois disant «inoffensive » – qui détruit les neurones des jeunes cerveaux, qui empêche toute forme de réflexion lucide, qui conduit ses usagers à des comportements suicidaires – pour régler le problème des banlieues, est au mieux la proposition d’une candidate démagogique qui ne sait plus quoi dire pour faire du buzz et exister, au pire l’expression d’une politicienne totalement incompétente, dangereuse et à côté de la plaque.

On pourrait d’ailleurs même en finir presque par se demander si Eva Joly – dont le 1er meeting de campagne s’est déroulé à Roubaix – n’a pas choisi dans la dernière ligne droite avant le 1er tour de donner du grain à moudre à Nicolas Sarkozy et à Marine Lepen pour faire battre la gauche et le centre.

Cette attitude, de bourdes à répétition, est suicidaire pour l’Ecologie Politique et pour l’alternance démocratique qu’une majorité de Français espèrent. Eva Joly doit se retirer. Le plus vite sera le mieux. Ça suffit !

Eva Joly, Ecologie Politique, PS, Bruno Leroux, 3ème pilier, François Hollande, Les Verts, EE-Les Verts, Nicolas Sarkozy, Marine Lepen, Légalisation du cannabis, Toulouse, Montauban, Roubaix,François Hollande par la voix de son porte-parole Bruno Leroux, depuis la Corse, a immédiatement fait savoir que la proposition de la candidate Verte n’est en aucun cas une « proposition de François Hollande », faisant remarquer que la « question ne figure pas dans l’accord signé avec les Verts ».

D’un point de vue plus général, les sorties dévastatrices d’Eva Joly, les accords passés entre quelques apparatchiks, aux Eva Joly, Ecologie Politique, PS, Bruno Leroux, 3ème pilier, François Hollande, Les Verts, EE-Les Verts, Nicolas Sarkozy, Marine Lepen, Légalisation du cannabis, Toulouse, Montauban, Roubaix,dents longues, du parti vert et la première secrétaire du PS qui ont placé l’écologie politique sous tutelle, montrent la nécessité impérieuse de voir émerger une force écologiste autonome, crédible, lucide et réaliste en capacité de dialoguer avec la prochaine majorité présidentielle.

Cette force politique, autonome, réaliste et responsable, est nécessaire parce que pour les cinq prochaines années il faudra que s’établisse un partenariat constructif avec l’Ecologie Politique comme 3ème pilier indispensable et complémentaire des piliers économique et social pour assurer à notre Pays une gouvernance équilibrée et durable.

21/03/2012

Massacres de Toulouse et de Montauban: Eva Joly est ridicule!

 

EVA JOLY, Les VERTS, EE-LV, Europe-Ecologie-Les Verts, Nicolas Sarkozy, Claude Guéant, François Hollande, RAID, Al-Qaïda, République, Mahamed Merah, Toulouse, Montauban,La candidate des Verts à l’élection présidentielle, prenant la parole dans le cadre des massacres de Toulouse et de Montauban, est en train faire la démonstration qu’elle n’est pas à la hauteur.

En pleine opération de capture du terroriste salafiste Mohamed EVA JOLY, Les VERTS, EE-LV, Europe-Ecologie-Les Verts, Nicolas Sarkozy, Claude Guéant, François Hollande, RAID, Al-Qaïda, République, Mahamed Merah, Toulouse, Montauban,Merah, au moment où les familles en deuil enterrent leurs morts lâchement et sauvagement assassiné, où le Chef de l’Etat vient leur apporter le soutien et le réconfort de la République, Eva Joly a fait le choix de la parole critique inconvenante, déplacée en la circonstance d’une totale incompétence politique.

Que Madame la Juge candidate estime que les propos de EVA JOLY, Les VERTS, EE-LV, Europe-Ecologie-Les Verts, Nicolas Sarkozy, Claude Guéant, François Hollande, RAID, Al-Qaïda, République, Mahamed Merah, Toulouse, Montauban,Nicolas Sarkozy candidat et de l’actuel ministre de l’intérieur, Claude Guéant son fidèle soutien, aient pu prononcer « des discours discriminants et stigmatisants » lors de leurs dernières interventions de campagne personne ici ne le lui reprocher.

Mais aujourd’hui dans les circonstances présentes les limites EVA JOLY, Les VERTS, EE-LV, Europe-Ecologie-Les Verts, Nicolas Sarkozy, Claude Guéant, François Hollande, RAID, Al-Qaïda, République, Mahamed Merah, Toulouse, Montauban,de la décence sont dépassées. Eva Joly se trompe de tempo, se trompe de sujet, se trompe de positionnement. Bref Eva Joly sur cette intervention média est ridiculement à côté de la plaque elle n’a plus sa place dans cette campagne présidentielle où son incompétence est en train de finir de décrédibiliser l’Ecologie politique.

De plus, à quel citoyen de la République Eva Joly veut faire croire que les « discours discriminants et stigmatisants », selon elle, ont été pour une part quelconque dans les décisions du tueur terroriste de mener ses actes ignobles contre des victimes innocentes qui ne demandaient qu’à continuer de vivre.

Celui-ci d’ailleurs n’a pas caché, lors des échanges qu’il a eu avec les négociateurs  du Raid le fond de ses motivations. Cet homme de 24 ans n’a pas assassiné des soldats, des enfants et un rabbin au prétexte qu’il se sentait stigmatisé.

EVA JOLY, Les VERTS, EE-LV, Europe-Ecologie-Les Verts, Nicolas Sarkozy, Claude Guéant, François Hollande, RAID, Al-Qaïda, République, Mahamed Merah, Toulouse, Montauban,Non cet homme est tueur en mission, un « djihadiste-salafiste » qui se revendique d'al-Qaida qui s’est entrainé à tuer dans des camps au Pakistan et en Afghanistan et qui par ses actes, de son propre aveu, a voulu attirer l’attention de l’opinion publique sur «le sort des Palestiniens, la présence militaire française en Afghanistan et l'interdiction du voile intégral».

Mohamed Merah, qui aurait planifié d’autres meurtres, «n'exprime aucun regret», sinon de «ne pas avoir fait plus de victimes», et se glorifie d'avoir «mis la France à genoux», a indiqué le procureur.

EVA JOLY, Les VERTS, EE-LV, Europe-Ecologie-Les Verts, Nicolas Sarkozy, Claude Guéant, François Hollande, RAID, Al-Qaïda, République, Mahamed Merah, Toulouse, Montauban,Que cela plaise ou pas à Eva Joly il faut savoir reconnaître en dehors de tout esprit partisan que le Chef de l’Etat, son Ministre de l’Intérieur et les services concernés ont été à la hauteur de la très difficile tâche qu’ils avaient chacun à accomplir. Tout le reste n’est que polémique inutile qui ne grandit pas ceux qui s’y prêtent.

Parmi les candidats engagés dans cette campagne EVA JOLY, Les VERTS, EE-LV, Europe-Ecologie-Les Verts, Nicolas Sarkozy, Claude Guéant, François Hollande, RAID, Al-Qaïda, République, Mahamed Merah, Toulouse, Montauban,présidentielle il convient également signaler les propos justes de François Hollande qui a dit la nécessité pour tous de privilégier, face aux évènements qui accablent le pays, un climat d’union nationale par delà les divergences ajoutant fermement «la lutte contre le terrorisme doit être menée sans relâche».

C’est la posture que nous aurions aimé voir chez Eva Joly.

EVA JOLY, Les VERTS, EE-LV, Europe-Ecologie-Les Verts, Nicolas Sarkozy, Claude Guéant, François Hollande, RAID, Al-Qaïda, République, Mahamed Merah, Toulouse, Montauban,Ce faisant elle aurait été à la hauteur des graves événements que subit notre pays dont la violence assassine a touché de plein fouet plusieurs familles innocentes qui souffrent et qui sont loin des mesquines attaques de meetings électoraux.

Ainsi Eva Joly serait apparue comme une écologiste lucide, réaliste et responsable.

10/03/2012

11 Mars 2012: «Sortir du Nucléaire c’est possible, décidons-le sans délais !»

hiroshima,nagasaki,tchernobyl,fukushima,areva,edf,eric besson,nicolas sarkozy,françois hollande,parti socialiste,pcf,energie renouvelable,réseau sortir du nucléaire,penly,paluel,epr,nogent sur marne,fessenhiem,tricastin,chaîne humaine lyon avignon,11 mars 2011,11 mars 2012

Le 11 mars 2011, cette date est encore bien présente dans la mémoire collective de la planète. Ce jour là, le Japon, déjà durement touché par une catastrophe naturelle d’une grande ampleur, devait faire face pour la troisième fois de son histoire au péril nucléaire. Soixante cinq ans après avoir été les victimes du nucléaire militaire américain, les Japonais étaient frappés par le nucléaire civil !

Le 11 mars 2011, le monde était rappelé à la réalité ! Contrairement à ce que nous en racontent les «aficionados du nucléaire», de tous bords, l’utilisation de cette technologie, dévoreuse d’argent public, potentiellement porteuse de mort et de longues maladies pour les hommes, de destruction massive et durable pour l’environnement, comporte des risques incontrôlables en cas de défaillances toujours imprévisibles et produit des déchets dont la durée de vie est très largement plus importante que celle de plusieurs dizaine de durée de vie d’un homme.

Un an après la catastrophe de Fukushima, pour que personne n’oublie, une chaîne humaine va se déployer dans la vallée du cesium_fukushima_3-ed610.jpgRhône, là où vivent des millions de personnes et où des «inconscients» ont cru bon de concentrer pas moins de 14 réacteurs nucléaires, les exposants ainsi de façon permanente et totalement inacceptable à risque majeur d’accident chaque jour de plus en plus probable eu égard à l’âge des centrales en service.

Plusieurs dizaines de milliers de personnes de toutes origines françaises et européennes convergeront entre Lyon et Avignon pour dire ensemble «Sortir du Nucléaire c’est possible

Hiroshima, Nagasaki, Tchernobyl, Fukushima, Areva, EDF, Eric BESSON, Nicolas Sarkozy, François Hollande, Parti Socialiste, PCF, Energie Renouvelable, Réseau sortir du Nucléaire, Penly, Paluel, EPR, Nogent sur Marne, Fessenhiem, Tricastin, Chaîne Humaine Lyon Avignon, 11 Mars 2011, 11 Mars 2012,  Etre solidaire des Japonais, soutenir l’initiative du Réseau Sortir du Nucléaire et des très nombreux relais qui ont rejoint la mobilisation en région, est certes un acte militant dont nous devons tous être fiers.

Mais au-delà, cette mobilisation doit aussi constituer un signal puissant en direction des décideurs politiques qui doivent se positionner clairement sur un sujet à propos duquel leurs décisions engagent leur responsabilité personnelle.

Les Français dans leur grande majorité refusent d’être sous la menace permanente d’un danger qui peut les anéantir, eux et leurs familles, immédiatement ou après de longues années de souffrances invalidantes.

Ce 11 mars 2012 nous soutiendrons ensemble si possible entre Lyon et Avignon où en rejoignant les différentes article_photo_1216369630302-3-0.jpgmanifestations locales qui se tiendront en région pour dire que nous ne voulons pas que demain sur la déjà trop longue liste des catastrophes nucléaires mondiales figure le nom de Penly, Paluel, Flamanville, Saint Laurent des Eaux, Fessenheim, Gravelines, Bugey, Nogent, Dampierre, Tricastin , Blayais, Chinon, Civaux, Golfech, Saint-Alban, Cruas, Belleville, Catenon ou Chooz.

Dimanche 11 mars 2012 doit être le jour de la «mobilisation générale» pour dire : «non à la folie industrielle du nucléaire», «oui à une consommation intelligente et rationnelle de l’énergie»  et «oui à l’entrée dans le monde moderne de l’énergie renouvelable, propre et sure».

Dimanche 11 mars 2012 faites l’histoire et rejoignez le mouvement pour libérer le Pays de ses ennemis de l’industrie française du nucléaire.

 

nucleaire-non-merci.jpgHiroshima 6 aout 1945, Nagasaki 9 aout 1945, Tchernobyl 26 avril 1986 et Fukushima 11 mars 2011. Comment, à moins d’être fou, peut-on encore imaginer poursuivre dans une voie qui conduira immanquablement à devoir vivre un drame identique?

 

«Sortir du Nucléaire c’est possible, décidons-le sans délais !»

 

05/03/2012

Présidentielles 2012 : Soutien à la candidature de Corinne LEPAGE

Nous sommes écologistes, nous sommes indépendants et nous avons à cœur, dans le débat présidentiel actuel, de ne pas laisser l’Écologie Politique s'abimer à force de ne pas pouvoir aborder les questions essentielles pour l’avenir écologique social économique et culturel de la France.

Comme cela s’est déjà produit dans la campagne présidentielle en 2007 nous assistons à une véritable dilution de nos idées dans le « buzz médiatique » organisé par les grosses cylindrées des écuries construites, formées et entrainées aux luttes pour le pouvoir et aux promesses de lendemains qui sans elles ne pourraient pas chanter.

Cette campagne présidentielle, au fur et à mesure qu’en approche le premier tour, se résume finalement, comme une sorte de fatalité imposée à nos concitoyens, avec force sondages et reportages médias, à un duel entre ceux dont il a été décidé une fois pour toutes, qu’ils étaient les plus grands et les seuls en capacité de penser juste pour l’avenir de notre Pays. Ils sont trois ou quatre au maximum, c’est selon l’humeur du jour et le dépouillement du dernier sondage.

Nous autres, Ecologistes, n’en sommes pas.

Pouvons-nous cautionner en silence cette « désolation » ? La réponse est non car le risque est grand pour notre sensibilité politique de disparaître en tant que force autonome en capacité de peser sur les choix de l’Avenir!

Tout n’est évidemment pas que de la faute des autres – le PS, l’UMP, Nicolas Sarkozy, François Hollande, les médias, les lobbies – loin s’en faut. Notre responsabilité est également fortement engagée.

Nous sommes, par exemple, très nombreux à considérer que l’accord négocié par la direction d’EE-Les Verts avec le PS ne pouvait être l’alpha et l’oméga de ce que les Ecologistes avaient à dire à nos concitoyens durant cette campagne. Pire nous pensons que cet accord qui lie les mains des écologistes leur ferme la porte à des discussions transparentes sur le fond et les fait collectivement passer auprès des électeurs pour des politiciens ni différents ni meilleurs que les autres.

Si les Ecologistes ne veulent pas que la campagne présidentielle 2012 soit pour l’Ecologie Politique à l’image de ce que fut celle de 2007 il est urgent pour eux de réagir pour tenter de reprendre le terrain laissé en jachère. Le temps du débat n’est pas clos, la résignation n’est pas de mise, la mobilisation s’impose.

L’Ecologie Politique est actuellement en difficulté coincée dans une  mauvaise passe de laquelle elle doit sortir. Nos concitoyens à une large majorité – soixante-deux pour cent – estiment aujourd’hui que Corinne Lepage est la personnalité politique la plus crédible pour porter les idées auxquelles sont attachés toutes celles et tous ceux qui se reconnaissent une proximité avec ce mouvement de penser.

L’expérience de Corinne Lepage – au sein de la société civile et des institutions européennes, mais également auprès des collectivités territoriales et du monde associatif – ancrée dans la réalité au quotidien, son approche – fondée sur le choix de privilégier les solutions concrètes et réalisables aux incantations électoralistes de circonstances – son autonomie – elle n’est tenue pas aucun accord électoral de quelque nature que ce soit –  et son programme – recentré sur les thèmes de l’Ecologie responsable en prise avec le terrain, les questions d'emploi de pouvoir d'achat et de santé, de la reconquête rurale et paysane et de la protection animale – font d’elle une candidate qui doit pouvoir redonner confiance et espoir pour l’Avenir.

Aussi avons-nous décidé, comme plusieurs autres amis dans d’autres régions, de former en Haute-Normandie un comité de soutien à la campagne de Corinne Lepage.

Les portes et les fenêtres sont grandes ouvertes à toutes celles et à tous ceux –  militants engagés dans des mouvements ou partis politiques, syndicalistes, militants associatifs ou élus – qui veulent donner un autre sens à leur bulletin de vote en choisissant de soutenir une candidate écologiste, libre et indépendante, en capacité de donner un véritable contenu au changement qui s’impose à tous dès lors que l’on a décidé de sortir de la crise sociale, écologique et économique actuelle.

Vous souhaitez retrouver les chemins du rassemblement des forces pour un progrès moderne attaché à l’intérêt général, à la dignité et aux droits et aux devoirs de l’homme et du citoyen. Vous souhaitez, avec le souci de respecter le bien-être animal et la nature dans sa complexité et sa diversité, permettre à chacun d’inscrire son destin personnel dans un destin collectif pérenne et soutenable.

Vous partagez  alors le cœur de ce que propose l’Ecologie Politique et cet appel à une mobilisation en confiance vous est destiné!

Campagne 2012  "Ecologistes Avec Corinne Lepage"

456.jpg

Premiers signataires en Haute-Normandie

Jean-Claude MARY: Adjoint au Maire Écologiste de Vernon 27200
Philippe HACHET: Collectif «Les Ecologistes de l’Eure» Gaillon 27600

Joël SPIROU: Docteur médecine générale et de l'environnement Évreux 27000

Natalis BOUST:«Humanisme -Écologie – République» – Conseiller Municipal de Grand-Couronne 76530

Bernard FRAU: Délégué général HER – «Humanisme - Écologie – République» –

Premiers signataires Poitou-Charentes

Jacques MARET: Président Ecologie Développement Durable Démocratie

Premiers signataires Ile-de France

Christian SAUVAIRE: Mouvement des Ecologistes Indépendants

Gérard DUPIN: Coopérateur Europe-Ecologie-Les Verts

Premiers signataires PACA

Gaud Chauvin: Mouvement des Ecologistes Indépendants

Contact :

Téléphonne : 06 63 24 00 66/ 02 32 61 02 38

Commentaires sur le blog

Courriel: bernard.frau@sfr.fr

 

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu