Avertir le modérateur

03/10/2011

Présidentielles 2012: Jean-Louis Borloo renonce!

 

Les deux acteurs principaux du Grenelle de l’environnement Nicolas Hulot et Jean-Louis Borloo ne seront donc pas sur la ligne de départ de la course à la présidentielle de 2012.

Nicolas Hulot, Europe Ecologie les Verts, Parti Socialiste, UMP, Jean-Louis Borloo, Dominique de Villepin, Fraçois Bayrou, Corine Lepage, Ségolène Royale, ARES, Alliance Républicaine Ecologiste et Sociale, Les Centres, François Hollande, Martine Aubry, Le Pen, Front National, Jean-Fraçois Coppé, Eva Joly, Grenelle de l'environnement. Jean-Louis Borloo, Parti Radical Valoisien.

Pour Nicolas Hulot l’affaire avait été bouclée lors de la primaire d’Europe-Ecologie-Les Verts où Eva Joly, la candidate de la gauche de la gauche, s’était imposée.

 

nicolas hulot,europe ecologie les verts,parti socialiste,ump,jean-louis borloo,dominique de villepin,fraçois bayrou,corine lepage,ségolène royale,ares,alliance républicaine ecologiste et sociale,les centres,françois hollande,martine aubry,le pen,front national,jean-fraçois coppé,eva joly,grenelle de l'environnement. jean-louis borloo,parti radical valoisien.Quant à Jean-Louis Borloo, celui-ci, à la surprise quasi générale,  précisant que son « projet était prêt » et qu’il « s’y était préparé méthodiquement pendant neuf mois » a annoncé dimanche lors du 20heures de TF1 sa décision de renoncer.

Ses supporters, qui, il y a encore une semaine, y croyaient dur comme fer, sont sur le …… quelque peu déboussolés voir totalement désemparés. Jean Christophe Lagarde, le président exécutif du Nouveau Centre s’est dit : « profondément triste et déçu, comme des dizaines de milliers de militants et des millions de Français ».

Première explication de Jean-Louis Borloo : « la vérité c’est que les centres n’ont jamais été aussi éclatés, en compétition même entre eux » ajoutant, « Je veux bien en prendre ma part de responsabilité ». Puis comme pour enfoncer le clou « A cette heure quelle est la réalité ? Cette dynamique des centres n’est pas suffisante pour être présent au deuxième tour de l’élection présidentielle ».

nicolas hulot,europe ecologie les verts,parti socialiste,ump,jean-louis borloo,dominique de villepin,fraçois bayrou,corine lepage,ségolène royale,ares,alliance républicaine ecologiste et sociale,les centres,françois hollande,martine aubry,le pen,front national,jean-fraçois coppé,eva joly,grenelle de l'environnement. jean-louis borloo,parti radical valoisien.Deuxième explication : « nous sommes dans une crise économique et sociale d’une extrême gravité. Dans ces périodes là, la perte des repères, la peur, le désarroi amènent vers les extrêmes, où que cela soit en France ou en Europe. Et puis le climat délétère, le climat des affaires, très franchement me paraît accentuer ce risque »

Conclusiondu Président des Radicaux valoisiens, «  Les temps sont suffisamment troublés pour ne pas ajouter de la confusion à la confusion ».

nicolas hulot,europe ecologie les verts,parti socialiste,ump,jean-louis borloo,dominique de villepin,fraçois bayrou,corine lepage,ségolène royale,ares,alliance républicaine ecologiste et sociale,les centres,françois hollande,martine aubry,le pen,front national,jean-fraçois coppé,eva joly,grenelle de l'environnement. jean-louis borloo,parti radical valoisien.Même si Jean-Louis Borloo est resté particulièrement flou dans sa réponse à la question d’un éventuel soutien à Nicolas Sarkozy : «  je ne suis plus à l’UMP, je ne sais pas qui sera le candidat de l’UMP et on se prononcera en fonction de la vision, des projets, des programmes, en temps utiles », du côté de l’UMP on jubile, avec retenue mais on jubile tout de même!

nicolas hulot,europe ecologie les verts,parti socialiste,ump,jean-louis borloo,dominique de villepin,fraçois bayrou,corine lepage,ségolène royale,ares,alliance républicaine ecologiste et sociale,les centres,françois hollande,martine aubry,le pen,front national,jean-fraçois coppé,eva joly,grenelle de l'environnement. jean-louis borloo,parti radical valoisien.Ainsi Jean-François Coppé y va de son couplet : « Quand on s’appelle Jean-Louis Borloo, avec le parcours qui est le sien – il a été l’un des piliers majeurs de notre action gouvernementale, il a été un exceptionnel ministre de la ville – on ne peut pas être un candidat de témoignage à la présidentielle »

Quelle perfidie de la part de celui dont il se dit qu’il a tenu le poignard du refus qui a tranché le cordon des finances du Parti Radical privant ainsi l’ex ministre de l’environnement des moyens de mener une véritable campagne présidentielle.

nicolas hulot,europe ecologie les verts,parti socialiste,ump,jean-louis borloo,dominique de villepin,fraçois bayrou,corine lepage,ségolène royale,ares,alliance républicaine ecologiste et sociale,les centres,françois hollande,martine aubry,le pen,front national,jean-fraçois coppé,eva joly,grenelle de l'environnement. jean-louis borloo,parti radical valoisien.Les forces du conservatisme étroit et alimentaire ont provisoirement gagné. La gauche archaïque a tué la candidature de Nicolas Hulot lors des primaires EE-Les Verts, la droite  des affaires nauséabondes, vient elle de tuer celle de Jean-Louis Borloo.

Il appartient aux Français qui iront voter en 2012 de décider qu’ilsne laisseront pas les partis et les clans faire la loi dans le pays et le conduire à sa perte.

nicolas hulot,europe ecologie les verts,parti socialiste,ump,jean-louis borloo,dominique de villepin,fraçois bayrou,corine lepage,ségolène royale,ares,alliance républicaine ecologiste et sociale,les centres,françois hollande,martine aubry,le pen,front national,jean-fraçois coppé,eva joly,grenelle de l'environnement. jean-louis borloo,parti radical valoisien.Ils ne veulent plus de Nicolas Sarkozy pas plus qu’ils n’adhèrent positivement aux vielles lunes du Parti Socialiste, ni Martine Aubry, ni François Hollande ne peuvent incarner une véritable espérance pour le pays.

nicolas hulot,europe ecologie les verts,parti socialiste,ump,jean-louis borloo,dominique de villepin,fraçois bayrou,corine lepage,ségolène royale,ares,alliance républicaine ecologiste et sociale,les centres,françois hollande,martine aubry,le pen,front national,jean-fraçois coppé,eva joly,grenelle de l'environnement. jean-louis borloo,parti radical valoisien.Alors plus que jamais dans ces temps de chaos et d’incertitude la voie de l’Union et du Rassemblement des forces vives du pays s’impose. Il n’y a pas de fatalisme institutionnel qui condamnerait  la France à subir le jeu de chaises musicales que nous imposent depuis 40 ans le PS et le RPR/UMP.

D’ici à la fin de l’année, une candidature libre et non inféodée doit émerger. François Bayrou et Dominique de Villepin ont désormais lNicolas Hulot, Europe Ecologie les Verts, Parti Socialiste, UMP, Jean-Louis Borloo, Dominique de Villepin, Fraçois Bayrou, Corine Lepage, Ségolène Royale, ARES, Alliance Républicaine Ecologiste et Sociale, Les Centres, François Hollande, Martine Aubry, Le Pen, Front National, Jean-Fraçois Coppé, Eva Joly, Grenelle de l'environnement. Jean-Louis Borloo, Parti Radical Valoisien.a grande responsabilité de constituer un ticket pour la prochaine mandature et se donner les moyens pour mettre sur pied un accord programme de gouvernement qui suscitera enfin adhésion et mobilisation.

 

Nos concitoyens ne supporteront pas que le seul choix qui leur soit donné, pour la présidentielle et les législatives 2012, soit celui de se déterminer entre un candidat de gauche qui ne tiendra pas ses promesses – parce qu’elles ne seront pas tenables –,  et un candidat d’une droite « américaine » dont le bilan est largement négatif, un candidat, qui plus est, lesté du poids des proximités de certains des membres de son parti avec le Front national.

Dans cette hypothèse « pourrie », ils pourraient choisir d’aller à la pêche, ou pire, ce qui serait grave pour la démocratie de notre pays, ils se prononceraient en faveur de l’extrême droite popularde  et irresponsable des Le PEN.

nicolas hulot,europe ecologie les verts,parti socialiste,ump,jean-louis borloo,dominique de villepin,fraçois bayrou,corine lepage,ségolène royale,ares,alliance républicaine ecologiste et sociale,les centres,françois hollande,martine aubry,le pen,front national,jean-fraçois coppé,eva joly,grenelle de l'environnement. jean-louis borloo,parti radical valoisien.2012 sera à n’en pas douter l’année des ruptures et de l’audace. Jean-Louis Borloo qui a eu la force de conviction de pousser à la création de l’Alliance, Républicaine Ecologiste et Sociale doit pouvoir prendre toute sa place dans une dynamique à construire qui interroge les Centres bien sûr mais au-delà, Ségolène Royale, Corine Lepage, Jean Arthuis.....

 

 

27/09/2011

Sénatoriales : Petite victoire de la gauche, grosse défaite pour le clan Sarkozy !

Sémat, Chambre Haute, Europe Ecologie les Verts, Défaite, Victoire, PS, PCF, Eva Joly, Jean-Michel Baylet, Parti Socialiste, Hauts-de-Seine, Sarkozy, Isabelle Balkany, UMP, Jacques Blanc, Alain Bertrand, Président de la République, Martine Aubry, François Hollande, Arnaud Montebourg, Jean-Claude Gaudin, Gérard Larcher, François Fillon, Jean-Pierre Raffarin, Jean-François Coppé, Fouquet's, Modem, Jean Arthuis, Alliance Centriste, Nouveau Centre, Yannick Favennec, Pierre Moscovici, Jean-Pierre Bel, Bruno Le Maire, Hortefeux, Guéant, Laurent Fabius, François Bayrou, Dominique de Villepin, Corine Lepage, Ségolène Royal, Manuel Vals.Le scrutin de dimanche a donné à la gauche 177 sièges sur les 348 que compte le Sénat. Situation inédite dans la 5ème République, le Sénat passe à gauche. Dès hier à droite comme à gauche chacun à sa manière commente les résultats et y va de sa formule plus ou moins adroite.

Chez Europe-Ecologie-Les verts, c’est comme si on a bu un petit coup de trop. On est un peu grisé par une progression de forme – le nombre de sénateurs passe de 4 à 10 – essentiellement due à des arrangements partidaires avec le PS et le PCF comme nous ont habitués à les faire les radicaux de Jean-Michel Baylet. Sur le fond cette progression ne correspond à rien pour le futur. Eva Joly n’en n’a cure, elle déclare : « on peut peut-être, par le règlement intérieur, abaisser le seuil (pour disposer d’un groupe au Sénat il faut 15 élus) et avoir un groupe à 10 ». Sémat, Chambre Haute, Europe Ecologie les Verts, Défaite, Victoire, PS, PCF, Eva Joly, Jean-Michel Baylet, Parti Socialiste, Hauts-de-Seine, Sarkozy, Isabelle Balkany, UMP, Jacques Blanc, Alain Bertrand, Président de la République, Martine Aubry, François Hollande, Arnaud Montebourg, Jean-Claude Gaudin, Gérard Larcher, François Fillon, Jean-Pierre Raffarin, Jean-François Coppé, Fouquet's, Modem, Jean Arthuis, Alliance Centriste, Nouveau Centre, Yannick Favennec, Pierre Moscovici, Jean-Pierre Bel, Bruno Le Maire, Hortefeux, Guéant, Laurent Fabius, François Bayrou, Dominique de Villepin, Corine Lepage, Ségolène Royal, Manuel Vals.L’ex-magistrate ajoutant aussitôt qu’elle estime que le résultat des écologistes de ce dimanche  est un avertissement pour la classe politique : « ça veut dire que nous sommes une force avec laquelle il faut compter ». Rien de moins

Au Parti Socialiste  c’est applaudissement et jubilation. Il est vrai que pour la gauche voir, dans les Hauts-de-Seine le département de Nicolas Sarkozy, Isabelle Balkany « se ramasser »  ne peut que faire un immense plaisir. De même pour le siège de la Lozère. Dans ce département, considéré comme un bastion de l’ UMP , Alain Bertrand a réussit à « déboulonner » l’inamovible Jacques Blanc qui n’avait jamais été battu depuis 38 ans.

Sémat, Chambre Haute, Europe Ecologie les Verts, Défaite, Victoire, PS, PCF, Eva Joly, Jean-Michel Baylet, Parti Socialiste, Hauts-de-Seine, Sarkozy, Isabelle Balkany, UMP, Jacques Blanc, Alain Bertrand, Président de la République, Martine Aubry, François Hollande, Arnaud Montebourg, Jean-Claude Gaudin, Gérard Larcher, François Fillon, Jean-Pierre Raffarin, Jean-François Coppé, Fouquet's, Modem, Jean Arthuis, Alliance Centriste, Nouveau Centre, Yannick Favennec, Pierre Moscovici, Jean-Pierre Bel, Bruno Le Maire, Hortefeux, Guéant, Laurent Fabius, François Bayrou, Dominique de Villepin, Corine Lepage, Ségolène Royal, Manuel Vals.« C’est un échec pour le Président de la République » a déclaré Martine Aubry, parlant du basculement de majorité du Sénat. « C’est un événement historique » a enchainé François Hollande. Le candidat à la primaire socialiste, qui est déjà ailleurs, voit dans cette nouvelle victoire de la gauche après celle des régionales et des cantonales un signe « prémonitoire » pour 2012. Arnaud Montebourg est lyrique, pour lui cette victoire est : « une rébellion des territoires et des populations abandonnés par l’état ».

« Vous avez gagné d’une courte tête, n’en faites pas un triomphe historique »  leur rétorque Jean-Claude Gaudin de l’ UMP, pour ramener les choses à la mesure que les sarkozystes veulent donner à ce qu’ils refusent de reconnaître comme une défaite.

Sémat, Chambre Haute, Europe Ecologie les Verts, Défaite, Victoire, PS, PCF, Eva Joly, Jean-Michel Baylet, Parti Socialiste, Hauts-de-Seine, Sarkozy, Isabelle Balkany, UMP, Jacques Blanc, Alain Bertrand, Président de la République, Martine Aubry, François Hollande, Arnaud Montebourg, Jean-Claude Gaudin, Gérard Larcher, François Fillon, Jean-Pierre Raffarin, Jean-François Coppé, Fouquet's, Modem, Jean Arthuis, Alliance Centriste, Nouveau Centre, Yannick Favennec, Pierre Moscovici, Jean-Pierre Bel, Bruno Le Maire, Hortefeux, Guéant, Laurent Fabius, François Bayrou, Dominique de Villepin, Corine Lepage, Ségolène Royal, Manuel Vals.Cela dit, Gérard Larcher, François Fillon, Jean-Pierre Raffarin et Jean-François Coppé peuvent bien aussi tenter de minimiser, le résultat de ce dimanche constitue une réelle défaite pour la droite – 25 sièges ont été perdus – et ce qui ressort clairement de cette défaite c’est que Nicolas Sarkozy vient d’essuyer un revers sérieux. C’est une claque pour les amis de du Fouquet’s!

Sémat, Chambre Haute, Europe Ecologie les Verts, Défaite, Victoire, PS, PCF, Eva Joly, Jean-Michel Baylet, Parti Socialiste, Hauts-de-Seine, Sarkozy, Isabelle Balkany, UMP, Jacques Blanc, Alain Bertrand, Président de la République, Martine Aubry, François Hollande, Arnaud Montebourg, Jean-Claude Gaudin, Gérard Larcher, François Fillon, Jean-Pierre Raffarin, Jean-François Coppé, Fouquet's, Modem, Jean Arthuis, Alliance Centriste, Nouveau Centre, Yannick Favennec, Pierre Moscovici, Jean-Pierre Bel, Bruno Le Maire, Hortefeux, Guéant, Laurent Fabius, François Bayrou, Dominique de Villepin, Corine Lepage, Ségolène Royal, Manuel Vals.A sept mois des élections présidentielles, avec en toile de fond une crise économique et financière dont il n’arrive pas à se sortir, baignant dans un climat détestable lié aux affaires politico-financières où plusieurs de ses proches amis sont impliqués, tandis que la presse laisse à penser qu’il pourrait être lui-même directement concerné, Nicolas Sarkozy,  alors que son camp est miné par la division, vient de recevoir un signe très fort. Ce qui est arrivé ce dimanche n’est pas de bon augure pour la suite de son agenda. C’est tant mieux !

Première conséquence de taille, avec le basculement du Sénat c’est sa fameuse « règle d’or » budgétaire qui vient d’être exécutée car les socialistes ne le « louperont » pas sur cette question.

Sémat, Chambre Haute, Europe Ecologie les Verts, Défaite, Victoire, PS, PCF, Eva Joly, Jean-Michel Baylet, Parti Socialiste, Hauts-de-Seine, Sarkozy, Isabelle Balkany, UMP, Jacques Blanc, Alain Bertrand, Président de la République, Martine Aubry, François Hollande, Arnaud Montebourg, Jean-Claude Gaudin, Gérard Larcher, François Fillon, Jean-Pierre Raffarin, Jean-François Coppé, Fouquet's, Modem, Jean Arthuis, Alliance Centriste, Nouveau Centre, Yannick Favennec, Pierre Moscovici, Jean-Pierre Bel, Bruno Le Maire, Hortefeux, Guéant, Laurent Fabius, François Bayrou, Dominique de Villepin, Corine Lepage, Ségolène Royal, Manuel Vals.Côté centriste les déclarations ne sont pas au triomphalisme malgré une assez bonne tenue des candidats. Jean-Marie Vanlerenberghe du Modem est réélu dans le Pas-de-Calais ainsi que Jacqueline Gourault dans le Loir-et-Cher. Dans la Marne les candidats de l’Alliance Centriste se sont imposés dès le 1er tour.  De même que Jean Arthuis et François Zocchetto en Mayenne. Yves Pozzo di Borgo du Nouveau Centre, qui conduisait une liste, est élu.Ce maintient est une note d’espoir car il est indubitable que c’est de ce côté-là qu’il faudra, le moment venu, s’appuyer pour reconstruire un programme politique pour la France.

Sémat, Chambre Haute, Europe Ecologie les Verts, Défaite, Victoire, PS, PCF, Eva Joly, Jean-Michel Baylet, Parti Socialiste, Hauts-de-Seine, Sarkozy, Isabelle Balkany, UMP, Jacques Blanc, Alain Bertrand, Président de la République, Martine Aubry, François Hollande, Arnaud Montebourg, Jean-Claude Gaudin, Gérard Larcher, François Fillon, Jean-Pierre Raffarin, Jean-François Coppé, Fouquet's, Modem, Jean Arthuis, Alliance Centriste, Nouveau Centre, Yannick Favennec, Pierre Moscovici, Jean-Pierre Bel, Bruno Le Maire, Hortefeux, Guéant, Laurent Fabius, François Bayrou, Dominique de Villepin, Corine Lepage, Ségolène Royal, Manuel Vals.A l’UMP on se plait encore à penser qu’une victoire pour « le plateau de la haute assemblée » viendra amoindrir la défaite dans les urnes. Alors que Jean-Pierre Raffarin veut y croire, «  rien n’est joué !», le député UMP Yannick Favennec dans un message sur Twitter s’insurge « Franchement, cette volonté de vouloir rester président du Sénat de la part de Larcher alors que nous avons perdu la majorité, c’est pitoyable ». 

Pierre Moscovici, le directeur de campagne de François Hollande s’est exprimé très fermement sur le sujet : « la droite a perdu le Sénat hier, la gauche a la majorité et toute tentative de troisième tour, de tripatouillage, serait indigne ».

Aujourd’hui le responsable du groupe des élus socialistes au Sénat, Jean-Pierre BEL, semble tenir la corde mais Gérard LARCHER n’a pas renoncé. Il a de son côté dès hier soir, annoncé  qu’il était candidat à sa succession. Les conciliabules, pressions et marchandages divers vont aller bon train toute la semaine.

Au final à droite seul Bruno Le Maire a eu un mot de lucidité « il faut écouter ce que nous disent les Français. Les Français sont inquiets ».

Oui les Français sont inquiets, ils craignent pour leur avenir et cette petite victoire de la gauche qui est plus une grosse défaite pour Nicolas Sarkozy et les hommes de son clan ne leur apporte aucune garantie.

Sémat, Chambre Haute, Europe Ecologie les Verts, Défaite, Victoire, PS, PCF, Eva Joly, Jean-Michel Baylet, Parti Socialiste, Hauts-de-Seine, Sarkozy, Isabelle Balkany, UMP, Jacques Blanc, Alain Bertrand, Président de la République, Martine Aubry, François Hollande, Arnaud Montebourg, Jean-Claude Gaudin, Gérard Larcher, François Fillon, Jean-Pierre Raffarin, Jean-François Coppé, Fouquet's, Modem, Jean Arthuis, Alliance Centriste, Nouveau Centre, Yannick Favennec, Pierre Moscovici, Jean-Pierre Bel, Bruno Le Maire, Hortefeux, Guéant, Laurent Fabius, François Bayrou, Dominique de Villepin, Corine Lepage, Ségolène Royal, Manuel Vals.Qu’il s’agisse des orientations politiques de gouvernement ou des responsables chargés de les mettre en œuvre, les Français attendent pour 2012 un véritable et solide changement qui ne fasse aucune concession. Rien au poujado-populisme, rien aux papes de la finance, rien aux paganini des promesses intenables.

Sémat, Chambre Haute, Europe Ecologie les Verts, Défaite, Victoire, PS, PCF, Eva Joly, Jean-Michel Baylet, Parti Socialiste, Hauts-de-Seine, Sarkozy, Isabelle Balkany, UMP, Jacques Blanc, Alain Bertrand, Président de la République, Martine Aubry, François Hollande, Arnaud Montebourg, Jean-Claude Gaudin, Gérard Larcher, François Fillon, Jean-Pierre Raffarin, Jean-François Coppé, Fouquet's, Modem, Jean Arthuis, Alliance Centriste, Nouveau Centre, Yannick Favennec, Pierre Moscovici, Jean-Pierre Bel, Bruno Le Maire, Hortefeux, Guéant, Laurent Fabius, François Bayrou, Dominique de Villepin, Corine Lepage, Ségolène Royal, Manuel Vals.L’heure est à l’Union nationale et aux discours de la vérité ! L’heure est au rassemblement pour faire bouger les lignes, pour construire et sortir de cette ambiance malsaine des affaires qui pourrit tout et empoisonne la vie citoyenne de notre Pays.

Que partent les Sarkozy, Hortefeux, Guéant, Balladur et autres DSK, Fabius, Aubry, et Hollande !

Sémat, Chambre Haute, Europe Ecologie les Verts, Défaite, Victoire, PS, PCF, Eva Joly, Jean-Michel Baylet, Parti Socialiste, Hauts-de-Seine, Sarkozy, Isabelle Balkany, UMP, Jacques Blanc, Alain Bertrand, Président de la République, Martine Aubry, François Hollande, Arnaud Montebourg, Jean-Claude Gaudin, Gérard Larcher, François Fillon, Jean-Pierre Raffarin, Jean-François Coppé, Fouquet's, Modem, Jean Arthuis, Alliance Centriste, Nouveau Centre, Yannick Favennec, Pierre Moscovici, Jean-Pierre Bel, Bruno Le Maire, Hortefeux, Guéant, Laurent Fabius, François Bayrou, Dominique de Villepin, Corine Lepage, Ségolène Royal, Manuel Vals.Que viennent les François Bayrou, Dominique de Villepin, Jean Arthuis, Corinne Lepage, Ségolène Royal ou Manuel  Vals.

 

Click here to find out more!

20/09/2011

Dominique de Villepin : Relaxe définitive !

relaxe, Dominique de Villepin, République Solidaire, France, ONU, Clearstream, Parquet général, Présidentielles 2012, Nicolas Sarkozy,Le Parquet général, qui, à l’issue de l’audience de mercredi 14 septembre, avait 5 jours pour se pouvoir contre l’arrêt de la cour d’appel de Paris dans l’affaire Clearstream a annoncé ce lundi sa décision de ne pas poursuivre.

Le ministère public a fait connaître sa décision dans un bref communiqué non assorti de commentaires : «Le parquet général de la cour d'appel de Paris ne formera pas de pourvoi auprès de la Cour de cassation contre la décision rendue le 14 septembre 2011 par la cour d'appel de Paris dans le dossier Clearstream».

relaxe, Dominique de Villepin, République Solidaire, France, ONU, Clearstream, Parquet général, Présidentielles 2012, Nicolas Sarkozy,Mis en examen en 2006 pour « complicité de dénonciation calomnieuse » Dominique de Villepin, déjà relaxé en première instance est donc définitivement libéré des accusations portées contre lui dans cette affaire de faux listings dans laquelle Nicolas Sarkozy avait cru bon de se porter partie civile.

A l’issue du délibéré Clearstream de mercredi Dominique de Villepin avait fait une déclaration en forme d’avertissement formant le vœu que sa relaxe « puisse servir de leçon pour la présidentielle de 2012 ».

Aujourd’hui l’on apprend que l’ancien premier ministre qui veut « se consacrer pleinement à la définition d’une politique de rassemblement national » a décidé de « se placer en dehors de toute responsabilité partisane ».

Dominique de Villepin quitte donc la présidence de République Solidaire, qu’il a crée il y a un an, tout en y restant adhérent ; nul doute que l’ancien Premier Ministre, va désormais se consacrer à la préparation d’une candidature à la magistrature suprême de la France.

relaxe, Dominique de Villepin, République Solidaire, France, ONU, Clearstream, Parquet général, Présidentielles 2012, Nicolas Sarkozy,Dans la période difficile que traverse aujourd’hui le monde, l’homme d’état de stature internationale, l’homme du Non aux Etats-Unis à l’Assemblée générale de l’ONU au moment de la dernière guerre d’Irak, compte parmi les rares personnalités en capacité de présider, avec succès, aux destinées de la France, de son indépendance, de sa puissance et de sa souveraineté.

 

14/09/2011

Clearstream : Dominique de Villepin relaxé pour la deuxième fois !

Clearstream, Sarkozy, Dominique de Villepin, Imad Lahoud, Jean-Louis Gergorin, EADS, Robert Bourgi, rumeur, calomnie, UMP, PS, Corbeau, Cerveau, Radicaux, Démocrates, Républicains, Ecologistes, Cour d'Appel de Paris,Considérant que « d’autres autorités de l’Etat détenaient en juillet – de l’année 2004 – des informations permettant de conclure à la fausseté des listings et n’ont pas agi pour empêcher que la calomnie continue »  la Cour d’appel de Paris vient de déclarer que le délit de complicité par abstention pour lequel le parquet général avait requis une peine de prison de 15 mois avec sursis contre l’ancien Premier Ministre, Dominique de Villepin, « n’est pas établi ».

 

Clearstream, Sarkozy, Dominique de Villepin, Imad Lahoud, Jean-Louis Gergorin, EADS, Robert Bourgi, rumeur, calomnie, UMP, PS, Corbeau, Cerveau, Radicaux, Démocrates, Républicains, Ecologistes, Cour d'Appel de Paris,Cette décision vient confirmer le jugement prononcé en première instance au terme duquel Dominique de Villepin avait été reconnu non coupable des accusations portées contre lui dans l’affaire Clearstream où Nicolas Sarkozy s’était porté partie civile.

 

La cour a par ailleurs confirmé les sanctions prononcée en première instance contre Imad Lahoud qu’elle considère comme « le cerveau de la calomnie ». Elle a allégé celle prononcée l’ancien haut responsable d’EADS Jean-Louis Gergorin considéré lui comme « le corbeau de l’affaire ».

 

Dominique de Villepin dès sa sortie de l’audience tout en ayant préalablement salué  « après six année d’un acharnement sans précédent (…) l’indépendance de notre justice, qui a su résister aux pressions politiques » a indiqué, faisant sans doute allusion aux propos de l’avocat Robert Bourgi du collaborateur officieux de Nicolas Sarkozy, qu’il voulait « croire que cette décision contribuera à rendre notre vieux pays moins vulnérable à la rumeur et à la calomnie ».

 

« Rappelons-nous », a-t-il martelé, « que cette affaire (Clearstream ndlr) a été initiée en 2005/2006, à la veille de l’élection présidentielle de 2007 ». Ajoutant : « Comme j’aimerais que cela puisse servir de leçon pour la présidentielle de 2012 ».

 

Clearstream, Sarkozy, Dominique de Villepin, Imad Lahoud, Jean-Louis Gergorin, EADS, Robert Bourgi, rumeur, calomnie, UMP, PS, Corbeau, Cerveau, Radicaux, Démocrates, Républicains, Ecologistes, Cour d'Appel de Paris,Aujourd’hui cette confirmation de la non-culpabilité de Dominique de Villepin,  lui ouvre la voie à une candidature aux plus hautes fonctions de l’Etat dont personne ne lui contester la légitimité.

 

Le premier ministre de Jacques Chirac de 2005 à 2007, actuel  Président de République Solidaire, qui attendait cette décision de la Cour d’appel de Paris pour confirmer ses intentions s’est déclaré « plus déterminé que jamais à servir les Français »

 

Clearstream, Sarkozy, Dominique de Villepin, Imad Lahoud, Jean-Louis Gergorin, EADS, Robert Bourgi, rumeur, calomnie, UMP, PS, Corbeau, Cerveau, Radicaux, Démocrates, Républicains, Ecologistes, Cour d'Appel de Paris,Il lui appartient désormais, dans la plus pure tradition gaullienne, de rassembler au-delà des clivages et des familles politiques partisanes, les bonnes volontés qui ont à cœur de faire bouger les lignes et tracer les voies d’un nouvel élan pour la France qui en a bien besoin.

 

Dans cette « noble affaire » les Clearstream, Sarkozy, Dominique de Villepin, Imad Lahoud, Jean-Louis Gergorin, EADS, Robert Bourgi, rumeur, calomnie, UMP, PS, Corbeau, Cerveau, Radicaux, Démocrates, Républicains, Ecologistes, Cour d'Appel de Paris,hommes et les femmes de bonne volonté sincère et dévoués au Pays ne manquent pas ! En dehors des personnalités issues des machines UMP et PS, chez les Républicains sociaux, chez les Radicaux, chez les Démocrates et chez les Ecologistes libres, les personnalités ne manquent pas qui souhaitent une évolution en profondeur de la France.

 

Clearstream, Sarkozy, Dominique de Villepin, Imad Lahoud, Jean-Louis Gergorin, EADS, Robert Bourgi, rumeur, calomnie, UMP, PS, Corbeau, Cerveau, Radicaux, Démocrates, Républicains, Ecologistes, Cour d'Appel de Paris,Dominique de Villepin est de ceux-là. Le Rassemblement pour le changement doit se faire, à n’en pas douter lui qui se dit « renforcé par cette épreuve » qu’il vient de subir, saura à n’en pas douter y contribuer.

 

06/09/2011

Bayrou-Villepin : prémisses d’un printemps politique pour la France et les Français?

françois bayrou,dominique de villepin,jean-louis borloo,manuel valls,eva joly,ecologie politique,nicolas sarkozyEnfin une ouverture intéressante se dessine dans la bataille des Présidentielles 2012. Un axe Bayrou-Villepin serait en construction qui permettrait aux Français de se rassembler pour, dans l’unité, faire face à une crise qui, quelque soit le vainqueur de la consultation de 2012, sera encore plus dure après les élections.

Nicolas Sarkozy s’est discrédité à force d’avoir abusé de formules et de slogans à l’emporte-pièce,  d’avoir trop parlé et de s’être trompé. Chaque jour qui passe le voit revenir sur ses promesses. Sa présence médiatique n’est plus crédible. On aimerait moins le voir et le savoir plus efficace. Ce n’est pas le cas et désormais il n’est plus qualifié pour rassembler les Français qu’il a ces 5 dernières années abusés et surtout divisés.

françois bayrou,dominique de villepin,jean-louis borloo,manuel valls,eva joly,ecologie politique,nicolas sarkozyDepuis 2007, la situation sur le plan de la pauvreté s’est considérablement dégradée, de même en matière de chômage et de sécurité publique. Les principales réformes du candidat Sarkozy sont renvoyée à plus tard – Grenelle de l’Environnement, Régime fiscal, Dépendance des personnes âgées – et le spectre de la récession frappe à la porte du Pays.

Il y a urgence, l’heure est donc effectivement à la nécessité d’un changement profond et d’un véritable rassemblement pour faire face aux difficultés qui s’annoncent au plan intérieur comme à l’international.

Visiblement le programme socialiste sensé proposer une alternance face à l’impuissance de ce quinquennat n’apporte pas les assurances attendues tant il ressemble à celui de la Gauche plurielle qui, au pouvoir, n’a jamais été capable de construire les fondations d’une France forte.  

Dominique de Villepin se prononce aujourd’hui pour la construction d’un « centre courageux » et François Bayrou n’écarte pas l’idée d’y travailler.

La concrétisation de cette initiative permettrait à n’en pas douter de bousculer l’ordre établit de la 5ème République qui fait de l’affrontement droite-gauche – du Parti Socialiste et de l’UMP – l’alpha et l’oméga de la politique française de ces 40 dernières années

Cet ordre est désormais dépassé et s’il a permit à la France de faire sa révolution industrielle dans les années 60, force est de constater qu’aujourd’hui il plonge le pays dans la sclérose et l’impuissance.

françois bayrou,dominique de villepin,jean-louis borloo,manuel valls,eva joly,ecologie politique,nicolas sarkozyPour autant, si Dominique de Villepin et François Bayrou souhaitent réussir l’opération de Rassemblement et de Renouvellement qu’ils annoncent pour l’automne, il leur faudra ouvrir large les portes du centre, à droite comme à gauche Jean-Louis Borloo, Hervé Morin, Jean Arthuis, Manuel Valls – françois bayrou,dominique de villepin,jean-louis borloo,manuel valls,eva joly,ecologie politique,nicolas sarkozymais également aux écologistes – Corine Lepage, Nicolas Hulot – qui ne se reconnaissent pas dans les options gaucho-communautaristes d’une Eva Joly qui piétine allègrement la laïcité (*) et qui considère, avec ses amis, comme impossible de parler ou de s’allier avec une bonne moitié des Français.

françois bayrou,dominique de villepin,jean-louis borloo,manuel valls,eva joly,ecologie politique,nicolas sarkozyEn effet, au delà des sujets fondamentaux immédiats qui touchent aux matières de tout projet politique classique – économie, social, éducation, recherche, construction européenne, relations internationales –  aucune impasse ne pourra pas être faite sur les questions qui concernent les grands axes de l’Ecologie Politique – reconquête de la ruralité, choix énergétiques, protection des forêts, protection des mers, accès aux ressources hydrauliques, accès françois bayrou,dominique de villepin,jean-louis borloo,manuel valls,eva joly,ecologie politique,nicolas sarkozypartagés aux matières premières, réchauffement climatiques, démographie, faim dans le monde –  qui doivent abordés avec le souci de préparer le futur avec le plus de chance de ne pas être pris au dépourvus.

Si cette construction envisagée par Dominique de Villepin et François Bayrou réussit la synthèse entre des acteurs indépendants françois bayrou,dominique de villepin,jean-louis borloo,manuel valls,eva joly,ecologie politique,nicolas sarkozyet sincères et des projets qui traitent de l’immédiat tout en pensant au futur, alors l’idée d’un « printemps politique pour la France et les Français» peut être raisonnablement envisagée.

Mais attention la responsabilité est grande l’attente est forte. Il ne faudra pas décevoir.  

 (*) Source Libération Tribune Débat Rebonds: Noël Mamère, Eva Joly Esther Bendassa

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu