Avertir le modérateur

08/06/2011

Après le Congrès EE-Les Verts à La Rochelle

2109_Aubry_inside.jpgPas de surprise au congrès des Ecologistes de Gauche – EELV – à La Rochelle, ville où le Parti Socialiste se réunit traditionnellement. Cécile Duflot plébiscitée avec 92.7% des 600 délégués du Parti Vert entame son 3ème mandat de secrétaire nationale, une première !!! Il ne reste plus à elle et ses amis Jean-Vincent Placé, Noël Mamère, Dominique Voynet et les autres, qu’à "faire de l'écologie politique une force majeure qui contribue à la victoire de la gauche en 2012»

Si tôt dit si tôt fait, Cécile Duflot, sur un ton qui n’admettait pas la réplique, a fustigé Nicolas Hulot qui a affirmé avoir envisagé, un "court temps", un partenariat avec Jean-Louis Borloo président du Parti radical en lui rappelant: "La stratégie est d'une limpidité absolue", il s'agit de "construire l'autonomie de l'écologie politique" et d'"envisager sans automaticité la possibilité d'accord à gauche. Point à la ligne !"

Nicolas Hulot ne s’y est d’ailleurs pas trompé par une pirouette: « maintenant, je n'ai plus qu'une main libre, la gauche », tout en ajoutant, en parlant de Jean-Louis Borloo «notre grille de lecture n'est pas du tout la même, culturellement on n'est pas du tout au diapason». Ceci en dit long sur l’esprit d’ouverture d’EELV.

627830_photo-1252082470305-1-0_150x113.jpgEELV veut définitivement pactiser avec la gauche socialiste et le reste des communistes planqués derrière Jean-Luc Mélanchon. La destruction de l’Écologie Indépendante assignée par le PS au parti Vert est en marche elle vise à faire disparaître toute émergence d’un pôle indépendant du binôme droite/gauche incarné par le PS et l’UMP. Ceci est suicidaire!

Noyé, Antoine Waechter siège comme élu EELV au Conseil Régional d’Alsace, il n’a plus son mot à dire parmi les Écologistes de gauche qui l’ont annexé. Phagocyté, Nicolas Hulot est enfermé dans un jeu où Cécile Duflot et ses amis l'ont placé pour ratisser les voix écologistes indépendantes et du centre afin de constituer une réserve de 2ème tour pour le candidat socialiste.

Ainsi serait empêchée toute véritable dynamique politique d’évolution de la société française en direction d’un partage des ressources plus équitable et de la construction d’un «mieux vivre ensemble» écologique et social auquel aspirent nos concitoyens.

Cette évolution nécessite impérativement que les lignes bougent pour rendre possible la constitution ouverte d’une «majorité nouvelle» rassemblant les républicains sociaux, les humanistes du centre - radicaux et démocrates - et les écologistes non inféodés à la gauche archaïque et non européenne.

jolyhulotdebatprimaires.pngNicolas Hulot peut encore avant la «primaire» qui l’opposera à Éva JOLY, Stéphane LHOMME et Henri STOLL se décider à sortir du piège dans lequel il s’est laissé enfermer. Après, sauf à se discréditer, il devra s’en tenir strictement aux règles imposées par EELV tant pour le 1er tour que pour le second de la présidentielle.

Si au contraire, comme de nombreux amis l’y invitent, Nicolas Hulot se décidait à faire le choix de venir prendre toute sa place pour construire cette «majorité nouvelle» avec les mouvements émancipés de l’UMP de Nicolas SARKOZY et du PS de Laurent FABIUS, Martine AUBRY et Benoît HAMON, alors les Écologistes authentiques n’hésiteraient pas à se porter à ses côtés pour le soutenir dans cette voie. La balle est désormais dans son camp!

Patrice MIRAN: 1er Vice Président MEI, Membre fondateur MEI,

Jacques MARET: Vice Président du MEI chargé des questions Agricoles

Bernard FRAU: Délégué général, Humanisme Ecologie République

Commentaires

A 1 an de la Présidentielle où les pôles se reconstituent naturellement dans l’enceinte institutionnelle de la Ve République, Nicolas Hulot a fait le choix d'une alliance à gauche. Je ne vois pas vraiment comment l'écologie politique, encore minoritaire politiquement, pourrait faire autrement.

Je crois qu'il faut faire la différence entre les personnes d’un côté et les valeurs de l'autre. A partir du moment où le NPA, le PG et le PS se prononcent pour la sortie du nucléaire. Les valeurs de la droite sont celles des ingénieurs d'AREVA et d'EDF, du mythe prométhéen.

Écrit par : Denis | 08/06/2011

Les commentaires sont fermés.

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu