Avertir le modérateur

08/10/2011

Ziad Takieddine: Le trop lourd silence de Nicolas Sarkozy!

 

Ziad Takieddine, Nicoalas Sakozy, Dominique de Villepin, Karachi, Président de la République, Jean-François Coppé, Brice Hortefeux, Nicolas Bazire, Thiérry Gaubert, Claude Guéant, contrats d'armement, l'Elysée, Pakistant, Arabie Saoudite, lourd silence,Bourré aux as, marchand d’armes en service commandé,  deux fois mis en examen – d’abord pour faux témoignage et ensuite pour complicité et recel  d’abus de biens sociaux – le franco-libanais, Ziad Takieddine, dans un entretien donné à Libération, s’en est pris à Claude Guéant qui dans une déclaration a indiqué que l’intermédiaire « sulfureux » aurait commis des actes que « la morale réprouve ».

Ziad Takieddine, Nicoalas Sakozy, Dominique de Villepin, Karachi, Président de la République, Jean-François Coppé, Brice Hortefeux, Nicolas Bazire, Thiérry Gaubert, Claude Guéant, contrats d'armement, l'Elysée, Pakistant, Arabie Saoudite, lourd silence,Du coup Ziad Takieddine se fâche et fait feu de tous bois. Il somme Claude Guéant « j’exige des excuses ». Il indique à qui veut l’entendre « Je n’ai rien fait sans autorisation complète des décisionnaires ». Il pose un ultimatum au  Président de la République donnant «  à Nicolas Sarkozy quarante-huit heure pour lever le secret-défense » sur les contrats auxquels il a été mêlé, ajoutant : « je veux le voir un quart d’heure, en tête à tête, d’ici mercredi ». Il lance des menaces à peine voilées « Je pense que Nicolas Sarkozy est entouré de gens qui peuvent lui nuire. Je souhaite qu’il se débarrasse d’une équipe qui risque de lui causer des ennuis».

Et puis, comme pour montrer qu’il dispose de moyens pour déclencher « un enfer médiatique et politique», il frappe également de l’autre côté. Jeudi il met Dominique de Villepin en cause directement concernant les contrats d’armement avec l’Arabie Saoudite, prétendant qu’à l’occasion de ce dossier un complot aurait été ourdi contre le Président Sarkozy. « Celui qui doit répondre de ses actes sur l’ensemble du dossier depuis 1996, il s’appelle Dominique de Villepin » a-t-il déclaré sur Europe 1, sans évidemment apporter la moindre preuve de ce qu’il avance, affirmant comme pour mieux enfoncer le clou : « Je suis le premier qui va dénoncer ce complot et qui va le prouver point par point à l’opinion publique française ».

Ziad Takieddine, Nicoalas Sakozy, Dominique de Villepin, Karachi, Président de la République, Jean-François Coppé, Brice Hortefeux, Nicolas Bazire, Thiérry Gaubert, Claude Guéant, contrats d'armement, l'Elysée, Pakistant, Arabie Saoudite, lourd silence,La réponse de Dominique de Villepin ne s’est pas fait attendre. Tout en précisant qu’il n’avait jamais rencontré l’intermédiaire franco-libanais, il s’est a exprimé sa vision des choses dès vendredi sur Europe1 dans des termes qui ne laissent pas place à la spéculation: « il y a une semaine, il mettait en cause les plus hautes autorités de l’Etat, aujourd’hui il nous ressort la théorie du complot. Il n’y a rien de nouveau. Il a des preuves ? Qu’il les apporte à la justice, c’est à la justice d’apprécier les choses », « cela fait un an que la justice lui pose des questions » ! 

Ziad Takieddine, Nicoalas Sakozy, Dominique de Villepin, Karachi, Président de la République, Jean-François Coppé, Brice Hortefeux, Nicolas Bazire, Thiérry Gaubert, Claude Guéant, contrats d'armement, l'Elysée, Pakistant, Arabie Saoudite, lourd silence,Du côté de l’Elysée c’est «silence radio». Ziad Takieddine, l’homme de l’ombre qui a été au centre des négociations des deux contrats d’armement traités par la France avec le Pakistan et l’Arabie Saoudite, silencieux jusqu’à maintenant se met à déballer et personne ne réagit. En déballant il mouille plusieurs de ses amis qui tous sont des proches de Nicolas Sarkozy – Jean-François Coppé, Brice Hortefeux, Nicolas Bazire, Thierry Gaubert – certains sont en examen et personne ne répond.

Ziad Takieddine, Nicoalas Sakozy, Dominique de Villepin, Karachi, Président de la République, Jean-François Coppé, Brice Hortefeux, Nicolas Bazire, Thiérry Gaubert, Claude Guéant, contrats d'armement, l'Elysée, Pakistant, Arabie Saoudite, lourd silence, Edouard BaladurCertes l’affaire semble particulièrement délicate pour le président à sept mois des présidentielles. Mais tout ce tapage venant après les « déclarations au juge» des épouses Takieddine et Gaubert dans l’enquête qui touche «l’affaire Karachi» et ses éventuels prolongement dans la campagne présidentielle d'Edouard Balladur, conduit tout de même à de légitimes interrogations.  

Comment un homme mis en examen – un homme dont plusieurs experts du dossier Karachi disent qu’avec ce genre de personnage «tout peut arriver» – peut-il s’autoriser de telles libertés en direction du Chef de l’Etat ?

Ziad Takieddine tente-t-il le tout pour le tout pour sauver sa personne et ne pas être le bouc émissaire d’une affaire dans laquelle aujourd’hui il va payer pour d’autres ?

Ziad Takieddine  fait-il toutes ses déclarations pour déjà commencer à se venger d’amis politiques qui pour se préserver sont en train de le lâcher ? Espérant ainsi, par la menace d’aller plus loin dans ses révélations, bénéficier d’un peu de protection ?

Ziad Takieddine, Nicoalas Sakozy, Dominique de Villepin, Karachi, Président de la République, Jean-François Coppé, Brice Hortefeux, Nicolas Bazire, Thiérry Gaubert, Claude Guéant, contrats d'armement, l'Elysée, Pakistant, Arabie Saoudite, lourd silence,L’homme paraît décidé de cracher tout son venin et d’éclabousser tout azimut, furieux de constater que, face aux enjeux de pouvoir qui se dessinent à l’horizon 2012, il est désormais seul, abandonné de ses amis et de ses commanditaires.

La vérité sur ces dossiers et la manière dont ils ont été menés est à juste titre réclamée par nos concitoyens qui attendent des explications solides et détaillées !

Monsieur le Président de la République il va falloir répondre publiquement à Ziad Takieddine en le remettant, ou en le faisant remettre, à la place qu’il n’aurait pas dû quitter ?

Ziad Takieddine  porte publiquement contre les uns ou les autres de vos amis ou de vos ennemis des accusations graves qui empoisonnent le climat médiatique et politique de notre pays et qui nuisent gravement à la crédibilité de la France au plan international.

Ziad Takieddine est en examen, c’est, comme l’a fort bien indiqué Dominique de Villepin, aux questions des juges qu’il doit répondre et non pas à celles des journalistes.

Faute de quoi l’opinion publique française, à qui il dit vouloir appoZiad Takieddine, Nicoalas Sakozy, Dominique de Villepin, Karachi, Président de la République, Jean-François Coppé, Brice Hortefeux, Nicolas Bazire, Thiérry Gaubert, Claude Guéant, contrats d'armement, l'Elysée, Pakistant, Arabie Saoudite, lourd silence,rter des preuves de ce qu’il avance, pourrait bien finir par lui donner crédit et considérer, Monsieur le Président de la République, que dans ces affaires vous avez des choses à vous reprocher que vous voulez cacher aux Français ou pire que c’est à dessein que vous laissez le climat politique se dégrader parce que vous imagineriez en tirer avantage pour 2012.

La situation réclame en urgence une initiative forte de votre ziad takieddine,nicoalas sakozy,dominique de villepin,karachi,président de la république,jean-françois coppé,brice hortefeux,nicolas bazire,thiérry gaubert,claude guéant,contrats d'armement,l'elysée,pakistant,arabie saoudite,lourd silence,edouard balladurpart, comme par exemple l’introduction d’une instance devant la justice, contre Ziad Takieddine, pour dénonciations calomnieuses portant atteinte à la crédibilité de l’état.

28/09/2011

Sous quelques jours : référé pour recours en annulation AG MEI

 

Communiqué de presse : 25 09 2011

L'assemblée générale du Mouvement Ecologique Indépendant s'est tenue hier 24 septembre à Paris.

Aucune liste des adhérents à jour de cotisations n'était à la disposition des candidats à la Présidence. Ainsi, l’enregistrement des pouvoirs s'est fait de manière totalement irrégulière, certains pouvoirs étant retenus comme valides, d'autres pourtant identiques rejetés. Il est facile de trouver pour qui ces pouvoirs rejetés étaient libellés !!!

Le comportement du président Antoine Waechter menaçant d'exclusion brutale le représentant du Var, Michel Pizzole, handicapé, est inacceptable pour un élu de la République, qui plus est se revendiquant de la non violence de l'écologie politique.

Quarante-cinq % des adhérents ont voté contre la réélection d’Antoine Waechter. Devant ces manipulations et cette violence ils ont quitté la salle. Un recours en annulation sera introduit en référé dans les prochains jours.

Jacques Maret candidat à la présidence du Mouvement Ecologique Indépendant s'insurge contre ce  fonctionnement  "qui n'est pas capable de respecter la démocratie interne, ni même ses propres membres"

Comment peut-on imaginer que des personnes avec de telles pratiques puissent représenter dignement le peuple, alors qu'elles sont dans des fonctions de représentation démocratique, après avoir été candidat à la plus haute fonction de notre République?

Jacques MARET candidat à la présidence du MEI

Bernard FRAU, responsable de campagne

Contact Presse

Portable: 06 63 24 00 66 / 02 32 61 02 38 Courriel bernard.frau@sfr.fr

AG du MEI: Scandaleux, honteux et indigne !

 

L'assembléMEI, Mouvement des Ecologistes Indépendants, Europe-Ecologie les Verts, Les Verts, Ecologie Politique, Projet de l'Ecologie Politique, Indépendance de l'Ecologie Politique, Parti Socialiste, la Gauche, Antoine Waechter, e générale du Mouvement Ecologiste Indépendant s'est tenue le 24 septembre à Paris dans des conditions les plus détestables.

La politique d’Antoine Waechter, président sortant, a été très vivement contestée par un front uni d’adhérents venus pour dire « Non » à sa réélection à la tête du Mouvement et pour proposer une alternative.

Ces opposants ont d’abord mis en cause un exercice clanique du pouvoir waechterien au sein des instances, l’absence de concertation et de transparence et le non respect des décisions prises dans les conseils nationaux. Rejetant les pratiques instaurées en Alsace, ils se sont unanimement prononcés pour la mise en place d’une direction collégiale entièrement tournée vers une participation active de l’ensemble des adhérents.

MEI, Mouvement des Ecologistes Indépendants, Europe-Ecologie les Verts, Les Verts, Ecologie Politique, Projet de l'Ecologie Politique, Indépendance de l'Ecologie Politique, Parti Socialiste, la Gauche, Antoine Waechter, Dans un deuxième temps l’orientation  politique «à gauche» retenue par le président sortant – approuvée par seulement une toute petite centaine d’adhérents sur les 700 revendiqués – a fait l’objet d’une très vive critique.

Il a notamment été reproché à Antoine Waechter sa décision de renoncer à la ligne fondatrice d’Indépendance du MEI.

Le partenariat, dont personne ne connaît les conditions, engagé par Antoine Waechter avec Europe Ecologie les Verts a également été mis en cause.

MEI, Mouvement des Ecologistes Indépendants, Europe-Ecologie les Verts, Les Verts, Ecologie Politique, Projet de l'Ecologie Politique, Indépendance de l'Ecologie Politique, Parti Socialiste, la Gauche, Antoine Waechter, Les opposants critiques considèrent, en effet, que la traditionnelle Indépendance du Mouvement a été remplacée par une allégeance aux tenants d’une écologie de gauche – celle d’Europe-Ecologie-les Verts – faux nez d’un Parti socialiste hégémonique bien loin des valeurs du projet de l’Écologie Politique.

L’envoi aux organisateurs de la primaire EE-Les Verts d’un fichier d’adhérents du MEI sans leur accord et sans l’accord du Conseil National du Mouvement a fait l’objet de reproches acerbes, d’autant plus véhéments que ce fichier n’a même pas été communiqué aux candidats à la Présidence du MEI.

De nombreux «historiques» du Mouvement se sont élevés avec force et ont été jusqu’à demander le départ d’Antoine Waechter du Mouvement lors de la présentation du rapport moral et du rapport d’activité.

Cette assemblée générale, entachée d’un grand nombre irrégularités – convocation des adhérents, rejet arbitraire de pouvoirs, absence de liste d’émargement en début de séance…….. – a vu un Antoine Waechter se comporter comme il ne sied ni à un président de mouvement républicain et démocrate, ni à un écologiste soucieux de pacifisme.

MEI, Mouvement des Ecologistes Indépendants, Europe-Ecologie les Verts, Les Verts, Ecologie Politique, Projet de l'Ecologie Politique, Indépendance de l'Ecologie Politique, Parti Socialiste, la Gauche, Antoine Waechter, Ne supportant pas, par exemple, de devoir répondre à un rappel aux statuts, Antoine Waechter, hurlant, a menacé un militant «en fauteuil roulant». «Je vais te sortir» lui a-t-il dit, puis se ravisant et quittant la salle en vociférant «je vais appeler la police pour qu’ils te sortent»!  Cette attitude non maitrisée a été fort justement condamnée par de nombreux participants présents. Tout ceci fut scandaleux, honteux et indigne.

Dans cette ambiance lourde et détestable, 45 % des adhérents –  autorisés à voter par une commission aux ordres et sous contrôle du Président et de son Secrétaire National – se sont prononcés contre la réélection d’Antoine Waechter à la tête du MEI. 

Ce résultat marque en fait que sans les «tripatouillages», opérés par une commission de validation des pouvoirs de vote «aux ordres», Antoine Waechter est aujourd’hui bel et bien minoritaire au MEI.

Scandalisés par les nombreuses irrégularités et la violence des propos échangés – dont il faut rappeler qu’ils ont été tolérés par un président en charge des travaux de l’assemblée générale complice – n’en pouvant plus, les opposants se sont résignés à quitter la salle, laissant Antoine Waechter et ses affidés face à leurs responsabilités.

MEI, Mouvement des Ecologistes Indépendants, Europe-Ecologie les Verts, Les Verts, Ecologie Politique, Projet de l'Ecologie Politique, Indépendance de l'Ecologie Politique, Parti Socialiste, la Gauche, Antoine Waechter, Un recours en annulation devant les juridictions compétentes de la République va être lancé dans les jours qui viennent. De plus, il se prépare une saisine des administrations «ad hoc» concernant la gestion financière et administrative du MEI.

Autant dire qu’Antoine Waechter, sourd depuis octobre 2010, à toute proposition de conciliation et d’apaisement, a choisi ce samedi 24 septembre 2011 de prendre le risque incroyable de saborder le seul mouvement garant, en France, de l’Indépendance du projet de l’Écologie Politique.

Le Mouvement des Ecologistes Indépendants né en 1994, à l’initiative d’Antoine Waechter, d’une scission du parti Vert qui avait choisit une ligne d’orientation politique à gauche est devenu un champ de ruines. Antoine Waechter n’est plus waechterien, la dynamique propre de l’Indépendance du Projet de l’Ecologie Politique doit maintenant être relevée.

MEI, Mouvement des Ecologistes Indépendants, Europe-Ecologie les Verts, Les Verts, Ecologie Politique, Projet de l'Ecologie Politique, Indépendance de l'Ecologie Politique, Parti Socialiste, la Gauche, Antoine Waechter, N’en déplaise à tous ceux qui ont œuvré à vouloir la détruire des femmes et des hommes fidèles à cet esprit d’Indépendance sont debout bien décidés à ne rien lâcher.

 

13/09/2011

Explosion d’un four sur le site nucléaire de Marcoule : 1 mort, 4 blessés grave

Marcoule, Codolet, Socodéi, Centraco, EDF, Eric Besson, Claude Guéant, Roland Vierne, ASN, AIEA,Six mois après le drame de Fukushima au Japon, au lendemain du non-lieu général dans l’affaire des irradié de Tchernobyl, l’explosion d’un four, lundi aux environs de midi, sur le site nucléaire de Marcoule, dans le Gard suscite émotions, critiques et colères.

Les premières informations qui ont pu filtrer, indiquent que l’accident s’est produit dans les installations nucléaires de Centraco – Centre de traitement et de conditionnement de déchets de faible activité –, exploité par la Socodei filiale d’EDF qui exploite le site situé non loin d’Avignon et Orange dans la commune Codolet à 200 mètre du Rhône.

Marcoule, Codolet, Socodéi, Centraco, EDF, Eric Besson, Claude Guéant, Roland Vierne, ASN, AIEA,Le site traite des déchets combustibles – gants, combinaisons de protection – qui sont incinérés, et des déchets métalliques destinés à être fondus – vannes, pompes, et Marcoule, Codolet, Socodéi, Centraco, EDF, Eric Besson, Claude Guéant, Roland Vierne, ASN, AIEA,outillage divers –  récupérés lors des opérations de maintenance ou de démantèlement. La capacité moyenne de traitement du four à induction conçu pour l’opération de fonte est évaluée 20 tonnes jour.

De source France Info – Bruno Rougier – « les déchets traités proviennent de différentes installations nucléaires dans le monde »

L’explosion a déclenché un incendie qui, selon un premier bilan, a fait au total 5 victimes : 1 mort et 4 blessés dont 1 grave pour lequel le pronostic vital est engagé selon les pompiers.

Selon un scénario bien huilé les autorités ministérielles concernées communiquent à minima pour rassurer, sinon pour enfumer, en reprenant les faits sur un mode très factuel – Quoi ? Où ? Quand ?  Combien ?    et en évitant soigneusement d’avancer sur le terrain des causes – Pourquoi ? Comment ? 

C’est ainsi que le ministre de l’Energie, Eric Besson s’est précipité pour annoncer qu’il n’y a « pas de risque radioactif » à  redouter après cet accident tout en ajoutant que cette explosion est « un accident industriel et non pas un accident nucléaire ».

Marcoule, Codolet, Socodéi, Centraco, EDF, Eric Besson, Claude Guéant, Roland Vierne, ASN, AIEA,C’est ainsi également que le ministre de l’Intérieur Claude Guéant a affirmé sur BFMTV « il n’y a pas de fuite radioactive à Marcoule »

Fermez le ban circulez il n’y a plus rien à voir !

Marcoule, Codolet, Socodéi, Centraco, EDF, Eric Besson, Claude Guéant, Roland Vierne, ASN, AIEA,Et pourtant, le porte parole de la Socodéi, Roland Vierne, a déclaré de son côté sur Europe 1 « aucune conséquence en matière de rejet dans l’environnement en dehors du local dans lequel s’est déroulé l’accident ».

Comme en son temps, le nuage de Tchernobyl qui a contourné la France il y a 25 ans, le Mistral ne soufflera pas dans la commune de Codolet et ne pourra donc pas provoquer de pollution atmosphérique radioactive dans la région.

L’explosion a fait cinq victimes, mais n’a visiblement provoqué aucun dégât sur l’enceinte du bâtiment, où était installé le four qui a explosé et où les poussières radioactives seraient restées confinées.

Il faut cesser de prendre les Français pour des mules imbéciles incapables de réfléchir. Les Français dans leur grande majorité savent que le nucléaire, est sale est dangereux, qu’il coûte cher et qu’on peut en crever.

Les Français attendent de leurs responsables politiques en charge des affaires de l’Etat en général et sur les questions nucléaires en particulier plus que des reportages ou des déclarations débilitantes. Ils attendent une information et une transparence complète sur les conséquences possibles de tels accidents.

Marcoule, Codolet, Socodéi, Centraco, EDF, Eric Besson, Claude Guéant, Roland Vierne, ASN, AIEA,Cette affaire est grave, depuis l’an 2000 pas moins de 18 incidents ont été signalé et l’Autorité de Sureté Nucléaire avait constaté des « lacunes dans la culture de sûreté au sein de l’installation Centraco »  qui l’ont amené à réclamer à l’exploitant « de définir et de mettre en œuvre des actions visant à améliorer la sûreté de l’exploitation ».  Au moi de mai de cette année privé de son système de détection incendie le site a dû réduire ses activités.

Pourquoi avoir attendu deux heures avant de rendre public l’explosion sur le site de Marcoule ? Pourquoi sinon pour bien organiser, structurer et cadrer, l’information à donner aux Français ?  

Au nom de quelle logique, sinon celle du cadrage, laisser au Ministre de l’Intérieur le soin de parler en lieu et place du Ministre de l’environnement dont c’est le rôle en la matière. Pourquoi ?

Quoi qu’il en soit, l’Agence Internationale de l’Energie Atomique – AIEA – dont le centre de crise a « immédiatement été activé » à l’annonce de l’explosion, réclame à la France des informations sur les causes exactes de l’accident.

Marcoule, Codolet, Socodéi, Centraco, EDF, Eric Besson, Claude Guéant, Roland Vierne, ASN, AIEA,Espérons que cette fois les informations parviendront aux Français et que l’étau du silence et de l’opacité dans lesquels sont tenues les questions nucléaires dans notre Pays se desserrera ….un peu car pour l’heure la parole du Président de la République ou celle des ministres Guéant et Besson ne suffit pas à les rassurer.

01:01 Écrit par Bernard FRAU dans 6. Politique nationale | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : marcoule, codolet, socodéi, centraco, edf, eric besson, claude guéant, roland vierne, asn, aiea | |  del.icio.us | | Digg! Digg |  Facebook | |  Imprimer

12/09/2011

Pour Antoine Waechter, l’important c’est la rose !

Antoine Waechter, MEI, EE-Les Verts, nicolas HULOT,Le dépouillement des votes concernant la consultation référendaire à propos d’un accord électoral avec EE-Les Verts proposé par Antoine Waechter « président sortant du  MEI » en vue des législatives de 2012 s’est déroulé hier 10 septembre.

 

Dans sa volonté incompréhensible de poursuivre sur la voie du renoncement et de l’abandon de l’Indépendance du MEI en s’alignant sur le choix à «gauche toute» des militants d’EE-Les Antoine Waechter, MEI, EE-Les Verts, nicolas HULOT,Verts – emmenés par Noël Mamère, Cécile Duflot, Dominique Voynet et autres Patrick Farbiaz, qui ont fait désigner Eva Joly à la candidature pour la présidence de la République – le Président sortant du MEI persiste à travestir la vérité. Il récidive dans l’embrouille et l’enfumage.

 

Outre le fait que cette consultation portait sur une question « approuvez-vous l’accord électoral pour 2012 entre le MEI et Europe Ecologie Les Vert ? », sans même fournir le contenu de l’accord « négocié », les résultats de la consultation ont fait l’objet d’une communication interne pour le moins opaque.

 

Ceux-ci ont été en effet présentés en valeur relative (%) et non en valeur absolue (en nombre). Par ailleurs le scrutin réputé anonyme a donné lieu à une présentation en résultats par région.  Ces méthodes, pour le moins  anachroniques chez des écologistes soulèvent de légitimes interrogations

 

Au delà, les commentaires « enthousiastes » d’Antoine Waechter – « Le référendum est un succès indépendamment du résultat : avec 75.5% de participation, il a mobilisé tout le mouvement »  – doivent être très sérieusement relativisés.

 

L’analyse des données, récupérées à travers divers recoupements, montre, en effet, que seuls 260 adhérents ont participé à ce scrutin référendaire et que 118 parmi ceux-ci ont approuvés cet accord « fantôme » que le président sortant du MEI veut faire passer pour « une validation des orientations adoptées par la direction (sic) depuis 16 mois ». Au passage Antoine Waechter reconnaît que durant ces 16 mois il a travaillé sans les militants et sans tenir compte du point de vue de son opposition. Amande Honorable ? Gaffe ? Acte manqué ?

 

Ces 118 bulletins oui représentent en réalité à peine 14,75 % des 800 adhérents revendiqués par Antoine Waechter dans la motion d’orientation qu’il doit proposer à l’Assemblée générale du 24 septembre 2011.

 

Antoine Waechter, MEI, EE-Les Verts, nicolas HULOT,Chacun se souvient que ce chiffre de 800 adhérents avait déjà été avancé lors de la primaire EE-Les Verts entre Nicolas Hulot et Eva Joly et qu’il avait en son temps été très largement contesté par les responsables de l’opposition au sein du Conseil National du MEI.  

 

Ce scrutin référendaire loin d’être « un succès » pour Antoine Waechter est en réalité la preuve retentissante qui vient justifier la remise en cause, par de nombreux opposants, de la légitimité du président sortant à revendiquer un nouveau mandat.

 

Il est possible de mentir une fois, peut-être deux fois, mais au bout du bout la logique et la réalité finissent par s’imposer. En l’espèce le gros mensonge à propos du nombre des adhérents du MEI, dénoncé en son temps, vient d’être révélé par le résultat de ce simulacre de consultation démocratique qu’a été ce référendum. 

Contact Presse: 0663240066/0232610238

16:42 Écrit par Bernard FRAU dans 6. Politique nationale | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : antoine waechter, mei, ee-les verts, nicolas hulot | |  del.icio.us | | Digg! Digg |  Facebook | |  Imprimer

03/09/2011

Jacques Chirac a demandé à ses avocats de le représenter au Tribunal!

Lundi 5 septembre doit s’ouvrir à Paris le procès du Président Chirac pour une affaire d’emplois « présumés » fictifs à la Mairie de Paris.

Jacques Chirac, Mairie de Paris, Emplois fictifs, Anticor, Jacques Chirac est aujourd’hui âgé de 78 ans et il semble que son état de santé ne lui permet pas de comparaitre dans des conditions normales à ce procès qui doit se dérouler du 5 au 23 septembre au Tribunal correctionnel de Paris.

Selon le rapport médical qui a été remis au tribunal par ses avocats, Jacques Chirac serait dans un état de vulnérabilité tel qu’il ne serait pas en état de répondre aux questions qui pourraient lui être posées sur des faits « d’abus de confiance » de « détournements de fonds publics»  et de « prise illégale d’intérêts » dans le dossier des chargés de missions de la Ville de Paris durant son mandat de Maire.

Les faits, pour lesquels il a toujours nié son implication, remontent aux années comprises entre 1977 et 1995.

À la suite d’une négociation avec l’UMP à l’issue de la quelle le parti de Jacques Chirac à dédommagé la Ville de Paris, celle-ci a renoncé à porter plainte.

Jacques Chirac, Mairie de Paris, Emplois fictifs, Anticor, Jacques Chirac s’il devait être condamné encoure une peine qui pourrait aller jusqu’à 10 ans de prison et 10 ans d’inégibilité. Le Parquet – qui a déjà requis un non lieu – a fait connaître qu’il demanderait une relaxe pure et simple.

Jacques Chirac, comme c’est son droit, demande aujourd’hui à ses avocats de le représenter aux audiences en raison de son état de santé, précisant toutefois sa volonté de voir la procédure se dérouler jusqu’à son terme.

L’Association anti-corruption Anticor, qui s’est portée partie civile dans ce procès, vient de réagir et a adressé au Tribunal une demande afin que Jacques Chirac soit présent au procès. Me Jérôme Karsenti son avocat déclarant «  encore une fois, on utilise des manœuvres de dernière minute, l’objectif étant bien évidement que Jacques Chirac ne comparaisse pas de son vivant devant un tribunal ». Ajoutant à propos de la demande des avocats de Jacques Chirac : « Là c’est une dérobade totale».

On peut en toute légitimité s’interroger sur les intentions qui motivent les déclarations de Me Jérôme Karsenti. Dès lors si le procès a bien lieu, et pour l’heure personne ne semble vouloir y mettre quelque entrave que ce soit, pourquoi alors exiger la présence d’un homme dont la santé est reconnue défaillante et la capacité de se défendre amoindrie – on parle de trouble de mémoire et d’absences –?

Veut-on humilier un ancien Président de la République parce que l’on ne partage pas la politique qu’il a mené durant sa longue carrière d’homme d’état et de chef de parti ?

Jacques Chirac, Mairie de Paris, Emplois fictifs, Anticor, L’objet de la Justice  n’est pas de cet ordre là ! Et d’ailleurs humilier un ancien Chef de l’Etat reviendrait plus gravement à porter un mauvais coup à notre Pays donc à l’ensemble des citoyens français.

Des actes délictuels ont ou n’ont pas été commis ; que l’instruction concernant ces faits et leurs commanditaires réels soit menée à bien et qu’ensuite la justice passe.

S’agissant de ceux reprochés à Jacques Chirac, sans préjuger du jugement que le Tribunal de Paris rendra, il apparaît nettement qu’ils auraient pu tout aussi bien être reprochés à d’autres personnalités politiques, d’autres partis politiques. Les soupçons que d’aucun pourraient porter à leur encontre sont de notoriété publique ; alors un peu de retenue messieurs les donneurs de leçons de morale.

Quoi qu’il en soit, Jacques Chirac ne doit pas aujourd’hui être considéré comme un justiciable différent d’autres justiciables. La loi l’autorise à se faire représenter à l’audience par son ou ses avocats. Personne n’a à redire là dessus !

Jacques Chirac, Mairie de Paris, Emplois fictifs, Anticor, L’honneur commande à tous admirateurs ou adversaires un minimum d’humanisme. Oui Jacques Chirac n’a pas fait l’unanimité parmi les Français mais qui parmi nos dirigeants politiques l’a fait ? Qui parmi nos dirigeants politiques, passés et présents de gauche et de droite confondus, en dehors du Général De Gaulle ou de Pierre Mendès France et Philippe Seguin, peut se prévaloir d’une totale rigueur dans l’exercice de ses mandats ? Qui?

Jacques Chirac, Mairie de Paris, Emplois fictifs, Anticor, Jacques Chirac est aujourd’hui est un vieil homme – ce n’est pas péjoratif que de le dire –   ayons la décence de lui témoigner le respect minimum qu’il mérite, pour avoir servi notre pays, en n’ajoutant pas à la peine qu’il doit ressentir, l’humiliation d’une présence en public qui ne pourra que révéler une diminution de ses capacités d’écoute, de concentration et de compréhension. 

 

20:41 Écrit par Bernard FRAU dans 6. Politique nationale | Lien permanent | Commentaires (1) | Tags : jacques chirac, mairie de paris, emplois fictifs, anticor | |  del.icio.us | | Digg! Digg |  Facebook | |  Imprimer

31/08/2011

Des malfaçons inquiétantes sur l’EPR de Flamanville !

EPR, ASN, Ministèrede l'Industrie, EDF, Flamanville, Basse-Normandie, malfaçon, Dans un article à paraître mercredi le « Canard Enchainé », ferait état de plusieurs  courriers de l’ASN – Autorité de Sureté Nucléaire –  adressés à EDF pour signaler des malfaçons concernant le gros œuvre du réacteur EPR actuellement en construction à Flamanville. Certaines des malfaçons relevées sont de nature à « porter préjudice à la qualité finale des structures » indique le « Canard Enchainé ».

 

EPR, ASN, Ministèrede l'Industrie, EDF, Flamanville, Basse-Normandie, malfaçon, Selon l’hebdomadaire, EDF, exploitant de la centrale, a été destinataire « entre octobre 2010 et août 2011, de quatre lettres au vitriol qui mettent en cause la qualité de plusieurs constructions vitales pour la sécurité du futur réacteur EPR ».

 

De quoi s’agit-il ? Le relevé des défauts des inspecteurs du « gendarme du nucléaire », l’ASN, porte, selon le journal, sur la présence de trous dans les piliers en béton de la structure et malfaçons dans les parois de la piscine prévue pour le refroidissement du combustible irradié. 

 

 

Le ministère en charge de l’industrie et de l’énergie son côté s’est empressé de réagir. Dans un premier temps il botte en touche, «les travaux béton visés par les lettres de l’ASN citées dans cet article sont encore en cours et n’ont même pas été réceptionnés par EDF » tout en ajoutant dans son communiqué : « les observations de l’ASN seront bien entendu prises en compte dans le cadre de ce chantier en cours».

 

EPR, ASN, Ministèrede l'Industrie, EDF, Flamanville, Basse-Normandie, malfaçon, De son côté l’ASN confirme bien l’envoi à EDF de « quatre courriers » dont le dernier en date du 10 août dans lequel est précisé que parmi les malfaçons relevées  certaines sont, selon les termes du « Canard Enchainé», de nature à « porter préjudice à la qualité finale des structures ».

 

« Les trous dans le béton, les nids de cailloux – zone manquant de ciment – au sens large, c’est une problématique courante du génie civil. EDF, en tant qu’exploitant, se doit de les identifier et de les réparer » a souligné Simon Huffeteau chef de la division de Caen de l’ASN questionné par un journaliste. « Les réparations sont évidemment obligatoires » a-t-il ajouté.

 

EDF ne semble pas vouloir faire de commentaire.

 

Prévue initialement pour 2014 la mise service de l’EPR de Flamanville en Basse-Normandie, réacteur nucléaire tête de série de troisième génération n’est pas envisagée avant 2016 maintenant soit un retard de deux ans sur les prévisions initiales.

 

EPR, ASN, Ministèrede l'Industrie, EDF, Flamanville, Basse-Normandie, malfaçon, D’ici là chacun peut à bon droit s’interroger : EDF est-il désormais en mesure de mettre en œuvre les moyens requis pour pallier l’ensemble des écarts ou faiblesses techniques répertoriés au long de l’avancement de ce chantier qui, outre les retards et les augmentations exorbitantes des coûts, s’est également révélé particulièrement peu performant en matière de recrutement et de conduite des personnels sous-traitants ?

 

Les dernières révélations à propos des retours de non-qualité à la suite des visites d’inspection des installations en cours par l’ASN dont certains concernent « plusieurs constructions vitales pour la sécurité du futur réacteur EPR » sont particulièrement inquiétantes.

 

EPR, ASN, Ministèrede l'Industrie, EDF, Flamanville, Basse-Normandie, malfaçon, Après la catastrophe de Fukushima, dont il ne semble pas qu’au gouvernement on veuille tirer les conclusions qui s’imposent – à savoir une sortie en bon ordre du nucléaire dans les délais les plus courts –  on peu s’étonner que de telles révélations ne fassent pas l’objet d’une information large et qu’il faille s’en remettre à la sagacité d’un hebdomadaire satyrique pour en connaître.

 

EPR, ASN, Ministèrede l'Industrie, EDF, Flamanville, Basse-Normandie, malfaçon, Le silence « no comment » d’EDF et le mini-communiqué « langue de bois » du Ministère de l’Industrie, de l’Energie et de l’Economie numérique  sont à eux seuls la marque du profond mépris du monde nucléaire pour nos concitoyens et de l’impuissance de l’Etat et du gouvernement actuel – mais ceux du passé également – à y résister (*).

 

 

Source : AFP 2011

 

(*) C’est sous un gouvernement de droite qu’a été décidé le programme nucléaire civil de la France. C’est sous les gouvernements de François Mitterrand qu’il a ensuite été réalisé.

18:12 Écrit par Bernard FRAU dans 6. Politique nationale | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : epr, asn, ministèrede l'industrie, edf, flamanville, basse-normandie, malfaçon | |  del.icio.us | | Digg! Digg |  Facebook | |  Imprimer

24/08/2011

Affaire DSK: le buzz des camarades socialistes !

 

DSK, Cyrus Vance, Michael Obus, Bronx, Fabius, Delanoë, Hollande, Vallini, Nafissatou Diallo, Harlem Désir, Jean Christophe Cambadélis, FMI, Le procureur Cyrus Vance a décidé d’abandonner les poursuites pénales contre DSK et le juge Michael Obus a confirmé ! L’ancien directeur général du FMI est désormais libre et le buzz socialiste fonctionne désormais à plein !

 

Les éléphants du PS se précipitent sur chaque micro qui se présente et y vont de leur commentaire pour exprimer joie et soulagement.

 

DSK, Cyrus Vance, Michael Obus, Bronx, Fabius, Delanoë, Hollande, Vallini, Nafissatou Diallo, Harlem Désir, Jean Christophe Cambadélis, FMI, Comme si rien ne s’était passé au Sofitel de New-York au mois de Mai de cette année, les uns et les autres se lâchent et caquettent. Seul Laurent Fabius observe une certaine discrétion gênée.

 

Harlem Désir parle d’un «heureux dénouement», François Hollande se dit « très réjouis », Jean-Christophe Cambadélis qualifie la décision de non poursuite des charges de «dénouement positif».

 

DSK, Cyrus Vance, Michael Obus, Bronx, Fabius, Delanoë, Hollande, Vallini, Nafissatou Diallo, Harlem Désir, Jean Christophe Cambadélis, FMI, Quand à Bertrand Delanoë, lui n’y va pas par quatre chemins, il souhaite tout simplement «que la voix désormais libre de Dominique Strauss-Kahn puisse contribuer au moment et sous la forme qu’il choisira, à l’effort collectif pour le progrès et la justice, en France et en Europe».

 

Tout comme André Vallini, son successeur à la mairie de Sarcelles,  qui de son côté a déclaré sur LCI « je pense que dans les mois et les années qui viennent DSK va pouvoir à nouveau jouer un grand rôle dans la vie politique française ».

 

DSK, Cyrus Vance, Michael Obus, Bronx, Fabius, Delanoë, Hollande, Vallini, Nafissatou Diallo, Harlem Désir, Jean Christophe Cambadélis, FMI, A les entendre tous, l’ancien directeur général du FMI contraint à la démission serait «blanchit». Pour le PS c’est terminé,  la boite est refermée, le rideau est tiré, il n’y a plus d’affaire DSK il faut regarder devant  et attendre que la vedette américaine se pointe pour le show médiatico politique de la rentrée!

 

On en arrive même à se demander, les camarades socialistes, ont –ils encore les pieds sur terre ?

 

Car en réalité rien n’est plus faux que de déclarer DSK «blanchit». En effet, dans le système pénal américain l’abandon des charges au pénal ne signifie aucunement que l’accusé est innocent des faits pour lesquels il a été interpellé et mis en examen.

 

DSK, Cyrus Vance, Michael Obus, Bronx, Fabius, Delanoë, Hollande, Vallini, Nafissatou Diallo, Harlem Désir, Jean Christophe Cambadélis, FMI, La défense a tout simplement trouvé une faille dans le comportement de Nafissatou Diallo. Faille qu’elle a exploitée au bénéfice de Dominique Strauss-Kahn. Un doute suffisant s’est installé – ici a été mise en cause la crédibilité de la plaignante – qui a conduit le procureur à abandonner les poursuites.

 

« Nous n’avons pas confiance en elle pour dire la vérité si elle devait témoigner»  à écrit Cyrus Vance dans son rapport de 25 pages remis au juge Michael Obus. Dans ce rapport est indiqué qu’une relation sexuelle précipitée entre DSK et Nafissatou Diallo a bien eu lieu mais que les éléments matériels, en possession des services en charge du dossier, ne permettent pas «d’établir de manière indépendante» que cette relation a été «forcée».

 

En d’autres termes le procureur a jugé qu’il n’avait pas suffisamment de preuves tangibles pour réunir l’unanimité des douze membres du jury  pour condamner l’ex patron du FMI. La décision de ce mardi ne dit rien d’autre.

 

Au terme du premier acte de ce formidable bras de fer judicaire entre une jeune femme de chambre du Bronx et une haute personnalité politique et médiatique de Washington l’emballement médiatique tend désormais à faire de la plaignante une accusée commode.

 

Si la « chasse » impitoyable des médias, américains et français, contre DSK mérite d’être dénoncée pour ce qu’elle a eu de détestable, les déclarations actuelles des principaux ténors du PS, relayées par les grands medias, ont ceci de particulièrement indécent qu’elles contribuent à faire de Nafissatou Diallo une affabulatrice cupide dont le seul souci serait de se faire «de la monnaie» sur le dos d’un « honorable et brillant» personnage dont ils font mine de ne pas connaître les questions que soulèvent certains de ses débordements.

 

DSK, Cyrus Vance, Michael Obus, Bronx, Fabius, Delanoë, Hollande, Vallini, Nafissatou Diallo, Harlem Désir, Jean Christophe Cambadélis, FMI, Bref de supposée victime la jeune guinéenne est devenue comme la principale accusée de cette minable affaire de mœurs newyorkaise.

 

Est-il besoin de rappeler qu’en démocratie et en république la parole d’une jeune femme de chambre est censée valoir le même poids que celle d’un homme politique rompu aux affaires et capable de construire un plan média pour faire profil bas et passer à travers les gouttes.

 

Pour mémoire, et à destination de ceux qui l’auraient déjà oublié. Il y a quelque temps dans un diner pour fêter sa mise en liberté sous contrôle, DSK s’offrait des pâtes aux truffes à 700 dollars.

 

Hier, le même, pour fêter l’abandon des poursuites engagées contre lui, s’est laissé filmer, avec une petite dizaine de personnes – amis proches et membres de sa famille –  dans un restaurant italien où, une caméra complaisante nous l’a montré sur BFM-télé, l’assiette est à la carte à 25 dollars.

 

Crédible le comportement de Dominique Strauss-Kahn? A chacun de décider.

 

DSK, Cyrus Vance, Michael Obus, Bronx, Fabius, Delanoë, Hollande, Vallini, Nafissatou Diallo, Harlem Désir, Jean Christophe Cambadélis, FMI, En tout état de cause et quoi qu’en disent les camarades socialistes, les Français n’ont pas finit d’entendre parler de l’affaire DSK. L’acte 2 est engagé avec la plainte au civil lancée par les avocats de Nafissatou Diallo devant un Tribunal du Bronx.  

 

Cette plainte en effet ne verra pas son aboutissement avant au moins deux ans, sans compter les dossiers collatéraux que l’avocat de Nafissatou Diallo ne va manquer de faire apparaître au grand jour.

21/08/2011

Pas de soutien à la Pétition de soutien au Docteur Bonnemaison!

euthanasie,soins palliatifs,patrick pelloux,acharnement thérapeutique,nicolas bonnemaison,hypnovel,norcuron,curare,jean léonetti,ethique,code de déontologie médicaleUn médecin urgentiste, le docteur Nicolas Bonnemaison, responsable de l'unité hospitalière de courte durée de Bayonne, a été interpellé mercredi 17 août par des enquêteurs de la police judicaire, et mis en examen.

 

L’« empoisonnement par administration sur des personnes particulièrement vulnérables » est le chef d’accusation retenu pour la mise en examen.

 

euthanasie,soins palliatifs,patrick pelloux,acharnement thérapeutique,nicolas bonnemaison,hypnovel,norcuron,curare,jean léonetti,ethique,code de déontologie médicalePlus concrètement le docteur Bonnemaison est soupçonné de s’être délibérément livré, sur quatre patients en fin de vie, à des actes d’euthanasie par injection d’une solution d’Hypnovel et de Norcuron. Deux médicaments à base de curare, dont l’administration a pour conséquence la mort par arrêt des fonctions respiratoires.

 

Le juge des libertés et de la détention a décidé de sa remise en liberté sous contrôle judiciaire; la décision a fait l’objet d’un appel du parquet de Bayonne.

 

Le docteur qui, selon son avocat, est « diplômé en soins palliatifs et formé à l’accompagnement de la fin de vie »  assumerait parfaitement ses gestes. « Il a pris des décisions médicales, en son âme et conscience, face à des patient en souffrance, dans un processus de mort inéluctable et imminente » a indiqué Maître Arnaud Dupin son défenseur dans cette affaire.

 

Pour être complet il convient d’ajouter que, toujours selon Maître Arnaud Dupin, le docteur a pris seul, sans collégialité, les décisions d’injecter le cocktail létal à ses patients dont il se pourrait que le nombre concerné dépasse les quatre cas objets de la présente mise en examen.

 

En l’état actuel l’euthanasie n’est pas reconnue en France toute personne qui se livre à un tel acte est susceptible de se voir condamné pour assassinat. La peine encourue alors  peut aller jusqu’à trente ans de réclusion criminelle.

 

L’affaire fait grand bruit une pétition de « soutien inconditionnel » au docteur Bonnemaison est lancée, les associations en faveur de la légalisation en France de l’euthanasie se mobilisent et de son côté l’avocat du médecin entend porter le dossier au plan du débat éthique sur l’euthanasie.

 

euthanasie,soins palliatifs,patrick pelloux,acharnement thérapeutique,nicolas bonnemaison,hypnovel,norcuron,curare,jean léonetti,ethique,code de déontologie médicaleAu-delà des débats qui ne vont pas manquer de se développer en vue de faire évoluer les textes en vigueur concernant les conditions médicales dans lesquelles doit, ou devrait, être abordée en France « la fin de vie» ; au delà des  aspects émotionnels que peut susciter « la mort » pour chacun et au delà des conclusions du délibéré des juges qui auront à statuer sur l’affaire précise des euthanasiés de Bayonne, il convient de rappeler que quelque soient les sujets en débat c’est, d’abord et toujours, à l’aune de la loi que ceux-ci doivent être envisagés.

 

Un cadre législatif est en place dans notre pays depuis le 23 avril 2005. Adopté à l’unanimité par la droite et la gauche confondue la loi Léonetti, du nom de son rapporteur de l’époque, fixe clairement les règles en matière d’accompagnement des patients en fin de vie.

 

Que dit cette loi « relative aux droits des malades en fin de vie »?

 

Elle reprend un élément important du code de déontologie médicale pour le faire entrer dans le droit et le proscrire. Ainsi tout praticien en charge d’un patient en fin de vie est légalement autorisé à ne pas poursuivre ou entreprendre  des soins « lorsqu’ils apparaissent inutiles, disproportionnés ou n’ayant d’autre effet que le seul maintien artificiel de la vie ».

 

Le texte fixe les conditions dans lesquelles la décision de ne pas poursuivre les soins doit se prendre. En particulier il est notamment prévu un temps de concertation avec le patient si celui-ci est encore conscient ainsi qu’avec la famille et les équipes soignantes. Il fait en outre obligation de soulager la douleur des patients en souffrance.

 

En l’état actuel de la législation et de la déontologie, le médecin doit donc dans sa  pratique consacrer son intelligence et son savoir au maintien de ses patients  à un niveau de qualité de soins, de sérénité et de vie compatibles avec leur dignité, à soulager leurs souffrances, mais rien, même en phase terminale d’une maladie grave, ne l’autorise légalement  à donner délibérément la mort (*) quand bien même cela lui serait demandé par le patient.

 

euthanasie,soins palliatifs,patrick pelloux,acharnement thérapeutique,nicolas bonnemaison,hypnovel,norcuron,curare,jean léonetti,ethique,code de déontologie médicaleIl faut, a indiqué le Docteur Patrick Pelloux (**), « faire attention à ne pas s’engager dans des réactions émotionnelles qui reviendraient à demander la légalisation d’un « permis de tuer » de toute personne âgée arrivant dans un service d’urgence ».

 

La déclaration est forte, mais dans un contexte de vieillissement de la population ou les contraintes budgétaires se font pressante, l’avertissement n’est pas inutile.

 

Pour l’heure rien n’indique que la légalisation de l’euthanasie puisse apporter un progrès sensible pour les patients en fin de vie dont la préoccupation première lors de ces moments reste avant tout de ne pas souffrir et surtout de ne pas se sentir abandonnés.

 

L’objectif reste d’abord et avant de conforter les pratiques en matière de soins palliatifs et de ce point de l’examen de la piste de la « sédation terminale » mérite d’être examinée.

 

euthanasie,soins palliatifs,patrick pelloux,acharnement thérapeutique,nicolas bonnemaison,hypnovel,norcuron,curare,jean léonetti,ethique,code de déontologie médicaleDonner la mort, même pour soulager, n’est pas légal dans notre Pays! C’est pourquoi je n’apporterai pas mon soutien au mouvement de mobilisation qui semble s’opérer en faveur du Docteur Nicolas Bonnemaison dont les actes relèvent des instances de Justice du Pays qui auront à décider.

 

Bernard FRAU

Délégué général

Humanisme-Ecologie-République

 

 

 

(*) http://www.conseil-national.medecin.fr/article/le-code-de-deontologie-medicale-915

 

Article 38 (article R.4127-38 du code de santé publique)

 

Le médecin doit accompagner le mourant jusqu’à ses derniers moments, assurer par des soins et mesures appropriés la qualité d’une vie qui prend fin, sauvegarder la dignité du malade et réconforter son entourage. Il n’a pas le droit de provoquer délibérément la mort.

 

(**) Président de l’Association Française des Médecins Urgentistes

 

16/08/2011

Nicolas Hulot ne va pas à Clermont-Ferrand!

Gauche, Droite, Centre, Jean-Louis Borloo, Nicolas Hulot, EE-Les Verts, Journées d'été EELV, Clermont-Férrand, Parti Socialiste,L’ex-candidat à la primaire EE-Les Verts ne se rendra pas aux journées d’été de Clermont-Ferrand qui se tiendront de jeudi à samedi.

Qui pourrait l’en blâmer après les marques d’inimitié dont il a été l’objet durant cette primaire «verrouillée» par les gauchistes du parti vert pour faire avorter la ligne d’indépendance du projet d’Écologie Politique qu’il entendait porter durant les débats précédant les 2 tours.

Tout le monde a en mémoire le sceau d’épluchures de légumes que l’on a déversé sur sa tête lors du rassemblement à Notre-Dame des Landes sans que l’on entende le moindre soutien de la part d'Éva Joly et de ses amis.

L’annonce de sa non participation à ces journée, a été faite mardi dans un communiqué où Nicolas Hulot tout en assurant qu’il ne renonçait pas à poursuivre son «son engagement politique» s’est déclaré «conscient d'être aujourd'hui plus un facteur de division et de dispersion médiatique que de rassemblement».

Dans le même communiqué Nicolas Hulot a regretté que, «l’idée de l’écologie ouverte et de rassemblement» qu’il souhaitait soutenir n’ait «pas trouvé l’écho» qu’il avait espéré.

A travers ces déclarations, le promoteur du Pacte écologique de 2007, a fait connaître sa volonté de «profiter de ce recul momentané pour apporter en temps utile au débat public de nouvelles contributions» pour répondre aux nécessités ouvertes par l’ «enjeu universel» soulevé par l’Écologie.

Son bras gauche, Jean Paul Besset raconte que sur l’analyse de son échec Nicolas Hulot se trompe, soit!

Gauche, Droite, Centre, Jean-Louis Borloo, Nicolas Hulot, EE-Les Verts, Journées d'été EELV, Clermont-Férrand, Parti Socialiste,Mais, lorsqu’il ajoute – visant en cela le partenariat des écologistes envisagé avec le centriste Jean-Louis Borloo – que «ce qu’il incarne a été violemment rejeté», Jean-Paul Besset confirme qu’au-delà des discours hypocrites sur «l’union de tous les écologistes» – énoncés à longueur d'interviews aux médias par Cécile Duflot, Dominique Voynet et autres Noël Mamère – il existe en France une fracture entre des écologistes hémiplégiques* et des écologistes indépendants**.

Cette fracture est nette et le poids des Indépendantistes, comme partout ailleurs en Europe, n’est pas négligeable.

Même en interne, Nicolas Hulot a réalisé, dans les conditions que l’on connaît, un résultat plus que flatteur de 41,34%. En dehors de la structure militante d’EE-Les Verts le rapport de force est largement en faveur de la liberté et de l’indépendance. L’on peut sans risque de se tromper lourdement le situer aux environs de 70/30.

S’il est point important qu’il faut retenir de cette primaire c’est bien celui là! L’Écologie Politique en France est partagée entre deux tendances qui pour l’instant ne sont pas encore prêtes de s’accorder.

Nicolas Hulot ne participera aux journées d’été d’EE-Les Verts ce n’est pas un évènement important en soit!

En revanche sa détermination à ne pas abandonner son engagement en politique et sa volonté d’apporter «en temps utile de nouvelles contributions au débat public» est une excellente nouvelle!



(*) inféodés à la gauche, au Parti Socialiste et aux mandats électoraux

(**) qui revendiquent la liberté de traiter des accords indifféremment à droite, à gauche ou au centre dès lors que le projet y retrouve son compte et que leur identité n’est pas dépréciée

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu