Avertir le modérateur

10/12/2012

Depardieu : «une vraie ordure» chez les Belges!

Gérard Depardieu, Néchin, Tournay, Roubaix, Nicolas Sarkozy, Mulliez, Auchan, Grande distribution, Salaud, Sagouin, BBC, TF1, Vol Paris-Dublin, PochtronLe vieux sac à vin délabré, qui encore hier s’est fait pécho par les flics pour conduite en état avancé d’ébriété, a choisi de se domicilier dans le Hainaut  en Belgique.

C’est dans le petit village de Néchin, près de Tournay, à un kilomètre de Roubaix que le richissime comédien  - Gérard Depardieu est l’acteur le mieux payé du cinéma français -  vivra désormais une partie, une partie seulement de sa vie.  Juste ce qu’il faut pour cuver tranquillement son vin et dépenser son fric à l’abri du fisc français.

Le soutien, généralement imbibé de vinasse, de Nicolas Gérard Depardieu, Néchin, Tournay, Roubaix, Nicolas Sarkozy, Mulliez, Auchan, Grande distribution, Salaud, Sagouin, BBC, TF1, Vol Paris-Dublin, PochtronSarkozy lors du dernier scrutin présidentiel y rejoint d’autres personnes pleines aux as, comme, par exemple, certains  membres de la tribu Mulliez. Mulliez cette famille qui fait son beurre dans la bouffe et la fripe  vendues dans les hyper-marchés  sous l’enseigne  Auchan !

On ne doit rien avoir à dire aux riches à propos de leur Gérard Depardieu, Néchin, Tournay, Roubaix, Nicolas Sarkozy, Mulliez, Auchan, Grande distribution, Salaud, Sagouin, BBC, TF1, Vol Paris-Dublin, Pochtronfortune. Ils sont riches c’est tant mieux pour eux !  Surtout quand ils ont travaillé pour l’être, et qu’il contribue à la bonne image de la France. Ce fut à n’en pas douter longtemps le cas de Gérard Depardieu !

Mais là où cela devient  insupportable, indécent, voir obscène c’est de le voir aujourd’hui nous prendre pour des truffes.

«Là-bas, je ne suis pas un salaud qui a gagné de l'argent!», claironne le bouffon pour justifier  sa décision. Oui, Gérard Depardieu est un «salaud» non pas parce qu’il est riche –  qui d’ailleurs le lui reproche en France ? Personne ! – 

Gérard Depardieu se comporte comme un salaud parce qu’il se  tire pour ne pas régler son juste écot à la solidarité nationale et républicaine.  Gérard Depardieu ne mérite rien d’autre que mépris et mise à l’index.

Gérard Depardieu en pervers défrayant la chronique pour des affaires pas nettes dont, semble-t-il, il a tant bien que mal réussit à se sortir, ses fans ont passé l’éponge. 

Gérard Depardieu en voyageur en délire d’alcool  s’en prenant aux hôtesses de l’air ses fans ont commencé à la trouver saumâtre.

Gérard Depardieu en «sagouin» irrespectueux envers ses devoirs de citoyens,  cela ne lui serait pas pardonné comme ce n’est pas pardonné à son collègue en boisson Johnny Halliday.

La charge est lourde pourriez-vous rétorquer à l’auteur de ce papier pour le moins inamical.

Au nom de quel règle de bonne conduite ne devrions-nous pas river son clou à ce «sale type» qui fort de son fric et de sa notoriété s’attribue depuis quelque temps un droit permanent de mépris, de goujaterie partout où il passe et qui aujourd’hui nous trahis ?

Ces dernières années les frasques du comédien dépravé, qui partout fustige le «politiquement correct»  ne se comptent plus.

Depuis le mégot écrasé sur la moquette d’un studio de télévision de la BBC, en passant par les insultes envers une journaliste de TF1 qu’il traite de «salope», le coup boule à Florence contre un paparazzi dont il ne supportait pas la présence, ses urines répandues devant les passagers dans un avion de la ligne Paris-Dublin,  sa garde à vue après une chute de scooter à Paris où il circulait avec 1,8g d’alcool dans le sang…….

Au fond  cet ex-grand du cinéma, qui a su nous régaler et qui aujourd’hui n’est plus qu’une épave, remuante et bourrée de pognon, confite dans la vinasse est peut-être celui qui le mieux a su trouver un qualificatif pour se définir.

«Je suis une vraie ordure» a-t-il un soir déclaré à Frédéric Taddeï dont il était l’invité dans l’émission «Ce soir ou jamais».

Hé oui, Gérard Depardieu est «une vraie ordure» comme il le dit lui-même, non pas parce qu’il a gagné beaucoup d’argent encore une fois, mais parce qu’en se tirant en Belgique pour échapper aux règles qui s’imposent à tous dans le pays, dont il est encore un citoyen, il abandonne lâchement tous ceux qui ont contribué grandement  à faire sa notoriété et son  patrimoine.

Tous ceux qui ont payé pour le voir au cinoche, ceux-là sont des humbles à qui la société n’aurait pas pardonné le dixième de ce que lui Gérard Depardieu s’est autorisé. Ils se sentent trahis, abandonnés méprisés !

Gérard Depardieu, Néchin, Tournay, Roubaix, Nicolas Sarkozy, Mulliez, Auchan, Grande distribution, Salaud, Sagouin, BBC, TF1, Vol Paris-Dublin, PochtronPour cela et parce que de plus  il n’est pas un modèle pour la jeunesse de notre pays Gérard Depardieu ne mérite aucun respect ni indulgence! Dégages Pochtron !

Commentaires

La faute à qui ?
L' Honorribe épouvantail représenté dans votre article n’est-il pas le pur produit de cette Europe que l’on nous impose depuis 60 ans, ou les fiscalités sont concurrentielles entre les états.
Cet épouvantail que l’on nous agite, n’est-il pas par ailleurs, l’arbre qui cache la forêt, d’une situation économique des plus inquiétante.
Dans ce système économique « Gégé »n’est qu’un élément partiel du cycle, sa fortune résultant du produit des « citoyens consommateurs de ses œuvres ».
Par conséquent le citoyen lambda est autant responsable de cette fuite en avant en idolâtrant ces personnages.
A ce titre pourquoi à l’instar des produits manufacturés de mauvaise qualité, Made in China ne pourrait-on pas remplacer ces cabots par des importations chinoises, en supprimant l’exception culturelle française.

Écrit par : Berenger | 11/12/2012

@ Berenger
Je pense que l'on peut partager l'idée que s'il existait une harmonie fiscale en europe cette question des vagabonds fiscaux européens n'existeraient pas. D'accord mais les voyous du type "Gégé" trouveraient bien des paradis pour recevoir leur fric, enfin le fric qu'ils n'acceptent pas de consacrer à la solidarité nationale, c'est pourquoi je trouve que la question est d'abord une question d'éthique personnelle. C'est à mon avis trop facile de toujours incriminer la société et ses systèmes, voire ses failles pour se dédouaner de ses turpitudes.
Merci de votre commentaire
@ bientôt très cordialement

Écrit par : Bernard FRAU | 15/12/2012

Les commentaires sont fermés.

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu