Avertir le modérateur

30/10/2009

Robin des Bois apporte son soutien à Greenpeace

"Nous avons demandé au ministre Jean-Louis Borloo un moratoire immédiat sur ces exportations de matières nucléaires. Mais il fait la sourde oreille. Greenpeace va donc tout mettre en œuvre pour s'opposer à la poursuite de ces trafics", vient d’annoncer l’organisation écologiste par la voix de Yannick Rousselet.

C’est dans cette perspective que Greenpeace, qui veut "empêcher toutes nouvelles exportations de myas2m.jpgmatière nucléaire vers la Russie", a positionné son brise-glace Arctic Sunrise dans le port du Havre d'où sont expédiés les fûts d'uranium appauvri par Areva.

Désormais une seconde organisation – Robin des Bois –  dénonce "le transport de matières radioactives sur des navires non spécialisés battant pavillon maltais" et apporte son soutien à Green peace.

Areva de son côté reste sur ses position et considère que l'uranium appauvri qu'elle envoie en Russie n'est pas un déchet considérant que celui-ci y est envoyé pour être enrichi afin d’être réutilisé comme combustible dans les centrales nucléaires françaises. 

L’alliance Ecologiste Indépendante en Haute-Normandie :

·         demande à Jean-Louis Borloo ministre de l'Environnement et de l’Energie, mais également au premier ministre, la suspension immédiate des transports d'uranium appauvri, au motif que ces transports concernent des « déchets radioactifs ».

·         réitère  son soutien à Greenpeace, apporte ses encouragements aux militants de l’association et se félicite du renfort de Robin des Bois pour faire échouer les expéditions envisagées par AREVA

·         appelle tous les Haut-normands à manifester leur désaccord en sollicitant de leurs Députés et Sénateurs une action forte de leurs groupes respectifs à l’Assemblée Nationale et au Sénat en vue d’obtenir qu’enfin la transparence devienne la règle en matière de nucléaire civil !

 

01:59 Écrit par Bernard FRAU dans 1. Communiqués de presse | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : déchets, greenpeace, robin des bois, soutiens, transport | |  del.icio.us | | Digg! Digg |  Facebook | |  Imprimer

29/10/2009

L’époustouflante « Turbo Bêtise »

20091026PHOWWW00216.jpgPour 149500€ : un six-cylindres développant 500 chevaux et une boîte de vitesses robotisée à double embrayage.

 

La belle machine à faire du C02

 

La firme allemande Porsche est la maman de cette « belle machine à faire du CO2 » dont la puissance atteint 500 chevaux et dont le couple maxi culmine à 650 newton/mètre, voire 700 newton/mètre lorsqu’elle est équipée de son pack Sport Chrono.  Si l’on en croit Thierry Étienne, journaliste au Figaro, le pack coûte 4569 €.

 

Le même indique qu’il est recommandé « pour tirer la quintessence de cette mécanique suralimentée », de se payer l'option « boîte de vitesses robotisée PDK », prix annoncé 3 935 €, « sans oublier le volant sport » pour 419 €, qui, « à la demande générale », s’est vu affublé de palettes, une à droite, une à gauche, pour monter et descendre les rapports. Départ arrêté la « belle machine à faire du CO2 »  passe de 0 à 100 km/h en seulement 3,4 s.

 

Détail qui a son importance, la « belle machine à faire du CO2 » a une autonomie réduite, son réservoir ne peut contenir que 67 litres de la précieuse énergie carbonée. C’est un peu court pour un engin dont la consommation moyenne est annoncée à 11,4 litres au 100km que notre journaliste enthousiaste préfère situer à 17 litres. Oui 17 litres.

 

L’auteur du papier dans le Figaro se lâche : « la 911 Turbo est l'archétype du coupé de grand tourisme. Reste à trouver une destination où son propriétaire sera libre d'exploiter ses immenses ressources. Certainement de l'autre côté du Rhin »

 

Il faut arrêter le délire!

 

Même en Allemagne où la vitesse n’est pas limitée sur les voies rapides, partout ailleurs des limites précises sont fixées, il est conseillé de ne pas dépasser le 130 km/h. La belle est conçue pour atteindre une vitesse de pointe de 312km/h !!!

 

Quelle est cette logique industrielle qui, aujourd’hui, peut pousser un constructeur automobile à mettre sur le marché un véhicule de tourisme dont la consommation est de 11,4litres au 100 km ?

 

Tout cela sans évoquer le prix de la belle, qui s’élève à celui d’un petit logement dans un village de campagne, et les options – pack sport, boîte de vitesse, et volant – dont l’addition permettrait d’acquérir un véhicule dont la consommation est presque 2.5 fois inférieure.

 

Une question se pose !

 

Cette bagnole résume toute les contradictions de notre modèle de société en bout de course. Un modèle de société qui s’il devait continuer fera de ses adeptes, des refoulés, des envieux, des méchants.

 

Combien sont-ils les européens à pouvoir se payer une telle bagnole ? Aurait été la question au 20ème siècle.

 

Au nom de quoi ceux qui ont des moyens financiers supérieurs aux autres aurait-ils le droit d’émettre plus de CO2 au kilomètre parcouru ? Telle est la question qui se pose au moment où il faut, dans l’intérêt général, que chacun participe à la réduction de la consommation globale d’énergie carbonée.

 

Reuters la faim dans le monde.jpgNe nous y trompons pas, cette question se pose également à l’échelle planétaire !

 

Elle est mise légitimement  sur la table par l’ensemble les chefs d’états des pays qui aujourd’hui doivent gérer le développement de populations qui n’ont que 1 dollars ou 2 par jour pour survivre.

17:31 Écrit par Bernard FRAU dans 12. Point de vue | Lien permanent | Commentaires (4) | Tags : porche, carbone, énergie, machine, option, moyens | |  del.icio.us | | Digg! Digg |  Facebook | |  Imprimer

27/10/2009

Amnesty : "l'accès à l'eau dans les territoires palestiniens est limité"

img-0002 l'eau en Israël.jpgSelon Associated Press, dans un rapport rendu public mardi l'organisation de défense des droits de l'Homme Amnesty International affirme qu’Israël limite l'accès à l'eau potable des territoires palestiniens :

"Israël ne laisse les Palestiniens accéder qu'à une infime partie des ressources communes en eau, qui se situent principalement en Cisjordanie occupée, tandis que les colonies israéliennes illégales en reçoivent des quantités pratiquement illimitées" est-il indiqué dans le rapport.

Amnesty International estime le nombre de Palestiniens qui n’ont pas accès à l'eau courante à près de 200.000. Les ratios de consommation moyenne donnés dans le rapport sont particulièrement éloquents !

En milieu urbain la consommation moyenne journalière s’établit ainsi 300 litres par personne pour les Israéliens, 70 pour les Palestiniens.  Pire dans les zones rurales la consommation journalière atteindrait à peine 20 litres.

De plus, le creusement de nouveaux puits ou la restauration des anciens, sont soumis à autorisation que les Palestiniens sont tenus de demander à l’Etat. Les permis lorsqu’ils ne sont pas refusés, ne sont accepté qu’après des délais importants.wasser_3.gif

Selon AFP, le porte-parole du gouvernement israélien Mark Regev dénonce des affirmations "complètement absurdes", et assure que l'Etat hébreu récupère beaucoup moins d'eau de l'aqueduc qu'en 1967. Accusant les Palestiniens de ne pas investir dans le développement en Cisjordanie, il a par ailleurs déclaré que depuis cette époque, la consommation des Palestiniens a triplé tout en indiquant que des puits déjà autorisés n’avaient pas été creusés!

Le rapport d’Amnesty International évoque aussi la situation dans la Bande de Gaza, où la situation serait critique. Outre le fait que les réservoirs d'eau et les égouts ont été endommagés lors du dernier conflit entre Israël et le Hamas, 90 à 95% des eaux seraient contaminées et impropres à la consommation.

L’Alliance Ecologiste Indépendante rappelle que l’eau est indispensable à la vie de chaque individu, que sa rareté est souvent signe d’augmentation de la pauvreté et que dès lors son inégale répartition dans un même territoire peut rapidement conduire à des situations conflictuelles qui risquent de devenir explosives et incontrôlables.

200px-BnotYaakovBridge jourdain.jpgAvant d’être une question d’argent, de tuyaux, de robinets, de procédés chimiques et biologiques de dépollution est une question qui touche à la vie, elle est bien commun inaliénable de l'Humanité.

Comme le déclarait RICARDO PETRELLA lors d’une conférence donnée à l’Université de Genève, le 30 octobre 2003, dans le cadre du cycle "Santé, droits de l'homme et nouvelles insécurités", l’Alliance Ecologiste Indépendante affirme avec lui : « Il y a un lien étroit entre pauvreté eau, accès à l’eau et droit à la vie »

Chacun pour vivre peut se passer de beaucoup de chose sauf de l’eau, aussi l’Alliance Ecologiste Indépendante s’associe à l’appel d’Amnesty international et invite le gouvernement français à demander à l'Etat hébreu à "mettre fin à ses politiques discriminatoires" et "à lever immédiatement les restrictions imposées aux Palestiniens pour accéder à l'eau".

 

23/10/2009

Nucléaire :Lettre à Jean-Louis Borloo

Expéditeur

 

Bernard FRAU

 

Destinataire

 

M. Jean-Louis Borloo

 

Sujet

Moratoire immédiat sur les exportations de matières nucléaires

 

Pinterville le 23 10 2009

 

Monsieur le ministre d'État,


Vous n'êtes pas sans savoir qu'Areva poursuit ses exportations de matières nucléaires depuis le port du Havre à destination de la Russie. Non seulement la nature des matières qu'Areva s'apprête à envoyer en Russie reste très confuse, mais la question du devenir de ces matières qui défraie la chronique depuis une dizaine de jours n'a toujours pas été élucidée.


Conscient de ce grave manque de transparence, vous avez-vous-même saisi le Haut comité pour la transparence et l'information sur la sûreté nucléaire qui s'est réuni le 19 octobre et a demandé aux industriels du nucléaire l'inventaire global des matières et déchets produits dans le cycle du combustible et va organiser des auditions et une enquête.


Voilà pourquoi je vous demande aujourd'hui d'appliquer le principe de précaution et de décréter un moratoire immédiat et total sur les exportations de matières nucléaires le temps que toute la lumière soit faite et qu'aboutissent les enquêtes en cours.


Ce trafic de matières nucléaires dure depuis plus de trente ans, ces déchets vont et viennent dans l'opacité la plus totale. Le Haut comité sur la transparence a raison d'exiger la publication par les exploitants des inventaires et flux des matières et déchets nucléaires. En tant que responsable politique vous avez un droit, voire une obligation d'inventaire face à des industriels qui ont trop longtemps agi dans l'absence totale de contrôle démocratique.


En vous remerciant des suites que vous donnerez à cette demande urgente, je vous prie d'agréer, monsieur le ministre d'État, l'expression de ma très haute considération.

21:07 Écrit par Bernard FRAU dans 4. Mes engagements | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : moratoire, principe de précaution, trafic | |  del.icio.us | | Digg! Digg |  Facebook | |  Imprimer

54 fûts d’uranium appauvri en partance pour la Russie

300px-Centraletricastin.jpgUne source AFP en date du 22 10 2009 fait savoir qu’un transport l'uranium appauvri d'origine française quittera le Havre d'ici samedi 24 10 2009 pour la Russie !

 

Toujours selon cette source, Henri-Jacques Neau, directeur délégué de la logistique d'Areva aurait indiqué que la cargaison comporterait "54 fûts de 200 litres d'uranium naturel appauvri" en provenance du site nucléaire du Tricastin dans la Drome où sont regroupées des installations de fabrication de combustible nucléaire. L’uranium en partance pour la Russie est un produit  résiduel issu du cycle de production d’enrichissement destiné à l’alimentation des centrales.

 

Le responsable AREVA  indiquerait que les futs sont expédiés à Tomsk en Russie pour y être enrichis en vue de fabriquer d’autres combustibles nucléaires.

 

Si, comme l’indique Greenpeace, les produits en question sont faiblement radioactifs et moins dangereux que ceux dont il a été question dans le documentaire Arte "Déchets: le cauchemar du nucléaire", il n’en reste pas moins que comme l’a affirmé Yannick Rousselet, chargé de campagne nucléaire de Greenpeace France, " La logique est la même, on nous dit qu'on envoie de l'uranium en Russie pour le transformer afin de le réutiliser, en fait il n'est pas réutilisé et c'est pourquoi nous considérons cet uranium comme un déchet".

 

En fait il s’agit bel et bien de déchets dont on voudrait faire croire qu’ils pourraient être assimilés à une sorte de matière première secondaire recyclable.

 

Selon Henri-Jacques Neau, directeur délégué de la logistique d'Areva, c’est au moins "au moins une dizaine" de convoi de ce type par an qui chaque année quittent le Havre.

 

Il convient de rappeler que ces voyages d'uranium appauvri datent des années 70 et l’on peut s’étonner de les voir se perpétuer alors même que le Haut Comité pour la Transparence et l'information sur la sécurité nucléaire (HCTISN) saisi par (le ministre de l'Ecologie) Jean-Louis Borloo vient d’en demander vient le un recensement.

 

L’Alliance Ecologiste indépendante dénonce le transport du 24 10 2009 et s’associe à la campagne de Greenpeace France sur le sujet.

 

L’Alliance Ecologiste réclame, en outre, au gouvernement d’interdire tous transports de matières et de déchets nucléaires français dans le monde jusqu’au terme du recensement qui vient d'être annoncé par le gouvernement.

14/10/2009

Rencontre Débat

 

 

« Régionales 2010 »

avatar_3f037f1f32e7_128.pngBernardFrau.JPG  

Pinterville

Salle du Conseil Municipal  

 

Vendredi 30 octobre 2009

18h1/2 – 20h1/2

spatule_blanche_estuaire_seine-04d74.jpg 

Rencontre Débat

La Normandie

Le Grand PARIS

seine-portduhavre.jpgpecheur_bateau_469_30_4818b 2.jpg

petrole_489.jpg800475-960359.jpg

 

 

Photo-CMC-paris-sarko_jpg_pics_390.jpg

12:49 Écrit par Bernard FRAU dans 8.Région Haute Normandie | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : normandie, grand paris, alliance ecologiste indépendante | |  del.icio.us | | Digg! Digg |  Facebook | |  Imprimer

11/10/2009

Elections Régionales 2010

Communiqué de Presse N°1

Bernard FRAU, Vice-président  « Affaires sociales et Santé » du Mouvement des Ecologistes Indépendants d’Antoine WAECHTER, conduira la liste de l’Alliance Ecologiste Indépendante pour les prochaines Elections Régionales dont le scrutin se déroulera les 16 et 22 Mars 2010.

7094_gd.jpgPour cette élection, l’Alliance Ecologiste Indépendante confirme son souhait de voir se rassembler, dans le respect de leur diversité, tous les acteurs indépendants de l'écologie régionale afin qu'ensemble ils confirme la très forte poussée qui s'est opérée en faveur de leurs propositions lors des dernières élections européennes.

L’heure est désormais venue de transformer concrètement l’essai et de montrer la volonté des Ecologistes de Haute Normandie de porter leurs propositions au cœur de l’action publique en créant les conditions pour gouverner la Région.

0000227261-0_w_230_h_230.jpgEn Haute-Normandie les sujets qui opposent les Ecologistes aux partis traditionnels productivistes, qui ont gouverné la Région depuis plus de 20 ans, ne manquent pas !  La construction du 2ème EPR français à la Centrale de Penly, les menaces contre la réserve naturelle de l’Estuaire de la Seine, celles contre la faune, la flore et les paysages des boucles de la Seine ainsi que le  soutien à la filière de l’énergie sale produite par Total et EDF, tous ces sujets et bien d’autres encore appellent une mobilisation écologiste forte !

Bernard FRAU et ses Amis de l’Alliance Ecologiste Indépendante lancent un appel à toutes celles et tous ceux qui, au delà de la droite et de la gauche, veulent changer la donne politique dans notre Région.

 

Cet appel Bernard FRAU et ses Amis de l’Alliance Ecologiste Indépendante l’adressent plus particulièrement aux adhérents et sympathisants des associations qui luttent pour la préservation de l’environnement en Haute-Normandie, mais également aux militants politiques du parti Vert, d’Europe Ecologie, du Pôle écologiste du PS, du Modem et de Cap 21.

06/10/2009

Grippe H1N1, sérieux s’abstenir !

grippe-mexicaine.jpgDepuis des mois le ministère de la Santé ne cesse de le répéter, « le gouvernement a fait le choix d’offrir à la population une vaccination gratuite contre le virus H1N1 ». Chacun peut noter que le gouvernement « a fait le choix d’offrir», c’est indiqué comme cela dans le projet de loi de finance de la sécurité sociale 2010 (PLFSS 2010).

 

Il faut rappeler que la commande des vaccins par l’Etablissement public de réponse aux urgences sanitaires (EPRUS), qui est financé à parité entre l’Etat et l’Assurance maladie, s’élève à un montant de l’ordre de 870 millions d’euros et à 1 milliard et 100 millions d’euros lorsque l’on y ajoute les autres achats nécessaires à la campagne de vaccination.  De plus, ce montant ne tient pas compte des réquisitions des personnels de santé pour la vaccination.

 

La vaccination sera-t-elle gratuite ?

 

728672.jpgNon ! Les assurés devront payer, d’abord parce que cette vaccination va creuser un peu plus le déficit de l’Assurance maladie que l’on estime pour 2009 à 23.5 milliards d’euros. Le coût de l’opération vaccination grippe H1N1 est donc reporté sur les générations futures qui en plus de l’endettement abyssal des finances de l’Etat devront mettre la main à la poche pour combler le déficit de la sécu.

 

Ensuite, l’Union Nationale des Organismes d’Assurance Maladie Complémentaire (UNOCAM) vient d’indiquer dans un communiqué que les organismes de complémentaire santé - mutuelles, assurances, institutions de prévoyance - vont "participer à l’achat des millions de doses de vaccins (...) pour un montant estimé à 280 millions d’euros".

 

Cette somme qui représente  35% du coût total de la vaccination de la population couverte par une assurance maladie complémentaire devra bien être répercutée. Il est donc à prévoir, sans risque de se tromper, une augmentation des cotisations des régimes complémentaires 

 

La vaccination se justifie-t-elle ?

 

3491570osgmc.jpgLe Ministère de la Santé,  s’appuyant sur le principe de précaution a décidé que la vaccination en masse des français contre le virus H1N1  était indispensable ! Cette décision politique du gouvernement impose, de facto, à l’ensemble des professionnels de santé une très lourde responsabilité.

 

La loi N°2002-303 en son Art 11 stipule que : « Aucun acte médical, ni aucun traitement ne peut être pratiqué sans le consentement libre et éclairé de la personne et ce consentement peut être retiré à tout moment ».

Cette vaccination étant facultative, l’esprit de la loi conduit donc à ce que les « citoyens –patients » soient en mesure de se faire une opinion par eux-mêmes, qu’ils puissent effectuer un choix personnel et éclairé qui engage leur responsabilité lorsqu’il s’agira de décider de vacciner leurs enfants.

 

Qui d’autres que les personnels médicaux sont les plus à mêmes de jouer ce rôle décisif de conseil ? Hors ces derniers dans une très importante majorité se disent très sceptiques quand à la justification d’une telle vaccination de masse !

 

Qui faut-il croire, les politiques ou les personnels de santé?

 

Les politiques ! ils nous ont montré, en d’autres circonstances, que leurs décisions se nourrissent de  motivations qui ne relèvent pas toujours prioritairement de l’intérêt général mais de considérations trop souvent guidées par un souci électoraliste ou tout simplement par la crainte, parfois justifiée, de se voir un jour reprocher telle ou telle négligence.

 

Vaccination.jpgLes personnels médicaux ! Force est de constater que l’expertise actuelle en la matière tend à leur donner raison !

 

La grippe porcine A H1N1 est considérée par tous les experts mondiaux comme de faible gravité, elle est moins grave que la grippe saisonnière habituelle mais elle est par contre très contagieuse. Le fonctionnement du système immunitaire naturel associé à un traitement adapté suffit pour assurer une guérison rapide.

 

A ce jour, l’efficacité du vaccin, dont la mise au point s’est faite dans l’urgence et sous la pression, n’est pas établie de façon rigoureuse de même que rien n’est indiqué quant aux effets secondaires potentiels de la vaccination à leur gravité et à leur occurrence. 

Chacun peut donc, devant le flou qui règne autour de ce qui aujourd’hui est devenu un sujet polémique entre le ministère et les professionnels de santé , légitimement s’interroger : l’administration du vaccin est-elle susceptible de présenter un risque de contracter une pathologie dont la gravité serait largement supérieure à celle d’attraper et de se soigner pour une grippe certes très contagieuse mais bénigne ?.

 

Le professeur Marc Gentilini, pour ne citer que lui s’est prononcé clairement. Il estime précipitée et peu raisonnable la campagne de vaccination.

 

On peut d’ailleurs s’interroger sur les raisons de la décision prise aux Etats-Unis – confère l’article du Monde en date du 15 septembre 2009 « H1N1 : immunité juridique pour les labos américains » - d’ étendre « l'immunité juridique aux individus (en dehors de fautes professionnelles délibérées) et aux entités impliqués à toutes les étapes du développement des vaccins contre la grippe A (tests, fabrication, distribution, prescription, administration) » et ainsi de dégager  les laboratoires et les professionnels chargés de la vaccination de toute responsabilité en cas d’effets non attendus !

 

S’agissant de la France depuis la promulgation d’une loi en 2007, il est accordé le même type d’immunité en vertu de la publication d'un arrêté énonçant le cas de menace sanitaire grave appelant des mesures d'urgence, - Article L3131-1 du Code de la Santé Publique - .

 

En forme de conclusion provisoire !

 

delacroix-liberty.jpgIl apparaît nécessaire que chacun d’entre-nous, soucieux de sa propre de sa santé et de celle de sa famille, adopte, en vertu du principe de précaution,   une posture de résistance, face aux multiples sollicitations et campagnes média, qui font appel à des réflexes de peur et de culpabilisation.

 

Il importe en effet aujourd’hui de manifester un refus net de se laisser traiter comme on le ferait pour des rats de laboratoires !

 

Trop de faits montrent, qu’en l’état actuel, la qualité des vaccins qui sont « offerts » aux Français outre qu’elle ne leur donne pas de garanties suffisantes d’efficacité, ne les rassure pas non plus quant à la nature et à la gravité des effets secondaires qui pourraient survenir après la vaccination.

 

La nécessité absolue de la campagne de vaccination n’étant pas établie, il est opportun de ne pas céder aux pressions irrationnelles obscures ! Sérieux s’abstenir !

 

 

 

05/10/2009

Didier LOMBARD l’’abominable intervention !

la peche aux moules envoyé par the-futurpost. - L'info internationale vidéo.

 

Faut-il s’étonner que certains salariés de France Télécom en soient venus à se suicider ! Soumis à un régime dur, où seule compte la satisfaction de actionnaires au détriment même de ce qui fait des hommes ce qu’ils sont ! A savoir des êtres vivants dont la caractéristique principale est qu’ils nouent entre eux des liens sociaux !


 

Qu’il s’agisse de Renault ou de France Télécom, les mêmes causes ont conduits aux mêmes effets !

 

Dégraisser toujours plus pour engranger toujours plus de profits, restructurer sans soucis de la difficulté d’adaptation aux changements des agents, notamment des plus âgés, obligation de mobilitité entraînant des bouleversements dans les équilibres de la vie personnelle et familiale quotidienne!

 

898521-1062172.jpgLa pression accrue des hiérarchies en vue d’obtenir la tenue stricte d’objectifs toujours plus difficiles à atteindre, la mise en concurrence entre les salariés, la pertes des repères dans l’entreprise, tout cela a conduit à une élévation du stress au travail insupportable dont l’issue pour certains a été l’accomplissement d’actes irréparables pour eux-mêmes mais aussi pour leur famille et leurs amis.

 

 

Dans ce contexte le discours de Didier LOMBARD, est significatif du mépris dans lequel ce personnage tient son personnel!

 

Il faut être bien peu respectueux de la dignité des salariés qui depuis 2004 ont été confrontés à la  très difficile transformation de France Télécom occasionnée par son passage du public au privé et qui malgré tout ont permis à l’entreprise de continuer à progresser!

 

Oui les temps sont difficiles, oui il n’est pas question de se la couler douce! Mais de là à devoir accepter, pour gagner sa vie, des méthodes érigées en système qui broient les individus, il y a des limites à ne pas franchir !

 

Le discours de Didier LOMBARD montre bien que pour certains, être des mercenaires hilares et consentants, au service d’un système inhumain, est possible ! La pêche aux moules c'est finit!

 

APress 2.jpgPour nous-mêmes, pour nos enfants, pour nos familles, pour nos amis, pour la vie, il est temps de dire non et de réclamer un autre modèle de société qui fasse moins de place au PNB, à la concurrence pourvoyeuse de haine et de violence au profit d’un plus d’espace au Bonheur, à la Joie à la Paix et à l’Amour de ses semblables.

 

 

 

 

 

 

22:18 Écrit par Bernard FRAU dans 4. Mes engagements | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : pression, stress, suicides, concurrence, changement, hiérarchies, france télecom | |  del.icio.us | | Digg! Digg |  Facebook | |  Imprimer

N’importe quoi !

De joyeux plaisantins de l’académie de Créteil viennent de faire la sidérante proposition de verser aux élèves des lycées professionnels une prime destinée à les inciter à se montrer plus assidus, plus respectueux, plus attentif et plus appliqués au sein de leurs établissements.

Décidément, c’est à désespérer !

Notre société est bien malade pour envisager acheter à des adolescents immatures le respect de contraintes qui s’imposent et que leur vie durant ils seront mis en situation de devoir accepter, sauf à se retrouver rejetés du monde de l’entreprise puis rapidement condamnés à une marginalisation dans la cité.

D’aucun espèrent avec cette proposition obtenir que les chefs d’établissements ou les professeurs retrouvent un espace de tranquillité afin qu’ils puissent de leur côté remplir leur mission!

Cette proposition est intolérable !

Car elle n’est en fait qu’un moyen, particulièrement lâche et honteux, de reporter, à plus tard, les difficultés lorsqu’il sera impossible d’y porter remède !

A moins d’envisager demain de payer ces mêmes jeunes, devenus adultes, pour que dans la vraie vie ils ne soient pas des inassidus de la citoyenneté et de la civilité, comment imaginer que ce moment de paix acheté à l’école le sera pour toujours ?

La question doit être posée de savoir si le ministère de l’Education Nationale a été informé de cette proposition abracadabrante et si le ministre en a autorisé l’expérimentation.

21:20 Écrit par Bernard FRAU dans 6. Politique nationale | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : jeunes, pognon, paix scolaire, civilité, citoyenneté | |  del.icio.us | | Digg! Digg |  Facebook | |  Imprimer

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu