Avertir le modérateur

19/11/2012

UMP: les deux camps s’attribuent la victoire

UMP, François Fillon, Jean-François Copé, Jean-Christophe Lagarde, UDI, Marine Le Pen, Florian Philippot, FN, A 23 h 51, ce dimanche, François Fillon a revendiqué une courte victoire, mais une victoire tout de même dans la bataille interne pour la présidence de l’UMP. Selon l’ancien 1er ministre de Nicolas Sarkozy l’avance sur Jean-François Copé serait de 224 voix.

En tout état de cause François Fillon qui affirme qu'il ne « laissera pas voler la victoire aux militants » a indiqué qu’il attendrait le verdict de la commission interne – Cocoe – à laquelle il s’en remet pour  proclamer le résultat définitif.

UMP, François Fillon, Jean-François Copé, Jean-Christophe Lagarde, UDI, Marine Le Pen, Florian Philippot, FN, De son côté Jean-François Copé, actuel secrétaire général du Parti, depuis le siège de l’UMP, s’était précipité, quelques minutes plus tôt, pour annoncer de façon totalement unilatérale,  que les militants lui avait accordé la victoire avec 1058 voix d’avance sur son rival François Fillon.

Il s’en est suivi, devant micros et caméras, un festival de déclarations des différents soutiens et responsables des deux camps qui chacun n’en démordaient pas quand à la victoire de leur camp. L’UMP ne sort pas renforcée de cette lamentable mascarade de démocratie interne.

Immédiatement Jean-Christophe Lagarde  de l’UDI, le parti de Jean-Louis Borloo, n’a pas manqué de s’engouffré dans la brèche pour relever une droitisation de l'UMP et que pour la première fois depuis longtemps la droite « gaulliste» ne disposera pas d’un chef incontesté et qu’en conséquence, la droite modérée centriste trouvait là toutes ses chances d’être le pivot d’un rassemblement républicain victorieux lors des prochaines échéances électorales.

UMP, François Fillon, Jean-François Copé, Jean-Christophe Lagarde, UDI, Marine Le Pen, Florian Philippot, FN, Jean-Louis Borloo,De son côté Florian Philippot du Front National se régale de la situation qui prévaut désormais à l’UMP. Il dresse un réquisitoire implacable et pense que la thèse de l’éclatement de l’UMP au profit du FN annoncé par Marine Le Pen au lendemain de la défaite de Nicolas Sarkozy est en train de se réaliser.

Dans l’état actuel de crise mondiale à laquelle la France n’échappe pas et de montée générale des forces nationales-populistes partout en Europe, il importe que très vite l’opposition républicaine se ressaisisse et permette aux citoyens de disposer lors des prochaines échéances électorales d’un choix entre des forces démocrates et républicaines.

La déclaration intempestive de Jean-François Copé a mis le feu aux poudres, désormais il lui appartient en sa qualité actuelle de Secrétaire Général de l’UMP de faire la preuve de sa capacité à maitriser les règles de son Parti.

Peut-être d’ailleurs faudra-t-il demain qu’un médiateur soit désigné pour recoler la vaisselle cassée?

Les commentaires sont fermés.

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu