Avertir le modérateur

09/05/2011

Le Guardian accuse les autorités du Charles-de- Gaulle

De source anglo-saxonne généralement bien informée – The Gardian – le naufrage, en Méditerranée, d’un bateau d’immigrés africains, en partance de Tripoli vers l’île de Lampedusa en Italie aurait été «délibérément» ignoré par les autorités d’un bâtiment de l’Otan.

images.jpgSelon le quotidien britannique, le bateau en question transportant soixante-douze passagers, aurait cherché en vain à se mettre en rapport avec un navire de l'OTAN, que le Guardian, désigne comme étant un porte-avion français: "il s'agit probablement du navire français le Charles-de-Gaulle, qui était en opération en mer Méditerranée pendant cette période".

L’information a été démentie par l'état-major des armées françaises, mais également par l’ensemble des pays intervenants dans la zone au titre du conflit libyen.

1519067_3_358d_des-immigrants-africains-en-libye-le-4-mai.jpgDernière précision donnée par le Guardian, sur les 72 passagers seulement 9 d’entre-eux auraient survécus c’est à partir du témoignage de ces derniers que l’information a pu être recueillie.

Si l’affaire était avérée, elle serait, au-delà de l’horreur et de la honte que peut susciter un tel comportement de la part des militaires qui s’en seraient rendus coupables, d’une gravité exceptionnellement lourde. Le droit, en matière maritime, dispose, en effet, que le devoir de solidarité en mer ne souffre d’aucune exception. En l’occurrence c’est à un crime de non-assistance à personnes en danger que doit être assimilé cet acte d’abandon collectif en mer.

Il est donc urgent et important que la France apporte face aux accusations du quotidien britannique plus qu’un simple démenti de l’Etat Major des armées.

Il apparaît, eut égard à la gravité des faits qui lui sont reprochés, que dans un premier temps la France saisisse le gouvernement britannique afin que le Gardian soit interpellé officiellement pour évaluer la véracité des accusations portées par le journal et que les sources soient communiquées.

Dans l’hypothèse où les accusations seraient confirmées, il faudra que le Premier Ministre Fillon demande la constitution d’une commission d’enquête parlementaire afin que soient diligentées, en France, toutes les investigations de nature à, clairement identifier les coupables de cette abomination, leur degré de responsabilités, à informer les Français et à prendre les mesures pour que justice passe.

20:33 Écrit par Bernard FRAU dans 10. International | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : otan, immigrés | |  del.icio.us | | Digg! Digg |  Facebook | |  Imprimer

Les commentaires sont fermés.

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu