Avertir le modérateur

03/09/2011

Jacques Chirac a demandé à ses avocats de le représenter au Tribunal!

Lundi 5 septembre doit s’ouvrir à Paris le procès du Président Chirac pour une affaire d’emplois « présumés » fictifs à la Mairie de Paris.

Jacques Chirac, Mairie de Paris, Emplois fictifs, Anticor, Jacques Chirac est aujourd’hui âgé de 78 ans et il semble que son état de santé ne lui permet pas de comparaitre dans des conditions normales à ce procès qui doit se dérouler du 5 au 23 septembre au Tribunal correctionnel de Paris.

Selon le rapport médical qui a été remis au tribunal par ses avocats, Jacques Chirac serait dans un état de vulnérabilité tel qu’il ne serait pas en état de répondre aux questions qui pourraient lui être posées sur des faits « d’abus de confiance » de « détournements de fonds publics»  et de « prise illégale d’intérêts » dans le dossier des chargés de missions de la Ville de Paris durant son mandat de Maire.

Les faits, pour lesquels il a toujours nié son implication, remontent aux années comprises entre 1977 et 1995.

À la suite d’une négociation avec l’UMP à l’issue de la quelle le parti de Jacques Chirac à dédommagé la Ville de Paris, celle-ci a renoncé à porter plainte.

Jacques Chirac, Mairie de Paris, Emplois fictifs, Anticor, Jacques Chirac s’il devait être condamné encoure une peine qui pourrait aller jusqu’à 10 ans de prison et 10 ans d’inégibilité. Le Parquet – qui a déjà requis un non lieu – a fait connaître qu’il demanderait une relaxe pure et simple.

Jacques Chirac, comme c’est son droit, demande aujourd’hui à ses avocats de le représenter aux audiences en raison de son état de santé, précisant toutefois sa volonté de voir la procédure se dérouler jusqu’à son terme.

L’Association anti-corruption Anticor, qui s’est portée partie civile dans ce procès, vient de réagir et a adressé au Tribunal une demande afin que Jacques Chirac soit présent au procès. Me Jérôme Karsenti son avocat déclarant «  encore une fois, on utilise des manœuvres de dernière minute, l’objectif étant bien évidement que Jacques Chirac ne comparaisse pas de son vivant devant un tribunal ». Ajoutant à propos de la demande des avocats de Jacques Chirac : « Là c’est une dérobade totale».

On peut en toute légitimité s’interroger sur les intentions qui motivent les déclarations de Me Jérôme Karsenti. Dès lors si le procès a bien lieu, et pour l’heure personne ne semble vouloir y mettre quelque entrave que ce soit, pourquoi alors exiger la présence d’un homme dont la santé est reconnue défaillante et la capacité de se défendre amoindrie – on parle de trouble de mémoire et d’absences –?

Veut-on humilier un ancien Président de la République parce que l’on ne partage pas la politique qu’il a mené durant sa longue carrière d’homme d’état et de chef de parti ?

Jacques Chirac, Mairie de Paris, Emplois fictifs, Anticor, L’objet de la Justice  n’est pas de cet ordre là ! Et d’ailleurs humilier un ancien Chef de l’Etat reviendrait plus gravement à porter un mauvais coup à notre Pays donc à l’ensemble des citoyens français.

Des actes délictuels ont ou n’ont pas été commis ; que l’instruction concernant ces faits et leurs commanditaires réels soit menée à bien et qu’ensuite la justice passe.

S’agissant de ceux reprochés à Jacques Chirac, sans préjuger du jugement que le Tribunal de Paris rendra, il apparaît nettement qu’ils auraient pu tout aussi bien être reprochés à d’autres personnalités politiques, d’autres partis politiques. Les soupçons que d’aucun pourraient porter à leur encontre sont de notoriété publique ; alors un peu de retenue messieurs les donneurs de leçons de morale.

Quoi qu’il en soit, Jacques Chirac ne doit pas aujourd’hui être considéré comme un justiciable différent d’autres justiciables. La loi l’autorise à se faire représenter à l’audience par son ou ses avocats. Personne n’a à redire là dessus !

Jacques Chirac, Mairie de Paris, Emplois fictifs, Anticor, L’honneur commande à tous admirateurs ou adversaires un minimum d’humanisme. Oui Jacques Chirac n’a pas fait l’unanimité parmi les Français mais qui parmi nos dirigeants politiques l’a fait ? Qui parmi nos dirigeants politiques, passés et présents de gauche et de droite confondus, en dehors du Général De Gaulle ou de Pierre Mendès France et Philippe Seguin, peut se prévaloir d’une totale rigueur dans l’exercice de ses mandats ? Qui?

Jacques Chirac, Mairie de Paris, Emplois fictifs, Anticor, Jacques Chirac est aujourd’hui est un vieil homme – ce n’est pas péjoratif que de le dire –   ayons la décence de lui témoigner le respect minimum qu’il mérite, pour avoir servi notre pays, en n’ajoutant pas à la peine qu’il doit ressentir, l’humiliation d’une présence en public qui ne pourra que révéler une diminution de ses capacités d’écoute, de concentration et de compréhension. 

 

20:41 Écrit par Bernard FRAU dans 6. Politique nationale | Lien permanent | Commentaires (1) | Tags : jacques chirac, mairie de paris, emplois fictifs, anticor | |  del.icio.us | | Digg! Digg |  Facebook | |  Imprimer

Commentaires

Anosognosie trouble neurologique, le patient « oublie qu'il oublie ». Il n'aura donc plus conscience du fait qu'il perd la mémoire…Quelle opportunité, quelle règle d’OR pour tout les politiciens…
Quelle dialectique que cette fable cunicule… Les politiciens attrapent les électeurs par les oreilles et ils oublient qu’ils oublient leurs promesses électorales.
La boucle est bouclée....

Écrit par : Hadrien | 05/09/2011

Les commentaires sont fermés.

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu