Avertir le modérateur

28/11/2013

Berlusconi : Jeté comme un vulgaire bout de papier cul usagé!

Le Parlement italien vient de signifier, enfin, à celui qui se 

Sylvio Berlusconi, la Stampa, Il Corriere della Sera, la Republica, Il Sole 24-Ore, Mediaset, Forza Italia, il Cavaliere,

laissait appeler le « Cavaliere », que tout doit avoir une fin en particulier lorsque ivre de pouvoir un homme politique s’autorise toutes les turpitudes.

Le vote intervenu le 27 novembre pose le point final d'un temps politique qui 20 ans durant a vu un homme, politicien retord, patron d’affaire sans scrupule et  homme à la morale douteuse se tenir sans vergogne sur le devant de la scène italienne et internationale.

C’est au terme d’une loi italienne destinée à l’assainissement de la vie politique qui dispose que tout élu ayant été condamné à plus de 2 ans de prison soit exclu de ses mandats pour 6 ans que le politicien de Forza Italia est tombé.

Sylvio Berlusconi, 77 ans, avait été récemment condamné à quatre ans de prison dont trois ont été amnistiés dans le procès Mediaset.

Stefano Folli  dans un article du journal des milieux financiers italiens, Il Sole 24-Ore indique : « Nous aurions tous préféré un épilogue différent et moins amer, pour nous-même et notre dignité nationale, pour l'image que nous offrons à l'étranger ».

Plus loin il ajoute , « Il n'y a aucun doute que la journée d'hier a marqué la fin d'une saison qui a duré une vingtaine d'années et dont le principal protagoniste, en bien et en mal, a été justement l'homme dont le Sénat a décrété hier l'expulsion ».

Du côté du Corriere della Sera la charge est plus rude : « Il peut considérer injuste autant qu'il veut sa condamnation pour fraude fiscale (...…...) mais il est évident qu'elle est incompatible avec une fonction publique ».

La presse de gauche, jubile,  ainsi à La Republica  on ne cache pas son plaisir et son optimisme, « même en Italie et même pour un leader politique, carrément l'un des hommes les plus puissants des 20 dernières années, à la fin valent les règles démocratiques de l'État de droit et la loi se confirme égale pour tous »

Enfin la Stampa reste malgré tout sur une position prudente :
« Il n'est pas acquis que la déchéance de Berlusconi corresponde à sa fin politique », souligne-t-elle. Elle ajoute tout de même en forme de conclusion,  "Mais son exclusion du Parlement le met dans des conditions précaires (...) et si ce n'est pas sa fin, c'est clairement le début d'un déclin qui pourrait être rapide".

Il n’empêche, pour l’heure, le triste sire gominé, aux accents parfois mussoliniens dans ses discours, grand amateur de « bunga, bunga » dans des parties fines organisées avec de jeunes filles, tricheur et fraudeur, vient d’être jeté par ses pairs comme un vulgaire bout de papier cul usagé.

 

Cela n’est qu’un juste retour et si l’on peut regretter une chose c’est que cette mise aux poubelles de l’histoire ne soit pas venue plus tôt.

04/11/2013

Unité Onco Garches: Communiqué de presse AMETIST.

 

SOS Leny, AMETIST, Unité d'oncologie pédiatrique de Garches, Carine Curtet, Bernard FRAU, Nicole Delepine, Zineb Medjouari, Christelle Mathillon, Regarde la Vie,  Humanisme-Ecologie-République appelle tous ses amis et militants à soutenir la manifestation organisée par AMETIST, SOS LENNY et Regarde la Vie.

Rejoignez-nous, signez la pétition.

Le combat est digne de l'encouragement de tous les humanistes qui veulent un monde meilleur, plus éclairé où la technique ne dépasse pas les hommes au point de devenir avec l'argent et la bureaucratie le centre de tout projet proposé pour l'avenir par les bien-pensants pour l'avenir.

Bernard FRAU Délégué général

sos leny,ametist,unité d'oncologie pédiatrique de garches,carine curtet,bernard frau,nicole delepine,zineb medjouari,christelle mathillon,regarde la vie

IL FAUT SAUVER L’UNITÉ d'ONCOLOGIE PÉDIATRIQUE 

de

Garches

http://www.avaaz.org/fr/petition/La_perennite_de_lUnite_dOncologie_Pediatrique_de_Lenny_Beatrice_James_et_les_autres_SAUVONS_LUNITE/

 Les associations SOS Lenny, Regarde la vie, et Ametist vous invitent à vous mobiliser pour lutter contre la fermeture du service d'oncologie pédiatrique de l'hôpital de Garches en venant nous soutenir et remettre la pétition de plus de 14 000 signatures à Madame La Ministre de la Santé.

R.D.V le mardi 12 novembre 2013, à 16 h

Ministère de la Santé

14, avenue Duquesnes, 75007 Paris

Métro : Ecole Militaire

  

Venez nombreux nous soutenir !

Avec vos amis vos voisins vos relations et vos amis musiciens ce sera la nouvelle fête de la musique du 12 novembre 2013 d'autant que, pour l'instant, la ministre ne veut pas nous recevoir trop occupée pour les enfants cancéreux sûrement !

Ils nous envoient à un conseiller "territorial" quand on parle de soins on vous répond territoire !

Scandaleux hurlez votre rage et venez faire du bruit en musique pour que, peut-être ils nous entendent enfin !

Carine CURTET - Zineb MEDJOUARI - Christelle MATHILLON

AMETIST/ SOS LENNY Regarde la Vie

 

Contact Presse :   Bernard FRAU Port : 06 63 24 00 66

Courriel : bernard.frau@sfr.fr

ASSOCIATION A.M.E.T.I.S.T. : 01.43.81.51.84 /01.43.71.37.70

BAT C 50 bis bd de la république
93190 Livry-Gargan

 

 

03/11/2013

Angers : Pas de tolérance pour les intolérants !

Extrême-droite, Marine Le Pen, Alain Delon, Jean Glavany, Angers, La Manif pour tous, Christine Taubira, Taubira casse-toi, la banane pour la guenon,En déplacement vendredi 25 octobre à Angers, la ministre de la Justice a été victime d'injures racistes sur le thème «Taubira casse toi» et  «la banane pour la guenon», le tout sous les yeux des policiers présents. La veille la permanence du Parti Socialiste à Lorient avait été dégradée au moyen d'inscriptions hostiles au gouvernement et s’en prenant à la garde des Sceaux.

Dans un premier temps, tout en précisant que le comité d’accueil d’Angers était composé d’opposants au mariage pour tous, l’information qui avait été rapportée indiquait que les insultes étaient le fait de jeunes enfants isolés dont l’un s’était autorisé, selon Angers-Mag à lancer à l’adresse de la Ministre « Taubira tu sens mauvais».

Le samedi 26 Octobre sur le site de la section du mouvement « la Manif pour tous » du Maine Maine-et-Loire il était indiqué : «Cet acte isolé n'est pas représentatif de la mobilisation pacifique des Angevins. Éminemment attachés au respect de toutes les personnes, comme ils l'ont démontré depuis près d'un an lors de tous leurs rassemblements, les responsables de la Manif pour tous 49 condamnent fermement de tels propos contraires à la charte publique et officielle de la Manif pour tous

Pas de chance pour le mouvement « la Manif pour tous » du Maine Maine-et-Loire ce même 26 octobre le site Angers Mag diffusait une vidéo tournée lors de la visite de Christiane Taubira du 25.

Dans cette vidéo l’on aperçoit sans ambiguïté possible des manifestants – adultes et enfants – du mouvement portant drapeaux aux couleurs de La Manif pour tous hurler des injures –  «Taubira tu sens mauvais, tes jours sont comptés. Nous sommes le peuple, on ne veut plus de ta loi. Non à la dictature socialiste» – et brandissant des peaux de bananes lors du passage de la Ministre.

Il est donc établit à la vue de cette vidéo que la thèse de l’enfant isolé proférant des injures est un mensonge grossier pour couvrir un déchaînement collectif, adulte, conscient et préparé de haine à caractère raciste.

Chacun dans la République a parfaitement le droit d’exprimer son 

Extrême-droite, Marine Le Pen, Alain Delon, Jean Glavany, Angers, La Manif pour tous, Christine Taubira, Taubira casse-toi, la banane pour la guenon,

opposition à tel ou tel projet de loi lors de manifestations organisées sur la voie publique ou dans les médias et lors des débats à l’Assemblée Nationale ou au Sénat. Rien ne s’y oppose pour autant que tout cela se déroule dans le cadre des lois et règlements du Pays.

En l’occurrence les comportements de haine à caractère raciste outre qu’ils sont particulièrement honteux sont constitutifs de poursuites par la justice.

D’autant qu’il convient de ne pas oublier de signaler que la ministre a déjà été la cible de ce genre de comportements qui n’honorent pas leurs auteurs qui ne laissent pas d’inquiéter.

Dans un reportage réalisé pour l’émission « Envoyé spécial » de Extrême-droite, Marine Le Pen, Alain Delon, Jean Glavany, Angers, La Manif pour tous, Christine Taubira, Taubira casse-toi, la banane pour la guenon,France 2 les téléspectateurs ont pu voir un photomontage très apprécié de la candidate FN aux municipales de Rethel, aujourd’hui mise en sommeil du parti d’extrême droite – pour volonté marine de dédiabolisation –, où figuraient la photo de la ministre et celle d’un singe.

Parfaitement à l’aise la femme de 33 ans, adhérente au FN depuis 2012, s’est fendue d’une déclaration abjecte «À la limite, je préfère la voir dans un arbre après les branches, que la voir au gouvernement.»

S’il est admis que  la politique en France se vit en général sur le mode de la confrontation radicale souvent de très mauvaise foi, très rarement voir très exceptionnellement productrice de compromis constructifs, une limite vient toutefois d’être franchie avec cette façon destructrice et décomplexée de s’en prendre à son adversaire en réduisant son humanité sur la base de préjugés racistes.

En témoigne les prises de position d’un Alain Delon qui ne s’embarrasse même plus de précaution oratoire et dit approuver la montée de l'extrême droite dans notre Pays. 

On peut à bon droit, lorsque l’on est républicain, être inquiet de cette brisure qui ne fait que s’élargir et qui finira bien par devenir une fracture  largement ouverte si l’on y prend garde.

Le brouillage permanent qu’effectue Marine Le Pen, qui de façon éhontée exhorte les valeurs de la République alors qu’elle n’hésite pas à se commettre au bal en Autriche avec la fine fleur de l’extrême-droite européenne, qui détourne le concept de laïcité pour stigmatiser « le musulman » et qui désormais menace de poursuivre devant les juges tout personne qui oserait qualifier le Front National de parti d’extrême-droite, est pour beaucoup dans cet affaissement des digues intellectuelles et morales citoyennes et républicaines.

A cela il ne faut pas omettre d’ajouter ces leaders politiques de droite comme de gauche qui loin d’exceller à défendre le bien commun ont une facilité étonnante à s’occuper sans vergogne de leur  bien personnel particulier en se payant sur la bête lorsqu’ils sont en situation de pouvoir décider.

Il faut à la France des dirigeants forts qui ont à cœur de lutter fermement contre toutes ces dérives qui tuent –  qui « assassinent » a dit Jean Glavany évoquant à l’Assemblée Nationale les injures faites à Christine Taubira – la République pour mettre un terme à cet emballement nauséabond.

S’agissant des délits commis à Angers – oui de délits car il ne s’agit pas de simples dérapages – leurs auteurs et leurs parents doivent être identifiés conduits devant la justice et condamnés aux peines les plus lourdes prévues par la loi.

 

Pas de tolérance pour les intolérants !

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu