Avertir le modérateur

26/10/2011

Halte aux fous furieux du maximum de profit à n’importe quel prix!

cora,grande distribution,mondelange,moselle,metz,hypermarché,caissières d'hypermarché,procureur de thionville,gendarmerie d'uckange,ticket de caisse,licenciementLes faits remonteraient à deux semaines, une caissière employée de l’hypermarché CORA de Mondelange en Moselle serait accusée de vol pour avoir récupéré un ticket de caisse, abandonné par un client, au dos duquel figurait une mention ouvrant droit à une réduction dans un restaurant rapide. La direction de l’hypermarché a convoqué  l’employée, celle-ci risque d’être licenciée.

Interrogée par une radio nationale celle-ci à déclaré : « J’ai pensé à mon fils de 8 ans, j’ai détaché le ticket, mais vraiment au vu de tout le monde, et juste après, à 2 heures, à la fin de mon service, on m’a interpellée, l’adjoint de la sécurité et ma chef de caisse me disant que c’est la propriété de Cora»

Une procédure de licenciement a été engagée ! De plus la caissière a été convoquée à la gendarmerie d’Uckange. Le procureur de la République de Thionville s’est fendu d’un rappel à la loi qui à fait l’objet d’une opposition de son avocat.

La caissière serait convoquée le 7 novembre pour un entretien préalable avant licenciement.

Outre que le fait que l’affirmation de la direction du supermarché qui estime que le ticket de caisse lui appartient semble contestable en droit –  un ticket de caisse est la propriété du client dès l’instant où on lui tend. Si ce dernier l’abandonne, le ticket devient alors une « res derelicta, une chose sans maître » –, cette affaire est d’une affligeante stupidité. 

Décidemment ces  enseignes de la grande distribution ne se privent de rien pour mettre la pression sur leurs employés. Non contents de les surveiller par vidéo dans leur relation avec les clients, ils en arrivent désormais à vérifier ce qu’ils ramassent par terre. Tout cela est lamentable, disproportionné et pour tout dire totalement inacceptable tellement il est facile de s’attaquer aux « petites gens ».

Ce genre d’événement n’a d’autre but que faire des exemples pour peser sur la totalité des personnels qui travaillent dans ces établissements.

cora,grande distribution,mondelange,moselle,metz,hypermarché,caissières d'hypermarché,procureur de thionville,gendarmerie d'uckange,ticket de caisse,licenciementPersonne n’est dupe, la règle pour ces enseignes est bien connue, il faut presser, presser encore pour sortir le maximum de profits qui remontent dans les holdings financières.

Les fournisseurs, de leur côté, en savent quelque chose eux qui ont été et sont plus que jamais soumis, par les centrales d’achats, à la course ininterrompue des remises et à une concurrence venant des produits importés.

C’est désormais le tour des salariés dont il faut s’assurer d’une productivité maximum afin de réduire les effectifs et d’augmenter les résultats d’exploitation. Ah travailler plus pour gagner plus! Pour eux c’est faire travailler plus pour gagner encore plus!

cora,grande distribution,mondelange,moselle,metz,hypermarché,caissières d'hypermarché,procureur de thionville,gendarmerie d'uckange,ticket de caisse,licenciementQuand aux consommateurs ils ont déjà été passés au « presse-purée ». L’explosion du coût moyen du chariot de « courses » est là pour en témoigner. Jouant sur tous les tableaux – passage à l’euro compris –  le montant du ticket de caisse à la sortie atteint  désormais des sommets intolérables. Alors que les prix pourraient être contenus !

cora,grande distribution,mondelange,moselle,metz,hypermarché,caissières d'hypermarché,procureur de thionville,gendarmerie d'uckange,ticket de caisse,licenciementIl faut regarder comment et à quel rythme ces magasins renouvellent la disposition interne des rayons et des caisses pour comprendre qu’en cette période de basses eaux, l’argent ne manque pas pour tout le monde, en tout cas pas pour la grande distribution qui veille au patrimoine de ses actionnaires toujours plus gourmands et insatiables!

Demain dans les grands magasins se généralisera l’installation des caisses automatiques afin que le client fasse le boulot des caissières que l’on aura virées, pendant que la plus value dégagée ira grossir les moyens en publicité pour vendre toujours et encore plus de produits de moins en moins bons.

Cette forme de productivisme est tout aussi néfaste et détestable que celle qui répand pesticides et autres vacheries en agriculture intensive.

cora,grande distribution,mondelange,moselle,metz,hypermarché,caissières d'hypermarché,procureur de thionville,gendarmerie d'uckange,ticket de caisse,licenciementIl est grand temps de se réveiller et de dire Stop. Il y en a assez, cela suffit ! Ces grandes enseignes qui ne sont au fond que des pompes à fric, avides, aveugles et cyniques n’apportent rien de bon à la collectivité!

Le temps est venu de regarder de plus prêt la manière dont elles fonctionnent et de les contraindre à participer à l’effort national d’austérité qui touche en ce moment les plus en difficulté de nos concitoyens mais également les classes moyennes.

Les commentaires sont fermés.

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu