Avertir le modérateur

09/09/2011

Jean-Noël GUERINI : Sénateur socialiste intouchable ?

jean-noël guerini,martine aubry,françois hollande,robert navarro,marseille,conseil général des bouches du rhône,parti socialiste,eva joly,ee-les vertsJean-Noël Guérini Sénateur et Président socialiste du Conseil Général des Bouches du Rhône, après sa mise en examen jeudi pour « association de malfaiteurs, prise illégale d’intérêts et trafic d’influence » dans le cadre d’une affaire de marchés publics présumés frauduleux dans l’agglomération marseillaise».  Ces chefs d’accusation sont sans précédent à l’égard d’un homme politique  sont d’une extrême gravité.

 

jean-noël guerini,martine aubry,françois hollande,robert navarro,marseille,conseil général des bouches du rhône,parti socialiste,eva joly,ee-les vertsLe politicien marseillais dont Arnaud Montebourg a demandé, sans être entendu de ses amis socialistes, soit « mis hors d’état de nuire à la réputation du PS » vient de donner une interview au quotidien « Le Parisien » dont on peut dire qu’elle est un monument de cynisme, de sous entendus menaçants et de jugements à l’emporte-pièce.

 

Les réponses données à Eric Hacquemand, le journaliste qui le questionnait, par le Sénateur et Président socialiste du Conseil Général des Bouches du Rhône laissent transparaître chez lui un sentiment de puissance et d’invulnérabilité. Jean-Noël Guérini intouchable pourrait être la conclusion de cet entretien.

 

Écœurant ! Comment un élu de la République peut-il se comporter avec une telle suffisance et un tel mépris des hommes et des institutions ?

 

Plaidant d’abord l’innocence, « Ce qui m’arrive est totalement injuste……je suis innocent et lucide …… la justice marseillaise n’est pas du tout sereine », l’homme se fait ensuite menaçant : « les intrigants et ambitieux de tous poils répandent leur fiel pour entacher ma réputation. C’est insupportable et je les préviens……..je vais me battre ».

 

Ajoutant plus loin dans l’interview pour que les choses soient mieux comprises : « j’ai des dizaines d’amis. De par mes fonctions, j’ai des contacts avec la police, la gendarmerie, des représentants de la justice ».

 

L’homme a de la ressource et pousse le bouchon plus loin encore pour affirmer haut et clair qu’il ne démissionnera pas de la Présidence du Conseil Général fanfaronnant : « Qui me peut me faire démissionner aujourd’hui ? Personne ».

 

Au fond tout cela est un peu comme si un voleur se mettait en tête de poursuivre le gendarme venu lui passer les menottes aux poignets. 

 

jean-noël guerini,martine aubry,françois hollande,robert navarro,marseille,conseil général des bouches du rhône,parti socialiste,eva joly,ee-les vertsA la question posée de son éventuelle exclusion du PS qui est demandée par Arnaud Montebourg, Guérini réitère les menaces à peine voilées : « J’appelle à la retenue les responsables socialistes qui par effet de mode tiendraient des propos déplacés……..je ne me laisserai pas traîner dans la boue et massacrer. Ni par des élus de droite, ni par des élus de gauche ».

 

Tiens pourquoi des menaces à droite alors que la question touche essentiellement au PS ? Message codé en direction de la droite, du type : j’en ai pour vous aussi, je peux vous faire taire comme mes camarades !

Que tout le monde se tienne tranquille et tout ira bien ; tel est, semble-t-il, le mot d’ordre en forme de message subliminal, du chef Guérini, soutien de Martine Aubry – même s’il fait mine de se tenir au dessus de la mêlée –.

jean-noël guerini,martine aubry,françois hollande,robert navarro,marseille,conseil général des bouches du rhône,parti socialiste,eva joly,ee-les vertsAu-delà des turpitudes de ce parti qui collectionne en ce moment les médailles de vertu pas toujours très nettes – Dominique Strauss-Kahn, Serge Andréoni, Bernard Granié, Sylvie Andrieux, François Bernardini, Patrick Sèves, Jacques Mahéas, Robert Navarro ….. – la question est posée clairement à EE-Les Verts.

 

Quel avenir politique construire pour la France avec un Parti Politique, le Parti socialiste en l’occurrence, qui maîtrise si peu la qualité et la respectabilité de ses cadres ?

 

Dans la 5ème république il est courant de dire que l’élection présidentielle est la rencontre d’un homme ou d’une femme et de son programme avec les Français. Hors en ce moment force est de dire qu’il nous semble tout de même que les Français sont invités par les candidats aux primaires socialistes à la rencontre  impressionnante de candidats sans programme crédible mais par contre  dotés de soutiens de « figures locales» à la réputation à tout le moins « légèrement sulfureuse ».

 

jean-noël guerini,martine aubry,françois hollande,robert navarro,marseille,conseil général des bouches du rhône,parti socialiste,eva joly,ee-les vertsL’ex-magistrate Eva Joly candidate des Verts à la Présidence de la République peut toujours signaler, qu’avec la gauche elle entend « lutter contre le clan du Fouquet’s », qu’elle veut mener une « lutte pour que Marseille ne devienne pas Naples et que l’éco-mafia ne puisse pas prospérer » et qu’à EE-Les Verts la « ligne est d’exiger une exemplarité de la République » –  on croirait par parenthèse entendre Nicolas Sarkozy –.

 

Comment sans trembler et de toute bonne foi Eva Joly pourra-telle appeler à voter pour François Hollande ou Martine Aubry au second tour de l’élection présidentielle, l’un et l’autre candidat d’un parti incapable de « faire le ménage » dans ses rangs ?

 

Quel type d’accord législatif Cécile Duflot et les siens vont-ils négocier avec le Parti socialiste pour la prochaine mandature ? Quelle garantie vont-ils obtenir quand à l’exemplarité de leurs futurs collègues à l’Assemblée Nationale ?

 

jean-noël guerini,martine aubry,françois hollande,robert navarro,marseille,conseil général des bouches du rhône,parti socialiste,eva joly,ee-les vertsLes Ecologistes de gauche, vont-ils en 2012, comme ils le font déjà en région sur les dossiers difficiles – nucléaires en particulier, ligne TGV, subventions à l’agriculture intensive –, pudiquement baisser les yeux sur ces dossiers qui font la une médiatique des socialistes et, en se pinçant le nez, accepter la dizaine ou la quinzaine de postes de députés en échange d’un soutien de second tour au nom de la « lutte contre Nicolas Sarkozy ».

 

jean-noël guerini,martine aubry,françois hollande,robert navarro,marseille,conseil général des bouches du rhône,parti socialiste,eva joly,ee-les vertsN’y a-t-il  pas mieux à faire avec Corine Lepage, Jean-Louis Borloo, François Bayrou, Dominique de Villepin et tous les Ecologistes émancipés de la gauche socialiste comme de la droite umpiste ?

  

(*) Source http://www.leparisien.fr/politique/jean-noel-guerini-qui-peut-me-faire-demissionner-aujourd-hui-personne-09-09-2011-1599952.php

 

Commentaires

Je propose de remplacer notre hymne national, par une comptine enfantine simple et courte « Je te tiens, Tu me tiens par la barbichette , le premier qui rira, aura une tapette…. »
Vous me rétorquerez et les femmes politiques ? « Bha non » elles n’on pas de barbichette et alors.

Écrit par : Hadrien | 10/09/2011

Les commentaires sont fermés.

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu