Avertir le modérateur

17/12/2012

Ce que disait Gérard Depardieu en 2004!

Je ne résiste pas au besoin de positionner cet article simple et clair qui illustre bien l’incohérence du personnage Depardieu qui déjà en 2004 envisageait de quitter la France. Ses propos d’alors sont à rapprocher de ceux d’aujourd’hui. Bernard FRAU

Quand Depardieu voulait s’exiler… en Suisse

Par Laurent Neumann – Marianne.fr

Dimanche 16 Décembre 2012 à 16:56 |

Les envies d’exil fiscal de Gérard Depardieu ne datent pas d’aujourd’hui. En 2004, à l’occasion d’un livre d’entretien avec l’auteur de ces lignes (« Vivant ! » chez Plon), l’acteur évoquait déjà cette éventualité. Voici la question que je lui avais alors posée pour ce livre, et la réponse qu’il m’avait faite. Huit ans après, elle laisse songeur :

Laurent Neumann :« D’autres que toi ont choisi depuis longtemps d’aller vivre sous des cieux fiscaux plus cléments. L’idée d’aller t’installer en Suisse ou dans tout autre paradis fiscal ne t’a jamais traversé l’esprit ? »

Gérard Depardieu : « Je vais être franc avec toi : oui, j’ai déjà pensé m’exiler en Suisse. Non pas seulement pour payer moins d’impôts, mais pour gagner une certaine tranquillité. Pour fuir une pression médiatique qui a déjà causé beaucoup de tort à ma famille et à ma vie privée. Et, aussi, pour rejoindre un certain nombre de mes amis qui ont depuis longtemps élu domicile là-bas. Il y a un an et demi, j’ai demandé au fisc helvétique de calculer ma facture fiscale. Le forfait qu’il me réclamait était très élevé. J’y ai tout de même réfléchi à deux fois. Et puis, je me suis dit que c’était trop compliqué. Je me suis dit surtout que j’étais français et donc que je devais payer mes impôts en France. Au fond, je suis très bien ici. Mieux, sans doute, que partout ailleurs. J’aimerais simplement que l’on sache que lorsque je touche un gros cachet pour un film, je paie des impôts, des charges sociales, des cotisations chômage… Les sommes énormes qui sont annoncées dans la presse ne vont pas directement dans ma poche. Une fois qu’on a dit cela, je sais que je suis un privilégié, que je gagne beaucoup d’argent, mais je n’en ai absolument pas honte ».

À l’époque en 2004, et toujours à l’occasion de ce livre d’entretien, Gérard Depardieu avouait payer 2,3 millions d’euros d’impôts par an et être évidemment soumis à l’impôt de solidarité sur la fortune (ISF).

Il ajoutait :«J’ai toujours su instinctivement qu’une partie de l’argent que je gagnais appartenait à l’État et devait être redistribué. Je suis pour le partage et la redistribution de richesses».

Au moment où il choisit de s’exiler en Belgique, ces propos sonnent comme un drôle de paradoxe.

18:56 Écrit par Bernard FRAU dans 12. Point de vue | Lien permanent | Commentaires (3) | Tags : marianne.fr, laurent neumann, exil fiscal, plon, vivant! | |  del.icio.us | | Digg! Digg |  Facebook | |  Imprimer

Commentaires

Ce qu'a fait Depardieu n'est pas " tres glorieux " ...

je n'ai pas pour habitude de commenter les outrances,convaincu de la vanité des débats sur internet,préférant les conférences débats ou les bistrots...
Mais,là,je participe,pour une seule raison : nous nous sommes parfois croisés,
aimons la politique,l'écologie,l'indépendance... et révons de participer à un grand rassemblement humaniste,écologique...
Alors je conteste l'outrance,la charge sans la décharge.

L'affaire Depardieu est un non évènement,si ça buzze,c'est parce que les
socialistes ont cru voir là l'aubaine de lyncher un soutien de Sarkozy avec
accessoirement un message au front de gauche(plus à gauche tu meurs)
et un détournement des Cahuzac,aéroport,florange ...
j'aime le western parce que les lyncheurs sont toujours punis et le rétropédalage des ministres montrent qu'ils ont compris le danger
qu'a fait Depardieu?
Aurait il "volé l'orange du marchand " ?
En 2004,il affirme sa citoyenneté dans le paiement des impots.
en 2012 il soutient Sarkozy,lui jadis à gauche !! il coalise alors tout le sectarime de la gauche,comme Doc gynéco,comme Faudel ! si ces deux derniers n'ont pas les moyens de lutter et seront broyés par l'ostracisme
crapuleux quoique bcbg,Depardieu, lui a les moyens et sa methode est celle des sanguins,à la Cantona,avec un bras d'honneur ,alcoolisé bien sur !
il faut peut etre tuer l'apostat?
Que fait il de son pognon ?
il a la boulimie d'entreprendre et devient commerçant,viticulteur,restaurateur
il aide des commerces en difficulté,participe gracieusement en figurant dans des films de débutant ...
coup de boule ...tu aimes les paparazzi
Zidane(tiens un évadé fiscal) n'a oas eu que le coup de boule "colère" mais aussi un coup de pied avec crampons et à froid ... a t-on lynché ce "magnifique exemple pour la jeunesse "? les "gentils Noah,Forget etc...
les Mulliez ? (auchan) dois je te rappeler que le PS encaissait un pot de vin
pour chaque supermarché avec la diabolique stratégie de remplacer des petits commerçants votant à droite par des caissières votant à gauche ?
voir "affaire urba" et la condamnation du trésorierdu PS...
Tu sais,Bernard ,de nos jours ,on pratique le tri des ordures ..
Ton texte est aussi malsain :
envers les alcoolos assujettis a un fléau qui les dépasse et souvent révélateur d'un mal etre que l'argent ne saurait soigner
envers les pauvres dont tu t'arroges porte parole et qui ne demandent pas
de la compassion avec un ton misérabiliste difficile à accepter
la vraie misère financière est en Afrique,Asie,Amérique centrale et sud et ils sont pauvres parce que nous sommes riches(à développer) ..
Alors profil bas et décence s'imposent.
En France,la misère est intellectuelle,les pauvres ne sachant pas qu'ils peuvent s'en sortir par une stratégie de l'autonomie
je sais de quoi je parle ayant CHOISI la sobriété heureuse depuis plus de trente ans
il y a quand meme en France une pauvreté des invisibles qui ne peuvent etre autonomes parce que autiste,névrosé,handicapé de la vie (divorce,perte d'un etre cher...) mais là silence.
les riches n'ont pas besoin d'aller en Belgique,ils leur suffit de profiter
d'une énorme et nouvelle niche fiscale:la loi Duflot,sur le locatif!
Ah si Depardieu avait su attendre la loi Duflot,quel merveilleux citoyen il serait !et que de locataires heureux ...pour nous bien sur nous nous contenterons de la dure condition de proprietaires ...

Ton texte ressemble à une rébellion mais il me semble plutot un conformisme social gaulois,anti riche,anti americain,""l'exception Française"
tu écris "au karcher" des "casses toi pauvre con "" parce que tes émotions dominent ta raison et tu n'es pas le seul à subir çà

ATTENTION c'est un ami qui ecrit tout çà et espère te revoir dans ce grand rassemblement que nous espérons

il n'empeche que ce que fait Depardieu est désolant,un "désespérados peut etre riche,odieux ,intelligent et incohérent et finalement pas tres heureux

Au plaisir de te rencontrer de vive voix,

Bernard Soudans

Écrit par : Bernard Soudans | 18/12/2012

Il ne s'agit pas d'avoir honte de gagner de l'argent. Il suffit de réaliser que nous sommes dans une période particulière : celle de "LA CRISE" du système incarné par les droites mondiales.
Aujourd'hui, il y a de plus en plus de citoyens qui ont du mal à vivre, de plus en plus de gens sans emploi, d'autres qui n'ont plus les moyens de se soigner, etc....
On demande seulement un effort de tous pour aider les plus démunis. Les "moins démunis" font des efforts et n'ont pas les moyens de s'exiler fiscalement; inversement, ceux qui ne sont pas encore atteint par la crise ont les moyens de s'évader fiscalement (sous diverses formes!).
Cela est injuste.

Écrit par : HACHET | 22/12/2012

Il ya quelques jours sur internet, aujourd'hui dans la presse normande, M. Afflelou, parle de "guerre des tranchées contre les riches" et il dit "qu'il faut arreter de dire que les chefs d'entreprise sont des voleurs, des voyous, des gens malhonnêtes.Il n'a jamais été question de cela.
Il s'agit simplement de solidarité; que chacun et tout le monde donne un peu plus que d'habitude dans une France,où,quasiment chaque jour, on constate les dégats de la politique de l'UMP(ces jours ci on a appris que certaines prisons étaient dans des états lamentables).
M. Sarkozy a jeté son peuple dans la misère; aussi, je préfére entendre M. Hollande demander un effort supplémentaire que d'entendre M. Sarkozy déclarer "il faut investir en Chine" et de voir à la clef des dizaines d'entreprises qui quittent le territoire et un million de chômeus en plus.
Dans le premier cas, je trouve que les capitaux des investisseurs sont mieux utilisés.

Écrit par : ha | 24/12/2012

Les commentaires sont fermés.

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu