Avertir le modérateur

08/06/2011

Réponse au président du MEI

Selon une source AFP rapportée dans le Figaro.fr du 06 juin 2011 Antoine Waechter a déclaré que le Conseil National du MEI s'est prononcé pour une participation à la primaire organisée par EELV. Pour être complet il aurait dû mentionner que le MEI est aujourd'hui en situation de scission avancée. Il existe, en effet, au sein du Mouvement une opposition importante et décidée, qui refuse de se laisser embarquer pour 2012 dans une opération masquée de soutien au PS.

Antoine Waechter dit soutenir Nicolas Hulot. Quand le fait-il? Lorsque Nicolas Hulot envisage le dialogue avec Jean-Louis Borloo ou quand il obtempère aux injonctions de Cécile Duflot?

Aujourd'hui Nicolas Hulot, après s’être fait sermonné par Cécile Duflot, vient de d’expliquer n'avoir désormais plus qu'une main libre "la gauche". Ceci n’est pas la ligne du Mouvement Ecologiste Indépendant qui jusqu’à récemment s’était attaché à avoir les deux mains libres. Ce qu’Antoine Waechter devrait savoir.

Cette posture, avoir les deux mains libres, qui ne vaut en aucun cas un quelconque soutien à l’UMP que les écologistes conséquents ne sauraient apporter, est la marque d’une volonté indéfectible de construire en France une "majorité nouvelle" qui regrouperait dans le respect des identités de chacun, les centristes - radicaux et démocrates - les républicains sociaux et les écologistes sur la base d’une plateforme authentiquement humaniste, écologique et solidaire. Antoine Waechter n’est plus dans ce registre.

Il convient de rappeler que le Président du MEI siège au Conseil Régional d'Alsace aux côtés de l’opposition PS dans le Groupe Europe Ecologie les Verts. En 2014 auront lieu des élections territoriales et Antoine Waechter ne fait mystère à personne de sa volonté d'être réélu. Ceci explique peut-être cela. C'est son droit d’agir de la sorte mais il serait juste qu’il le fasse dans la clarté. Quand à Nicolas Hulot il peut encore se sortir du piège qui le tient. C’est maintenant qu’il doit le faire après les primaires ce sera trop tard.

Bernard FRAU

Délégué général

Humanisme Ecologie République

18:26 Écrit par Bernard FRAU dans Présidentielles 2012 | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : nicolas hulot, antoine waechter, jean-luois borloo, bernard frau | |  del.icio.us | | Digg! Digg |  Facebook | |  Imprimer

Les commentaires sont fermés.

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu